COVID-19 : chant et musique

Les prestations de chant et de musique reprendront, mais elles seront livrées quelque peu différemment cette année.

Mise en application des lignes directrices

Utilisez ces directives en tenant compte des lignes directrices sur les rassemblements pour vous aider à déterminer le nombre de personnes qui peuvent se réunir pour répéter ou se produire en spectacle. 

Si votre activité ne relève pas des lignes directrices sur les rassemblements ou sur celles sur le chant et la musique, vous devez présenter une Demande d’évaluation des activités planifiées pendant la pandémie de COVID-19

Fondements sur lesquels reposent nos recommandations

La musique, nous le savons, est importante pour notre santé mentale, notre bien-être et notre plaisir. Par ailleurs, la musique contribue :

  • au développement du cerveau;
  • à l’apprentissage social et émotionnel;
  • à l’appartenance culturelle.

Pour jouer de la musique et chanter en toute sécurité, nous devons :

  • comprendre les risques liés à la COVID;
  • contrôler notre environnement;
  • revoir la taille des groupes pendant les répétitions, les cours, les prestations et les activités.

Il existe peu d’études scientifiques sur la pratique du chant et des instruments à vent et des cuivres dans le contexte de la COVID. Cependant, plusieurs groupes dans le monde étudient actuellement la question. Nous savons que ces activités ne sont pas sans risque. Si nous ne pouvons éliminer entièrement ce risque, nous disposons toutefois d’outils pour le gérer.

Ce qu’il faut savoir au sujet de la propagation de la COVID 19

La COVID-19 est principalement transmise par une personne infectée :

  • par projection de gouttelettes respiratoires, quand la personne tousse, éternue, chante, crie ou joue d’un instrument à vent;
  • par contact étroit prolongé (ex. toucher le bras ou donner une poignée de main);
  • par contact avec des surfaces infectées, suivi du contact de la main avec la bouche, le nez ou les yeux avant de se laver les mains. 

Le risque de transmission de la COVID-19 augmente :

  • avec le nombre de personnes présentes;
  • avec le temps passé à leur contact.

Vous trouverez quelques exemples pour les différents niveaux de risque dans cette illustration. Le vert représente un faible risque, l’orange un risque moyen et le rouge un risque élevé.

diagram

Le risque d’exposition au virus dépend des facteurs suivants :

  • le nombre de personnes présentes;
  • l’aération (air intérieur ou extérieur);
  • le partage d’objets, etc.

Cette figure illustre les quantités de particules aériennes produites par diverses activités. Plus la quantité de particules est grande et plus le risque de propagation de la COVID-19 est élevé. Pour limiter la propagation de la maladie dans les espaces d’exercice et de prestation, il faut prendre en considération certains facteurs, que voici.

Grpahique

Nombre de particules émises par seconde par 12 chanteurs. Source : Exhaled respiratory particles during singing and talking.

Activités musicales à faible risque

Comme on ne souffle pas dedans, les instruments à cordes et les percussions ne présentent aucun risque particulier.

Activités musicales à risque élevé

Le chant et les instruments à vent (bois, cuivres, flûtes, etc.) sont jugés présenter un risque accru de propagation du virus de la COVID-19, car le risque de projeter des gouttelettes est alors plus élevé. Aussi devrez-vous prendre des précautions supplémentaires.

Lignes directrices générales

Veillez à lire et à intégrer les six mesures de sécurité à respecter pour se protéger de la COVID-19, émises par le médecin hygiéniste en chef du Yukon.

Rappel

  • Si vous êtes malade, restez chez vous, même si vos symptômes sont légers.
  • Respectez la distance physique : maintenez une distance d’au moins deux mètres (six pieds) avec toute personne extérieure à votre ménage jumelé.
  • De manière générale, distancez-vous les uns des autres dans la mesure permise par votre activité.
  • Lavez-vous fréquemment les mains à l’eau et au savon ou utilisez un désinfectant contenant au moins 60 % d’alcool.

Port du masque

Même si les données à ce sujet sont limitées, le port d’un masque non chirurgical pourrait offrir une protection additionnelle, en particulier dans les conditions suivantes :

  • grandes chorales;
  • répétitions et concerts de longue durée;
  • manque d’aération en salle intérieure.

Vous pourriez choisir de porter le masque lorsque vous ne chantez pas ou prenez une pause, par exemple. Respectez en tout temps la plus importante des mesures de prévention : la distance physique.

Consultez les consignes de sécurité liées à la COVID-19 qui s’appliquent à votre salle de spectacle.

Demandez au chef de votre groupe ou au propriétaire de la salle où vous vous produirez de l’information sur les règles de santé et de sécurité relatives à la COVID-19.

Consultez les consignes de sécurité liées à la COVID-19 qui s’appliquent à votre salle de spectacle

Demandez au chef de votre groupe ou au propriétaire de la salle où vous vous produirez de l’information sur les règles de santé et de sécurité relatives à la COVID-19.

Personnes à risque élevé

Si vous êtes plus à risque de développer des complications liées à la COVID-19 (par exemple si vous êtes une personne âgée), envisagez de participer aux activités musicales d’une autre façon, par exemple de façon virtuelle.

Pour les membres qui ne sont pas en mesure de se présenter sur place ou qui préfèrent assister aux activités de chez eux, donnez-leur la possibilité d’utiliser des outils virtuels.

