Renseignements à jour

26 juillet 2021

2 avis d’exposition

À partir du 4 août :

  • le masque ne sera plus obligatoire à l’intérieur;
  • les voyageurs en provenance d’ailleurs au Canada n’auront plus à s’isoler;
  • les restaurants et les bars retourneront à leur pleine capacité sans distanciation.

Le point sur le coronavirus

COVID-19 : lignes directrices pour les restaurants et les bars Le point sur la COVID-19, par le bureau du médecin hygiéniste en chef du Yukon

Regardez les dernières mises à jour vidéo du médecin hygiéniste en chef du Yukon sur la COVID-19.

Lire les transcriptions des vidéos diffusées sur Facebook (COVID-19).

Consulter les résultats du dernier dénombrement des cas de COVID-19 au Yukon.


Le 23 juillet 2021 : nouveaux cas de COVID-19

Le Dr Jesse Kancir, médecin hygiéniste du Yukon annonce 9 nouveaux cas confirmés de COVID-19 pour la période du jeudi 22 juillet midi à aujourd’hui midi. Ce chiffre porte à 77 le nombre de cas actifs; certaines personnes sont maintenant rétablies.

Le nombre total de cas au Yukon depuis le 22 mars 2020 s’élève à 551, dont 483 depuis le 1er juin. Ce nombre comprend les non-résidents du territoire diagnostiqués au Yukon et les cas probables en attente de confirmation.

Parmi les 9 cas confirmés depuis midi le 22 juillet, certains se situent à Whitehorse et d’autres dans des localités rurales.

Depuis le 1er juin 2021, on compte 402 personnes rétablies et 4 décès. Il y a eu 6 décès depuis novembre 2020.

Une équipe d’intervention rapide sera à Watson Lake du 24 juillet au 26 juillet en fin de journée. Des services de dépistage rapide seront offerts au centre récréatif de Watson Lake de 10 h à 18 h.

On continue de rappeler l’importance d’obtenir la seconde dose du vaccin pour être pleinement vacciné. Il est toujours possible de recevoir la première et la seconde dose du vaccin de Moderna dans les centres de santé locaux et au centre de vaccination de Whitehorse. Communiquez avec votre centre de santé local ou prenez rendez-vous en ligne au centre de vaccination de Whitehorse.

Dépistage et vaccination

Le dépistage est toujours aussi important pour permettre aux intervenants du domaine de la santé de gérer les risques et les éclosions. Toute personne qui habite à Whitehorse et qui a des symptômes doit appeler le Centre de dépistage et d’évaluation au 867-393-3083 ou prendre un rendez-vous en ligne.

Les personnes qui habitent à l’extérieur de Whitehorse peuvent communiquer avec le centre de santé de leur localité. L’obtention des résultats de tests de dépistage demeure très rapide (24 heures dans la dernière semaine), et on peut maintenant voir son résultat négatif en ligne.

Symptômes de la COVID-19 : rappel

Toute personne qui ressent l’un ou l’autre des symptômes ci-dessous doit s’isoler et passer sans tarder un test de dépistage.

  • Fièvre
  • Frissons
  • Toux
  • Difficulté à respirer
  • Essoufflement
  • Écoulement nasal
  • Mal de gorge
  • Perte du goût ou de l’odorat
  • Maux de tête
  • Fatigue
  • Perte d’appétit
  • Nausées et vomissements
  • Diarrhée
  • Douleurs musculaires

Le 22 juillet 2021 : nouveaux cas de COVID-19

La Dre Catherine Elliott, médecin hygiéniste en chef par intérim du Yukon, annonce 7 nouveaux cas confirmés de COVID-19 pour la période du mercredi 21 juillet midi à aujourd’hui midi. Ce chiffre porte à 72 le nombre de cas actifs; certaines personnes sont maintenant rétablies.

Le nombre total de cas au Yukon depuis le 22 mars 2020 s’élève à 542, dont 474 depuis le 1er juin. Ce nombre comprend les non-résidents du territoire diagnostiqués au Yukon et les cas probables en attente de confirmation.

En ce qui concerne les sept cas annoncés depuis midi le 21 juillet 2021, les localités ne sont pas encore connues.

Depuis le 1er juin 2021, on compte 398 personnes rétablies et 4 décès. Il y a eu 6 décès depuis novembre 2020.

En raison d’une augmentation des cas à Watson Lake, une équipe d’intervention rapide sera déployée le vendredi 23 juillet et commencera à réaliser des tests de dépistage dans la communauté le lendemain. Des services de dépistage rapide seront offerts de samedi à lundi dans l’espace de stationnement réservé aux ambulances de l’hôpital de Watson Lake. Plus de détails seront publiés Yukon.ca/fr.

Les adultes pourront se rendre au Centre de santé de Watson Lake pour recevoir la première ou la seconde du vaccin de Moderna le vendredi 23 juillet, de 10 h à 15 h, ainsi que le vendredi 30 juillet. Rendez-vous sur Yukon.ca/fr pour prendre rendez-vous en ligne ou appelez au 1-877-374-0425.

La médecin hygiéniste en chef par intérim rappelle l’importance d’obtenir la seconde dose du vaccin pour être pleinement vacciné. Il est toujours possible de recevoir la première et la seconde dose du vaccin de Moderna dans les centres de santé locaux et au centre de vaccination de Whitehorse. Communiquez avec votre centre de santé local ou prenez un rendez-vous en ligne

Dépistage et vaccination

Le dépistage est toujours aussi important pour permettre aux intervenants du domaine de la santé de gérer les risques et les éclosions. Toute personne qui habite à Whitehorse et qui a des symptômes doit appeler le Centre de dépistage et d’évaluation au 867-393-3083 ou prendre un rendez-vous en ligne.

Les personnes qui habitent à l’extérieur de Whitehorse peuvent communiquer avec le centre de santé de leur localité. L’obtention des résultats de tests de dépistage demeure très rapide (24 heures dans la dernière semaine), et on peut maintenant voir son résultat négatif en ligne.

Symptômes de la COVID-19 : rappel

Toute personne qui ressent l’un ou l’autre des symptômes ci-dessous doit s’isoler et passer sans tarder un test de dépistage.

  • Fièvre
  • Frissons
  • Toux
  • Difficulté à respirer
  • Essoufflement
  • Écoulement nasal
  • Mal de gorge
  • Perte du goût ou de l’odorat
  • Maux de tête
  • Fatigue
  • Perte d’appétit
  • Nausée et vomissements
  • Diarrhée
  • Douleurs musculaires

Le 21 juillet 2021 : COVID-19 case count update

La Dre Catherine Elliott, médecin hygiéniste en chef par intérim du Yukon, annonce 7 nouveaux cas confirmés de COVID-19 pour la période du mardi 20 juillet midi à aujourd’hui midi. Ce chiffre porte à 66 le nombre de cas actifs; certaines personnes sont maintenant rétablies. 

Le nombre total de cas au Yukon depuis le 22 mars 2020 s’élève à 534, dont 465 depuis le 1er juin. Ce nombre comprend les non-résidents du territoire diagnostiqués au Yukon et les cas probables en attente de confirmation.

En ce qui concerne les nouveaux 7 cas depuis midi le 20 juillet, les localités ne sont pas encore connues.

Depuis le 1er juin 2021, on compte 395 personnes rétablies et 4 décès. Il y a eu 6 décès depuis novembre 2020.

La prochaine mise à jour aura lieu le mercredi 28 juillet à 10 h 30.

La médecin hygiéniste en chef par intérim rappelle l’importance d’obtenir la seconde dose du vaccin pour être pleinement vacciné. Il est toujours possible de recevoir la première et la seconde dose du vaccin de Moderna dans les centres de santé locaux et au centre de vaccination de Whitehorse. Communiquez avec votre centre de santé local ou prenez un rendez-vous en ligne.  

Dépistage et vaccination

Le dépistage est toujours aussi important pour permettre aux intervenants du domaine de la santé de gérer les risques et les éclosions. Toute personne qui habite à Whitehorse et qui a des symptômes doit appeler le Centre de dépistage et d’évaluation au 867-393-3083 ou prendre un rendez-vous en ligne.

Les personnes qui habitent à l’extérieur de Whitehorse peuvent communiquer avec le centre de santé de leur localité. L’obtention des résultats de tests de dépistage demeure très rapide (24 heures dans la dernière semaine), et on peut maintenant voir son résultat négatif en ligne.

Symptômes de la COVID-19 : rappel

Toute personne qui ressent l’un ou l’autre des symptômes ci-dessous doit s’isoler et passer sans tarder un test de dépistage.

  • Fièvre
  • Frissons
  • Toux
  • Difficulté à respirer
  • Essoufflement
  • Écoulement nasal
  • Mal de gorge
  • Perte du goût ou de l’odorat
  • Maux de tête
  • Fatigue
  • Perte d’appétit
  • Nausée et vomissements
  • Diarrhée
  • Douleurs musculaires

Le 21 juillet 2021 : Levée de restrictions sanitaires au vu de la hausse des taux de vaccination

Étant donné la diminution des cas actifs au Yukon et la hausse des taux de vaccination dans le territoire et ailleurs au Canada, le médecin hygiéniste en chef a formulé de nouvelles recommandations au sujet des mesures sanitaires en place pour protéger la population contre la COVID-19.

Le 4 août prochain, le gouvernement du Yukon supprimera l’obligation de s’isoler pour les personnes qui entrent dans le territoire, de porter un masque dans les lieux publics fermés et de respecter les règles de distanciations dans les bars et les restaurants. Ce dernier assouplissement permettra à ces établissements de retourner à leur pleine capacité d’accueil.

Le ministre des Services aux collectivités, Richard Mostyn, a fait l’annonce des changements aujourd’hui en compagnie de la médecin hygiéniste en chef par intérim, la Dre Catherine Elliott.

Le bureau du médecin hygiéniste en chef continue de recommander les meilleures pratiques à la population, comme surveiller l’apparition de symptômes de la COVID-19, aller passer un test de dépistage si nécessaire, éviter d’aller au travail ou à l’école si on est malade, porter un masque dans certaines circonstances, se laver les mains souvent et suivre de bonnes pratiques d’hygiène.  

 

« Protéger la santé et le mieux-être de la population tout en protégeant la qualité de vie dans le territoire reste une priorité pour le gouvernement même si c’est un équilibre qui a été difficile à garder depuis le début de la pandémie. Après presque 17 mois de restrictions, nous sommes maintenant en mesure de commencer à les lever et à vivre avec le fait que la COVID-19 fait partie de notre quotidien. Les Yukonnaises et les Yukonnais peuvent recommencer à vivre une vie qui ressemble plus à ce qu’elle était auparavant. »

- Richard Mostyn, ministre des Services aux collectivités

« Nous devons nous concentrer sur le plus grand risque pour les Yukonnaises et les Yukonnais en ce moment : la transmission d’une personne à une autre, surtout parmi celles qui ne sont pas pleinement vaccinées. Le risque d’importation de la maladie des régions voisines a diminué considérablement, puisque leur dernière vague est passée et que leurs taux de vaccination sont plus élevés. Le Yukon continue d’enregistrer un certain nombre de cas tous les jours, mais ce nombre va en diminuant. Il n’est pas impossible que nous voyions, ultérieurement, de petites pointes et peut-être même des éclosions. Comme nous l’avons fait tout au long de la pandémie, nous prendrons les mesures nécessaires quand les risques se présenteront, nous formulerons des recommandations d’après les faits et, ensemble, nous irons de l’avant. »

- La Dre Catherine Elliott, médecin hygiéniste en chef par intérim du Yukon


Le 20 juillet 2021 : nouveaux cas de COVID-19

La Dre Catherine Elliott, médecin hygiéniste en chef par intérim, annonce cinq nouveaux cas confirmés de COVID-19 pour la période du lundi 19 juillet midi à aujourd’hui midi. Ce chiffre porte à 65 le nombre de cas actifs; certaines personnes sont maintenant rétablies.  

Le nombre total de cas au Yukon depuis le 22 mars 2020 s’élève à 527, dont 458 depuis le 1er juin. Ce nombre comprend les non résidents du territoire diagnostiqués au Yukon et les cas probables en attente de confirmation.

En ce qui concerne les cinq cas annoncés depuis midi le 19 juillet 2021 :

  • Deux cas dans des collectivités rurales
  • Trois lieux en attente de confirmation

Depuis le 1er juin 2021, on compte 389 personnes rétablies et quatre décès. Il y a eu six décès depuis novembre 2020.

Le prochain point de presse en direct aura lieu le mercredi 21 juillet à 14 h 30.

La médecin hygiéniste en chef par intérim continue de rappeler l’importance d’obtenir la seconde dose du vaccin afin d’être pleinement vacciné. Il est toujours possible de recevoir la première et la seconde dose du vaccin Moderna dans les centres de santé locaux et au centre de vaccination de Whitehorse. Communiquez avec votre centre de santé local ou prenez un rendez-vous en ligne pour vous faire vacciner à Whitehorse. 

Tests de dépistage et vaccination

Le dépistage est toujours aussi important pour permettre aux intervenants du secteur de la santé de gérer les risques et les éclosions. Toute personne qui habite à Whitehorse et qui a des symptômes doit appeler le Centre de dépistage et d’évaluation au 867-393-3083 ou prendre rendez-vous en ligne.

Les personnes qui habitent à l’extérieur de Whitehorse peuvent communiquer avec le centre de santé de leur localité. L’obtention des résultats demeure très rapide (24 heures dans la dernière semaine), et on peut maintenant voir son résultat négatif en ligne.

Symptômes de la COVID-19 : rappel

Toute personne qui ressent l’un ou l’autre des symptômes ci-dessous doit s’isoler et passer sans tarder un test de dépistage.

  • Fièvre
  • Frissons
  • Toux
  • Difficultés à respirer
  • Essoufflement
  • Écoulement nasal
  • Mal de gorge
  • Perte du goût ou de l’odorat
  • Maux de tête
  • Léthargie (fatigue)
  • Perte d’appétit
  • Nausées et vomissements
  • Diarrhée
  • Douleurs musculaires

Le 19 juillet 2021 : nouveaux cas de COVID-19

15 juillet 2021 : La Dre Catherine Elliott, médecin hygiéniste en chef par intérim du Yukon, annonce 20 nouveaux cas de COVID-19 pour la période du vendredi 16 juillet midi à aujourd’hui midi. Ce chiffre porte à 76 le nombre de cas actifs; certaines personnes sont maintenant rétablies.

Le nombre total de cas au Yukon depuis le 22 mars 2020 s’élève à 522, dont 453 depuis le 1er juin. Ce nombre comprend les non-résidents du territoire diagnostiqués au Yukon et les cas probables en attente de confirmation.

En ce qui concerne les 20 cas annoncés depuis midi le 16 juillet :

  • 14 cas à Whitehorse
  • 4 cas dans les collectivités rurales, deux lieux en attente de confirmation

Depuis le 1er juin 2021, on compte 373 personnes rétablies et quatre décès. Il y a eu six décès depuis novembre 2020.

La médecin hygiéniste en chef par intérim continue de rappeler l’importance d’obtenir la seconde dose du vaccin afin d’être pleinement vacciné. Il est toujours possible de recevoir la première et la seconde dose du vaccin Moderna dans les centres de santé locaux et au centre de vaccination de Whitehorse. Communiquez avec votre centre de santé local ou prenez un rendez-vous en ligne pour vous faire vacciner à Whitehorse.  

« Avec l’été qui avance à grands pas et l’automne qui approche, nous devons nous assurer que nous sommes protégés contre le variant Delta. Il est plus important que jamais de recevoir la seconde dose pour être bien protégé. Nous remercions chaleureusement ceux qui s’apprêtent à recevoir leur première dose, ceux qui recevront bientôt leur seconde dose et tous ceux et celles qui sont pleinement vaccinés. Vous faites votre part pour assurer votre sécurité et celle des autres et nous vous en sommes reconnaissants. Les centres de vaccination n’attendent que vous. »

- Dre Catherine Elliott, médecin hygiéniste en chef par intérim du Yukon

Dépistage de la COVID-19

Le dépistage est toujours aussi important pour permettre aux intervenants du secteur de la santé de gérer les risques et les éclosions. Toute personne qui habite à Whitehorse et qui a des symptômes doit appeler le Centre de dépistage et d’évaluation au 867-393-3083 ou prendre rendez-vous en ligne.

Les personnes habitant à l’extérieur de Whitehorse doivent contacter le centre de santé de leur région. L’obtention des résultats demeure très rapide (24 heures dans la dernière semaine), et on peut maintenant voir son résultat négatif en ligne.

Symptômes de la COVID-19 : rappel

Toute personne qui ressent l’un ou l’autre des symptômes ci-dessous doit s’isoler et passer sans tarder un test de dépistage.

  • Fièvre
  • Frissons
  • Toux
  • Difficultés à respirer
  • Essoufflement
  • Écoulement nasal
  • Mal de gorge
  • Perte du goût ou de l’odorat
  • Maux de tête
  • Léthargie (fatigue)
  • Perte d’appétit
  • Nausées et vomissements
  • Diarrhée
  • Douleurs musculaires

Le 16 juillet 2021 : nouveaux cas de COVID-19

La Dre Catherine Elliott, médecin hygiéniste en chef par intérim du Yukon, annonce cinq nouveaux cas confirmés de COVID-19 pour la période du jeudi 15 juillet midi à aujourd’hui midi. Ce chiffre porte à 77 le nombre de cas actifs; certaines personnes sont maintenant rétablies. 

Le nombre total de cas au Yukon depuis le 22 mars 2020 s’élève à 502, dont 432 depuis le 1er juin. Ce nombre comprend les non-résidents du territoire diagnostiqués au Yukon et les cas probables en attente de confirmation.

En ce qui concerne les cinq cas annoncés depuis midi le 15 juillet 2021 :

  • Tous les cas sont à Whitehorse.

Depuis le 1er juin 2021, 349 personnes sont rétablies et on compte quatre décès. Il y a eu six décès depuis novembre 2020.

Il n’y aura pas de mise à jour avant le lundi 19 juillet.

Arrêt du service de dépistage à l’auto le dimanche 18 juillet

Depuis la mi-juin, un service de dépistage à l’auto est offert à Whitehorse afin de mieux répondre à la forte demande qui a suivi l’éclosion de juin. Jusqu’à maintenant, le service était offert tous les jours, de 18 h 30 à 21 h 30, dans le but d’accommoder les travailleurs. Toutefois, considérant la demande actuelle, il ne sera plus offert après le dimanche 18 juillet.

Il sera toujours possible de se faire tester au de dépistage et d’évaluation COVID-19, sept jours sur sept. Ses heures d’ouverture sont du lundi au dimanche, de 8 h 30 à 18 h.

La Dre Elliott insiste sur le fait que le dépistage de la COVID-19 est toujours aussi important. 

Toute personne qui habite à Whitehorse et qui a des symptômes doit appeler le Centre de dépistage et d’évaluation au 867-393-3083 ou prendre rendez-vous en ligne 

Les personnes habitant à l’extérieur de Whitehorse doivent contacter le centre de santé de leur région. L’obtention des résultats demeure très rapide (24 heures dans la dernière semaine), et on peut maintenant voir son résultat négatif en ligne.

Les six mesures de protection et le port du masque

Le médecin hygiéniste en chef, le Dr Brendan Hanley, a formulé une série de recommandations temporaires importantes afin de limiter la taille des rassemblements et d’éviter la multiplication des contacts. Tous doivent continuer de suivre les six mesures de protection et de porter le masque. Pour en savoir plus : 6mesuresdeprotection.ca.

Symptômes de la COVID-19 : rappel

Toute personne qui ressent l’un ou l’autre des symptômes ci-dessous doit s’isoler et passer sans tarder un test de dépistage.

  • Fièvre
  • Frissons
  • Toux
  • Difficultés à respirer
  • Essoufflement
  • Écoulement nasal
  • Mal de gorge
  • Perte du goût ou de l’odorat
  • Maux de tête
  • Léthargie (fatigue)
  • Perte d’appétit
  • Nausées et vomissements
  • Diarrhée
  • Douleurs musculaires

Le 15 juillet 2021 : nouveaux cas de COVID-19

Le Dr Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon, annonce sept nouveaux cas de COVID-19 pour la période du mercredi 14 juillet midi à aujourd’hui midi. Ce chiffre porte à 78 le nombre de cas actifs; certaines personnes sont maintenant rétablies.

Le nombre total de cas au Yukon depuis le 22 mars 2020 s’élève à 497, dont 427 depuis le 1er juin. Ce nombre comprend les non-résidents du territoire diagnostiqués au Yukon et les cas probables en attente de confirmation.

En ce qui concerne les cas annoncés depuis midi le 14 juillet :

  • 6 cas confirmés à Whitehorse
  • 1 cas confirmé dans une autre localité

Depuis le 1er juin 2021, 345 personnes sont rétablies et on compte quatre décès. Il y a eu six décès depuis novembre 2020.

Personnes ayant des symptômes

Le médecin hygiéniste en chef demande à la population de présumer que la COVID-19 est largement répandue et d’adapter son comportement en conséquence. Toute personne qui ressent l’un des symptômes ci-dessous, même léger, devrait subir un test de dépistage.

Le dépistage de la COVID-19 est plus important que jamais. Quoique rare, une personne vaccinée peut attraper la COVID-19 et doit passer un test si des symptômes apparaissent.

L’obtention des résultats demeure très rapide (24 heures dans la dernière semaine), et on peut maintenant voir son résultat négatif en ligne.

Toute personne qui habite à Whitehorse et qui a des symptômes doit appeler le Centre de dépistage et d’évaluation au 867-393-3083 ou prendre rendez-vous en ligne. Le service de dépistage à l’auto est aussi offert tous les jours, de 18 h 30 à 21 h 30, au 49A Waterfront Place.

Les personnes qui habitent à l’extérieur de Whitehorse peuvent communiquer avec le centre de santé de leur localité.

Les 6 mesures de protection et le port du masque

Le médecin hygiéniste en chef a formulé une série de recommandations temporaires importantes afin de limiter la taille des rassemblements et d’éviter la multiplication des contacts. Tous doivent continuer de suivre les six mesures de protection et de porter le masque. Pour en savoir plus : 6mesuresdeprotection.ca.

Symptômes de la COVID-19 : rappel

Toute personne qui ressent l’un ou l’autre des symptômes ci-dessous doit s’isoler et passer sans tarder un test de dépistage.

  • Fièvre
  • Frissons
  • Toux
  • Difficulté à respirer
  • Essoufflement
  • Écoulement nasal
  • Mal de gorge
  • Perte du goût ou de l’odorat
  • Maux de tête
  • Fatigue
  • Perte d’appétit
  • Nausées et vomissements
  • Diarrhée
  • Douleurs musculaires

Le 14 juillet 2021 : nouveaux cas de COVID-19 

Le Dr Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon, annonce six nouveaux cas pour la période du mardi 13 juillet midi à aujourd’hui midi. Ce chiffre porte à 81 le nombre de cas actifs; certaines personnes sont maintenant rétablies. 

Le nombre total de cas au Yukon depuis le 22 mars 2020 s’élève à 490, dont 420 depuis le 1er juin. Ce nombre comprend les non-résidents du territoire diagnostiqués au Yukon et les cas probables en attente de confirmation.

En ce qui concerne les six cas annoncés depuis midi le 13 juillet 2021 :

  • 5 cas à Whitehorse
  • 1 cas dans une collectivité rurale

Depuis le 1er juin 2021, 335 personnes sont rétablies et on compte quatre décès. Il y a eu six décès depuis novembre 2020.

Nouvelles recommandations

L’éclosion dans les garderies étant maintenant sous contrôle et la plupart des personnes infectées étant rétablies, le médecin hygiéniste en chef annonce qu’à compter du lundi 19 juillet, les garderies et les services de garde en milieu familial pourront accueillir de nouveau tous les enfants et pas seulement ceux des travailleurs des services essentiels et vitaux. Les travailleurs des garderies sont toujours tenus de porter un masque.

De plus, compte tenu du niveau de risque, la taille des rassemblements organisés peut revenir aux limites du 25 mai 2021, soit 200 à l’intérieur et 200 à l’extérieur, à condition que la distance physique soit maintenue et que le masque soit porté à l’intérieur. La taille des rassemblements privés peut revenir aux limites de 20 à l’intérieur et de 50 à l’extérieur si toutes les personnes sont vaccinées. Le médecin hygiéniste en chef recommande de toujours limiter la taille des groupes à six en présence de personnes non vaccinées.

Lire les recommandations du médecin hygiéniste en chef – 14 juillet 2021

Personnes ayant des symptômes

Le médecin hygiéniste en chef demande à la population de présumer que la COVID-19 est largement répandue et d’adapter son comportement en conséquence. Toute personne qui ressent l’un des symptômes ci-dessous, même léger, devrait subir un test de dépistage.

Le dépistage de la COVID-19 est plus important que jamais. Quoique rare, une personne vaccinée peut attraper la COVID-19 et doit passer un test si des symptômes apparaissent.

L’obtention des résultats demeure très rapide (24 heures dans la dernière semaine), et on peut maintenant voir son résultat négatif en ligne.

Toute personne qui habite à Whitehorse et qui a des symptômes doit appeler le Centre de dépistage et d’évaluation au 867-393-3083 ou prendre rendez-vous en ligne. Le service de dépistage à l’auto est aussi offert tous les jours, de 18 h 30 à 21 h 30, au 49A Waterfront Place.

Les personnes qui habitent à l’extérieur de Whitehorse peuvent communiquer avec le centre de santé de leur localité.

Les six mesures de protection et le port du masque

Le médecin hygiéniste en chef a formulé une série de recommandations temporaires afin de limiter la taille des rassemblements et d’éviter la multiplication des contacts. Tous doivent continuer de suivre les six mesures de protection et de porter le masque. Pour en savoir plus : 6mesuresdeprotection.ca.

Symptômes de la COVID-19 : rappel

Toute personne qui ressent l’un ou l’autre des symptômes ci-dessous doit s’isoler et passer sans tarder un test de dépistage.

  • Fièvre
  • Frissons
  • Toux
  • Difficulté à respirer
  • Essoufflement
  • Écoulement nasal
  • Mal de gorge
  • Perte du goût ou de l’odorat
  • Maux de tête
  • Fatigue
  • Perte d’appétit
  • Nausée et vomissements
  • Diarrhée
  • Douleurs musculaires

Le 13 juillet 2021 : nouveaux cas de COVID-19

Le Dr Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon, annonce quatre nouveaux cas de COVID-19 pour la période du lundi 12 juillet midi à aujourd’hui midi. Ce chiffre porte à 93 le nombre de cas actifs; certaines personnes sont maintenant rétablies.  

Le nombre total de cas au Yukon depuis le 22 mars 2020 s’élève à 484, dont 414 depuis le 1er juin. Ce nombre comprend les non-résidents du territoire diagnostiqués au Yukon et les cas probables en attente de confirmation.

En ce qui concerne les cas annoncés depuis midi le 12 juillet :

  • 4 cas confirmés (tous des Yukonnais)
  • 3 à Whitehorse, 1 dans une autre localité
  • 317 rétablissements depuis le 1er juin dernier
  • 4 décès depuis juin 2021, pour un total de 6 décès

Possibilité d’exposition

Toute personne qui était au bar du motel Casa Loma le lundi 5 juillet de 18 h 30 à la fermeture devrait surveiller l’apparition de symptômes et aller passer un test de dépistage si elle en ressentait.

Personnes ayant des symptômes

Le médecin hygiéniste en chef demande à la population de présumer que la COVID-19 est largement répandue et d’adapter son comportement en conséquence. Toute personne qui ressent l’un des symptômes ci-dessous, même léger, devrait subir un test de dépistage.

Le dépistage de la COVID-19 est plus important que jamais. Quoique rare, une personne vaccinée peut attraper la COVID-19 et doit passer un test si des symptômes apparaissent.

L’obtention des résultats demeure très rapide (24 heures dans la dernière semaine), et on peut maintenant voir son résultat négatif en ligne.

Toute personne qui habite à Whitehorse et qui a des symptômes doit appeler le Centre de dépistage et d’évaluation au 867-393-3083 ou prendre rendez-vous en ligne. Le service de dépistage à l’auto est aussi offert tous les jours, de 18 h 30 à 21 h 30, au 49A Waterfront Place.

Les personnes qui habitent à l’extérieur de Whitehorse peuvent communiquer avec le centre de santé de leur localité.

Les 6 mesures de protection et le port du masque

Le médecin hygiéniste en chef a formulé une série de recommandations temporaires importantes afin de limiter la taille des rassemblements et d’éviter la multiplication des contacts. Tous doivent continuer de suivre les six mesures de protection et de porter le masque.

Symptômes de la COVID-19 : rappel

Toute personne qui ressent l’un ou l’autre des symptômes ci-dessous doit s’isoler et passer sans tarder un test de dépistage.

  • Fièvre
  • Frissons
  • Toux
  • Difficulté à respirer
  • Essoufflement
  • Écoulement nasal
  • Mal de gorge
  • Perte du goût ou de l’odorat
  • Maux de tête
  • Fatigue
  • Perte d’appétit
  • Nausée et vomissements
  • Diarrhée
  • Douleurs musculaires

Le 12 juillet 2021 : nouveaux cas de COVID-19

Le Dr Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon, annonce 1 décès et 19 nouveaux cas de COVID-19 pour la période du vendredi 9 juillet midi à aujourd’hui midi. Ce chiffre porte à 103 le nombre de cas actifs; certaines personnes sont maintenant rétablies.

Le nombre total de cas au Yukon depuis le 22 mars 2020 s’élève à 480, dont 410 depuis le 1er juin. Ce nombre comprend les non-résidents du territoire diagnostiqués au Yukon et les cas probables en attente de confirmation. Un cas qui avait été déclaré positif s’est avéré négatif.

En ce qui concerne les cas annoncés depuis midi le 9 juillet 2021 :

  • 19 cas confirmés (tous des Yukonnais).
  • 18 cas à Whitehorse, 1 cas dans une collectivité rurale, en attente de confirmation.
  • 303 rétablissements depuis le 1er juin dernier.
  • 4 décès depuis juin 2021, pour un total de 6 décès.

Personnes ayant des symptômes

Le médecin hygiéniste en chef demande à la population de présumer que la COVID-19 est largement répandue et d’adapter son comportement en conséquence. Toute personne qui ressent l’un des symptômes ci-dessous, même léger, devrait subir un test de dépistage.

Le dépistage de la COVID-19 est plus important que jamais. Quoique rare, une personne vaccinée peut attraper la COVID-19 et doit passer un test si des symptômes apparaissent.

L’obtention des résultats demeure très rapide (24 heures dans la dernière semaine), et on peut maintenant voir son résultat négatif en ligne.

Toute personne qui habite à Whitehorse et qui a des symptômes doit appeler le Centre de dépistage et d’évaluation au 867-393-3083 ou prendre rendez-vous en ligne. Le service de dépistage à l’auto est aussi offert tous les jours, de 18 h 30 à 21 h 30, au 49A Waterfront Place.

Les personnes qui habitent à l’extérieur de Whitehorse peuvent communiquer avec le centre de santé de leur localité.

Les 6 mesures de protection et le port du masque

Le médecin hygiéniste en chef a formulé une série de recommandations temporaires importantes afin de limiter la taille des rassemblements et d’éviter la multiplication des contacts. Tous doivent continuer de suivre les six mesures de protection et de porter le masque. Pour en savoir plus : 6mesuresdeprotection.ca.

Symptômes de la COVID-19 : rappel

Toute personne qui ressent l’un ou l’autre des symptômes ci-dessous doit s’isoler et passer sans tarder un test de dépistage.

  • Fièvre
  • Frissons
  • Toux
  • Difficulté à respirer
  • Essoufflement
  • Écoulement nasal
  • Mal de gorge
  • Perte du goût ou de l’odorat
  • Maux de tête
  • Fatigue
  • Perte d’appétit
  • Nausée et vomissements
  • Diarrhée
  • Douleurs musculaires

Le 9 juillet 2021 : nouveaux cas de COVID-19

Le Dr Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon, annonce 6 nouveaux cas de COVID-19 pour la période du jeudi 8 juillet midi au vendredi 9 juillet midi. Ce chiffre porte à 116 le nombre de cas actifs; certaines personnes sont maintenant rétablies.

Le nombre total de cas au Yukon depuis le 22 mars 2020 s’élève à 461, dont 391 depuis le 1er juin. Ce nombre comprend les non-résidents du territoire diagnostiqués au Yukon et les cas probables en attente de confirmation. Un cas qui avait été déclaré positif s’est avéré négatif.

En ce qui concerne les cas annoncés depuis midi le 8 juillet 2021 :

  • 6 cas confirmés (tous des Yukonnais); les localités restent à déterminer
  • 272 rétablissements depuis le 1er juin
  • 5 décès depuis novembre 2020

Il n’y aura pas de mise à jour avant le lundi 12 juillet.

Étant donné les cas actifs, les directives pour les garderies – notamment la limitation du nombre de personnes et le port du masque – restent en place jusqu’à nouvel ordre.

Personnes ayant des symptômes

Le médecin hygiéniste en chef demande à la population de présumer que la COVID-19 est largement répandue et d’adapter son comportement en conséquence. Toute personne qui ressent l’un des symptômes ci-dessous, même léger, devrait subir un test de dépistage.

Le dépistage de la COVID-19 est plus important que jamais. Quoique rare, une personne vaccinée peut attraper la COVID-19 et doit passer un test si des symptômes apparaissent.

L’obtention des résultats demeure très rapide (24 heures dans la dernière semaine), et on peut maintenant voir son résultat négatif en ligne.

Toute personne qui habite à Whitehorse et qui a des symptômes doit appeler le Centre de dépistage et d’évaluation au 867-393-3083 ou prendre rendez-vous en ligne. Le service de dépistage à l’auto est aussi offert tous les jours, de 18 h 30 à 21 h 30, au 49A Waterfront Place.

Les personnes qui habitent à l’extérieur de Whitehorse peuvent communiquer avec le centre de santé de leur localité.

Les 6 mesures de protection et le port du masque

Le médecin hygiéniste en chef a formulé une  série de recommandations temporaires importantes afin de limiter la taille des rassemblements et d’éviter la multiplication des contacts. Tous doivent continuer de suivre les six mesures de protection et de porter le masque. Pour en savoir plus : 6mesuresdeprotection.ca.

Symptômes de la COVID-19 : rappel

Toute personne qui ressent l’un ou l’autre des symptômes ci-dessous doit s’isoler et passer sans tarder un test de dépistage.

  • Fièvre
  • Frissons
  • Toux
  • Difficulté à respirer
  • Essoufflement
  • Écoulement nasal
  • Mal de gorge
  • Perte du goût ou de l’odorat
  • Maux de tête
  • Fatigue
  • Perte d’appétit
  • Nausée et vomissements
  • Diarrhée
  • Douleurs musculaires

Le 8 juillet 2021 : nouveaux cas de COVID-19

Le Dr Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon, annonce 10 nouveaux cas de COVID-19 de midi le mercredi 7 juillet à ce midi. Ce chiffre porte à 123 le nombre de cas actifs; certaines personnes sont maintenant rétablies.

Nombre total de cas au Yukon depuis le 22 mars 2020 : 456, dont 385 depuis le 1er juin. Ce nombre comprend les résidents de l’extérieur du territoire diagnostiqués au Yukon et les cas probables en attente de confirmation.

En ce qui concerne les cas annoncés depuis midi le 7 juillet 2021 :

  • 10 cas confirmés (tous des Yukonnais).
  • 4 cas à Whitehorse. 3 dans les collectivités rurales et 3 en attente de confirmation.
  • 335 personnes rétablies.
  • 5 décès depuis novembre 2020.

Personnes ayant des symptômes

Le dépistage de la COVID-19 est plus important que jamais. Quoique rare, une personne vaccinée peut attraper la COVID-19 et doit passer un test si des symptômes apparaissent.

L’obtention des résultats de tests de dépistage demeure très rapide (24 heures dans la dernière semaine), et on peut maintenant obtenir son résultat négatif en ligne.

Toute personne qui habite à Whitehorse et qui a des symptômes doit appeler le Centre de dépistage et d’évaluation de la COVID-19 au 867-393-3083 ou prendre rendez-vous en ligne. Le service de dépistage à l’auto est aussi possible tous les jours, de 18 h 30 à 21 h 30, au 49 A Waterfront Place à Whitehorse.

Les personnes qui habitent à l’extérieur de Whitehorse peuvent communiquer avec le centre de santé de leur localité.

Les 6 mesures de protection et le port du masque

Le médecin hygiéniste en chef du Yukon a formulé une série de recommandations temporaires importantes afin de limiter la taille des rassemblements et d’éviter la multiplication des contacts. Tous doivent continuer de suivre les six mesures de protection et de porter le masque. Pour en savoir plus : 6mesuresdeprotection.ca.

Symptômes de la COVID-19 : rappel

Toute personne qui ressent l’un ou l’autre des symptômes ci-dessous doit s’isoler et passer sans tarder un test de dépistage.

  • Fièvre
  • Frissons
  • Toux
  • Difficulté à respirer
  • Essoufflement
  • Écoulement nasal
  • Mal de gorge
  • Perte du goût ou de l’odorat
  • Maux de tête
  • Fatigue
  • Perte d’appétit
  • Nausées et vomissements
  • Diarrhée
  • Douleurs musculaires

Le 7 juillet 2021 : nouveaux cas de COVID-19

Le Dr Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon, annonce 13 nouveaux cas de COVID-19 entre mardi 6 juillet midi et ce midi. Ce chiffre porte à 138 le nombre de cas actifs; certaines personnes se sont rétablies. La propagation actuelle est principalement due à la transmission entre personnes non vaccinées et vulnérables.  

Nombre total de cas depuis le 22 mars 2020 au Yukon : 447, dont 373 depuis le 1er juin 2021. Ce nombre comprend les résidents de l’extérieur du territoire diagnostiqués au Yukon et les cas probables.

En ce qui concerne les cas annoncés depuis midi le 6 juillet 2021 :

  • 13 cas confirmés, dont 12 Yukonnais et une personne de l’extérieur du territoire.
  • 13 cas à Whitehorse et aucun cas et aucun dans les collectivités rurales, en attente de confirmation.
  • 210 personnes rétablies depuis la plus récente éclosion.
  • 5 décès depuis novembre 2020.

Personnes ayant des symptômes

Le dépistage de la COVID-19 est plus important que jamais. Quoique rare, une personne vaccinée peut attraper la COVID-19 et doit passer un test si des symptômes apparaissent.

L’obtention des résultats de tests de dépistage demeure très rapide (24 heures dans la dernière semaine), et on peut maintenant voir son résultat négatif en ligne.

Toute personne qui habite à Whitehorse et qui a des symptômes doit appeler le Centre de dépistage et d’évaluation de la COVID-19 au 867-393-3083 ou prendre rendez-vous en ligne au https://book-covid-19-test.service.yukon.ca/fr/. Le service de dépistage à l’auto est aussi possible tous les jours, de 18 h 30 à 21 h 30, au 49 A Waterfront Place à Whitehorse.

Les personnes qui habitent à l’extérieur de Whitehorse peuvent communiquer avec le centre de santé de leur localité.

Les 6 mesures de protection et le port du masque

Le médecin hygiéniste en chef du Yukon a formulé une série de recommandations temporaires importantes afin de limiter la taille des rassemblements et d’éviter la multiplication des contacts. Tous doivent continuer de suivre les six mesures de protection et de porter le masque. Pour en savoir plus : 6mesuresdeprotection.ca.

Symptômes de la COVID-19 : rappel

Toute personne qui ressent l’un ou l’autre des symptômes ci-dessous doit s’isoler et passer sans tarder un test de dépistage.

  • Fièvre
  • Frissons
  • Toux
  • Difficulté à respirer
  • Essoufflement
  • Écoulement nasal
  • Mal de gorge
  • Perte du goût ou de l’odorat
  • Maux de tête
  • Fatigue
  • Perte d’appétit
  • Nausées et vomissements
  • Diarrhée
  • Douleurs musculaires

Le 6 juillet 2021 : nouveaux cas de COVID-19

Le DBrendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon, annonce 10 nouveaux cas de COVID-19 entre lundi 5 juillet midi et ce midi. Ce chiffre porte à 147 le nombre de cas actifs; certaines personnes se sont rétablies. L’augmentation des infections à la COVID-19 se poursuit à Whitehorse, alors qu’un nombre plus faible de cas sont signalés dans les collectivités ailleurs au Yukon.

Nombre total de cas depuis le 22 mars 2020 au Yukon : 435, dont 360 depuis le 1er juin 2021. Ce nombre comprend les résidents de l’extérieur du territoire diagnostiqués au Yukon et les cas probables.

En ce qui concerne les cas annoncés depuis midi le 5 juillet 2021 :

  • 10 cas confirmés.
  • 9 cas à Whitehorse et 1 cas dans une collectivité rurale, en attente de confirmation.
  • 210 personnes rétablies depuis la plus récente éclosion.
  • 5 décès depuis novembre 2020.

Équipes d’intervention rapide

Des équipes d’intervention rapide ont été déployées à Old Crow et Mayo pour réaliser des tests de dépistage. Les résidents de Mayo pourront passer un test le mercredi 7 juillet, de 10 h à 17 h à l’École J.-V.-Clark), tandis qu’à Old Crow, les tests de dépistage auront lieu les 7, 8 et 9 juillet, de 11 h 30 à 15 h 30 à l’École Chief-Zzeh-Gittlit. Les équipes sont composées de personnel infirmier, de nettoyage et d’accueil.

Personnes ayant des symptômes

Le dépistage de la COVID-19 est plus important que jamais. Quoique rare, une personne vaccinée peut attraper la COVID-19 et doit passer un test si des symptômes apparaissent.

L’obtention des résultats de tests de dépistage demeure très rapide (24 heures dans la dernière semaine), et on peut maintenant voir son résultat négatif en ligne.

Toute personne qui habite à Whitehorse et qui a des symptômes doit appeler le Centre de dépistage et d’évaluation de la COVID-19 au 867-393-3083 ou prendre rendez-vous en ligne. Le service de dépistage à l’auto est aussi possible tous les jours, de 18 h 30 à 21 h 30, au 49 A Waterfront Place à Whitehorse.

Les personnes qui habitent à l’extérieur de Whitehorse peuvent communiquer avec le centre de santé de leur localité.

Les 6 mesures de protection et le port du masque

Nous vous rappelons que les restrictions n’ont pas changé. Le médecin hygiéniste en chef du Yukon a toutefois formulé une série de recommandations importantes. Tous doivent continuer de suivre les six mesures de protection et de porter le masque. Pour en savoir plus : 6mesuresdeprotection.ca.

Symptômes de la COVID-19 : rappel

Toute personne qui ressent l’un ou l’autre des symptômes ci-dessous doit s’isoler et passer sans tarder un test de dépistage.

  • Fièvre
  • Frissons
  • Toux
  • Difficulté à respirer
  • Essoufflement
  • Écoulement nasal
  • Mal de gorge
  • Perte du goût ou de l’odorat
  • Maux de tête
  • Fatigue
  • Perte d’appétit
  • Nausées et vomissements
  • Diarrhée
  • Douleurs musculaires

Le 5 juillet 2021 : nouveaux cas de COVID-19

Le Dr Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon, annonce 40 nouveaux cas de COVID-19 depuis midi vendredi dernier (2 juillet) et ce midi. Ce chiffre porte à 149 le nombre de cas actifs; certaines personnes sont rétablies.

Nombre total de cas depuis le 22 mars 2020 : 425, dont 351 cas depuis le 1er juin 2021. Ce nombre comprend les résidents de l’extérieur du territoire diagnostiqués au Yukon et les cas probables.

En ce qui concerne les cas annoncés depuis midi le 30 juin 2021 :

  • 40 nouveaux cas.
  • 27 cas à Whitehorse, 7 dans les collectivités rurales et 6 en attente de confirmation.
  • 199 personnes rétablies depuis le début de la plus récente éclosion.
  • 5 décès depuis novembre 2020.

Avis d’exposition :

Une lettre a été envoyée aux parents d’enfants inscrits aux programmes préscolaires, au service de garde ou à la maternelle de la garderie Grow with Joy, située au Days Inn, pour les informer que leur enfant pourrait avoir été exposé s’il était présent à la garderie du 23 au 30 juin. Une lettre a également été envoyée aux employés de la garderie. Les consignes données par le Centre de lutte contre les maladies transmissibles du Yukon peuvent varier en fonction des jours de présence. Le Centre a fourni des directives précises aux personnes touchées. Toute autre information donnée aux parents et au personnel l’est par l’entremise des responsables de la garderie, conformément aux recommandations formulées par le Centre.

Personnes ayant des symptômes

Le dépistage de la COVID-19 est plus important que jamais. Quoique rare, une personne vaccinée peut attraper la COVID-19 et doit se faire tester si des symptômes apparaissent.

L’obtention des résultats de tests de dépistage demeure très rapide (24 heures dans la dernière semaine), et on peut maintenant voir son résultat négatif en ligne.

Toute personne qui habite à Whitehorse et qui a des symptômes doit appeler le Centre de dépistage et d’évaluation de la COVID-19 au 867-393-3083 ou prendre rendez-vous en ligne au https://book-covid-19-test.service.yukon.ca/fr/. Le service de dépistage à l’auto est aussi possible tous les jours, de 18 h 30 à 21 h 30, au 49 A Waterfront Place à Whitehorse.

Les personnes qui habitent à l’extérieur de Whitehorse peuvent communiquer avec le centre de santé de leur localité.

Les 6 mesures de protection et le port du masque

Nous vous rappelons que les restrictions n’ont pas changé. Le médecin hygiéniste en chef du Yukon a toutefois formulé une série de recommandations importantes. Tous doivent continuer de suivre les six mesures de protection et de porter le masque. Pour en savoir plus : 6mesuresdeprotection.ca.

Symptômes de la COVID-19 : rappel

Toute personne qui ressent l’un ou l’autre des symptômes ci-dessous doit s’isoler et passer sans tarder un test de dépistage.

  • Fièvre
  • Frissons
  • Toux
  • Difficulté à respirer
  • Essoufflement
  • Écoulement nasal
  • Mal de gorge
  • Perte du goût ou de l’odorat
  • Maux de tête
  • Fatigue
  • Perte d’appétit
  • Nausées et vomissements
  • Diarrhée
  • Douleurs musculaires

Le 2 juillet 2021 : nouveaux cas de COVID-19

Le Dr Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon, annonce 31 nouveaux cas de COVID-19 au cours des deux derniers jours. Ce chiffre porte à 146 le nombre de cas actifs; certaines personnes sont rétablies.

Nombre total de cas depuis le 22 mars 2020 : 388, dont 303 cas depuis le 1er juin 2021

En ce qui concerne les cas annoncés depuis midi le 30 juin 2021 :

  • 31 nouveaux cas.
  • 17 cas à Whitehorse, 5 dans les collectivités rurales, 6 en attente de confirmation et trois cas de résidents de l’extérieur du territoire qui sont actuellement au Yukon.
  • 160 personnes rétablies depuis le début de la récente
  • 5 décès depuis novembre 2020.

Limite du nombre de visiteurs dans les établissements de soins prolongés

De 2 au 16 juillet, le nombre de visiteurs permis à l’intérieur par résident passera de six à deux dans les établissements de soins prolongés du Yukon. Toutes les autres directives demeurent inchangées. Cette mesure vise à protéger les résidents des établissements de soins prolongés alors que le Yukon connaît sa première vague de COVID-19. À ce jour, il n’y a eu aucun cas dans ce type d’établissement au Yukon.

Recommandations concernant les sports d’équipe

Il y a un risque accru de propagation de la COVID-19 dans le cadre des sports d’équipe. Envisagez de limiter les activités sportives organisées qui ne permettent pas une distance deux mètres ou six pieds entre les participants. La vaccination est le meilleur moyen pour toute personne pouvant se faire vacciner (12 ans et plus) de pratiquer des sports. Si vous participez à un sport d’équipe, suivez les conseils en matière de santé publique sur Yukon.ca/fr pour aider à réduire la propagation.

Avis d’exposition

Une lettre a été envoyée aux parents et au personnel du groupe de bambins de la garderie Grow with Joy située sur la 2e Avenue et du groupe de bambins plus âgés de la garderie Grow with Joy située sur la 4e Avenue recommandant à toute personne ayant fréquenté l’un de ces groupes le mercredi 23 juin 2021 de s’isoler et de surveiller l’apparition de symptômes jusqu’au mercredi 7 juillet 2021.

Des avis d’exposition ont aussi été émis pour les clients de l’hôtel Chilkoot Trail Inn. Toute personne ayant séjourné à l’hôtel et toute personne ayant visité un client de l’hôtel entre le lundi 21 juin et le mercredi 30 juin 2021 doit surveiller l’apparition de symptômes et rester à domicile si des symptômes apparaissent. Ces personnes peuvent passer un test de dépistage au Centre de dépistage et d’évaluation de la COVID-19.

Personnes ayant des symptômes

Le dépistage de la COVID-19 est plus important que jamais. Quoique rare, une personne vaccinée peut attraper la COVID-19 et doit se faire tester si des symptômes apparaissent.

L’obtention des résultats de tests de dépistage demeure très rapide (24 heures dans la dernière semaine), et on peut maintenant voir son résultat négatif en ligne (https://service.yukon.ca/forms/fr/get-covid19-test-result).

Toute personne qui habite à Whitehorse et qui a des symptômes doit appeler le Centre de dépistage et d’évaluation de la COVID-19 au 867-393-3083 ou prendre rendez-vous en ligne au https://book-covid-19-test.service.yukon.ca/fr/. Le service de dépistage à l’auto est aussi possible tous les jours, de 18 h 30 à 21 h 30, au 49 A Waterfront Place à Whitehorse.

Les personnes qui habitent à l’extérieur de Whitehorse peuvent communiquer avec le centre de santé de leur localité.


Le 30 juin 2021 : nouveaux cas de COVID-19

Le Dr Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon, annonce 15 nouveaux cas de COVID-19 pour la journée d’aujourd’hui. Ce chiffre porte à 134 le nombre de cas actifs; certaines personnes sont rétablies. Le Dr Hanley recommande fortement à toute la population de prendre des mesures pour limiter les contacts au cours des quatre à six prochaines semaines :

  • Retenez le chiffre 6 : limitez les rassemblements à 6 personnes, à l’intérieur comme à l’extérieur.
  • Limitez les rassemblements organisés à 10 personnes portant le masque à l’intérieur et à 20 personnes à l’extérieur en respectant les règles de distanciation. Envisagez le report des événements si possible.
  • Dans les bars et les restaurants, suivez les règles de l’établissement, évitez d’aller voir les convives à d’autres tables, évitez d’être trop nombreux au comptoir et rentrez à la maison quand vous avez fini.
  • N’allez pas travailler si vous êtes malades ou avez des symptômes. Au travail, lavez-vous les mains, portez le masque et respectez les règles de distanciation.
  • Garderies : si vous n’êtes pas un travailleur des services vitaux ou essentiels et que vous pouvez garder vos enfants à la maison, veuillez le faire.
  • Renseignez-vous sur les règles en place dans les autres localités avant d’y aller et limitez vos déplacements.

    Nombre total de cas depuis le 22 mars 2020 : 357

En ce qui concerne les cas annoncés depuis midi le 29 juin :

  • 15 cas confirmés
  • 7 cas à Whitehorse et 8 dans les autres localités
  • 219 personnes rétablies depuis le début de la récente éclosion
  • 5 décès depuis novembre 2020
  • 1 cas est un non-résident du Yukon (inclus dans le nombre de cas actifs, mais pas dans le nombre de cas total)

Il n’y aura pas de mise à jour le 1er juillet 2021.

Avis d’exposition

Une lettre a été envoyée aux parents et au personnel de la garderie Little Dreamers de Whitehorse recommandant aux enfants et aux membres du personnel qui était à la garderie le 18 ou le 25 juin de s’isoler et de surveiller l’apparition de symptômes jusqu’au vendredi 2 juillet pour la première date et jusqu’au vendredi 9 juillet pour la seconde date. Il est à noter que seules les personnes présentes ces jours-là sont jugées à risque d’avoir été exposée au virus.

Personnes ayant des symptômes

Le dépistage de la COVID-19 est plus important que jamais. Quoique rare, une personne vaccinée peut attraper la COVID-19 et doit se faire tester si des symptômes apparaissent.

L’obtention des résultats de tests de dépistage demeure très rapide (24 heures dans la dernière semaine), et on peut maintenant voir son résultat négatif en ligne.

Toute personne qui habite à Whitehorse et qui a des symptômes doit appeler le Centre de dépistage et d’évaluation de la COVID-19 au 867-393-3083 ou prendre rendez-vous en ligne au book-covid-19-test.service.yukon.ca/fr/. Le dépistage à l’auto est aussi possible tous les jours, de 18 h 30 à 21 h 30, au 49A Waterfront Place à Whitehorse.

Les personnes qui habitent à l’extérieur de Whitehorse peuvent communiquer avec le centre de santé de leur localité.

Complément d'information

Les 6 mesures de protection et le port du masque

Nous vous rappelons que les restrictions concernant la taille des rassemblements sociaux ont changé : ils sont désormais limités à six personnes, à l’intérieur comme à l’extérieur.

Six, c’est le chiffre à retenir. On n’oublie pas non plus de respecter les mesures de protection et de porter le masque. Pour en savoir plus : 6mesuresdeprotection.ca.

Symptômes de la COVID-19 : rappel

Toute personne qui ressent l’un ou l’autre des symptômes ci-dessous doit s’isoler et passer sans tarder un test de dépistage.

- Fièvre
- Frissons
- Toux
- Difficulté à respirer
- Essoufflement
- Écoulement nasal
- Mal de gorge
- Perte du goût ou de l’odorat
- Maux de tête
- Fatigue
- Perte d’appétit
- Nausées et vomissements
- Diarrhée
- Douleurs musculaires


Le 29 juin 2021 : nouveaux cas de COVID-19 et un décès supplémentaire

Le Dr Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon, annonce 10 nouveaux cas de COVID-19 et 1 décès supplémentaire. Le compte de cas actifs au territoire s’élève désormais à 130; certaines personnes sont rétablies. Les résultats des tests de criblage reçus depuis le 4 juin 2021 indiquent que tous les cas confirmés sont liés au variant Gamma (P.1).

Nombre total de cas depuis le 22 mars 2020 : 332

En ce qui concerne les cas annoncés depuis midi le 28 juin :

  • 10 nouveaux cas;
  • 4 cas à Whitehorse et 6 dans les autres localités;
  • 208 personnes rétablies depuis le début de la récente éclosion;
  • 5 décès depuis novembre 2020;
  • 1 cas est un non-résident du Yukon, il fait partie du nombre de cas actifs, mais pas du nombre total de cas.

Avis d’exposition

Quiconque se trouvait au 98 Hotel pendant les heures d’ouverture, du samedi 19 juin au dimanche 27 juin 2021, devrait se faire tester et rester à la maison s’il présente des symptômes.

Avis de fermeture

Le bureau du médecin hygiéniste en chef a émis un avis de fermeture pour la garderie bilingue Bambinos Montessori, du lundi 28 juin au vendredi 9 juillet 2021, en raison de la présence de cas au sein de la garderie. Des lettres seront envoyées à toutes les garderies du Yukon pour leur rappeler l’importance des protocoles de contrôle des infections et du dépistage quotidien du personnel et des enfants. Ces mesures les aideront à s’assurer qu’aucun malade, travailleur ou participant, ne se trouve dans l’établissement. Désormais, les garderies touchées seront identifiées publiquement.

Rappel aux employeurs (et aux travailleurs autonomes) : le remboursement de congés de maladie payés est une mesure qu’ils peuvent demander pour aider les travailleurs qui n’ont pas de congés de maladie payés. Si l’on souhaite protéger les gens et limiter la propagation de la maladie, il est crucial de s’assurer que les personnes malades ne sont pas au travail.

Personnes ayant des symptômes

Le dépistage de la COVID-19 est plus important que jamais. Quoique rare, une personne vaccinée peut attraper la COVID-19 et doit se faire tester si des symptômes apparaissent.

L’obtention des résultats de tests de dépistage demeure rapide (24 heures dans la dernière semaine), et les résultats négatifs peuvent maintenant être obtenus en ligne pour en faciliter l’accès.

Toute personne qui habite à Whitehorse et qui a des symptômes doit appeler le Centre de dépistage et d’évaluation de la COVID-19 au 867-393-3083 ou prendre rendez-vous en ligne au book-covid-19-test.service.yukon.ca/fr/. Le service de dépistage à l’auto est aussi possible tous les jours, de 18 h 30 à 21 h 30, au 49 A Waterfront Place à Whitehorse.

Les personnes qui habitent à l’extérieur de Whitehorse peuvent communiquer avec le centre de santé de leur localité.

« Je présente mes sincères condoléances à la famille et aux proches de la toute dernière victime de la COVID-19. Nous voyons la pandémie progresser dans une direction que nous espérions éviter. La seule chose qui nous reste à faire est d’unir nos efforts pour endiguer cette vague. »

- Dr Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon

Complément d'information

Les 6 mesures de protection et le port du masque

Nous vous rappelons que les restrictions concernant la taille des rassemblements sociaux ont changé : ils sont désormais limités à 6 personnes maximum, à l’intérieur comme à l’extérieur.

Au Yukon, tous se limitent à des groupes de 6, suivent les 6 mesures de protection et portent le masque. Pour en savoir plus : 6mesuresdeprotection.ca.

Symptômes de la COVID-19 : rappel

Toute personne qui ressent l’un ou l’autre des symptômes ci-dessous doit s’isoler et passer sans tarder un test de dépistage.

  • Fièvre
  • Frissons
  • Toux
  • Difficulté à respirer
  • Essoufflement
  • Écoulement nasal
  • Mal de gorge
  • Perte du goût ou de l’odorat
  • Maux de tête
  • Fatigue
  • Perte d’appétit
  • Nausées et vomissements
  • Diarrhée
  • Douleurs musculaires

28 juin 2021 : le médecin hygiéniste en chef annonce 24 nouveaux cas

Le Dr Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon, annonce 24 nouveaux cas de COVID-19. À l’heure actuelle, le territoire compte 136 cas actifs.

Nombre total de cas pour le Yukon : 332

En ce qui concerne les cas annoncés depuis midi le 27 juin :

  • 24 nouveaux cas;
  • la majorité de ces cas sont à Whitehorse;
  • enquête et recherche de contacts en cours;
  • 114 personnes rétablies depuis le 1er juin.

La COVID-19 circule maintenant partout au Yukon, dans presque toutes les collectivités : sur 14 localités, 12 comptent des cas de COVID-19. Elle touche principalement les personnes non vaccinées.

« Que nous le voulions ou non, le nombre de cas va continuer d’augmenter au cours des prochaines semaines. Il ne faudra pas s’en étonner et il faut se faire à l’idée que certaines choses vont changer. Soyons solidaires et restons calmes. Faites-vous vacciner si vous ne l’êtes pas déjà. Limitez-vous à des groupes de 6 et évitez la multiplication des contacts. Nous devons faire front commun, tous ensemble, pour passer à travers cette vague de cas et reprendre le contrôle de la situation. »

- Dr Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon

Complément d'information

Personnes ayant des symptômes

Le dépistage de la COVID-19 est plus important que jamais. Quoique rare, une personne vaccinée peut attraper la COVID-19 et doit se faire tester si des symptômes apparaissent.

L’obtention des résultats de tests de dépistage demeure rapide (24 heures dans la dernière semaine), et les résultats négatifs peuvent maintenant être obtenus en ligne pour en faciliter l’accès.

Toute personne qui habite à Whitehorse et qui a des symptômes doit appeler le Centre de dépistage et d’évaluation de la COVID-19 au 867-393-3083 ou prendre rendez-vous en ligne au book-covid-19-test.service.yukon.ca/fr/. Le service de dépistage à l’auto est aussi possible tous les jours, de 18 h 30 à 21 h 30, au 49 A Waterfront Place à Whitehorse.

Les personnes qui habitent à l’extérieur de Whitehorse peuvent communiquer avec le centre de santé de leur localité.

Les 6 mesures de protection et le port du masque

Nous vous rappelons que les restrictions concernant la taille des rassemblements sociaux ont changé : ils sont désormais limités à 6 personnes maximum, à l’intérieur comme à l’extérieur.

Au Yukon, tous se limitent à des groupes de 6, suivent les 6 mesures de protection et portent le masque.

Symptômes de la COVID-19 : rappel

Toute personne qui ressent l’un ou l’autre des symptômes ci-dessous doit s’isoler et passer sans tarder un test de dépistage.

- Fièvre
- Frissons
- Toux
- Difficulté à respirer
- Essoufflement
- Écoulement nasal
- Mal de gorge
- Perte du goût ou de l’odorat
- Maux de tête
- Fatigue
- Perte d’appétit
- Nausées et vomissements
- Diarrhée
- Douleurs musculaires

 


Le 27 juin 2021 – 19 h 06 –  Nouveaux cas de COVID-19 confirmés et nouvelles directives concernant l’éclosion

Le Dr Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon, annonce 44 nouveaux cas de COVID-19 depuis vendredi après-midi, ce qui porte le nombre de cas actifs au territoire à 124. Le Dr Hanley considère qu’il s’agit de la première véritable « vague » de COVID-19 au Yukon.

Nombre total de cas pour le Yukon : 308

En ce qui concerne les cas annoncés depuis midi le 25 juin :

  • 44 cas confirmés.
  • La majorité des cas sont à Whitehorse.
  • 102 personnes rétablies depuis le 1er juin.

