Surveillance de la qualité de l’air

Surveillance de la qualité de l’air au Yukon

Le gouvernement surveille la qualité de l’air en y mesurant la présence de certains polluants. Lorsque ces polluants dépassent des concentrations données, ils peuvent avoir des répercussions sur la santé humaine.

Au Yukon, une station de surveillance de la qualité de l’air est installée au centre-ville de Whitehorse. Cette station fait partie du Réseau national de surveillance de la pollution atmosphérique d’Environnement et Changement climatique Canada. Les données prélevées par cette station viennent compléter la base de données canadienne sur la qualité de l’air et nous permettent de fournir une Cote air santé (CAS) en temps réel ainsi que des prévisions pour la région de Whitehorse. Ces éléments nous permettent d’en savoir plus sur les risques pour la santé associés au niveau de qualité de l’air ainsi mesuré. L’indice de risque de la CAS s’échelonne de 1 (risque faible) à 10 (risque très élevé).

Consulter la CAS de Whitehorse, ou téléchargez l’application compatible avec les appareils fonctionnant sous Android ou iOS, et le Guide sur les prévisions de la cote air santé pour en savoir plus sur la qualité de l’air à Whitehorse.

Étude de la qualité de l’air à Whitehorse

Une étude de 2015 a permis de surveiller les concentrations de particules fines dans l’air, notamment des pollens, la fumée de combustion du bois et des poussières. Au total, neuf dispositifs de surveillance de la qualité de l’air ont été installés dans différents quartiers de Whitehorse. Les données collectées éclairent les recommandations que nous formulons s’agissant des questions relatives à la santé et à l’environnement. Voir les résultats de l’étude (en anglais).

Pourquoi le gouvernement surveille-t-il la qualité de l’air?

Une mauvaise qualité de l’air nuit à l’environnement et à la santé publique. Nous surveillons la qualité de l’air afin de comprendre les effets potentiels de la pollution sur la santé des Yukonnais.

Les émissions en provenance des poêles à bois, des feux de forêt, des véhicules, des génératrices au diesel, des activités de défrichage, du brûlage de déchets ou d’ordures et des activités commerciales et industrielles sont toutes des sources de pollution atmosphérique.

Contrôle des émissions atmosphériques

Au Yukon, les émissions atmosphériques et l’utilisation de substances appauvrissant la couche d’ozone et autres halocarbures sont réglementées. Il faut obtenir un permis pour ces activités.

Renseignements: 

Pour toute question sur la surveillance de la qualité de l’air, envoyez un courriel à envprot@gov.yk.ca ou téléphonez au 867-667-5683 ou (sans frais au Yukon) au 1-800-661-0408, poste 5683.