Cartes et données SIG à des fins récréatives

  • Cartes électroniques pour les plaisanciers
  • Carte des limites des zones de conservation
  • Carte des limites des concessions
  • Carte des territoires traditionnels des Premières nations
  1. Cartes électroniques pour les plaisanciers

    Le gouvernement du Yukon tient à jour une série de cartes électroniques à l’usage des plaisanciers et des amateurs de camping. Ces cartes sont compatibles avec les traceurs de cartes HDS10 de LOWRANCEMC.

    Ces cartes électroniques montrent des entités du Yukon et d’une partie de la Colombie-Britannique :

    • lacs;
    • rivières;
    • ruisseaux;
    • milieux humides;
    • routes et chemins;
    • terrains de camping.

     

    Les cartes électroniques contiennent les mêmes renseignements que les cartes du Système national de référence cartographique (SNRC) du Canada publiées à l’intention des biologistes des pêches et des agents de conservation du ministère de l’Environnement.

    Pour utiliser ces cartes :

    1. Télécharger le fichier YukonCharts_v1.at5.
    2. Copier le fichier sur la carte mémoire du traceur de carte.
    3. S’assurer d’avoir sélectionné les données de cartes « Lowrance » et non « Navionics » (habituellement dans les options de la carte – Chart data –, dans les réglages de l’appareil).

     

    La carte devrait apparaître dès l’insertion de la carte mémoire dans l’appareil. Si elle n’apparaît pas, zoomer sur le Yukon jusqu’à ce que les détails hydrographiques commencent à apparaître.

    Avertissement : Les cartes électroniques du Yukon ont été conçues comme un appui à la navigation nautique, et visent à simplifier l’utilisation des cartes du Système national de référence cartographique (SNRC) pour la navigation de plaisance. Elles ne sont pas conçues pour remplacer ces cartes. Seules les cartes du SNRC contiennent l’ensemble des renseignements nautiques nécessaires pour naviguer en toute sécurité. Il incombe aux utilisateurs d’utiliser ces fichiers avec prudence. Les fichiers ne sont assortis d’aucune garantie et aucun soutien technique n’est offert.

    Pour obtenir de plus amples renseignements, envoyer un courriel à maps@env.gov.yk.ca.

  2. Carte des limites des zones de conservation

    Entre autres données cartographiques, le ministère de l’Environnement tient à jour les limites de plusieurs types de zones administratives, c’est-à-dire des zones dont les limites sont établies par l’homme, sans égard aux caractéristiques physiques des lieux.

    Les fichiers de données SIG des limites des zones de conservation peuvent être téléchargés au format .shp (fichier de formes d’ESRI), .fgdb (fichier File Geodatabase) et .kmz (fichier KML pour Google Earth).

    • Les fichiers de formes et les fichiers File Geodatabase s’ouvrent dans un logiciel SIG.
    • Les fichiers KML s’ouvrent dans Google EarthMC ou dans Google ChromeMC.

     

    Zones de gestion du gibier

    Le ministère de l’Environnement fait appel à des zones de gestion du gibier pour gérer toutes les espèces sauvages du Yukon. Dans chaque zone, dont les limites sont établies par règlement, les autorités établissent des règles très précises relatives à la gestion du gros gibier.

    Les zones de gestion du gibier sont divisées en sous-zones. Le Yukon compte 443 sous-zones regroupées en 11 zones de gestion du gibier. Les limites des zones suivent généralement la ligne médiane des routes, tandis que les limites des sous-zones suivent les cours d’eau. Héritières des anciennes zones de gestion du mouflon, les zones de gestion du gibier correspondent à des massifs montagneux. Les zones de gestion du gibier couvrent tout le Yukon, à l’exception des parcs nationaux.

    Les limites des zones et des sous-zones sont définies par règlement sur une série de cartes au 1:250 000 (reg97041).

    Télécharger un fichier de formes d’ESRI (.shp), un fichier File Geodatabase  (.fgdb) ou un fichier KML (.kmz).

    Parcs et autres zones de conservation

    Ces ensembles de données décrivent les secteurs réservés à des fins de conservation de la nature, notamment (mais non exclusivement) les parcs nationaux, les parcs territoriaux et les zones spéciales de gestion créées en vertu des ententes définitives des Premières nations du Yukon.

    Nota : Les sources des données sont des documents papier et numériques d’autres organismes. Le gouvernement du Yukon n’est pas responsable de l’exactitude des données.

    Télécharger un fichier de formes d’ESRI (.shp), un fichier File Geodatabase  (.fgdb) ou un fichier KML (.kmz).