La COVID-19 circule maintenant partout au Yukon, dans presque toutes les collectivités : sur 14 localités, 11 comptent des cas de COVID-19. Elle touche principalement les personnes non vaccinées.

Services de garde

Plusieurs garderies figurent désormais dans les avis d’exposition à la COVID-19. Le médecin hygiéniste en chef du Yukon recommande aux parents qui le peuvent de ne pas utiliser les services de garde au cours des deux prochaines semaines. Cela permettra de réduire le nombre d’enfants présents et de pouvoir ainsi maintenir une plus grande distance entre eux, mais aussi d’offrir plus de souplesse pour que les membres du personnel qui ne se sentent pas bien restent chez eux. Cette recommandation ne s’applique pas aux camps de jour.

Les exploitants des services de garde contacteront directement les parents dont les enfants ont été exposés à la COVID-19 dans une garderie.

Refuge d’urgence de Whitehorse

Le médecin hygiéniste en chef du Yukon annonce une éclosion au refuge d’urgence de Whitehorse. Lorsqu’au moins une personne reçoit un test positif dans un lieu d’hébergement collectif, on considère qu’il s’agit d’une éclosion. Environ 15 cas de COVID-19 ont été confirmés parmi les résidents et le personnel du refuge.

Le personnel et les résidents peuvent passer un test de dépistage en tout temps.

Le refuge dispose d’un plan opérationnel relatif à la COVID-19 et collabore avec le Centre de lutte contre les maladies transmissibles et le médecin hygiéniste en chef du Yukon pour s’assurer que les mesures sont adaptées à la situation en constante évolution.

Accès aux hôpitaux

Pour faire face à l’éclosion de COVID-19 au territoire, les hôpitaux du Yukon mettent en place de nouvelles mesures afin d’assurer la sécurité de la population, de protéger le personnel et les patients et de garantir l’accès aux soins d’urgence. Voici les règles que nous vous demandons de suivre et les changements que vous constaterez si vous vous rendez à l’hôpital.

  • Ne vous présentez aux urgences que si la situation l’exige.
  • Des restrictions relatives aux visites entrent en vigueur à partir du lundi 28 juin. Aucune visite de proche ou de personne de soutien ne sera autorisée à quelques rares exceptions près.
  • Certains services hospitaliers non urgents, par exemple certaines chirurgies ou rendez-vous pour des analyses de laboratoire, pourraient être limités ou reportés. Les hôpitaux pourraient être amenés à ajuster ou modifier d’autres services moins urgents au besoin.
  • À votre arrivée à l’hôpital, on vous posera quelques questions supplémentaires importantes afin d’assurer notre sécurité. Veuillez faire preuve de patience et de gentillesse.
  • Même si vous apportez votre propre masque, on vous demandera de porter celui fourni par l’hôpital partout dans l’établissement afin de garantir le même niveau de protection à tous.

Ces mesures limitées seront en place durant deux semaines avant d’être réévaluées.

« La COVID-19 continue de circuler largement au Yukon, principalement parmi les adultes, les jeunes et les enfants non vaccinés. Une nouvelle éclosion est apparue au refuge d’urgence de Whitehorse. Il s’agit de la première véritable vague de COVID-19 au Yukon. Nous devons nous serrer les coudes :

  • restons calmes et bienveillants;
  • limitons nos rassemblements informels à six personnes maximum;
  • fréquentons peu de personnes et toujours les mêmes;
  • respectons scrupuleusement toutes les consignes de santé publique;
  • maintenons nos distances avec les autres et passons un test en cas de symptômes. »

- Dr Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon

Complément d’information

Personnes ayant des symptômes

Le dépistage de la COVID-19 est plus important que jamais. Quoique rare, une personne vaccinée peut attraper la COVID-19 et doit se faire tester si des symptômes apparaissent.

L’obtention des résultats de tests de dépistage demeure rapide (24 heures dans la dernière semaine), et les résultats négatifs peuvent maintenant être obtenus en ligne pour en faciliter l’accès.

Toute personne qui habite à Whitehorse et qui a des symptômes doit appeler le Centre de dépistage et d’évaluation de la COVID-19 au 867-393-3083 ou prendre rendez-vous en ligne. Le service de dépistage à l’auto est aussi possible de 18 h 30 à 21 h 30 tous les jours, au 49A Waterfront Place à Whitehorse.

Les personnes qui habitent à l’extérieur de Whitehorse peuvent communiquer avec le centre de santé de leur localité.

Les six mesures de protection et le port du masque

Nous vous rappelons que les restrictions concernant la taille des rassemblements sociaux ont changé : ils sont désormais limités à six personnes maximum, à l’intérieur comme à l’extérieur.

Tous doivent continuer de respecter les six mesures de protection et le port du masque.

Symptômes de la COVID-19 : rappel

Toute personne qui ressent l’un ou l’autre des symptômes ci-dessous doit s’isoler et passer sans tarder un test de dépistage.

  • Fièvre
  • Frissons
  • Toux
  • Difficulté à respirer
  • Essoufflement
  • Écoulement nasal
  • Mal de gorge
  • Perte du gout ou de l’odorat
  • Maux de tête
  • Fatigue
  • Perte d’appétit
  • Nausées et vomissements
  • Diarrhée
  • Douleurs musculaires

 


Le 25 juin 2021 –  17 h 45 – Le médecin hygiéniste en chef recommande de limiter les rassemblements à six personnes alors que le nombre de cas est toujours en hausse

Le Dr Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon, annonce 22 nouveaux cas de COVID-19 pour la journée d’aujourd’hui. Ce chiffre porte à 111 le nombre de cas actifs; certaines personnes sont rétablies. Les résultats des tests de criblage reçus depuis le 4 juin 2021 indiquent que tous les cas confirmés sont liés au variant Gamma (P.1).

Nombre total de cas pour le Yukon : 264

En ce qui concerne les cas annoncés depuis midi le 24 juin :

  • 22 nouveaux cas confirmés.
  • La majorité des cas sont à Whitehorse.
  • 71 personnes rétablies depuis le début de la récente éclosion.

La COVID-19 circule maintenant partout au Yukon, les cas récents s’étant propagés lors de grands rassemblements non organisés. On encourage fortement les Yukonnais à limiter les rassemblements à six personnes. Sur 14 localités, 12 comptent des cas de COVID-19.

Personnes ayant des symptômes

Le dépistage de la COVID-19 est plus important que jamais. Quoique rare, une personne vaccinée peut attraper la COVID-19 et doit se faire tester si des symptômes apparaissent.

L’obtention des résultats de tests de dépistage demeure rapide (24 heures dans la dernière semaine), et les résultats négatifs peuvent maintenant être obtenus en ligne pour en faciliter l’accès.

Toute personne qui habite à Whitehorse et qui a des symptômes doit appeler le Centre de dépistage et d’évaluation de la COVID-19 au 867-393-3083 ou prendre rendez-vous en ligne au https://book-covid-19-test.service.yukon.ca/fr/. Le service de dépistage à l’auto est aussi possible de 18 h 30 à 21 h 30 tous les jours, au 49A Waterfront Place à Whitehorse.

Les personnes qui habitent à l’extérieur de Whitehorse peuvent communiquer avec le centre de santé de leur localité.

« Il est temps de prendre une pause et de limiter les rassemblements. Pour l’instant, je demande à tous les Yukonnais d’éviter de se rassembler en grand nombre, quel que soit leur statut vaccinal.

Nous nous attendons à voir le nombre de cas augmenter tous les jours pour un certain temps encore. Cette éclosion touche surtout les adultes non vaccinés, les enfants et les jeunes, mais même les personnes vaccinées sont aussi à risque. Le risque de propagation de la COVID-19 dans les rassemblements est très élevé et nous devons être très prudents. Pour tout rassemblement organisé comme un mariage ou des funérailles, il faut suivre les lignes directrices en vigueur. Les rassemblements non organisés doivent maintenant être limités à six adultes. Limiter nos contacts au cours des deux prochaines semaines nous permettra de prendre une pause et de voir où nous en sommes. Notre système de santé publique est mis à rude épreuve en ce moment et cette mesure nous permettra de nous attaquer aux secteurs les plus à risque. »

- Dr Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon

Les six mesures de protection et le port du masque

Nous vous rappelons que les restrictions n’ont pas changé. Tous doivent continuer de suivre les six mesures de protection et de porter le masque. Pour en savoir plus : 6mesuresdeprotection.ca

Symptômes de la COVID-19 : rappel

Toute personne qui ressent l’un ou l’autre des symptômes ci-dessous doit s’isoler et passer sans tarder un test de dépistage.

  • Fièvre
  • Frissons
  • Toux
  • Difficulté à respirer
  • Essoufflement
  • Écoulement nasal
  • Mal de gorge
  • Perte du goût ou de l’odorat
  • Maux de tête
  • Fatigue
  • Perte d’appétit
  • Nausées et vomissements
  • Diarrhée
  • Douleurs musculaires

24 juin 2021 – 18 h  – Le 24 juin 2021 : le médecin hygiéniste en chef annonce 18 nouveaux cas de COVID-19

Le Dr Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon, annonce 18 nouveaux cas de COVID-19 pour la journée d’aujourd’hui. Ce chiffre porte à 107 le nombre de cas actifs; certaines personnes sont rétablies. Les résultats des tests de criblage reçus depuis le 4 juin 2021 indiquent que tous les cas confirmés sont liés au variant Gamma.

Nombre total de cas pour le Yukon : 242

En ce qui concerne les cas annoncés depuis midi le 23 juin :

  • 18 nouveaux cas
  • Enquête et recherche des contacts en cours pour confirmer où se situent les cas dans le territoire
  • 53 personnes rétablies depuis le début de la récente éclosion

La COVID-19 circule maintenant partout au Yukon, dans presque toutes les collectivités : sur 14 localités, 11 comptent des cas de COVID-19. Elle touche principalement les personnes non vaccinées.

Personnes ayant des symptômes

Le dépistage de la COVID-19 est plus important que jamais. Quoique rare, une personne vaccinée peut attraper la COVID-19 et doit se faire tester si des symptômes apparaissent.

L’obtention des résultats de tests de dépistage demeure très rapide (24 heures dans la dernière semaine), et on peut maintenant consulter un résultat négatif en ligne.

Toute personne qui habite à Whitehorse et qui a des symptômes doit s’isoler et appeler le Centre de dépistage et d’évaluation de la COVID-19 au 867-393-3083 ou prendre rendez-vous en ligne au book-covid-19-test.service.yukon.ca/fr/. Le service de dépistage à l’auto est aussi possible de 18 h 30 à 21 h 30 tous les jours, au 49A Waterfront Place à Whitehorse.

Les personnes qui habitent à l’extérieur de Whitehorse peuvent communiquer avec le centre de santé de leur localité.

« La COVID-19 touche durement la population non vaccinée. Nous nous attendons à ce que la tendance du nombre de cas quotidiens se poursuive durant les semaines à venir. De nouvelles grappes de cas et de plus petites éclosions pourraient également apparaître. Après la triste nouvelle d’un décès supplémentaire aujourd’hui, il est plus important que jamais de rester chez soi si l’on ne se sent pas bien, de passer un test de dépistage en cas de symptômes et de se faire vacciner. »

- Dr Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon

Complément d’information 

Les six mesures de protection et le port du masque

Nous vous rappelons que les restrictions n’ont pas changé. Tous doivent continuer de suivre les six mesures de protection et de porter le masque. Pour en savoir plus : 6mesuresdeprotection.ca.

Symptômes de la COVID-19 : rappel

Toute personne qui ressent l’un ou l’autre des symptômes ci-dessous doit s’isoler et passer sans tarder un test de dépistage.

- Fièvre
- Frissons
- Toux
- Difficulté à respirer
- Essoufflement
- Écoulement nasal
- Mal de gorge
- Perte du goût ou de l’odorat
- Maux de tête
- Fatigue
- Perte d’appétit
- Nausées et vomissements
- Diarrhée
- Douleurs musculaires


23 juin 2021 – 18 h  – Le 23 juin 2021 : le médecin hygiéniste en chef annonce un décès et quatre nouveaux cas de COVID-19

Le médecin hygiéniste en chef du Yukon, le Dr Brendan Hanley, a le regret d’annoncer le décès d’une autre personne résidente du Yukon des suites de la COVID-19.

Quatre nouveaux cas de COVID-19 ont été confirmés aujourd’hui et le territoire compte actuellement 103 cas actifs. Les résultats des tests de criblage reçus depuis le 4 juin 2021 indiquent que tous les cas confirmés sont liés au variant Gamma (P.1).

Nombre total de cas au Yukon : 224

En ce qui concerne les cas annoncés depuis 12 h le 22 juin :

  • 4 cas confirmés.
  • 3 à Whitehorse et 1 ailleurs dans le territoire.
  • L’enquête sur l’origine de l’éclosion et la recherche des contacts sont en cours.
  • Plusieurs cas précédemment signalés comme rétablis ont été reclassés en tant que cas actifs en raison de symptômes persistants.

La COVID-19 circule maintenant largement partout au territoire, dans presque toutes les collectivités, et touche principalement les personnes non vaccinées. Sur 14 collectivités, 11 comptent des cas de COVID-19.

Personnes ayant des symptômes

Le dépistage de la COVID-19 est plus important que jamais, surtout maintenant que le virus circule partout au territoire. Quoique rare, une personne vaccinée peut attraper la COVID-19 et doit se faire tester si des symptômes apparaissent.

L’obtention des résultats des tests de dépistage demeure très rapide (24 heures la semaine dernière) et les résultats négatifs peuvent maintenant être obtenus en ligne pour en faciliter l’accès.

Toute personne qui habite à Whitehorse et qui a des symptômes doit s’isoler et appeler le Centre de dépistage et d’évaluation de la COVID-19 au 867-393-3083 ou prendre rendez-vous en ligne au book-covid-19-test.service.yukon.ca/fr/. Le Centre offre aussi le service de dépistage à l’auto de 18 h 30 à 21 h 30 tous les jours. Il est situé au 49A Waterfront Place à Whitehorse.

Les personnes qui habitent à l’extérieur de Whitehorse peuvent communiquer avec le centre de santé de leur localité.

« La COVID-19 touche durement la population non vaccinée. Nous nous attendons à ce que la tendance du nombre de cas quotidiens se poursuive durant les semaines à venir. De nouvelles grappes de cas et de plus petites éclosions pourraient également apparaître. Après la triste nouvelle d’un décès supplémentaire aujourd’hui, il est plus important que jamais de rester chez soi si l’on ne se sent pas bien, de passer un test de dépistage en cas de symptômes et de se faire vacciner. »

- Dr Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon

Les six mesures de protection et le port du masque

Nous vous rappelons qu’aucune restriction n’a changé. Tous doivent continuer de suivre les six mesures de protection et de porter le masque. Pour en savoir plus : 6mesuresdeprotection.ca.

Symptômes de la COVID-19 : rappel

Toute personne qui ressent l’un ou l’autre des symptômes ci-dessous doit s’isoler et passer sans tarder un test de dépistage.

- Fièvre
- Frissons
- Toux
- Difficulté à respirer
- Essoufflement
- Écoulement nasal
- Mal de gorge
- Perte du goût ou de l’odorat
- Maux de tête
- Fatigue
- Perte d’appétit
- Nausées et vomissements
- Diarrhée
- Douleurs musculaires


22 juin 2021 – 16 h 27 – Nouveaux cas de COVID-19 confirmés – transmission communautaire observée chez les personnes non vaccinées

Le médecin hygiéniste en chef du Yukon, le Dr Brendan Hanley, annonce 8 nouveaux cas confirmés de COVID-19. On compte actuellement 92 cas actifs au territoire dont quelques-uns seront bientôt considérés comme rétablis. Les résultats des tests de dépistage reçus depuis le 4 juin 2021 indiquent que tous les cas confirmés sont liés au variant Gamma (P.1).  

Nombre total de cas au Yukon : 220

En ce qui concerne les cas annoncés depuis 12 h le 21 juin :

  • 8 cas confirmés.
  • 7 à Whitehorse et 1 ailleurs dans le territoire.
  • L’enquête sur l’origine de l’éclosion et la recherche des contacts sont en cours.

La COVID-19 est maintenant présente partout au territoire, dans presque toutes les collectivités, et touche principalement les personnes non vaccinées.

Personnes ayant des symptômes

Le dépistage de la COVID-19 est plus important que jamais, surtout maintenant que le virus circule partout au territoire. Quoique rare, une personne vaccinée peut attraper la COVID-19 et doit se faire tester si des symptômes apparaissent.

L’obtention des résultats des tests de dépistage demeure très rapide (24 heures la semaine dernière) et les résultats négatifs peuvent maintenant être obtenus en ligne pour en faciliter l’accès.

Toute personne qui habite à Whitehorse et qui a des symptômes doit s’isoler et appeler le Centre de dépistage et d’évaluation de la COVID-19 au 867-393-3083 ou prendre rendez-vous en ligne au book-covid-19-test.service.yukon.ca/fr/. Le Centre offre aussi le service de dépistage à l’auto de 18 h 30 à 21 h 30 tous les jours. Il est situé au 49A Waterfront Place à Whitehorse.

Les personnes qui habitent à l’extérieur de Whitehorse peuvent communiquer avec le centre de santé de leur localité.

« Notre objectif est de trouver les personnes infectées par la COVID-19 afin de limiter la propagation et de protéger les personnes les plus vulnérables. Nous nous attendons à plusieurs autres cas au cours des prochaines semaines, en particulier chez les personnes non vaccinées. Le virus se propagera tant qu’il aura l’occasion de le faire. Notre protection, comme celle de nos familles et de nos communautés, est une responsabilité que nous devons tous assumer. »

- Dr Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon

Les six mesures de protection et le port du masque

Nous vous rappelons qu’aucune restriction n’a changé. Tous doivent continuer de suivre les six mesures de protection et de porter le masque. Pour en savoir plus : 6mesuresdeprotection.ca.

Symptômes de la COVID-19 : rappel

Toute personne qui ressent l’un ou l’autre des symptômes ci-dessous doit s’isoler et passer sans tarder un test de dépistage.

  • Fièvre
  • Frissons
  • Toux
  • Difficulté à respirer
  • Essoufflement
  • Écoulement nasal
  • Mal de gorge
  • Perte du goût ou de l’odorat
  • Maux de tête
  • Fatigue
  • Perte d’appétit
  • Nausées et vomissements
  • Diarrhée
  • Douleurs musculaires

21 juin 2021 – 16 h 33 – Nouveaux cas de COVID-19 confirmés – transmission communautaire observée chez les personnes non vaccinées

Le médecin hygiéniste en chef du Yukon, le Dr Brendan Hanley, annonce 30 nouveaux cas confirmés de COVID-19 depuis samedi après-midi. On compte actuellement 100 cas actifs au territoire. Depuis le 4 juin 2021, les résultats des tests de dépistage reçus indiquent que tous les cas confirmés sont liés au variant Gamma (P.1).  

Nombre total de cas au Yukon : 212

En ce qui concerne les cas annoncés depuis 12 h le 19 juin :

  • 30 cas confirmés.
  • 14 guérisons.
  • 23 à Whitehorse et 7 ailleurs dans le territoire.
  • Une nouvelle hospitalisation, deux personnes sont toujours à l’hôpital.  
  • L’enquête sur l’origine de l’éclosion et la recherche des contacts sont en cours.

La COVID-19 est maintenant répandue dans tout le Yukon et présente dans la plupart des collectivités, touchant principalement des personnes non vaccinées.

Des avis d’exposition ont été transmis à d’autres écoles. On a demandé au personnel et aux élèves de s’isoler ou de surveiller l’apparition de symptômes, selon le risque d’exposition. Les cas liés aux écoles suivantes étaient contagieux pendant les derniers jours d’école.

  • École Kluane de Destruction Bay
  • École élémentaire de Whitehorse
  • École J.-V.-Clark de Mayo
  • École élémentaire Holy Family de Whitehorse
  • École élémentaire de Takhini de Whitehorse
  • École secondaire de Porter Creek (9e et 10e année)

Personnes ayant des symptômes

Le dépistage de la COVID-19 est plus important que jamais, surtout maintenant que le virus circule partout au territoire. Quoique rare, une personne vaccinée peut attraper la COVID-19 et doit se faire tester si des symptômes apparaissent.

L’obtention des résultats des tests de dépistage demeure très rapide (24 heures la semaine dernière) et les résultats négatifs peuvent maintenant être obtenus en ligne pour en faciliter l’accès.

Toute personne qui habite à Whitehorse et qui a des symptômes doit s’isoler et appeler le Centre de dépistage et d’évaluation de la COVID-19 au 867-393-3083 ou prendre rendez-vous en ligne au https://book-covid-19-test.service.yukon.ca/fr/. Le Centre offre aussi le service de dépistage à l’auto de 18 h 30 à 21 h 30 tous les jours. Il est situé au 49A Waterfront Place à Whitehorse.

Les personnes qui habitent à l’extérieur de Whitehorse peuvent communiquer avec le centre de santé de leur localité.

« Les personnes qui habitent à l’extérieur de Whitehorse peuvent communiquer avec le centre de santé de leur localité. Nous nous attendons à ce que le nombre de cas augmente encore beaucoup au cours des prochaines semaines alors que le virus se propage au sein de notre population non vaccinée. L’isolement et les tests de dépistage chez les personnes qui ressentent des symptômes sont le meilleur moyen de sortir de l’actuelle éclosion. Les personnes malades doivent éviter les lieux de travail, les camps pour les jeunes et les rassemblements. Pour tous les camps et activités de groupe, il faut procéder au dépistage de la maladie afin d’empêcher la transmission de la COVID-19. Si vous avez des symptômes qui ressemblent à un rhume en ce moment, il s’agit probablement de la COVID-19. »

- Le Dr Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon

Les six mesures de protection et le port du masque

Nous vous rappelons qu’aucune restriction n’a changé. Tous doivent continuer de suivre les six mesures de protection et de porter le masque. Pour en savoir plus : 6mesuresdeprotection.ca.

Symptômes de la COVID-19 : rappel

Toute personne qui ressent l’un ou l’autre des symptômes ci-dessous doit s’isoler et passer sans tarder un test de dépistage.

- Fièvre
- Frissons
- Toux
- Difficulté à respirer
- Essoufflement
- Écoulement nasal
- Mal de gorge
- Perte du goût ou de l’odorat
- Maux de tête
- Fatigue
- Perte d’appétit
- Nausées et vomissements
- Diarrhée
- Douleurs musculaires


19 juin 2021 – 16 h 13 – Nouveaux cas de COVID-19 confirmés – transmission communautaire observée chez les personnes non vaccinées

Le médecin hygiéniste en chef du Yukon, le Dr Brendan Hanley, annonce 29 nouveaux cas confirmés de COVID-19. On compte actuellement 87 cas actifs au territoire. Même si la présence du variant Gamma n’est confirmée que pour 31 cas, on s’attend à ce qu’il soit en cause pour tous les cas détectés depuis le 4 juin.

Nombre total de cas au Yukon : 182

En ce qui concerne les cas annoncés aujourd’hui :

  • 29 cas confirmés.
  • 6 guérisons.
  • 22 à Whitehorse et 7 ailleurs dans le territoire.
  • Aucune nouvelle hospitalisation, 3 personnes sont toujours à l’hôpital.
  • L’enquête sur l’origine de l’éclosion et la recherche des contacts sont en cours.

Personnes ayant des symptômes

Le dépistage de la COVID-19 est plus important que jamais, surtout maintenant que le virus circule partout au territoire. Même si cela est rare, une personne vaccinée peut attraper la COVID-19 et doit se faire tester si des symptômes apparaissent.

L’obtention des résultats des tests de dépistage demeure très rapide (24 heures la semaine dernière) et les résultats négatifs peuvent maintenant être obtenus en ligne pour en faciliter l’accès.

Toute personne qui habite à Whitehorse et qui a des symptômes doit appeler le Centre de dépistage et d’évaluation de la COVID-19 au 867-393-3083 ou prendre rendez-vous en ligne. Le Centre offre aussi le service de dépistage à l’auto de 18 h 30 à 21 h 30 tous les jours. Il est situé au 49A Waterfront Place à Whitehorse.

Les personnes qui habitent à l’extérieur de Whitehorse peuvent communiquer avec le centre de santé de leur localité.

Les six mesures de protection et le port du masque

Nous vous rappelons qu’aucune restriction n’a changé. Tous doivent continuer de suivre les six mesures de protection et de porter le masque. Pour en savoir plus : 6mesuresdeprotection.ca.

Symptômes de la COVID-19 : rappel

Toute personne qui ressent l’un ou l’autre des symptômes ci-dessous doit s’isoler et passer sans tarder un test de dépistage.

  • Fièvre
  • Frissons
  • Toux
  • Difficulté à respirer
  • Essoufflement
  • Écoulement nasal
  • Mal de gorge
  • Perte du goût ou de l’odorat
  • Maux de tête
  • Fatigue
  • Perte d’appétit
  • Nausées et vomissements
  • Diarrhée
  • Douleurs musculaires

18 juin - 11 h 53 - Service de dépistage de la COVID-19 à l’auto offert dès ce soir pour répondre à la demande accrue

Le Centre de dépistage et d’évaluation offrira dès ce soir le service à l’auto pour répondre à la demande engendrée par l’éclosion.

Même si le Centre a été en mesure de répondre à la demande en faisant passer les tests à l’intérieur, l’option à l’auto pourrait être préférable pour les personnes qui sont nerveuses à l’idée d’être exposées au virus à l’intérieur.

Le service à l’auto sera ouvert de 18 h 30 à 21 h 30, tous les jours de la semaine, pour prêter main-forte pendant l’éclosion. Le personnel du Centre sera composé de professionnels de la Santé et des Affaires sociales et des Services médicaux d’urgence.

Le Centre a fait passer 577 tests depuis le 9 juin; les rendez-vous de la journée sont presque tous pris tous les jours. Le service à l’auto permettra d’ajouter 33 rendez-vous par jour. Il faut absolument réserver sur book-covid-19-test.service.yukon.ca/fr/. L’équipe sera située dans le stationnement adjacent au Centre.

On prolonge aussi la durée de la vaccination pour les jeunes; les premières doses seront offertes en tout temps.

À l’extérieur de Whitehorse, les jeunes pourront recevoir leur première dose à la prochaine visite de l’unité de vaccination. À Whitehorse, les jeunes peuvent prendre rendez-vous en ligne au yukon.ca/fr/voila-notre-chance ou se rendre au Centre des congrès sans prendre de rendez-vous.


17 juin - 17 h 07 - Nouveaux cas de COVID-19 confirmés

Le médecin hygiéniste en chef du Yukon, le Dr Brendan Hanley, a annoncé neuf nouveaux cas confirmés de COVID-19. On compte actuellement 54 cas actifs au Yukon, dont un cas probable et deux cas à l’extérieur du territoire. Même si la présence du variant Gamma n’est confirmée que pour 11 cas, on s’attend à ce qu’il soit en cause pour tous les cas récents.

Nombre total de cas au Yukon : 145 cas confirmés et un cas probable*.

En ce qui concerne les cas annoncés aujourd’hui :

  • 9 cas confirmés.
  • 8 cas à Whitehorse et 1 cas ailleurs au Yukon.
  • Toutes les personnes infectées sont en isolement et se rétablissent chez elles.

Personnes ayant des symptômes

Étant donné le nombre de cas actifs, le dépistage est plus important que jamais pour cerner toute possibilité de transmission communautaire. Même si cela est rare, une personne vaccinée peut attraper la COVID-19 et doit se faire tester si des symptômes apparaissent.

L’obtention des résultats des tests de dépistage demeure très rapide (24 heures la semaine dernière) et les résultats négatifs peuvent maintenant être obtenus en ligne pour en faciliter l’accès.

Toute personne qui habite à Whitehorse et qui a des symptômes doit s’isoler et appeler le Centre de dépistage et d’évaluation de la COVID-19 au 867-393-3083 ou prendre rendez-vous en ligne au book-covid-19-test.service.yukon.ca/fr/.

Les personnes qui habitent à l’extérieur de Whitehorse peuvent communiquer avec le centre de santé de leur localité.

Les six mesures de protection et le port du masque

Au Yukon, tout le monde doit respecter les six mesures de protection et porter un masque : 6mesuresdeprotection.ca.

Symptômes de la COVID-19 : rappel

Toute personne qui ressent l’un ou l’autre des symptômes ci-dessous doit s’isoler et passer sans tarder un test de dépistage.

  • Fièvre
  • Frissons
  • Toux
  • Difficulté à respirer
  • Essoufflement
  • Écoulement nasal
  • Mal de gorge
  • Perte du goût ou de l’odorat
  • Maux de tête
  • Fatigue
  • Perte d’appétit
  • Nausées et vomissements
  • Diarrhée
  • Douleurs musculaires

Renforcement des mesures d’application de la loi

Notre gouvernement est convaincu que le renforcement des capacités d’application de la loi contribuera à assurer la sécurité de la population. Voici les mesures qui seront mises en place durant la longue fin de semaine et les semaines à venir :

  • Le groupe d’enquêtes de la Loi sur les mesures civiles d’urgence a renforcé ses équipes et doublé les quarts de travail afin de pouvoir faire face à l’augmentation prévue des plaintes.
  • Les agents et inspecteurs en mesure de porter des accusations en vertu de la Loi seront présents en plus grand nombre. Ils cibleront leurs efforts sur le respect des plans opérationnels et des lignes directrices par les restaurants et les bars et veilleront à ce que les clients de ces établissements suivent les règles.
  • Les agents seront présents partout au Yukon pour apporter un soutien et faire le suivi dans le cadre des plaintes reçues de la population en vertu de la Loi.
  • Les agents se rendront dans des entreprises locales, sur des lieux de travail et sur des sites miniers afin d’assurer la conformité aux ordonnances relatives à la COVID-19.
  • Relevant de différents ministères du gouvernement du Yukon, ces agents et inspecteurs déployés sur le terrain pourront sensibiliser la population, contribuer à la vérification de la conformité et, au besoin, porter des accusations en vertu de la Loi.
  • Nous poursuivons notre collaboration avec nos partenaires à la GRC de Whitehorse et dans les localités rurales afin de soutenir les agents d’application de la Loi si nécessaire.

* Le nombre de cas sera mis à jour quotidiennement.


16 juin 2021 – 17 h – Nouveaux cas de COVID-19 confirmés

Le médecin hygiéniste en chef du Yukon, le Dr Brendan Hanley, signale 16 nouveaux cas confirmés et 1 cas probable de COVID-19 qui s’ajoutent aux cas d’hier. Le territoire compte donc actuellement 49 cas actifs. On s’attend à ce que le variant Gamma soit en cause pour tous les nouveaux cas, même si la présence du variant n’est confirmée que pour 5 d’entre eux.

Le Yukon compte maintenant 136 cas confirmés et 1 cas probable.

En ce qui concerne les cas annoncés aujourd’hui :

  • 49 cas confirmés, dont 2 résidents du Yukon se trouvant à l’extérieur du territoire.
  • 1 cas probable résidant au Yukon.
  • 44 cas à Whitehorse et 6 cas ailleurs au territoire.
  • 2 personnes sont pleinement vaccinées, 3 n’ont reçu qu’une dose du vaccin, 33 ne sont pas vaccinées et le statut vaccinal de 17 personnes doit encore être confirmé.
  • Toutes les personnes infectées sont en isolement et se rétablissent chez elles.

Personnes ayant des symptômes

Étant donné le nombre de cas actifs, le dépistage est plus important que jamais pour cerner toute possibilité de transmission communautaire. Quoique rare, une personne vaccinée peut attraper la COVID-19 et doit se faire tester si des symptômes apparaissent.  

L’obtention des résultats des tests de dépistage demeure très rapide (24 heures la semaine dernière) et les résultats négatifs peuvent maintenant être obtenus en ligne pour en faciliter l’accès.

Toute personne qui habite à Whitehorse et qui a des symptômes doit s’isoler et appelez le Centre de dépistage et d’évaluation de la COVID-19 au 867-393-3083 ou prendre rendez-vous en ligne au book-covid-19-test.service.yukon.ca/fr/.

Les personnes qui habitent à l’extérieur de Whitehorse peuvent communiquer avec le centre de santé de leur localité.

Exposition potentielle

Toute personne qui était présente à l’une ou l’autre des activités suivantes doit s’isoler jusqu’au 25 juin 2021 : 

  • Voyage de camping à Tagish, du 4 au 6 juin
  • « Les 400-coups » à l’École secondaire de Porter Creek, le 6 juin
  • Répétition générale de la cérémonie de remise de diplôme, le 10 juin
  • Après-bal au mont Sima, de 23 h le 10 juin à 7 h le 11 juin.

À moins de recevoir des consignes du Centre de lutte contre les maladies transmissibles, quiconque était présent au banquet célébrant les diplômés autochtones du 10 juin doit surveiller l’apparition de symptômes.

Les six mesures de protection et le port du masque

Au Yukon, tout le monde doit respecter les six mesures de protection et porter un masque : 6mesuresdeprotection.ca.

Symptômes de la COVID-19 : rappel

Toute personne qui ressent l’un ou l’autre des symptômes ci-dessous doit s’isoler et passer sans tarder un test de dépistage.

  • Fièvre
  • Frissons
  • Toux
  • Difficulté à respirer
  • Essoufflement
  • Écoulement nasal
  • Mal de gorge
  • Perte du goût ou de l’odorat
  • Maux de tête
  • Fatigue
  • Perte d’appétit
  • Nausées et vomissements
  • Diarrhée
  • Douleurs musculaires

Statistiques sur l’application des règles

En date du 14 juin, les autorités avaient reçu 2 248 plaintes.

  • Défaut de s’isoler : 1 269
  • Rassemblement de plus de 10 personnes à l’intérieur ou de 50 à l’extérieur : 55
  • Manquement à l’obligation de transiter par le Yukon dans les 24 h ou de suivre l’itinéraire désigné : 559
  • Non-respect des arrêtés ministériels par des entreprises : 29
  • Non-respect des engagements pris dans une déclaration : 61
  • Défaut de porter un masque : 219
  • Défaut de respecter la distanciation physique : 54

Dans la dernière semaine, 5 chefs d’accusation ont été portés en vertu de la Loi sur les mesures civiles d’urgence : 2 pour défaut de s’isoler, 1 pour fausse déclaration et 2 pour défaut de présenter une déclaration.

Au total, 117 chefs d’accusation ont été portés, dont 98 visant des particuliers en vertu de la Loi sur les mesures civiles d’urgence.

Au total, 91 451 personnes sont entrées au Yukon :

  • Résidents : 23 980
  • Résidents de la Colombie-Britannique : 17 777
  • Résidents des Territoires du Nord-Ouest : 529
  • Résidents d’autres régions : 1 308
  • Non-résidents en séjour : 17 928
  • Non-résidents en transit : 29 830
  • Autres : 99
  • Nombre d’autocollants distribués indiquant que des véhicules immatriculés ailleurs qu’au Yukon sont autorisés sur le territoire : 466

15 juin 2021 – 17 h 18 – Douze nouveaux cas en 24 h : la vaccination essentielle pour limiter la propagation

La Dre Catherine Elliott, médecin hygiéniste en chef par intérim du Yukon, recommande fortement à toutes les personnes qui ne sont pas encore vaccinées de prendre rendez-vous au centre de vaccination de Whitehorse ou dans leur centre de santé local. Cette recommandation intervient alors que 12 nouveaux cas du variant Gamma (P.1) de la COVID-19 ont été diagnostiqués en 24 h.

Dix de ces cas sont des résidents de Whitehorse, tandis que deux vivent dans d’autres collectivités. Les cas positifs concernent des personnes âgées de 10 à 40 ans et sont tous liés à l’éclosion de Whitehorse. Parmi ces nouveaux cas, seule une personne était vaccinée. Sur les 36 cas diagnostiqués depuis le 4 juin, seules deux personnes étaient pleinement vaccinées. Trois cas annoncés précédemment sont maintenant rétablis. On compte actuellement 33 cas actifs sur le territoire.

Cette éclosion concerne plusieurs groupes :

  • des finissants du secondaire de Whitehorse et des personnes avec qui ils ont été en contact étroit;
  • deux classes de l’École élémentaire Elijah-Smith;
  • des adultes qui sont allés dans un bar ou une fête privée.

Le Centre de lutte contre les maladies transmissibles du Yukon a transmis des instructions particulières à tous les élèves et leurs parents ainsi qu’aux personnes infectées.

« L’évolution de la situation au cours des 11 derniers jours est extrêmement préoccupante. Nous subissons les effets de la COVID-19 comme jamais encore au Yukon et nous sommes tous touchés d’une façon ou d’une autre. Il est important de souligner que depuis le début de la pandémie, nous avons travaillé dur pour nous protéger, nous et ceux qui nous sont chers. Nous savons ce que nous devons faire pour revenir à une meilleure situation : nous faire vacciner et continuer à respecter les six mesures de protection et le port du masque.

La vaccination est plus importante que jamais. La science prouve que c’est en étant pleinement vaccinés que nous serons le mieux protégés. Assurer notre protection et celle des autres passe également par le respect des six mesures de protection et le port du masque. La plupart des Yukonnaises et des Yukonnais suivent ces consignes. Chacun d’entre nous doit aussi s’efforcer de faire preuve de bienveillance et de respect envers les autres afin de se soutenir mutuellement. »

Dre Catherine Elliott, médecin hygiéniste en chef par intérim du Yukon

Complément d’information

Avis d’exposition

Il n’y a aucun avis d’exposition en vigueur. Toutefois, toutes les personnes non vaccinées et celles qui ne respectent pas les six mesures de protection et qui ne portent pas un masque sont considérées comme à risque de contracter la COVID-19 et doivent surveiller l’apparition de symptômes. Tout nouvel avis d’exposition sera publié au yukon.ca/fr/avis-exposition-possible-covid-19.

Personnes ayant des symptômes

Étant donné le nombre de cas actifs, le dépistage est plus important que jamais pour cerner toute possibilité de transmission communautaire. Même si cela est rare, une personne vaccinée peut attraper la COVID-19 et doit se faire tester si des symptômes apparaissent

Les résidents de Whitehorse qui ressentent des symptômes doivent appeler le Centre de dépistage et d’évaluation de la COVID-19, au 867-393-3083, ou prendre rendez-vous en ligne au book-covid-19-test.service.yukon.ca/fr/. Les personnes habitant à l’extérieur de Whitehorse doivent contacter le centre de santé de leur région.

Les six mesures de protection et le port du masque

Au Yukon, tout le monde doit respecter les six mesures de protection et porter un masque : 6mesuresdeprotection.ca.

Symptômes de la COVID-19 : rappel

Toute personne qui ressent l’un ou l’autre des symptômes ci-dessous doit s’isoler et passer sans tarder un test de dépistage.

- Fièvre
- Frissons
- Toux
- Difficulté à respirer
- Essoufflement
- Écoulement nasal
- Mal de gorge
- Perte du goût ou de l’odorat
- Maux de tête
- Fatigue
- Perte d’appétit
- Nausées et vomissements


14 juin 2021 – 19 h 23 – Un troisième décès lié à la COVID-19 au Yukon

La Dre Catherine Elliott, médecin hygiéniste en chef par intérim du Yukon, a confirmé un troisième décès lié à la COVID-19 au territoire.

Le résident de Whitehorse était lié à un cas antérieur et n’était pas vacciné.

Il y a eu cinq nouveaux cas de COVID-19 au Yukon depuis le dimanche 13 juin, ce qui porte le total à 107 pour le territoire.

En ce qui concerne les nouveaux cas annoncés aujourd’hui 

  • Les cas 105 à 107 sont liés à l’éclosion en cours.
  • Parmi les cinq cas annoncés aujourd’hui, trois sont des résidents de Whitehorse et les deux autres sont des résidents d’autres collectivités :
    • Un cas est un élève de l’École élémentaire Elijah-Smith. Les parents sont informés par la Dre Catherine Elliott, médecin hygiéniste en chef par intérim du Yukon, et le ministère de l’Éducation.
    • Deux cas sont des personnes non résidentes qui ont reçu un résultat positif au test de dépistage de la COVID-19 au Yukon. Ils sont inclus dans les cas actifs, mais ne sont pas comptabilisés dans le nombre total de cas au Yukon.
  • On s’attend à ce que tous les cas soient liés au variant préoccupant P.1 (Gamma).
  • Toutes les personnes infectées sont en isolement et se rétablissent.
  • Trois cas annoncés précédemment sont maintenant rétablis.

Avis d’exposition

Il n’y a aucun avis d’exposition en vigueur. Toutefois, toutes les personnes non vaccinées et celles qui ne respectent pas les six mesures de protection et qui ne portent pas un masque sont considérées comme à risque de contracter la COVID-19 et doivent surveiller l’apparition de symptômes.

Personnes ayant des symptômes

Étant donné le nombre de cas actifs, le dépistage est plus important que jamais pour cerner toute possibilité de transmission communautaire. Quoique rare, une personne vaccinée peut attraper la COVID-19 et doit se faire tester si des symptômes apparaissent.

Les résidents de Whitehorse qui ressentent des symptômes doivent appeler le Centre de dépistage et d’évaluation de la COVID-19, au 867-393-3083, ou prendre rendez-vous en ligne au https://book-covid-19-test.service.yukon.ca/fr/

Les personnes habitant à l’extérieur de Whitehorse doivent contacter le centre de santé de leur région.

Les six mesures de protection et le port du masque

Au Yukon, tout le monde doit respecter les six mesures de protection et porter un masque : 6mesuresdeprotection.ca

Symptômes de la COVID-19 : rappel

Toute personne qui ressent l’un ou l’autre des symptômes ci-dessous doit s’isoler et passer sans tarder un test de dépistage.

  • Fièvre
  • Frissons
  • Toux
  • Difficulté à respirer
  • Essoufflement
  • Écoulement nasal
  • Mal de gorge
  • Perte de goût ou de l’odorat
  • Maux de tête
  • Fatigue
  • Perte d’appétit
  • Nausées et vomissements
  • Diarrhée
  • Douleurs musculaires

13 juin 2021 – 18 h 44 – La médecin hygiéniste en chef par intérim déclare une éclosion de COVID-19

La Dre Catherine Elliott, médecin hygiéniste en chef par intérim du Yukon, déclare une éclosion de COVID-19 à Whitehorse : six nouveaux cas sont venus alourdir le bilan depuis vendredi. Le variant Gamma est en cause. On compte 18 cas actifs, ce qui porte le total à 104 pour le territoire.

Les jeunes et les adultes touchés par l’éclosion n’étaient pas encore vaccinés. Ces personnes étaient présentes à des rassemblements sociaux et organisés en lien avec la remise des diplômes du secondaire ou sont allées dans un bar ou dans une fête privée, par exemple.

On recense 18 cas dans l’éclosion : 15 à Whitehorse et 3 ailleurs dans le territoire. Aucun nouvel avis d’exposition n’est émis.

Les six nouveaux cas :

  • sont liés à l’éclosion;
  • sont en isolement et se rétablissent à la maison.

Comment se protéger et éviter la propagation de la COVID-19

  • Quiconque a été en contact avec une personne atteinte de la COVID-19 doit s’isoler durant 14 jours complets depuis le contact.
  • Les contacts pleinement vaccinés doivent s’isoler seulement s’ils vivent avec une personne atteinte de la COVID-19 ou s’ils ont eu un contact physique direct (soignant, compagnon) avec une personne atteinte de la maladie, même s’ils ne vivent pas avec elle.
  • On entend par contact échanger de la salive, tousser au visage d’une autre personne ou parler pendant 15 minutes sans distanciation physique, par exemple.

*Si vous avez reçu des directives du Centre de lutte contre les maladies transmissibles du Yukon qui diffèrent des consignes ci-dessus, suivez les instructions du Centre.

Personnes ayant des symptômes

Étant donné le nombre de cas actifs, le dépistage est plus important que jamais pour cerner toute possibilité de transmission communautaire. Quoique rare, une personne vaccinée peut attraper la COVID-19 et doit se faire tester si des symptômes apparaissent.

La communication du résultat reste très rapide, soit 36 heures la semaine dernière. Si le résultat est négatif, on peut le voir en ligne au service.yukon.ca/forms/fr/get-covid19-test-result.

Toute personne qui habite à Whitehorse et qui a des symptômes doit s’isoler et appelez le Centre de dépistage et d’évaluation de la COVID-19 au 867-393-3083 ou prendre rendez-vous en ligne au book-covid-19-test.service.yukon.ca/fr/

Les personnes qui habitent à l’extérieur de Whitehorse peuvent communiquer avec le centre de santé de leur localité.

Les six mesures de protection et le port du masque

Au Yukon, tous doivent respecter les six mesures de protection et porter le masque : 6mesuresdeprotection.ca

Symptômes de la COVID-19 : rappel

Toute personne qui ressent l’un ou l’autre des symptômes ci-dessous doit s’isoler et passer sans tarder un test de dépistage.

  • Fièvre
  • Frissons
  • Toux
  • Difficulté à respirer
  • Essoufflement
  • Écoulement nasal
  • Mal de gorge
  • Perte du goût ou de l’odorat
  • Maux de tête
  • Fatigue
  • Perte d’appétit
  • Nausée et vomissements
  • Diarrhée
  • Douleurs musculaires

11 juin 2021 – 17 h 40 – Le bal de finissants de l’École secondaire de Porter Creek est annulé

L’un des deux nouveaux cas de COVID-19 annoncés aujourd’hui par la médecin hygiéniste en chef par intérim du Yukon, Dre Catherine Elliott, est un élève de l’École secondaire de Porter Creek.

Il y a maintenant 15 cas actifs sur le territoire. La Dre Elliott a confirmé que huit d’entre eux ont été infectés par le variant préoccupant P1 (Gamma), qui se propage plus rapidement chez les personnes non vaccinées. D’autres résultats doivent encore être confirmés. Le Yukon compte maintenant 98 cas.

En bref

  • Le bal de finissants de l’École secondaire de Porter Creek, qui devait se tenir le 12 juin, a été annulé. Le ministère de l’Éducation collaborera avec le comité organisateur pour remettre l’événement à une date jugée plus sécuritaire.
  • On recommande aux finissants de l’École secondaire de Porter Creek de s’isoler, de surveiller l’apparition de symptômes et de se faire tester, au besoin.
  • De nouvelles directives et recommandations seront fournies à l’école et aux parents au plus tard le mercredi 16 juin.
  • Des lettres ont été envoyées aux parents et aux tuteurs :
    • des élèves âgés de 12 ans et plus de toutes les autres écoles du Yukon;
    • des élèves de l’École secondaire de Porter Creek.  
  • On recommande aux élèves qui ont participé aux événements entourant la remise des diplômes dans les trois écoles secondaires de Whitehorse de surveiller l’apparition de symptômes et de se faire tester, au besoin.
  • Les cas 97 et 98 sont des résidents de Whitehorse et sont liés aux cas annoncés précédemment. Ces personnes sont en isolement et se rétablissent chez elles.

Personnes présentant des symptômes

Compte tenu du nombre de cas actifs au Yukon, il est plus important que jamais de se faire tester pour la COVID-19 afin de détecter toute transmission communautaire de la maladie. Quoique rare, une personne vaccinée peut attraper la COVID-19 et doit se faire tester si des symptômes apparaissent.

L’obtention des résultats des tests de dépistage demeure très rapide (24 heures la semaine dernière) et les résultats négatifs peuvent maintenant être obtenus en ligne pour en faciliter l’accès.

Toute personne qui habite à Whitehorse et qui a des symptômes doit s’isoler et appelez le Centre de dépistage et d’évaluation de la COVID-19 au 867-393-3083 ou prendre rendez-vous en ligne au https://book-covid-19-test.service.yukon.ca/fr/.

Les personnes qui habitent à l’extérieur de Whitehorse peuvent communiquer avec le centre de santé de leur localité.

Les six mesures de protection et le port du masque

Au Yukon, tout le monde doit respecter les six mesures de protection et porter un masque : 6mesuresdeprotection.ca

Symptômes de la COVID-19

Toute personne présentant l’un des symptômes suivants doit s’isoler et se faire tester immédiatement :

  • Fièvre
  • Frissons
  • Toux
  • Difficultés respiratoires
  • Essoufflement
  • Écoulement nasal
  • Mal de gorge
  • Perte du goût ou de l’odorat
  • Maux de tête
  • Fatigue
  • Perte d’appétit
  • Nausées et vomissements
  • Diarrhée
  • Douleurs musculaires

Autres informations

Lettre du ministère de l’Éducation au personnel, aux parents, aux tuteurs et aux élèves
Lettre du bureau du médecin hygiéniste en chef du Yukon


10 juin 2021 – 17 h 28 – Nouveaux cas de COVID-19 confirmés

Le médecin hygiéniste en chef du Yukon, le Dr Brendan Hanley, a annoncé trois nouveaux cas confirmés et un cas probable de COVID-19 au Yukon. Il y a maintenant 13 cas actifs de COVID-19 dans le territoire. Le Dr Hanley confirme que cinq de ces cas sont infectés avec le variant préoccupant P.1 (Gamma). Le nombre total de cas au Yukon s’élève maintenant à 96.

Deux des trois personnes hospitalisées ont été transférées dans des hôpitaux à l’extérieur du territoire.

Douze des 13 personnes infectées depuis le samedi 5 juin n’étaient pas complètement vaccinées. La personne qui était positive à la COVID et qui était complètement vaccinée se rétablit et n’a que de légers symptômes.

En ce qui concerne les nouveaux cas annoncés aujourd’hui :

  • deux des nouveaux cas ont été en contact rapproché avec des cas précédents; 
  • les trois personnes infectées sont en isolement et se rétablissent chez elles;
  • la recherche des contacts est en cours;

Avis d’exposition

Deux autres endroits s’ajoutent aux avis d’exposition précédents.

  • Casa Loma Motel Bar
    • Lundi 31 mai, entre 21 h et 23 h.
       
  • Whisky Jack’s Pub and Grill
    • Lundi 31 mai, entre 18 h et 21 h.

Si vous présentez des symptômes

Étant donné qu’il y a actuellement des cas actifs au Yukon, il est plus important que jamais de se faire tester pour la COVID-19 afin de détecter toute transmission communautaire de la maladie. Dans certains cas rares, les personnes qui ont été vaccinées peuvent contracter la COVID-19 et, si elles présentent des symptômes, doivent passer un test de dépistage.

L’obtention des résultats des tests de dépistage demeure très rapide (24 heures la semaine dernière) et les résultats négatifs peuvent maintenant être obtenus en ligne pour en faciliter l’accès.

Les résidents de Whitehorse qui ressentent des symptômes doivent appeler le Centre de dépistage et d’évaluation de la COVID-19, au 867-393-3083, ou prendre rendez-vous en ligne au book-covid-19-test.service.yukon.ca/fr/ pour se faire tester.

Les personnes habitant à l’extérieur de Whitehorse doivent contacter le centre de santé de leur région.

Les six mesures de protection et le port du masque

Au Yukon, tout le monde doit respecter les six mesures de protection et porter un masque : 6mesuresdeprotection.ca/.

Symptômes de la COVID-19 : rappel

Toute personne qui ressent l’un ou l’autre des symptômes ci-dessous doit s’isoler et passer sans tarder un test de dépistage.

  • Fièvre
  • Frissons
  • Toux
  • Difficultés à respirer
  • Essoufflement
  • Écoulement nasal
  • Mal de gorge
  • Perte du sens du goûter ou de l’odorat
  • Maux de tête
  • Léthargie (fatigue)
  • Perte d’appétit
  • Nausées et vomissements
  • Diarrhée
  • Douleurs musculaires

9 juin 2021 – 17 h 26 – Nouveaux cas de COVID-19 confirmés

Le médecin hygiéniste en chef du Yukon, le Dr Brendan Hanley, a annoncé deux nouveaux cas confirmés de COVID-19, dont un précédemment déclaré comme cas probable, ce qui porte le nombre de cas actifs à neuf dans le territoire. Le Dr Hanley a confirmé que cinq de ces personnes étaient infectées avec le variant préoccupant P.1 (Gamma). Le nombre total de cas au Yukon s’élève à 92.

En ce qui concerne les nouveaux cas annoncés aujourd’hui :

  • Les cas 88, 89, 90 et 92 sont des personnes résidentes de Whitehorse qui sont actuellement en isolement. La recherche des contacts est en cours.
  • Le cas 91 est une personne résidente d’une autre collectivité. Elle est également en isolement et la recherche des contacts se poursuit.

Avis d’exposition

Deux nouveaux avis d’exposition en lien avec les nouveaux cas ont été émis. Les personnes qui étaient aux endroits ci-dessous à Whitehorse ont pu être exposées à la COVID-19 :

  • Save On Foods
    • Jeudi 3 juin, entre 14 h et 15 h
       
  • Bigway Foods
    • Jeudi 3 juin, entre 15 h et 15 h 45

Si vous présentez des symptoms

Étant donné qu’il y a actuellement des cas actifs au Yukon, il est plus important que jamais de se faire tester pour la COVID-19 afin de détecter toute transmission communautaire de la maladie. Dans certains cas rares, les personnes qui ont été vaccinées peuvent contracter la COVID-19 et, si elles présentent des symptômes, doivent passer un test de dépistage.

Les résidents de Whitehorse qui ressentent des symptômes doivent appeler le Centre de dépistage et d’évaluation de la COVID-19, au 867-393-3083, ou prendre rendez-vous en ligne au book-covid-19-test.service.yukon.ca/fr/ pour se faire tester.

Les personnes habitant à l’extérieur de Whitehorse doivent contacter le centre de santé de leur région.

Les six mesures de protection et le port du masque

Au Yukon, tout le monde doit respecter les six mesures de protection et porter un masque : 6mesuresdeprotection.ca.

Symptômes de la COVID-19 : rappel

Toute personne qui ressent l’un ou l’autre des symptômes ci-dessous doit s’isoler et passer sans tarder un test de dépistage.

  • Fièvre
  • Frissons
  • Toux
  • Difficultés à respirer
  • Essouflement
  • Écoulement nasal
  • Mal de gorge
  • Perte du goût ou de l’odorat
  • Maux de tête
  • Fatigue
  • Perte d’appétit
  • Nausées et vomissements
  • Diarrhée
  • Douleurs musculaires

9 juin 2021 – 11 h 50 – Le point sur la COVID-19

Le gouvernement du Yukon informe le public des dernières mesures prises pour lutter contre la pandémie de COVID-19.

Cas de COVID-19 et rétablissements

En date du 9 juin 2021, le nombre de cas de COVID-19 pour le territoire s’élève à 90. De ce nombre, 82 personnes sont rétablies et deux personnes sont décédées. Il y a six cas actifs confirmés et deux cas probables. À ce jour, 7 567 personnes ont été testées.

Nouvelles règles d’isolement

À compter du 18 juin, les enfants de moins de 12 ans qui rentrent au Yukon n’auront plus besoin de s’isoler durant 14 jours s’ils sont accompagnés d’un adulte qui est pleinement vacciné.

Déploiement de la vaccination

À la fin de la journée de mardi, le 8 juin 2021, 54 538 doses du vaccin de Moderna avaient été administrées, soit 29 099 premières doses et 25 439 secondes doses.

La proportion de résidents, par région, ayant reçu la première dose du vaccin est la suivante : 82 % pour le nord du territoire; 85 % pour l’ouest; 57 % pour le centre; 63 % pour le sud-est et 81 % pour Whitehorse.

La proportion de résidents, par région, ayant reçu la seconde dose du vaccin est la suivante : 73 % pour le nord du territoire; 80 % pour l’ouest; 51 % pour le centre; 57 % pour le sud-est et 73 % pour Whitehorse. On peut trouver les données les plus récentes sur la vaccination au yukon.ca/fr.

À Whitehorse, le centre de vaccination accueille, avec ou sans rendez-vous, les résidents de 18 ans et plus qui veulent recevoir une première ou une seconde dose. Le centre est ouvert les mardi, jeudi et vendredi, de 9 h à 16 h, et le mercredi, de 12 h à 18 h.

Les résidents de 18 ans et plus qui habitent à l’extérieur de Whitehorse peuvent communiquer avec leur centre de santé local pour prendre rendez-vous ou se faire vacciner à Whitehorse.

Il est maintenant possible de prendre rendez-vous en ligne pour la vaccination des jeunes de 12 à 17 ans.

Pour prendre rendez-vous ou pour en savoir plus, allez au yukon.ca/fr/voila-notre-chance.

Dépistage de la COVID-19

Entre le mardi 1er juin et le mardi 8 juin, 51 personnes ont passé un test au Centre de dépistage et d’évaluation.

Le Centre est ouvert du lundi au dimanche, de 8 h 30 à 18 h. Toute personne qui présente des symptômes graves et qui a besoin d’assistance immédiate peut se rendre aux urgences de l’Hôpital général de Whitehorse, à un hôpital communautaire ou à un centre de santé.

Résultats des tests de dépistage

Toute personne qui a passé un test de dépistage de la COVID-19 et qui a une carte d’assurance-santé du Yukon peut voir son résultat en ligne s’il est négatif. Deux informations peuvent s’afficher : Négatif ou En cours. Si le résultat est positif, le Centre de lutte contre les maladies transmissibles du Yukon contactera la personne sans délai afin de lui communiquer de nouvelles directives.

Statistiques sur l’application des règles

En date du 7 juin, les autorités avaient reçu 2 168 plaintes.

  • Défaut de s’isoler : 1 223
  • Rassemblement de plus de 10 personnes à l’intérieur ou de 50 à l’extérieur : 54
  • Manquement à l’obligation de transiter par le Yukon dans les 24 heures ou de suivre l’itinéraire désigné : 549
  • Non-respect des arrêtés ministériels par des entreprises : 26
  • Non-respect des engagements pris dans une déclaration : 55
  • Défaut de porter un masque : 207
  • Défaut de respecter la distanciation physique : 54

Dans la dernière semaine, six chefs d’accusation ont été portés en vertu de la Loi sur les mesures civiles d’urgence : quatre pour défaut de s’isoler, un pour défaut de transiter selon les règles et un pour non-respect de la déclaration.

Au total, 112 chefs d’accusation ont été portés, dont 93 en vertu de la Loi sur les mesures civiles d’urgence.

Au total, 89 350 personnes sont entrées au Yukon :

  • Résidents : 23 487
  • Résidents de la Colombie-Britannique : 17 343
  • Résidents des Territoires du Nord-Ouest : 529
  • Résidents d’autres régions : 1 308
  • Non-résidents en séjour : 17 607
  • Non-résidents en transit : 28 977
  • Autres : 99
  • Nombre d’autocollants distribués indiquant que des véhicules immatriculés ailleurs qu’au Yukon sont autorisés sur le territoire : 459

--

8 juin 2021 – 19 h 12 – Avis d'exposition

La population a pu être exposée au coronavirus dans plusieurs commerces à Whitehorse. Cet avis est en lien avec les cas de COVID-19 annoncés plus tôt aujourd’hui.

Avis d’exposition 

Les personnes qui étaient aux endroits ci-dessous ont pu être exposées à la COVID-19 :

  • Bar du motel Casa Loma
    • Samedi 29 mai, de 21 h jusqu’à la fermeture
    • Lundi 31 mai, de 23 h jusqu’à la fermeture
    • Samedi 5 juin, entre 20 h 30 et minuit 
       
  • Whiskey Jacks Pub & Grill
    • Vendredi 28 mai, entre 18 h 30 et 21 h 30
    • Samedi 5 juin, entre 18 h 30 et 22 h 
       
  • Walmart
    • Dimanche 6 juin, entre 13 h et 14 h
    • Dimanche 6 juin, entre 16 h 30 et 18 h 30 
  • Canadian Tire
    • Dimanche 6 juin, entre 13 h et 14 h

Toute personne qui était à l’un des endroits ci-dessus et qui ressent des symptômes de la COVID-19 doit s’isoler, rester à la maison, faire l’auto-évaluation en ligne et prendre rendez-vous pour se faire tester (867-393-3083 ou book-covid-19-test.service.yukon.ca/fr/). Les résidents des collectivités rurales peuvent prendre rendez-vous en communiquant avec leur centre de santé local.

Toute personne qui éprouve des symptômes semblables à ceux de la COVID-19 doit s’isoler et rester à la maison, faire l’auto-évaluation en ligne et prendre un rendez-vous pour se faire tester.

Les six mesures de protection et le port du masque

Tous et toutes doivent continuer de suivre les six mesures de protection et de porter le masque. Pour en savoir plus : 6mesuresdeprotection.ca.


8 juin 2021 – 16 h 42 – Nouveaux cas de COVID-19 cases confirmés

Le médecin hygiéniste en chef du Yukon, le Dr Brendan Hanley, a annoncé un nouveau cas confirmé et deux nouveaux cas probables de COVID-19 dans le territoire, ce qui porte à 88 le nombre total de cas confirmés et à deux cas probables. Il y a maintenant six cas actifs de COVID-19 au Yukon, dont deux sont actuellement à l’hôpital.

En ce qui concerne les nouveaux cas annoncés aujourd’hui :

  • les trois cas ont été recensés à Whitehorse; 
  • les trois personnes infectées sont en isolement;
  • la recherche des contacts est en cours;
  • les endroits où il y a risque d’exposition seront annoncés s’ils sont connus.

Il n’y a aucun nouveau cas à la mine Victoria Gold. Les trois personnes dont le test de dépistage était positif étaient infectées avec le variant préoccupant P.1 (Gamma). Elles demeurent en isolement.

Si vous présentez des symptômes

Étant donné qu’il y a actuellement des cas actifs au Yukon, il est plus important que jamais de se faire tester pour la COVID-19 afin de détecter toute transmission communautaire de la maladie. Dans certains cas rares, les personnes qui ont été vaccinées peuvent contracter la COVID-19 et, si elles présentent des symptômes, doivent passer un test de dépistage.

