Embauche préférentielle

  • À propos de l’initiative d’embauche préférentielle
  • Motifs de l’embauche préférentielle
  • Processus d’embauche préférentielle
  • Taux de représentation des membres des Premières nations du Yukon et des personnes d’ascendance autochtone canadienne
  • Identification
  • Définitions

Our 18-month hiring preference initiative starts on October 1, 2020. Competitions are open to all candidates, but this initiative gives preference to Aboriginal applicants.

  1. À propos de l’initiative d’embauche préférentielle

    Ce projet pilote d’embauche préférentielle est une initiative de Breaking Trail Together, notre plan visant à augmenter le nombre d’employés autochtones au sein du gouvernement. Nous avons élaboré ce plan en collaboration avec les gouvernements des Premières nations du Yukon.

    Ce plan de la fonction publique :

    • s’acquitte de nos obligations juridiques énoncées dans les ententes définitives;
    • facilite et met en place une représentation autochtone parmi nos effectifs.

    Les peuples autochtones font partie des groupes visés par l’équité en emploi. L’initiative nous permet de nous rapprocher de notre objectif relatif à la représentativité de la fonction publique.

    Qu’est-ce que l’équité en emploi?

    Certaines personnes se heurtent à des obstacles à l’emploi basés sur la discrimination. L’équité en emploi est le recours à des politiques favorisant l’embauche des personnes sous-représentées.

    Dans ce projet pilote, la préférence d’embauche va aux candidats qualifiés qui s’identifient comme :

    • membres d’une Première nation du Yukon;
    • personnes d’ascendance autochtone canadienne.

    Ce projet nous permet de réaliser l’équité en emploi.

    Pour se qualifier à un poste, les candidats doivent réussir toutes les étapes du processus d’embauche.

  2. Motifs de l’embauche préférentielle

    Nous sommes résolus à :

    • accroître la représentation des Autochtones dans la fonction publique à divers postes et échelles salariales;
    • raffermir les relations entre le gouvernement du Yukon et les gouvernements des Premières nations;
    • faire de notre fonction publique un lieu recherché par les Autochtones pour y travailler.

    Obligation juridique

    Nous avons l’obligation juridique d’élaborer et de mettre en œuvre un plan de représentativité de la fonction publique. Cette obligation est précisée au chapitre 22, annexe A, de chaque entente définitive avec les Premières nations du Yukon.

    Breaking Trail Together: An Inclusive Yukon Public Service est un plan stratégique décennal de représentativité de la fonction publique qui prévoit l’inclusion des Premières nations du Yukon.

    Cadre juridique

    La Loi sur les droits de la personne du Yukon précise que les programmes spéciaux en réponse à la discrimination systémique ne sont pas discriminatoires. En outre, la Loi sur la fonction publique du Yukon autorise la mise en œuvre de tels programmes.

    Qu’est-ce que la discrimination systémique?

    La discrimination systémique se réfère aux pratiques ou aux attitudes qui limitent les droits ou les possibilités :

    • de personnes;
    • de groupes. 

    Ces limites, qui peuvent être créées délibérément ou par inadvertance, reposent sur des caractéristiques qui sont attribuées plutôt que réelles.

  3. Processus d’embauche préférentielle

    Les concours sont ouverts à toutes les candidatures. L’embauche préférentielle :

    • ne s’applique qu’aux activités de dotation faisant l’objet d’un concours;
    • ne s’applique pas aux affectations temporaires.

    L’embauche préférentielle est un système à deux paliers. Parmi les candidats qualifiés :

    • la priorité est d’abord donnée aux membres d’une Première nation du Yukon;
    • la priorité revient ensuite aux personnes d’ascendance autochtone canadienne.

    L’embauche préférentielle s’applique à la fin du concours, une fois les évaluations terminées. Peu importe l’ascendance, pour exécuter le travail les candidats doivent satisfaire aux exigences relatives :

    • aux qualifications essentielles;
    • aux connaissances;
    • aux compétences;
    • à l’adaptabilité.