Si vous tombez malade

Si vous tombez malade pendant un exercice, une répétition ou une prestation, retournez immédiatement chez vous, de préférence dans un véhicule privé.

Partage d’objets

  • Évitez de toucher les surfaces fréquemment touchées et les objets partagés comme les microphones, les lutrins et les partitions.
  • Le partage d’objets et d’accessoires (ex. baguettes de batterie, maillets et médiators ou « pics » de guitare) est fortement déconseillé.
  • Bien que rien n’indique que les produits à base de papier peuvent transmettre la COVID19, essayer de chanter de mémoire ou de projeter la partition sur un écran; ces mesures permettent de réduire le nombre de surfaces fréquemment touchées (comme les lutrins et les partitions).

Tenue d’un registre des présences

Veillez à tenir un registre des présences pour faciliter, au besoin, la recherche des contacts. Conservez ce registre pendant au moins 21 jours.

Aération

  • Réalisez, dans la mesure du possible, vos activités à l’extérieur.
  • Si vous jouez ou chantez à l’intérieur, choisissez de grandes salles bien aérées.
  • Si possible, ouvrez les fenêtres et les portes pour améliorer la circulation de l’air.
  • Cependant, les ventilateurs portatifs doivent être utilisés avec prudence pour éviter la dispersion d’air contaminé dans toute la pièce.
  • Augmentez l’échange d’air à l’aide d’un système de chauffage, ventilation et conditionnement d’air.
  • Laissez suffisamment de temps s’écouler entre deux groupes pour que l’air ambiant soit entièrement renouvelé.
  • Évitez de chanter en groupe dans des salles fermées et sans aération, même si vous respectez les mesures de distance en place.
  • Songez à installer un filtre de qualité supérieure (MERV 12) ou un système de désinfection intégré (ex. lampes germicides à rayonnement UV dans les conduits ou au plafond) dans une salle qui servira régulièrement à l’exercice du chant et des instruments à vent.

Distance physique

  • Les participants (chanteurs et musiciens) doivent maintenir entre eux une distance minimale de deux mètres (six pieds) en tout temps.
  • Lorsqu’ils chantent ou jouent, ils doivent faire face à la salle (ils ne doivent pas former un cercle ou chanter face à face).
  • Certains instruments exigent une plus grande distance physique. En raison de leur forme, les trombones doivent se trouver à trois mètres (neuf pieds) derrière la rangée de musiciens qui les précèdent.
  • Les chefs doivent se tenir à une distance de quatre mètres (douze pieds) du chœur ou de l’orchestre, ou porter un écran facial et garder une distance de deux mètres (six pieds).
  • Les chanteurs et musiciens doivent être à quatre mètres (douze pieds) de distance du public ou en être séparés par une barrière de Plexiglas, par exemple.

illustrations

Réduire la taille des rassemblements

  • Répétez seul, à distance ou avec un petit groupe.
  • Réduisez la durée des répétitions, par exemple à des séances de 30 minutes.
  • Pour les exercices, envisagez de rassembler de petits groupes plutôt que l’ensemble complet.

Nettoyage

  • Les instruments et les accessoires partagés (ex. baguettes de batterie, maillets et pics de guitare) doivent être désinfectés entre chaque utilisation et entre deux utilisateurs. 
  • Les embouchures ne doivent pas être partagées.
  • Il est essentiel de nettoyer les instruments, les embouchures et les accessoires conformément au protocole normalisé.
    • Utilisez des brosses s’il y a lieu.
    • Ne partagez pas les linges et les brosses servant au nettoyage des instruments.
    • S’il est généralement possible d’utiliser de l’alcool isopropylique pour désinfecter les instruments de musique, vous devriez tout de même consulter le fabricant ou un professionnel pour vérifier que l’alcool n’endommagera pas votre instrument.
  • En ce qui concerne les instruments dans lesquels il faut souffler pour chasser la condensation et la salive accumulées, faites-le dans un linge absorbant plutôt que sur le plancher.
  • Utilisez chacun un microphone (deux chanteurs ne peuvent partager le même micro).
    • Désinfectez les microphones entre deux utilisateurs.
    • Il est également possible d’utiliser des manchons pour microphone.
    • Le cas échéant, changez de manchon entre deux utilisateurs.
    • Désinfectez le microphone avant de le recouvrir d’un manchon.
  • Après avoir nettoyé un instrument ou un microphone, lavez-vous les mains ou désinfectez-les.
  • Désinfectez les lutrins, les chaises et les autres surfaces fréquemment touchées après chaque utilisation.

Autres considérations

Si vous jouez devant public pour l’ambiance, faites attention au volume. En baissant le volume, vous aiderez votre public à respecter la distance physique. En effet, ils seront moins susceptibles :

  • de se rapprocher pour s’entendre;
  • de hausser le ton pour se faire entendre.

Pendant et après une prestation, les membres du groupe ou de l’ensemble doivent respecter la distance physique s’ils sympathisent :

  • avec les membres du public;
  • avec la clientèle;
  • avec le personnel de la salle.

En savoir plus

Consulter la rétrospective du Centre de collaboration nationale en santé environnementale : Chant choral : risques et précautions associés à la COVID-19.

Consulter l’article sur le chant et le risque de transmission de la COVID-19 (en anglais) Safer Singing During the SARS-CoV-2 Pandemic : What We Know and What We Don’t.

Consulter le guide pour les cours de musique (en anglais)] en Colombie-Britannique (mis à jour le 13 septembre 2020).