Les résidents de Whitehorse qui ressentent des symptômes doivent appeler le Centre de dépistage et d’évaluation de la COVID-19, au 867-393-3083, ou prendre rendez-vous en ligne au book-covid-19-test.service.yukon.ca/fr/ pour se faire tester.

Les personnes habitant à l’extérieur de Whitehorse doivent contacter le centre de santé de leur région.

Les six mesures de protection et le port du masque

Au Yukon, tout le monde doit respecter les six mesures de protection et porter un masque : 6mesuresdeprotection.ca/.

Symptômes de la COVID-19 : rappel

Toute personne qui ressent l’un ou l’autre des symptômes ci-dessous doit s’isoler et passer sans tarder un test de dépistage.

  • Fièvre
  • Frissons
  • Toux
  • Difficultés à respirer
  • Essoufflement
  • Écoulement nasal
  • Mal de gorge
  • Perte du sens du goûter ou de l’odorat
  • Maux de tête
  • Léthargie (fatigue)
  • Perte d’appétit
  • Nausées et vomissements
  • Diarrhée
  • Douleurs musculaires

5 juin 2021 – 18 h – Quatre nouveaux cas de COVID-19 : éclosion dans une mine

Le médecin hygiéniste en chef du Yukon, le Dr Brendan Hanley, annonce quatre nouveaux cas de COVID-19, dont trois à la mine Victoria Gold. Il s’agit du premier signalement de cas sur un site minier.

  • Le cas 85 est une personne résidente du Yukon qui a contracté la maladie et reçu un diagnostic de COVID-19 à l’extérieur du territoire, où elle demeurera jusqu’à ce qu’elle ne soit plus infectieuse.
  • Les trois autres cas sont situés à la mine et aucun avis d’exposition n’a été émis à ce stade. Les cas 86 et 87 sont des personnes résidentes du Yukon, tandis que le troisième cas à la mine est une personne résidente d’ailleurs au Canada.
    • Ces trois personnes sont en isolement sur le site où elles se rétablissent.
    • Elles n’ont pas quitté la mine durant la période de contagion.
  • La recherche de contacts est en cours afin de prévenir toute propagation. On peut s’attendre à d’autres cas.

La mine Victoria Gold dispose d’un plan de gestion des maladies transmissibles approuvé et d’une équipe médicale sur site. Dans l’attente des résultats des tests en laboratoire en Colombie-Britannique, le médecin hygiéniste en chef du Yukon annonce une éclosion.

Si vous présentez des symptômes

Tout résident de Whitehorse qui ressent des symptômes doit appeler le Centre de dépistage et d’évaluation de la COVID-19 au 867-393-3083 ou prendre rendez-vous en ligne au book-covid-19-test.service.yukon.ca/fr/.   

Les personnes habitant à l’extérieur de Whitehorse doivent contacter le centre de santé de leur région.

Les six mesures de protection et le port du masque

Au Yukon, tout le monde doit respecter les six mesures de protection et porter un masque : 6mesuresdeprotection.ca/

Symptômes de la COVID-19 : rappel

Toute personne qui ressent l’un ou l’autre des symptômes ci-dessous doit s’isoler et passer sans tarder un test de dépistage.

  • Fièvre
  • Frissons
  • Toux
  • Difficulté à respirer
  • Essoufflement
  • Écoulement nasal
  • Mal de gorge
  • Perte de goût ou de l’odorat
  • Maux de tête
  • Fatigue
  • Perte d’appétit
  • Nausées et vomissements
  • Diarrhée
  • Douleurs musculaires

2 juin 2021 – 11 h – Le point sur la COVID-19

Le gouvernement du Yukon informe le public des dernières mesures prises pour lutter contre la pandémie de COVID-19.

Cas de COVID-19 et rétablissements

En date du 1er juin 2021, le nombre de cas de COVID-19 pour le territoire s’élève à 84. De ce nombre, 82 personnes sont rétablies et deux personnes sont décédées. Il n’y a aucun cas actif. À ce jour, 7 567 personnes ont été testées.

Déploiement de la vaccination

À la fin de la journée de lundi, le 31 mai 2021, 52 913 doses du vaccin de Moderna avaient été administrées, soit 27 976 premières doses et 24 937 secondes doses.

La proportion de résidents, par région, ayant reçu la première dose du vaccin est la suivante : 80 % pour le nord du territoire; 84 % pour l’ouest; 56 % pour le centre; 62 % pour le sud-est et 80 % pour Whitehorse.

La proportion de résidents, par région, ayant reçu la seconde dose du vaccin est la suivante : 71 % pour le nord du territoire; 78 % pour l’ouest; 51 % pour le centre; 57 % pour le sud-est et 72 % pour Whitehorse. On peut trouver les données les plus récentes sur la vaccination au yukon.ca/fr.

À Whitehorse, le centre de vaccination accueille, avec ou sans rendez-vous, les résidents de 18 ans et plus qui veulent recevoir une première ou une seconde dose. Le centre est ouvert les mardi, jeudi et vendredi, de 9 h à 16 h, et le mercredi, de 12 h à 18 h.

Les résidents de 18 ans et plus qui habitent à l’extérieur de Whitehorse peuvent communiquer avec leur centre de santé local pour prendre rendez-vous ou se faire vacciner à Whitehorse.

Il est maintenant possible de prendre rendez-vous en ligne pour la vaccination des jeunes de 12 à 17 ans.

Pour prendre rendez-vous ou pour en savoir plus, allez au yukon.ca/fr/voila-notre-chance.

Dépistage de la COVID-19

Entre le mercredi 26 mai et le mardi 1er juin, 37 personnes ont passé un test au Centre de dépistage et d’évaluation.

Le Centre est ouvert du lundi au dimanche, de 8 h 30 à 18 h. Toute personne qui présente des symptômes graves et qui a besoin d’assistance immédiate peut se rendre aux urgences de l’Hôpital général de Whitehorse, à un hôpital communautaire ou à un centre de santé.

Résultats des tests de dépistage

Toute personne qui a passé un test de dépistage de la COVID-19 et qui a une carte d’assurance-santé du Yukon peut voir son résultat en ligne s’il est négatif. Deux informations peuvent s’afficher : Négatif ou En cours. Si le résultat est positif, le Centre de lutte contre les maladies transmissibles du Yukon contactera la personne sans délai afin de lui communiquer de nouvelles directives.

Statistiques sur l’application des règles

En date du 31 mai, les autorités avaient reçu 2 129 plaintes.

  • Défaut de s’isoler : 1 207
  • Rassemblement de plus de 10 personnes à l’intérieur ou de 50 à l’extérieur : 54
  • Manquement à l’obligation de transiter par le Yukon dans les 24 heures ou de suivre l’itinéraire désigné : 535
  • Non-respect des arrêtés ministériels par des entreprises : 25
  • Non-respect des engagements pris dans une déclaration : 52
  • Défaut de porter un masque : 203
  • Défaut de respecter la distanciation physique : 53

Dans la dernière semaine, quatre chefs d’accusation ont été portés en vertu de la Loi sur les mesures civiles d’urgence : un pour défaut de s’isoler, un pour défaut de transiter selon les règles, un pour défaut de présenter une déclaration et un pour non-respect de la déclaration.

Au total, 106 chefs d’accusation ont été portés, dont 88 en vertu de la Loi sur les mesures civiles d’urgence.

Au total, 87 366 personnes sont entrées au Yukon :

  • Résidents : 23 005
  • Résidents de la Colombie-Britannique : 17 008
  • Résidents des Territoires du Nord-Ouest : 529
  • Résidents d’autres régions : 1 308
  • Non-résidents en séjour : 17 098
  • Non-résidents en transit : 28 319
  • Autres : 99
  • Nombre d’autocollants distribués indiquant que des véhicules immatriculés ailleurs qu’au Yukon sont autorisés sur le territoire : 451

26 mai 2021 – 11 h – Le 26 mai 2021 : le point sur la COVID-19

Le gouvernement du Yukon informe le public des dernières mesures prises pour lutter contre la pandémie de COVID-19.

Cas de COVID-19 et rétablissements

En date du 26 mai 2021, le nombre de cas de COVID-19 pour le territoire s’élève à 84. De ce nombre, 82 personnes sont rétablies et deux personnes sont décédées. Il n’y a aucun cas actif. À ce jour, 7 469 personnes ont été testées.

Déploiement de la vaccination

À la fin de la journée de mardi, le 25 mai 2021, 52 108 doses du vaccin de Moderna avaient été administrées, soit 27 673 premières doses et 24 435 secondes doses.

La proportion de résidents, par région, ayant reçu la première dose du vaccin est la suivante : 76 % pour le nord du territoire; 83 % pour l’ouest; 54 % pour le centre; 61 % pour le sud-est et 78 % pour Whitehorse.

La proportion de résidents, par région, ayant reçu la seconde dose du vaccin est la suivante : 69 % pour le nord du territoire; 76 % pour l’ouest; 48 % pour le centre; 56 % pour le sud-est et 69 % pour Whitehorse. On peut trouver les données les plus récentes sur la vaccination au yukon.ca/fr.

À Whitehorse, le centre de vaccination accueille, avec ou sans rendez-vous, les résidents de 18 ans et plus qui veulent recevoir une première ou une seconde dose de vaccin. Le centre est ouvert les mardi, jeudi et vendredi, de 9 h à 16 h, et le mercredi, de 12 h à 18 h.

Les résidents de 18 ans et plus qui habitent à l’extérieur de Whitehorse peuvent communiquer avec leur centre de santé local pour prendre rendez-vous. Ils peuvent également se faire vacciner à Whitehorse.

Il est maintenant possible de prendre rendez-vous en ligne pour la vaccination des jeunes de 12 à 17 ans.

Pour prendre rendez-vous ou pour en savoir plus, allez au yukon.ca/fr/voila-notre-chance.

Dépistage de la COVID-19

Entre le mercredi 19 mai et le mardi 25 mai, 26 personnes ont passé un test au Centre de dépistage et d’évaluation.

Le Centre est ouvert du lundi au dimanche, de 8 h 30 à 18 h. Toute personne qui présente des symptômes graves et qui a besoin d’assistance immédiate peut se rendre aux urgences de l’Hôpital général de Whitehorse, à un hôpital communautaire ou à un centre de santé.

Résultats des tests de dépistage

Toute personne qui a passé un test de dépistage de la COVID-19 et qui a une carte d’assurance-santé du Yukon peut désormais voir son résultat en ligne s’il est négatif. Deux types de résultats peuvent s’afficher : Négatif ou En cours. Si le résultat est positif, le Centre de lutte contre les maladies transmissibles du Yukon contactera la personne sans délai afin de lui communiquer de nouvelles directives.

Statistiques sur l’application des règles

En date du 24 mai, les autorités avaient reçu 2 085 plaintes.

  • Défaut de s’isoler : 1 187
  • Rassemblement de plus de 10 personnes à l’intérieur ou de 50 à l’extérieur : 54
  • Manquement à l’obligation de transiter par le Yukon dans les 24 heures ou de suivre l’itinéraire désigné : 521
  • Non-respect des arrêtés ministériels par des entreprises : 25
  • Non-respect des engagements pris dans une déclaration : 46
  • Défaut de porter un masque : 200
  • Défaut de respecter la distanciation physique : 52

Dans la dernière semaine, trois chefs d’accusation ont été portés par les agents chargés de l’application de la Loi sur les mesures civiles d’urgence pour refus de s’isoler.

Au total, 102 chefs d’accusation ont été portés contre 85 personnes en vertu de la Loi sur les mesures d’urgence.

Au total, 85 614 personnes sont entrées au Yukon :

  • Résidents : 22 538
  • Résidents de la Colombie-Britannique : 16 633
  • Résidents des Territoires du Nord-Ouest : 529
  • Résidents d’autres régions : 1 308
  • Non-résidents en séjour : 16 188
  • Non-résidents en transit : 28 319
  • Autres : 99
  • Nombre d’autocollants distribués indiquant que des véhicules immatriculés ailleurs qu’au Yukon sont autorisés sur le territoire : 440

21 mai 2021 – 12 h 14 – Levée des restrictions de santé publique à partir du 25 mai

Comme la vaccination va bon train au territoire, le gouvernement du Yukon commencera à lever certaines restrictions de santé publique à compter du mardi 25 mai.

À partir de cette date, toute personne pleinement immunisée n’aura plus à s’isoler à son arrivée au territoire.

Pour être dispensées de l’obligation d’isolement, ces personnes devront signer une déclaration précisant qu’elles sont pleinement vaccinées et devront également consentir à la vérification de leur statut vaccinal.

Une personne qui refuse de fournir ces informations pourra tout de même entrer au territoire, mais sera alors tenue de s’isoler pendant 14 jours.

Autres modifications qui entreront en vigueur le 25 mai :

  • les bars et restaurants pourront ouvrir au maximum de leur capacité;
  • les bulles sociales pourront compter jusqu’à 20 personnes;
  • les rassemblements privés, avec distanciation physique, pourront compter :
    • jusqu’à 20 personnes à l’intérieur (à condition de porter le masque);
    • jusqu’à 100 personnes à l’extérieur;
  • les rassemblements organisés, intérieurs ou extérieurs, pourront compter jusqu’à 200 participants, à condition que l’installation ou le lieu puisse les accueillir tout en permettant la distanciation physique;
  • les rassemblements pour les funérailles, les mariages et les services religieux pourront compter 200 personnes à condition que l’installation ou le lieu puisse les accueillir tout en permettant la distanciation physique;
  • les centres de loisirs et de conditionnement physique pourront accueillir jusqu’à 200 personnes à condition que leurs installations permettent la distanciation physique;
  • les camps et les programmes de loisirs pourront accueillir jusqu’à 20 participants à l’intérieur (avec distanciation physique et port du masque) et 100 personnes à l’extérieur (toujours avec distanciation physique).

Ces modifications sont conformes aux recommandations du médecin hygiéniste en chef du Yukon, le Dr Brendan Hanley et s’inspirent du document Une voie à suivre : le plan du Yukon pour lever les restrictions liées à la COVID-19.

On demande toujours à la population de respecter les 6 mesures de protection et de porter le masque dans les espaces publics intérieurs. Pour en savoir plus ou pour prendre un rendez-vous de vaccination : yukon.ca/fr/voila-notre-chance.

« Jusqu’à maintenant, le taux d’administration du vaccin au territoire est plutôt encourageant. Nous pouvons désormais aller de l’avant avec notre plan Une voie à suivre et commencer à lever les restrictions, en toute sécurité. Nous devons cette position avantageuse au sérieux des Yukonnais et il faut continuer sur cette lancée. En matière de vaccination, notre territoire est un modèle pour le reste du pays et ce n’est qu’un début. Dès le mois prochain, nous commencerons à vacciner nos jeunes et avons bon espoir que nos taux de vaccination continueront d’augmenter. Plus le nombre de personnes immunisées est grand, plus le territoire devient un endroit sûr. »

- Sandy Silver, premier ministre

« Il y a de quoi être fier de tout ce qui a été fait depuis les débuts de notre campagne de vaccination en janvier dernier. Le Yukon est en bonne position et les risques qui pèsent sur nous sont bien moins grands qu’il y a à peine quelques semaines. J’ai confiance qu’avec ce niveau de risque nous pouvons nous permettre de lever une partie des restrictions de santé publique sans compromettre le bien-être et la sécurité de la population yukonnaise. »

- Dr Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon

En bref

  • Les voyageurs qui ne sont pas pleinement vaccinés sont toujours tenus de s’isoler pendant 14 jours. Leurs hôtes doivent eux aussi s’isoler, à moins d’avoir reçu leurs deux doses de vaccin. Pour en savoir plus, visitez Yukon.ca.
  • Les renseignements médicaux personnels de toute personne qui consent à la vérification de son statut vaccinal ne seront utilisés que par des employés autorisés du ministère de la Santé et des Affaires sociales, en vertu de la Loi sur la protection et la gestion des renseignements médicaux.
  • En date du 20 mai 2021, 27 381 premières doses et 24 152 secondes doses du vaccin avaient été administrées.
  • Les bulles sociales ne devraient pas compter plus de 20 personnes et celles-ci ne devraient pas provenir de plus de 5 foyers différents.

Lire l'aperçu des changements apportés au plan Une voie à suivre : prochaines étapes (25 mai 2021).


19 mai 2021 – 11 h – Le 19 mai 2021 : le point sur la COVID-19

Le gouvernement du Yukon informe le public des dernières mesures prises pour lutter contre la pandémie de COVID-19.

Cas de COVID-19 et rétablissements

En date du 19 mai 2021, le nombre de cas de COVID-19 pour le territoire s’élève à 84. De ce nombre, 82 personnes sont rétablies et deux personnes sont décédées. Il n’y a aucun cas actif. À ce jour, 7 398 personnes ont été testées.

Déploiement de la vaccination

À la fin de la journée de lundi, le 17 mai 2021, 50 998 doses du vaccin de Moderna avaient été administrées, soit 27 153 premières doses et 23 845 secondes doses.

La proportion de résidents, par région, ayant reçu la première dose du vaccin est la suivante : 76 % pour le nord du territoire; 83 % pour l’ouest; 54 % pour le centre; 61 % pour le sud-est et 78 % pour Whitehorse.

La proportion de résidents, par région, ayant reçu la seconde dose du vaccin est la suivante : 69 % pour le nord du territoire; 76 % pour l’ouest; 48 % pour le centre; 56 % pour le sud-est et 69 % pour Whitehorse. On peut trouver les données les plus récentes sur la vaccination au yukon.ca/fr.

À Whitehorse, le centre de vaccination accueille, avec ou sans rendez-vous, les résidents de 18 ans et plus qui veulent recevoir une première ou une seconde dose de vaccin. Le centre est ouvert les mardi, jeudi et vendredi, de 9 h à 16 h, et le mercredi, de 12 h à 18 h.

Les résidents de 18 ans et plus qui habitent à l’extérieur de Whitehorse peuvent communiquer avec leur centre de santé local pour prendre rendez-vous. Ils peuvent également se faire vacciner à Whitehorse.

Il sera possible de prendre rendez-vous en ligne pour la vaccination des jeunes de 12 à 17 ans à partir du jeudi 20 mai.

Pour prendre rendez-vous ou pour en savoir plus, allez au yukon.ca/fr/voila-notre-chance.

Dépistage de la COVID-19

Entre le mercredi 12 mai et le mardi 18 mai, 53 personnes ont passé un test au Centre de dépistage et d’évaluation.

Le Centre est ouvert du lundi au dimanche, de 8 h 30 à 18 h. Toute personne qui présente des symptômes graves et qui a besoin d’assistance immédiate peut se rendre aux urgences de l’Hôpital général de Whitehorse, à un hôpital communautaire ou à un centre de santé.

Résultats des tests de dépistage

Toute personne qui a passé un test de dépistage de la COVID-19 et qui a une carte d’assurance-santé du Yukon peut désormais voir son résultat en ligne s’il est négatif. Deux types de résultats peuvent s’afficher : Négatif ou En cours. Si le résultat est positif, le Centre de lutte contre les maladies transmissibles du Yukon contactera la personne sans délai afin de lui communiquer de nouvelles directives.

Statistiques sur l’application des règles

En date du 17 mai, les autorités avaient reçu 2 031 plaintes.

  • Défaut de s’isoler : 1 149
  • Rassemblement de plus de 10 personnes à l’intérieur ou de 50 à l’extérieur : 54
  • Manquement à l’obligation de transiter par le Yukon dans les 24 heures ou de suivre l’itinéraire désigné : 512
  • Non-respect des arrêtés ministériels par des entreprises : 24
  • Non-respect des engagements pris dans une déclaration : 43
  • Défaut de porter un masque : 197
  • Défaut de respecter la distanciation physique : 52

Dans la dernière semaine, cinq chefs d’accusation ont été portés par les agents chargés de l’application de la Loi sur les mesures civiles d’urgence (refus de s’isoler : 4; défaut de présenter une déclaration : 1).

Au total, 99 chefs d’accusation ont été portés, dont 82 en vertu de la Loi sur les mesures d’urgence.

Au total, 84 064 personnes sont entrées au Yukon :

  • Résidents : 22 307
  • Résidents de la Colombie-Britannique : 16 567
  • Résidents des Territoires du Nord-Ouest : 528
  • Résidents d’autres régions : 1 278
  • Non-résidents en séjour : 15 895
  • Non-résidents en transit : 27 391
  • Autres : 98
  • Nombre d’autocollants distribués indiquant que des véhicules immatriculés ailleurs qu’au Yukon sont autorisés sur le territoire : 432

18 mai 2021 – 13 h 45 – Début de la vaccination contre la COVID-19 pour les jeunes le 31 mai

Le gouvernement du Yukon a fixé les dates pour la vaccination contre la COVID-19 des jeunes Yukonnais et Yukonnaises de 12 à 17 ans.

À compter du 31 mai, les jeunes pourront recevoir leur première dose du vaccin Pfizer dans les collectivités du Yukon. À Whitehorse, les premiers vaccins seront administrés le 1er juin. Les jeunes pourront recevoir leur seconde dose dès le 23 juin. Toutes les personnes admissibles sont fortement encouragées à se faire vacciner pour passer un été agréable, en toute sécurité.

Les jeunes qui habitent à l’extérieur de Whitehorse pourront recevoir le vaccin à l’école. À Whitehorse, ils pourront se rendre au Centre des congrès de l’hôtel Coast High Country Inn.

En raison de contraintes d’approvisionnement et des conditions de manipulation plus strictes du vaccin Pfizer, la période de vaccination sera relativement courte en comparaison de la période dont ont bénéficié les adultes.

Des équipes de vaccination se rendront dans presque toutes les collectivités du Yukon. Une aide aux déplacements pour soins médicaux est prévue pour les jeunes qui ne pourront pas se présenter à la date prévue pour leur collectivité et pour les collectivités où il n’y aura pas d’équipe de vaccination.

En bref

  • Les dates de vaccination pour les jeunes sont indiquées ci-dessous. Les heures seront annoncées d’ici peu.
  • Les jeunes d’Atlin pourront se faire vacciner à Whitehorse, et les jeunes de Lower Post, de Good Hope Lake et de Dease River pourront se faire vacciner à Watson Lake ou à Whitehorse.
  • Il faut attendre deux semaines après toute autre vaccination pour recevoir la première dose du vaccin contre la COVID-19. Il faut aussi attendre un mois après la seconde dose du vaccin contre la COVID-19 pour recevoir tout autre vaccin.
  • Le vaccin Pfizer est un vaccin à ARNm, comme celui de Moderna.
  • Le vaccin Pfizer a été approuvé pour les 16 ans et plus dans un premier temps, puis pour les 12 à 15 ans le 5 mai 2021.
  • On peut recevoir le vaccin Moderna en tout temps au Yukon, mais celui-ci n’est pas encore approuvé pour les personnes de moins de 18 ans.

Calendrier de vaccination contre la COVID-19 pour les jeunes de 12 à 17 ans

Localité

Première dose

Seconde dose

Endroit

Carcross/Tagish

4 juin

29 juin

École Ghùch-Tlâ

Carmacks

9 juin

7 juillet

École Tantalus

Dawson

10 juin

8 juillet

École Robert-Service

Faro

31 mai

23 juin

École Del-Van-Gorder

Haines Junction (y compris les jeunes de Destruction Bay, de Burwash Landing et de Beaver Creek)

2 juin

28 juin

École élémentaire St. Elias

Mayo

7 juin

5 juillet

École J.V. Clark

Old Crow

15 juin

9 juillet

École Chief-Zzeh-Gittlit

Pelly Crossing

8 juin

6 juillet

École Eliza-Van-Bibber

Ross River

31 mai

23 juin

École de Ross River

Teslin

11 juin

13 juillet

École Khàtìnas.àxh

Watson Lake (y compris les jeunes de Lower Post, de Good Hope Lake et de Dease River)

1er juin

24 juin

École secondaire de Watson Lake

Whitehorse (y compris les jeunes d’Atlin, de Lower Post, de Good Hope Lake et de Dease River)

1er juin au 18 juin (du mardi au vendredi)

23 juin au 13 juillet (du mardi au vendredi)

Centre des congrès de l’hôtel Coast High Country Inn


17 mai 2021 – 15 h – Le taux de vaccination dépasse 75 % au Yukon

Au Yukon, le taux de vaccination (première dose) atteint maintenant 76 %. Le 17 mai, 26 242 adultes admissibles avaient reçu une première dose du vaccin, et 23 236 avaient reçu une deuxième dose.

Pour tous les groupes d’âge, le taux d’administration de la première dose est en hausse : de 65 % pour les adultes de 18 à 29 ans à 90 % pour les personnes de plus de 70 ans. De plus, 72 % des personnes de 30 à 39 ans, 75 % des personnes de 40 à 49 ans et 77 % des personnes de 60 à 69 ans ont reçu une première dose. Le taux d’administration de la première dose s’élève à 73 % pour les hommes de 18 ans et plus et à 78 % pour les femmes de 18 ans et plus. Naturellement, comme l’administration de la deuxième dose se fait au moins 28 jours après l’administration de la première, le taux d’administration de la deuxième dose est moindre.

À Whitehorse, le centre de vaccination accueille, avec ou sans rendez-vous, les résidents de 18 ans et plus qui veulent recevoir une première ou une seconde dose de vaccin. Le centre est ouvert les mardi, jeudi et vendredi, de 9 h à 16 h, et le mercredi, de 12 h à 18 h.

Les résidents de 18 ans et plus des collectivités rurales peuvent communiquer avec leur centre de santé local pour prendre rendez-vous. Ils peuvent également se faire vacciner à Whitehorse.

Les rondes de vaccination réservées aux jeunes (12 à 17 ans) commenceront bientôt dans la plupart des collectivités. On prévoit que les premières doses du vaccin seront administrées avant la fin de l’année scolaire. Les frais de déplacement pour soins médicaux seront couverts pour ceux qui doivent se déplacer pour se faire vacciner (ex. si la vaccination n’a pas lieu dans une collectivité ou en cas de besoin).

Rendez-vous et renseignements : yukon.ca/fr/voila-notre-chance.


12 mai 2021 – 11 h 26 – le point sur la COVID-19

Le gouvernement du Yukon informe le public des dernières mesures prises pour lutter contre la pandémie de COVID-19.

Cas de COVID-19 et rétablissements

En date du mercredi 12 mai, on dénombre 84 cas de COVID-19 pour le territoire, soit 80 rétablissements, deux décès, un cas actif au Yukon et un cas actif d’une personne résidente du Yukon actuellement à l’extérieur du territoire. À ce jour, 7 305 personnes ont été testées.

Déploiement de la vaccination

À la fin de la journée de lundi, le 10 mai, 49 836 doses du vaccin de Moderna avaient été administrées : 26 583 premières doses et 23 253 secondes doses.

La proportion de résidents, par région, ayant reçu la première dose du vaccin est la suivante : 76 % pour le nord du territoire; 83 % pour l’ouest; 54 % pour le centre; 60 % pour le sud-est et 76 % pour Whitehorse.

La proportion de résidents, par région, ayant reçu la seconde dose du vaccin est la suivante : 68 % pour le nord du territoire; 83 % pour l’ouest; 47 % pour le centre; 55 % pour le sud-est et 67 % pour Whitehorse. On peut trouver les données les plus récentes sur la vaccination au yukon.ca/fr.

À Whitehorse, les résidents de 18 ans et plus peuvent recevoir la première et la seconde dose du vaccin avec ou sans rendez-vous. Le centre de vaccination est ouvert les mardi, jeudi et vendredi de 9 h à 16 h et le mercredi de 12 h à 18 h.

Les équipes de vaccination mobiles ont terminé leur troisième tournée dans les collectivités du Yukon. Les personnes de 18 ans et plus peuvent téléphoner à leur centre de santé local pour prendre rendez-vous ou recevoir le vaccin à Whitehorse.

Pour prendre rendez-vous ou pour en savoir plus, allez au yukon.ca/fr/voila-notre-chance.

Dépistage

Entre le mercredi 5 mai et le mardi 11 mai, 57 personnes ont passé un test au Centre de dépistage et d’évaluation.

Le Centre est ouvert du lundi au dimanche, de 8 h 30 à 18 h. Toute personne qui présente des symptômes graves et qui a besoin d’assistance immédiate peut se rendre aux urgences de l’Hôpital général de Whitehorse, à un hôpital communautaire ou à un centre de santé.

Résultats des tests de dépistage

Toute personne qui a passé un test de dépistage de la COVID-19 et qui a une carte d’assurance-santé du Yukon peut désormais consulter le résultat en ligne au service.yukon.ca/forms/fr/get-covid19-test-result, à condition que le test soit négatif. Deux types de résultats peuvent s’afficher : Négatif ou En cours. Si le résultat est positif, le Centre de lutte contre les maladies transmissibles du Yukon contactera la personne sans délai afin de lui communiquer de nouvelles directives.

Statistiques sur l’application des règles

En date du 10 mai, les autorités avaient reçu 1 966 plaintes.

  • Défaut de s’isoler : 1 110
  • Rassemblement de plus de 10 personnes à l’intérieur ou de 50 à l’extérieur : 51
  • Manquement à l’obligation de transiter par le Yukon dans les 24 heures ou de suivre l’itinéraire désigné : 500
  • Non-respect des arrêtés ministériels par des entreprises : 23
  • Non-respect des engagements pris dans une déclaration : 42
  • Défaut de porter un masque : 188
  • Défaut de respecter la distanciation physique : 52

Dans la dernière semaine, sept nouveaux chefs d’accusation ont été portés en vertu de la Loi sur les mesures civiles d’urgence : quatre pour défaut de s’isoler, deux pour défaut de porter un masque et un pour comportement agressif.

Au total, 94 chefs d’accusation ont été portés, dont 77 en vertu de la Loi sur les mesures civiles d’urgence.

Au total, 82 883 personnes sont entrées au Yukon :

  • Résidents : 22 112
  • Résidents de la Colombie-Britannique : 16 515
  • Résidents des Territoires du Nord-Ouest : 526
  • Résidents d’autres régions : 1 270
  • Non-résidents en séjour : 15 657
  • Non-résidents en transit : 26 705
  • Autres : 98
  • Nombre d’autocollants distribués indiquant que des véhicules immatriculés ailleurs qu’au Yukon sont autorisés sur le territoire : 387

12 mai 2021 – 11 h 17 – Publication des statistiques sur la vaccination dans toutes les collectivités du Yukon

Le gouvernement du Yukon publie les plus récents taux de vaccination dans toutes les collectivités du Yukon, à l’heure où 74 % de la population yukonnaise admissible a reçu la première dose du vaccin contre la COVID-19 et la troisième tournée des équipes mobiles de vaccination vient de prendre fin. Comme on s’attend à ce qu’un nombre croissant de personnes accepte de se faire vacciner, les taux de vaccination mis à jour seront annoncés chaque mois.

À Whitehorse, les résidents de 18 ans et plus peuvent recevoir la première et la seconde dose du vaccin avec ou sans rendez-vous. Le centre de vaccination est ouvert les mardi, jeudi et vendredi de 9 h à 16 h et le mercredi de 12 h à 18 h.

Les équipes de vaccination mobiles ont terminé leur troisième tournée dans les collectivités du Yukon. Les personnes de 18 ans et plus peuvent téléphoner à leur centre de santé local pour prendre rendez-vous ou recevoir le vaccin à Whitehorse.

Pour prendre rendez-vous ou pour en savoir plus, allez au https://yukon.ca/fr/voila-notre-chance.

« Notre taux de vaccination actuel nous place en bonne posture : 74 % de la population yukonnaise admissible a reçu la première dose, et 66 % la seconde dose. Chaque semaine, nous accueillons des personnes qui ont décidé de se faire vacciner, à Whitehorse et dans les autres collectivités. Nous nous attendons à ce que le taux de vaccination continue d’augmenter peu à peu, et nous encourageons vivement tous les citoyens du Yukon à se faire vacciner, pour le bien-être de tous et de toutes. »

- Tracy-Anne McPhee, ministre de la Santé et des Affaires sociales

« Les Yukonnais et les Yukonnaises ont répondu à l’appel de la vaccination, et j’en suis très fier. Toutefois, la réticence à la vaccination demeure une réalité qui demande du temps à comprendre et à aborder. Nous avons approché individuellement les dirigeants et les communautés, et ce travail quotidien de sensibilisation commence à porter ses fruits. Dans l’ensemble, nous nous en sortons extraordinairement bien. »

- Dr Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon

En bref 

  • Globalement, 74 % de la population yukonnaise admissible âgée de plus de 18 ans a reçu la première dose, et 66 % a reçu la seconde dose.
  • Il est toujours possible de recevoir le vaccin au centre de vaccination de Whitehorse, ouvert du mardi au vendredi. Les résidents des collectivités rurales sont invités à communiquer avec leur centre de santé local pour prendre rendez-vous.
  • Globalement, 76 % des femmes admissibles et 71 % des hommes admissibles ont été vaccinés.

Taux de vaccination contre la COVID-19

1er mai 2021
Tableau 1. Données comparatives sur la population vaccinée : population admissible et population totale

 

Taux de vaccination

Proportion de la population admissible ayant reçu la seconde dose du vaccin (18 ans +)

65 %

Proportion de la population totale du Yukon ayant reçu la seconde dose du vaccin

53 %

 

 

 

 

 

Tableau 2. Proportion de la population ayant reçu la première dose du vaccin contre la COVID-19 entre le 1er janvier et le 1er mai 2021

 

18-29

30-39

40-49

50-59

60-69

70+

Total (pop. admissible; 18 ans+)

Total (population totale)

Beaver Creek

36 %

52 %

56 %

67 %

77 %

88 %

58 %

49 %

Carcross / Tagish

40 %

46 %

38 %

69 %

78 %

76 %

62 %

54 %

Carmacks /Braeburn

62 %

54 %

68 %

61 %

76 %

57 %

63 %

48 %

Dawson 

60 %

74 %

62 %

71 %

79 %

76 %

70 %

58 %

DBay / Burwash

59 %

50 %

58 %

77 %

77 %

56 %

64 %

54 %

Faro

43 %

54 %

60 %

72 %

72 %

69 %

64 %

51 %

Haines Junction/Champagne

73 %

85 %

89 %

84 %

96 %

96 %

88 %

71 %

Mayo/Keno/Stewart Crossing

63 %

68 %

81 %

73 %

99 %

87 %

79 %

67 %

Old Crow

43 %

76 %

88 %

88 %

79 %

110 %

76 %

59 %

Pelly Crossing

42 %

42 %

42 %

71 %

59 %

52 %

50 %

39 %

Ross River

18 %

28 %

31 %

42 %

43 %

44 %

33 %

26 %

Teslin/Johnson’s Crossing

53 %

62 %

68 %

74 %

66 %

97 %

70 %

58 %

Watson Lake

42 %

50 %

53 %

60 %

58 %

71 %

55 %

45 %

Whitehorse

62 %

71 %

76 %

77 %

85 %

95 %

76 %

61 %

Collectivités du Yukon, sauf Whitehorse

51 %

62 %

61 %

69 %

76 %

78 %

66 %

54 %

Tout le Yukon

60 %

69 %

73 %

75 %

83 %

90 %

74 %

59 %

Tableau 3. Proportion de la population ayant reçu la seconde dose du vaccin contre la COVID-19 entre le 1er janvier et le 1er mai 2021

 

18-29

30-39

40-49

50-59

60-69

70+

Total (pop. admissible; 18 ans+)

Total (population totale)

Beaver Creek

36 %

48 %

56 %

61 %

69 %

88 %

55 %

47 %

Carcross / Tagish

32 %

32 %

37 %

66 %

74 %

71 %

56 %

49 %

Carmacks / Braeburn

49 %

46 %

60 %

53 %

69 %

53 %

55 %

42 %

Dawson 

52 %

68 %

58 %

66 %

73 %

70 %

64 %

53 %

Destruction Bay / Burwash Landing

41 %

50 %

52 %

73 %

65 %

56 %

57 %

49 %

Faro

32 %

46 %

54 %

67 %

71 %

67 %

59 %

47 %

Haines Junction / Champagne

62 %

71 %

83 %

78 %

93 %

95 %

81 %

66 %

Mayo / Keno / Stewart Crossing

56 %

56 %

70 %

62 %

94 %

85 %

71 %

60 %

Old Crow

23 %

67 %

71 %

76 %

76 %

105 %

65 %

51 %

Pelly Crossing

27 %

36 %

32 %

60 %

59 %

52 %

43 %

33 %

Ross River

12 %

25 %

25 %

38 %

35 %

40 %

28 %

22 %

Teslin / Johnson's Crossing / Swift River

44 %

55 %

64 %

70 %

62 %

97 %

65 %

54 %

Watson Lake

36 %

44 %

45 %

57 %

56 %

69 %

51 %

42 %

Collectivités du Yukon, sauf Whitehorse

42 %

55 %

55 %

64 %

71 %

75 %

60 %

49 %

Whitehorse

49 %

60 %

67 %

69 %

79 %

91 %

67 %

53 %

Tout le Yukon

48 %

60 %

65 %

68 %

77 %

87 %

65 %

53 %

 


12 mai 2021 – 10 h 53 – Vaccination des jeunes du Yukon contre la COVID-19

Le gouvernement du Yukon veut protéger les jeunes de la COVID-19. Il a négocié la livraison de doses de Pfizer afin de pouvoir vacciner les 12-17 ans dans les semaines à venir.

Des centres de vaccination pour les jeunes devraient être mis en place prochainement dans la plupart des collectivités. En l’absence de centre, les frais liés aux déplacements pour se faire vacciner seront pris en charge.

« Les jeunes ont apporté de précieuses contributions en vue d’assurer la santé de nos collectivités tout au long de la pandémie. Nous sommes ravis d’être désormais en mesure de les vacciner. Recevoir le vaccin est la meilleure chose à faire pour se protéger soi et protéger sa famille, sa communauté et son avenir. »

- Tracy-Anne McPhee, ministre de la Santé et des Affaires sociales

« Comme nous l’avons vu ailleurs, de nouveaux variants touchent les jeunes davantage qu’auparavant. La COVID-19 peut également entraîner des effets à long terme, même chez les jeunes qui n’ont pas de problème de santé particulier. En vaccinant les adolescents, nous contribuons à assurer leur santé tout en protégeant l’ensemble de la communauté. J’incite fortement tous les jeunes et leurs parents à saisir cette occasion. »

- Dr Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon


11 mai 2021 – 15 h – Nouveaux cas de COVID-19 confirmés

Le Dr Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon, confirme que le territoire compte deux nouveaux cas de COVID-19, ce qui porte le total à 84 cas. Le territoire compte un cas actif.

  • Le cas 83 est un adulte de Whitehorse qui a voyagé à l’étranger.
    • Aucun avis d’exposition n’est émis.
    • La personne est en isolement conformément aux consignes.
  • Le cas 84 est une personne résidente du Yukon qui a contracté la maladie alors qu’elle se trouvait à l’extérieur du territoire. Elle a subi son test de dépistage à l’extérieur du Yukon, où elle demeurera jusqu’à ce qu’elle ne soit plus infectieuse.
    • Même si cette personne compte pour un nouveau cas, le nombre de cas actifs dans le territoire demeure le même.

Si vous présentez des symptômes

Tout résident de Whitehorse qui ressent des symptômes doit appeler le Centre de dépistage et d’évaluation de la COVID-19 au 867-393-3083 ou prendre rendez-vous en ligne au https://book-covid-19-test.service.yukon.ca/fr/.  

Les personnes habitant à l’extérieur de Whitehorse doivent contacter le centre de santé de leur région.

Les six mesures de protection et le port du masque

Au Yukon, tout le monde doit respecter les six mesures de protection et porter un masque : 6mesuresdeprotection.ca/

Symptômes de la COVID-19 : rappel

Toute personne qui ressent l’un ou l’autre des symptômes ci-dessous doit s’isoler et passer sans tarder un test de dépistage.

  • Fièvre
  • Frissons
  • Toux
  • Difficulté à respirer
  • Essoufflement
  • Écoulement nasal
  • Mal de gorge
  • Perte du goût ou de l’odorat
  • Maux de tête
  • Fatigue
  • Perte d’appétit
  • Nausées et vomissements
  • Diarrhée
  • Douleurs musculaires

6 mai 2021 – 15 h 45 – Foire aux questions en direct avec la Dre Theresa Tam et le Dr Brendan Hanley

Le samedi 8 mai à 10 h, les Yukonnaises et les Yukonnais seront invités à poser leurs questions à la Dre Theresa Tam, administratrice en chef de la santé publique du Canada, et au Dr Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon, à l’occasion d’une foire aux questions en direct qui sera modérée par Gurdeep Pandher. On doit s’inscrire pour visionner la séance en direct : https://ca01web.zoom.us/webinar/register/WN_L8WcR6kzRDe8SCnPrn_MzA.  

Les Yukonnaises et les Yukonnais pourront poser des questions en publiant un message sur la page Facebook de Santé et Affaires sociales ou en envoyant un courriel à hss@yukon.ca. Ceux qui assisteront à l’événement en direct pourront poser une question à chacun des professionnels de la santé au moyen de la fonction de clavardage.


5 mai 2021 – 11 h 58 – Le point sur la COVID-19

Le gouvernement du Yukon informe le public des dernières mesures prises pour lutter contre la pandémie de COVID-19.

Cas de COVID-19 et rétablissements

En date du mercredi 5 mai, on dénombre 82 de cas de COVID-19 dans le territoire, soit 79 rétablissements, deux décès et un cas actif. À ce jour, 7 228 personnes ont été testées.

Déploiement de la vaccination

À la fin de la journée de lundi, le 3 mai, 48 655 doses du vaccin de Moderna avaient été administrées : 25 998 premières doses et 22 657 secondes doses.

La proportion de résidents, par région, ayant reçu la première dose du vaccin est la suivante : 73 % pour le nord du territoire; 82 % pour l’ouest; 54 % pour le centre; 60 % pour le sud-est et 76 % pour Whitehorse.

La proportion de résidents, par région, ayant reçu la seconde dose du vaccin est la suivante : 66 % pour le nord du territoire; 75 % pour l’ouest; 47 % pour le centre; 55 % pour le sud-est et 67 % pour Whitehorse. On peut trouver les données les plus récentes sur la vaccination au yukon.ca/fr.

À Whitehorse, les résidents de 18 ans et plus peuvent recevoir la première et la seconde dose du vaccin avec ou sans rendez-vous. Le centre de vaccination est ouvert les mardi, jeudi et vendredi de 9 h à 16 h et le mercredi de 12 h à 18 h.

Les équipes de vaccination mobiles ont terminé leur troisième tournée dans les collectivités du Yukon. Les personnes de 18 ans et plus peuvent téléphoner à leur centre de santé local pour prendre rendez-vous ou recevoir le vaccin à Whitehorse.

Pour prendre rendez-vous ou pour en savoir plus, allez au yukon.ca/fr/voila-notre-chance.

Dépistage de la COVID-19

Entre le mercredi 28 avril et le mardi 4 mai, 65 personnes ont passé un test au Centre de dépistage et d’évaluation.

Le Centre de dépistage et d’évaluation est ouvert du lundi au dimanche, de 8 h 30 à 18 h. Toute personne qui présente des symptômes graves et qui a besoin d’assistance immédiate peut se rendre aux urgences de l’Hôpital général de Whitehorse, à un hôpital communautaire ou à un centre de santé.

Statistiques sur l’application des règles

En date du 3 mai, les autorités avaient reçu 1 911 plaintes.

  • Défaut de s’isoler : 1 077
  • Rassemblement de plus de 10 personnes à l’intérieur ou de 50 à l’extérieur : 48
  • Manquement à l’obligation de transiter par le Yukon dans les 24 heures ou de suivre l’itinéraire désigné : 492
  • Non-respect des arrêtés ministériels par des entreprises : 23
  • Non-respect des engagements pris dans une déclaration : 42
  • Défaut de porter un masque : 177
  • Défaut de respecter la distanciation physique : 52

Dans la dernière semaine, sept nouveaux chefs d’accusation ont été portés en vertu de la Loi sur les mesures civiles d’urgence : quatre pour défaut de s’isoler, deux pour défaut de présenter une déclaration et un pour manquement à l’obligation de transiter conformément aux directives.

Au total, 87 chefs d’accusation ont été portés, dont 70 en vertu de la Loi sur les mesures civiles d’urgence.

Au total, 81 120 personnes sont entrées au Yukon :

  • Résidents : 21 699
  • Résidents de la Colombie-Britannique : 16 425
  • Résidents des Territoires du Nord-Ouest : 525
  • Résidents d’autres territoires : 1 257
  • Non-résidents en séjour : 15 246
  • Non-résidents en transit : 25 753
  • Autres : 215
  • Nombre d’autocollants distribués indiquant que des véhicules immatriculés ailleurs qu’au Yukon sont autorisés sur le territoire : 387

3 mai 2021 – 16 h 15 – Un nouveau cas de COVID-19 confirmé

Le Dr Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon, confirme qu’il y a un nouveau cas de COVID-19 dans le territoire, ce qui porte le nombre total de cas à 82. Le territoire compte donc un cas actif.

  • Le cas 82 est une personne de Whitehorse. Le cas est lié à un voyage. Il s’agit d’un cas positif au variant B.1.1.7 qui est lié à une éclosion dans une autre région.
  • Aucun avis d’exposition n’est émis.
  • La personne est en isolement et se rétablit à la maison.

Si vous présentez des symptômes

Tout résident de Whitehorse qui ressent des symptômes doit appeler le Centre de dépistage et d’évaluation de la COVID-19 au 867-393-3083 ou prendre rendez-vous en ligne au book-covid-19-test.service.yukon.ca/fr/ pour se faire tester.

Les personnes habitant à l’extérieur de Whitehorse doivent contacter le centre de santé de leur région.

Les six mesures de protection et le port du masque

Au Yukon, tout le monde doit respecter les six mesures de protection et porter un masque : 6mesuresdeprotection.ca

Symptômes de la COVID-19 : rappel

Toute personne qui ressent l’un ou l’autre des symptômes ci-dessous doit s’isoler et passer sans tarder un test de dépistage.

  • Fièvre
  • Frissons
  • Toux
  • Difficultés à respirer
  • Essoufflement
  • Écoulement nasal
  • Mal de gorge
  • Perte du sens du goûter ou de l’odorat
  • Maux de tête
  • Léthargie (fatigue)
  • Perte d’appétit
  • Nausées et vomissements
  • Diarrhée
  • Douleurs musculaires

28 avril 2021 – 11 h 20 – Décès lié à un nouveau cas de COVID-19

Le gouvernement du Yukon informe le public des dernières mesures prises pour lutter contre la pandémie de COVID-19.

Cas de COVID-19 et rétablissements

En date du 28 avril 2021, le nombre de cas de COVID-19 dans le territoire s’élève à 81. De ce nombre, 79 personnes sont rétablies et deux personnes sont décédées. Il n’y a aucun cas actif. À ce jour, 7 134 personnes ont été testées.

Déploiement de la vaccination

À la fin de la journée de mardi, le 27 avril, 47 763 doses du vaccin de Moderna avaient été administrées, soit 25 731 premières doses et 22 032 secondes doses.

La proportion de résidents, par région, ayant reçu la première dose du vaccin est la suivante : 72 % pour le nord du territoire; 81 % pour l’ouest; 54 % pour le centre; 60 % pour le sud-est et 74 % pour Whitehorse.

La proportion de résidents, par région, ayant reçu la seconde dose du vaccin est la suivante : 66 % pour le nord du territoire; 75 % pour l’ouest; 47 % pour le centre; 54 % pour le sud-est et 64 % pour Whitehorse. Les données les plus récentes sur la vaccination se trouvent au yukon.ca/fr.

À Whitehorse, les résidents de 18 ans et plus peuvent recevoir la première et la seconde dose du vaccin avec ou sans rendez-vous. À partir du 1er mai, les heures d’ouverture du centre de vaccination seront les suivantes : de 9 h à 16 h les mardi, jeudi et vendredi et de 12 h à 18 h le mercredi.

Les équipes de vaccination mobiles ont maintenant terminé leur troisième tournée dans les collectivités du Yukon. Les résidents de 18 ans et plus peuvent téléphoner à leur centre de santé local pour prendre rendez-vous ou recevoir un vaccin à Whitehorse.

Prise de rendez-vous et informations.

Dépistage de la COVID-19

Entre le mercredi 21 avril et le mardi 27 avril, 61 personnes ont passé un test au Centre de dépistage et d’évaluation.

Le Centre de dépistage et d’évaluation est ouvert du lundi au dimanche de 8 h 30 à 18 h. Toute personne qui présente des symptômes graves et qui a besoin d’assistance immédiate peut se rendre aux urgences de l’Hôpital général de Whitehorse, à un hôpital communautaire ou à un centre de santé.

Statistiques sur l’application des règles

Au 27 avril, le gouvernement du Yukon avait reçu 1 842 plaintes :

  • Défaut de s’isoler : 1 039
  • Rassemblement de plus de 10 personnes à l’intérieur ou de 50 à l’extérieur : 48
  • Manquement à l’obligation de transiter par le Yukon dans les 24 heures ou de suivre l’itinéraire désigné : 475
  • Non-respect des arrêts ministériels par des entreprises : 23
  • Non-respect des engagements pris dans une déclaration : 42
  • Défaut de porter un masque : 165
  • Défaut de respecter la distanciation physique : 50

Depuis le 20 avril, quatre nouveaux chefs d’accusation ont été portés par des agents chargés de l’application de la Loi sur les mesures d’urgence pour défaut de s’isoler.

Au total, 81 chefs d’accusation ont été portés, dont 65 en vertu de la Loi sur les mesures d’urgence.

Au total, 79 313 personnes sont entrées au Yukon :

  • Résidents : 21 360
  • Résidents de la Colombie-Britannique : 16 362
  • Résidents des Territoires du Nord-Ouest : 523
  • Résidents d’autres régions : 1 215
  • Non-résidents en séjour : 14 842
  • Non-résidents en transit : 24 914
  • Autres : 97
  • Nombre d’autocollants distribués indiquant que des véhicules immatriculés ailleurs qu’au Yukon sont autorisés sur le territoire : 384

26 avril 2021 – 16 h 15 – Décès lié à un nouveau cas de COVID-19

Le médecin hygiéniste en chef, le Dr Brendan Hanley, vient de confirmer le second décès lié à la COVID-19 au territoire.

La personne souffrait de problèmes de santé préexistants qui sont la cause de son décès. Puisqu’elle a contracté la COVID-19 alors qu’elle était en fin de vie, son décès est considéré comme lié à la COVID-19. Il s’agit du cas 81.


22 avril 2021 – 16 h 41 – Deux nouveaux cas de COVID-19 confirmés

Le médecin hygiéniste en chef du Yukon, le Dr Brendan Hanley, confirme qu’il y a deux nouveaux cas de COVID-19 dans le territoire.

  • Les cas 79 et 80 sont deux adultes qui habitent sous le même toit à Whitehorse. La source de l’infection fait l’objet d’une enquête. 

État de santé

Les personnes sont en isolement et se rétablissent à la maison. La recherche de contacts est en cours.

Avis d’exposition

Il est possible d’avoir été exposé au virus à l’endroit suivant :

Samedi 10 avril 2021

Wykes’ Your Independent Grocer, à Whitehorse

  • Entre 12 h 30 et 15 h 30

Toute personne qui était à cet endroit et qui a des symptômes de la COVID-19 devrait faire l’auto-évaluation en ligne et subir un test de dépistage. On peut prendre rendez-vous par téléphone au 867-393-3083 ou en ligne. Les résidents des collectivités rurales peuvent prendre rendez-vous en communiquant avec leur centre de santé local.

Quiconque présente l’un des symptômes ci-dessous doit immédiatement s’isoler et prendre les dispositions pour passer un test de dépistage :

  • Fièvre
  • Frissons
  • Toux
  • Difficulté à respirer
  • Essoufflement
  • Écoulement nasal
  • Mal de gorge
  • Perte du goût ou de l’odorat
  • Maux de tête
  • Fatigue
  • Perte d’appétit
  • Nausées et vomissements
  • Diarrhée
  • Douleurs musculaires

Six mesures de protection et port du masque

Tout le monde doit continuer de suivre les six mesures de protection et de porter le masque dans tous les lieux publics intérieurs. Pour en savoir plus : 6mesuresdeprotection.ca.


21 avril 2021 – 17 h 09 – Le point sur un cas de COVID-19

Nouveau cas de COVID-19 signalé au Yukon

  • Le cas 78 est un adulte qui a voyagé à l’étranger.
  • La personne a reçu un résultat positif à son retour au Canada et a terminé sa période d’isolement avant de revenir au Yukon.
  • Comme la personne est rétablie, elle n’est pas considérée comme un cas actif.
  • Il n’y a pas d’avis d’exposition pour le Yukon puisque la personne n’était pas contagieuse alors qu’elle était dans le territoire.

Six mesures de protection et port du masque

Tout le monde doit continuer de suivre les six mesures de protection et de porter le masque. Pour en savoir plus : 6mesuresdeprotection.ca.


21 avril 2021 – 11 h 18 – Le point sur la COVID-19

Le gouvernement du Yukon informe le public des dernières mesures prises pour lutter contre la pandémie de COVID-19.

Cas de COVID-19 et rétablissements

En date du mardi 20 avril 2021, le nombre de cas officiel de COVID-19 dans le territoire s’élève à 77, c’est-à-dire 74 personnes rétablies, un décès et deux cas actifs. À ce jour, 7 062 personnes ont été testées.

Déploiement de la vaccination

À la fin de la journée du mardi 20 avril, 45 971 doses du vaccin de Moderna avaient été administrées, soit 25 216 premières doses et 20 755 secondes doses.

La proportion de résidents, par région, ayant reçu la première dose du vaccin est la suivante : 72 % pour le nord du territoire; 81 % pour l’ouest; 54 % pour le centre; 59 % pour le sud-est et 72 % pour Whitehorse.

La proportion de résidents, par région, ayant reçu la seconde dose du vaccin est la suivante : 66 % pour le nord du territoire; 74 % pour l’ouest; 47 % pour le centre; 53 % pour le sud-est et 59 % pour Whitehorse. Les données les plus récentes sur la vaccination et les rapports d’avancement se trouvent au Yukon.ca/fr.

À Whitehorse, les résidents de 18 ans et plus peuvent recevoir la première et la seconde dose du vaccin avec ou sans rendez-vous.

Les équipes de vaccination mobiles ont maintenant terminé leur troisième tournée dans les collectivités du Yukon. Les résidents de 18 ans et plus peuvent téléphoner à leur centre de santé local pour prendre rendez-vous ou recevoir un vaccin à Whitehorse.

Prise de rendez-vous et informations.

Dépistage de la COVID-19

Entre le mercredi 14 avril et le mardi 20 avril, 43 personnes ont passé un test au Centre de dépistage et d’évaluation.

Le Centre de dépistage et d’évaluation COVID-19 est ouvert du lundi au dimanche de 8 h 30 à 18 h. Toute personne qui présente des symptômes graves et qui a besoin d’assistance immédiate peut se rendre aux urgences de l’Hôpital général de Whitehorse, à un hôpital communautaire ou à un centre de santé.

Changements dans les établissements de soins prolongés

Les établissements de soins prolongés consultent les résidents et leur famille afin de dresser un plan pour leur permettre de faire des sorties de façon sécuritaire et d’accueillir un plus grand nombre de visiteurs. Ces changements devraient entrer en vigueur le 3 mai.

Tests de dépistage pour les étudiants qui reviennent dans le territoire et pour les travailleurs saisonniers

Des vaccins seront offerts à tous les étudiants qui reviennent dans le territoire et aux travailleurs saisonniers arrivant au Yukon qui souhaitent être immunisés pendant leur période d’isolement. Les étudiants et les travailleurs saisonniers de 18 à 29 ans auront la permission de quitter leur lieu d’isolement pour recevoir le vaccin. Les touristes et les visiteurs qui ne peuvent pas montrer une preuve de résidence ou d’emploi ne sont pas admissibles.

Les étudiants ou les travailleurs intéressés devront prendre rendez-vous pour subir un test de dépistage de la COVID-19 avant de recevoir le vaccin; elles recevront leur résultat au bout de 15 minutes. Si le test est négatif, un membre du personnel du centre de dépistage fixera un rendez-vous le jour même pour l’administration du vaccin. Une preuve du résultat négatif obtenu la même journée devra être présentée au centre de vaccination. Visitez Yukon.ca pour obtenir de plus amples renseignements.

Statistiques sur l’application des règles

Au 20 avril, le gouvernement du Yukon avait reçu 1 782 plaintes :

  • Défaut de s’isoler : 1 009
  • Rassemblement de plus de 10 personnes à l’intérieur ou de 50 à l’extérieur : 46
  • Manquement à l’obligation de transiter par le Yukon dans les 24 heures ou de suivre l’itinéraire désigné : 459
  • Non-respect des arrêtés ministériels par des entreprises : 20
  • Non-respect des engagements pris dans sa déclaration : 41
  • Défaut de porter un masque : 160
  • Défaut de respecter la distanciation physique : 47

Depuis le 13 avril, quatre nouveaux chefs d’accusation ont été portés par des agents chargés de l’application de la Loi sur les mesures d’urgence (deux pour défaut de s’isoler et deux pour défaut de produire une déclaration).

Au total, 77 chefs d’accusation ont été portés, dont 61 en vertu de la Loi sur les mesures d’urgence.

Au total, 78 409 personnes sont entrées au Yukon :

  • Résidents du territoire : 21 135
  • Résidents de la Colombie-Britannique : 16 321
  • Résidents des Territoires du Nord-Ouest : 520
  • Résidents autorisés d’autres régions : 1 198
  • Non-résidents en séjour : 14 683
  • Non-résidents en transit : 24 455
  • Autres : 97
  • Nombre d’autocollants distribués indiquant que des véhicules immatriculés ailleurs qu’au Yukon sont autorisés sur le territoire : 384

19 avril 2021 – 16 h 49 – Un nouveau cas de COVID-19 confirmé

Le Dr Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon, confirme qu’il y a un nouveau cas de COVID-19 dans le territoire.

Le cas 77 est un adulte en zone rurale. Le cas est lié à un voyage à l’intérieur du Canada.

État de santé

La personne est en isolement et se rétablit à la maison. La recherche des contacts est en cours.

Avis d’exposition 

Vendredi 9 avril 2021 à Watson Lake

Les personnes qui se trouvaient dans le lieu suivant ont pu être exposées au virus :

  • Andrea’s Restaurant, Alaska Hwy Truckers Pub and Grill
  • Déjeuner de 6 h à 11 h

Toute personne qui était à cet endroit et qui a des symptômes de la COVID-19 devrait faire l’auto-évaluation en ligne et subir un test de dépistage. On peut prendre rendez-vous par téléphone au 867-393-3083 ou en ligne. Les résidents des collectivités rurales peuvent prendre rendez-vous en communiquant avec leur centre de santé local.

Quiconque présente l’un des symptômes ci-dessous doit immédiatement s’isoler et prendre les dispositions pour passer un test de dépistage :

  • Fièvre
  • Frissons
  • Toux
  • Difficulté à respirer
  • Essoufflement
  • Écoulement nasal
  • Mal de gorge
  • Perte du goût ou de l’odorat
  • Maux de tête
  • Fatigue
  • Perte d’appétit
  • Nausées et vomissements
  • Diarrhée
  • Douleurs musculaires

Six mesures de protection et port du masque

Tout le monde doit continuer de suivre les six mesures de protection et de porter le masque. Pour en savoir plus : 6mesuresdeprotection.ca.


14 avril 2021 – 15 h – Le point sur la COVID-19

Le gouvernement du Yukon informe le public des dernières mesures prises pour lutter contre la pandémie de COVID-19.

Cas de COVID-19 et rétablissements

En date du 14 avril 2021, le nombre de cas officiel de COVID19 dans le territoire s’élève à 76. De ce nombre, 73 personnes sont maintenant rétablies, une personne est décédée et on dénombre deux cas actifs. À ce jour, 6 985 personnes ont été testées.

Déploiement de la vaccination

À la fin de la journée du lundi 12 avril, 42 354 doses du vaccin de Moderna avaient été administrées, soit 24 701 premières doses et 17 653 secondes doses.

La proportion de résidents, par région, ayant reçu la première dose du vaccin est la suivante : 72 % pour le nord du territoire; 78 % pour l’ouest; 53 % pour le centre; 59 % pour le sud-est et 71 % pour Whitehorse.

La proportion de résidents, par région, ayant reçu la seconde dose du vaccin est la suivante : 65 % pour le nord du territoire; 70 % pour l’ouest; 46 % pour le centre; 53 % pour le sud-est et 46 % pour Whitehorse. Les données les plus récentes sur la vaccination et les rapports d’avancement se trouvent au Yukon.ca/fr.

À Whitehorse, les résidents de 18 ans et plus peuvent recevoir la première et la seconde dose du vaccin avec ou sans rendez-vous.

Les équipes de vaccination mobiles poursuivent leur travail dans les collectivités du Yukon. Les résidents de 18 ans et plus pourront recevoir leur première ou seconde dose à la prochaine visite d’une équipe mobile dans leur région. Toute personne recevant une première dose est assurée de recevoir sa seconde dose dans le délai prévu.

Prise de rendez-vous et informations.

Dépistage de la COVID-19

Entre le mercredi 17 avril et le mardi 13 avril, 42 personnes ont passé un test au Centre de dépistage et d’évaluation.

Le Centre de dépistage et d’évaluation COVID-19 est ouvert du lundi au dimanche de 8 h 30 à 18 h. Toute personne qui présente des symptômes graves et qui a besoin d’assistance immédiate peut se rendre aux urgences de l’Hôpital général de Whitehorse, à un hôpital communautaire ou à un centre de santé.

