Cartes et données SIG pour la recherche

  • Modèles numériques d’altitude utilisés au Yukon
  • Ensembles de données SIG des zones d’importance pour la faune (ZIF)
  1. Modèles numériques d’altitude utilisés au Yukon

    Aperçu

    • Mosaïque d’altitudes du Yukon – modèle le plus récent et le plus adapté aux petites zones pour des projets précis en raison de sa résolution variable.
    • Données numériques d’élévation du Yukon (modèle numérique d’altitude du Yukon à résolution de 30 mètres v2) – modèle utilisé pour des projets à l’échelle du territoire; base de données topographiques CanVec, GPS courants et Landsat.
    • Modèle numérique d’altitude du Yukon à résolution de 30 mètres v1 – modèle utilisé avec la Base nationale de données topographiques du Canada et des données datant de la même période.
    • Modèle numérique d’élévation du Canada – utilisé dans le cadre de projets nationaux ou réalisés dans plusieurs provinces ou territoires.

    Mosaïque d’altitudes du Yukon

    La mosaïque d’altitudes du Yukon est mise à jour en continu. Elle a une résolution variable. Elle utilise les meilleures données – et les plus récentes – disponibles pour une zone précise. Le modèle comprend des pixels de 16 et de 30 mètres pour une couverture continue à l’échelle du territoire à partir de la base de données numériques d’élévation du Yukon et du modèle numérique d’élévation du Canada, de 150 centimètres et de 5 mètres pour les zones couvertes par imagerie satellitaire stéréoscopique, et de 1 mètre ou moins pour les zones couvertes par LiDAR. La mosaïque est fournie par Géomatique Yukon (ministère de la Voirie et des Travaux publics).

    Données numériques d’élévation Yukon (MNA du Yukon à résolution de 30 mètres v2)

    La base de données numériques d’élévation du Yukon a été créée en 2001. Adaptée aux projets réalisés sur de vastes zones géographiques, on l’utilise avec des données CanVec, Landsat, GPS et d’autres données axées sur des outils de moyenne résolution. Elle offre une continuité géographique dans sa zone de couverture. Ce modèle présente des pixels de 16 et de 30 mètres en fonction du secteur, mais son échelle nominale pour l’ensemble des zones est de 30 mètres. On l’appelle également le modèle numérique d’altitude du Yukon à résolution de 30 mètres v2. Il est fourni par le ministère de l’Environnement.

    Modèle numérique d’altitude du Yukon – résolution de 30 mètres

    Le modèle numérique d’altitude (MNA) du Yukon à résolution de 30 mètres a été créé en 2000. Adapté aux projets réalisés sur de vastes zones géographiques, on l’utilise avec la Base nationale de données topographiques du Canada et d’autres ensembles de données datant de la même période, soit de 1970 à 2002 environ. Il offre une continuité géographique dans sa zone de couverture. Il est fourni par le ministère de l’Environnement.

    Données numériques d’élévation du Canada (DNEC) et Modèle numérique d’élévation du Canada (MNÉC)

    Les données numériques d’élévation du Yukon sont une source pour les DNEC diffusée par Geogratis.gc.ca. Le MNÉC, quant à lui, est une base de DNEC rééchantillonnée. On utilise en priorité la base de données numériques d’élévation du Yukon, puis les DNEC, et, en dernier lieu, le MNÉC.

    Remarques importantes

    • La base de données numériques d’élévation du Yukon est diffusée dans le système de coordonnées dans lequel elle a été créée. Les DNEC ont quant à elles été projetées en longitude et latitude géographiques. Les données ont été rééchantillonnées.
    • Les DNEC et le MNÉC comprennent des unités verticales tronquées au mètre le plus proche. La base de données numériques d’élévation du Yukon est en virgule flottante. Elle conserve les chiffres inférieurs au mètre. Cela ne garantit pas la précision des données lorsqu’elles sont inférieures au mètre, mais le fait de les tronquer a des répercussions négatives importantes sur le calcul des pentes, entre autres. En savoir plus (en anglais).
    • Les données sont réparties en pixels de 16 mètres, mais l’échelle nominale de la source des trois produits ne dépasse jamais 30 mètres. Le format de fichiers impose la taille des pixels de 16 mètres. Les propriétés des données ne sont pas inhérentes.
  2. Ensembles de données SIG des zones d’importance pour la faune (ZIF)

