COVID-19 : lignes directrices pour l’année scolaire 2021-2022

À compter du 24 mai 2022, le port du masque dans les écoles et les autobus scolaires sera facultatif pour les élèves et le personnel.

En prévision de l’année scolaire 2021-2022, le ministère de l’Éducation et le médecin hygiéniste en chef du Yukon ont établi des lignes directrices pour guider les enseignants, le personnel administratif et les familles. Elles seront régulièrement revues pour en assurer la pertinence au fil de l’évolution de la situation relative à la COVID-19. Des changements pourront y être apportés selon les taux de vaccination et la tendance épidémiologique de la maladie, au territoire comme dans le reste du pays.

Les écoles devraient pouvoir reprendre leurs activités de manière presque normale. Certaines mesures seront maintenues pour y réduire les risques au minimum.

 

La vaccination est le moyen le plus efficace de réduire les risques de COVID-19 dans nos écoles primaires et secondaires et dans nos collectivités. Les élèves et les membres du personnel qui peuvent recevoir le vaccin sont vivement encouragés à recevoir leur seconde dose du vaccin au moins deux semaines avant la rentrée.

  • Le parent ou tuteur doit vérifier si l’enfant présente des symptômes avant son départ pour l’école.
  • Les membres du personnel devraient s’assurer chaque jour qu’ils n’ont pas de symptômes.
  • En cas de symptômes (même légers), les élèves comme les membres du personnel devraient rester à la maison et prendre rendez-vous pour aller passer un test de dépistage.  
  • Les parents et le personnel peuvent utiliser l’outil d’auto-évaluation de la COVID-19 ou encore contacter un fournisseur de soins de santé pour obtenir plus d’informations.
  • L’école peut installer des affiches pour rappeler au personnel, aux élèves et aux visiteurs de rester à la maison s’ils sont malades, même lorsque leurs symptômes sont légers. 

  • Tous les systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation doivent fonctionner correctement.
  • Lorsque le temps le permet, garder les fenêtres et les portes ouvertes pour aérer de façon naturelle.
  • Si la ventilation est mauvaise et les risques de propagation de la COVID-19 élevés, considérer l’utilisation de filtres à particules à haute efficacité (HEPA).

  • Comme le risque de transmission de la COVID-19 par contact avec des surfaces contaminées est faible, on prévoit que les écoles reviendront aux pratiques de nettoyage courantes.
  • Le chant et l’utilisation d’instrument à vent (bois et cuivre) présentent un risque accru de transmission du virus. Élèves et enseignants doivent :

  • La distanciation physique n’est plus obligatoire pour les élèves. Il demeure toutefois important que le personnel et les élèves utilisent pleinement les espaces à leur disposition pour éviter les attroupements dans les lieux communs, notamment des corridors.
  • Les employés doivent continuer de garder une distance de deux mètres avec les élèves et entre eux.
  • Une attention particulière doit être portée aux entrées, aux sorties et aux aires de rassemblement les plus fréquentées en début et fin de journée.
  • Le sens de circulation doit être respecté tout comme l’espace personnel des autres personnes.

  • Les élèves et les enseignants doivent se laver les mains régulièrement. Le moyen le plus efficace pour réduire la propagation de la maladie est de se laver soigneusement les mains avec du savon ordinaire et de l’eau pendant au moins 20 secondes.
  • En l’absence d’eau et de savon, utilisez un désinfectant pour les mains dont la concentration d’alcool est d’au moins 60 %.
  • Des désinfectants pour les mains à base d’alcool devraient être placés :
    • aux points d’entrée et de sortie de l’école;
    • à l’entrée des classes;
    • à d’autres endroits à forte circulation.
  • Les membres du personnel et les élèves doivent tousser et éternuer dans leur coude, leur manche ou un mouchoir.
    • Il faut jeter le mouchoir après son utilisation puis se laver immédiatement les mains.
    • Dans la mesure du possible, utiliser des poubelles à doublure et sans contact (à pédale, à détecteur de mouvement, sans couvercle).
  • Avant de se toucher les yeux, le nez et la bouche il est important de s’être d’abord lavé les mains.
  • Il faut s’abstenir de partager :
    • de la nourriture;
    • des boissons;
    • des ustensiles utilisés;
    • des cigarettes ou des dispositifs de vapotage.
  • Les écoles peuvent installer des affiches pour rappeler au personnel, aux élèves et aux visiteurs d’avoir une bonne hygiène des mains et une bonne hygiène respiratoire. 