Statistiques sur l’application des règles

Au 13 avril, le gouvernement du Yukon avait reçu 1 731 plaintes :

  • Défaut de s’isoler : 980
  • Rassemblement de plus de 10 personnes à l’intérieur ou de 50 à l’extérieur : 45
  • Manquement à l’obligation de transiter par le Yukon dans les 24 heures ou de suivre l’itinéraire désigné : 454
  • Non-respect des arrêtés ministériels par des entreprises : 19
  • Non-respect des engagements pris dans sa déclaration : 38
  • Défaut de porter un masque : 151
  • Défaut de respecter la distanciation physique : 44

Depuis le 6 avril, deux chefs d’accusation ont été portés par des agents chargés de l’application de la Loi sur les mesures d’urgence (défaut de porter un masque).

Au total, 73 chefs d’accusation ont été portés, dont 58 en vertu de la Loi sur les mesures d’urgence.

Au total, 77  170 voyageurs sont entrés au Yukon :

  • Résidents du territoire : 20 801
  • Résidents de la Colombie-Britannique : 16 233
  • Résidents des Territoires du Nord-Ouest : 517
  • Résidents autorisés d’autres territoires : 1 151
  • Non-résidents en séjour : 14 357
  • Non-résidents en transit : 24 014
  • Autres : 97
  • Nombre d’autocollants distribués indiquant que des véhicules immatriculés ailleurs qu’au Yukon sont autorisés sur le territoire : 384

13 avril 2021 – 17 h 09 – Avis d'exposition

Le Dr Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon, a émis des avis d’exposition possible liés au cas annoncé hier pour trois endroits à Whitehorse. Ces avis ne sont émis qu’à titre préventif. Ils ne signifient en aucun cas qu’une entreprise n’a pas suivi les lignes directrices adoptées pour lutter contre la COVID-19.

Avis d’exposition 

Les trois avis sont émis pour le vendredi 9 avril 2021

  • Postes Canada et Shoppers Drug Mart, complexe commercial Qwanlin
    • 15 h à 16 h
       
  • Superstore
    • 17 h à 18 h
       
  • Walmart
    • 17 h 45 à 18 h 15

Toute personne qui éprouve des symptômes de la COVID-19 doit s’isoler, faire une auto-évaluation en ligne et prendre rendez-vous pour se faire tester en appelant au 867-393-3083 ou en ligne. Les résidents des collectivités rurales doivent communiquer avec leur centre de santé local pour prendre un rendez-vous pour un test de dépistage.

Les 6 mesures de protection et le port du masque

Tout le monde doit continuer de suivre les 6 mesures de protection et de porter le masque. Pour en savoir plus : 6mesuresdeprotection.ca


12 avril 2021 – 21 h 24 – Un nouveau cas de COVID-19 confirmé

Le Dr Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon, confirme un nouveau cas de COVID-19 au territoire.

  • Le cas 75 concerne un résident de Whitehorse et est lié au cas annoncé précédemment concernant une personne non résidente qui s’est rendue au Yukon.

État de santé : en isolement à domicile. Recherche de contacts en cours.   

Avis d’exposition

Le médecin hygiéniste en chef du Yukon a élargi l’avis d’exposition aux passagers du vol suivant à la suite de la réception d’informations supplémentaires liées à l’avis précédent :

  • Samedi 3 avril 2021
    • Air North, vol 4N538
    • Vancouver-Whitehorse
    • Départ à 13 h 35, arrivée à 15 h 59.

Si vous étiez sur ce vol et ressentez des symptômes de la COVID-19, vous devez passer un test de dépistage. Les personnes qui ne ressentent aucun symptôme peuvent également passer un test. Toutes les personnes qui étaient sur ce vol doivent également suivre leur plan d’isolement à leur arrivée au Yukon. Elles sont cependant autorisées à sortir pour passer un test, mais doivent retourner en isolement par la suite.

De plus, toute personne qui était à l’aérogare de l’Aéroport international Erik-Nielsen de Whitehorse entre 16 h et 17 h le samedi 3 avril doit passer un test de dépistage si elle développe des symptômes.

Toute personne qui éprouve des symptômes de la COVID-19 doit s’isoler, faire une auto-évaluation en ligne et prendre rendez-vous pour se faire tester en appelant au 867-393-3083 ou en ligne.

6 mesures de protection plus 1 (port du masque)

Toutes les personnes au Yukon doivent respecter les six mesures de protection et porter un masque dans les espaces publics intérieurs. Pour en savoir plus sur les 6 mesures :  6mesuresdeprotection.ca


11 avril 2021 – 19 h 11 – Avis d’exposition possible à la COVID-19

Le Dr Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon, a émis un avis d’exposition possible pour le vol d’Air North du samedi 3 avril, 13 h 35, entre Vancouver et Whitehorse.

Une personne de l’extérieur du territoire a reçu un résultat positif quelques jours après son arrivée au Yukon. La personne est en isolement et se rétablit. Outre le présent avis d’exposition, un processus de recherche de contacts est en cours avec les passagers qui étaient assis à proximité. Nous avons tout lieu de croire que tous les protocoles en place ont été respectés. Même si les risques d’exposition sont faibles, nous adoptons une approche préventive. La recherche de contacts est en cours et aucune autre exposition n’est suspectée au Yukon à l’heure actuelle.

Avis d’exposition 

Les personnes qui étaient à bord du vol suivant ont pu être exposées au virus :

  • Samedi 3 avril 2021
    • Air North, vol 4N538
    • Vancouver-Whitehorse
    • Départ à 13 h 35, arrivée à 15 h 59

Toute personne qui éprouve des symptômes de la COVID-19 doit s’isoler, faire une auto-évaluation en ligne et prendre rendez-vous pour se faire tester en appelant au 867-393-3083 ou en ligne.

6 mesures de protection plus 1 (port du masque)

Toutes les personnes au Yukon doivent respecter les six mesures de protection et porter un masque dans les espaces publics intérieurs. Pour en savoir plus sur les 6 mesures :  6mesuresdeprotection.ca


9 avril 2021 – 17 h 52 – Avis d’exposition possible

Le Dr Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon, a émis un avis d’exposition possible pour le vol de 18 h 30 entre Vancouver et Whitehorse, le dimanche 4 avril.

De nouvelles informations sont disponibles concernant un cas précédent. La personne a été infectée par le variant B.1.1.7 alors qu’elle se trouvait à l’extérieur du territoire. Elle avait été initialement autorisée à voyager, mais selon de nouvelles informations, il a été déterminé qu'elle était contagieuse pendant le vol. Outre le présent avis d’exposition, un processus de recherche de contacts est en cours avec les passagers qui étaient assis à proximité. Même si les risques d’exposition sont faibles, nous adoptons une approche préventive. Aucune autre exposition possible n’a été signalée au Yukon.

La personne a suivi toutes les directives de santé publique et est maintenant considérée comme rétablie. À l’heure actuelle, le territoire ne compte aucun cas actif de COVID-19.  

Avis d’exposition

Les personnes qui étaient à bord du vol suivant ont pu être exposées au virus :

  • Dimanche 4 avril 2021
    • Air Canada, vol 8889
    • Vancouver - Whitehorse
    • Départ : 18 h 30. Arrivée : 20 h 49.

Toute personne qui éprouve des symptômes semblables à ceux de la COVID-19 doit s’isoler et rester à la maison, faire une auto-évaluation en ligne et prendre un rendez-vous pour se faire tester en appelant au 867-393-3083 ou en ligne.

Les six mesures de protection plus 1

Tout le monde doit continuer de suivre les 6 mesures de protection plus 1. Plus 1 signifie porter un masque dans tous les espaces publics intérieurs. Pour en savoir plus : 6mesuresdeprotection.ca


7 avril – 11 h 05 – Le point sur la COVID-19

Le gouvernement du Yukon informe le public des dernières mesures prises pour lutter contre la pandémie de COVID-19.

Cas de COVID-19 et rétablissements

En date du 7 avril 2021, le nombre de cas officiel de COVID19 dans le territoire s’élève à 74. De ce nombre, 73 personnes sont maintenant rétablies, une personne est décédée et on ne dénombre aucun cas actif. À ce jour, 6 933 personnes ont été testées.

Déploiement de la vaccination

À la fin de la journée du lundi 5 avril, 37 193 doses du vaccin de Moderna avaient été administrées, soit 23 954 premières doses et 13 329 secondes doses.

La proportion de résidents, par région, ayant reçu la première dose du vaccin est la suivante : 70 % pour le nord du territoire; 79 % pour l’ouest; 52 % pour le centre; 56 % pour le sud-est et 70 % pour Whitehorse.

La proportion de résidents, par région, ayant reçu la seconde dose du vaccin est la suivante : 60 % pour le nord du territoire; 70 % pour l’ouest; 41 % pour le centre; 53 % pour le sud-est et 30 % pour Whitehorse. Les données les plus récentes sur la vaccination et les rapports d’avancement se trouvent au Yukon.ca/fr.

À Whitehorse, les résidents de 18 ans et plus peuvent recevoir la première et la seconde dose du vaccin avec ou sans rendez-vous.

Les équipes de vaccination mobiles poursuivent leur travail dans les collectivités du Yukon. Les résidents de 18 ans et plus pourront recevoir leur première ou seconde dose à la prochaine visite d’une équipe mobile dans leur région. Toute personne recevant une première dose est assurée de recevoir sa seconde dose dans le délai prévu.

Prise de rendez-vous et informations.

Dépistage de la COVID-19

Entre le mercredi 31 mars et le mardi 6 avril, 20 personnes ont passé un test au Centre de dépistage et d’évaluation.

Le Centre de dépistage et d’évaluation COVID-19 est ouvert du lundi au dimanche de 8 h 30 à 18 h. Toute personne qui présente des symptômes graves et qui a besoin d’assistance immédiate peut se rendre aux urgences de l’Hôpital général de Whitehorse, à un hôpital communautaire ou à un centre de santé.

Statistiques sur l’application des règles

Au 6 avril, le gouvernement du Yukon avait reçu 1 684 plaintes :

  • Défaut de s’isoler : 954
  • Rassemblement de plus de 10 personnes à l’intérieur ou de 50 à l’extérieur : 44
  • Manquement à l’obligation de transiter par le Yukon dans les 24 heures ou de suivre l’itinéraire désigné : 449
  • Non-respect des arrêtés ministériels par des entreprises : 15
  • Non-respect des engagements pris dans sa déclaration : 35
  • Défaut de porter un masque : 146
  • Défaut de respecter la distanciation physique : 41

Depuis le 30 mars, un chef d’accusation a été porté par des agents chargés de l’application de la Loi sur les mesures d’urgence (défaut de porter un masque).

Au total, 71 chefs d’accusation ont été portés, dont 56 en vertu de la Loi sur les mesures d’urgence.

Au total, 76 122 voyageurs sont entrés au Yukon :

  • Résidents du territoire : 20 477
  • Résidents de la Colombie-Britannique : 16 181
  • Résidents des Territoires du Nord-Ouest : 513
  • Résidents autorisés d’autres territoires : 1 122
  • Non-résidents en séjour : 14 098
  • Non-résidents en transit : 23 634
  • Autres : 97
  • Nombre d’autocollants distribués indiquant que des véhicules immatriculés ailleurs qu’au Yukon sont autorisés sur le territoire : 384

31 mars – 11 h 05 –  Le point sur la COVID-19

Le gouvernement du Yukon informe le public des dernières mesures prises pour lutter contre la pandémie de COVID-19.

Cas de COVID-19 et rétablissements

En date du mardi 30 mars, on dénombrait 73 de cas de COVID-19 dans le territoire, dont 71 rétablissements, un décès et un cas actif. À ce jour, 6 880 personnes avaient été testées.

Déploiement de la vaccination

À la fin de la journée du lundi 29 mars, 34 828 doses du vaccin de Moderna avaient été administrées, soit 23 674 premières doses et 11 154 secondes doses.

La proportion de résidents, par région, ayant reçu la première dose du vaccin est la suivante : 69 % pour le Nord; 79 % pour l’Ouest; 52 % pour le Centre; 58 % pour le Sud-est et 68 % pour Whitehorse.

La proportion de résidents, par région, ayant reçu la seconde dose du vaccin est la suivante : 60 % pour le Nord; 70 % pour l’Ouest; 41 % pour le Centre; 50 % pour le Sud-est et 25 % pour Whitehorse. Les données les plus récentes sur la vaccination et les rapports d’avancement se trouvent au Yukon.ca/fr.

À Whitehorse, les résidents de 18 ans et plus peuvent recevoir la première et la seconde dose du vaccin avec ou sans rendez-vous. Le centre de vaccination sera fermé les 2, 3 et 4 avril, et rouvrira le lundi 5 avril.

Les équipes de vaccination mobiles poursuivent leur travail dans les collectivités du Yukon. Les résidents de 18 ans et plus pourront recevoir leur première ou seconde dose à la prochaine visite d’une équipe mobile dans leur région. Toute personne recevant une première dose est assurée de recevoir sa seconde dose dans le délai prévu.

Prise de rendez-vous et informations.

Dépistage de la COVID-19

Entre le mercredi 24 mars et le mardi 30 mars, 30 personnes ont passé un test au Centre de dépistage et d’évaluation.

Le Centre de dépistage et d’évaluation COVID-19 est ouvert du lundi au dimanche de 8 h 30 à 18 h. Les personnes qui présentent des symptômes graves et qui ont besoin d’assistance immédiate peuvent se rendre aux urgences de l’Hôpital général de Whitehorse, à un hôpital communautaire ou à un centre de santé.

Statistiques sur l’application des règles

Au 30 mars, le gouvernement du Yukon avait reçu 1 651 plaintes :

  • Refus de s’isoler : 939
  • Rassemblement de plus de 10 personnes à l’intérieur ou de 50 à l’extérieur : 43
  • Manquement à l’obligation de transiter par le Yukon dans les 24 heures ou de suivre l’itinéraire désigné : 444
  • Non-respect des arrêtés ministériels par des entreprises : 15
  • Non-respect des engagements pris dans sa déclaration : 35
  • Défaut de porter un masque : 134
  • Défaut de respecter la distanciation physique : 41

Cinq chefs d’accusation ont été portés depuis le 23 mars. Ils émanent tous d’agents chargés de l’application de la Loi sur les mesures civiles d’urgence (refus de s’isoler : 4; défaut de présenter une déclaration : 1).

Au total, 70 chefs d’accusation ont été portés, dont 55 en vertu de la Loi sur les mesures civiles d’urgence.

Au total, 75 373 voyageurs sont entrés au Yukon :

  • Résidents : 20 249
  • Résidents de la Colombie-Britannique : 16 140
  • Résidents des Territoires du Nord-Ouest : 511
  • Résidents autorisés d’autres régions : 1 102
  • Non-résidents en séjour : 13 915
  • Non-résidents en transit : 23 359
  • Autres : 97
  • Nombre d’autocollants distribués indiquant que des véhicules immatriculés ailleurs qu’au Yukon sont autorisés sur le territoire : 384

24 mars – 11 h 34 –  Le point sur la COVID-19

Le gouvernement du Yukon informe le public des dernières mesures prises pour lutter contre la pandémie de COVID-19.

Cas de COVID-19 et rétablissements

En date du mardi 23 mars, le nombre de cas de COVID-19 dans le territoire s’élevait à 72. De ce nombre, 71 personnes étaient rétablies et une personne était décédée. On ne dénombrait aucun cas actif. À ce jour, 6 823 personnes avaient été testées.

Il y a un an, le 22 mars 2020, le Yukon enregistrait ses deux premiers cas de COVID-19.

Déploiement de la vaccination

À la fin de la journée du lundi 22 mars, 33 443 doses du vaccin de Moderna avaient été administrées, soit 22 795 premières doses et 10 648 secondes doses.

La proportion de résidents, par région, ayant reçu la première dose du vaccin est la suivante : 69 % pour le Nord; 78 % pour l’Ouest; 52 % pour le Centre; 56 % pour le Sud-est et 65 % pour Whitehorse.

La proportion de résidents, par région, ayant reçu la seconde dose du vaccin est la suivante : 60 % pour le Nord; 69 % pour l’Ouest; 41 % pour le Centre; 47 % pour le Sud-est et 24 % pour Whitehorse. Les données les plus récentes sur la vaccination et les rapports d’avancement se trouvent au Yukon.ca/fr.

À Whitehorse, les résidents de 18 ans et plus peuvent recevoir la première et la seconde dose du vaccin avec ou sans rendez-vous.

Les équipes de vaccination mobiles sont de retour dans les collectivités du Yukon. Les résidents de 18 ans et plus pourront recevoir leur première dose lors de cette troisième visite et sont assurés de recevoir leur seconde dose au moment approprié.

Prise de rendez-vous et informations.

Dépistage de la COVID-19

Entre le mercredi 17 mars et le mardi 23 mars, 43 personnes ont passé un test au Centre de dépistage et d’évaluation.

Le Centre de dépistage et d’évaluation COVID-19 est ouvert du lundi au dimanche de 8 h 30 à 18 h. Les personnes qui présentent des symptômes graves et qui ont besoin d’assistance immédiate peuvent se rendre aux urgences de l’Hôpital général de Whitehorse, à un hôpital communautaire ou à un centre de santé.

Statistiques sur l’application des règles

Au 23 mars, le gouvernement du Yukon avait reçu 1 610 plaintes :

  • Refus de s’isoler : 909
  • Rassemblement de plus de 10 personnes à l’intérieur ou de 50 à l’extérieur : 40
  • Manquement à l’obligation de transiter par le Yukon dans les 24 heures ou de suivre l’itinéraire désigné : 444
  • Non-respect des arrêtés ministériels par des entreprises   14
  • Non-respect des engagements pris dans une déclaration : 35
  • Défaut de porter un masque : 128
  • Défaut de respecter la distanciation physique : 40

Aucun chef d’accusation n’a été porté depuis le 16 mars. Au total, 58 chefs d’accusation ont été portés, dont 47 en vertu de la Loi sur les mesures civiles d’urgence.

Au total, 74 533 voyageurs sont entrés au Yukon :

  • Résidents : 20 033
  • Résidents de la Colombie-Britannique : 16 014
  • Résidents des Territoires du Nord-Ouest : 511
  • Résidents autorisés d’autres régions : 1 082
  • Non-résidents en séjour : 13 642
  • Non-résidents en transit : 23 154
  • Autres : 97
  • Nombre d’autocollants distribués indiquant que des véhicules immatriculés ailleurs qu’au Yukon sont autorisés sur le territoire : 384

13 mars – 12 h 21 – Exposition potentielle au virus de la COVID 19 à la mine Silvertip, dans le nord de la Colombie-Britannique

La santé publique du Yukon a été avisée qu’une transmission de la COVID-19 a eu lieu à la mine Silvertip de Coeur Mining, dans le nord de la Colombie-Britannique.

Tous les travailleurs du Yukon et de Lower Post qui ont fréquenté la mine pendant la période visée seront avisés personnellement, soit par l’entreprise, par leur employeur ou par le Centre de lutte contre les maladies transmissibles du Yukon.

Par mesure de précaution, tout travailleur qui a quitté la mine au cours des deux dernières semaines doit s’isoler jusqu’à ce que 14 jours se soient écoulés depuis son départ de la mine. De plus, toute personne qui a fréquenté la mine entre le 17 février et aujourd’hui doit surveiller l’apparition de symptômes de la COVID-19. Si des symptômes apparaissent, même légers, la personne doit immédiatement s’isoler et prendre un rendez-vous pour un test de dépistage.

Les résidents de Watson Lake et des environs, y compris Lower Post, qui ont fréquenté la mine et qui éprouvent des symptômes doivent prendre un rendez-vous pour un test de dépistage en appelant l’Hôpital communautaire de Watson Lake au 867-536-4444.

Les résidents de Whitehorse peuvent prendre un rendez-vous au Centre de dépistage et d’évaluation COVID-19. Le Centre est ouvert de 8 h 30 à 18 h, tous les jours. Composez le 867-393-3083 pour prendre un rendez-vous.

Les résidents des autres collectivités du Yukon peuvent se faire tester dans leur centre de santé local.

Toute personne qui éprouve des symptômes semblables à ceux de la COVID-19 doit s’isoler et rester à la maison, faire une auto-évaluation en ligne et prendre un rendez-vous pour se faire tester.

Les symptômes à surveiller sont les suivants : 

  • fièvre;
  • frissons;
  • toux;
  • difficulté à respirer;
  • essoufflement;
  • écoulement nasal;
  • mal de gorge;
  • perte du sens du goûter ou de l’odorat;
  • maux de tête;
  • fatigue;
  • perte d’appétit;
  • nausées et vomissements;
  • diarrhée;
  • douleurs musculaires.

Les 6 mesures de protection plus 1

Tout le monde doit continuer de suivre les 6 mesures de protection plus 1. Plus 1 signifie porter un masque dans tous les espaces publics intérieurs. Pour en savoir plus : 6mesuresdeprotection.ca.

11 mars – 15 h 40 – Le médecin hygiéniste en chef du Yukon déconseille les déplacements non essentiels aux Yukonnais

Le Dr Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon, a émis la déclaration suivante.

« La relâche du printemps approche à grands pas, et je tiens à rappeler à la population du Yukon que tout déplacement non essentiel à l’extérieur du territoire est déconseillé. Par mesure de prudence, je maintiens la recommandation d’éviter tout voyage non essentiel pour le moment.

En raison des incertitudes qui persistent à propos de la COVID-19 et de la rapidité de son évolution, nous devons absolument réduire le risque de réintroduire la COVID-19 dans le territoire. Au cours des prochains mois, nous devrons travailler ensemble afin de limiter l’introduction de la COVID-19 et de ses variants au Yukon. Cela signifie que toute personne qui entre au Yukon doit respecter les exigences strictes d’isolement dès son arrivée dans le territoire.

En vertu de la Loi sur les mesures civiles d’urgence, les voyageurs doivent s’isoler pendant 14 jours dès leur retour au Yukon. Les personnes qui voyagent à des fins récréatives ou touristiques n’ont pas accès à l’établissement d’isolement de Whitehorse. »

Le 10 mars 2021 – 12 h 02 – Le point sur la COVID-19

Le gouvernement du Yukon informe le public des dernières mesures prises pour lutter contre la pandémie de COVID-19.

Cas de COVID-19 et rétablissements

En date du mardi 9 mars, le nombre de cas de COVID-19 dans le territoire s’élevait à 72. De ce nombre, 71 personnes étaient rétablies et une personne était décédée. On ne dénombrait aucun cas actif. À ce jour, 6 712 personnes avaient été testées.

Déploiement de la vaccination

À la fin de la journée du lundi 8 mars, 24 412 doses du vaccin de Moderna avaient été administrées, soit 15 572 premières doses et 8 840 secondes doses. La proportion de résidents, par région, ayant reçu la première dose du vaccin est la suivante : 67 % pour le Nord; 71 % pour l’Ouest; 44 % pour le Centre; 55 % pour le Sud-est et 38 % pour Whitehorse. Les données les plus récentes sur la vaccination et les rapports d’avancement se trouvent au Yukon.ca/fr. 

Depuis le 1er mars, la vaccination est offerte sur rendez-vous aux résidents de Whitehorse âgés de 18 ans et plus. À compter du 11 mars, il sera possible de se présenter directement au centre de vaccination, sans rendez-vous, pour recevoir la première ou la seconde dose.

L’administration de la seconde dose dans les autres localités du territoire va bon train. Il sera possible pour les personnes de 18 ans et plus de recevoir leur première dose à l’occasion de cette deuxième visite. Une troisième visite aura lieu pour donner la chance à tous les résidents des collectivités de recevoir le vaccin.

Prise de rendez-vous et informations.

Dépistage de la COVID-19

Entre le mercredi 3 mars et le mardi 9 mars, 35 personnes ont passé un test au Centre de dépistage et d’évaluation de Whitehorse.

Le Centre est ouvert du lundi au dimanche de 8 h 30 à 18 h. Les personnes qui présentent des symptômes graves et qui ont besoin d’assistance immédiate peuvent se rendre aux urgences de l’Hôpital général de Whitehorse, à un hôpital communautaire ou à un centre de santé.

Statistiques sur l’application des règles

Au 9 mars, le gouvernement du Yukon avait reçu 1 548 plaintes :

  • Défaut de s’isoler : 870
  • Rassemblement de plus de 10 personnes à l’intérieur ou de 50 à l’extérieur : 40
  • Manquement à l’obligation de transiter par le Yukon dans les 24 heures ou de suivre l’itinéraire désigné : 439
  • Non-respect des arrêtés ministériels par des entreprises : 14
  • Non-respect des engagements pris dans une déclaration : 29
  • Défaut de porter un masque : 118
  • Défaut de respecter la distanciation physique : 38

Depuis le 2 mars, cinq chefs d’accusation ont été portés :

Ces cinq chefs d’accusation ont été portés par des agents d’application de la Loi sur les mesures civiles d’urgence (trois pour défaut de s’isoler et deux pour omission de fournir une déclaration).

Au total, 58 chefs d’accusation ont été portés, dont 47 en vertu de la Loi sur les mesures civiles d’urgence.

Au total, 73 109 voyageurs sont entrés au Yukon :

  • Résidents : 19 627
  • Résidents de la Colombie-Britannique : 15 912
  • Résidents des Territoires du Nord-Ouest : 510
  • Résidents autorisés d’autres régions : 1054
  • Non-résidents en séjour : 13 170
  • Non-résidents en transit : 22 739
  • Autres : 97
  • Nombre d’autocollants distribués indiquant que des véhicules immatriculés ailleurs qu’au Yukon sont autorisés sur le territoire : 384

Le 3 mars 2021 – 11 h 06 – Le point sur la COVID-19

Le gouvernement du Yukon informe le public des dernières mesures prises pour lutter contre la pandémie de COVID-19.

État d’urgence

Le gouvernement du Yukon prolonge l’état d’urgence déclaré en vertu de la Loi sur les mesures civiles d’urgence. Cette prolongation s’impose pour veiller à la santé, à la sécurité et au bien-être économique de la population. Elle permet par ailleurs de reconduire tous les arrêtés ministériels pris en vertu de la Loi, comme celui qui prévoit un isolement de 14 jours pour toutes les personnes qui entrent sur le territoire.

On trouvera la liste complète des modifications législatives et des arrêtés ministériels faits conformément à la Loi sur les mesures civiles d’urgence au yukon.ca/fr/modifications-legislatives-relatives-covid-19.

Cas de COVID-19 et rétablissements

En date du 2 mars 2021, le nombre de cas de COVID-19 dans le territoire s’élevait à 72. De ce nombre, 71 personnes étaient rétablies et une personne était décédée. On ne dénombrait aucun cas actif. À ce jour, 6 667 personnes avaient été testées.

Déploiement de la vaccination

À la fin de la journée du lundi 1er mars 2021, 17 168 doses du vaccin de Moderna avaient été administrées, soit 11 503 premières doses et 5 665 secondes doses. Les données les plus récentes sur la vaccination et les rapports d’avancement se trouvent au Yukon.ca/fr.

La vaccination est offerte sur rendez-vous aux résidents de Whitehorse de 18 ans et plus depuis le 1er mars.

L’administration de la seconde dose dans les autres localités du territoire va bon train. Il sera possible pour les personnes de 18 ans et plus de recevoir leur première dose à l’occasion de cette deuxième visite. Une troisième visite aura lieu pour donner la chance à tous les résidents des collectivités de recevoir le vaccin.

Pour prendre rendez-vous ou pour en savoir plus, allez au yukon.ca/fr/voila-notre-chance.

Dépistage de la COVID-19

Entre le mercredi 24 février et le mardi 2 mars, 43 personnes ont passé un test au Centre de dépistage et d’évaluation.

Le Centre est ouvert du lundi au dimanche de 8 h 30 à 18 h. Les personnes qui présentent des symptômes graves et qui ont besoin d’assistance immédiate peuvent se rendre aux urgences de l’Hôpital général de Whitehorse, à un hôpital communautaire ou à un centre de santé.

Statistiques sur l’application des règles 

Au 2 mars, le gouvernement du Yukon avait reçu 1 517 plaintes :

  • Défaut de s’isoler : 847
  • Rassemblement de plus de 10 personnes à l’intérieur ou de 50 à l’extérieur : 38
  • Manquement à l’obligation de transiter par le Yukon dans les 24 heures ou de suivre l’itinéraire désigné : 439
  • Non-respect des arrêtés ministériels par des entreprises : 14
  • Non-respect des engagements pris dans une déclaration : 27
  • Défaut de porter un masque : 114
  • Défaut de respecter la distanciation physique : 38

Depuis le 24 février, deux chefs d’accusation pour défaut de faire une déclaration, un chef d’accusation pour défaut de s’isoler et un chef d’accusation pour défaut de porter un masque ont été portés.

Au total, 53 chefs d’accusation ont été portés, dont 43 en vertu de la Loi sur les mesures civiles d’urgence.

Au total, 71 452 voyageurs sont entrés au Yukon :

  • Résidents : 19 353
  • Résidents de la Colombie-Britannique : 15 810
  • Résidents des Territoires du Nord-Ouest : 510
  • Résidents autorisés d’autres régions : 421
  • Non-résidents en séjour : 12 863
  • Non-résidents en transit : 22 394
  • Autres : 1
  • Nombre d’autocollants distribués indiquant que des véhicules immatriculés ailleurs qu’au Yukon sont autorisés sur le territoire : 382

Le 25 février 2021 – 10 h 54 – Le point sur la COVID-19

Le gouvernement du Yukon informe le public des dernières mesures prises pour lutter contre la pandémie de COVID-19.

Cas de COVID-19 et rétablissements

En date du 24 février 2021, le nombre de cas de COVID-19 dans le territoire s’élève à 72. Il n’y a aucun cas actif. De ces 72 cas, 71 personnes sont rétablies et une personne est décédée. À ce jour, 8 048 personnes ont été testées.

Déploiement de la vaccination

À la fin de la journée de mercredi, le 24 février 2021, 15 174 doses du vaccin de Moderna avaient été administrées au Yukon, soit 10 865 premières doses et 4 309 secondes doses. Les données les plus récentes sur la vaccination et les rapports d’avancement se trouvent au Yukon.ca/fr.

Les résidents de Whitehorse peuvent maintenant prendre rendez-vous en ligne ou par téléphone pour recevoir la première et seconde dose du vaccin.

Les cliniques mobiles sont de retour dans les collectivités du Yukon pour l’administration de la seconde dose du vaccin. Les résidents de 18 ans et plus pourront aussi recevoir leur première dose lors de cette deuxième visite. Une troisième visite aura lieu pour donner la chance à tous les résidents des collectivités de recevoir le vaccin.

Dépistage de la COVID-19

Entre le jeudi 18 février et le mercredi 24 février, 66 personnes ont passé un test au Centre de dépistage et d’évaluation.

Le Centre de dépistage et d’évaluation de la COVID-19 est ouvert du lundi au dimanche de 8 h 30 à 18 h. Les personnes qui présentent des symptômes graves et qui ont besoin d’assistance immédiate peuvent se rendre aux urgences de l’Hôpital général de Whitehorse, à un hôpital communautaire ou à un centre de santé.

Statistiques sur l’application des règles

Au 24 février, le gouvernement du Yukon avait reçu 1 495 plaintes au total :

  • Défaut de s’isoler : 830
  • Rassemblements de 10 personnes à l’intérieur ou de 50 à l’extérieur : 38
  • Manquement à l’obligation de transiter par le Yukon dans les 24 heures ou de suivre l’itinéraire désigné : 438
  • Non-respect des arrêts ministériels par des entreprises : 14
  • Non-respect des engagements pris dans une déclaration : 27
  • Défaut de porter un masque : 110
  • Défaut de respecter la distanciation physique : 38

Un nouveau chef d’accusation pour défaut de porter un masque a été porté en vertu de la Loi sur les mesures civiles d’urgence le 19 février à Whitehorse Au total, 49 chefs d’accusation ont été portés, dont 40 en vertu de cette même loi.

Au total, 70 902 voyageurs sont entrés au Yukon :

  • Résidents du territoire : 19 225
  • Résidents de la Colombie-Britannique : 15 779
  • Résidents des Territoires du Nord-Ouest : 510
  • Résidents autorisés d’autres territoires : 402
  • Non-résidents en séjour : 12 716
  • Non-résidents en transit : 22 270
  • Nombre d’autocollants distribués indiquant que des véhicules immatriculés ailleurs qu’au Yukon sont autorisés sur le territoire : 381

Le 18 février 2021 – 11 h 29 – Le point sur la COVID-19

Le gouvernement du Yukon informe le public des dernières mesures prises pour lutter contre la pandémie de COVID-19.

Cas de COVID-19 et rétablissements

En date du 17 février 2021, le nombre de cas de COVID-19 dans le territoire s’élève à 72. De ce nombre, 69 personnes sont rétablies et une personne est décédée. On dénombre deux cas actifs. À ce jour, 7 916 personnes ont été testées.

Déploiement de la vaccination

À la fin de la journée de mercredi, le 17 février 2021, 11 544 doses du vaccin de Moderna avaient été administrées au Yukon, soit 10 627 premières doses et 917 secondes doses. Les données les plus récentes sur la vaccination et les rapports d’avancement se trouvent au Yukon.ca/fr.

Les cliniques mobiles sont de retour dans les collectivités du Yukon pour l’administration de la seconde dose du vaccin. Les résidents de 18 ans et plus pourront aussi recevoir leur première dose lors de cette deuxième visite. Une troisième visite aura lieu pour donner la chance à tous les résidents des collectivités de recevoir le vaccin.

Il sera bientôt possible de prendre prendre rendez-vous en ligne ou par téléphone pour recevoir la seconde dose du vaccin.

Dépistage de la COVID-19

Entre le jeudi 11 février et le mercredi 17 février, 119 personnes ont passé un test au Centre de dépistage et d’évaluation.

Le Centre de dépistage et d’évaluation de la COVID-19 est ouvert du lundi au dimanche de 8 h 30 à 18 h. Les personnes qui présentent des symptômes graves et qui ont besoin d’assistance immédiate peuvent se rendre aux urgences de l’Hôpital général de Whitehorse, à un hôpital communautaire ou à un centre de santé.

Statistiques sur l’application des règles

Au 17 février, le gouvernement du Yukon avait reçu 1 459 plaintes au total :

  • Défaut de s’isoler : 812
  • Rassemblements de 10 personnes à l’intérieur ou de 50 à l’extérieur : 38
  • Manquement à l’obligation de transiter par le Yukon dans les 24 heures ou de suivre l’itinéraire désigné : 436
  • Non-respect des arrêts ministériels par des entreprises : 14
  • Non-respect des engagements pris dans une déclaration : 26
  • Défaut de porter un masque : 97
  • Défaut de respecter la distanciation physique : 36

Au total, 48 chefs d’accusation ont été portés, dont 39 en vertu de la Loi sur les mesures civiles d’urgence. Aucun nouveau chef d’accusation n’a été porté depuis la dernière mise à jour sur la COVID-19 du 10 février.

Au total, 70 576 voyageurs sont entrés au Yukon :

  • Résidents du territoire : 19 058
  • Résidents de la Colombie-Britannique : 15 731
  • Résidents des Territoires du Nord-Ouest : 508
  • Résidents autorisés d’autres territoires : 398
  • Non-résidents en séjour : 12 583
  • Non-résidents en transit : 22 137
  • Autre : 161
  • Nombre d’autocollants distribués indiquant que des véhicules immatriculés ailleurs qu’au Yukon sont autorisés sur le territoire : 381

Le 11 février 2021 – 10 h – Le point sur la COVID-19

Veuillez noter que les données sur le déploiement de la vaccination ont été mises à jour. 

Le gouvernement du Yukon informe le public des dernières mesures prises pour lutter contre la pandémie de COVID-19.

Cas de COVID-19 et rétablissements

En date du 10 février 2021, le nombre de cas de COVID-19 dans le territoire s’élève à 70. De ce nombre, 69 personnes sont rétablies et une personne est décédée. On ne dénombre aucun cas actif. À ce jour, 6 414 personnes ont été testées.

Déploiement de la vaccination

À la fin de la journée de mercredi, le 10 février 2021, 11 444 doses du vaccin de Moderna avaient été administrées. Les données les plus récentes sur la vaccination et les rapports d’avancement se trouvent au Yukon.ca/fr.

Une clinique mobile est en visite à l’établissement de soins prolongés de Dawson cette semaine pour administrer le vaccin.

Les cliniques mobiles retourneront sous peu dans les autres collectivités pour l’administration de la seconde dose du vaccin. Les résidents de 18 ans et plus pourront aussi recevoir leur première dose lors de cette deuxième visite. Une troisième visite aura lieu pour donner la chance à tous les résidents des collectivités de recevoir le vaccin.

Il sera bientôt possible de prendre rendez-vous en ligne ou par téléphone pour recevoir la seconde dose du vaccin.

Dépistage de la COVID-19

Entre le mercredi 3 février et le mercredi 10 février, 132 personnes ont passé un test au Centre de dépistage et d’évaluation.

Le Centre de dépistage et d’évaluation de la COVID-19 est ouvert du lundi au dimanche de 8 h 30 à 18 h. Les personnes qui présentent des symptômes graves et qui ont besoin d’assistance immédiate peuvent se rendre aux urgences de l’Hôpital général de Whitehorse, à un hôpital communautaire ou à un centre de santé.

Statistiques sur l’application des règles

Au 10 février, le gouvernement du Yukon avait reçu 1 436 plaintes au total :

  • Défaut de s’isoler : 801
  • Rassemblements de 10 personnes à l’intérieur ou de 50 à l’extérieur : 38
  • Manquement à l’obligation de transiter par le Yukon dans les 24 heures ou de suivre l’itinéraire désigné : 436
  • Non-respect des arrêts ministériels par des entreprises : 14
  • Non-respect des engagements pris dans une déclaration : 26
  • Défaut de porter un masque : 85
  • Défaut de respecter la distanciation physique : 36

Au total, 48 chefs d’accusation ont été portés, dont 39 en vertu de la Loi sur les mesures civiles d’urgence. Aucun nouveau chef d’accusation n’a été porté depuis la dernière mise à jour sur la COVID-19 du 3 février.

Au total, 69 948 voyageurs sont entrés au Yukon :

  • Résidents du territoire : 18 917
  • Résidents de la Colombie-Britannique : 15 668
  • Résidents des Territoires du Nord-Ouest : 508
  • Résidents autorisés d’autres territoires : 388
  • Non-résidents en séjour : 12 352
  • Non-résidents en transit : 22 018
  • Autres : 97
  • Nombre d’autocollants distribués indiquant que des véhicules immatriculés ailleurs qu’au Yukon sont autorisés sur le territoire : 380

Le 4 février 2021 – 10 h 10 – Le point sur la COVID-19

Le gouvernement du Yukon informe le public des dernières mesures prises pour lutter contre la pandémie de COVID-19.

Cas de COVID-19 et rétablissements

En date du 4 février 2021, le nombre de cas de COVID-19 dans le territoire s’élève à 70. De ce nombre, 69 personnes sont rétablies et une personne est décédée. On ne dénombre aucun cas actif. À ce jour, 6 315 personnes ont été testées.

Déploiement de la vaccination

À la fin de la journée de mercredi, le 3 février 2021, 9 931 doses du vaccin de Moderna avaient été administrées. Les données les plus récentes sur la vaccination et les rapports d’avancement se trouvent au Yukon.ca/fr.

Les cliniques mobiles où les résidents de 18 ans et plus peuvent se faire vacciner ont déjà visité Pelly Crossing, Teslin, Carcross et Tagish. Cette semaine, elles sont à Burwash Landing, Destruction Bay, Carmacks, Faro, Haines Junction, Mayo et Stewart Crossing.

L’administration de la seconde dose du vaccin à tous les employés et résidents des centres de soins prolongés a commencé le 1er février.

Les cliniques mobiles retourneront sous peu dans les collectivités pour l’administration de la seconde dose du vaccin. Les résidents pourront aussi recevoir leur première dose lors de cette deuxième visite. Une troisième visite aura lieu pour donner la chance à tous les résidents des collectivités de recevoir le vaccin. La seconde dose sera offerte à toutes les personnes qui recevront la première dose avant le 6 février. Dès le début de la semaine prochaine, les résidents des collectivités rurales et de Whitehorse pourront accéder au site de prise de rendez-vous pour recevoir la seconde dose.

Le projet d’ouverture d’une clinique de vaccination à Whitehorse le 10 février pour le grand public a été reporté jusqu’à nouvel ordre en raison d’un retard dans la livraison des doses. Le gouvernement du Yukon a conçu une campagne de vaccination flexible qui peut être adaptée en fonction de la livraison des doses. L’approvisionnement en vaccins demeure la responsabilité du gouvernement fédéral, qui nous assure toujours que le Yukon recevra la totalité des doses qui lui ont été attribuées d’ici le 31 mars 2021.

À la lumière de l’information dont nous disposons à ce jour, tous les citoyens et citoyennes du Yukon qui le souhaitent pourront se faire vacciner d’ici la fin d’avril 2021.

Dépistage de la COVID-19

Entre le mercredi 27 janvier et le mardi 2 février, 70 personnes ont passé un test au Centre de dépistage et d’évaluation.

Le Centre de dépistage et d’évaluation de la COVID-19 est ouvert du lundi au vendredi de 8 h 30 à 18 h. Les personnes qui présentent des symptômes graves et qui ont besoin d’assistance immédiate peuvent se rendre aux urgences de l’Hôpital général de Whitehorse, à un hôpital communautaire ou à un centre de santé.

Statistiques sur l’application des règles

Au 3 février, le gouvernement du Yukon avait reçu 1 414 plaintes au total :

  • Défaut de s’isoler : 791
  • Rassemblements de 10 personnes à l’intérieur ou de 50 à l’extérieur : 38
  • Manquement à l’obligation de transiter par le Yukon dans les 24 heures ou de suivre l’itinéraire désigné : 432
  • Non-respect des arrêts ministériels par des entreprises : 14
  • Non-respect des engagements pris dans une déclaration : 23
  • Défaut de porter un masque : 80
  • Défaut de respecter la distanciation physique : 36

Au total, 48 chefs d’accusation ont été portés, dont 39 en vertu de la Loi sur les mesures civiles d’urgence. Deux nouveaux chefs d’accusation se sont ajoutés depuis la dernière mise à jour sur la COVID-19 du 26 janvier.

Nouveaux chefs d’accusation en vertu de la Loi sur les mesures civiles d’urgence : 

  • Défaut de s’isoler : 1
  • Défaut de se comporter d’une manière conforme à la déclaration : 1

Au total, 69 288 voyageurs sont entrés au Yukon :

  • Résident du territoire : 18 713
  • Résidents de la Colombie-Britannique : 15 605
  • Résidents des Territoires du Nord-Ouest : 506
  • Résidents autorisés d’autres territoires : 385
  • Non-résidents en séjour : 12 155
  • Non-résidents en transit : 21 825
  • Autres : 99
  • Nombre d’autocollants distribués indiquant que des véhicules immatriculés ailleurs qu’au Yukon sont autorisés sur le territoire : 379

Le 27 janvier 2021 – 14 h 06 – Le point sur la COVID-19

Le gouvernement du Yukon informe le public des dernières mesures prises pour lutter contre la pandémie de COVID-19.

Cas de COVID-19 et rétablissements

En date du mercredi 27 janvier 2021, le nombre de cas de COVID-19 dans le territoire s’élève à 70. De ce nombre, 69 personnes sont rétablies et une personne est décédée. On ne dénombre aucun cas actif. À ce jour, 6 245 personnes ont été testées. 

Déploiement de la vaccination

À la fin de la journée de mardi, le 26 janvier, 5 170 doses du vaccin de Moderna avaient été administrées. Les données les plus récentes sur la vaccination et les rapports d’avancement se trouvent au yukon.ca/fr.

À l’heure actuelle, 14 cliniques mobiles sont prévues pour les zones rurales et éloignées. Les résidents des collectivités désignées âgés de 18 ans et plus peuvent recevoir le vaccin. Par ailleurs, tous les employés et résidents des centres de soins prolongés pourront recevoir leur seconde dose dans une clinique mobile dès la semaine du 1er février.

Les Yukonnais de 60 ans et plus qui habitent la grande région de Whitehorse (comprenant Ibex Valley, Marsh Lake et Mount Lorne) peuvent prendre rendez-vous pour recevoir le vaccin à partir du 1er février. Les 65 ans et plus peuvent déjà prendre leur rendez-vous. Quant aux personnes de 18 ans et plus, elles pourront se faire vacciner à partir du 10 février.

Pour prendre rendez-vous, allez au yukon.ca/fr/voila-notre-chance ou composez le 1-877-374-0425. Vous devrez présenter une preuve de résidence, comme une pièce d’identité délivrée par une administration publique, une carte d’assurance-santé du Yukon ou un document reçu par la poste sur lequel figurent vos nom et adresse. Après avoir reçu le vaccin, les Yukonnais doivent continuer à respecter les mesures de santé publique, comme le port du masque.

Dépistage de la COVID-19

Entre le mercredi 20 et mardi 26 janvier, 45 personnes ont passé un test au Centre d’évaluation et aux services de dépistage à l’auto.

Le Centre de dépistage et d’évaluation est ouvert du lundi au dimanche de 8 h 30 à 18 h. Les personnes qui présentent des symptômes graves et qui ont besoin d’assistance immédiate peuvent se rendre aux urgences de l’Hôpital général de Whitehorse, à un hôpital communautaire ou à un centre de santé. 

Statistiques sur l’application des règles

Au 26 janvier, le gouvernement du Yukon avait reçu 1 383 plaintes :

  • Défaut de s’isoler : 771
  • Rassemblement de plus de 10 personnes à l’intérieur ou de 50 à l’extérieur : 37
  • Manquement à l’obligation de transiter par le Yukon dans les 24 heures ou de suivre l’itinéraire désigné : 430
  • Non-respect des arrêts ministériels par des entreprises : 14
  • Non-respect des engagements pris dans une déclaration : 21
  • Défaut de porter un masque : 74
  • Défaut de respecter la distanciation physique : 36

Au total, 46 chefs d’accusation ont été portés, dont 37 en vertu de la Loi sur les mesures civiles d’urgence. Six nouveaux chefs d’accusation se sont ajoutés depuis la dernière mise à jour sur la COVID-19 du 20 janvier.

Nouveaux chefs d’accusation en vertu de la Loi sur les mesures civiles d’urgence : 

  • Défaut de s’isoler : 4
  • Défaut de se comporter d’une manière conforme à la déclaration : 2

Au total, 68 816 voyageurs sont entrés au Yukon :

  • Résidents du territoire : 18 547
  • Résidents de la Colombie-Britannique : 15 556
  • Résidents des Territoires du Nord-Ouest : 506
  • Résidents autorisés d’autres territoires : 373
  • Non-résidents en séjour : 12 016
  • Non-résidents en transit : 21 719
  • Autres : 99
  • Nombre d’autocollants distribués indiquant que des véhicules immatriculés ailleurs qu’au Yukon sont autorisés sur le territoire : 375

Le 20 janvier 2021 – 13 h 30 – Le point sur la COVID-19

Le gouvernement du Yukon informe le public des dernières mesures prises pour lutter contre la pandémie de COVID-19.

Cas de COVID-19 et rétablissements

En date du 20 janvier 2021, le nombre de cas officiel de COVID-19 dans le territoire s’élève à 70. De ce nombre, 69 personnes sont rétablies et une personne est décédée. On ne dénombre aucun cas actif. À ce jour, 6 175 personnes ont été testées. 

Déploiement de la vaccination

À la fin de la journée de mardi, 2 590 Yukonnais ayant choisi de recevoir le vaccin de Moderna, dont les résidents et le personnel des centres de soins prolongés, avaient reçu leur première dose. Les données les plus récentes sur la vaccination et les rapports d’avancement se trouvent au Yukon.ca.

À l’heure actuelle, 18 cliniques mobiles sont prévues pour les zones rurales et éloignées. Les résidents des collectivités désignées âgés de 18 ans ou plus pourront recevoir le vaccin.

Les Yukonnais qui habitent la grande région de Whitehorse (comprenant Ibex Valley, Marsh Lake et Mount Lorne) peuvent dès maintenant prendre rendez-vous pour se faire vacciner s’ils ont 70 ans ou plus ou s’ils vivent dans un contexte de groupe. Quant aux résidents de 60 ans ou plus, ils pourront recevoir le vaccin à partir du 1er février. Les personnes de 18 ans ou plus pourront le recevoir à partir du 10 février.

Vous pouvez prendre un rendez-vous au yukon.ca/fr/voila-notre-chance ou en appelant au 1-877-374-0425. Après avoir reçu le vaccin, les Yukonnais doivent continuer à respecter les mesures de santé publique, comme le port du masque.

Dépistage de la COVID-19

Entre le mercredi 13 et mardi 19 janvier, 56 personnes ont passé un test au Centre d’évaluation et au service de dépistage à l’auto à Whitehorse.

Le Centre de dépistage et d’évaluation est ouvert du lundi au dimanche de 8 h 30 à 18 h. Puisqu’un nombre considérablement réduit de Yukonnais y a eu recours dans les dernières semaines, le service de dépistage à l’auto à Whitehorse cessera d’être offert à la fin de la journée du 22 janvier. Les services du Centre de dépistage et d’évaluation seront adaptés en conséquence.  

Les personnes qui présentent des symptômes graves et qui ont besoin d’assistance immédiate peuvent se rendre aux urgences de l’Hôpital général de Whitehorse, à un hôpital communautaire ou à un centre de santé. 

Statistiques sur l’application des règles

Au 20 janvier, le gouvernement du Yukon avait reçu 1 349 plaintes :

  • Défaut de s’isoler : 753
  • Rassemblement de plus de 10 personnes à l’intérieur ou de 50 à l’extérieur : 35
  • Manquement à l’obligation de transiter par le Yukon dans les 24 heures ou de suivre l’itinéraire désigné : 425
  • Non-respect des arrêts ministériels par des entreprises : 14
  • Non-respect des engagements pris dans une déclaration : 19
  • Défaut de porter un masque : 68
  • Défaut de respecter la distanciation physique : 35

Au total, 40 chefs d’accusation ont été portés, dont 33 en vertu de la Loi sur les mesures civiles d’urgence. Un nouveau chef d’accusation s’est ajouté depuis la dernière mise à jour sur la COVID-19 du 13 janvier.

Nouveaux chefs d’accusation en vertu de la Loi sur les mesures civiles d’urgence : 

  • Défaut de s’isoler : 1

Au total, 68 295 voyageurs sont entrés au Yukon :

  • Résidents du territoire : 18 394
  • Résidents de la Colombie-Britannique : 15 477
  • Résidents des Territoires du Nord-Ouest : 506
  • Résidents autorisés d’autres territoires : 356
  • Non-résidents en séjour : 11 844
  • Non-résidents en transit : 21 619
  • Autres : 99
  • Nombre d’autocollants distribués indiquant que des véhicules immatriculés ailleurs qu’au Yukon sont autorisés sur le territoire : 273

Le 13 janvier 2021 – 14 h 15 – Le point sur la COVID-19

Le gouvernement du Yukon informe le public des dernières mesures prises pour lutter contre la pandémie de COVID-19.

Cas de COVID-19 et rétablissements

En date du 13 janvier 2021, le nombre de cas officiel de COVID‑19 dans le territoire s’élève à 70. De ce nombre, 63 personnes sont maintenant rétablies, une personne est décédée et on dénombre six cas actifs. À ce jour, 6 130 personnes ont été testées.

Déploiement de la vaccination

Une deuxième livraison de 7 200 vaccins de Moderna arrivera le 14 janvier. En date d’hier, 685 résidents et employés des établissements de soins prolongés ont reçu leur première dose du vaccin. Les données les plus récentes sur la vaccination et les rapports d’avancement se trouvent au Yukon.ca.

À partir d’aujourd’hui, certains Yukonnais peuvent commencer à s’inscrire en ligne pour se faire vacciner contre la COVID-19 au yukon.ca/voila-notre-chance. Des cliniques de vaccination mobiles se rendront à Watson Lake le 18 janvier, à Beaver Creek le 21 janvier et à Old Crow le 22 janvier. À Whitehorse, la vaccination débutera le 18 janvier pour des groupes désignés. Au cours des prochaines semaines à Whitehorse, la vaccination sera offerte :

  • aux travailleurs de la santé qui présentent un risque élevé ou qui ont été en contact avec des patients atteints de la COVID-19;
  • aux adultes plus âgés (en commençant par ceux de 70 ans ou plus);
  • aux personnes marginalisées et qui vivent dans un contexte de groupe, comme au refuge d’urgence de Whitehorse et au Centre correctionnel de Whitehorse.

À compter du jeudi 14 janvier, il sera possible de prendre rendez-vous en téléphonant au 1-877-374-0425. L’horaire et les lieux de la vaccination seront mis à jour régulièrement sur Yukon.ca.

Les vaccins contre la COVID-19 ne sont pas encore approuvés pour les enfants ou recommandés pour les femmes enceintes. Après avoir reçu le vaccin, les Yukonnais devront continuer à respecter les mesures de santé publique, comme porter un masque.

Horaire des services de dépistage de la COVID-19 

Le Centre de dépistage et d’évaluation de la COVID-19 à Whitehorse est ouvert du lundi au dimanche, de 8 h 30 à 18 h. Le service de dépistage à l’auto à Whitehorse est ouvert du lundi au vendredi, de 8 h à 15 h 30, sauf les jours fériés.

Les personnes qui présentent des symptômes graves et qui ont besoin d’assistance immédiate peuvent se rendre aux urgences de l’Hôpital général de Whitehorse, à un hôpital communautaire ou à un centre de santé.

Entre le 7 et le 13 janvier, 59 personnes ont passé un test au Centre de dépistage à l’auto à Whitehorse.

Statistiques sur l’application des règles

Au 12 janvier, le gouvernement du Yukon a reçu 1 317 plaintes au total :

  • Défaut de s’isoler : 733
  • Rassemblement de plus de 10 personnes à l’intérieur ou de 50 à l’extérieur : 35
  • Manquement à l’obligation de transiter par le Yukon dans les 24 heures ou de suivre l’itinéraire désigné : 422
  • Non-respect des arrêts ministériels par des entreprises : 14
  • Non-respect des engagements pris dans une déclaration ou non‑respect de l’interdiction d’entrer au Yukon : 18
  • Défaut de porter un masque : 61

Au total, 39 chefs d’accusation ont été portés, dont 32 en vertu de la Loi sur les mesures civiles d’urgence, dont 3 nouveaux chefs d’accusation depuis la dernière mise à jour sur la COVID-19 du 7 janvier.

Nouveaux chefs d’accusation en vertu de la Loi sur les mesures civiles d’urgence :  

  • Défaut de s’isoler : 1
  • Défaut de porter un masque : 2

Au total, 67 490 voyageurs sont entrés au Yukon :

  • Résidents du Yukon : 18 114
  • Résidents de la C.-B. : 15 419
  • Résidents des T.N.-O. : 506
  • Résidents autorisés d’autres territoires : 339
  • Non-résidents en séjour : 11 609
  • Non-résidents en transit : 21 407
  • Autres : 99
  • Nombre d’autocollants distribués indiquant que des véhicules immatriculés ailleurs qu’au Yukon sont autorisés sur le territoire : 363

Le 7 janvier 2021 – 16 h 35 – Le point sur la COVID-19

Le gouvernement du Yukon informe le public des dernières mesures prises pour lutter contre la pandémie de COVID-19.

Cas de COVID-19 et rétablissements

En date du 7 janvier 2020, le nombre de cas officiel de COVID‑19 dans le territoire s’élève à 69. De ce nombre, 59 personnes sont maintenant rétablies, une personne est décédée et on dénombre 9 cas actifs. À ce jour, 6 057 personnes ont été testées.

Vaccination

La vaccination contre la COVID-19 est en cours au Yukon, 310 doses ayant été administrées du 4 au 6 janvier 2021. Des mises à jour régulières du nombre total de vaccins administrés seront faites tous les mercredis et affichées au Yukon.ca.

Le Yukon devrait recevoir suffisamment de doses du vaccin Moderna pour vacciner 75 % de la population adulte d’ici la fin du mois de mars. Aucun vaccin n’est encore approuvé pour les enfants ou recommandé pour les personnes enceintes.

Guide des codes de couleur

Si vous ne vous sentez pas bien, consultez le guide des codes de couleur, qui explique comment surveiller vos symptômes, quand subir un test de dépistage et quand vous pourrez reprendre vos activités régulières.

Yukonnais encouragés à passer un test de dépistage

Toute personne qui présente des symptômes de la COVID-19 est encouragée à passer un test de dépistage. Vous pouvez prendre rendez-vous en ligne ou par téléphone au 867-393-3083. Si vous avez des questions d’ordre médical ou si vous ne vous sentez pas bien, composez le 811 ou utilisez l’outil d’auto-évaluation concernant la COVID-19.

Horaire des services de dépistage de la COVID-19

Le Centre de dépistage et d’évaluation de la COVID-19 est ouvert du lundi au dimanche, de 8 h 30 à 18 h. Le service de dépistage à l’auto à Whitehorse est ouvert du lundi au vendredi, de 8 h à 15 h 30, sauf les jours fériés.

Les personnes qui présentent des symptômes graves et qui ont besoin d’assistance immédiate peuvent se rendre aux urgences de l’Hôpital général de Whitehorse, à un hôpital communautaire ou à un centre de santé.

Entre le 28 décembre et le 6 janvier, 149 personnes ont passé un test au Centre d’évaluation et au service de dépistage à l’auto à Whitehorse.

Statistiques sur l’application des règles

Au 7 janvier, le gouvernement du Yukon a reçu 1 277 plaintes au total :

  • Défaut de s’isoler : 714
  • Rassemblement de plus de 10 personnes à l’intérieur ou de 50 à l’extérieur : 35
  • Manquement à l’obligation de transiter par le Yukon dans les 24 heures ou de suivre l’itinéraire désigné : 419
  • Non-respect des arrêts ministériels par des entreprises : 14
  • Non-respect des engagements pris dans une déclaration ou non‑respect de l’interdiction d’entrer au Yukon : 18
  • Défaut de porter un masque : 46

Au total, 37 chefs d’accusation ont été portés, dont 30 en vertu de la Loi sur les mesures civiles d’urgence, y compris 5 nouveaux chefs d’accusation depuis la dernière mise à jour sur la COVID‑19 du 23 décembre.

Nouveaux chefs d’accusation en vertu de la Loi sur les mesures civiles d’urgence :

  • Défaut de s’isoler : 3
  • Défaut de se comporter d’une manière conforme à la déclaration : 9
  • Défaut de porter un masque : 1

Au total, 67 209 voyageurs sont entrés au Yukon :

  • Résidents du Yukon : 18 042
  • Résidents de la C.-B. : 15 392
  • Résidents des T.N.-O. : 502
  • Résidents autorisés d’autres territoires : 329
  • Non-résidents en séjour : 11 473
  • Non-résidents en transit : 21 362
  • Autres : 99
  • Nombre d’autocollants distribués indiquant que des véhicules immatriculés ailleurs qu’au Yukon sont autorisés sur le territoire : 361

Le 1er janvier 2021 – 18 h 09 – Le point sur la COVID-19

Le médecin hygiéniste en chef, le Dr Brendan Hanley, a confirmé aujourd’hui quatre nouveaux cas de COVID-19, ce qui porte le nombre total de cas dans le territoire à 64. Il y a ainsi quatre cas actifs au Yukon.

  • Cas 61, 62, 63 et 64 : Yukonnais en contact avec un voyageur de l’extérieur du Yukon.
  • État de santé : En rétablissement à domicile.

Avis d’exposition possible

Des personnes peuvent avoir été exposées à la COVID-19 :

  • Mardi 22 décembre 2020
    • Vol Air North 2517, de Vancouver à Whitehorse, entre 12 h 15 (HNP) et 14 h 50 (HNY)
  • Dimanche 27 décembre 2020
    • Salle de mieux-être du Centre des Jeux du Canada, entre 13 h 30 et 16 h.

Toute personne qui ressent des symptômes apparentés à la COVID-19 doit se mettre en isolement et rester chez elle, utiliser l’outil d’auto-évaluation et passer un test de dépistage.

6 mesures de protection plus 1 (port du masque)

Toutes les personnes au Yukon doivent respecter les six mesures de protection et porter un masque dans tous les espaces publics intérieurs. Pour en savoir plus sur les 6 mesures : yukon.ca/fr/6mesuresdeprotection.


Le 22 décembre 2020 – 15 h 43 – Le point sur la COVID-19

Le gouvernement du Yukon informe le public des dernières mesures prises pour lutter contre la pandémie de COVID-19.

Cas de COVID-19 et rétablissements

En date du 22 décembre 2020, le nombre de cas officiel de COVID‑19 dans le territoire s’élève à 59. De ce nombre, 58 personnes sont maintenant rétablies et une personne est décédée. À ce jour, il n’y a aucun cas actif au territoire et 5 872 personnes ont été testées.

Directives concernant les options d’isolement pour les visiteurs

Deux options d’isolement se présentent aux visiteurs du Yukon qui cohabitent avec des personnes n’ayant pas voyagé à l’extérieur du territoire.

Option 1

Les visiteurs peuvent s’isoler volontairement dans une maison pendant 14 jours sans avoir à maintenir une distance physique avec les autres résidents si ceux-ci se placent également en isolement et n’ont pas de contact avec l’extérieur. Par exemple, un étudiant universitaire en visite et les membres de sa famille peuvent se serrer dans leurs bras, partager des repas et cohabiter dans le même espace de vie si personne n’a de contact à l’extérieur durant toute la période d’isolement.