    Les zones d’importance pour la faune (ZIF) sont des zones utilisées par les animaux pour des activités saisonnières essentielles de leur cycle de vie. Par exemple, en hiver, les mouflons se nourrissent d’herbe et de plantes herbacées non graminoïdes qu’ils ne trouvent que dans des habitats d’hivernage particuliers. Certaines espèces fréquentent une certaine zone de façon récurrente, année après année, à peu près à la même période. D’autres n’utilisent un site que lorsqu’elles y sont forcées, par exemple pour s’abriter en cas de mauvais temps. Le gouvernement du Yukon fait appel aux données sur les ZIF pour gérer et protéger les espèces fauniques vulnérables à la perturbation ou à la destruction de ces zones.

    Les données cartographiques SIG d’Environnement Yukon relatives aux ZIF contiennent des polygones (régions) de toutes les zones d’importance, générés sur des cartes au 1/250 000 de la Base nationale de données topographiques de Ressources naturelles Canada. Les données cartographiques sont fondées sur la projection d’Albers du Yukon, la projection cartographique adoptée par le Gouvernement du Yukon.

    Les données cartographiques des ZIF sont offertes au format d’ArcGIS (ESRI) et au format de formes SIG générique. Les paquetages de données cartographiques relatives aux ZIF comprennent également :

    • Un manuel de l’utilisateur de l’inventaire des zones d’importance pour la faune du Yukon (Wildlife Key Area Inventory User's Manual, qui peut également être téléchargé séparément);
    • Un manuel technique (spécification du format des fichiers, en anglais);
    • Les métadonnées requises;
    • Les polices TrueType (wkhanima.ttf) utilisées pour identifier les polygones des ZIF.

    Il est possible de produire des cartes personnalisées des ZIF à partir de ces données au moyen d’un logiciel SIG compatible. Consulter le contrat d’utilisation pour connaître :

    • La référence à utiliser pour les citations;
    • L’avis sur les sources de données et autres avertissements;
    • Les autres obligations de l’utilisateur relatives à l’utilisation des données.

     

    Zones d’importance pour la faune (ZIF) : documents généraux à télécharger

    Fichiers de données ArcGIS d’ESRI

    Fichiers de données compatibles avec le logiciel ArcGIS d’ESRI (version 9.3 ou ultérieure). Le paquetage comprend :

    • Fichier FGDB (File Geodatabase) des données spatiales et attributives, ainsi que les classes de relations (« rc ») relatives aux ZIF
    • Fichiers de couche (.lyr) pour chaque espèce/taxon et pour les ensembles normalisés d’espèces fauniques (comprend l’étiquetage, les requêtes de ZIF et les paramètres de la légende).
      • Après l’extraction des fichiers, il faudra peut-être rétablir la liaison entre les fichiers de couche et la source des données (c.-à-d. préciser l’emplacement de la géodatabase sur l’ordinateur ou le réseau local). Pour obtenir de plus amples renseignements à ce sujet, consulter la documentation d’ArcGIS.

     

    Télécharger les données des ZIF pour ArcGIS d’ESRI (3,8 Mo, en anglais)

    Fichiers de données pour les autres logiciels SIG

    Ces fichiers génériques peuvent être utilisés dans de nombreux logiciels SIG. Le paquetage comprend .

    • Fichier de formes (wildlife_key_area_values.shp) :
      • Un format partiellement ouvert pour le stockage des données géométriques des entités et des attributs associés (noms, températures, etc.);
      • Le fichier de formes ne comprend pas les données topographiques;
      • Le fichier de formes des ZIF contient toutes les données relatives aux attributs, sauf les références, y compris les valeurs relatives aux descriptions et à la faune.
    • Table de référence (wildlife_key_area_references.dbf) :
      • Ensemble de références liées au fichier de formes par l’attribut WKA_ID.

     

    Télécharger le fichier de formes et la table de référence pour les ZIF (7,6 Mo).

    On peut également consulter des cartes classiques des zones d'importance pour la faune.