  3. Carte des limites des concessions

    Entre autres données cartographiques, le gouvernement du Yukon tient à jour les limites de plusieurs types de zones administratives, c’est-à-dire des zones dont les limites sont établies par l’homme, sans égard aux caractéristiques physiques des lieux.

    Les fichiers de données SIG des limites des concessions peuvent être téléchargés au format .shp (fichier de formes d’ESRI), .fgdb (fichier File Geodatabase ) et .kmz (fichier KML pour Google Earth).

    • Les fichiers de formes et les fichiers File Geodatabase s’ouvrent dans un logiciel SIG.
    • Les fichiers KML s’ouvrent dans Google EarthMC ou dans Google ChromeMC.

     

    Concession de pourvoirie

    Une concession de pourvoirie (aussi appelée zone de pourvoirie) est un secteur dont les limites sont établies par règlement. Le titulaire de la concession a le droit exclusif (à l’exception des titulaires de licence spéciale de guide) d’offrir aux non-résidents du Yukon des services de guide de chasse au gros gibier dans ce secteur. Toute personne qui veut chasser au Yukon, mais qui n’est pas résidente du Yukon doit être accompagnée par un guide ayant le statut de résident du Yukon, c’est-à-dire :

    • Une personne qui l’accompagne sans frais;
    • Un pourvoyeur, qui offre des services professionnels de guide.

    Chaque pourvoyeur est autorisé à offrir des services dans une concession particulière. Le Yukon compte 20 concessions de pourvoirie, une par pourvoyeur autorisé. La plupart des concessions couvrent des groupes de sous-zones de gestion du gibier. Certains secteurs du territoire, comme les parcs nationaux, ne font partie d’aucune concession.

    Les limites des concessions de pourvoirie sont définies par règlement sur une série de cartes au 1:250 000 (reg97040).

    Télécharger des fichiers de formes d’ESRI (.shp), un fichier File Geodatabase  (.fgdb) ou un fichier KML (.kmz).

    Concession de piégeage enregistrée

    Une concession de piégeage enregistrée est un secteur dont les limites sont établies par règlement et à l’intérieur duquel le ou la titulaire de la concession a le droit exclusif de piéger les animaux à fourrure. Comme les activités de piégeage se déroulent principalement le long des cours d’eau, les concessions de piégeage sont souvent définies en fonction des bassins versants, lesquels sont délimités par les sommets et les crêtes. Cette façon de procéder diffère de la définition des zones de gestion du gibier, qui sont établies en fonction de massifs montagneux.

    Parfois, des concessions de piégeage sont regroupées pour former une concession de piégeage de groupe, dans laquelle plusieurs personnes sont autorisées à mener des activités de piégeage. Lorsque des concessions de piégeage sont regroupées, les limites entre ces concessions peuvent être éliminées.

    Le Yukon compte 360 concessions de piégeage et 13 concessions de piégeage de groupe. Seuls le parc national Kluane, la réserve faunique Kluane et l’habitat protégé de Ddhaw Ghro ne font partie d’aucune concession de piégeage.

    Les limites des concessions de piégeage sont définies par règlement sur une série de cartes au 1:250 000 (reg97029).

    Télécharger un fichier de formes d’ESRI (.shp), un fichier geodatabase (.fgdb) ou un fichier KML (.kmz).

  4. Carte des territoires traditionnels des Premières nations

    Un territoire traditionnel est une terre du Yukon qu’une Première nation a traditionnellement utilisée. Les terres d’une Première nation visées par un règlement sont situées à l’intérieur du territoire traditionnel de cette dernière. La Première nation n’est pas propriétaire de son territoire traditionnel. Cependant, la nation et ses bénéficiaires détiennent certains droits dans l’ensemble de leur territoire traditionnel (sur les terres visées par un règlement et à l’extérieur).

    Les fichiers de données SIG des limites des territoires traditionnels peuvent être téléchargés au format .shp (fichier de formes d’ESRI), .fgdb (fichier File Geodatabase ) et .kmz (fichier KML pour Google Earth).

    • Les fichiers de formes et les fichiers File Geodatabase s’ouvrent dans un logiciel SIG.
    • Les fichiers KML s’ouvrent dans Google EarthMC ou dans Google ChromeMC.

    Nota : Les sources des données sont des documents papier et numériques d’autres organismes. Le ministère de l’Environnement n’est pas responsable de l’exactitude des données.

    Télécharger un fichier de formes d’ESRI (.shp), un fichier File Geodatabase  (.fgdb) ou un fichier KML (.kmz).