Les ménages ayant accueilli des invités qui repartent avant la fin de la période de 14 jours peuvent mettre fin à leur isolement trois jours après le départ des invités, pourvu qu’ils surveillent l’apparition de symptômes et s’informent auprès de leurs invités pour savoir s’ils présentent des symptômes. Si aucun symptôme n’est signalé après ces trois jours, tous pourront reprendre leurs activités habituelles.

Option 2

Si des membres du ménage souhaitent poursuivre leurs activités (ex. se rendre au travail, à l’école ou faire des courses), les visiteurs qui sont en isolement doivent maintenir en tout temps une distance de deux mètres entre eux et les autres résidents qui sont à l’intérieur du foyer.

En savoir plus sur l’isolement à l’arrivée sur le territoire.

Horaire des services de dépistage pendant la période des fêtes

Pour la période des fêtes, le Centre de dépistage et d’évaluation de la COVID-19 sera fermé le 24 décembre, à compter de 16 h, ainsi que les 25 et 26 décembre. Le Centre de dépistage à l’auto de Whitehorse sera quant à lui fermé du 25 au 28 décembre ainsi que le 1er janvier.

Les personnes qui présentent des symptômes graves et qui ont besoin d’assistance immédiate peuvent se rendre aux services des urgences de l’Hôpital général de Whitehorse, à un hôpital communautaire ou à un centre de santé.

Entre le 14 et le 20 décembre, 80 personnes ont passé un test au Centre d’évaluation et au service de dépistage à l’auto à Whitehorse.

Statistiques sur l’application des règles

Au 21 décembre, le gouvernement du Yukon a reçu 1 198 plaintes au total :

  • Défaut de s’isoler : 697
  • Rassemblement de plus de 10 personnes à l’intérieur ou de 50 à l’extérieur : 32
  • Manquement à l’obligation de transiter par le Yukon dans les 24 heures ou de suivre l’itinéraire désigné : 411
  • Non-respect des arrêts ministériels par des entreprises : 12
  • Non-respect des engagements pris dans une déclaration ou non‑respect de l’interdiction d’entrer au Yukon : 18
  • Défaut de porter un masque : 28

Au total, 32 chefs d’accusation ont été portés, dont 27 en vertu de la Loi sur les mesures civiles d’urgence, dont un nouveau chef d’accusation pour défaut de s’isoler.

Au total, 65 777 voyageurs sont entrés au Yukon :

  • Résidents du Yukon : 17 597
  • Résidents de la C.-B. : 15 293
  • Résidents des T.N.-O. : 492
  • Résidents autorisés d’autres territoires : 329
  • Non-résidents en séjour : 10 910
  • Non-résidents en transit : 21 057
  • Autres : 99
  • Nombre d’autocollants distribués indiquant que des véhicules immatriculés ailleurs qu’au Yukon sont autorisés sur le territoire : 354

Le 17 décembre 2020 – 10 h – Le point sur la COVID-19

Le gouvernement du Yukon informe le public des dernières mesures prises pour lutter contre la pandémie de COVID-19.

Cas de COVID-19 et rétablissements

En date du 17 décembre 2020, le nombre de cas officiel de COVID-19 dans le territoire s’élève à 59. De ce nombre, 57 personnes sont maintenant rétablies, une personne est décédée et 1 cas est toujours actif. À ce jour, 5 790 personnes ont été testées.

COVID-19 : directives concernant les ménages jumelés

À l’approche des fêtes de fin d’année, alors que la menace de la COVID-19 persiste dans le territoire, nous demandons à la population yukonnaise d’être prudente, de respecter les directives sur les rassemblements et de restreindre les contacts aux membres des cercles de ménages.

Votre cercle de ménages peut comprendre jusqu’à 15 personnes. Toutefois, plus il est petit, plus vous limitez vos risques d’exposition. Nous vous encourageons donc à restreindre votre cercle à moins de 10 personnes si possible. Rappelez-vous que les rassemblements intérieurs se limitent à 10 personnes. S’il y a des personnes qui ne font pas partie de votre cercle, conservez en tout temps une distance de deux mètres (six pieds).

Pour en savoir plus sur les directives concernant les ménages jumelés, consultez le https://yukon.ca/fr/menages-jumeles-covid-19.

Message automatique en arrivant au Yukon

Depuis le lundi 14 décembre 2020, toutes les personnes qui ont signé une déclaration en entrant au Yukon recevront un message texte environ 72 heures après leur arrivée. Ce message, en anglais et en français, leur rappellera l’obligation de s’isoler dès leur arrivée au Yukon, et fournit un lien vers des informations et des ressources sur yukon.ca.

Centre de dépistage et d’évaluation de la COVID-19

Entre le 7 et le 16 décembre, 201 personnes ont passé un test au Centre d’évaluation et au service de dépistage à l’auto à Whitehorse.

Le service de dépistage de la COVID-19 à l’auto est encore ouvert, mais à heures d’ouverture réduites. Il est désormais ouvert du lundi au samedi, de 8 h à 15 h 30, au même endroit.

Coordonnées des clients des restaurants et des bars

Depuis le 7 décembre, les restaurants et les bars recueillent les coordonnées de leurs clients au cas où nous devions procéder à une recherche des contacts. Nous recommandons aux établissements de recueillir le nom et le prénom des clients et, à des fins de confidentialité, de s’assurer que ces renseignements ne sont pas accessibles aux autres clients.

Nous recommandons de recueillir :

  • les nom et prénom ainsi que le téléphone ou le courriel d’au moins un membre de chaque groupe;
  • le nombre total de personnes dans le groupe;
  • la date et l’heure d’arrivée du groupe;
  • le numéro ou l’emplacement de la table.

Nous sommes reconnaissants des mesures prises par les restaurants et les bars pour aider à enrayer la propagation du virus.

Statistiques sur l’application des règles

Au 16 décembre, le gouvernement du Yukon avait reçu 1 181 plaintes au total :

  • Défaut de s’isoler : 688
  • Rassemblement de plus de 10 personnes à l’intérieur ou de 50 personnes à l’extérieur : 31
  • Manquement à l’obligation de transiter par le Yukon dans les 24 heures ou de suivre l’itinéraire désigné: 407
  • Non-respect des arrêtés ministériels par des entreprises: 12
  • Non-respect des engagements pris dans une déclaration ou non-respect de l’interdiction d’entrer au Yukon : 18
  • Défaut de porter un masque : 25

Au total, 31 chefs d’accusation ont été portés, dont 26 en vertu de la Loi sur les mesures civiles d’urgence.

Au total, 65 354voyageurs sont entrés au Yukon :

  • Résidents du Yukon : 17 433
  • Résidents de la C.-B : 15 260
  • Résidents des T.N.-O. : 490
  • Résidents autorisés d’autres territoires : 318
  • Non-résidents en séjour : 10 777
  • Non-résidents en transit : 20 977
  • Autres : 99
  • Nombre d’autocollants distribués indiquant que des véhicules immatriculés ailleurs qu’au Yukon sont autorisés sur le territoire : 354

Le 10 décembre 2020 – 14 h 27 – Publication de la Stratégie de vaccination contre la COVID-19 au Yukon

Le gouvernement du Yukon a publié la Stratégie de vaccination du Yukon contre la COVID-19. Le document présente les grandes lignes du plan du Yukon pour distribuer efficacement et en toute sécurité le vaccin dans l’ensemble du territoire.

Tous les Yukonnais adultes admissibles qui le souhaitent recevront le vaccin contre la COVID-19 gratuitement au début de 2021. À l’heure actuelle, aucun vaccin n’a encore été approuvé pour les enfants ou recommandé pour les femmes enceintes.

Le Yukon recevra une quantité suffisante de doses pour vacciner 75 % de la population adulte admissible au cours des trois premiers mois de 2021. Le nombre de doses allouées au Yukon tient compte de son importante population autochtone et du fait que le territoire compte de nombreuses collectivités éloignées. Si plus de Yukonnais choisissent de recevoir le vaccin, des doses additionnelles seront mises à disposition au cours du deuxième trimestre de 2021.

Des vaccins sûrs et efficaces réduiront la propagation du virus qui provoque la COVID-19 ainsi que les maladies et les décès qui en résultent. Au fil du temps, l’immunisation généralisée permettra aux Yukonnais de vivre avec moins de restrictions, comme le décrit le document « Une voie à suivre : Le plan du Yukon pour lever les restrictions liées à la COVID-19 ».

Lire la Stratégie de vaccination contre la COVID-19 au Yukon (en cours de traduction)


Le 8 décembre 2020 – 13 h 37 – Le point sur la COVID-19

Le gouvernement du Yukon informe le public des dernières mesures prises pour lutter contre la pandémie de COVID-19.

Cas de COVID-19 et rétablissements

En date du 8 décembre, le nombre de cas officiel de COVID-19 dans le territoire s’élève à 58. De ce nombre, 47 personnes sont maintenant rétablies, une personne est décédée et 10 cas sont toujours actifs. À ce jour, 5 607 personnes ont été testées.

Directives à l’intention des visiteurs

Toute personne arrivant de l’extérieur du territoire doit s’isoler pendant 14 jours à Whitehorse, à moins d’être un résident du Yukon pouvant s’isoler à son domicile situé à l’extérieur de Whitehorse ou de pouvoir s’isoler chez un membre de sa famille habitant à l’extérieur de la ville. Les visiteurs qui s’isolent avec d’autres personnes doivent respecter des consignes spécifiques.

Coordonnées dans les bars et restaurants

Les clients des bars et des restaurants doivent maintenant fournir leurs coordonnées afin de faciliter le traçage des contacts. Ces informations seront utilisées uniquement par le Centre de lutte contre les maladies transmissibles du Yukon si nécessaire; elles seront conservées 30 jours, après quoi elles seront supprimées.

Port obligatoire du masque

Depuis le 1er décembre, le port du masque est obligatoire dans tous les espaces publics intérieurs au Yukon. La santé publique vérifie si les gens respectent la règle et recueille les commentaires du public; des mesures de sensibilisation et d’application de la loi seront mises en place en fonction de l’évolution de la situation. Grâce au port du masque et à l’application des six mesures de protection, les Yukonnais peuvent efficacement limiter la propagation de la COVID-19.

Centre d’évaluation et de dépistage de la COVID-19

Entre le lundi 30 novembre et le dimanche 6 décembre, 282 personnes ont subi un test au centre d’évaluation et au service de dépistage à l’auto à Whitehorse.

Statistiques sur l’application des règles

Au 7 décembre, le gouvernement du Yukon avait reçu 1 130 plaintes au total :

  • Défaut de s’isoler : 655
  • Rassemblements de plus de 10 personnes à l’intérieur ou de 50 personnes à l’extérieur : 30
  • Manquement à l’obligation de transiter par le Yukon dans les 24 heures ou de suivre l’itinéraire désigné : 403
  • Non-respect des arrêtés ministériels par des entreprises : 11
  • Non-respect des engagements pris dans une déclaration ou non-respect de l’interdiction d’entrer au Yukon : 18
  • Défaut de porter un masque : 13

Au total, 26 chefs d’accusation ont été portés, dont 21 en vertu de la Loi sur les mesures civiles d’urgence.

Au total, 64 676 voyageurs sont entrés au Yukon :

  • Résidents du Yukon : 17 163
  • Résidents de la C.-B. : 15 221
  • Résidents des T.N.-O. : 486
  • Résidents autorisés d’autres territoires : 309
  • Non-résidents en séjour : 10 573
  • Non-résidents en transit : 20 825
  • Autres : 99
  • Nombre d’autocollants distribués indiquant que des véhicules immatriculés ailleurs qu’au Yukon sont autorisés sur le territoire : 350

Le 4 décembre 2020 – 17 h 12 – Trois nouveaux cas de COVID-19 au territoire

Le médecin hygiéniste en chef du Yukon, le Dr Brendan Hanley, confirme trois nouveaux cas de COVID-19 dans le territoire, ce qui porte le nombre total de cas à 54. Le Yukon compte actuellement 12 cas actifs.

  • Le cas 52, à Whitehorse, est lié à un cas antérieur.
  • Le cas 53, à Whitehorse, est lié à un voyage à l’extérieur du Yukon.
  • Le cas 54, à Whitehorse fait actuellement l’objet d’une enquête.

Avis d’exposition

Il est possible d’avoir été exposé à la COVID-19 dans les endroits, aux dates et aux heures ci-dessous :

  • Jeudi 26 novembre 2020, entre 12 h 30 et 14 h 30
    • Real Canadian Superstore
    • Wykes’ Your Independent Grocer
    • Le magasin des alcools de Whitehorse
       
  • Vendredi 27 novembre 2020  
    • Le concert hommage à Black Sabbath et à Deep Purple, au The Local Bar, 206, rue Jarvis, de 20 h 30 à la fermeture.

L’un des vols suivants :

  • Vendredi 27 novembre 2020
    • AC 25, Calgary – Vancouver
      11 h 50 (HNR) – 12 h 15 (HNP) 
    • AC 8887, Vancouver – Whitehorse
      13 h 35 (NHP) – 16 h 59 (NHY)

Personnes de Whitehorse présentant des symptômes

Toute personne à Whitehorse qui présente des symptômes et qui s’est trouvée à l’un de ces endroits doit contacter le Centre de dépistage et d’évaluation de la COVID-19 au 867-393-3083 pour passer un test. Elle peut également se présenter au centre de dépistage à l’auto de Centennial Motors, sur la route de l’Alaska, en face de l’aéroport, entre 8 h 30 et 17 h 30.

En raison du volume d’appels élevé, on pourrait vous demander de laisser un numéro de téléphone. Le personnel du centre vous rappellera. Si on ne vous rappelle pas dans les 24 heures, veuillez rappeler.

Personnes de l’extérieur de Whitehorse présentant des symptômes

Les personnes habitant à l’extérieur de Whitehorse doivent contacter le centre de santé communautaire de leur région.

Personnes ne présentant pas de symptômes

Les personnes qui n’ont pas de symptômes et qui n’ont pas été informées par un professionnel de la santé qu’elles ont été en contact avec une personne infectée à la COVID-19 n’ont pas de mesures à prendre.

Personnes en attente de résultats

Les personnes en attente de résultats d’un test de dépistage doivent s’isoler jusqu’à ce qu’elles aient reçu leurs résultats.

Contacts avec des personnes dans un site d’exposition

Les personnes qui ont été en contact avec une personne qui s’est trouvée dans l’un des endroits mentionnés dans les avis d’exposition sont des contacts secondaires. Elles doivent surveiller leur état de santé, mais n’ont pas besoin de s’isoler.

6 mesures de protection plus 1 (port du masque)

Toutes les personnes au Yukon doivent respecter les six mesures de protection et, de plus, porter un masque dans tous les espaces publics intérieurs. Pour en savoir plus sur les 6 mesures : yukon.ca/fr/6mesuresdeprotection

Symptômes de la COVID-19 : rappel

Toute personne qui ressent l’un ou l’autre des symptômes ci-dessous doit s’isoler et passer sans tarder un test de dépistage.

  • Fièvre
  • Frissons
  • Toux
  • Difficultés à respirer
  • Essoufflement
  • Écoulement nasal
  • Mal de gorge
  • Perte du sens du goûter ou de l’odorat
  • Maux de tête
  • Léthargie (fatigue)
  • Perte d’appétit
  • Nausées et vomissements
  • Diarrhée
  • Douleurs musculaires

Le 4 décembre 2020 – 13 h 20 – Nouvelle obligation en vue du traçage de contacts

À compter du lundi 7 décembre 2020, partout au Yukon, les restaurants et les bars devront tenir une liste quotidienne de leur clientèle. Le médecin hygiéniste en chef du Yukon, le Dr Brendan Hanley, a mis en place cette mesure pour faciliter le traçage des contacts en cas d’infection.

Les clients de chaque établissement auront l’obligation d’inscrire leur nom et leurs coordonnées dans un registre. Les établissements devront conserver ces registres pendant 30 jours, qui ne seront remis au Centre de lutte contre les maladies transmissibles du Yukon que si des cas d’infection se déclarent.

Informations pour les bars et les restaurants.


Le 2 décembre 2020 – 18 h 14 – Nouveau cas de COVID-19 au territoire

Le Dr Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon, confirme un nouveau cas de COVID-19 au territoire, ce qui porte le nombre total à 50 cas. Le Yukon compte donc actuellement 20 cas actifs.

Les cas 48 et 49, déclarés le 1er décembre dernier, sont liés à un cas antérieur.

Le cas 50, situé à Whitehorse, fait actuellement l’objet d’une enquête.

Des avis d’exposition sont émis pour :

  • Winter Long Brewing Co.
    • le vendredi 27 novembre 2020, entre 17 h 30 et 19 h 30.
  • Whiskey Jacks Pub & Grill
    • le mercredi 25 novembre 2020, entre 16 h 30 et 18 h 30.

Si vous vous êtes trouvé ces endroits et éprouvez des symptômes, prenez un rendez-vous pour passer un test au Centre de dépistage et d’évaluation de la COVID-19 (867-393-3083), à Whitehorse, ou présentez-vous au centre de dépistage à l’auto de Centennial Motors, sur la route de l’Alaska, en face de l’aéroport.

Vous pouvez aussi communiquer avec votre centre de santé local.

En raison du volume d’appels élevé, on pourrait vous demander de laisser un numéro de téléphone. Le personnel du Centre de dépistage et d’évaluation de la COVID-19 vous rappellera dans les 24 heures; si ce n’est pas le cas, veuillez rappeler.

Les personnes qui se font tester doivent demeurer en isolement jusqu’à ce qu’elles reçoivent leurs résultats.

Si vous avez été en contact avec une personne qui était présente à l’un des sites listés dans les avis d’exposition, vous êtes un contact de second degré. Nous vous demandons de surveiller votre état de santé pour détecter l’apparition de symptômes, toutefois, vous n’avez pas à vous isoler.

Si vous n’avez pas été contacté par les autorités de santé publique et ne présentez pas de symptômes, vous pouvez poursuivre vos activités habituelles. Rappelez-vous de respecter les six mesures de protection et de porter un masque lorsque cela est exigé.

Toute personne qui présente l’un des symptômes suivants doit immédiatement s’isoler et prendre les dispositions nécessaires pour passer un test de dépistage :  

  • fièvre;
  • frissons;
  • toux;
  • difficultés respiratoires;
  • essoufflement;
  • écoulement nasal;
  • mal de gorge;
  • perte du sens du goûter ou de l’odorat;
  • maux de tête;
  • léthargie (fatigue);
  • perte d’appétit;
  • nausées et vomissements;
  • diarrhée;
  • douleurs musculaires.

Le gouvernement du Yukon encourage la population à demeurer calme, à continuer d’appliquer les six mesures de protection et à porter le masque.


Le 1er décembre 2020 – 13 h 35 – Le point sur la COVID-19

Le gouvernement du Yukon informe le public des dernières mesures prises pour lutter contre la pandémie de COVID-19.

Cas de COVID-19 et rétablissements

En date du 1er décembre, le nombre de cas officiel de COVID-19 dans le territoire s’élève à 47. De ce nombre, 29 personnes sont maintenant rétablies, une personne est décédée et 17 cas sont toujours actifs. À ce jour, 5 336 personnes ont été testées.

Programmes d’aide

Renseignez-vous sur la gamme de programmes d’aide offerts à la population durant la pandémie. Au nombre des programmes offerts :

  • remboursement des congés de maladie payés pour les employeurs;
  • accès à des congés non payés pour les employés;
  • nouveaux fonds d’aide pour le secteur touristique et les organismes à but non lucratif;
  • programme de secours pour couvrir certains frais fixes pour les entreprises.

Prolongement du service de dépistage à l’auto à Whitehorse

Le service de dépistage à l’auto sera prolongé jusqu’à nouvel ordre, au 91628, route de l’Alaska (dans le lave-auto de l’ancien Centennial Motors) à Whitehorse. Le service est offert de 8 h 30 à 17 h 30 sept jours sur sept. Le Centre de dépistage de la COVID-19 demeure également ouvert de 8 h 30 à 18 h tous les jours.

Du lundi 23 novembre au dimanche 29 novembre, 632 personnes ont été testées au Centre de dépistage et au service de dépistage à l’auto à Whitehorse.

Confidentialité et informations exactes

L’information sur les cas positifs, y compris les localités visées, est fournie en tenant compte de la nécessité de protéger la vie privée des Yukonnais et Yukonnaises. La santé publique étant une priorité, des informations plus précises sont diffusées lorsque cela est nécessaire et que le médecin hygiéniste en chef le recommande. Visitez yukon.ca pour en savoir plus.

Respect des consignes affichées

Veuillez respecter en tout temps les consignes de santé publique affichées dans les restaurants ou tout autre endroit public. Selon les lignes directrices générales, six personnes au plus peuvent être assises à la même table, il faut une distance de deux mètres entre les tables et les personnes qui se sentent malades doivent restent à la maison.

Le masque doit obligatoirement être porté en tout temps dans les lieux publics intérieurs.

Si vous étiez à l’un des endroits mentionnés dans les avis d’exposition aux jours et aux heures indiqués et que vous présentez des symptômes, téléphonez au Centre de dépistage de la COVID-19, au 867‑393‑3083, à Whitehorse ou contactez le centre de santé communautaire le plus près de chez vous.

Statistiques sur l’application des règles

Au 30 novembre, le gouvernement du Yukon a reçu 1 079 plaintes :

  • Défaut de s’isoler : 630
  • Rassemblements de plus de 10 personnes à l’intérieur ou de 50 personnes à l’extérieur : 28
  • Manquement à l’obligation de transiter par le Yukon dans les 24 heures ou de suivre l’itinéraire désigné : 392
  • Non-respect des arrêtés ministériels par des entreprises : 11
  • Non-respect des engagements pris dans une déclaration ou non-respect de l’interdiction d’entrer au Yukon : 18

Au total, 26 chefs d’accusation ont été portés, dont 21 en vertu de la Loi sur les mesures civiles d’urgence (LMCU).

En tout, 64 061 voyageurs sont entrés au Yukon :

  • Résidents du Yukon : 16 910
  • Résidents de la C.-B. : 15 195
  • Résidents des T.N.-O. : 486
  • Résidents autorisés d’autres territoires : 303
  • Non-résidents en séjour : 10 391
  • Non-résidents en transit : 20 677
  • Autres : 99
  • Nombre d’autocollants distribués indiquant que des véhicules immatriculés ailleurs qu’au Yukon sont autorisés sur le territoire : 348

Le 29 novembre 2020 – 16 h 45 – Nouveau cas de COVID-19 au territoire

Le Dr Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon, confirme un nouveau cas de COVID-19 au territoire, ce qui porte le nombre total à 46 cas. Le Yukon compte donc actuellement 16 cas actifs.

Situé à Whitehorse, ce nouveau cas fait actuellement l’objet d’une enquête.

Un autre avis d’exposition a été émis :

  • Baked Café & Bakery
    • Samedi 21 novembre 2020, de 12 h 30 à 14 h.

Si vous vous êtes trouvé à cet endroit et éprouvez des symptômes, placez-vous immédiatement en isolement et faites-vous tester. Pour ce faire, contactez le Centre de dépistage et d’évaluation de la COVID-19, au 867-393-3083, ou rendez-vous au service de dépistage à l’auto, situé au lave-auto de Centennial Motors, au 91628, route de l’Alaska.

Si vous résidez à l’extérieur de Whitehorse, mais étiez à cet endroit au moment indiqué, contactez le contre de santé de votre localité. 

En raison du volume d’appels élevé, on pourrait demander aux gens de laisser un numéro de téléphone. Le personnel les rappellera dans les 24 heures; si ce n’est pas le cas, veuillez rappeler.

Les personnes qui se font tester doivent demeurer en isolement jusqu’à ce qu’elles reçoivent leurs résultats.

Si vous avez été en contact avec une personne qui était présente à l’un des sites listés dans les avis d’exposition, vous êtes un contact de second degré. Bien qu’il demeure judicieux de surveiller votre état de santé pour détecter l’apparition de symptômes, vous n’avez pas à vous isoler.

Si vous n’avez pas été contacté par les autorités de santé publique et ne présentez pas de symptômes, vous pouvez poursuivre vos activités habituelles. Rappelez-vous de respecter les six mesures de protection et de porter un masque lorsque cela est exigé.

Toute personne qui présente l’un des symptômes suivants doit immédiatement s’isoler et prendre les dispositions nécessaires pour passer un test de dépistage :  

  • fièvre;
  • frissons;
  • toux;
  • difficultés respiratoires;
  • essoufflement;
  • écoulement nasal;
  • mal de gorge;
  • perte du sens du goûter ou de l’odorat;
  • maux de tête;
  • léthargie (fatigue);
  • perte d’appétit;
  • nausées et vomissements;
  • diarrhée;
  • douleurs musculaires.

Le gouvernement du Yukon encourage la population à demeurer calme, à continuer d’appliquer les six mesures de protection. À compter du 1er décembre 2020, une septième mesure sera ajoutée : le port du masque dans tous les lieux publics intérieurs du Yukon.


Le 27 novembre 2020 – 20 h 08 – Nouveaux cas de COVID-19 au territoire

Le Dr Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon, confirme trois nouveaux cas de COVID-19 au territoire, ce qui porte à 45 le nombre total de cas. Le Yukon compte donc actuellement 15 cas actifs.

Les trois cas sont à Whitehorse et les enquêtes sont en cours pour chacun d’eux.

  • Les cas 43 et 44 sont liés à un cas déjà identifié à Whitehorse.
  • Le cas 45 découle d’un voyage à l’extérieur du territoire.

D’autres avis d’exposition du possible sont émis pour :

  • Better Bodies
    • Du dimanche 1er novembre au mercredi 18 novembre, de 17 h à 19 h.
       
  • Salle de mieux-être du Centre des jeux du Canada
    • Samedi 21 novembre, de 11 h à midi.  
       
  • Sakura Sushi
    • Vendredi 20 novembre, de 17 h à la fermeture.
       
  • Transports en commun de Whitehorse
    • Mercredi 18 novembre :
      • Trajet no 2 de Copper Ridge à la 2e Avenue, de 8 h à 8 h 30.
      • Trajet no 2 de la 2e Avenue à Copper Ridge, de 17 h à 17 h 45.
         
    • Jeudi 19 novembre :
      • Trajet no 2 de Copper Ridge à la 2e Avenue, de 14 h 30 à 15 h 30.
      • Trajet no 5 de la 2e Avenue à Range Road de 19 h 30 à 19 h 50.
      • Trajet no 2 de la 2e Avenue à Copper Ridge, de 22 h à 22 h 30.

Si vous avez été en contact avec une personne qui était présente à l’un des sites listés dans les avis d’expositions, vous êtes un contact de second degré et n’avez pas à vous isoler. Visitez le site Yukon.ca pour en savoir plus sur les mesures d’isolement.

Si vous n’avez pas été contacté par les autorités de santé publique et ne présentez pas de symptômes, vous pouvez poursuivre vos activités habituelles. Rappelez-vous de respecter les six mesures de protection et de porter un masque lorsque cela est exigé.

Toute personne qui présente l’un des symptômes suivants doit immédiatement s’isoler et prendre les dispositions nécessaires pour passer un test de dépistage :  

  • fièvre;
  • frissons;
  • toux;
  • difficultés respiratoires;
  • essoufflement;
  • écoulement nasal;
  • mal de gorge;
  • perte du sens du goûter ou de l’odorat;
  • maux de tête;
  • léthargie (fatigue);
  • perte d’appétit;
  • nausées et vomissements;
  • diarrhée;
  • douleurs musculaires.

Si vous vous êtes trouvé ces endroits et éprouvez des symptômes, prenez un rendez-vous pour passer un test au Centre de dépistage et d’évaluation de la COVID-19 (867-393-3083) ou présentez-vous au centre de dépistage à l’auto de Centennial Motors, sur la route de l’Alaska en face de l’aéroport. Vous pouvez aussi communiquer avec votre centre de santé local. En raison du volume d’appels élevé, on pourrait demander aux gens de laisser un numéro de téléphone. Le personnel les rappellera dans les 24 heures; si ce n’est pas le cas, veuillez rappeler.

Le gouvernement du Yukon encourage la population à demeurer calme, à continuer d’appliquer les six mesures de protection et à porter le masque lors que cela est exigé. Nous vous remercions de votre patience et de votre solidarité les uns envers les autres.


Le 26 novembre 2020 – 20 h 15 – Nouveaux cas de COVID-19 au territoire

Le Dr Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon, confirme trois nouveaux cas de COVID-19 au territoire, ce qui porte le nombre total à 42. De ce nombre, 6 nouveaux cas sont à l’état de guérison et 12 sont toujours actifs.

Deux cas sont à Whitehorse et le troisième est dans une collectivité rurale :

  • cas numéro 40 est lié à un cas antérieur de Whitehorse;
  • cas numéro 41 est lié au Diwali Festival qui a eu lieu à Whitehorse;
  • cas numéro 42, situé en région, est possiblement lié à un cas antérieur de Whitehorse; les démarches d’enquête à cet effet sont toujours en cours.

Si vous étiez au Diwali Festival le 14 novembre et présentez des symptômes, il est recommandé de passer un test de dépistage sans délai.

Un avis d’exposition pour un nouvel endroit est s’ajoute à la liste des sites d’exposition :

  • Save-On-Foods
    • le mercredi 18 novembre, entre 10 h 30 et midi.

Si vous avez été en contact avec une personne qui était présente à l’un des sites listés dans les avis d’expositions, vous êtes un contact de second degré et n’avez pas à vous isoler. Visitez le site Yukon.ca pour en savoir plus sur les mesures d’isolement.

Si vous n’avez pas été contacté par les autorités de santé publique et ne présentez pas de symptômes, vous pouvez poursuivre vos activités habituelles. Rappelez-vous de respecter les six mesures de protection et de porter un masque dans les endroits où il est requis.

Toute personne qui présente l’un des symptômes suivants doit immédiatement s’isoler et prendre les dispositions nécessaires pour passer un test de dépistage sans délai :

  • fièvre;
  • frissons;
  • toux;
  • difficultés respiratoires;
  • essoufflement;
  • écoulement nasal;
  • mal de gorge;
  • perte du sens du goûter ou de l’odorat;
  • maux de tête;
  • léthargie (fatigue);
  • perte d’appétit;
  • nausées et vomissements;
  • diarrhée;
  • douleurs musculaires.

Si vous vous êtes trouvé dans l’un de ces endroits et éprouvez des symptômes, prenez un rendez-vous pour passer un test de dépistage au Centre de dépistage et d’évaluation de la COVID-19 en composant le 867-393-3083. Vous pouvez également vous présenter au centre de dépistage à l’auto de Centennial Motors, sur la route de l’Alaska en face de l’aéroport. Si vous habitez en région, contactez le centre de santé de votre localité. En raison du volume d’appels élevé, vous pourriez avoir à laisser un numéro de téléphone. Le personnel vous rappellera alors dans les 24 heures suivantes.

Le gouvernement du Yukon encourage la population à demeurer calme, à continuer d’appliquer les six mesures de protection et à respecter la consigne de port du masque là où elle s’applique. Nous vous remercions de votre patience et de votre solidarité les uns envers les autres.


Le 26 novembre 2020 – 17h 45 – Prolongement du service de dépistage de la COVID-19 à l’auto à Whitehorse

Le service de dépistage de la COVID-19 à l’auto sera prolongé de deux semaines. Actuellement situé dans le lave-auto de Centennial Motors, le service pourrait se poursuivre à un autre endroit jusqu’en 2021. Pour le gouvernement du Yukon, le dépistage et la recherche des contacts demeurent des éléments essentiels dans sa gestion de la COVID-19 dans territoire. Afin de répondre aux besoins croissants, le gouvernement s’est empressé d’ouvrir ce nouveau centre de manière à augmenter sa capacité de dépistage.

Le choix d’un service temporaire de dépistage à l’auto s’est d’abord arrêté sur une installation de lave-auto. Centennial Motors, qui a répondu à notre demande le vendredi 20 novembre, remplissait les critères requis. Nous avons ainsi pu offrir des tests dès l’après-midi du dimanche 22 novembre.

Jusqu’à jeudi matin, 90 personnes en moyenne se sont présentées chaque jour pour passer un test de dépistage. Afin de répondre à la demande, le service sera prolongé de deux semaines à compter du dimanche 29 novembre.

Les personnes incapables de passer au centre à l’auto ou qui ont besoin d’un rendez-vous dans une clinique peuvent téléphoner au Centre de dépistage et d’évaluation de la COVID-19, au 867-393-3083, à Whitehorse.


Le 25 novembre 2020 – 10 h 24 – Déclaration du Dr Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon, au sujet des garderies

Le Dr Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon, a émis la déclaration suivante :

« Nous avons reçu la confirmation qu’une personne travaillant dans une garderie de Whitehorse a été déclarée positive à la COVID-19. Cette personne est maintenant en isolement chez elle, où elle récupère bien. Le Centre de lutte contre les maladies transmissibles (CLMT) du Yukon a communiqué directement avec les familles des enfants qui ont été en contact avec cette personne pour leur demander de s’isoler jusqu’au matin du 1er décembre 2020. Le propriétaire de la garderie concernée a choisi, pour sa part, de fermer son établissement jusqu’au 30 novembre.

« Je comprends le sentiment de peur et d’anxiété qui règne en ce moment, mais je peux vous assurer que le gouvernement du Yukon prend toutes les mesures nécessaires pour protéger l’ensemble de la population. Quiconque est susceptible d’avoir été exposé à la COVID-19 en sera avisé. Si le CLMT ne vous a pas contacté, c’est que vous et votre enfant n’êtes pas considérés comme étant à risque.

« J’invite tous les parents à laisser leurs enfants fréquenter les garderies. Vous n’avez rien à craindre tant qu’on ne vous dira pas le contraire. Si vous avez néanmoins certaines inquiétudes particulières, veuillez composer le numéro de la ligne d’information sur la COVID-19 ou consulter le Yukon.ca avant de retirer votre enfant d’une garderie.

« Si vous ou votre enfant montrez des symptômes de la COVID-19, communiquez avec le Centre de dépistage et d’évaluation COVID-19 de Whitehorse au 867-393-3083 pour demander à passer un test. »


Le 24 novembre 2020 – 11 h 05 – Le point sur la COVID 19

Le gouvernement du Yukon informe le public des dernières mesures prises pour lutter contre la pandémie de COVID-19.

Cas de COVID-19 et guérisons

En date d’aujourd’hui, le 24 novembre, à 9 h, le nombre de cas officiel de COVID-19 dans le territoire s’élève à 38. De ce nombre, 23 personnes sont maintenant rétablies, une personne est décédée et 14 cas sont toujours actifs. À ce jour, 4 624 personnes ont été testées. De nouveaux avis d’exposition ont été émis.

  • Canadian Tire, Whitehorse
    • Mardi 17 novembre, de l’ouverture à la fermeture
  • Wykes Independent Grocer, Whitehorse
    • Mardi 17 novembre, de l’ouverture à la fermeture
  • Starbucks, Chilkoot Way, Whitehorse
    • Du jeudi 12 novembre au mercredi 18 novembre, de l’ouverture à la fermeture
  • Tony’s, SKKY Hotel, route de l’Alaska, Whitehorse
    • Samedi 14 novembre, de 17 h à la fermeture
  • General Store, Dawson
    • Dimanche 15 novembre, de l’ouverture à la fermeture
  • Air North
    • Vol 573, dimanche 15 novembre
    • Vol 333, lundi 9 novembre
    • Vol 528, dimanche 8 novembre
  • Air Canada
    • Vol 111, samedi 7 novembre

Si vous vous êtes trouvé ces endroits et éprouvez des symptômes, prenez un rendez-vous pour passer un test de dépistage au Centre de dépistage et d’évaluation de la COVID-19 ou présentez-vous au centre de dépistage à l’auto de Centennial Motors, sur la route de l’Alaska en face de l’aéroport.

Précision sur les avis de santé publique

Les avis d’exposition de la santé publique servent à informer la population yukonnaise des moments et des endroits où ils auraient pu être exposés au coronavirus. Cela dit, un avis ne signifie pas nécessairement que l’organisation ou l’établissement commercial a été fermé ou représente toujours un danger pour la santé publique.

Port du masque obligatoire à compter du 1er décembre

À compter du 1er décembre, le port d’un masque non médical sera obligatoire dans tous les lieux publics intérieurs. Cette directive s’applique à tous les résidents du Yukon âgés de plus de deux ans, à quelques rares exceptions près. Une liste des lieux d’exemption du port du masque et des personnes exemptées sera publiée sur yukon.ca avant le 1er décembre.

Nouvelles règles d’isolement préventif

Si vous prévoyez recevoir des invités en provenance de l’extérieur du Yukon pendant les Fêtes, prenez connaissance des nouvelles règles d’isolement préventif. Une option d’isolement vous autorise à partager un repas et à avoir des contacts physiques avec vos invités, mais chaque membre de votre ménage devra se mettre en isolement pendant toute la durée de la visite. Si vos invités restent moins de 14 jours, vous devrez continuer de vous isoler pendant trois jours. Si tous les membres de votre ménage et vos invités repartis ne présentent aucun symptôme après trois jours, les membres de votre ménage pourront cesser leur isolement.

Centre de dépistage à l’auto à Whitehorse

Situé dans l’ancien lave-auto de Centennial Motors, ce centre permettra aux personnes qui présentent des symptômes de subir un test de dépistage dans leur véhicule. Il sera ouvert de 8 h 30 à 17 h 30 jusqu’au samedi 28 novembre 2020.

Centre de dépistage de la COVID-19

Du lundi 16 novembre au dimanche 22 novembre, 296 personnes ont été testées au Centre de dépistage et d’évaluation de la COVID-19 à Whitehorse.

Préparation aux cas positifs dans les écoles  

Dans l’éventualité où un cas serait lié à un élève ou à un membre du personnel d’une école du Yukon, nous suivrons les directives et les recommandations du médecin hygiéniste en chef du Yukon et du Centre de lutte contre les maladies transmissibles du Yukon. Pour en savoir plus, rendez-vous sur yukon.ca.

Nouveaux chefs d’accusation portés en vertu de la Loi sur les mesures civiles d’urgence

Un nouveau chef d’accusation a été porté le 19 novembre pour défaut de s’isoler.

Statistiques sur l’application des règles

Au 23 novembre, le gouvernement du Yukon a reçu 1 043 plaintes :

  • Défaut de s’auto-isoler : 604
  • Rassemblements de plus de 10 personnes à l’intérieur ou de 50 personnes à l’extérieur : 27
  • Manquement à l’obligation de transiter par le Yukon dans les 24 heures ou de suivre l’itinéraire désigné : 385
  • Non-respect des arrêtés ministériels par des entreprises : 10
  • Non-respect des engagements pris dans une déclaration ou non-respect de l’interdiction d’entrer au Yukon : 17
  • Autres : 1

Au total, 26 chefs d’accusation ont été portés, dont 21 en vertu de la Loi sur les mesures civiles d’urgence (LMCU).

En tout, 63 229 voyageurs sont entrés au Yukon :

  • Résidents du Yukon : 16 555
  • Résidents de la C.-B. : 15 081
  • Résidents des T.N.-O. : 481
  • Résidents autorisés d’autres territoires : 299
  • Non-résidents en séjour : 10 147
  • Non-résidents en transit : 20 561
  • Autres : 299
  • Nombre d’autocollants distribués indiquant que des véhicules immatriculés ailleurs qu’au Yukon sont autorisés sur le territoire : 346

Le 23 novembre 2020 – 11 h 33 – COVID-19 : Ouverture d’un centre de dépistage à l’auto à Whitehorse

Depuis le dimanche 22 novembre 2020, des tests de dépistage de la COVID-19 sont offerts à l’auto à Whitehorse. Le centre de dépistage se trouve dans le lave-auto de Centennial Motors, au 91628, route de l’Alaska.

Les tests à l’auto permettront de répondre aux besoins croissants de dépistage. Le centre sera utilisé pour évaluer les personnes qui présentent des symptômes de la COVID-19, ce qui facilitera et accélérera l’administration des tests.

Le service sera en place pendant une semaine, de 8 h 30 à 17 h 30, et cessera ses activités le samedi 28 novembre 2020. Les besoins de dépistage seront évalués à la fin de cette semaine et, si nécessaire, le service pourrait être prolongé.

Toute personne qui présente des symptômes de la COVID-19 devrait se faire tester. Pour subir un test, il faut téléphoner au Centre de dépistage et d’évaluation de la COVID-19, au 867-393-3083 à Whitehorse. Les personnes incapables de passer au centre à l’auto ou qui ont besoin d’un rendez-vous dans une clinique devraient en informer le centre lors de leur appel. En raison du volume d’appels élevé, on pourrait demander aux gens de laisser un numéro de téléphone. Le personnel les rappellera dans les 24 heures.


Le 23 novembre 2020 – 11 h 19 – nouveaux cas de COVID-19 au territoire

Le Dr Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon, confirme six nouveaux cas de COVID-19 au territoire, ce qui porte à 38 le nombre total de cas. Le Yukon compte actuellement 14 cas actifs.

Cinq de ces nouveaux cas sont liés à un cas antérieur alors qu’une enquête est encore en cours pour le sixième cas. Le Centre de lutte contre les maladies transmissibles du Yukon s’affaire présentement à informer de la situation les personnes ayant été en contact avec les malades.

Les nouveaux cas découlent de trois foyers d’éclosion distincts.

Toute personne qui présente l’un des symptômes suivants doit immédiatement s’isoler et prendre les dispositions nécessaires pour passer un test de dépistage :

  • fièvre;
  • frissons;
  • toux;
  • difficultés respiratoires;
  • essoufflement;
  • écoulement nasal;
  • mal de gorge;
  • perte du sens du goûter ou de l’odorat;
  • maux de tête;
  • léthargie (fatigue);
  • perte d’appétit;
  • nausées et vomissements;
  • diarrhée;
  • douleurs musculaires.

Quiconque présente des symptômes doit s’isoler à domicile, utiliser l’outil d’auto-évaluation en ligne, appeler le 811 et prendre les mesures nécessaires pour passer un test de dépistage au Centre de dépistage et d’évaluation de la COVID-19, au 867-393-3083 ou au centre de santé de sa localité.

En raison du grand nombre d’appels reçus, certaines personnes pourraient devoir laisser leur numéro de téléphone et un employé du Centre donnera suite à leur appel. Si vous n’avez pas reçu d’appel dans les 24 h suivant votre message, veuillez nous rappeler.


Le 21 novembre 2020 – 19 h 50 – nouveaux cas de COVID-19 au territoire

Le Dr Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon, confirme trois nouveaux cas de COVID-19 au territoire, ce qui porte à 32 le nombre total de cas.

Les cas 30 et 31 sont liés à des cas existants tandis que le cas 32 découle d’un voyage à l’extérieur du territoire. Le Centre de lutte contre les maladies transmissibles du Yukon procède à la recherche de contacts afin de les informer de la situation.

Un autre avis d’exposition du public s’ajoute pour un des endroits précédemment indiqués :

  • Better Bodies, Whitehorse:
    • lundi 16 novembre, de 5 h à 7 h.

Toute personne qui présente des symptômes (voir la liste ci-dessous) et qui se trouvait au Better Bodies à la date indiquée doit communiquer avec le Centre de dépistage et d’évaluation de la COVID-19 de Whitehorse, au 867-393-3083. En raison des nombreux appels reçus, certaines personnes pourraient devoir laisser leur numéro de téléphone. Le personnel du Centre sera ainsi en mesure de donner suite aux appels.

Toute personne qui présente l’un des symptômes suivants doit se faire tester :

  • fièvre;
  • frissons;
  • toux;
  • difficultés respiratoires;
  • essoufflement;
  • écoulement nasal;
  • mal de gorge;
  • perte du sens du goûter ou de l’odorat;
  • maux de tête;
  • léthargie (fatigue);
  • perte d’appétit;
  • nausées et vomissements;
  • diarrhée;
  • douleurs musculaires.

Toute personne qui se trouvait dans les endroits indiqués dans les avis d’exposition précédents doit être attentive à l’apparition de symptômes (ceux énumérés ci-dessus). Le cas échéant, isolez-vous et faites-vous tester.

Dans les cas de transmission communautaire, comme c’est le cas ici, il ne faut s’isoler que si des symptômes se manifestent. Cela signifie qu’une personne qui est en contact avec quelqu’un qui était présent à l’un des sites d’exposition n’est pas tenue de s’isoler ou de surveiller l’apparition de symptômes.

Cela dit, toute personne qui présente des symptômes, mais n’était pas présente à l’un des sites d’exposition doit s’isoler, utiliser l’outil d’auto-évaluation en ligne, appeler le 811 et prendre les mesures nécessaires pour subir un test de dépistage au Centre de dépistage et d’évaluation de la COVID-19, au 867-393-3083 ou au centre de santé de sa localité.

La liste à jour des sites d’exposition potentiels peut être consultée ici.

Rappel à la population yukonnaise – Il faut s’isoler à domicile lorsqu’on :

  • présente des symptômes;
  • a subi un test de dépistage dont on attend les résultats;
  • revient au Yukon après avoir voyagé à l’extérieur du territoire au cours des 14 derniers jours;
  • a reçu la consigne de s’isoler du Centre de dépistage ou d’un professionnel de la santé.

Le 20 novembre 2020 – 17 h 45 – nouveaux cas de COVID-19 au territoire

Le Dr Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon, confirme trois nouveaux cas de COVID-19 au territoire, ce qui porte à 29 le nombre total de cas.

Les cas 27, 28 et 29 sont liés à un cas existant. Le Centre de lutte contre les maladies transmissibles du Yukon procède à la recherche de contacts afin de les informer de la situation.

Un autre avis d’exposition du public a été émis.

Toute personne qui s’est trouvée à l’un ou l’autre des endroits ci-dessous et qui présente des symptômes doit communiquer avec le Centre de dépistage et d’évaluation de la COVID-19, au 867-393-3083, à Whitehorse, ou avec le centre de santé de sa localité, et indiquer qu’ils ont visité ces endroits.

  • Better Bodies, Whitehorse :
    • samedi 14 novembre, de midi à 14 h 30.

 

Toute personne qui présente l’un des symptômes suivants doit se faire tester :

  • fièvre;
  • frissons;
  • toux;
  • difficultés respiratoires;
  • essoufflement;
  • écoulement nasal;
  • mal de gorge;
  • perte du sens du goûter ou de l’odorat;
  • maux de tête;
  • léthargie (fatigue);
  • perte d’appétit;
  • nausées et vomissements;
  • diarrhée;
  • douleurs musculaires.

Le 18 novembre – 19 h 28 – le point sur la COVID-19

Le gouvernement du Yukon informe le public des dernières mesures prises pour lutter contre la pandémie de COVID-19.

Hausse des exigences en matière d’isolement

À compter du vendredi 20 novembre, 17 h, toute personne qui entre au Yukon devra s’isoler pendant 14 jours, exception faite des travailleurs des services vitaux. Cette mesure s’appliquera aussi aux résidents de la Colombie-Britannique, des Territoires du Nord-Ouest et du Nunavut.

Les résidents des zones frontalières, notamment ceux d’Atlin, de Lower Post, de Fire Side, de Jade City, de Fraser ou de Pleasant Camp ne sont pas visés par cette mesure. Pas plus que ne le sont les personnes qui exercent un droit accordé aux Autochtones ou issu des traités (durant le temps nécessaire pour l’exercer).

Les voyages non essentiels en dehors du territoire ne sont pas recommandés par le gouvernement.


Le 18 novembre – 19 h 13 – Avis de santé publique émis pour Whitehorse

Le Dr Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon, confirme un nouveau cas de COVID-19 à Whitehorse, ce qui porte à 26 le nombre total de cas dans le territoire.

L’enquête pour identifier la source initiale d’exposition en lien avec ce cas est en cours. Elle est menée par le Centre de lutte contre les maladies transmissibles qui travaille activement à la recherche de contacts.

Un avis d’exposition du public est émis.

Toute personne qui s’est trouvée à l’un ou l’autre des endroits ci-dessous et qui présente des symptômes doit communiquer avec le Centre de dépistage et d’évaluation de la COVID-19, au 867-393-3083 à Whitehorse, ou avec le centre de santé de sa localité, et indiquer qu’ils ont visité ces endroits.

  • Starbucks, rue Main, Whitehorse :
    • Jeudi 12 novembre, de 8 h à 17 h
    • Vendredi 13 novembre, de 8 h à 17 h
  • Starbucks, Chilkoot Way, Whitehorse :
    • Samedi 14 novembre, de 18 h 30 à 20 h 30
       
  • Better Bodies, Whitehorse 
    • Jeudi 12 novembre, de 18 h 30 à la fermeture
    • Vendredi 13 novembre, de 18 h 30 à la fermeture
  • Diwali Festival, 120 Copper Road, Whitehorse : Samedi, 14 novembre, de 15 h à 18 h
     
  • Giorgio’s Cuccina, Whitehorse : Samedi, 14 novembre, de 19 h à 21 h 30
     
  • Tony’s Pasta and Seafood House (SKKY Hotel), route de l’Alaska, Whitehorse : Samedi, 14 novembre, de 19 h à 21 h 30

Les symptômes de la COVID-19 sont les suivants :

  • fièvre;
  • frissons;
  • toux;
  • difficultés respiratoires;
  • essoufflement;
  • écoulement nasal;
  • mal de gorge;
  • perte du sens du goûter ou de l’odorat;
  • maux de tête;
  • léthargie (fatigue);
  • perte d’appétit;
  • nausées et vomissements;
  • diarrhée;
  • douleurs musculaires.

Le 17 novembre 2020 – 17 h 16 – le point sur la COVID-19

Le gouvernement du Yukon informe le public des dernières mesures prises pour lutter contre la pandémie de COVID-19.

Cas de COVID-19 et rétablissements

En date du 17 novembre, le nombre de cas officiel de COVID-19 dans le territoire s’élève à 25. De ce nombre, vingt-deux personnes sont maintenant rétablies et deux cas sont toujours actifs. Un nouveau cas annoncé aujourd’hui est lié à un cas antérieur. Nous encourageons la population à consulter l’avis de santé publique.

À ce jour, 4 376 personnes ont été testées.

Centre de dépistage de la COVID-19

Du lundi 9 novembre au dimanche 15 novembre, 122 personnes ont passé un test au Centre de dépistage de la COVID-19 à Whitehorse.

Propagation de fausses informations

Soyez patient et compréhensif et aidez-nous à réduire la propagation de fausses informations. Lorsque vous entendez de nouvelles informations sur la COVID-19 dans le territoire, veuillez vérifier leur exactitude en visitant Yukon.ca avant de les partager avec d’autres personnes.

Établissements de soins prolongés

Les résidents d’un établissement de soins prolongés peuvent maintenant inclure quatre personnes sur leur liste de visiteurs. Seulement deux personnes à la fois peuvent visiter le résident et ces personnes doivent faire partie de la même bulle sociale.

Lignes directrices sur les activités hivernales

On rappelle à la population de respecter les six mesures de sécurité en participant à des activités hivernales. Des lignes directrices sur les activités hivernales seront publiées dans Yukon.ca au cours des prochaines semaines.

Accusations en vertu de la Loi sur les mesures civiles d’urgence

Deux nouveaux chefs d’accusation ont été portés les 12 et 15 novembre en vertu de la Loi sur les mesures civiles d’urgence. Les deux chefs d’accusation concernaient des personnes n’ayant pas respecté les exigences en matière d’isolement.

Statistiques sur l’application des règles

Au 16 novembre, le gouvernement du Yukon avait reçu 1004 plaintes :

  • Défaut de s’isoler : 575
  • Rassemblements de plus de 10 personnes à l’intérieur ou de 50 personnes à l’extérieur : 26
  • Manquement à l’obligation de transiter par le Yukon dans les 24 heures ou de suivre l’itinéraire désigné : 376
  • Non-respect des arrêtés ministériels par des entreprises : 10
  • Non-respect des engagements pris dans une déclaration ou non-respect de l’interdiction d’entrer au Yukon : 17

En vertu de la Loi sur les mesures civiles d’urgence, des chefs d’accusation ont été portés contre 20 personnes. Le total des chefs d’accusation portés s’élève à 25.

En tout, 61 685 voyageurs sont entrés au Yukon :

  • Résidents du Yukon : 15 836
  • Résidents de la C.-B. : 14 527
  • Résidents des T.N.-O. : 464
  • Résidents autorisés d’autres territoires : 266
  • Non-résidents en séjour : 10 063
  • Non-résidents en transit : 20 268
  • Autres : 97
  • Nombre d’autocollants distribués indiquant que des véhicules immatriculés ailleurs qu’au Yukon sont autorisés dans le territoire : 341

Le 17 novembre 2020 – 17 h 09 – COVID-19 – Avis de santé publique émis pour Whitehorse

Le médecin hygiéniste en chef du Yukon, le Dr Brendan Hanley, a confirmé un nouveau cas de COVID-19, ce qui porte à 25 le nombre total de cas dans le territoire.

Le nouveau cas est lié à un cas existant. Le Centre de lutte contre les maladies transmissibles du Yukon procède à la recherche de contacts et la plupart d’entre eux ont déjà été retracés. Un avis public d’exposition a été émis.

Toute personne qui s’est trouvée à l’un ou l’autre des endroits ci-dessous et qui présente des symptômes doit communiquer avec le Centre de dépistage et d’évaluation de la COVID-19, au 867-393-3083 à Whitehorse, ou avec le centre de santé de sa localité, et indiquer qu’ils ont visité ces endroits.

  • Listers Motor Sports, Whitehorse, entre 8 h 30 et midi, le mardi 10 novembre.
  • Restaurant A&W, Whitehorse, entre 15 h et 18 h 30, le dimanche 8 novembre.
  • Save-On-Foods, Whitehorse, avant 13 h, le vendredi 6 novembre.

Les symptômes de la COVID-19 sont les suivants :

  • fièvre;
  • frissons;
  • toux;
  • difficultés respiratoires;
  • essoufflement;
  • écoulement nasal;
  • mal de gorge;
  • perte du sens du goûter ou de l’odorat;
  • maux de tête;
  • léthargie (fatigue);
  • perte d’appétit;
  • nausées et vomissements;
  • diarrhée;
  • douleurs musculaires.

Le 12 novembre 2020 – 13 h 16 – COVID-19 – Avis de santé publique émis pour Whitehorse

La Dre Catherine Elliott, médecin hygiéniste en chef adjointe du Yukon, a confirmé aujourd’hui un nouveau cas de COVID-19, ce qui porte à 24 le nombre de cas total au territoire depuis l’annonce du premier cas le 22 mars 2020.

Le Centre de lutte contre les maladies transmissibles du Yukon procède à la recherche de contacts et la plupart d’entre eux ont déjà été retracés.

On demande aux personnes qui ont fréquenté les lieux suivants et qui présentent des symptômes d’aller subir un test :

  • Save-on-Foods (Whitehorse), le 6 novembre, avant 13 h;
  • restaurant A&W (Whitehorse), le 8 novembre, entre de 15 h et 18 h 30.

Toute personne qui se trouvait à ces endroits aux heures indiquées et qui présente des symptômes doit communiquer avec le Centre de dépistage et d’évaluation de la COVID-19 au 867-393-3083 à Whitehorse, ou avec le centre de santé local le plus proche, en indiquant son lien avec cet avis.

La santé publique est l’affaire de tous. Il est important de continuer à suivre les six mesures de sécurité, de rester à la maison et à l’écart des autres lorsque l’on est malade, de veiller à l’hygiène des mains et de garder une bonne distance les uns des autres.

Toute personne qui présente des symptômes, même légers, doit se faire tester, utiliser l’outil d’auto-évaluation du Yukon.ca ou appeler le 811.

Les symptômes de la COVID-19 sont les suivants :  

  • fièvre;
  • frissons;
  • toux;
  • difficultés respiratoires;
  • essoufflement;
  • écoulement nasal;
  • mal de gorge;
  • perte du sens du goûter ou de l’odorat;
  • maux de tête;
  • léthargie (fatigue);
  • perte d’appétit;
  • nausées et vomissements;
  • diarrhée;
  • douleurs musculaires.

 

Le 10 novembre 2020 – 9 h 22 – le point sur la COVID-19

Le gouvernement du Yukon informe le public des dernières mesures prises pour lutter contre la pandémie de COVID-19.

Cas de COVID-19 et rétablissements

En date du 10 novembre, à 9 h, le nombre de cas officiel de COVID-19 dans le territoire s’élève à 23. Vingt et une personnes sont maintenant rétablies, et le territoire compte actuellement un seul cas actif.

Centre de dépistage de la COVID-19

Du 2 novembre au 8 novembre, 89 personnes ont passé un test au Centre de dépistage de la COVID-19 à Whitehorse. À ce jour, 4 197 personnes ont été testées. Le Centre sera ouvert le 11 novembre.

Nouvelles lignes directrices pour les écoles

De nouvelles lignes directrices en matière de santé et de sécurité pour les élèves de la maternelle à la 12e année ont été publiées à l’intention des écoles. On y retrouve notamment les recommandations pour l’assouplissement des règles de distanciation à deux mètres entre les élèves dans les classes et pour le port obligatoire du masque dans les aires communes à l’extérieur des classes.

Nouvelles directives sur les déplacements au sud de la Colombie-Britannique

L’agent de santé publique de la Colombie-Britannique a émis ce week-end de nouveaux arrêtés ministériels. Les Yukonnais qui se déplacent depuis ou vers cette province devront donc respecter ces arrêtés, de même que les directives relatives à la COVID‑19 pendant qu’ils se trouvent dans cette province.

Le gouvernement du Yukon suit de près l’évolution de la situation en Colombie-Britannique. Il continuera par ailleurs de donner ses directives et ses conseils en fonction des recommandations du médecin hygiéniste en chef du Yukon.

Déplacements pendant la période des Fêtes

Les Yukonnais qui hébergeront des membres de leur famille pendant la période des Fêtes devront prendre les mesures nécessaires pour s’isoler s’ils reçoivent des visiteurs de l’extérieur de la Colombie-Britannique, des T.N.-O. et du Nunavut. De même, les visiteurs qui ne résident pas aux T.N.-O., au Nunavut ou en C.-B. doivent s’isoler avec les membres de leur ménage pendant deux semaines après leur arrivée au Yukon. Si des voyageurs partagent un espace avec d’autres membres de votre foyer qui ne vont pas s’isoler, ils doivent se tenir à distance des autres (deux mètres ou six pieds), dans la mesure du possible. Utilisez une salle de bain distincte si possible et évitez de partager des articles ménagers.

Accusations en vertu de la Loi sur les mesures civiles d’urgence

Le 5 novembre, un chef d’accusation a été porté pour défaut de transiter par le Yukon dans les règles.

Statistiques sur l’application des règles

Au 9 novembre, le gouvernement du Yukon avait reçu 990 plaintes :

  • Défaut de s’isoler : 565
  • Rassemblements de plus de 10 personnes à l’intérieur ou de 50 personnes à l’extérieur : 26
  • Manquement à l’obligation de transiter par le Yukon dans les 24 heures ou de suivre l’itinéraire désigné : 374
  • Non-respect des arrêtés ministériels par des entreprises : 10
  • Non-respect des engagements pris dans une déclaration ou non-respect de l’interdiction d’entrer au Yukon : 15

En vertu de la Loi sur les mesures civiles d’urgence, des chefs d’accusation ont été portés contre 18 personnes. Le total des chefs d’accusation portés s’élève à 23.

En tout, 59 826 voyageurs sont entrés au Yukon :

  • Résidents du Yukon : 14 937
  • Résidents de la C.-B. : 13 887
  • Résidents des T.N.-O. : 443
  • Résidents autorisés d’autres territoires : 245
  • Non-résidents en séjour : 9 961
  • Non-résidents en transit : 20 268
  • Autres : 95
  • Nombre d’autocollants distribués indiquant que des véhicules immatriculés ailleurs qu’au Yukon sont autorisés dans le territoire : 338

Le 4 novembre 2020 – 11 h 07 – le point sur la COVID-19

Le gouvernement du Yukon informe le public des dernières mesures prises pour lutter contre la pandémie de COVID-19.

Cas de COVID-19 et rétablissements

En date du 4 novembre, à 11 h, le nombre de cas officiel de COVID-19 dans le territoire s’élève à 23. Vingt personnes sont maintenant rétablies et le territoire compte actuellement deux cas actifs. La recherche de contact se poursuit.

Centre de dépistage de la COVID-19

Du 27 octobre au 2 novembre, 114 personnes ont passé un test au Centre de dépistage COVID-19 à Whitehorse. À ce jour, 4 114 personnes ont été testées.

Jour du Souvenir

Cette année, les Yukonnais sont invités à honorer virtuellement la mémoire de nos anciens combattants. Afin de réduire les risques liés à la COVID-19, la Légion de Whitehorse diffusera en direct sur sa page Facebook une cérémonie pour souligner le jour du Souvenir.

Deux nouveaux chefs accusations en vertu de la Loi sur les mesures civiles d’urgence

Des chefs d’accusation ont été portés contre deux personnes qui ne respectaient pas les exigences en matière d’isolement, respectivement le 28 octobre et le 2 novembre. Dans les deux cas, il s’agit de Yukonnais qui ont voyagé à l’extérieur du territoire, de la Colombie-Britannique, des T. N.-O. ou du Nunavut au cours des 14 jours précédents leur retour au territoire.