  • À compter du 24 mai 2022, le port du masque dans les écoles et les autobus scolaires sera facultatif pour les élèves et le personnel.
  • Les élèves et les membres du personnel peuvent continuer à porter un masque s’ils le désirent.

Le personnel doit prendre les mesures suivantes si un élève présente des symptômes :

  1. Séparer immédiatement l’élève des autres et le placer sous supervision dans une zone désignée.
  2. Faire porter le masque à tout élève de plus de 5 ans qui peut le tolérer.
  3. Si l’élève ne porte pas de masque, lui en donner un ou lui donner des mouchoirs pour qu’il couvre ses toussotements ou ses éternuements. Jeter les masques et les mouchoirs utilisés dès que possible et se laver les mains.
  4. Communiquer avec les parents ou le tuteur de l’élève pour qu’il vienne le chercher le plus tôt possible.
  5. Toute personne qui se trouve dans la pièce avec l’élève doit porter un masque et, autant que possible, maintenir une distance de deux mètres entre elle et l’élève.
  6. Éviter de toucher les liquides corporels de l’élève (ex. mucus, salive). Sinon, se laver les mains soigneusement avec du savon et de l’eau ou avec un désinfectant pour les mains à base d’alcool.
  7. Une fois que l’élève a quitté l’école, se laver les mains soigneusement avec du savon et de l’eau ou avec un désinfectant pour les mains à base d’alcool.
  8. Le personnel responsable de l’entretien du bâtiment doit nettoyer et désinfecter tous les endroits que l’employé a fréquentés (classe, toilettes, aires communes, etc.).

Tout membre du personnel qui présente des symptômes de COVID-19 doit rentrer chez lui le plus rapidement possible.  

S’il lui est impossible de retourner à la maison, il doit :

  • s’isoler dans un endroit loin des autres;
  • porter un masque;
  • se tenir à au moins deux mètres avec les autres.

Le personnel responsable de l’entretien du bâtiment doit nettoyer et désinfecter tous les endroits que l’employé a fréquentés (classe, toilettes, aires communes, etc.).

L’administration de l’école est responsable de la fourniture de masques et du matériel de nettoyage nécessaire pour intervenir en toute sécurité lorsqu’un membre du personnel ou un élève présente des symptômes.

Le port du masque est exigé pour :

  • les chauffeurs d’autobus;
  • les enfants de 5 ans et plus.

  • Le risque de transmission de la COVID-19 est plus faible à l’extérieur qu’à l’intérieur. Nous encourageons donc les activités d'apprentissage à l’extérieur et dans la nature.
  • Les excursions à l’étranger et à l’extérieur du territoire ne sont pas permises pour le moment. Les écoles peuvent recommencer à faire des sorties scolaires à l’extérieur du Yukon à partir du 19 avril 2022 si la situation relative à la COVID-19 se maintient.
  • Les dispositions prises lors des nuitées peuvent augmenter le risque de transmission de la COVID-19. Les enseignants, les élèves et les accompagnateurs devraient donc suivre les recommandations suivantes :
    • Dormir dans des chambres ou des tentes individuelles. Si ce n’est pas possible, on recommande de placer les matelas ou les lits à 2 mètres de distance, en les alignant de manière à ce que deux voisins puissent dormir tête-bêche pour empêcher la transmission par les gouttelettes pendant la nuit.
    • Ne pas loger plus de 2 élèves ou accompagnateurs par chambre ou tente.
    • Si possible, les élèves et les accompagnateurs d’un même foyer ou d’une même bulle sociale peuvent coucher dans la même chambre ou tente.
  • Les parents et tuteurs doivent vérifier si leurs enfants présentent des symptômes avant de les envoyer en excursion.
  • Les écoles doivent mettre en place un plan pour les élèves qui développent des symptômes avant ou pendant une excursion.
  • Les campeurs, le personnel ou les accompagnateurs qui développent des symptômes et qui doivent s'isoler doivent le faire dans un seul logement.