    Prise en compte de l’embauche préférentielle dans le processus de recrutement

    1. Soumettez votre candidature à un poste affiché dans le système de recrutement en ligne (en anglais).
    2. En répondant à un questionnaire, on vous invitera à vous identifier comme membre d’une Première nation du Yukon ou personne d’ascendance autochtone.
    3. Tous les candidats se soumettent au processus de sélection et d’évaluation habituel.
    4. L’embauche préférentielle s’applique aux candidats retenus dans l’ordre suivant :
      • candidats reconnus comme membres d’une Première nation du Yukon s’étant identifiés comme tels;
      • candidats reconnus comme Autochtones du Canada s’étant identifiés comme tels;
      • autres candidats retenus, par ordre de classement.
  4. Taux de représentation des membres des Premières nations du Yukon et des personnes d’ascendance autochtone canadienne

    Parmi nos employés, 15 % s’identifient comme membres d’une Première nation du Yukon ou personne d’ascendance autochtone canadienne :

    • 8 % comme membres d’une Première nation du Yukon;
    • 7 % comme personnes d’ascendance autochtone canadienne.

    Parmi la population du Yukon, 23 % s’identifient comme membres d’une Première nation du Yukon ou personnes d’ascendance autochtone canadienne. Ces données s’appuient sur le recensement fédéral de 2016 (en anglais).

  5. Identification

    Vous pouvez vous identifier à deux étapes du processus de recrutement :

    • lorsque vous présentez votre candidature à un poste affiché dans le système de recrutement en ligne;
    • en remplissant le formulaire de déclaration de l’employé après votre embauche. Ce formulaire tient lieu également de recensement des effectifs, en nous aidant notamment à suivre l’évolution de la représentation des groupes visés par l’équité en emploi.

    L’identification comme membre d’une Première nation du Yukon ou personne d’ascendance autochtone canadienne est volontaire. À l’instar des autres concours, les personnes qui font de fausses déclarations à leur sujet s’exposent à de graves conséquences pouvant aller jusqu’au licenciement.

  6. Définitions

    Définitions de membre d’une Première nation du Yukon ou personne d’ascendance autochtone canadienne dans le cadre du projet pilote d’embauche préférentielle.

    Membre d’une Première nation du Yukon

    Bénéficiaire enregistré ou citoyen d’une des 14 Premières nations du Yukon suivantes :

    • Première nation de Carcross/Tagish;
    • Premières nations de Champagne et d’Aishihik;
    • Première nation des Nacho Nyak Dun;
    • Première nation de Kluane;
    • Première nation des Kwanlin Dün;
    • Première nation de Liard;
    • Première nation de Little Salmon/Carmacks;
    • Conseil Dena de Ross River;
    • Première nation de Selkirk;
    • Conseil des Ta'an Kwäch'än;
    • Conseil des Tlingits de Teslin;
    • Première nation des Tr'ondëk Hwëch'in;
    • Première nation des Gwitchin Vuntut;
    • Première nation de White River.

    Personne d’ascendance autochtone canadienne

    Personne dont l’ascendance rapportée est associée aux peuples autochtones du Canada. Le paragraphe 35(2) de la Loi constitutionnelle de 1982 définit les peuples autochtones du Canada, qui comprennent les Indiens, les Inuits et les Métis du Canada. L’ascendance fait référence à l’origine ethnique ou culturelle des ancêtres du candidat. Un ancêtre est habituellement plus éloigné que des grands-parents. Une personne peut avoir plus d’une origine ethnique ou culturelle.


Renseignements 

Pour en savoir plus sur l’embauche préférentielle et les programmes favorisant la diversité, écrivez à la Section de la diversité et de l’inclusion à diversity.services@gov.yk.ca.

Pour toute question ou demande de renseignements concernant le processus de recrutement et de dotation, écrivez à Gestion de la dotation et solutions de recrutement, à sms.services@gov.yk.ca.