Statistiques sur l’application des règles

Au 2 novembre, le gouvernement du Yukon avait reçu 971 plaintes :

  • Défaut de s’isoler : 551
  • Rassemblements de plus de 10 personnes à l’intérieur ou de 50 personnes à l’extérieur : 26
  • Manquement à l’obligation de transiter par le Yukon dans les 24 heures ou de suivre l’itinéraire désigné : 370
  • Non-respect des arrêtés ministériels par des entreprises : 10
  • Non-respect des engagements pris dans une déclaration ou non-respect de l’interdiction d’entrer au Yukon : 14
  • Autre : 1

En vertu de la Loi sur les mesures civiles d’urgence, des chefs d’accusation ont été portés contre dix-sept personnes. Le total des chefs d’accusation portés s’élève à vingt-deux.

En tout, 58 364 voyageurs sont entrés au Yukon :

  • Résidents du Yukon : 14 351
  • Résidents de la C.-B. : 13 305
  • Résidents des T. N.-O. : 422
  • Résidents autorisés d’autres territoires : 194
  • Non-résidents en séjour : 9 872
  • Non-résidents en transit : 20 128
  • Autres : 92
  • Nombre d’autocollants distribués indiquant que des véhicules immatriculés ailleurs qu’au Yukon sont autorisés dans le territoire : 335

Le 30 octobre 2020 – 11 h 44 – Premier décès lié à la COVID-19 au Yukon

Le médecin hygiéniste en chef du Yukon, le Dr Brendan Hanley, a confirmé le décès de l’une des cinq personnes ayant reçu un diagnostic positif de COVID-19 à Watson Lake ces derniers jours.

La personne est décédée à la maison le 29 octobre, alors qu’elle était en auto-isolement. Une enquête du coroner a conclu que la cause du décès était l’infection à la COVID-19.

La personne décédée était âgée et avait des problèmes de santé sous-jacents.

Ce décès ne change en rien le risque de contracter la COVID-19 pour les résidents de Watson Lake et les autres habitants du Yukon.


Le 29 octobre 2020 – 14 h 57 – Le Yukon compte maintenant 23 cas de COVID-19 

Le Dr Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon, a confirmé aujourd’hui un nouveau cas de COVID-19, soit le 23e cas dans le territoire. Cette nouvelle infection n’est pas liée à l’éclosion de Watson Lake.

Les résultats de laboratoire ont confirmé un diagnostic positif le mercredi 28 octobre en soirée. Le personnel du Centre de lutte contre les maladies transmissibles a terminé la recherche de contacts. Il n’existe aucun risque d’exposition du public.

Puisque cette personne avait voyagé et était venue en contact avec une personne infectée, elle était déjà en isolement et se rétablit maintenant à la maison. Ce nouveau cas a été repéré grâce à la recherche de contacts. Il s’agit d’un cas associé à des cas liés à des voyages, signalés antérieurement à Whitehorse.

On rappelle aux résidents qui présentent des symptômes, aussi légers soient-ils, de s’isoler et de prendre les dispositions nécessaires pour passer un test de dépistage. Comme toujours, les personnes nécessitant de soins médicaux d’urgence doivent se rendre aux urgences ou à un centre de santé communautaire.


Le 28 octobre 2020 – 11 h 07 – le point sur la COVID-19

Le gouvernement du Yukon informe le public des dernières mesures prises pour lutter contre la pandémie de COVID-19.

Cas de COVID-19 et rétablissements

En date du 28 octobre, à 11 h, le nombre de cas officiel de COVID-19 dans le territoire s’élève à 22. Dix-sept personnes sont maintenant rétablies et le territoire compte actuellement cinq cas actifs. Ces cinq personnes sont en rétablissement. La recherche de contacts se poursuit. Tous les résidents de Watson Lake qui ressentent des symptômes et qui étaient présents à l’un des sites d’exposition identifiés sont priés de prendre les mesures nécessaires, dès maintenant, pour subir un test de dépistage à l’Hôpital communautaire de Watson Lake.

Sites de possibles expositions :

  • Watson Lake Foods—Super A : les 8 et 16 octobre
  • Home Hardware — les 7 et 10 octobre
  • Big Horn Motel —du 7 au 9 octobre et du 13 au 20 octobre

Centre de dépistage de la COVID-19

Du 19 au 26 octobre, 120 personnes ont passé un test au Centre de dépistage COVID-19 à Whitehorse. À ce jour, 3 934 personnes ont été testées.

Signalements par le public

Soyez aimable et compréhensif. Les gens qui transitent par le territoire conduisent maintenant dans des conditions hivernales. Signalez vos inquiétudes à covid19info@yukon.ca ou au 1 877 374 0425. Évitez les confrontations directes lorsque vous soupçonnez qu’une personne ne respecte pas les mesures de santé publique.

Halloween

On rappelle à la population de prendre des mesures appropriées pour l’Halloween. Évitez les rassemblements de plus de 10 personnes. Consultez le Guide pour célébrer l’Halloween et assurez-vous de prendre les précautions nécessaires pour passer l’Halloween ou distribuer des bonbons en toute sécurité.

Codes de couleur

Si vous ne vous sentez pas bien, consultez le guide des codes de couleur qui explique comment surveiller vos symptômes, quand subir un test de dépistage et quand vous pourrez reprendre vos activités régulières.

Accusations en vertu de la Loi sur les mesures civiles d’urgence

Le 25 octobre, un chef d’accusation a été porté contre un Yukonnais qui n’avait pas respecté les exigences en matière d’isolement après avoir voyagé à l’extérieur du territoire, de la Colombie-Britannique, des T. N.-O. ou du Nunavut dans les 14 jours précédant son retour au territoire.

Frontière entre le Canada et les États-Unis

La frontière entre le Canada et les États-Unis demeure fermée aux voyages non essentiels jusqu’au 21 novembre. Cliquez ici pour en savoir plus sur ce qui constitue un voyage essentiel.

Statistiques sur l’application des règles

Au 26 octobre, le gouvernement du Yukon avait reçu 950 plaintes :

  • Défaut de s’isoler : 525
  • Rassemblements de plus de 10 personnes à l’intérieur ou de 50 personnes à l’extérieur : 26
  • Manquement à l’obligation de transiter par le Yukon dans les 24 heures ou de suivre l’itinéraire désigné : 365
  • Non-respect des arrêtés ministériels par des entreprises : 10
  • Non-respect des engagements pris dans une déclaration ou non-respect de l’interdiction d’entrer au Yukon : 14
  • Autre : 1

En vertu de la Loi sur les mesures civiles d’urgence, des chefs d’accusation ont été portés contre quinze personnes. Le total des chefs d’accusation portés s’élève à vingt.

En tout, 56 837 voyageurs sont entrés au Yukon :

  • Résidents du Yukon : 13 687
  • Résidents de la C.-B. : 12 784
  • Résidents des T. N.-O. : 402
  • Résidents autorisés d’autres territoires : 178
  • Non-résidents en séjour : 9 768
  • Non-résidents en transit : 19 930
  • Autres : 788
  • Nombre d’autocollants distribués indiquant que des véhicules immatriculés ailleurs qu’au Yukon sont autorisés dans le territoire : 330

26 octobre – 16 h 30 – Éclosion de COVID-19 à Watson Lake : cinq cas répertoriés

Le Dr Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon, a confirmé aujourd’hui deux nouveaux cas de COVID-19, ce qui porte le total du territoire à 22 cas depuis l’annonce du premier cas, le 22 mars 2020.

Ces deux nouveaux cas sont associés aux récentes expositions à Watson Lake. Les deux personnes infectées n’ont pas voyagé récemment et appartiennent au même ménage, ce qui confirme une exposition directe. L’origine de l’éclosion n’a pas encore été déterminée et la recherche des contacts est en cours. Les deux nouvelles personnes infectées se portent bien et sont actuellement en isolement volontaire à la maison.

Les personnes qui ont fréquenté les endroits énumérés ci-dessous aux dates indiquées sont instamment priées de prendre de toute urgence un rendez-vous pour un test de dépistage à l’Hôpital communautaire de Watson Lake :

  • Watson Lake Foods – Super A – 8 octobre et 16 octobre;
  • Home Hardware – 7 octobre et 10 octobre;
  • Big Horn Motel – du 7 au 9 octobre et du 13 au 16 octobre.

On demande aux résidents de Watson Lake qui ressentent des symptômes, même légers, de faire un test de dépistage.

Les symptômes à surveiller sont les suivants :  

  • fièvre/frissons;
  • toux;
  • difficulté à respirer;
  • essoufflement;
  • écoulement nasal;
  • mal de gorge;
  • perte du goûter ou de l’odorat;
  • maux de tête;
  • fatigue intense;
  • perte d’appétit;
  • nausées et vomissements;
  • diarrhée;
  • douleurs musculaires. 

Le 23 octobre 2020 – 17 h 25 – COVID-19 : avis de santé publique émis pour Watson Lake

Le médecin hygiéniste en chef du Yukon, le Dr Brendan Hanley, a confirmé la présence de trois nouveaux cas de COVID-19 au territoire; le nombre total s’élève ainsi à 20 cas depuis l’annonce du premier, le 22 mars 2020.

Des démarches sont en cours pour déterminer l’origine de cette éclosion et effectuer la recherche de contacts.

Il s’agit de la quatrième fois qu’une collectivité rurale est infectée depuis l’apparition de la COVID-19 au territoire.

L’avis est émis pour toute la région de Watson Lake, car trois endroits de la collectivité ont été identifiés comme étant de possibles sites d’exposition :

  • le 8 et le 16 octobre : Watson Lake Foods – Super A;
  • le 7 et le 10 octobre : Home Hardware;
  • du 7 au 9 octobre et du 13 au 16 octobre : Big Horn Motel.

Les résidents de Watson Lake qui se trouvaient à l’un de ces sites d’exposition, aux dates indiquées, et qui présentent des symptômes doivent téléphoner à l’hôpital de la région au 867-536-4444 pour prendre les dispositions nécessaires afin de subir un test de dépistage.

Les autres résidents du Yukon qui étaient présents à l’un de ces sites d’exposition, aux dates indiquées, et qui présentent des symptômes doivent contacter le centre de dépistage et d’évaluation COVID-19 au 867-393-3083, à Whitehorse, ou le centre de santé de proximité de sa collectivité.

Toute personne présentant des symptômes, même légers, devrait se soumettre à un test de dépistage. Pour effectuer une auto-évaluation, on peut utiliser l’outil prévu à cet effet sur le site Yukon.ca ou appeler le 811.

Liste des symptômes à surveiller :

  • fièvre ou frissons,
  • toux,
  • difficulté à respirer,
  • essoufflement,
  • écoulement nasal,
  • mal de gorge,
  • perte du goût ou de l’odorat,
  • maux de tête,
  • fatigue,
  • perte d’appétit,
  • nausées et vomissements,
  • diarrhée,
  • douleurs musculaires.

Le 21 octobre 2020 – 11 h 08 – le point sur la COVID-19

Le gouvernement du Yukon informe le public des dernières mesures prises pour lutter contre la pandémie de COVID-19.

Cas de COVID-19 et rétablissements

En date du 21 octobre, à 11 h, le nombre de cas officiel de COVID-19 dans le territoire s’élève à 17. Quinze personnes sont maintenant rétablies, et il y a deux cas actifs dans le territoire. Ces deux personnes sont en isolement et se rétablissent à la maison. À ce jour, 3 814 personnes ont été testées.

Centre de dépistage de la COVID-19

Du mardi 13 octobre au lundi 19 octobre, 100 personnes ont passé un test au Centre de dépistage COVID-19 à Whitehorse.

Signalements par le public
Soyez aimable et compréhensif. Les gens qui transitent par le territoire conduisent maintenant dans des conditions hivernales. Signalez vos inquiétudes à covid19info@yukon.ca ou au 1‑877‑374‑0425. Évitez les confrontations directes lorsque vous soupçonnez qu’une personne ne respecte pas les mesures de santé publique.

Cliniques de vaccination contre la grippe

Le vaccin contre la grippe est disponible dans le territoire depuis le lundi 19 octobre. Les premiers vaccins ont été réservés aux personnes les plus à risque de souffrir de complications liées à la grippe, soit les personnes avec des problèmes de santé chroniques, les personnes de plus de 65 ans, les femmes enceintes et les jeunes enfants.

La population générale pourra se faire vacciner contre la grippe à partir du lundi 26 octobre. En raison de la COVID-19, des cliniques ont été organisées de façon à respecter les mesures de sécurité appropriées. Cette année, certaines pharmacies de Whitehorse offriront aussi le vaccin contre la grippe sur rendez-vous.

Rassemblements et ménages jumelés

On rappelle aux Yukonnais de respecter les conseils sur les rassemblements et de veiller à ce que leurs groupes sociaux demeurent petits et intimes. Vos ménages jumelés peuvent inclure 15 personnes, mais vous ne devez pas socialiser avec plus de 10 personnes à la fois. Les rassemblements intérieurs se limitent à 10 personnes. Si vous socialisez avec des personnes qui ne font pas partie de votre ménage jumelé, vous devez maintenir une distance de deux mètres (six pieds) les uns des autres en tout temps. Le nombre de personnes pouvant assister aux rassemblements organisés où les invités sont assis est plus élevé, à condition de respecter certaines précautions. Visitez Yukon.ca pour en savoir plus.

Nouveau chef d’accusation en vertu de la Loi sur les mesures civiles d’urgence

Le 19 octobre, un chef d’accusation a été porté contre un Yukonnais qui avait voyagé à l’extérieur du territoire, de la Colombie-Britannique, des T. N.-O. ou du Nunavut au cours des 14 jours précédents et qui n’avait pas respecté les exigences en matière d’isolement.

Frontière entre le Canada et les États-Unis

La frontière entre le Canada et les États-Unis demeure fermée aux voyages non essentiels jusqu’au 21 novembre. Cliquez ici pour en savoir plus sur ce qui constitue un voyage essentiel.

Statistiques sur l’application des règles

Au 18 octobre, le gouvernement du Yukon avait reçu 930 plaintes :

  • Défaut de s’isoler : 523
  • Rassemblements de plus de 10 personnes à l’intérieur ou de 50 personnes à l’extérieur : 25
  • Manquement à l’obligation de transiter par le Yukon dans les 24 heures ou de suivre l’itinéraire désigné : 359
  • Non-respect des arrêtés ministériels par des entreprises : 10
  • Non-respect des engagements pris dans une déclaration ou non-respect de l’interdiction d’entrer au Yukon : 13
  • Autre : 1

En vertu de la Loi sur les mesures civiles d’urgence, des chefs d’accusation ont été portés contre quatorze personnes. Le total des chefs d’accusation portés s’élève à dix‑neuf.

En tout, 55 130 voyageurs sont entrés au Yukon :

  • Résidents du Yukon : 12 860
  • Résidents de la C.-B. : 12 215
  • Résidents des T. N.-O. : 385
  • Résidents autorisés d’autres territoires : 167
  • Non-résidents en séjour : 9 690
  • Non-résidents en transit : 19 728
  • Autres : 785
  • Nombre d’autocollants distribués indiquant que des véhicules immatriculés ailleurs qu’au Yukon sont autorisés dans le territoire : 322

Le 14 octobre 2020 – 12 h 20 – le point sur la COVID-19

Le gouvernement du Yukon informe le public des dernières mesures prises pour lutter contre la pandémie de COVID-19.

Cas de COVID-19 et guérisons

En date du 14 octobre, à 11 h, le nombre de cas officiel de COVID-19 dans le territoire s’élève à 15. Ces 15 personnes sont maintenant rétablies. À ce jour, 3 635 personnes ont été testées.

Centre de dépistage COVID-19

Du mardi 6 octobre au lundi 12 octobre, 93 personnes ont passé le test au Centre de dépistage COVID-19 à Whitehorse.

Suivi sur le cas probable annoncé

Le samedi 10 octobre, nous avons annoncé un cas probable de COVID-19. La personne avait alors subi un test rapide GeneXpert. Un test de confirmation a par la suite donné un résultat négatif. Nous tenons à rappeler que les contacts sont notifiés par le Centre de lutte contre les maladies transmissibles du Yukon ou par la Section des soins infirmiers communautaires. La protection des renseignements personnels sur la santé est de la plus haute importance.

Mise à jour sur la déclaration d’état d’urgence

Le gouvernement du Yukon réévalue régulièrement la nécessité de l’état d’urgence et des arrêtés ministériels émis sous le régime de la Loi sur les mesures civiles d’urgence. Il peut abroger les arrêtés qui n’ont plus leur raison d’être dans la situation actuelle de pandémie.

L’état d’urgence et les arrêtés ministériels permettent au gouvernement de s’adapter et de réagir rapidement à la pandémie, tout en suivant l’évolution de la situation partout au Canada. Cette approche a pour but de réduire les risques et d’aider la population yukonnaise en cette période d’incertitude. L’état d’urgence a été prolongé de 90 jours le 9 septembre.

Nouvelles sur les frontières terrestres

Le nombre de personnes traversant les frontières terrestres continue de diminuer à l’approche de l’hiver. Depuis le 2 octobre, 102 formulaires de déclaration ont été remplis.

Le nombre de personnes entrées au Yukon depuis le 2 octobre s’élève à 3 282. Ce nombre comprend les résidents du Yukon, les personnes en transit et les non-résidents du Yukon.

Statistiques sur l’application des règles

Le gouvernement du Yukon a reçu 911 plaintes :

  • défaut de s’isoler : 509;
  • rassemblements de plus de 10 personnes à l’intérieur ou de 50 personnes à l’extérieur : 24;
  • manquement à l’obligation de transiter par le Yukon dans les 24 heures ou de suivre l’itinéraire désigné : 354;
  • non-respect des arrêtés ministériels par des entreprises : 10;
  • non-respect des engagements pris dans une déclaration ou non-respect de l’interdiction d’entrer au Yukon : 13;
  • autre : 1.

En vertu de la Loi sur les mesures civiles d’urgence, des chefs d’accusation ont été portés contre treize personnes. Le total des chefs d’accusation portés s’élève à dix‑huit.

En tout, 53 436 voyageurs sont entrés au Yukon :

  • voyageurs résidents du Yukon : 12 032;
  • résidents de la C.-B. : 11 759;
  • résidents des T.N.-O. : 354;
  • résidents autorisés d’autres territoires : 129;
  • non-résidents en séjour : 9 586;
  • non-résidents en transit : 19 498;
  • autres : 78;
  • nombre d’autocollants distribués indiquant que des véhicules immatriculés ailleurs qu’au Yukon sont autorisés dans le territoire : 398.

Le 10 octobre 2020 – 17 h 35 – Cas probable de COVID-19 au Yukon

Le Dr Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon, a annoncé un cas probable de COVID-19 au territoire. Le Centre de lutte contre les maladies transmissibles du Yukon (CLMT) est en attente d’une confirmation par le Centre de contrôle des maladies de la Colombie-Britannique.

La personne touchée vit à Whitehorse et a été traitée aux urgences de l’Hôpital général de Whitehorse. Son état est stable et elle s’est isolée en toute sécurité. Elle a d’abord subi un premier test rapide Genexepert, puis un autre test, qui a été envoyé en Colombie-Britannique aux fins de confirmation.

Le CLMT a déjà commencé le processus de recherche de contacts. Jusqu’à maintenant, aucun contact potentiel n’a été identifié. Quiconque a été en contact avec cette personne en sera informé par le CLMT, qui lui expliquera la marche à suivre.

Lire le communiqué.

Le 7 octobre 2020 – 11 h 28 – le point sur la COVID-19

Le gouvernement du Yukon informe le public des dernières mesures prises pour lutter contre la pandémie de COVID-19.

Cas de COVID-19 et rétablissements

En date d’aujourd’hui, le 7 octobre, à 11 h, le nombre de cas officiel de COVID-19 dans le territoire s’élève à 15. Ces 15 personnes sont maintenant rétablies. À ce jour, 3 542 personnes ont été testées.

Centre de dépistage COVID-19

Du mardi 29 septembre au lundi 5 octobre, 108 personnes ont passé le test au Centre de dépistage COVID-19 à Whitehorse.

Application Alerte COVID

Nous sommes en train d’examiner les avantages et les limites de la version actuelle de l’application Alerte COVID du gouvernement du Canada à l’intérieur du territoire, ainsi que son mode de fonctionnement dans d’autres administrations canadiennes.

L’application utilise Bluetooth pour communiquer avec d’autres appareils à proximité. Si votre téléphone s’est trouvé au même endroit que celui d’une personne ayant reçu un diagnostic de COVID-19 qu’elle signale dans l’application qu’elle a téléchargée aussi, vous recevrez une notification d’exposition de manière confidentielle.

Les Yukonnais ayant téléchargé l’application qui ont voyagé à l’extérieur du Yukon devraient contacter le Centre de lutte contre les maladies transmissibles du Yukon (CLMT) à des fins de suivi s’ils reçoivent une alerte sur leur appareil.

Nouvelles possibilités de dépistage

Un nouveau test diagnostique de COVID-19 basé sur la salive mis au point en C.‑B. pourrait être utilisé au Yukon dans un proche avenir. Ce test de salive avec gargarisme ne nécessite pas le recours à un écouvillon nasal, ce qui est particulièrement pratique avec les enfants.

Un autre outil à l’étude est le ID NOW de la société Abbott : un test diagnostique moléculaire rapide effectué au moyen d’un appareil portatif pouvant donner des résultats en 15 minutes. Santé Canada a approuvé ce test de dépistage et le Yukon devrait se voir attribuer dix appareils. De plus amples renseignements concernant la façon dont ces appareils seront déployés seront fournis en cours d’analyse.

Action de grâce

Tenez vos rassemblements à l’extérieur autant que possible. Vous pouvez réunir jusqu’à 50 personnes à l’extérieur si vous maintenez une distance physique. Évitez de vous rendre à un rassemblement ou d’en tenir un si vous ne vous sentez pas bien, même si vos symptômes sont bénins. Même si votre ménage jumelé peut comprendre jusqu’à 15 personnes, les rassemblements à l’intérieur sont limités à 10 personnes. Si vous mangez ensemble, désignez une personne qui coupera et servira les aliments afin d’éviter la propagation de germes. Évitez de partager des articles courants comme les verres, la coutellerie, les bols à collation, la salière et la poivrière. Disposez votre table et vos chaises de manière à respecter la distance physique entre les membres de ménages jumelés différents.

Respectez toujours les six mesures de protection. Évitez les lieux fermés, les foules et les contacts rapprochés.

Données sur les mesures d’application de la loi

Le gouvernement du Yukon a reçu 887 plaintes liées à la COVID-19 :

  • Omission de s’isoler volontairement : 496
  • Rassemblements de plus de 10 personnes à l’intérieur ou de 50 à l’extérieur : 24
  • Manquement à l’obligation de transiter par le Yukon dans les 24 heures ou de suivre l’itinéraire désigné : 343
  • Non-respect des arrêts ministériels par des entreprises : 10
  • Non-respect des engagements pris dans une déclaration ou non-respect de l’interdiction d’entrer au Yukon : 13
  • Autre : 1

En vertu de la Loi sur les mesures civiles d’urgence (LMCU), des chefs d’accusation ont été portés contre treize personnes et le total des chefs d’accusation portés s’élève à dix‑huit.

En tout 51 469 voyageurs sont entrés au Yukon:

  • Voyageurs résidents du Yukon : 11 232
  • Résidents de la C.-B. : 11 148
  • Résidents des T.N.-O. : 336
  • Résidents du Nunavut : 90
  • Non-résidents de l’extérieur de la C.-B., des T.N.-O. ou du Nunavut demeurés dans le territoire : 9 444
  • Non-résidents en transit : 19 146
  • Autres : 73
  • Nombre d’auto-collants distribués indiquant que des véhicules immatriculés ailleurs qu’au Yukon sont autorisés dans le territoire : 300

Le 30 septembre 2020 – 14 h 35 – le point sur la COVID-19

Le gouvernement du Yukon informe le public des dernières mesures prises pour lutter contre la pandémie de COVID-19.

Cas de COVID-19 et rétablissements

En date d’aujourd’hui, le 30 septembre, à 14 h, le nombre de cas officiel de COVID-19 dans le territoire s’élève à 15. Ces 15 personnes sont maintenant rétablies. À ce jour, 3 402 personnes ont été testées.

Centre de dépistage COVID-19

Du mardi 22 septembre au lundi 28 septembre, 157 personnes ont passé le test au Centre de dépistage COVID-19 à Whitehorse.

Le Centre d’évaluation respiratoire a changé de nom et s’appelle dorénavant le Centre de dépistage COVID-19. Ses heures d’ouverture sont de 8 h 30 à 18 h, du lundi au dimanche. Il n’est plus nécessaire d’être envoyé au Centre par un professionnel de la santé pour pouvoir passer un test de dépistage de la COVID-19.

Nouvel horaire du personnel affecté aux frontières terrestres

À compter du 1er octobre, le personnel affecté aux frontières terrestres qui travaillait 24 heures sur 24 sera dorénavant en poste de 9 h à 18 h aux postes frontaliers de la route de l’Alaska et de l’intersection de la route  37.

Les personnes qui ont voyagé à l’extérieur de la C.-B., des T.N.‑O. ou du Nunavut et qui entrent au Yukon pendant les heures de fermeture des postes devront signer une déclaration et fournir leur plan d’isolement volontaire, ainsi qu’un numéro de téléphone. Des comptoirs seront aménagés pour y remplir l’autodéclaration, laquelle est requise par la loi.

Le poste d’information pour les voyageurs afin de protéger le Yukon contre la COVID-19 installé aux abords de la route de l’Alaska à Whitehorse fermera aussi à 18 h le soir du 1er octobre. Ces changements sont apportés en raison du fait que la circulation routière diminue à l’approche de l’hiver.

Démarche liée aux avis publics concernant les cas actifs

Dès que le Centre de lutte contre les maladies transmissibles du Yukon (CLMT) est avisé d’un résultat positif pour la COVID-19, les membres du personnel enclenchent la recherche des contacts. Ce faisant, ils parlent avec la personne infectée, la famille et les contacts étroits afin d’évaluer le niveau de risque de l’exposition. 

Le personnel du CLMT ne communique qu’avec les personnes qu’il considère comme des contacts. Les avis publics ne sont délivrés que lorsque le CLMT est incapable de joindre toutes les personnes susceptibles d’avoir été en contact avec un cas confirmé.

Consignes en vue de l’Halloween et de l’Action de grâce

Le médecin hygiéniste en chef du Yukon encourage la célébration de l’Halloween. Il recommande aux enfants de porter un masque non médical ou un couvre-visage, ou encore un masque en tissu décoré pour l’Halloween; de frapper aux portes des maisons faisant partie de leur cercle habituel; de sonner aux portes à l’aide d’un accessoire, comme un balai ou une épée; de ne pas se rassembler sur les perrons.

Les personnes qui distribueront les friandises devraient aussi utiliser un accessoire, tel qu’une pince ou un bâton de hockey, pour offrir les bonbons. Il importe de ne donner que des friandises du commerce emballées individuellement. Ne les déposez pas dans un plat en libre-service.

Pour en savoir plus, consulter Yukon.ca.

Spectacles de chant et de musique

Nous savons que ces activités présentent des risques, nous avons donc pris des mesures pour les atténuer.

  • En tout temps, maintenez une distance minimale de deux mètres entre chanteurs et musiciens.
  • Pendant que vous chantez ou jouez de la musique, tournez-vous vers l’auditoire (plutôt qu’en cercle ou face-à-face).
  • Les chefs d’orchestre devraient garder une distance de quatre mètres avec la chorale ou l’orchestre, ou porter une visière de protection et maintenir une distance de deux mètres.
  • Les artistes devraient garder une distance de quatre mètres avec les spectateurs ou être séparés de ces derniers par un plexiglas ou une barrière similaire.
  • Nous recommandons de tenir des répétitions d’au plus 30 minutes.
  • Lors des répétitions, aérez bien la pièce, tenez-vous éloignés les uns des autres pendant les pratiques de chant ou de musique, ouvrez les fenêtres. Si possible, tenez les répétitions à l’extérieur.
  • Il est primordial de nettoyer régulièrement les instruments, les becs, les pupitres à musique, les baguettes de tambour et autres accessoires.
  • Ne partagez pas les torchons, les brosses à instrument et les microphones.

Lire les lignes directrices sur les spectacles de chant et de musique.

Nouveaux chefs d’accusation portés en vertu de la Loi sur les mesures civiles d’urgence

Voici un résumé des chefs d’accusation qui ont été portés le 29 septembre. Aucune information qui permettrait d’identifier ces personnes, notamment leur nom et leurs coordonnées, ou encore l’endroit où les chefs d’accusation ont été portés ne sera fournie.

Les chefs d’accusation suivants ont été portés contre une personne :

  • Omission de fournir une déclaration.
  • Omission de s’isoler volontairement conformément à l’arrêté ministériel.

Données sur les mesures d’application de la loi

Le gouvernement du Yukon a reçu 857 plaintes liées à la COVID‑19 :

  • Omission de s’isoler volontairement : 478
  • Rassemblements de plus de 10 personnes à l’intérieur ou de 50 à l’extérieur : 24
  • Manquement à l’obligation de transiter par le Yukon dans les 24 heures ou de suivre l’itinéraire désigné : 331
  • Non-respect des arrêts ministériels par des entreprises : 10
  • Non-respect des engagements pris dans une déclaration ou non-respect de l’interdiction d’entrer au Yukon : 13
  • Autre : 1

En vertu de la Loi sur les mesures civiles d’urgence (LMCU), des chefs d’accusation ont été portés contre douze personnes et le total des chefs d’accusation portés s’élève à dix-sept.

En tout, 50 510 voyageurs sont entrés au Yukon.

  • Voyageurs résidents du Yukon : 10 705
  • Résidents de la C.-B. : 10 601
  • Résidents des T.N.-O. : 303
  • Résidents du Nunavut : 676
  • Non-résidents de l’extérieur de la C.-B., des T.N.-O. ou du Nunavut demeurés dans le territoire : 9 350
  • Non-résidents en transit : 18 805
  • Autres : 70
  • Nombre d’auto-collants distribués indiquant que des véhicules immatriculés ailleurs qu’au Yukon sont autorisés dans le territoire : 291

Le 26 septembre 2020 – 9 h 01 – Une personne non résidente est déclarée positive à la COVID-19 au Yukon

Une personne non résidente du Yukon a été déclarée positive à la COVID-19 au territoire. Elle est actuellement hospitalisée à Whitehorse et son état est stable.

Le processus de recherche des contacts progresse bien et tous les individus ayant eu des contacts directs avec cette personne au Yukon ont été contactés par les responsables de la santé publique.

D’après l’évaluation des risques réalisée par le Centre de lutte contre les maladies transmissibles du Yukon, ce cas ne présente que de faibles risques pour la santé publique.

En bref 
  • Comme cette personne n’est pas résidente du Yukon, ce cas ne sera pas inclus dans le nombre de cas officiel du territoire.
  • Consultez le yukon.ca/fr/covid-19 pour s’informer des dernières informations sur la pandémie.
  • Pour toute question non médicale, écrivez à covid19info@yukon.ca ou composez le 1-877-374-0425.
  • Si vous avez des questions médicales ou êtes malade, faites le 811 ou utilisez l’outil d’auto-évaluation.

Le 23 septembre 2020 – 14 h 15 – le point sur la COVID-19

Le gouvernement du Yukon informe le public des dernières mesures prises pour lutter contre la pandémie de COVID-19.

Cas de COVID-19 et rétablissements

En date d’aujourd’hui, le 23 septembre, à 14 h, le nombre de cas officiel de COVID-19 dans le territoire s’élève à 15. Ces 15 personnes se sont maintenant rétablies et 3 211 personnes ont été testées.

Centre d’évaluation respiratoire

Du mercredi 16 septembre au mardi 22 septembre, 98 personnes ont passé le test au Centre d’évaluation respiratoire à Whitehorse.

Le Centre change de nom et s’appellera dorénavant le Centre de dépistage de la COVID-19. Ses heures d’ouverture sont de 8 h 30 à 18 h, du lundi au dimanche. Il n’est plus nécessaire d’être envoyé au Centre par un professionnel de la santé pour pouvoir passer un test de dépistage de la COVID-19.

Nouveaux chefs d’accusation portés en vertu de la Loi sur les mesures civiles d’urgence

Voici un résumé des chefs d’accusation qui ont été portés le 17 septembre et le 23 septembre. Aucune information qui permettrait d’identifier ces personnes, notamment leur nom et leurs coordonnées, ou encore l’endroit où les chefs d’accusation ont été portés ne sera fournie.

  • Un chef d’accusation a été porté le 17 septembre :
    • Omission de s’isoler volontairement conformément à l’arrêté ministériel.
  • Deux chefs d’accusation ont été portés le 23 septembre :
    • En deux occasions, non-respect de la limite imposée pour les rassemblements, laquelle est fixée à 10 personnes à l’intérieur.

Code de couleur pour les critères symptomatiques établis pour déterminer quand les enfants ne doivent pas aller à l’école ou à la garderie

Nous avons mis à jour les lignes directrices selon un code de trois couleurs (vert, jaune et rouge) pour aider les parents et tuteurs à déterminer quand ils doivent garder leur enfant à la maison et ne pas l’envoyer à l’école ou à la garderie. L’affiche destinée aux écoles est déjà disponible en ligne et celle destinée aux garderies le sera bientôt.

Cliniques de vaccination contre la grippe : ouverture à la mi-octobre

Les cliniques de vaccination contre la grippe du territoire ouvriront leur porte à compter du 19 octobre pour les personnes à risque de développer des complications et celles atteintes d’une maladie chronique. À compter du 26 octobre, le grand public pourra également s’y présenter. Cette année, toutes les cliniques de vaccination contre la grippe offertes à Whitehorse se dérouleront au Centre des congrès du Yukon. La clinique sera d’abord ouverte six jours par semaine et prolongera ses heures d’ouverture, soit de 9 h à 19 h. Plus de détails à venir au début d’octobre.

Données sur les mesures d’application de la loi

Le gouvernement du Yukon a reçu 832 plaintes liées à la COVID-19 :

  • Omission de s’isoler volontairement : 466
  • Rassemblements de plus de 10 personnes à l’intérieur ou de 50 à l’extérieur : 23
  • Manquement à l’obligation de transiter par le Yukon dans les 24 heures ou de suivre l’itinéraire désigné : 321
  • Non-respect des arrêts ministériels par des entreprises : 9
  • Non-respect des engagements pris dans une déclaration ou non-respect de l’interdiction d’entrer au Yukon : 12
  • Autre : 1

En vertu de la Loi sur les mesures civiles d’urgence (LMCU), des chefs d’accusation ont été portés contre onze personnes et le total des chefs d’accusation portés s’élève à quinze.

En tout, 48 107 voyageurs sont entrés au Yukon :

  • Voyageurs résidents du Yukon : 10 060
  • Résidents de la C.-B. : 9 601
  • Résidents des T.N.-O. : 265
  • Résidents du Nunavut : 652
  • Non-résidents de l’extérieur de la C.-B., des T.N.-O. ou du Nunavut demeurés dans le territoire : 9 196
  • Non-résidents en transit : 18 270
  • Autres : 63
  • Nombre d’auto-collants distribués indiquant que des véhicules immatriculés ailleurs qu’au Yukon sont autorisés dans le territoire : 269

Le 16 septembre 2020 : le point sur la COVID-19

Le gouvernement du Yukon informe le public des dernières mesures prises pour lutter contre la pandémie de COVID-19.

Cas de COVID-19 et rétablissements

En date d’aujourd’hui, le 16 septembre, à 14 h, le nombre de cas officiel de COVID-19 dans le territoire s’élève à 15. Ces 15 personnes se sont maintenant rétablies. Au total, 3 020 personnes ont été testées.

Centre d’évaluation respiratoire

Entre le mercredi 9 septembre et le mardi 15 septembre, 129 personnes ont passé un test de dépistage au Centre d’évaluation respiratoire de Whitehorse.

Symptômes chez les enfants et fréquentation de l’école ou de la garderie
Nous avons rédigé des recommandations selon trois zones de couleur pour aider les parents et tuteurs à déterminer quand ils doivent garder leur enfant à la maison et ne pas l’envoyer à l’école ou à la garderie.

Six nouveaux chefs d’accusation portés en vertu de la Loi sur les mesures civiles d’urgence

Six nouveaux chefs d’accusation ont été portés le 11 et le 15 septembre en vertu de la Loi sur les mesures civiles d’urgence.

Deux chefs d’accusation ont été portés le 11 septembre :

  • Omission de s’isoler volontairement;
  • Manquement à l’obligation de transiter par le Yukon.

Quatre chefs d’accusation ont été portés le 15 septembre:

  • Deux omissions de s’isoler volontairement;
  • Deux non-respects des engagements pris dans une déclaration.

Nous ne fournirons aucune information qui permettrait d’identifier ces personnes, notamment leur nom ou l’endroit où les chefs d’accusation ont été portés.

Rappel concernant l’obligation de s’isoler

Les voyageurs devant s’isoler doivent le faire pendant 14 jours dès leur arrivée au Yukon, y compris les voyageurs arrivant de la C.-B., des T.N.-O. et du Nunavut qui ont passé du temps dans d’autres régions du Canada ou dans un autre pays. L’isolement de 14 jours doit se faire entièrement après l’arrivée au Yukon.

Pour la durée de la période d’isolement, on doit pouvoir joindre ces personnes par téléphone et à l’adresse fournie sur leur déclaration. Elles pourraient recevoir un appel ponctuel du gouvernement du Yukon. Il s’agit d’un appel différent des vérifications de l’Agence de santé publique Canada pour les personnes ayant voyagé à l’extérieur du pays.

Données sur les mesures d’application de la loi

Le gouvernement du Yukon a reçu 795 plaintes liées à la COVID‑19 :

  • Omission de s’isoler volontairement : 441
  • Rassemblements de plus de 10 personnes à l’intérieur ou de 50 à l’extérieur : 23
  • Manquement à l’obligation de transiter par le Yukon dans les 24 heures ou de suivre l’itinéraire désigné : 308
  • Non-respect des arrêtés ministériels par des entreprises : 8
  • Non-respect des engagements pris dans une déclaration ou non-respect de l’interdiction d’entrer au Yukon : 13
  • Autres : 2

Douze chefs d’accusation ont été portés en vertu de la Loi sur les mesures civiles d’urgence.

En tout, 45 685  voyageurs sont entrés au Yukon :

  • Voyageurs résidents du Yukon : 9 379
  • Résidents de la C.-B. : 8 615
  • Résidents des T.N.-O : 257
  • Résidents du Nunavut : 623
  • Non-résidents de l’extérieur de la C.-B., des T.N.-O. ou du Nunavut demeurés dans le territoire : 8 999
  • Non-résidents en transit : 17 764
  • Autres : 48
  • Nombre d’auto-collants distribués indiquant que des véhicules immatriculés ailleurs qu’au Yukon sont autorisés dans le territoire : 261

Le 2 septembre 2020 : le point sur la COVID-19

Le gouvernement du Yukon informe le public des dernières mesures prises pour lutter contre la pandémie de COVID-19.

Cas de COVID-19 et rétablissements

En date d’aujourd’hui, le 2 septembre, à 14 h, le nombre de cas officiel de COVID-19 dans le territoire s’élève à 15. Ces 15 personnes se sont maintenant rétablies. Au total, 2 643 personnes ont été testées.

Centre d’évaluation respiratoire

Entre le mercredi 26 août et le mardi 1er septembre, 109 personnes ont passé un test de dépistage au Centre d’évaluation respiratoire de Whitehorse.

Programme de secours aux entreprises yukonnaises

Le Programme de secours aux entreprises yukonnaises se poursuivra en partenariat avec CanNor lié au Fonds de soutien aux entreprises du Nord. Les entreprises continueront de présenter leurs demandes se rapportant à l’un ou l’autre des programmes auprès du gouvernement du Yukon.

Sondage sur le bien-être dans les collectivités

Le Sondage sur le bien-être dans les collectivités qui est mené à l’échelle du territoire prend fin le 6 septembre. Les résultats de ce sondage fourniront un aperçu du bien-être des Yukonnaises et Yukonnais à l’échelle du territoire. Cette démarche permettra d’obtenir les données nécessaires pour prendre des décisions éclairées. Les questions qui portent sur la COVID‑19 au début du sondage seront utilisées pour orienter les prochaines mesures d’intervention dans la lutte contre le virus. Consultez la page Yukon.ca pour en savoir plus.

Rappel concernant la frontière internationale

Nous rappelons aux résidents du Yukon qui comptent traverser le poste frontalier canadien de Fraser ou de Beaver Creek de se tenir au courant des règles fédérales concernant leur retour au Canada au moment de leur départ. Si vous allez en Alaska, vous serez soumis à ces règles fédérales, qui comprennent une mise en isolement obligatoire de 14 jours. Ces règles s’appliquent uniformément à tous les postes frontaliers officiels (et points des arrivées internationales) partout au Canada. Vous devrez alors suivre les directives qui vous seront données par l’ASFC et l’Agence de la santé publique du Canada.

Les exigences fédérales diffèrent de nos propres mesures territoriales à la frontière. Par exemple, les Yukonnais et Yukonnaises sont tenus de s’isoler volontairement pendant les 14 jours suivant leur retour dans le territoire s’ils ont voyagé à l’extérieur du Yukon, de la Colombie-Britannique, des T.N.‑O. ou du Nunavut.

Pour en savoir plus :

www.cbsa-asfc.gc.ca/services/covid/canadians-canadiens-fra.html

yukon.ca/fr/renseignements-sur-lauto-isolement

Les Yukonnais encouragés à rester vigilants

Bien qu’il n’y ait pas de cas actifs confirmés dans le territoire, les Yukonnais sont encouragés à rester vigilants et à continuer de respecter les six mesures de sécurité :

  • Lavez-vous souvent les mains avec de l’eau et du savon ou utilisez un désinfectant à mains qui contient au moins 60 % d’alcool.
  • Restez à la maison si vous êtes malade.
  • Maintenez une distance physique de 2 mètres (6 pieds) avec les personnes qui ne font pas partie de votre cercle de jumelage.
  • Limitez les déplacements dans les localités rurales et s’y comporter avec respect.
  • S’isoler si l’on :
    • revient au Yukon après avoir voyagé dans un endroit autre que la Colombie-Britannique, le Nunavut ou les Territoires du Nord-Ouest au cours des 14 derniers jours;
    • a eu des contacts avec une personne infectée à la COVID‑19.

Données sur les mesures d’application de la loi

Le gouvernement du Yukon a reçu 726 plaintes liées à la COVID‑19 :

  • Omission de s’isoler volontairement : 401
  • Rassemblements de plus de 10 personnes à l’intérieur ou de 50 à l’extérieur : 22
  • Manquement à l’obligation de transiter par le Yukon dans les 24 heures ou de suivre l’itinéraire désigné : 283
  • Non-respect des arrêtés ministériels par des entreprises : 7
  • Non-respect des engagements pris dans une déclaration ou non-respect de l’interdiction d’entrer au Yukon : 11
  • Autres : 2

Six chefs d’accusation ont été portés en vertu de la Loi sur les mesures civiles d’urgence.

En tout, 40 070 voyageurs sont entrés au Yukon :

  • Voyageurs résidents du Yukon : 7 710
  • Résidents de la C.-B. : 6 375
  • Résidents des T.N.-O : 194
  • Résidents du Nunavut : 518
  • Non-résidents de l’extérieur de la C.-B., des T.N.-O. ou du Nunavut demeurés dans le territoire : 8 562
  • Non-résidents en transit : 16 673
  • Autres : 38
  • Nombre de décalques distribués indiquant que des véhicules immatriculés ailleurs qu’au Yukon sont autorisés dans le territoire : 243

Le 26 août 2020 : le point sur la COVID-19

Le gouvernement du Yukon informe le public des dernières mesures prises pour lutter contre la pandémie de COVID-19.

Cas de COVID-19 et rétablissements

En date d’aujourd’hui, le 26 août, à 15 h, le nombre de cas officiel de COVID-19 dans le territoire s’élève à 15. Ces 15 personnes se sont maintenant rétablies. Au total, 2 459 personnes ont été testées.

Centre d’évaluation respiratoire

Entre le mercredi 19 août et le mardi 25 août, 116 personnes ont passé un test de dépistage au Centre d’évaluation respiratoire de Whitehorse.

Lignes directrices sur les sports de contact

Vous trouverez sur Yukon.ca les lignes directrices sur les sports de contact. En adaptant notre façon de participer à des sports de contact pour réduire le risque de propagation de la COVID-19, nous pouvons retourner aux patinoires et aux terrains de jeu. Les nouvelles lignes directrices s’adressent tant aux ligues pour enfants que pour adultes et viennent s’ajouter aux consignes existantes du Guide pour la tenue d’activités sportives.

Lignes directrices sur les rassemblements

Les lignes directrices sur la tenue de rassemblements organisés et privés sont maintenant en ligne. Par rassemblements organisés, on entend les activités dans des locaux loués où seront assis les invités, comme les mariages, les célébrations de la vie et les activités culturelles. Jusqu’à 50 personnes peuvent participer à un rassemblement organisé à l’intérieur, et 100 personnes à l’extérieur. Les établissements offrant la location de locaux doivent mettre en place un plan opérationnel, qui devra être suivi par les organisateurs du rassemblement et les participants.

Par rassemblements privés, on entend les activités qui ont lieu dans des habitations privées ou des lieux publics, comme les fêtes d’anniversaire, les célébrations de retraite et les barbecues. Vous pouvez recevoir jusqu’à 10 personnes dans ce type de rassemblement à l’intérieur et 50 personnes à l’extérieur.

Restez chez vous si vous êtes malade

Les personnes qui ne se sentent pas bien ne doivent pas aller à l’école ou se rendre au travail. Si c’est votre cas, comparez vos symptômes à ceux de la liste de symptômes de la COVID-19, effectuez l'auto-évaluation en ligne et passez un test de dépistage si c’est ce qui vous est recommandé.

Si un membre de votre famille ou ménage ne sent pas bien, vous pouvez vous rendre au travail ou à l’école, sauf avis contraire du médecin. Ces recommandations s’appliquent également si la personne malade a été testée pour la COVID-19.

Dépistage et isolement

Les personnes qui ne sentent pas bien doivent comparer leurs symptômes à ceux de la liste de symptômes de la COVID-19, effectuer l'auto-évaluation en ligne et passer un test de dépistage si c’est ce qui est recommandé.

Les personnes présentant des symptômes de la COVID-19 doivent s’isoler et utiliser l’outil d’auto-évaluation en ligne dans Yukon.ca, téléphoner au 811 ou communiquer avec leur médecin. Ce dernier leur fournira des recommandations en fonction de la situation. Il y a de nombreuses situations particulières qui exigent des conseils des autorités sanitaires.

Les personnes qui passent un test de dépistage pour la COVID-19 doivent continuer à s’isoler jusqu’à ce qu’elles reçoivent leur résultat ou qu’un fournisseur de soins de santé leur dise de cesser de s’isoler.

Les personnes qui arrivent au Yukon ou qui reviennent dans le territoire d’ailleurs que la Colombie-Britannique, les Territoires du Nord-Ouest ou le Nunavut doivent s’isoler pendant 14 jours, peu importe s’ils subissent un test ou non.

Nous remercions les personnes qui passent un test de dépistage et qui respectent les mesures d’isolement pour réduire le risque de propagation dans leur collectivité.

Signalement des infractions à Loi sur les mesures civiles d’urgence

Si vous croyez que quelqu’un a enfreint une ordonnance en vertu de la Loi sur les mesures civiles d’urgence, vous pouvez le signaler en remplissant un formulaire en ligne ou en téléphonant au 1 877 374 0425.

Données sur les mesures d’application de la loi

Le gouvernement du Yukon a reçu 617 plaintes liées à la COVID‑19 :

  • Omission de s’isoler volontairement : 346
  • Rassemblements de plus de 10 personnes à l’intérieur ou de 50 à l’extérieur : 15
  • Manquement à l’obligation de transiter par le Yukon dans les 24 heures ou de suivre l’itinéraire désigné : 236
  • Non-respect des arrêtés ministériels par des entreprises : 7
  • Non-respect des engagements pris dans une déclaration ou non-respect de l’interdiction d’entrer au Yukon : 11
  • Autres : 2

Six chefs d’accusation ont été portés en vertu de la Loi sur les mesures civiles d’urgence.

En tout, 37 042 voyageurs sont entrés au Yukon :

  • Voyageurs résidents du Yukon : 6 990
  • Résidents de la C.-B. : 5 164
  • Résidents des T.N.-O. : 145
  • Résidents du Nunavut : 219
  • Non-résidents de l’extérieur de la C.-B., des T.N.-O. ou du Nunavut demeurés dans le territoire : 8 361
  • Non-résidents en transit : 16 145
  • Autres : 18

Le 19 août 2020 : le point sur la COVID-19

Le gouvernement du Yukon informe le public des dernières mesures prises pour lutter contre la pandémie de COVID-19.

Cas de COVID-19

En date d’aujourd’hui, le 19 août, à 14 h, le nombre de cas officiel de COVID-19 dans le territoire s’élève à 15. Ces 15 personnes se sont maintenant rétablies. Au total, 2 270 personnes ont été testées.

Centre d’évaluation respiratoire

Entre le 12 août et le 18 août, 139 personnes se sont présentées au Centre d’évaluation respiratoire de Whitehorse et 134 ont passé le test.

Prolongation des restrictions frontalières entre le Canada et les États-Unis

L’Agence des services frontaliers du Canada et le Service des douanes des États-Unis restreignent temporairement tous les passages non essentiels de la frontière de manière à limiter la propagation de la COVID-19 en guise de mesure de précaution. Ils ont reconduit les restrictions frontalières actuelles jusqu’au 21 septembre 2020.

Assouplissement des restrictions d’accès pour les visites dans les établissements de soins prolongés

Les résidents des cinq établissements de soins prolongés du Yukon peuvent dorénavant recevoir à l’intérieur la visite de deux personnes désignées. Ils peuvent aussi accueillir deux autres visiteurs désignés, mais à l’extérieur. Les restrictions liées à l’âge ont également été levées.

Le 16 mars, nous avions interdit l’accès des établissements de soins prolongés aux visiteurs et aux bénévoles. Depuis le 12 juin, deux personnes désignées pouvaient rendre des visites extérieures. Toutes les visites doivent être organisées à l’avance. Les travaux se poursuivent en vue de permettre le retour des bénévoles dans les établissements. Pour suivre l’évolution du dossier, consultez Yukon.ca.

Saines pratiques en voyage

On rappelle aux Yukonnais d’appliquer les six mesures de sécurité même quand ils sont à l’extérieur du Yukon. L’ouverture de la frontière avec la Colombie-Britannique et la hausse du nombre de cas dans cette province soulevant certaines inquiétudes, le médecin hygiéniste en chef du Yukon tient à rappeler que les six mesures sont le meilleur moyen pour se protéger et prévenir la propagation de la COVID-19 tant dans le territoire qu’à l’extérieur.

Annonce des cas

À l’avenir, les nouveaux cas de COVID-19 seront annoncés dans des communiqués et sur Yukon.ca. Aucune activité médiatique ne sera tenue pour annoncer les nouveaux cas. Notre vie dans un contexte de COVID-19 sera ponctuée de nouveaux cas dans les prochains mois et, pendant que nous prenons la mesure de notre nouvelle normalité, nous continuerons d’annoncer les nouveaux cas diagnostiqués par voie de communiqués et sur Yukon.ca.

Restez chez vous si vous êtes malade

Cette recommandation fait partie des six mesures de sécurité à respecter depuis le début de la pandémie. Elle n’a jamais été aussi importante. Les personnes qui ne se sentent pas bien ne doivent ni aller à l’école ni aller travailler. Si c’est votre cas, comparez vos symptômes à ceux de la liste de symptômes de la COVID-19, effectuez l'auto-évaluation en ligne et passez un test de dépistage si c’est ce qui vous est recommandé.

Plaintes reçues du public

Le gouvernement du Yukon a reçu 559 plaintes liées à la COVID‑19 :

  • Omission de s’isoler volontairement : 303
  • Rassemblements de plus de 10 personnes à l’intérieur ou de 50 à l’extérieur : 15
  • Manquement à l’obligation de transiter par le Yukon dans les 24 heures ou de suivre un itinéraire désigné : 223
  • Non-respect des arrêtés ministériels par des entreprises : 7
  • Non-conformité à l’obligation de remplir une déclaration ou non-respect de l’interdiction d’entrer au Yukon : 1
  • Nombre d’accusations en vertu de la Loi sur les mesures civiles d’urgence : 6

Voyageurs entrés au Yukon

En tout, 34 316 voyageurs sont entrés au Yukon :

  • Voyageurs résidents : 6,303
  • Résidents de la C.-B. : 4 139
  • Résidents des Territoires du Nord-Ouest : 104
  • Résidents d’autres administrations approuvées (Nunavut) : 84
  • Non-résidents (à l’extérieur de la bulle) demeurés dans le territoire : 8 143
  • Non-résidents en transit : 15 533
  • Autres : 10
  • Nombre d’autocollants délivrés : 185

Le 7 août 2020 : Un nouveau cas de COVID-19 au Yukon

Le Dr Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon, a annoncé aujourd’hui le premier cas de COVID-19 dans le territoire depuis le 20 avril 2020, ce qui porte le total des cas dans le territoire à 15 (incluant les trois résidents du Yukon qui ont reçu leur diagnostic à l’extérieur du territoire).

Le nouveau cas concerne un résident de Whitehorse qui récupère chez lui. Le Centre de lutte contre les maladies transmissibles a entamé le processus de recherche des contacts.

La personne avait récemment voyagé à Dawson. Ses contacts ont été répertoriés, et on communiquera avec eux sous peu.

Comme indiqué la semaine dernière, on demande aux Yukonnaises qui étaient à Dawson (y compris les résidents de cette ville) entre le 20 juillet et aujourd’hui de surveiller la présence de symptômes de la COVID-19. Les résidents de Dawson qui présentent des symptômes, aussi légers soient-ils, doivent se rendre à l’Hôpital communautaire de Dawson ou au Centre de santé de Dawson pour subir un test de dépistage.

Les résidents de Whitehorse qui se sont rendus à Dawson depuis le 20 juillet et qui présentent des symptômes doivent téléphoner directement au Centre de lutte contre les maladies transmissibles, indiquer qu’ils étaient à Dawson durant la période en question et prendre les dispositions nécessaires pour subir un test de dépistage.

De plus, les personnes qui ont visité le Superstore de Whitehorse entre les heures de 8 h et 9 h le 1er août ou qui ont assisté à une messe à l’église Sacred Heart le dimanche 2 août à 10 h 30 doivent aussi surveiller la présence de symptômes.

Les symptômes possibles de la COVID-19, sont les suivants :

  • fièvre;
  • frissons;
  • toux;
  • difficulté à respirer;
  • essoufflement;
  • écoulement nasal;
  • mal de gorge;
  • perte du sens de l’odorat ou du goût;
  • mal de tête;
  • fatigue;
  • perte d’appétit;
  • nausée et vomissement;
  • diarrhée;
  • douleurs musculaires.

Les personnes qui présentent un ou plusieurs de ces symptômes, aussi légers soient-ils, doivent immédiatement s’isoler et prendre les dispositions nécessaires pour subir un test de dépistage. Il sera possible de subir un test cette fin de semaine (8 et 9 août).

Les personnes qui présentent des symptômes et qui étaient au Superstore ou à l’église Sacred Heart de Whitehorse doivent communiquer avec le Centre de lutte contre les maladies transmissibles, au 667‑5080, et prendre les dispositions nécessaires pour subir un test ce week-end. À Dawson, téléphonez à l’hôpital de Dawson, au 993‑4444, pour subir un test ce week-end. Si vous vous trouvez dans une autre localité, téléphonez au centre de santé communautaire. Veuillez indiquer que vous vous trouviez à l’un des endroits susmentionnés.

Les personnes qui se trouvaient à l’un de ces endroits, mais qui ne présentent aucun symptôme doivent surveiller la présence de symptômes pendant 14 jours. Si vous présentez des symptômes, aussi légers soient-ils, vous devez vous isoler immédiatement et téléphoner au 811, répondre aux questions de l’outil d’auto-évaluation ou communiquer avec votre médecin.

Les personnes à Whitehorse qui présentent des symptômes de la COVID-19, mais qui n’étaient pas à un des endroits ci-dessus aux heures précisées doivent téléphoner au Centre d’évaluation respiratoire, au 393‑3083, ouvert de 9 h à 17 h, le samedi 8 et dimanche 9 août. À Dawson, téléphonez à l’hôpital au 993‑4444 pour prendre les dispositions nécessaires pour subir un test de dépistage.

Le 5 août 2020 : le point sur la COVID-19

Le gouvernement du Yukon informe le public des dernières mesures prises pour lutter contre la pandémie de la COVID-19.

Cas de COVID-19

En date d’aujourd’hui, le 5 août, à 14 h, le nombre de cas officiel dans le territoire s’élève à quatorze. Les onze personnes qui ont contracté la maladie au territoire se sont maintenant rétablies. Le territoire ne compte actuellement aucun autre cas confirmé et 1 769 personnes ont été testées. Nous n’avons aucun nouveau cas depuis le 20 avril.

Nouveaux postes d’information installés à Beaver Creek et à Watson Lake

Dans le cadre d’une initiative visant à appuyer les interventions du gouvernement contre la pandémie de COVID-19, les centres d’information touristique de Beaver Creek et de Watson Lake, ainsi que le centre d’interprétation de la Béringie du Yukon, fermeront leurs portes le 6 août. Les employés de ces trois établissements seront réaffectés aux postes d’information établis aux frontières terrestres et aux points d’arrivée par voie aérienne du Yukon. Leur rôle consistera à fournir aux visiteurs des ressources et des informations en lien avec la COVID-19, notamment sur les modalités de circulation respectueuse et responsable à travers le territoire.

Des postes d’information ont été déployés au poste de contrôle frontalier d’application de la Loi sur les mesures civiles d’urgence près de Watson Lake, au poste de l’Agence des services frontaliers du Canada de Beaver Creek, sur Robert Service Way et à l’aéroport de Whitehorse.

Le centre d’interprétation de la Béringie du Yukon continuera sa programmation en ligne durant le reste de l’été et en automne. Pour de plus amples renseignements, consultez sa page Facebook et Beringia.com/fr.

Changement de directives à l’intention des bars, des pubs et des bars-salons

De nouvelles directives ont été émises pour les bars, les pubs, les salons et les boîtes de nuit. Les prestations musicales, y compris celles de chant et d’instruments à vent, sont maintenant permises, à condition qu’elles satisfassent aux exigences. Le respect de la distance physique entre les musiciens et le public est l’une de ces exigences. Le karaoké est également permis pour les prestations en solo. Les musiciens ou artistes doivent subir un test de dépistage de la maladie avant leur prestation. La danse demeure interdite.

Le libre libre-service est interdit dans les bars : les boissons et la nourriture doivent être servies aux clients à la table qui leur a été assignée. Visiter : COVID-19 : directives pour la réouverture des bars, pubs, bars-salons et boîtes de nuit sur Yukon.ca.

Mise à jour des directives concernant la garde des enfants

Des directives sur les services de garde d’enfants ont été distribuées à toutes les garderies et à tous les services de garde en milieu familial du Yukon. Les parents ne seront plus tenus d’utiliser quotidiennement l’outil d’évaluation, mais on leur rappelle de bien examiner leur enfant avant de le confier à la garderie. Visiter : Garderies et services de garde en milieu familial sur Yukon.ca. 

Avis publics

Le Centre de lutte contre les maladies transmissibles du Yukon (CLMT) possède une expertise en recherche des contacts et est l’autorité responsable de déterminer s’il est nécessaire d’émettre des avis à la population. Le Centre communique directement avec les personnes qui, selon les renseignements à sa disposition, ont été exposées à la maladie. Cette procédure protège la vie privée des personnes concernées et permet au Centre de recueillir les renseignements nécessaires.

S’il est impossible de procéder de cette façon, le Centre emploiera l’une des trois procédures suivantes.

  • Si le Centre connaît précisément les lieux et les heures du contact, mais n’a pas d’information exacte sur les personnes présentes et sur le degré de contact entre les personnes, un avis public sera émis.
  • Si le Centre sait de source fiable que les protocoles de distance physique et d’hygiène ont été respectés dans un lieu de contact (ex. un hôtel, un restaurant ou un terrain de camping), de sorte que les risques d’exposition du public sont nuls, ce lieu ne sera pas désigné comme un lieu de contact.
  • Si le Centre ne possède aucun renseignement sur les allées et venues d’une personne infectée, outre la localité qu’elle a fréquentée, un avis général à la population est nécessaire. Cette méthode n’est employée qu’en dernier recours.

Autocollants de visiteur offerts dans neuf localités

Les personnes qui circulent au Yukon dans un véhicule immatriculé hors du territoire peuvent se procurer des autocollants de visiteur à des points de distribution situés à Whitehorse et dans neuf localités. Elles doivent d’abord avoir terminé leur période d’isolement obligatoire de 14 jours, le cas échéant. Les critères d’admissibilité sont définis au Yukon.ca.

À Carmacks, Dawson, Faro, Haines Junction, Mayo, Old Crow, Ross River, Teslin et Watson Lake, on peut se procurer des autocollants pendant les heures d’ouverture normales au bureau du ministère de l’Environnement ou au bureau des inspections et du suivi de la conformité. À Whitehorse, on peut se procurer des autocollants au bureau de l’Organisation des mesures d’urgence, du lundi au vendredi entre 8 h 30 et 16 h.

Les autocollants de visiteur indiquent que les occupants du véhicule ne sont pas obligés de s’isoler et que le véhicule est autorisé à circuler au Yukon. Un autocollant doit être apposé sur le pare-brise du côté du conducteur, et un autre doit être visible à l’arrière du véhicule.

Statistiques sur l’application des règles

Depuis le 29 avril, 32 104 personnes sont entrées au territoire ou ont transité par le Yukon. Parmi celles-ci, on a compté 6 067 Yukonnais, 4 115 Britanno-Colombiens et 14 100 non-résidents en transit. Jusqu’à présent, le Yukon a délivré 123 autocollants de visiteur à des non-résidents. Depuis le 29 avril, le Centre de coordination des mesures d’urgence du gouvernement du Yukon a reçu 526 plaintes. Six personnes ont été mises à l’amende pour violation de la Loi sur les mesures civiles d’urgence.

Le 31 juillet 2020 : Début de la 3e étape du déconfinement le 1er août

Le gouvernement du Yukon et le médecin hygiéniste en chef du Yukon ont annoncé officiellement aujourd’hui que la troisième étape du plan territorial pour lever les mesures de santé publique liées à la COVID-19 débutera le 1er août. Cette étape se prolongera jusqu’au développement d’un vaccin et consistera en un allègement progressif des restrictions touchant les Yukonnais.

Lire le communiqué de presse.

Le 22 juillet 2020 : le point sur la COVID-19

Le gouvernement du Yukon informe le public des dernières mesures prises pour lutter contre la pandémie de la COVID-19.

Cas de COVID-19

En date d’aujourd’hui, le 22 juillet, à 14 h, le nombre de cas officiel dans le territoire s’élève à treize. Les onze personnes qui ont contracté la maladie au territoire se sont maintenant rétablies. 

Début de l’étape 3

L’étape 3 devrait commencer le 1er août 2020. On rappelle au public que cette étape sera longue et devrait durer jusqu’à ce qu’un vaccin contre la COVID-19 soit disponible.

Les changements mis en œuvre à l’étape 3 n’auront initialement lieu que dans le territoire. Parmi les changements envisagés, notons : la possibilité de se jumeler à plusieurs familles et de participer à des rassemblements, et la reprise des sports d’équipe. En fonction des principes de la santé publique et du niveau de risque, d’autres changements, comme l’assouplissement de certaines restrictions, pourraient être considérés.

Statistiques après l’élargissement des symptômes pour le dépistage

Le 15 juillet, la liste de symptômes à surveiller chez les personnes qui n’ont pas voyagé a été élargie. Cette mesure a été prise en réponse à l’ouverture des frontières avec la Colombie-Britannique, les Territoires du Nord-Ouest et le Nunavut et en prévision de la saison de la grippe. Depuis cette date, 75 tests ont été effectués. Le dépistage se fait au Centre de lutte contre les maladies transmissibles, au Centre d’évaluation respiratoire et, dans certains cas, à Hôpital général de Whitehorse. Depuis le 1er juillet, 170 tests ont été effectués.

Courriels sur la recherche de contacts

Si une personne est nommée comme contact d’une personne ayant reçu un diagnostic positif de COVID-19, le Centre de lutte contre les maladies transmissibles communiquera avec elle. Les Yukonnaises et Yukonnais doivent faire preuve de prudence quant aux arnaques relatives à la recherche de contacts. Seules les recherches de contact menées par le Centre sont valides. Des histoires circulent sur des courriels qui ont été transmis à des résidents leur indiquant qu’ils ont été en contact avec une personne ayant reçu un diagnostic positif. Le courriel leur demande ensuite d’ouvrir une pièce jointe contenant des instructions. Il ne faut surtout pas l’ouvrir, ces courriels sont des fraudes. Toutes les recherches de contacts sont faites directement par le Centre.

Autocollant pour les véhicules immatriculés à l’extérieur du territoire

À compter du 20 juillet 2020, on remettra aux visiteurs un autocollant pour leur véhicule. L’autocollant leur sera remis à leur arrivée au territoire par les agents d’application de la loi postés aux différents points de contrôle frontalier. Ces autocollants seront donnés aux fournisseurs de services essentiels et aux voyageurs ayant terminé leur isolement de 14 jours, ce qui pourrait inclure des visiteurs de partout au pays (ne se limitant pas à la Colombie-Britannique, aux Territoires du Nord-Ouest et au Nunavut; des Américains qui fournissent des services essentiels au Yukon et des étrangers qui ont eu la permission de l’Agence des services frontaliers du Canada d’entrer au Canada. L’autocollant, de couleur verte, doit être apposé sur le pare-brise du côté conducteur pour indiquer que les passagers n’ont pas besoin de s’isoler et sont autorisés à circuler au Yukon.

Les visiteurs dont le véhicule est immatriculé ailleurs qu’au Yukon et qui sont déjà au territoire peuvent se procurer l’autocollant en se présentant dans les bureaux de l’Organisation des mesures d’urgence (60 Norseman Road à Whitehorse). Ceux qui vivent dans une collectivité peuvent envoyer un courriel à covid19enforcement@yukon.ca pour en faire la demande. Pour être admissibles, les visiteurs qui devaient s’isoler pendant 14 jours doivent avoir terminé leur période d’isolement.

On rappelle aux visiteurs, comme aux résidents, qu’il est important de faire preuve de gentillesse, d’être respectueux les uns des autres et de se protéger. Adopter les six mesures de sécurité est d’ailleurs un bon moyen de se protéger.

 

Le 15 juillet 2020 : le point sur la COVID-19

Le gouvernement du Yukon informe le public des dernières mesures prises pour lutter contre la pandémie de la COVID-19.

Cas de COVID-19

En date d’aujourd’hui, le 15 juillet, à 14 h, le nombre de personnes ayant contracté la maladie dans le territoire s’élève toujours à onze. Ces onze personnes se sont maintenant rétablies. Le territoire ne compte actuellement aucun autre cas confirmé et 1 365 personnes ont été testées. Il n’y a aucun nouveau cas depuis le 20 avril.

Statistiques sur les contrôles aux frontières

Nos mesures frontalières nous ont donné le temps de nous préparer à la COVID-19, notamment en renforçant nos capacités de test, de suivi et de traçage. Depuis le début de l’étape 2, amorcée le 1er juillet, 1 587 résidents de la Colombie-Britannique et 1 130 Yukonnais sont entrés au Yukon. Au cours de cette période, 1 627 personnes ont transité par le territoire. Le Centre d’opérations d’urgence sanitaire du gouvernement du Yukon a reçu 119 plaintes du public depuis le 1er juillet. Depuis le commencement des restrictions frontalières en début d’année, quatre personnes ont été condamnées à des amendes pour avoir enfreint la Loi sur les mesures civiles d’urgence. À l’heure actuelle, environ 45 agents sont chargés de l’application de la loi sur le territoire.

Mise à jour sur les accords de travail du gouvernement du Yukon

Au cours de l’étape 2, de nombreux employés du gouvernement du Yukon continueront à travailler de leur domicile. L’étape 2 vise à trouver un équilibre entre les employés désireux de retourner sur le lieu de travail et ceux qui préfèrent rester à leur domicile en fonction de leur situation personnelle. À l’apogée du travail à distance, environ 50 % des employés du gouvernement travaillaient de leur domicile. À l’heure actuelle, ce nombre est d’environ 34 %. Un retour progressif sur le lieu de travail garantira le maintien de la santé et de la sécurité des employés.

Les mesures sanitaires adoptées au cours de l’étape 2 aideront le gouvernement à s’adapter aux défis existants et émergents. Les employés qui reviendront sur les lieux de travail pourront s’attendre à avoir un entretien avec leur superviseur sur les détails de leur retour. Parmi les mesures mises en place, mentionnons le ruban adhésif servant à indiquer la direction ainsi que la signalisation au sol et sur les murs, les six mesures à respecter pour assurer la sécurité, notamment le maintien d’une distance physique et l’accès réduit ou modifié aux espaces communs comme la cuisine.

Réouverture de la bibliothèque publique de Whitehorse

La bibliothèque publique de Whitehorse rouvrira ses portes le 21 juillet 2020. Le médecin hygiéniste en chef avait ordonné la fermeture de l’établissement le 18 mars dernier. Depuis lors, la bibliothèque a maintenu la prestation de certains services, grâce à l’instauration, le 15 juin dernier, de la cueillette en bordure de trottoir des documents de la bibliothèque.

La réouverture des portes de l’établissement marque la prochaine étape du plan global de réouverture de la bibliothèque. Elle permettra au public de consulter à nouveau les documents de la bibliothèque et d’emprunter des livres, des DVD et des CD en personne. Un accès limité aux ordinateurs publics, aux imprimantes et aux services de référence de la bibliothèque sera également offert.

Pour favoriser le maintien d’une distance physique ainsi que la sécurité du public et du personnel, la bibliothèque a instauré quelques changements dans le cadre de cette phase de réouverture. Ces changements sont les suivants :

  • une obligation de se désinfecter les mains à l’entrée;
  • un nombre limité de places assises en attendant l’arrivée de nouveaux meubles pouvant être plus facilement désinfectés;
  • une réduction du nombre de postes informatiques et du temps d’utilisation;
  • les usagers devront apporter leurs propres écouteurs en vue de les utiliser sur les ordinateurs publics.

La bibliothèque publique de Whitehorse sera ouverte du mardi au dimanche, de 10 h à 18 h. Les conseils de bibliothèques locales assurent la gestion de ces établissements sur tout le territoire et déterminent les services qui seront offerts pendant la pandémie. Les usagers des collectivités peuvent se renseigner sur les plus récentes mesures prises en téléphonant directement à leur bibliothèque locale.

Le 8 juillet 2020 : le point sur la COVID-19

Le gouvernement du Yukon informe le public des dernières mesures prises pour lutter contre la pandémie de la COVID-19.

Cas de COVID-19 et guérisons

En date d’aujourd’hui, le 8 juillet, à 14 h, le nombre de personnes ayant contracté la maladie dans le territoire s’élève toujours à onze.

Ces onze personnes se sont maintenant rétablies. Le territoire ne compte actuellement aucun autre cas confirmé et 1 306 personnes ont été testées. Il n’y a aucun nouveau cas depuis le 20 avril, et la dernière personne ayant contracté la maladie s’est rétablie le 1er mai.

Pour l’instant, les origines de chaque cas survenu au Yukon ont pu être retracées et, à notre connaissance, il n’y a toujours pas eu de transmission à la population (cas où il n’est plus possible de retrouver l’origine de l’infection).

Mises à jour hebdomadaires

Nous publions quotidiennement (sauf les weekends et les jours fériés) sur Yukon.ca des renseignements sur les cas d’infection et les tests de dépistage de la COVID-19. Nous informons la population sur le nombre : de cas confirmés dans le territoire, de tests négatifs, de tests en attente de résultat, de tests réalisés en tout et de cas rétablis.

Réouverture du centre d’évaluation respiratoire

Le centre d’évaluation respiratoire a rouvert ses portes le lundi 6 juillet, compte tenu d’une hausse anticipée des demandes de dépistage étant donné la réouverture des frontières du Yukon et en prévision de la saison de la grippe. Le centre a été déplacé au 49A, Waterfront Place, à Whitehorse, et est ouvert de 10 h à 16 h. Les personnes qui souhaitent se faire tester au centre doivent d’abord obtenir une recommandation de la ligne 811 du Yukon, d’un médecin de famille, d’une infirmière de santé communautaire ou de l’Hôpital général de Whitehorse et prendre un rendez-vous en appelant le 867-393-3083.

Changement des règles de visite à l’hôpital

De nouvelles règles de visite à l’Hôpital général de Whitehorse sont entrées en vigueur le 6 juillet. Tous les patients hospitalisés ont maintenant le droit de recevoir la visite d’une personne désignée. Tous les patients en maternité, en salle d’urgence et aux soins intensifs ont toujours le droit de recevoir la visite d’une personne désignée, qu’il s’agisse d’un proche ou d’un aidant.

Les patients et les clients qui se présentent à l’hôpital pour une analyse de sang, un examen d’imagerie, une séance de physiothérapie ou d’ergothérapie ou un rendez-vous avec un spécialiste ne sont pas autorisés à être accompagnés d’un aidant, sauf dans de rares cas.

Des agents postés à toutes les entrées publiques vérifieront l’historique des déplacements et les symptômes des personnes à leur arrivée. Si vous avez des questions sur les politiques ou les services de l’hôpital durant la pandémie de COVID-19, composez le 867-393-9040. N’appelez pas ce numéro si vous souhaitez obtenir des conseils ou du soutien de nature médicale.

Ouverture de centres d’information touristique

Cinq centres d’information touristique du Yukon ont rouvert leurs portes. Les centres d’information touristique de Whitehorse, de Carcross, de Dawson et de Beaver Creek ont ouvert le 1er juillet, et celui de Watson Lake, le 5 juillet.

Les visiteurs peuvent s’y informer des toutes dernières informations disponibles sur Yukon.ca et sur le site des collectivités du Conseil des Premières nations du Yukon. Le personnel des centres d’information touristique conseille aux voyageurs de bien vérifier si les collectivités qu’ils comptent visiter souhaitent recevoir des visiteurs et rappelle aux voyageurs de s’y comporter avec respect. Cette recommandation s’adresse autant aux visiteurs de l’extérieur du Yukon qu’aux résidents du Yukon qui ont décidé de passer leurs vacances dans le territoire cette année. Pour en savoir plus, consultez : COVID-19 : lignes directrices concernant les déplacements au Yukon.

Six mesures de sécurité

Les six mesures de sécurité pour se protéger et éviter la propagation du virus sont : maintenir une distance physique; se laver les mains régulièrement; rester chez soi si l’on est malade; ne pas se rassembler en groupes de plus de 10 personnes; limiter les déplacements dans les localités rurales et s’isoler au besoin.

Dernières nouvelles

Pour connaître les dernières nouvelles et consulter le plan de déconfinement du gouvernement, Une voie à suivre : Le plan du Yukon pour lever les restrictions liées à la COVID‑19, consultez Yukon.ca/fr/COVID-19.

Le 24 juin 2020 : le point sur la COVID-19

Le gouvernement du Yukon informe le public des dernières mesures prises pour lutter contre la pandémie de la COVID-19.

Cas de COVID-19

En date d’aujourd’hui, le 24 juin, à 14 h, le nombre de personnes ayant contracté la maladie dans le territoire s’élève toujours à onze. Ces onze personnes se sont maintenant rétablies. Le territoire ne compte actuellement aucun autre cas confirmé et 1 265 personnes ont été testées. Il n’y a aucun nouveau cas depuis le 20 avril.

Assouplissement des mesures de contrôle aux frontières

À compter du 1er juillet, les résidents de la Colombie-Britannique (C.-B.) et du Yukon seront autorisés à faire des allers-retours entre les deux régions sans avoir à s’isoler pendant 14 jours. Les résidents de la C.-B. entrant au Yukon devront fournir une preuve de résidence (ex. un permis de conduire) lors de leur passage à la frontière ou à l’aéroport.

De même, les résidents des Territoires du Nord-Ouest et du Nunavut seront autorisés, à partir du 1er juillet, à entrer au Yukon sans avoir à s’isoler pendant 14 jours, à condition qu’ils se rendent directement au Yukon depuis l’un des territoires ou en passant par la C.-B.

La décision d’assouplir les restrictions aux frontières s’appuie sur l’évaluation rigoureuse des risques et les capacités de la santé publique du territoire à fournir des soins de santé et à effectuer le traçage des contacts si de nouveaux cas se déclarent au Yukon.

Ressources pour les populations vulnérables

Afin d’aider les personnes à risque au Yukon à faire face à la pandémie, des services en ligne de santé mentale et de soutien social sont mis à la disposition des populations vulnérables, y compris : les sans-abris, les personnes victimes de violences fondées sur le genre ou qui risquent de l’être, les personnes handicapées, les personnes âgées et les personnes souffrant de problèmes médicaux sous-jacents.

Réouverture des piscines

À compter du 1er juillet, les piscines publiques pourront rouvrir leurs portes, à condition qu’un plan opérationnel ait été approuvé au préalable. La natation et les autres activités aquatiques sont d’excellents moyens de faire l’activité physique nécessaire à un mode de vie sain.

La fréquentation des piscines publiques est une activité à faible risque dans la mesure où les installations sont exploitées en toute sécurité et qu’elles sont bien entretenues. Toutes les exigences énoncées par le Règlement sur les piscines publiques, adopté en vertu de la Loi sur la santé publique, doivent être respectées. Avant de rouvrir une piscine publique, il faut d’abord envoyer le plan opérationnel par courriel (COVID19info@yukon.ca) aux fins d’approbation et soumettre l’installation à une inspection. Au territoire, tous les exploitants de piscines ont été informés de ces conditions.

Marchés fermiers

Le marché fermier de Whitehorse pourra accueillir, à partir du 1er juillet, des vendeurs de produits non alimentaires (produits artisanaux, fleurs, savons, etc.). Les kiosques d’information demeureront cependant fermés. Les gestionnaires du marché ont également été avisés qu’ils pouvaient à nouveau proposer à leur clientèle un espace de restauration avec des places assises et des aires de restauration extérieure, dans le respect des mesures de distances physiques. À compter de la même date, les amuseurs publics pourront à nouveau se produire en spectacle au marché.

Le 17 juin 2020 - Le point sur la COVID-19

Le gouvernement du Yukon informe le public des dernières mesures prises pour lutter contre la pandémie de la COVID-19.

Cas de COVID-19

En date d’aujourd’hui, le 17 juin, à 14 h, le nombre de personnes ayant contracté la maladie dans le territoire s’élève toujours à onze. Ces onze personnes se sont maintenant rétablies. Le territoire ne compte actuellement aucun autre cas confirmé et 1245 personnes ont été testées. Il n’y a aucun nouveau cas depuis le 20 avril.

Tous les services dentaires pourront être offerts

À partir du 1er juillet, les professionnels du secteur pourront de nouveau donner des soins dentaires complets. Depuis le 27 mars, en raison de la pandémie, seuls les soins dentaires d’urgence pouvaient être prodigués. En date du 1er juillet commencera l’étape 2 du plan de réouverture du territoire et le médecin hygiéniste en chef recommande la reprise de tous les soins dentaires à ce moment-là.

Les professionnels des soins dentaires pourront offrir des services non urgents, notamment les :

  • examens initiaux et périodiques et visites de contrôle;
  • nettoyages dentaires et traitements préventifs habituels;
  • radiographies habituelles;
  • extractions de dents asymptomatiques;
  • procédures dentaires esthétiques;
  • implants dentaires;
  • médecine dentaire restauratrice;
  • traitement de lésions dentaires périapicales chroniques non douloureuses.

Les professionnels des soins dentaires doivent continuer de respecter les directives du médecin hygiéniste en chef en ce qui concerne les pratiques recommandées et l’équipement de protection individuelle.

Lignes directrices émises

Des lignes directrices ont été rédigées pour les salles de mise en forme et les centres de conditionnement physique. Ces lignes directrices ne s’appliquent pas aux centres récréatifs qui ont des piscines, des patinoires, des terrains de sport ou d’autres grands espaces à l’intérieur qui permettent les rassemblements. Elles sont conçues pour les espaces intérieurs partagés utilisés pour l’entraînement. Un plan opérationnel doit être présenté si l’entreprise embauche du personnel. Les six consignes de sécurité doivent être respectées. 

Des lignes directrices pour les centres de récréation publics ont aussi été publiées. Ces lignes directrices s’adressent aux établissements ayant de grands espaces à l’intérieur, des piscines, des pistes de course, des patinoires et des pistes de curling, etc. Un plan opérationnel doit aussi être présenté et les six consignes de sécurité doivent être respectées.

Les restaurants pourront ouvrir au maximum de leur capacité

À partir du 1er juillet, les restaurants du Yukon pourront ouvrir au maximum de leur capacité. Les restaurants étaient complètement fermés depuis le 22 mars et ont rouvert à 50 % de leur capacité le 29 mai. Les restaurants devront continuer de respecter les recommandations du Guide pour la réouverture des établissements alimentaires.

Rassemblements

À partir du 1er juillet, un maximum de 50 personnes pourra se rassembler à l’extérieur. Les personnes présentes aux rassemblements doivent quand même respecter les mesures de distance physique et ne peuvent pas servir de repas à partager. Les buffets et les repas communautaires ne sont pas permis pour le moment. La limite de personnes pour les rassemblements intérieurs est toujours de 10.

Bibliothèques publiques du Yukon

Les bibliothèques publiques du Yukon offriront divers niveaux de service, selon les collectivités. Communiquez avec votre bibliothèque locale pour obtenir de plus amples renseignements.

La bibliothèque publique de Whitehorse offre actuellement un service de collecte. Les utilisateurs peuvent réserver des articles par téléphone au 867‑667‑5239, par courriel à whitehorse.library@yukon.ca ou en ligne. Les documents réservés peuvent être ramassés du lundi au vendredi de 10 h à 16 h.

Les mesures de distance physique seront en place au moment de la collecte et les documents seront traités conformément aux lignes directrices sur la sécurité et les protocoles nationaux, ce qui inclut une période de quarantaine. La remise en circulation des livres prendra donc plus de temps. Les frais de retard ne seront toujours pas imposés et les périodes de prêt prolongées demeurent en place. La bibliothèque virtuelle demeure accessible.

Le 12 juin 2020 - Le point sur la COVID-19

Le gouvernement du Yukon informe le public des dernières mesures prises pour lutter contre la pandémie de la COVID-19. 

Cas de COVID-19 

En date d’aujourd’hui, le 12 juin, à 14h, le nombre de personnes ayant contracté la maladie dans le territoire s’élève toujours à onze. Ces onze personnes se sont maintenant rétablies. Le territoire ne compte actuellement aucun autre cas confirmé et 1 235 personnes ont été testées. Il n’y a aucun nouveau cas depuis le 20 avril.

Prolongation de l’état d’urgence

Sur les conseils du médecin hygiéniste en chef, le gouvernement du Yukon prolonge l’état d’urgence en vertu de la Loi sur les mesures civiles d’urgence pour une période supplémentaire de 90 jours à partir d’aujourd’hui. Ainsi, le gouvernement pourra utiliser tous les outils à sa disposition pour protéger la santé et la sécurité de la population yukonnaise durant la pandémie.

Puisque la pandémie continue d’évoluer et qu’il y a toujours transmission de la COVID-19 à l’échelle du pays, le gouvernement du Yukon évalue constamment la situation et modifie les mesures de protection au besoin. Nous pourrions annuler l’état d’urgence en tout temps, ou encore le prolonger pour une période supplémentaire de 90 jours si nous jugeons que la pandémie continue de présenter un risque à la population.

Les infractions aux arrêtés en vertu de la Loi sont passibles d’une amende ou d’une peine d’emprisonnement. Une liste complète des arrêtés et des modifications législatives institués en vertu de la Loi sur les mesures civiles d’urgence se trouve dans https://yukon.ca/fr/modifications-legislatives-relatives-covid-19.

 

Lignes directrices sur les visites dans les établissements de soins prolongés

Dans le cadre du plan progressif du Yukon pour la réouverture des établissements de soins prolongés aux visiteurs, les résidents pourront maintenant nommer un visiteur qu’ils pourront recevoir dans un endroit désigné à l’extérieur. Les mesures de réouverture aux visiteurs se dérouleront en quatre étapes, de façon similaire au plan du Yukon Une Voie à suivre. À l’étape 2, les résidents pourront recevoir deux visiteurs à la fois à l’extérieur. Les cinq établissements du territoire étaient fermés aux visiteurs et aux bénévoles depuis le 16 mars pour éviter la propagation du virus entre leurs murs. Au Canada, le plus grand nombre de décès attribués à la COVID-19 ont eu lieu dans les maisons de soins infirmiers et les établissements de soins prolongés.

Les bars pourront rouvrir prochainement

Les propriétaires de bars ont reçu des lignes directrices sur la réouverture prévue de leur établissement le vendredi 19 juin. Tout comme les restaurants, les bars peuvent seulement rouvrir à 50 % de leur capacité dans le but de promouvoir la distanciation physique et de limiter la taille des groupes. Les groupes assis ensemble dans les bars doivent se limiter à 10 personnes. Tous les bars doivent remettre un plan opérationnel au Centre d’opérations d’urgence sanitaire pour approbation.  Les concerts ne seront pas permis pour le moment, ainsi que les aires de récréation comme les jeux de fléchettes, les tables de billard, les pistes de danse et les jeux vidéo et de billard électrique (« pinball »). 

Le point sur la COVID-19

Puisque nos plans de réouverture progressent bien et qu’il n’y a aucun cas actif de COVID-19 au Yukon, nous réduirons le nombre de mises à jour que nous publions. Des mises à jour régulières seront dorénavant publiées hebdomadairement à partir du mercredi 17 juin à 14 h.

Le 5 juin 2020 - Le point sur la COVID-19

Le gouvernement du Yukon informe le public des dernières mesures prises pour lutter contre la pandémie de COVID-19.

Cas de COVID-19

En date d’aujourd’hui, le 5 juin, à 14h, le nombre de personnes ayant contracté la maladie dans le territoire s’élève toujours à onze. Ces onze personnes se sont maintenant rétablies. Le territoire ne compte actuellement aucun autre cas confirmé et 1 201 personnes ont été testées. Il n’y a aucun nouveau cas depuis le 20 avril.

Lignes directrices à jour pour les services vitaux et essentiels

Les lignes directrices du gouvernement du Yukon pour les services vitaux et essentiels ont été mises à jour cette semaine pour clarifier les mesures touchant les travailleurs qui fournissent ces services dans le territoire d’ici le 1er juillet 2020. Après cette date, les restrictions seront assouplies pour les travailleurs des services vitaux et essentiels arrivant au Yukon en provenance de la Colombie-Britannique.

Le document à jour précise que la consigne des rassemblements limités à 10 personnes ne s’applique pas aux milieux de travail et que les personnes qui doivent entretenir des infrastructures ou y faire des réparations urgentes sont des travailleurs essentiels, tout comme le sont les juges, témoins et autres personnes nécessaires au maintien de la règle de droit. Le document indique également que les personnes qui arrivent au Yukon en provenance de l’extérieur du territoire pour travailler doivent adopter les mêmes mesures dans toutes les régions du Yukon – qu’il s’agisse de Whitehorse ou des localités rurales.

Les lignes directrices à jour entrent immédiatement en vigueur et s’appliquent uniquement à l’étape actuelle de notre approche à la pandémie. Le document pourrait être modifié davantage lorsque nous passerons à l’étape 2 du plan pour lever les restrictions liées à la COVID-19.

Mise à jour d’Une voie à suivre : Le plan du Yukon pour lever les restrictions liées à la COVID-19

À la suite de l’annonce du passage prévu à l’étape 2 le 1er juillet, le plan du Yukon pour lever les restrictions liées à la COVID-19 a été mis à jour pour inclure des dates précises et un nouveau calendrier. Vous pouvez consulter la version la plus récente du plan à https://yukon.ca/fr/covid-19. Le plan sera mis à jour périodiquement au fur et à mesure que nous passons aux prochaines étapes.

Services religieux

À partir du dimanche 7 juin, les lieux de culte pourront ouvrir. Les responsables des services et les participants doivent adopter des mesures pour respecter la distance physique et, si nécessaire, adapter la nature des services.

Par exemple, la capacité d’accueil à l’intérieur des lieux devra être réduite à un tiers de la capacité du bâtiment jusqu’à un maximum de 50 personnes, y compris celles qui organisent et dirigent le service.

Les responsables doivent aussi accroître la fréquence du nettoyage et de la désinfection des aires communes et des surfaces fréquemment touchées, comme les chaises, bancs, mains courantes d’escaliers, interrupteurs et objets cérémonials. Les organisateurs doivent établir un plan opérationnel qu’ils devront présenter sur demande. Il n’est pas nécessaire de le faire approuver. Les lignes directrices pour les services religieux sont publiées sur le site Yukon.ca.

Ressources en santé mentale

Le Yukon offre une gamme de ressources en santé mentale. La liste des ressources est publiée sure Yukon.ca

Ces ressources sont fournies par le gouvernement du Yukon, les gouvernements des Premières nations, le gouvernement fédéral et des ONG. La majorité des services de soutien demeurent disponibles durant la pandémie de la COVID-19. Certains services ont été modifiés afin de respecter les ordonnances et les recommandations du médecin hygiéniste en chef.

La liste n’est pas exhaustive. Les services offerts changeront selon l’étape du plan de gestion de la pandémie dans laquelle on se trouve, y compris les étapes pour lever les restrictions.

Les ressources ont été organisées par population afin de faciliter la tâche des fournisseurs de soins de santé, des ONG et des personnes qui offrent des services de santé et de mieux-être. Assurez-vous de choisir la bonne ressource.

Accéder au service de traitement des dépendances aux opioïdes pendant la pandémie

Des services et du soutien sont accessibles aux personnes qui aimeraient discuter de leur dépendance aux opioïdes ou obtenir un traitement, en particulier en raison du stress accru engendré par la COVID-19. La communauté médicale est préoccupée par l’insuffisance de l’approvisionnement en produits sûrs. Cette pénurie pourrait porter certaines personnes à rechercher des traitements par crainte de ne pas avoir accès aux drogues qu’elles utilisent habituellement ou que ces drogues ne soient pas sûres. En outre, certaines personnes pourraient consommer plus qu’à la normale comme mécanisme d’adaptation durant cette période.

Le traitement des dépendances aux opioïdes comprend la distribution de suboxone ou de méthadone. On encourage les personnes qui sont incertaines du traitement approprié pour elles à venir discuter avec un clinicien des options qui leur sont offertes et des différentes méthodes de traitement.

La Clinique de traitement de la dépendance aux opioïdes est située dans la clinique de prise en charge au 210, rue Elliott. Il s’agit en temps normal de services sans rendez-vous, mais étant donné la pandémie, nous demandons aux personnes d’appeler à l’avance et de prendre rendez-vous. La clinique est ouverte du lundi au mercredi, de 9 h à midi et de 13 h à 16 h. Le numéro de téléphone est le 867‑668‑2552. Des ressources de réduction des méfaits et des trousses de naloxone dont disponibles à la clinique.

Le 26 mai 2020 - Le point sur la COVID-19

Le Dr Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon, informe le public des dernières mesures prises pour lutter contre la pandémie de COVID-19. 

Cas de COVID-19 et de guérison

En date d’aujourd’hui, le 26 mai, à 14 h, le nombre de personnes ayant contracté la maladie dans le territoire s’élève toujours à onze.

Ces onze personnes sont toutes rétablies. Le territoire ne compte actuellement aucun autre cas confirmé et 1 159 personnes ont été testées. Nous n’avons aucun nouveau cas depuis le 20  avril.

Pour l’instant, les origines de chaque cas survenu au Yukon ont pu être retracées et, à notre connaissance, il n’y a toujours pas eu de transmission à la population (cas où il n’est plus possible de retrouver l’origine de l’infection).

Mises à jour hebdomadaires

Nous publions quotidiennement (sauf les week-ends et les jours fériés) des renseignements sur les cas d’infection et les tests de dépistage de la COVID-19 sur Yukon.ca. Nous informons la population sur le nombre de cas confirmés dans le territoire, le nombre de tests négatifs, le nombre de tests en attente de résultat, le nombre total de tests réalisés et le nombre de cas rétablis. La présente mise à jour tient à souligner le travail de modélisation qui se fait au bureau du médecin hygiéniste en chef. Il est possible d’obtenir copie de l’exposé technique à ce sujet ici (en anglais).

Enquête sur la mobilité du personnel

Pour se prémunir contre le risque possible de transmission de la COVID-19 attribuable aux mouvements du personnel, des bénévoles et des entrepreneurs entre certains établissements, comme les ceux de soins de longue durée, le médecin hygiéniste en chef recueillera des informations pour recenser les mouvements entre établissements.

Au moment où le Yukon se prépare à amorcer une nouvelle étape de la lutte contre la pandémie, il pourrait s’avérer nécessaire de restreindre les mouvements du personnel et d’autres types d’employés entre les établissements afin de réduire le risque de transmission de la COVID‑19 dans ces établissements. Le but du projet est de garantir la continuité des services et de protéger la santé des résidents et des employés des établissements, tout en atténuant les répercussions sur les activités et le personnel touché.

Toutes les données seront recueillies au moyen d’un portail en ligne sécurisé conformément à la législation applicable du Yukon en matière de protection de la vie privée.

Camps de jour et Centre des Jeux du Canada

Depuis la publication des lignes directrices liées à la COVID 19 pour les camps de jour d’été au Yukon, les plans de la Ville de Whitehorse et du club de gymnastique Polarettes ont été approuvés. D’autres plans seront passés en revue cette semaine.

La réouverture progressive du Centre des Jeux du Canada a également été approuvée. Le plan s’y rapportant prévoit du temps à chacune des étapes pour informer, surveiller, se rajuster et évaluer avant de passer à l’étape suivante, conformément au plan de déconfinement du gouvernement.

Semaine des services paramédicaux

Du 24 au 30 mai, c’est la Semaine des services paramédicaux, qui nous donne l’occasion de remercier nos répondants médicaux d’urgence bénévoles, notre personnel paramédical spécialisé en soins critiques et intensifs et le personnel infirmier qui l’accompagne au sein des équipes de transport aérien médicalisé, ainsi que les répartiteurs et le personnel des Services médicaux d’urgence qui les soutiennent en arrière‑scène.

Les Services médicaux d’urgence du Yukon comptent un peu moins de 200 membres, dont plus de 100 sont des répondants médicaux d’urgence bénévoles répartis dans 15 collectivités à la grandeur du territoire. Ces piliers des Services médicaux d’urgence vont au-delà des exigences de leur devoir en répondant à des incidents graves même en dehors de leurs heures de service. Nous tenons à les remercier pour leur dévouement, leur travail acharné et le temps qu’ils consacrent au soutien de leur collectivité.

Récolte de morilles

Les Yukonnais peuvent maintenant obtenir des permis pour la récolte de morilles à des fins commerciales à condition qu’ils respectent les six mesures de protection. L’entrée dans le territoire pour récolter des morilles à des fins commerciales est interdite et aucun permis ne sera délivré aux non-résidents.

Six mesures pour se protéger 

Les six mesures pour se protéger et éviter la propagation du virus sont : maintenir une distance physique; se laver les mains régulièrement; rester chez soi si l’on est malade; ne pas se rassembler en groupes de plus de 10 personnes; limiter les déplacements dans les localités rurales; s’isoler au besoin.

Informations à jour

Pour les plus récentes mises à jour et consulter le plan de déconfinement du gouvernement, Une voie à suivre : Le plan du Yukon pour lever les restrictions liées à la COVID-19, visitez Yukon.ca. 

Le 22 mai 2020 - Le point sur la COVID-19

Le Dr Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon, informe le public des dernières mesures prises pour lutter contre la pandémie de COVID-19.

Cas de COVID-19 et de guérison

En date d’aujourd’hui, le 22 mai, à 14 h, le nombre de personnes ayant contracté la maladie dans le territoire s’élève toujours à onze.

Ces onze personnes se sont maintenant rétablies. Le territoire ne compte actuellement aucun autre cas confirmé et 1 145 personnes ont été testées. Nous n’avons aucun nouveau cas depuis le 20 avril.

Pour l’instant, les origines de chaque cas survenu au Yukon ont pu être retracées et, à notre connaissance, il n’y a toujours pas eu de transmission à la population (cas où il n’est plus possible de retrouver l’origine de l’infection).

Mises à jour hebdomadaires

Nous publions quotidiennement (sauf les week-ends et les jours fériés) des renseignements sur les cas d’infection et les tests de dépistage de la COVID-19 sur Yukon.ca. Nous informons la population sur le nombre de cas confirmés dans le territoire, le nombre de tests négatifs, le nombre de tests en attente de résultat, le nombre total de tests réalisés et le nombre de cas rétablis.

Nouvel arrêté ministériel en application de la Loi sur les mesures civiles d’urgence

Un arrêté ministériel sur la santé a été publié aujourd’hui en vertu de la Loi sur les mesures civiles d’urgence. L’arrêté accorde au ministre des Services aux collectivités le pouvoir d’examiner et d’approuver, en consultation avec le médecin hygiéniste en chef, des modifications aux exigences et aux restrictions des arrêtés ministériels en vigueur.

Cette mesure donnera au gouvernement la flexibilité nécessaire pour mettre en œuvre le déconfinement, comme la réouverture des salons de coiffure et du service des repas dans les restaurants. Le gouvernement du Yukon conservera néanmoins la capacité de réagir rapidement et de refermer certains services en cas d’éclosion de COVID-19 ou de transmission communautaire du virus dans le territoire.

Services de garde d’enfants

Les garderies agréées sont maintenant ouvertes à tous les enfants du Yukon, et non plus seulement aux enfants des familles vulnérables et des travailleurs des services vitaux et essentiels. Les garderies pourront accueillir autant d’enfants qu’avant la pandémie, en suivant les nouveaux protocoles de fonctionnement des garderies en période de pandémie.

Des inspecteurs aident les garderies à déterminer à quel moment elles pourront accueillir le nombre d’enfants qui leur est autorisé par leur permis.

Restaurants

Les restaurants pourront de nouveau recevoir des clients à compter du 29 mai, à condition qu’ils se soient dotés d’un plan de prévention de la COVID-19 pour le personnel et les clients approuvé par le gouvernement. Les restaurants ont pu continuer de servir des mets pour emporter durant la pandémie.

Services personnels

Les entreprises de services personnels pourront rouvrir le 27 mai, à condition qu’elles se soient dotées d’un plan de prévention de la COVID-19 approuvé par le gouvernement. On entend par entreprises de services personnels les salons de coiffure, de tatouage et de manucure et les centres de massothérapie non agréés.

Nous invitons les Yukonnais et les Yukonnaises à faire preuve de patience, le temps que les entreprises s’apprêtent à rouvrir après une fermeture prolongée.

COVID-19 – Modèle de plan opérationnel

Les entreprises, les fournisseurs de services et les employeurs, y compris ceux qui n’ont pas été obligés de cesser leurs activités en vertu de la Loi sur les mesures civiles d’urgence, doivent se doter d’un plan opérationnel pour la COVID-19. Ils n’ont pas à attendre l’approbation du plan pour reprendre leurs activités, mais ils doivent avoir un plan à la disposition du gouvernement aux fins de vérification.

Un modèle de plan opérationnel se trouve au Yukon.ca.

Lorsque le gouvernement lèvera les restrictions visant les entreprises encore fermées en vertu de la Loi sur les mesures civiles d’urgence, celles-ci devront préparer un plan de prévention de la COVID-19 et le faire approuver par le gouvernement avant de reprendre leurs activités

COVID-19 : Formulaire de vérification des programmes récréatifs

Les organisateurs d’événements et les responsables de programmes récréatifs doivent préparer leur plan de prévention de la COVID-19 et le faire approuver par un agent de la santé publique. Le formulaire en ligne se trouve à la page « Request a review of business, service or event operations during COVID-19 » sur Yukon.ca.

Six conseils pour se protéger

Les six conseils pour se protéger et éviter la propagation du virus sont : maintenir une distance physique; se laver les mains régulièrement; rester chez soi si l’on est malade; ne pas se rassembler en groupes de plus de 10 personnes; limiter les déplacements dans les localités rurales et s’isoler au besoin.

Dernières nouvelles

Pour connaître les dernières nouvelles et consulter le plan de déconfinement du gouvernement, Une voie à suivre : Le plan du Yukon pour lever les restrictions liées à la COVID-19, visitez Yukon.ca.

Le 19 mai 2020 - Le point sur la COVID-19 

Le Dr Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon, informe le public des dernières mesures prises pour lutter contre la pandémie de COVID-19.

Cas de COVID-19 et de guérison

En date d’aujourd’hui, le 19 mai, à 14 h, le nombre de personnes ayant contracté la maladie dans le territoire s’élève toujours à onze.

Ces onze personnes se sont maintenant rétablies. Le territoire ne compte actuellement aucun autre cas confirmé et 1 134 personnes ont été testées. Nous n’avons aucun nouveau cas depuis le 20 avril.

Pour l’instant, les origines de chaque cas survenu au Yukon ont pu être retracées et, à notre connaissance, il n’y a toujours pas eu de transmission à la population (cas où il n’est plus possible de retrouver l’origine de l’infection).

Mises à jour hebdomadaires

Des renseignements sur les tests de dépistage de la COVID-19 (nombre de cas confirmés dans le territoire, nombre de tests négatifs, nombre de tests en attente de résultat, nombre total de tests réalisés et nombre de cas de guérison) sont publiés quotidiennement (sauf les week-ends) sur le site yukon.ca, à l’exception des jours fériés.

Jumelage de ménages

Le 15 mai 2020, le gouvernement du Yukon a lancé la première étape de son plan de réouverture Une voie à suivre. Nous pouvons dorénavant choisir une autre famille avec laquelle socialiser sans devoir maintenir une distance physique. Le choix de famille ne peut pas changer une fois qu’il a été fait.  

Il est acceptable que les ménages jumelés comptent plus de 10 personnes, mais nous devons continuer à éviter les rassemblements de cette taille dans d’autres situations.  Il faut aussi maintenir une distance physique de deux mètres (six pieds) avec les personnes qui ne font pas partie des deux ménages.

Vous pouvez obtenir de plus amples renseignements sur les lignes directrices sur le jumelage de ménages sur le site yukon.ca.

Réouverture des entreprises et des services

À l’étape 1 de la réouverture, les entreprises et fournisseurs de services qui n’ont pas reçu l’ordre de fermer leurs portes pourront poursuivre leurs activités pourvu qu’ils aient un plan opérationnel et des mesures de sécurité en place en réponse à la COVID-19.

Il est possible d’offrir des programmes récréatifs, comme des activités sportives et des camps d’été, pourvu que les organisateurs aient un plan approuvé.

Les entreprises offrant des services personnels et les restaurants qui ont dû fermer leurs portes pourront ouvrir de nouveau une fois qu’ils auront préparé un plan opérationnel en fonction des lignes directrices en cours d’élaboration et l’auront fait approuver.

Entre-temps, les restaurants peuvent continuer à offrir des repas à emporter et des services de livraison, mais doivent soumettre un plan opérationnel au gouvernement d’ici le 29 mai. Des lignes directrices pour les restaurants voulant rétablir le service aux tables seront publiées dans les prochains jours. Une fois leur plan basé sur les lignes directrices approuvé, les restaurants pourront rouvrir le 1er juin.

Tous les autres employeurs doivent aussi préparer un plan opérationnel en réponse à la COVID‑19 et s’assurer qu’il soit disponible à des fins d’inspection, mais ne sont pas tenus de soumettre ce plan pour approbation.

Les entreprises, employeurs et organisateurs d’activités peuvent trouver de plus amples renseignements sur les étapes à suivre et sur la soumission de leur plan pour examen ou approbation sur la page Exploitation d’entreprises, prestation de services ou organisation d’activités du site yukon.ca.

Dès que des directives sont prêtes, nous les publions sur la page Directives et recommandations du site yukon.ca.

Modification des six conseils pour se protéger

Maintenant que nous sommes à l’étape 1 du plan de réouverture, au lieu d’exiger que les citoyens évitent de se déplacer dans les collectivités rurales, nous leur demandons de limiter leurs déplacements dans ces endroits. Les petites localités sont particulièrement vulnérables durant la pandémie. Nous demandons donc à la population de se déplacer au sein du territoire de façon respectueuse et sécuritaire.

Les six conseils pour se protéger et éviter la propagation du virus sont maintenant : maintenir une distance physique; se laver les mains régulièrement; rester chez soi si l’on est malade; ne pas se rassembler en groupes de plus de 10 personnes; limiter les déplacements dans les localités rurales et s’isoler au besoin.

Passage d’une étape de réouverture à l’autre

Nous déciderons du moment de passer à la prochaine étape de façon graduelle, objective et prudente. Au moins deux à quatre semaines s’écouleront entre chaque étape. Ainsi, nous aurons le temps de détecter les changements de situation, d’évaluer les risques associés aux étapes en cours et de décider s’il est sécuritaire de passer à la prochaine étape. C’est pourquoi nous ne nous engageons pas à fixer de dates précises. Nous vous tiendrons informé à chaque étape.

Nous basons nos décisions sur les six critères suivants : la participation communautaire; les mesures de prévention; la capacité de la santé publique; la capacité du système de santé; le risque d’introduction de la COVID-19 et la propagation et le confinement du virus. Le gouvernement du Yukon prendra ces décisions en consultation avec le médecin hygiéniste en chef du Yukon.

Les étapes du plan de réouverture sont les suivantes : étape 1 – relance; étape 2 – rétablissement et étape 3 – nouvelle normalité. Jusqu’au 15 mai, nous étions à l’étape 0 – intervention. Nous pourrions éventuellement y retourner, si nous devions de nouveau imposer des restrictions. Nous avons aussi prévu une étape moins 1 – état aggravé.

Le plan complet est publié sur yukon.ca.

Services aux victimes

Nous savons qu’il n’est pas sécuritaire pour tout le monde de rester à la maison durant la pandémie. Les personnes qui ne sont pas en sécurité à la maison en raison de violence conjugale, familiale ou sexuelle peuvent obtenir de l’aide.

Les Services aux victimes peuvent discuter avec vous des possibilités en fonction de votre situation, ainsi que vous aider à établir un plan de sécurité et à accéder à un refuge au besoin. Pour communiquer avec les Services aux victimes, téléphonez sans frais au 1‑800‑661‑0408, poste 8500.

Le personnel de la maison de transition pour femmes victimes de violence à Whitehorse, du refuge pour femmes de Dawson et de la maison d’hébergement Help & Hope à Watson Lake peut aussi vous aider. Si vous avez besoin d’aide immédiate, téléphonez au 9-1-1.

Dernières nouvelles

Pour connaître les dernières nouvelles sur la pandémie, les Yukonnais peuvent consulter le site Yukon.ca.

Le 12 mai 2020 – Le point sur la COVID-19

Le Dr Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon, informe le public sur la situation entourant la pandémie de COVID-19.

Cas de COVID-19 et guérisons

En date d’aujourd’hui, le 12 mai, à 14 h, le nombre de personnes ayant contracté la maladie dans le territoire s’élève toujours à onze.

Ces onze personnes se sont maintenant rétablies. Le territoire ne compte actuellement aucun autre cas confirmé et, à ce jour, 1 106 personnes ont été testées.

Pour l’instant, les origines de chaque cas survenu au Yukon ont pu être retracées et, à notre connaissance, il n’y a toujours pas eu de transmission à la population (cas où il n’est plus possible de retrouver l’origine de l’infection).

Mise à jour quotidienne (en semaine)

Même si le nombre de cas d’infection à la COVID-19 demeure faible au Yukon, nous continuerons de faire le point quotidiennement (sauf les week-ends). Nous informerons la population sur le nombre de cas confirmés dans le territoire, le nombre de tests négatifs, le nombre de tests en attente de résultat, le nombre total de tests réalisés et le nombre de cas rétablis.

Empêcher la COVID-19 d’entrer au Yukon

Bien qu’aucun nouveau cas n’ait été signalé depuis le 20 avril, nous devons tous rester vigilants pour empêcher la COVID-19 d’entrer dans le territoire. Dans ce but, nous continuons de contrôler nos points d’entrée et d’exiger que toutes les personnes qui arrivent au Yukon s’isolent pendant 14 jours. C’est en maintenant ces mesures en place que nous pourrons commencer à assouplir certaines des restrictions.

En vertu de l’Arrêté ministériel sur les mesures de contrôle aux frontières actuellement en vigueur, une personne ne peut entrer au Yukon que si elle est en mesure de fournir la preuve qu’elle :

  • réside au Yukon;
  • a de la famille qui réside au Yukon (dans le cas des non-résidents);
  • fournit des services vitaux ou essentiels;
  • passe par le Yukon pour se rendre (dans un délai de 24 h) dans un État, une province ou un territoire voisin;
  • exerce un droit ancestral ou issu de traités.

Visiter le Yukon.ca/fr pour en savoir plus sur l’isolement volontaire.

Semaine nationale des soins infirmiers

À l’occasion de la Semaine nationale des soins infirmiers, du 11 au 17 mai, nous soulignons le rôle vital que les infirmières et infirmiers jouent dans nos vies, et nous leur exprimons notre gratitude pour tous leurs efforts en vue de nous garder en sécurité et en santé, ici au Yukon comme ailleurs au pays. Le thème de cette année est particulièrement approprié : « Les infirmières, une voix faite pour diriger – Vers un monde en bonne santé ». L’Organisation mondiale de la Santé a d’ailleurs proclamé l’année 2020 comme l’Année du personnel infirmier.

Six conseils pour se protéger

Voici six conseils pour se protéger et enrayer la propagation de la COVID-19 : maintenir une distance physique suffisante, se laver les mains régulièrement, rester chez soi si l’on est malade, ne pas se rassembler en groupes de plus de 10 personnes, éviter de se rendre dans les localités rurales et s’isoler au besoin.

Dernières nouvelles

Pour connaître les dernières nouvelles sur la pandémie, les Yukonnais peuvent consulter le site Yukon.ca.

Le 8 mai 2020 – Le point sur la COVID-19

Le Dr Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon, informe le public des dernières mesures prises pour lutter contre la pandémie de COVID-19.

Cas de COVID-19 et de guérison

En date d’aujourd’hui, le 8 mai, à 14 h, le nombre de personnes ayant contracté la maladie dans le territoire s’élève toujours à onze.

Ces onze personnes se sont maintenant rétablies. Le territoire ne compte actuellement aucun autre cas confirmé et 1 075 personnes ont été testées.

Pour l’instant, les origines de chaque cas survenu au Yukon ont pu être retracées et, à notre connaissance, il n’y a toujours pas eu de transmission à la population (cas où il n’est plus possible de retrouver l’origine de l’infection).

Mises à jour quotidiennes

Des renseignements sur les tests de dépistage de la COVID-19 (nombre de cas confirmés dans le territoire, nombre de tests négatifs, nombre de tests en attente de résultat, nombre total de tests réalisés et nombre de cas de guérison) sont publiés chaque jour sur le site yukon.ca.

Directives pour les professionnels de la santé

Nous fournissons des directives pour aider les professionnels de la santé qui ne sont pas médecins ou infirmiers à rouvrir leurs cabinets en garantissant la sécurité de leurs clients. Parmi ces praticiens, appelés professionnels paramédicaux, citons :

  • les acupuncteurs;
  • les chiropraticiens;
  • les naturopathes;
  • les ergothérapeutes;
  • les ostéopathes;
  • les physiothérapeutes;
  • les massothérapeutes autorisés.

En vertu des nouvelles directives, les praticiens appelleront les patients 24 heures avant leur rendez-vous pour effectuer un dépistage de la COVID-19. Ils doivent maintenir une distance physique suffisante lorsqu’ils rencontrent les patients.

Directives pour les optométristes

Nous fournissons également des directives pour aider les optométristes à offrir leurs services sans risque aux Yukonnais pendant la pandémie.

Travailleurs de la santé

Nous ne demandons pas aux travailleurs de la santé de s’isoler et d’éviter les rassemblements lorsqu’ils ne sont pas au travail. En revanche, nous leur demandons de suivre toutes les recommandations et ordonnances en vigueur, notamment d’organiser les éventuels rassemblements de 10 personnes maximum à l’extérieur et de respecter une distance physique suffisante.

Soutien des collectes de fonds

Nous encourageons les Yukonnais à soutenir les organisations caritatives ou à participer à des activités de collecte de fonds différemment pendant la pandémie. Il est entendu que cela s’applique aux personnes qui ont le temps et l’argent nécessaires pour participer aux activités, si celles-ci sont organisées en toute sécurité.

Par exemple, les organisateurs de la course « Run for Mom », qui a lieu le jour de la fête des Mères (dimanche 10 mai), invitent les citoyens à choisir l’itinéraire qu’ils parcourront à pied – en courant ou en marchant – ou à vélo en respectant les mesures de distance physique, plutôt que d’emprunter le Sentier du millénaire de 4,2 km de Whitehorse, comme d’habitude.

« Run for Mom » a lieu chaque année et vise à sensibiliser à la santé du sein et à collecter des fonds pour équiper l’Hôpital général de Whitehorse en matériel de radiographie.

Six conseils pour se protéger

Voici six conseils pour se protéger et enrayer la propagation de la COVID-19 : maintenir une distance physique suffisante, se laver les mains régulièrement, rester chez soi si l’on est malade, ne pas se rassembler en groupes de plus de 10 personnes, éviter de se rendre dans les localités rurales et s’isoler au besoin.

Dernières nouvelles

Pour connaître les dernières nouvelles sur la pandémie, les Yukonnais peuvent consulter le site Yukon.ca.

Le 5 mai 2020 – Le point sur la COVID-19

Le Dr Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon, informe le public des dernières mesures prises pour lutter contre la pandémie de COVID-19.

Cas de COVID-19 et de guérison

En date d’aujourd’hui, le 5 mai, à 14 h, le nombre de personnes ayant contracté la maladie dans le territoire s’élève toujours à onze.

Ces onze personnes se sont maintenant rétablies. Le territoire ne compte actuellement aucun autre cas confirmé et 1 041 personnes ont été testées.

Pour l’instant, les origines de chaque cas survenu au Yukon ont pu être retracées et, à notre connaissance, il n’y a toujours pas eu de transmission à la population (cas où il n’est plus possible de retrouver l’origine de l’infection).

Mises à jour quotidiennes

Des renseignements sur les tests de dépistage de la COVID-19 (nombre de cas confirmés dans le territoire, nombre de tests négatifs, nombre de tests en attente de résultat, nombre total de tests réalisés et nombre de cas de guérison) sont publiés chaque jour sur le site yukon.ca.

Modélisation du Yukon

La modélisation montre que, grâce au respect par les Yukonnais des six mesures de sécurité, nous avons réussi à réduire la propagation de la maladie dans le territoire. Elle montre également que sans la mise en place de restrictions en temps opportun, nous aurions pu nous attendre à environ 2 500 cas de COVID-19 au 1er mai. Nous en comptons onze.

Nous aurions également pu nous attendre à 150 hospitalisations à la même date. Aucune des personnes infectées au Yukon n’a dû être prise en charge et 28 lits sont disponibles chaque jour à l’hôpital, en moyenne. Si 10 cas avaient été déclarés et qu’aucune restriction n’avait été mise en place, on aurait pu dénombrer plus de 7 000 malades et près de 1 000 hospitalisations.

Nous présenterons bientôt un exposé technique sur la modélisation au Yukon.

Répercussions de la pandémie sur la population

Il est essentiel que les Yukonnais continuent à respecter les six mesures de sécurité. En tant que territoire, nous devons adopter une vision à long terme de la pandémie et prendre des mesures progressives, fondées sur des données objectives et adaptées à notre contexte propre, pour assouplir les restrictions en nous assurant d’être toujours prêts à intervenir si la situation venait à changer.

La pandémie de COVID-19 touche tout le monde, de façon différente, selon notre situation et nos vulnérabilités. Nous ne pouvons pas toujours prévoir les conséquences qu’elle aura sur chacun d’entre nous. Nous pouvons nous entraider pendant cette période difficile, et nous ne devons pas oublier de demander de l’aide lorsque nous en avons besoin.

Par ailleurs, il est indispensable d’équilibrer nos réactions individuelles face à la pandémie et les risques pour la santé de nos concitoyens. Chaque geste sûr de notre part protège les personnes vulnérables.

Appareils Spartan Cube

Le 17 avril dernier, nous avons annoncé l’arrivée imminente des appareils portatifs Spartan Cube que nous avions commandés au gouvernement fédéral fin mai pour pouvoir effectuer des tests de dépistage rapidement dans tout le territoire. Malheureusement, des dysfonctionnements ont été observés sur les machines et Santé Canada a décidé de ne plus en fournir.

Six conseils pour se protéger

Voici six conseils pour se protéger et enrayer la propagation de la COVID-19 : maintenir une distance physique suffisante, se laver les mains régulièrement, rester chez soi si l’on est malade, ne pas se rassembler en groupes de plus de 10 personnes, éviter de se rendre dans les localités rurales et s’isoler au besoin.

Dernières nouvelles

Pour connaître les dernières nouvelles sur la pandémie, les Yukonnais peuvent consulter le site Yukon.ca.

Le 1er mai 2020 – Le point sur la COVID-19

Le Dr Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon, informe le public des dernières mesures prises pour lutter contre la pandémie de COVID-19.

Cas de COVID-19 et de guérison

En date d’aujourd’hui, le 1er mai 2020 à 14 h, le nombre de personnes ayant contracté la maladie dans le territoire s’élève toujours à onze.

Ces onze personnes se sont maintenant rétablies et le territoire ne compte actuellement aucun autre cas confirmé.

Pour l’instant, les origines de chaque cas survenu au Yukon ont pu être retracées et, à notre connaissance, il n’y a toujours pas eu de transmission à la population (cas où il n’est plus possible de retrouver l’origine de l’infection).

Le gouvernement du Yukon publie des renseignements sur les tests de dépistage de la COVID-19 chaque jour sur le site Yukon.ca. Cela comprend le nombre des cas confirmés dans le territoire, le nombre de tests négatifs, le nombre de tests en attente de résultat, le nombre total des tests réalisés et le nombre de cas de guérison.

Message du médecin hygiéniste en chef à la population yukonnaise

J’ai bien conscience que les Yukonnais et les Yukonnaises commencent à en avoir assez des restrictions qui ont été mises en place. Après tout, nous comptons bien peu de cas au territoire et des mesures aussi rigoureuses peuvent sembler injustifiées aux yeux de certains. D’autant qu’un peu partout dans le sud du pays, on élabore et met en œuvre des plans de déconfinement.

Ici, au Yukon, nous n’avons pas eu à prendre de mesures aussi sévères qu’ailleurs au pays et, pourtant, les gens ont le sentiment que nous avons fait des choix radicaux. N’oublions pas que pour la plupart de nos voisins, au sud comme à l’est, le déconfinement les ramènera à des mesures de contrôle similaires aux nôtres.

Pour la réouverture de notre territoire, nous privilégions un une approche posée et réfléchie. Les détails seront annoncés au cours des prochaines semaines. Nous pensons y aller de façon progressive. Nous évaluerons la progression de la maladie avant d’assouplir davantage les restrictions.

Nous voulons éviter le pire, c’est-à-dire être très permissifs et voir la maladie revenir en force. Une telle situation nous forcerait à revenir en arrière, juste après avoir donné un avant-goût de liberté à la population.

Augmentation de l’offre de services hospitaliers non urgents

Les hôpitaux du Yukon vont augmenter, de manière limitée, l’offre de certains services ordinaires ou non urgents qui, en raison de la pandémie de COVID-19, avaient été temporairement suspendus au cours du dernier mois. Ces services comprennent : les interventions chirurgicales et les analyses sanguines non urgentes, les radiographies, les tests d’imagerie, la physiothérapie, l’ergothérapie et les consultations avec des spécialistes itinérants.

Les hôpitaux n’offriront ces services que sur rendez-vous uniquement, ce qui permettra de maintenir une distance physique suffisante pour assurer la sécurité des patients vulnérables et des professionnels de la santé. Les rendez-vous seront fixés par le personnel hospitalier qui communiquera directement avec les patients concernés. Les mesures de contrôle des patients et visiteurs demeureront en place à chacune des entrées de l’hôpital afin d’évaluer les risques.

Accès aux services de santé mentale

Prendre soin de notre santé mentale doit faire partie de notre réponse individuelle à la pandémie, quel que soit notre situation ou notre rôle. Cela vaut également pour les personnes qui n’ont jamais eu recours à des services en santé mentale auparavant. La peur, l’inquiétude, les stress sont des réactions tout à fait normales en temps de crise. Tout comme se sentir dépassé par les changements que la COVID-19 a apportés dans nos vies. Certains ressentiront même le besoin de faire le deuil de ce qu’ils ont perdu.

Dans les circonstances, savoir demander de l’aide en santé mentale est signe d’une grande force. De nombreux professionnels sont là pour vous aider et les Yukonnais ont toujours la possibilité de contacter les Services pour le mieux-être mental et la lutte contre l’alcoolisme et la toxicomanie par téléphone au 867-456-3838 ou au 1-866-456-3838 (numéro sans frais). Il est également possible d’obtenir un rendez-vous pour des services téléphoniques de counseling auprès de l’Association canadienne pour la santé mentale en appelant au 867-668-6429.

Le Centre de développement de l’enfant, qu’on peut joindre au 867-456-8182, offre des services aux familles ayant des enfants d’âge préscolaire. Les familles avec des enfants ou des adultes handicapés peuvent appeler les Services aux personnes handicapées au 867-393-7464.

Toute personne arrivant au territoire reçoit une liste de ressources et d’outils pour prendre soin d’elle et veiller à son mieux-être mental pendant sa période d’isolement.

Des ressources gratuites en santé mentale sont aussi disponibles sur le site Espace mieux-être Canada, au ca.portal.gs.

Six conseils pour se protéger

Voici six conseils pour se protéger et enrayer la propagation de la COVID-19 : maintenir une distance physique suffisante, se laver les mains régulièrement, rester chez soi si l’on est malade, ne pas se rassembler en groupes de plus de 10 personnes, éviter de se rendre dans les localités rurales et s’isoler au besoin.

Dernières nouvelles

Pour connaître les dernières nouvelles sur la pandémie, les Yukonnais peuvent consulter le site Yukon.ca.

Le 28 avril 2020 – Le point sur la COVID-19

Le Dr Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon, informe le public des dernières mesures prises pour lutter contre la pandémie de COVID-19.

Cas de COVID-19 et de guérison

En date d’aujourd’hui, le 28 avril 2020 à 14 h, le nombre de personnes ayant contracté la maladie dans le territoire s’élève toujours à onze.

Sur ces personnes, huit se sont rétablies et tous les autres se portent bien à leur domicile.

Pour l’instant, les origines de chaque cas survenu au Yukon ont pu être retracées et, à notre connaissance, il n’y a toujours pas eu de transmission à la population (cas où il n’est plus possible de retrouver l’origine de l’infection).

Mises à jour quotidiennes

Le gouvernement du Yukon publie des renseignements sur les tests de dépistage de la COVID‑19 chaque jour sur le site yukon.ca. Cela comprend le nombre des cas confirmés dans le territoire, le nombre de tests négatifs, le nombre de tests en attente de résultat, le nombre total des tests réalisés et le nombre de cas de guérison.

Changements aux critères de dépistage

Pendant la fin de semaine, nous avons informé les professionnels de la santé des nouveaux critères de dépistage dont nous avons fait l’annonce le vendredi 24 avril. Ces derniers ont donc étendu les tests de dépistage aux personnes présentant un plus large éventail de symptômes et ayant voyagé à l’extérieur du territoire.

Nous avons également rendu le dépistage accessible aux personnes qui n’ont pas voyagé. Cela nous permettra de tester les groupes vulnérables, comme les résidents des établissements de soins prolongés et les personnes marginalisées qui ont du mal à se loger et à joindre les deux bouts.

Comme nous nous apprêtons à assouplir les restrictions actuellement en vigueur, nous devons veiller à disposer de moyens de dépistage adéquats pour surveiller la propagation de la COVID-19 au sein de la population, connaître les foyers d’infection et suivre leur évolution.

Semaine nationale de promotion de la vaccination

La semaine du 25 avril au 2 mai a été désignée Semaine nationale de promotion de la vaccination. Nous souhaitons que les Yukonnais continuent de faire vacciner leurs enfants, conformément au calendrier de vaccination. En effet, en retardant ou sautant les rendez-vous de vaccination prévus vos enfants courent le risque de contracter des maladies courantes, mais graves, comme la rougeole ou la coqueluche. La vaccination des nourrissons et des enfants est une priorité de santé publique, car elle permet de réduire les risques d’épidémie de maladies contre lesquelles nous avons des vaccins efficaces. Des stratégies ont donc été mises en place dans tous les centres de santé du Yukon pour assurer, en toute sécurité, la poursuite du processus de vaccination.

Ne mettez pas votre santé sur pause

Le gouvernement a lancé cette semaine une campagne pour rappeler au Yukonnais qu’ils peuvent toujours consulter leur médecin, se rendre dans un centre de santé ou aller aux urgences s’ils sont malades. Le nombre de patients se présentant dans les cabinets de médecins, les centres de santé et les urgences a baissé ces dernières semaines. Nous ne voudrions pas que des personnes malades ou légitimement inquiètes pour leur santé annulent ou reportent leurs rendez-vous en raison de la COVID-19.

Levée des restrictions

Les efforts d’élaboration d’un plan coordonné à l’échelle nationale visant à déterminer quand et comment assouplir graduellement les mesures de confinement adoptées en réponse à la pandémie se poursuivent. Tenant compte des différentes situations selon les provinces et les territoires, la transition sera mise en œuvre selon les circonstances de chaque région. Le bureau du premier ministre étudie actuellement une stratégie de reprise du Yukon, fondée sur une série de recommandations préparée par le médecin hygiéniste en chef du Yukon et ses homologues, au fédéral et dans les autres provinces et territoires.

Un certain nombre d’entreprises yukonnaises ont décidé de rouvrir leurs portes, en s’assurant de répondre aux recommandations en matière de santé publique. Les commerces de détail peuvent demeurer ouverts tant qu’ils peuvent offrir des services sûrs au public. Les bars, les restaurants (sauf les services de repas à emporter ou à livrer), les installations de loisirs et les établissements de soins personnels doivent demeurer fermés, conformément aux ordonnances du médecin hygiéniste en chef. Toutes les conditions relatives aux opérations commerciales (fermeture, autorisation à rester ouvert, etc.) feront l’objet d’une révision dans le cadre du plan de reprise du territoire.

Les entreprises peuvent consulter le site Yukon.ca pour connaître les lignes directrices approuvées par le Service d’hygiène du milieu en matière de nettoyage.

Rassemblements à caractère social

L’interdiction de participer à des rassemblements de plus de 10 personnes ne s’applique qu’aux activités sociales et non pas aux lieux de travail. Les travailleurs doivent respecter des distances physiques adéquates et renforcer les mesures d’hygiène. Le nombre maximal des personnes au travail dépend de la taille de l’établissement et non pas de leur nombre en valeur absolue.

Les rassemblements intérieurs doivent être limités aux personnes vivant habituellement sous le même toit et à leur famille proche et le nombre de participants ne doit pas dépasser 10 personnes. Les rassemblements extérieurs de 10 personnes ou moins sont autorisés à condition que les participants se tiennent à une distance appropriée les uns des autres.

Six conseils pour se protéger

Voici six conseils pour se protéger et enrayer la propagation de la COVID-19 : maintenir une distance physique suffisante, se laver les mains régulièrement, rester chez soi si l’on est malade, ne pas se rassembler en groupes de plus de 10 personnes, éviter de se rendre dans les localités rurales et s’isoler au besoin.

Dernières nouvelles

Pour connaître les dernières nouvelles sur la pandémie, les Yukonnais peuvent consulter le site Yukon.ca.

Le 24 avril 2020 – Le point sur la COVID-19

Le Dr Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon, informe le public des dernières mesures prises pour lutter contre la pandémie de COVID-19.

Cas de COVID-19 et de guérison

En date d’aujourd’hui, le 24 avril, à 15 h, le nombre de personnes ayant contracté la maladie dans le territoire s’élève toujours à onze.

Huit de ces onze personnes se sont rétablies et les trois autres sont à leur domicile et se portent bien. Aucune hospitalisation n’a été nécessaire.

Mises à jour quotidiennes

Des renseignements sur les tests de dépistage de la COVID-19 (nombre de cas confirmés dans le territoire, nombre de tests négatifs, nombre de tests en attente de résultat, nombre total de tests réalisés et nombre de cas de guérison) sont publiés chaque jour sur le site yukon.ca.

Modification des critères de dépistage

À compter du lundi 27 avril, les critères de dépistage de la COVID-19 au Yukon seront étendus. Quiconque présentera l’un des symptômes suivants, quel qu’il soit, et aura voyagé à l’extérieur du territoire au cours des 14 derniers jours, ou aura été en contact étroit avec quelqu’un qui a voyagé à l’extérieur du territoire, sera testé.

Parmi les symptômes observés chez les personnes ayant voyagé récemment, citons la fièvre, les frissons, la toux, la difficulté à respirer, le mal de gorge ou la voix enrouée, les maux de tête, l’écoulement nasal ou la congestion nasale, les vomissements ou la diarrhée inexpliqués, la fatigue ou les douleurs musculaires, la perte d’odorat ou de goût.

Les personnes n’ayant pas voyagé, mais qui ont de la fièvre, qui toussent ou qui ont du mal à respirer peuvent aussi se faire dépister.

À long terme, les tests seront également étendus aux résidents des établissements de soins prolongés et aux clients du refuge d’urgence de Whitehorse.

La décision d’étendre les critères de dépistage découle du fait que, le pic de la saison grippale étant derrière nous, un nombre moins important de patients se présentent pour se faire tester. Nous voulons continuer à effectuer un grand nombre de tests pour dépister tout cas de COVID le plus tôt possible. Nous faisons également en sorte de continuer à protéger les personnes vulnérables et d’augmenter notre capacité à détecter les signes de transmission à la population. On parle de transmission à la population lorsqu’il n’est plus possible de retrouver l’origine de l’infection d’une personne. Il a été établi que les onze cas détectés au Yukon avaient voyagé à l’extérieur du territoire.

Les fournisseurs de soins de santé peuvent toujours, à leur discrétion et en fonction de leur expertise clinique, décider de faire tester une personne ou non.

L’outil d’auto-évaluation disponible sur yukon.ca et la ligne Info-santé du 811 refléteront ces nouveaux critères à partir du 27 avril.

Cabinets médicaux et centres de santé locaux

On rappelle aux Yukonnais qu’ils peuvent appeler leur médecin pour les besoins courants en matière de santé (renouvellement d’ordonnance, traitement des maladies chroniques, nouveaux problèmes). Les cabinets médicaux et les centres de santé locaux sont toujours ouverts.

Soutien médical aux localités yukonnaises

Des renseignements concernant le soutien des localités quant aux services de santé pendant la pandémie ont été publiés sur yukon.ca, notamment en ce qui concerne l’accès aux soins de santé, les services de santé mentale et le processus de dépistage.

Suivez l’évolution de la situation

Les Yukonnais sont invités à visiter le Yukon.ca pour obtenir les plus récentes mises à jour.

Le 22 avril 2020 – Le point sur la COVID-19

Cas de COVID-19 et de guérison

En date d’aujourd’hui, le 22 avril 2020 à 15 h, le nombre de personnes ayant contracté la maladie dans le territoire s’élève toujours à onze.

Sur ces personnes, huit se sont rétablies et les trois autres se portent bien à leur domicile.

Pour l’instant, les origines de chaque cas survenu au Yukon ont pu être retracées et, à notre connaissance, il n’y a toujours pas eu de transmission à la population (cas où il n’est plus possible de retrouver l’origine de l’infection).

Mises à jour quotidiennes

Des renseignements sur les tests de dépistage de la COVID-19 (nombre de cas confirmés dans le territoire, nombre de tests négatifs, nombre de tests en attente de résultat, nombre total de tests réalisés et nombre de cas de guérison) sont publiés chaque jour sur le site yukon.ca.

S’adapter à la COVID-19 à plus long terme

Partout au Canada, des efforts sont déployés pour élaborer un plan coordonné à l’échelle nationale visant à déterminer quand et comment assouplir graduellement les mesures de confinement adoptées en réponse à la pandémie. La lente transition qui nous permettra d’apprendre à vivre avec la COVID-19 sera adaptée aux différents contextes et sera mise en œuvre par chaque gouvernement en fonction des circonstances locales. 

Le médecin hygiéniste en chef du Yukon est membre du Comité consultatif spécial fédéral-provincial-territorial chargé d’orienter cette transition et de conseiller les sous-ministres de la santé du pays sur les questions en lien avec la pandémie.

Les travaux de ce comité, qui reposent sur des données probantes, visent notamment à déterminer les critères permettant d’évaluer la pertinence d’assouplir les mesures de santé publique, et de mettre sur pied un cadre directeur pour la prise des décisions. 

Fumeurs et vapoteurs

Les fumeurs et les vapoteurs doivent savoir qu’ils risquent davantage de contracter la COVID-19 et de souffrir de complications graves s’ils sont infectés. Le tabagisme et le vapotage endommagent les poumons et affaiblissent le système immunitaire, ce qui rend ces personnes moins aptes à combattre le virus une fois infectées. Cela vaut pour les fumeurs de tabac comme pour les fumeurs de cannabis. En outre, le fait de partager des cigarettes ou des appareils de vapotage augmente les risques de propagation du coronavirus.

Les personnes qui souhaitent arrêter de fumer peuvent composer le 867-667-8393 à Whitehorse ou (sans frais au Yukon) le 1-866-221-8393. Elles peuvent aussi visiter le site https://www.quitpath.ca/ (en anglais) pour s’inscrire au programme Quitpath et obtenir de l’aide, et le site https://www.smokershelpline.ca/fr-ca/home.

Les jeunes et la santé mentale

Il est normal d’éprouver de l’anxiété face aux situations d’incertitude qui peuvent être préjudiciables. Les enfants et les jeunes qui traversent une période difficile en raison de la pandémie sont invités à en parler avec des adultes en qui ils ont confiance, à appeler Jeunesse, J’écoute au 1-800-668-6868 (sans frais) ou à consulter le site jeunessejecoute.ca.

Les parents, les parents substituts et les autres adultes peuvent aider ces enfants et ces jeunes en fournissant des réponses à leurs questions factuelles ou en cherchant avec eux ces réponses, et en imaginant des façons d’aider les autres et de se fixer des objectifs réalistes.

Six conseils pour se protéger

Voici six conseils pour se protéger et enrayer la propagation de la COVID-19 : maintenir une distance physique suffisante; se laver les mains régulièrement; rester chez soi si l’on est malade; ne pas se rassembler en groupes de plus de 10 personnes; éviter de se rendre dans les localités rurales; s’isoler au besoin.

Dernières nouvelles

Pour connaître les dernières nouvelles sur la pandémie, les Yukonnais peuvent consulter le site Yukon.ca.

Le 20 avril 2020 – Le point sur la COVID-19

Le Dr Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon, informe le public des dernières mesures prises pour lutter contre la pandémie de COVID-19.

Cas de COVID-19 et de guérison

En date d’aujourd’hui, le 20 avril, à 15 h, on compte deux nouveaux cas de COVID-19 dans le territoire, ce qui porte le nombre total à onze. Ces cas sont liés à un foyer d’infection à Whitehorse lequel est associé à des déplacements internationaux. Le processus de recherche des contacts et l’enquête sont en cours.

Huit des onze personnes ayant contracté le virus au Yukon, c’est-à-dire toute celles ne provenant pas du foyer d’infection en question, sont guéries et se sentent bien.

Pour l’instant, les origines de chaque cas survenu au Yukon ont pu être retracées et, à notre connaissance, il n’y a toujours pas eu de transmission à la population (cas où il n’est plus possible de retrouver l’origine de l’infection).  

Mises à jour quotidiennes

Des renseignements sur les tests de dépistage de la COVID-19 (nombre de cas confirmés dans le territoire, nombre de tests négatifs, nombre de tests en attente de résultat, nombre total de tests réalisés et nombre de cas de guérison) sont publiés chaque jour sur le site yukon.ca.

Recherche des contacts

Dès qu’un nouveau cas de COVID-19 d’origine connue se déclare dans le territoire, le Centre de lutte contre les maladies transmissibles du Yukon entre en contact avec toutes les personnes qui ont côtoyé la personne infectée et les informe des mesures à prendre pour éviter la propagation de l’infection (isolement volontaire, surveillance de l’apparition de symptômes, etc.). Les instructions sont données au cas par cas.

Voyageurs qui reviennent au Yukon

Les personnes qui reviennent au Yukon, qui s’isolent pendant 14 jours et qui développent des symptômes ou dont les symptômes s’aggravent doivent appeler le 811 ou leur médecin de famille si elles se trouvent à Whitehorse. À l’extérieur de la capitale, elles doivent contacter le centre de santé de leur localité.

Soutien en santé mentale

Pour traverser plus facilement la pandémie, les Yukonnais doivent absolument prendre soin de leur santé mentale. En demandant de l’aide, ils agissent de manière proactive.

Voici quelques conseils pour prendre soin de sa santé mentale : être indulgent envers soi-même, sortir 15 à 20 minutes minimum par jour, apprécier la nature, manger sainement et bien s’hydrater, surveiller sa consommation de caféine et d’alcool, dormir huit heures par nuit et prendre ses médicaments conformément à l’ordonnance.

Quiconque a besoin d’aide en santé mentale peut contacter les Services pour le mieux-être mental et la lutte contre l’alcoolisme et la toxicomanie par téléphone au 867-456-3838 ou au 1-866-456-3838 (sans frais). Il est également possible d’obtenir un rendez-vous pour des services de counseling par téléphone auprès de l’Association canadienne pour la santé mentale en appelant au 867-668-6429.

Suivez l’évolution de la situation

Les Yukonnais sont invités à visiter le Yukon.ca pour obtenir les plus récentes mises à jour.

Le 17 avril 2020 – Le point sur la COVID-19

Le Dr Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon, informe le public des dernières mesures prises pour lutter contre la pandémie de COVID-19.

Cas de COVID-19 et de guérison

En date d’aujourd’hui, le 17 avril, à 15 h, on compte un nouveau cas de COVID-19 dans le territoire, ce qui porte le nombre total à neuf. La personne se trouve à Whitehorse et sa contamination est liée à un déplacement international. Le processus de recherche des contacts est en cours.

Sept des neuf Yukonnais atteints de la COVID-19 sont guéris, et personne n’a dû être hospitalisé.

Pour l’instant, les origines de chaque cas survenu au Yukon ont pu être retracées et, à notre connaissance, il n’y a toujours pas eu de transmission à la population (cas où il n’est plus possible de retrouver l’origine de l’infection).

Des renseignements concernant les tests de dépistage de la COVID-19 (nombre de cas confirmés dans le territoire, nombre de tests négatifs, nombre de tests en attente de résultat, nombre total de tests réalisés et nombre de cas de guérison) sont publiés sur le site yukon.ca.

Dépistage de la COVID-19

À compter d’aujourd’hui, nous publierons quotidiennement des renseignements sur les tests de dépistage de la COVID-19 sur yukon.ca.

Le gouvernement poursuit sa stratégie agressive de test de la maladie. Toutefois, les cas de grippe et d’autres maladies respiratoires se faisant moins nombreux, il n’est plus nécessaire d’effectuer un dépistage aussi vaste. Par ailleurs, en raison des restrictions frontalières, le nombre de personnes entrant au Yukon a diminué, entraînant une baisse importante du risque d’importation du coronavirus.

Le bureau du médecin hygiéniste en chef revoit en permanence la méthode de dépistage au Yukon pour garantir que des mécanismes sont en place pour protéger les citoyens les plus vulnérables et rechercher les signes de transmission à la population.

Systèmes de dépistage rapide

Un système de dépistage rapide GeneXpert devrait être installé et fonctionnel au cours des prochaines semaines. Il servira à effectuer des tests à l’hôpital plutôt que pour un usage généralisé, et fournira rapidement des résultats sur place. De nouveaux appareils portatifs Spartan Cube devraient également arriver au Yukon vers la fin du mois de mai. Ils permettront de réaliser des tests rapides dans différents milieux de soins de santé de tout le territoire.

Le gouvernement du Yukon continuera aussi à envoyer par avion des tests au Centre de contrôle des maladies de la Colombie-Britannique.

Vie en structure d’accueil

Le gouvernement du Yukon a publié un guide visant à aider les responsables des structures d’accueil (refuges pour les sans-abri, les femmes, les jeunes; maisons de transition; foyers de groupe; maisons d’hébergement) à éviter et à gérer la COVID-19. Le document, intitulé Guidance for the Prevention and Management of COVID-19 in Communal Living Settings, traite notamment de l’éducation, du nettoyage, de l’équipement de protection individuelle, de la surveillance et du signalement. Il est disponible sur yukon.ca.

Maintien à distance de la COVID-19

Les Yukonnais ont réussi à créer un environnement dans lequel la COVID-19 ne s’est pas propagée. Pour que cette situation perdure, on leur demande de respecter les six mesures de sécurité suivantes : maintenir une distance physique suffisante; se laver les mains régulièrement; rester chez soi si l’on est malade; ne pas se rassembler en groupes de plus de 10 personnes; éviter de se rendre dans les localités rurales; s’isoler au besoin.

Suivez l’évolution de la situation

Les Yukonnais sont invités à visiter le Yukon.ca pour obtenir les plus récentes mises à jour.

Le 14 avril 2020 – Le point sur la COVID-19

Le Dr Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon, informe le public des dernières mesures prises pour contrer la pandémie de COVID-19.

Cas de COVID-19 et de guérison

En date d’aujourd’hui, le 14 avril, à 15 h, on dénombre toujours huit cas de COVID-19 au Yukon, dont sept à Whitehorse et un dans une autre collectivité.

Des huit Yukonnais atteints de la COVID-19, six sont rétablis, et personne n’a dû être hospitalisé.

Pour l’instant, les origines de chaque cas survenu au Yukon ont pu être retracées et, à notre connaissance, il n’y a toujours pas de transmission communautaire (cas où il n’est plus possible de retrouver l’origine de l’infection) dans le territoire.

Des renseignements concernant les tests de dépistage de la COVID-19 (nombre de cas confirmés dans le territoire, nombre de tests négatifs, nombre de tests en attente de résultat et nombre total de tests réalisés) sont publiés régulièrement sur le site yukon.ca.

Des fêtes de Pâques bien menées

Nous remercions les Yukonnais et Yukonnaises d’avoir suivi les ordonnances et les recommandations de contrôle de la pandémie pendant la fin de semaine de Pâques et d’être restés chez vous, ou à proximité, de manière à éviter de surcharger inutilement les services médicaux et les services d’urgence.

Six règles pour rester en santé

Bien qu’il n’y ait officiellement aucun cas connu de transmission communautaire au Yukon à ce jour, cette possibilité n’est pas exclue. La population doit donc continuer à prendre des mesures pour limiter les infections potentielles. En suivant les six règles qui suivent, les Yukonnais assureront leur sécurité et contribueront à freiner la propagation de la COVID-19.

  1. Maintenez les pratiques d’éloignement physique en conservant une distance de 2 mètres avec les autres.
  2. Lavez-vous les mains souvent.
  3. Si vous êtes malade, restez à la maison.
  4. Ne vous rassemblez pas en groupes de plus de dix personnes.
  5. Ne vous déplacez pas entre les collectivités à moins que ce déplacement soit essentiel.
  6. Suivez les consignes d’isolement volontaire – après un voyage ou après avoir été en contact avec une personne ayant reçu un diagnostic de COVID-19 ou qui est en attente du résultat de son test.

Rendez-vous chez le médecin et vaccins

Les personnes qui devaient normalement se rendre dans les centres de santé pour se faire vacciner doivent toujours le faire malgré la pandémie. Les personnes qui souffrent de maladies ou de troubles non liés à la COVID-19 sont invitées à téléphoner à leur médecin pour prendre un rendez-vous, comme elles le feraient d’habitude. En parlant avec leurs patients au téléphone, les médecins pourront déterminer si une rencontre en personne est nécessaire.

Suivez l’évolution de la situation

La population est invitée à visiter le Yukon.ca pour obtenir les plus récentes mises à jour.

Le 8 avril 2020 – Le point sur la COVID-19

Le Dr Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon, informe le public des dernières mesures prises pour contrer la pandémie de COVID-19.

Cas de COVID-19 et de guérison

En date d’aujourd’hui, le 8 avril, à 15 h, on dénombre huit cas de COVID-19 au Yukon.

Le huitième cas s’est déclaré dans une collectivité rurale du territoire. Le patient est en isolement volontaire chez lui et se porte bien. Ce cas est lié à un voyage à l’étranger.

Des huit Yukonnais atteints de la COVID-19, quatre sont rétablis, et personne n’a dû être hospitalisé.

Les données de dépistages de la COVID-19 (nombre de cas confirmés au Yukon, nombre de tests négatifs, nombre de tests en attente de résultats, nombre total de tests effectués, nombre de guérisons) sont publiées régulièrement sur le site Yukon.ca.

Collectivités rurales où la COVID-19 est présente

Lorsqu’un cas est diagnostiqué dans une collectivité rurale, le bureau du médecin hygiéniste en chef ne précise pas publiquement le nom de la localité en question, l’objectif est notamment de protéger les renseignements médicaux personnels et la vie privée de la personne atteinte et de son entourage.

Nous souhaitons ainsi éviter toute stigmatisation des personnes et collectivités touchées, d’autant plus que les cas circonscrits n’augmentent pas le risque pour le grand public.

Dans l’éventualité où des contacts non identifiés auraient pu avoir lieu en des endroits précis, il pourrait devenir nécessaire de publier le nom de ces endroits, quelle que soit la taille de la collectivité.

Fin de semaine de Pâques

Pour que le territoire reste à l’abri de toute transmission communautaire, on rappelle aux Yukonnais de faire le nécessaire pour aider à contrer la propagation de la COVID-19, tout au long du congé de Pâques.

Mieux vaut donc rester chez soi, éviter toute activité risquée pouvant mener à un recours aux services d’urgence et maintenir une distance de deux mètres avec toute personne autre que celles membres de votre foyer. Dans la mesure du possible, il faut aller seul à l’épicerie et dans les commerces, et éviter de pratiquer un sport ou de jouer avec quelqu’un qui ne vit pas sous notre toit.

Cela dit, les Yukonnais qui n’affichent aucun symptôme et ne sont pas en isolement volontaire peuvent très bien rendre visite à des amis ou membres de la famille de leur collectivité si ces derniers ne sont pas vulnérables au virus. Il faut toutefois rester en tout temps à une distance sécuritaire les uns des autres, redoubler de vigilance quant aux mesures d’hygiène et éviter les rassemblements de plus de 10 personnes.

Tel qu’annoncé le 22 mars dernier, il est fortement déconseillé de se rendre dans une autre collectivité rurale yukonnaise, à moins que ce déplacement soit essentiel.

Terrains de jeu

Nous rappelons aussi aux Yukonnais en bonne santé qu’ils peuvent se rendre dans les parcs et terrains de jeu de leur collectivité pour s’amuser et prendre l’air, pourvu qu’ils restent à une distance sécuritaire des personnes ne vivant pas sous le même toit qu’eux.

Rendez-vous chez le médecin

Les personnes qui souffrent de maladies ou de troubles non liés à la COVID-19 sont invitées à téléphoner à leur médecin pour prendre un rendez-vous, comme elles le feraient d’habitude. En parlant avec leurs patients au téléphone, les médecins pourront déterminer si une rencontre en personne est nécessaire.

Toute personne qui pense être atteinte de la COVID-19 doit téléphoner à la ligne Info-santé du Yukon en composant le 811, ou utiliser l’outil d’auto-évaluation de la COVID-19 sur Yukon.ca.

Écoles

Les écoles étant désormais fermées pour le reste de l’année scolaire, les parents et tuteurs sont invités à aider leurs enfants à poursuivre leurs apprentissages. Ils ne doivent pas se voir comme des enseignants substituts, mais plutôt comme des guides et des accompagnateurs.

En cette période difficile, on conseille aux parents et tuteurs de parler de la COVID-19 à leurs enfants, mais de restreindre aussi l’accès aux nouvelles en ligne portant sur la pandémie; il est également recommandé de garder une routine quotidienne structurée et d’enseigner les principes d’une hygiène accrue, sans, toutefois, les sermonner s’ils oublient d’appliquer ces notions.

Suivez l’évolution de la situation

Les Yukonnais sont invités à visiter le Yukon.ca pour obtenir les plus récentes mises à jour.

Le 6 avril 2020 – Le point sur la COVID-19

Le Dr Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon, informe le public des dernières mesures prises pour lutter contre la pandémie de COVID-19.

Cas de COVID-19 et de guérison

En date d’aujourd’hui, le 6 avril, à 15 h, on dénombre sept cas de COVID-19 au Yukon.

Quatre des sept personnes infectées sont maintenant guéries. Les autres vont bien et se trouvent actuellement en isolement chez elles. Aucun des cas enregistrés dans le territoire n’a nécessité de traitement médical.

Des renseignements concernant les tests de dépistage de la COVID-19 (nombre de cas confirmés dans le territoire, nombre de tests négatifs, nombre de tests en attente de résultat, nombre total de tests réalisés et nombre de cas de guérison) sont publiés régulièrement sur le site yukon.ca.

Recherche des contacts

Dès qu’un nouveau cas de COVID-19 d’origine connue se déclare dans le territoire, le gouvernement du Yukon entre en contact avec toutes les personnes qui ont côtoyé la personne infectée. Il s’agit d’une précaution normale nommée « recherche des contacts » qui est appliquée à toutes les maladies infectieuses, pas seulement la COVID-19.

Les Yukonnais et les Yukonnaises qui ont été exposées à une personne infectée en seront avisés personnellement. On leur expliquera les mesures qu’ils devront prendre, comme l’autosurveillance des symptômes et l’auto-isolement. Le Centre de lutte contre les maladies transmissibles du Yukon évalue les risques d’infection au cas par cas.

Transmission de la COVID-19

Aucun cas de transmission à la population n’a encore été constaté. Toutes les infections confirmées au Yukon sont jusqu’ici en lien avec des déplacements à l’extérieur du territoire ou avec des contacts connus. On parle de transmission à la population lorsqu’il n’est plus possible de retrouver l’origine de l’infection d’une personne. L’établissement d’une distance physique est le meilleur moyen de se protéger contre une transmission inconnue à la population.

Chaque jour, nous en apprenons un peu plus sur la COVID-19. Nous avons maintenant des preuves que certaines personnes infectées peuvent transmettre le virus avant même de ressentir les symptômes de la maladie, et que certaines personnes infectées qui ne développent aucun symptôme peuvent aussi transmettre le virus.

Équipement de protection individuelle

Il n’y a aucune imminence de pénurie d’équipement de protection individuelle (ÉPI) au Yukon. Les stocks d’ÉPI du territoire ont été centralisés dans le but de mieux gérer les ressources, et les travailleurs de la santé suivent des protocoles faisant en sorte que les équipements ne sont ni surutilisés ni sous-utilisés.

Les stocks de masques médicaux demeureront réservés aux travailleurs de la santé, qui doivent porter un masque durant les interventions médicales et lorsqu’ils prennent soin des personnes infectées.

Il n’y a pas de preuve concluante que le port d’un masque non médical à l’extérieur, comme un masque en tissu fait à la maison, est un moyen de protection efficace. Cependant, le port d’un masque non médical ou d’un autre dispositif masquant le visage peut constituer un moyen additionnel de protéger son entourage. Un masque rappelle également à la personne qui le porte de prendre des précautions pour ne pas propager l’infection et d’éviter de se toucher le visage. Le port d’un masque non médical dans un endroit public ou ailleurs ne remplace pas les mesures de prévention éprouvées comme le lavage des mains et l’éloignement sanitaire.

Célébrer Pâques en toute sécurité

Il est fortement recommandé aux Yukonnais et aux Yukonnaises d’opter pour des activités extérieures à faible risque, près de leur domicile, pour le weekend de Pâques. Les premiers répondants et les travailleurs du système de santé du territoire doivent être disponibles pour répondre à la pandémie de COVID-19, et non mobilisés par des personnes qui se sont blessées en faisant des activités en plein air.

Situation actuelle

De nombreux renseignements en réponse aux questions de la population sur la pandémie ont été ajoutés aujourd’hui sur le site Yukon.ca.

Les dernières nouvelles sont publiées sur le site Yukon.ca.

Le 3 avril 2020 – Le point sur la COVID-19

Le Dr Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon, et le premier ministre, M. Sandy Silver, informent le public des dernières mesures prises pour lutter contre la pandémie de COVID-19.

Cas de COVID-19 et de guérison

En date d’aujourd’hui, le 3 avril, à 15 h, on ne dénombre toujours que six cas de COVID-19 au Yukon.

Quatre des six personnes infectées sont maintenant guéries. Les autres vont bien et se trouvent actuellement en isolement chez elles. Aucun des cas enregistrés dans le territoire n’a nécessité de traitement médical.

Aucun cas de transmission à la population n’a encore été constaté. Toutes les infections confirmées au Yukon sont jusqu’ici en lien avec des déplacements à l’extérieur du territoire ou avec des contacts connus. On parle de transmission à la population lorsqu’il n’est plus possible de retrouver l’origine de l’infection d’une personne. L’établissement d’une distance physique est le meilleur moyen de se protéger contre une transmission inconnue à la population.

Des renseignements concernant les tests de dépistage de la COVID-19 (nombre de cas confirmés dans le territoire, nombre de tests négatifs, nombre de tests en attente de résultat, nombre total de tests réalisés et nombre de cas de guérison) sont publiés régulièrement sur le site yukon.ca.

Ordonnances

Comme l’a annoncé le gouvernement du Yukon le 2 avril 2020, les citoyens doivent savoir que toutes les ordonnances prises par le médecin hygiéniste en chef dans le cadre de la pandémie ont force exécutoire. Cette annonce concernant les mesures d’application a été faite en raison du caractère vulnérable de certaines localités de tout le territoire. Elle permettra de clarifier les règles pour tous ceux qui ne sont pas certains de savoir ce qui est autorisé ou non aux termes de la loi.

En vertu des ordonnances exécutoires : quiconque entre au Yukon doit d’isoler pendant 14 jours; tous les travailleurs des services essentiels doivent s’isoler dans un endroit autre qu’un camp de chantier ou une mine; quiconque entre au Yukon doit fournir ses coordonnées et les détails de son plan d’isolement volontaire, et déclarer ne présenter aucun symptôme de COVID-19; aucun rassemblement de plus de 10 personnes n’est autorisé, sauf si ces personnes vivent ensemble; tous les restaurants qui demeurent ouverts ne sont autorisés à vendre que de la nourriture à emporter; tous les bars doivent être fermés; les visites chez le dentiste sont limitées aux urgences; tous les établissements de services personnels (coiffeurs, tatoueurs, masseurs) doivent être fermés.

Les travailleurs des services vitaux, les personnes qui se déplacent au Yukon et les résidents de la zone frontalière entre la Colombie-Britannique et le Yukon qui ne sont pas sortis du territoire ou de la zone frontalière au cours des 14 derniers jours sont maintenant visés par des dispositions et des exigences spéciales. Les voyageurs qui passent par le Yukon ne peuvent y rester plus de 24 heures.

Recommandations

Depuis le début de la pandémie et en vue de protéger les Yukonnais, le médecin hygiéniste en chef a émis plusieurs recommandations et ordonnances importantes. Il conseille notamment de ne pas se rendre dans les localités rurales ou de ne pas sortir du territoire à moins d’y être obligé; d’adopter une hygiène rigoureuse et de toujours rester à au moins deux mètres des personnes qui vivent à l’extérieur de son foyer; de travailler de chez soi lorsque c’est possible et d’éviter les traitements non essentiels à l’hôpital. 

Soins hospitaliers

On rappelle aux Yukonnais que les hôpitaux sont toujours des établissements de soins de santé très sûrs. Les personnes qui ont besoin de consulter un médecin parce qu’elles sont malades ou blessées doivent d’abord appeler le 811. Elles ne doivent se rendre aux urgences que si on leur dit de le faire.

Il faut également savoir que les visites sont interdites dans les hôpitaux, sauf dans certaines circonstances, et que des contrôles ont lieu à l’entrée des établissements hospitaliers. Les personnes chargées des contrôles ont la lourde, mais importante, tâche de garantir un accès aux soins d’urgence et de protéger la population. Il se peut donc qu’elles aient à orienter des gens vers d’autres services de santé ou à interdire l’accès aux visiteurs. Ce dispositif est difficile à mettre en œuvre. C’est pourquoi nous demandons aux citoyens de bien comprendre que ces mesures visent à garantir la sécurité de chacun.

Localités rurales

Afin de protéger les localités des zones rurales du territoire contre la pandémie, le médecin hygiéniste en chef recommande fortement à tous les fournisseurs de services de consulter les administrations locales ou municipales et les gouvernements des Premières nations avant leur arrivée. Une équipe du gouvernement du Yukon est en cours de création pour soutenir cette mesure.

Nous savons pertinemment que tout le monde n’a pas facilement accès à l’information en ligne. C’est pourquoi les efforts se poursuivent pour faire en sorte que tous les Yukonnais soient informés régulièrement, de différentes manières, de la situation liée à la COVID-19 et des conseils prodigués.

Services vitaux et essentiels

En appui aux ordonnances et aux recommandations du médecin hygiéniste en chef, le gouvernement du Yukon a publié des directives visant à définir les services vitaux et essentiels dans le contexte de la pandémie, et à indiquer aux entreprises et aux travailleurs les mesures à prendre pour limiter la propagation de la COVID-19 dans le territoire.

On entend par travailleurs vitaux ceux dont les services sont nécessaires pour protéger la vie et la santé, et pour garantir le fonctionnement minimal de la société : soins de santé, services d’urgence, énergie, eau, alimentation.

Les travailleurs essentiels, quant à eux, sont ceux dont les services soutiennent l’infrastructure nécessaire pour la santé, la sécurité et le bien-être économique des Yukonnais : transports, construction, technologies de l’information et des communications.

Les nouvelles directives définissent également d’autres services essentiels, comme les établissements de soins prolongés, les services à l’enfance, les services vétérinaires et les services de nettoyage.

Directives concernant l’isolement volontaire

On rappelle aux Yukonnais en isolement volontaire qu’ils peuvent sortir pour prendre l’air ou faire de l’exercice et pour faire des courses urgentes (aller chercher des médicaments si personne d’autre ne peut le faire pour eux), mais qu’ils doivent rester à au moins deux mètres (six pieds) des autres personnes.

Il n’y a pas de loi imposant le respect d’une distance sanitaire au Yukon, mais elle est fortement recommandée et constitue une mesure de bon sens pendant la pandémie. Il incombe à chacun d’aider à enrayer la propagation de la COVID-19 dans le territoire.

Situation actuelle

Les dernières nouvelles sont publiées sur le site Yukon.ca.

Le 1er avril 2020 – Le point sur la COVID-19

Le Dr Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon, informe le public des dernières mesures prises pour lutter contre la pandémie de COVID-19.

Cas de COVID-19 et de guérison

En date d’aujourd’hui, le 1er avril, à 15 h, six cas de COVID-19 ont été confirmés au Yukon. Le nouveau cas découle d’un voyage à l’étranger. La personne a respecté les mesures d’auto-isolement, elle est chez elle et se porte bien.

Trois des six personnes infectées à la COVID-19 ont été déclarées guéries. Les trois autres personnes vont bien et se trouvent actuellement en isolement chez elles.

Des renseignements concernant les tests de dépistage de la COVID-19 (nombre de cas confirmés dans le territoire, nombre de tests négatifs, nombre de tests en attente de résultat, nombre total de tests réalisés et le nombre de cas de guérison) sont publiés régulièrement sur le site Yukon.ca.

Voyageurs par avion

Le personnel d’Air North accueille tous les voyageurs arrivant à l’aéroport international Erik-Neilson de Whitehorse, peu importe la compagnie aérienne avec laquelle ils ont voyagé. Les passagers reçoivent des conseils et sont avisés de leur obligation de s’isoler pendant 14 jours au cours desquels ils devront surveiller l’apparition de symptômes. Des recommandations sont aussi données aux passagers avant leur débarquement et de l’information sur la COVID-19 est affichée aux écrans de l’aérogare.

Toutes les personnes arrivant au Yukon reçoivent l’ordre de rentrer directement chez elles et de s’isoler pendant 14 jours. Si elles ne peuvent pas s’isoler chez elles en toute sécurité, elles doivent écrire à COVID19info@yukon.ca pour obtenir le soutien d’une équipe qui les aidera à trouver une solution sûre.

Soutien aux personnes vulnérables

Le gouvernement du Yukon a mis plusieurs mesures en place à son refuge d’urgence de Whitehorse en vue d’assurer la sécurité des clients et du personnel pendant la pandémie. Il s’agit notamment de surveiller l’apparition de symptômes de la COVID-19 chez les clients et de limiter le nombre de personnes pouvant se trouver en même temps dans le refuge, le tout sans compromettre la prestation des services essentiels et en donnant la priorité aux personnes qui en ont le plus besoin.

Les employés du refuge d’urgence de Whitehorse s’assurent que la distance physique recommandée est respectée, font un effort supplémentaire pour garder les locaux propres afin de prévenir la propagation du virus et éduquent les clients à propos de la distance physique, d’une meilleure hygiène générale et des règles d’hygiène lorsqu’on tousse. Des logements sont déjà prêts à accueillir les clients qui pourraient avoir à s’isoler et de l’assistance est offerte à ceux qui sont en mesure de se trouver un logement temporaire sans aide supplémentaire.

En outre, le gouvernement du Yukon fournit des conseils et des ressources, comme des outils de dépistage, à des organismes non gouvernementaux venant en aide aux sans-abri et aux personnes à risque de le devenir dans le but de les aider à protéger les clients, le personnel et les bénévoles.

Camps de chantiers

Des directives en lien avec la pandémie ont été données aux camps de chantiers. Elles portent notamment sur la manière d’aider les employés qui présentent des symptômes ou qui doivent s’isoler, sur le respect de la distance physique recommandée, sur les règles hygiène et sur la manipulation de la nourriture.

On recommande aux employeurs de rémunérer les employés qui doivent s’isoler afin de les encourager à signaler tout symptôme de la COVID-19 et de respecter les protocoles d’isolement. On rappelle aux travailleurs des camps miniers qui arrivent au Yukon qu’ils doivent s’isoler pendant 14 jours avant de commencer à travailler.

Situation actuelle

Les Yukonnais et Yukonnaises peuvent lire les dernières nouvelles au Yukon.ca.

Le 30 mars 2020 – Le point sur la COVID-19

Le Dr Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon, informe le public des dernières mesures prises pour lutter contre la pandémie de COVID-19. 

Cas de COVID-19 et résultats des tests de dépistage

En date d’aujourd’hui, le 30 mars, à 15 h, cinq cas de COVID-19 ont été confirmés au Yukon. Ces cinq personnes vont bien et se trouvent actuellement chez elles.

Des renseignements concernant les tests de dépistage de la COVID-19 (nombre de cas confirmés dans le territoire, nombre de tests négatifs, nombre de tests en attente de résultat et nombre total de tests réalisés) sont publiés régulièrement sur le site yukon.ca.

Hôpitaux : moyens d’intervention et de prévention

Pour faire face à la pandémie, l’Hôpital général de Whitehorse poursuit ses démarches préventives. À l’heure actuelle, on envisage des solutions pour traiter un grand volume de patients atteints de la COVID-19, notamment en cherchant des établissements qui pourraient être mobilisés pour la prestation des soins. On procède également à la mise en place de mesures de distance physique et des mesures administratives en vue d’une gestion efficace des ressources essentielles comme le personnel, l’équipement et le matériel.

Traçabilité des contacts

Lorsqu’une personne déclarée positive à la COVID-19 a pris l’avion à une ou à plusieurs reprises dans les 14 jours précédents, le gouvernement du Yukon – à l’aide des informations de la compagnie aérienne (si disponibles) – contactera toutes les personnes qui se trouvaient sur le même vol que la personne infectée et qui étaient assises dans un rayon à sa portée.

Une fois contactées, les personnes situées dans ce rayon doivent surveiller attentivement leur état de santé. Si elles développent des symptômes, elles doivent immédiatement s’isoler et contacter le Centre de lutte contre les maladies transmissibles. Il s’agit d’une mesure préventive qui, d’une part, tient compte des risques de transmission possible lors des vols et qui, d’autre part, permet d’éviter la publication d’informations sur les vols. Lorsque la liste des passagers n’est pas disponible, la publication des informations de vol pourrait être exigée.

Distance de sécurité

Maintenir une distance de deux mètres entre les personnes est l’un des moyens les plus efficaces pour freiner la propagation de la COVID-19. Le terme employé initialement pour parler de cette mesure était « distanciation sociale ». Toutefois, on choisit aujourd’hui d’employer les termes « distance physique » et « distance de sécurité », qui sont plus parlants et donc plus faciles à visualiser et à mettre en pratique.

Il convient de rappeler aux Yukonnais qu’il existe d’autres moyens très efficaces pour aider à freiner la propagation de COVID-19 : se laver fréquemment les mains, tousser et éternuer dans le pli du coude ou dans un mouchoir et éviter de se toucher le visage.

Situation actuelle

Les Yukonnais et Yukonnaises peuvent lire les dernières nouvelles au Yukon.ca.

Le 27 mars 2020 – Le point sur la COVID-19

Le Dr Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon, informe le public des dernières mesures prises pour lutter contre la pandémie de COVID-19.

Cas de COVID-19 et résultats des tests de dépistage

En date d’aujourd’hui, le 27 mars, à 15 h, il y a quatre cas de COVID-19 confirmés au Yukon. Les malades vont tous bien et se trouvent actuellement chez eux.

Des renseignements concernant les tests de dépistage de la COVID-19 (nombre de cas confirmés dans le territoire, nombre de tests négatifs, nombre de tests en attente de résultat et nombre total de tests réalisés) sont publiés régulièrement sur le site yukon.ca.

Gestion des cas

À mesure que de nouveaux cas de COVID-19 émergent, les personnes ayant été en contact avec eux seront retrouvées et informées des mesures à prendre pour surveiller l’apparition de symptômes pendant au moins 14 jours.

Nous demandons instamment à tous les Yukonnais d’agir comme si la COVID-19 était déjà présente dans leur voisinage. Ils doivent garder une distance physique de deux mètres entre eux et adopter une hygiène rigoureuse.

Il est également très important d’éviter de colporter des informations erronées au sujet des cas d’infection. De nombreuses personnes luttent déjà pour maintenir leur équilibre mental et ces rumeurs ne font qu’augmenter l’anxiété collective.

Mesures fédérales de quarantaine

De nombreux Yukonnais le savent déjà : le gouvernement du Canada exige désormais que toute personne entrant au Canada s’isole pendant 14 jours, même si elle ne présente pas les symptômes de la COVID-19.

Les Yukonnais qui arrivent au Canada par avion et qui présentent des symptômes de la maladie seront mis en quarantaine à l’endroit où ils arrivent. Ceux qui ne présentent pas de symptômes peuvent rentrer chez eux, où ils doivent respecter les consignes en vigueur du Yukon et s’isoler pendant 14 jours.

Services dentaires

À compter d’aujourd’hui, le médecin hygiéniste en chef ordonne aux cabinets dentaires du territoire de suspendre tout traitement non urgent jusqu’à nouvel ordre. Cette mesure vise à protéger la population et les fournisseurs de services dentaires du coronavirus.

Les patients qui ont des questions doivent contacter leur clinique dentaire.

Directives s’appliquant aux industries minières

Toute personne arrivant au Yukon doit s’isoler pendant 14 jours. Sont également visés : les travailleurs des exploitations de placer ou en roche dure, ceux des camps d’exploration minière ou ceux qui participent à des activités ou qui ont des obligations liées à l’industrie minière et à l’exploration.

Pour en savoir plus sur les directives s’appliquant aux industries minières.

 

Le 25 mars 2020 - Le point sur la COVID-19

Le Dr Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon, informe le public des dernières mesures prises pour lutter contre la pandémie de COVID-19.

Cas de COVID-19 et résultats des tests de dépistage

En date d’aujourd’hui, le 25 mars, à 10 h, trois cas de COVID-19 ont été confirmés au Yukon.

Le troisième cas est lié à un déplacement à l’extérieur du territoire. La personne a effectué un test de dépistage le lundi 23 mars. Les résultats ont été reçus ce matin. Elle va bien et se trouve actuellement chez elle. Le processus de recherche des contacts a commencé.

Des renseignements concernant les tests de dépistage de la COVID-19 (nombre de cas confirmés dans le territoire, nombre de tests négatifs, nombre de tests en attente de résultat et nombre total de tests réalisés) sont publiés régulièrement sur le site yukon.ca.

Services offerts aux patients externes des hôpitaux

Les hôpitaux du Yukon suspendent tous les services non urgents ou courants à compter du jeudi 26 mars, à savoir, entre autres, les analyses de laboratoire, les radiographies, les tomographies et autres services d’imagerie, les services de physiothérapie et d’ergothérapie, et les consultations de spécialistes.

Nous demandons aux Yukonnais à ne pas se rendre à l’hôpital pour des services, des traitements ou des examens non urgents. Les hôpitaux continuent d’assurer les soins d’urgence.

Ces mesures visent à garantir que les établissements de soins hospitaliers disposent des ressources et du personnel suffisants pour lutter contre la pandémie, et à faire en sorte que seules les personnes qui en ont besoin sont prises en charge. Il s’agit également d’aider les hôpitaux à stopper la propagation de la COVID-19 et à faciliter l’établissement d’une distance physique entre les personnes.

Assurance-santé

Le gouvernement du Yukon prolonge la couverture du Régime d’assurance-santé : les résidents qui sont dans l’impossibilité de rentrer dans le territoire en raison de la pandémie seront pris en charge. Il ne sera plus nécessaire d’avoir résidé au Yukon pendant au moins 180 jours pour être admissible à l’assurance-santé.

Centre d’évaluation respiratoire

Le centre d’évaluation respiratoire de Whitehorse est maintenant ouvert pour les gens souffrant de maladies respiratoires aiguës, comme la grippe ou la COVID-19, et qui doivent faire l’objet d’une évaluation médicale. Les patients seront aiguillés vers le centre par un fournisseur de soins du 811, un médecin de famille, le Centre de lutte contre les maladies transmissibles du Yukon ou les urgences d’un hôpital.

Isolement volontaire

On rappelle aux Yukonnais et aux visiteurs qu’ils doivent s’isoler pendant 14 jours dès leur arrivée sur le territoire après avoir voyagé, au Canada comme à l’international. Ces personnes ne doivent pas s’arrêter pour faire des courses ou rendre visite à qui que ce soit. Elles doivent se rendre directement chez elles et s’organiser ensuite pour obtenir l’aide dont elles ont besoin.

Les Yukonnais doivent également s’isoler s’il a été établi qu’ils ont été en contact rapproché avec quelqu’un chez qui on a diagnostiqué la COVID-19.

L’isolation volontaire signifie qu’il faut rester chez soi pendant 14 jours, surveiller l’apparition de symptômes et éviter tout contact rapproché avec d’autres personnes lorsque l’on sort prendre l’air. L’Agence de la santé publique du Canada utilise le terme « quarantaine » pour faire référence à une restriction des déplacements dans un lieu établi par elle. Pour cette raison, il n’est pas utilisé au Yukon.

Yukon.ca

Yukon.ca demeure la plateforme centrale où trouver l’information la plus à jour sur les mesures prises à l’échelle territoriale pour freiner la propagation de la COVID-19. Le site est mis à jour régulièrement. On rappelle aux Yukonnais d’utiliser l’outil d’évaluation en ligne sur yukon.ca s’ils craignent d’être infectés par le coronavirus.

 

Le 22 Mars 2020 - Le point sur la COVID-19

Le Dr Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon, fait le point sur les mesures prises pour enrayer la pandémie de COVID-19.

Cas de COVID-19

En date du 22 mars, à 19 h, on confirme deux cas de COVID-19 au Yukon.

Résultats des tests de dépistage

Les résultats des analyses nous reviennent désormais plus rapidement. À compter de cette semaine, le nombre de tests effectués sera publié trois fois par semaine.

Déplacements non obligatoires à l’extérieur du territoire et dans les collectivités rurales du Yukon

Afin de limiter la propagation de la COVID-19 au territoire et de protéger les citoyens les plus vulnérables, le médecin hygiéniste en chef recommande la suspension de tout déplacement non obligatoire à destination ou en provenance du Yukon. Tous les résidents qui prévoyaient de revenir au territoire au cours des 30 prochains jours sont tenus de le faire dès maintenant.

Dans le but de protéger les collectivités rurales dont les ressources médicales sont limitées, le médecin hygiéniste en chef demande l’annulation de tout déplacement non obligatoire dans ces régions éloignées.

Isolement obligatoire de tous les voyageurs

Tout résident et tout visiteur qui entre au Yukon doit s’isoler pendant 14 jours. Cette obligation s’applique donc à tout résident du Yukon qui rentre chez lui – par la route ou par avion – en provenance d’une autre administration canadienne (province ou territoire) ou de l’Alaska. Nous mettons en place des mécanismes de surveillance pour nous assurer que les voyageurs respectent cette mesure d’isolement.

Pour savoir quoi faire si vous ne pouvez pas vous isoler chez vous en toute sécurité, envoyez un courriel à covid19info@yukon.ca. Tous les Yukonnais qui rentrent chez eux et qui présentent des symptômes liés au virus – toux, fièvre ou difficulté à respirer – sont priés de composer le 811 pour s’informer sur le processus de dépistage de la COVID-19.

Restaurants et bars

Les restaurants doivent immédiatement : réduire de moitié leur capacité d’accueil, prévoir un espacement de deux mètres entre les personnes et se préparer à n’offrir que des services de plats à emporter et de livraison à compter du 26 mars prochain (dès l’ouverture). Au moment de la fermeture ce soir, le 22 mars, tous les bars demeureront fermés jusqu’à nouvel ordre.

Tous les établissements de services personnels devront fermer leurs portes au plus tard le mercredi 25 mars, en fin de journée. Ces services comprennent : les salons de coiffure, de barbier, de tatouage et de manucure, ainsi que les massothérapeutes.

Rassemblements

Les rassemblements de plus de 10 personnes sont désormais interdits. Les plus petits groupes doivent respecter un espacement de deux mètres entre chaque personne. Ne doivent participer à aucune activité sociale, même si elle compte moins de 10 personnes, les Yukonnais qui sont dans l’une de ces situations :

  • souffrent de symptômes semblables à ceux de la grippe;
  • ont plus de 65 ans ou ont un trouble de santé sous-jacent;
  • travaillent dans le secteur des soins de santé, dans un établissement de soins ou dans tout autre service essentiel.

 

Le 19 mars 2020 - Soins médicaux, hôpitaux et garderies agréées

Le Dr Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon, informe le public des dernières mesures prises pour lutter contre la pandémie de COVID-19.

Cas de COVID-19

On confirme qu’à 9 h 30 aujourd’hui, le 20 mars 2020, il n’y a encore aucun cas de COVID-19 dans le territoire.

Résultats des tests de dépistage de la COVID-19

Les résultats des analyses nous sont maintenant renvoyés plus rapidement de la Colombie-Britannique. Pour le moment, nous publierons sur le site Yukon.ca le nombre de tests effectués sur une base hebdomadaire. Toutefois, dès que des premiers cas se manifesteront, nous en informerons les Yukonnais sans tarder. 

Visites dans les hôpitaux

Les interventions chirurgicales non urgentes qui étaient prévues à l’Hôpital général de Whitehorse seront reportées à partir du lundi 23 mars 2020. Seules les opérations urgentes seront effectuées. L’hôpital communiquera directement avec les personnes qui devaient être opérées pour les informer et répondre à leurs questions.

Les Yukonnais doivent aussi savoir que les trois hôpitaux du territoire sont fermés aux visiteurs à quelques exceptions près. Des mesures de contrôle sont en place dans chacun des hôpitaux : les visiteurs doivent indiquer la raison de leur visite, décrire leurs symptômes et donner des détails sur leurs récents déplacements.

Garderies

Les garderies et services de garde peuvent continuer leurs activités. Les services de garde sont jugés essentiels et devraient rester en place aussi longtemps que possible. Ils offrent un soutien social appréciable pour les enfants vulnérables et leurs familles et sont d’une importance capitale pour les parents eux-mêmes appelés à fournir des services essentiels à la population pour assurer sa sécurité. On a communiqué aux exploitants de garderie les mesures de distanciation sociale indiquées dans les garderies.

Changements apportés au service 811

Dans les jours qui viennent, les personnes qui téléphonent au service 811 pour obtenir des conseils relatifs à la COVID-19 auront deux choix :

  • parler avec un préposé de l’Agence de la santé publique du Canada;
  • parler avec un préposé du Centre de lutte contre les maladies transmissibles (CLMT) du Yukon s’ils ont des symptômes et ont soit voyagé à l’extérieur du pays au cours des 14 derniers jours, soit été en contact avec quelqu’un diagnostiqué comme étant porteur du coronavirus.

Fièvre, toux, essoufflement et difficultés respiratoires sont parmi les principaux symptômes du coronavirus.

Le service 811 continuera d’être offert au public comme d’habitude pour des renseignements qui n’ont pas à voir avec la COVID-19

Outil d’auto-évaluation

On rappelle aux Yukonnais qu’ils ont maintenant accès à un outil d’auto-évaluation à l’adresse Yukon.ca/covid-19 s’ils s’inquiètent d’être infectés par le coronavirus.

De nouvelles informations sont ajoutés régulièrement sur le site Yukon.ca pour répondre aux préoccupations des Yukonnais. Yukon.ca est la plateforme centrale où trouver l’information la plus à jour sur les mesures prises à l’échelle territoriale pour freiner la propagation de la COVID-19.

Centre d’évaluation respiratoire

Comme on l’a annoncé le jeudi 19 mars, le gouvernement du Yukon aménage un centre d’évaluation respiratoire à Whitehorse destiné aux personnes qui souffrent de maladies respiratoires aigües, comme la grippe ou la COVID-19, et qui doivent faire l’objet d’une évaluation médicale. 

 

Le 18 mars 2020 – Le médecin hygiéniste en chef déclare l’état d’urgence sanitaire publique

Le Dr Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon, a déclaré aujourd’hui l’état d’urgence sanitaire publique en vertu de l’article 4.3 de la Loi sur la santé et la sécurité publiques.

Cette déclaration lui permet d’intervenir plus vite face à l’évolution rapide de la situation et de garantir la santé et la sécurité des Yukonnais. L’état d’urgence sanitaire publique est en vigueur jusqu’à nouvel ordre.

Cette déclaration s’accompagne de nouvelles mesures de santé publique visant à protéger la population et à limiter la propagation de la COVID-19 :

  • les classes sont suspendues dans toutes les écoles publiques du territoire jusqu’au 15 avril, ou jusqu’à nouvel ordre;
  • toutes les installations récréatives intérieures publiques doivent fermer jusqu’à nouvel ordre, y compris le Centre des Jeux du Canada, les patinoires et les centres récréatifs;
  • les trois hôpitaux du Yukon sont fermés aux visiteurs, à quelques exceptions près;
  • les bibliothèques seront fermées jusqu’à nouvel ordre.

 

Le 16 mars 2020 – Mises à jour sur les déplacements et les rassemblements

Le médecin hygiéniste en chef du Yukon demande à toute personne ayant voyagé à l’extérieur du pays (y compris en Alaska) au cours des 14 derniers jours de s’isoler.

Les personnes qui ont voyagé à l’extérieur du Yukon au cours des 14 derniers jours ou qui se sentent malades ont interdiction de rendre visite à des patients hospitalisés.

Les établissements de soins prolongés sont fermés aux visiteurs et aux bénévoles, sauf si un membre de leur famille est en fin de vie ou souffre d’une maladie grave, qu’il ait voyagé ou non.

D’autres restrictions sont mises en place, notamment :

  • interdiction de tout rassemblement de plus de 50 personnes, y compris dans les lieux de culte;
  • incitation, pour les parents et tuteurs, à garder leurs enfants à la maison et à ne pas les envoyer en camp ou à la garderie. Cette mesure aidera à limiter la propagation du virus;
  • incitation, pour les travailleurs qui peuvent le faire, à travailler de la maison. Dans la mesure du possible, on demande aux employeurs de faciliter l’accès au télétravail.

Nous sommes nombreux à nous interroger sur la transmission de la COVID-19. Il s’agit d’une maladie nouvelle et il existe un grand nombre d’incertitudes à son sujet. Les informations que nous transmettons aujourd’hui constituent les connaissances les plus précises que nous ayons à l’heure actuelle. Ces connaissances évoluent et deviennent rapidement obsolètes. Nous sommes informés régulièrement et nous adaptons nos interventions en conséquence. Nous devons tous faire preuve de prudence et de patience lorsque nous obtenons de nouvelles données.

Les preuves actuelles semblent indiquer que la COVID-19 se transmet principalement par les gouttelettes respiratoires lorsqu’une personne infectée éternue ou tousse. On pense que le risque de transmission est le plus élevé lorsque l’individu éprouve les symptômes les plus graves. Toutefois, des preuves et analyses récentes suggèrent que la transmission peut survenir avant l’apparition des symptômes. Les incertitudes demeurent importantes quant au possible rôle de la transmission asymptomatique dans la propagation de la COVID-19.

À l’heure actuelle, au Yukon, nous recommandons l’isolation de tous les voyageurs arrivant de destinations internationales, qu’ils éprouvent des symptômes ou non. Cette mesure de précaution est importante puisque ne nous connaissons pas toutes les caractéristiques de la maladie.

Tout voyageur qui rentre au Yukon après un déplacement à l’étranger devrait s’isoler pendant 14 jours, c’est-à-dire rester chez lui et, s’il doit sortir, se tenir à deux mètres de toute autre personne. Consultez la page Web du gouvernement du Canada pour en savoir plus.

Nous demandons à chacun d’apporter sa contribution pour protéger le Yukon. Continuez à bien vous laver les mains et à vous couvrir le nez et la bouche lorsque vous toussez ou éternuez. Faites particulièrement attention aux personnes de plus de 65 ans et à celles qui souffrent de maladies sous-jacentes, car elles présentent un risque accru de graves complications des infections respiratoires, notamment la grippe et la COVID-19.

Les gens qui reviennent de voyage hors du Canada et qui toussent ou qui ont l’impression d’avoir de la fièvre, même légère, doivent se considérer comme contagieux et redoubler de prudence en ce qui concerne l’isolation et les contacts avec les personnes qui présentent un risque accru d’infection grave. Si c’est votre cas, isolez-vous et contactez le Centre de lutte contre les maladies transmissibles du Yukon, au 867-667-8323 ou au 1-800-661-0408, poste 8323.

La situation relative à la COVID-19 évolue constamment et nous ne cessons de mettre à jour nos directives en fonction des données les plus récentes. Nous continuerons à informer la population régulièrement.

Soyez assurés que nous demeurons au service de votre santé.

Dre Catherine Elliott, M.D. FRCPC

 

Le 11 mars 2020 – Le point sur le coronavirus

11 mars 2020 – Mise à jour de la médecin hygiéniste en chef par intérim du Yukon sur le cas de COVID-19 déclaré à la suite de la conférence de l’Association canadienne des prospecteurs et entrepreneurs

De nombreuses questions ont été posées aujourd’hui par des Yukonnais ayant participé à la conférence de l’Association canadienne des prospecteurs et entrepreneurs organisée à Toronto du 1er au 4 mars 2020, ou vivant ou travaillant avec quelqu’un qui y a assisté.

Il se peut que les personnes présentes à cette conférence aient été exposées à la COVID-19. Parmi les symptômes de la maladie, citons la toux, la fièvre et l’essoufflement. Si vous ne ressentez pas ces symptômes, vous pouvez poursuivre vos activités quotidiennes normalement (aller au travail ou en classe, participer à des activités.). En revanche, si vous développez l’un des symptômes susmentionnés, quel qu’il soit, veuillez rester chez vous et contacter le Centre de lutte contre les maladies transmissibles du Yukon au 1-867-667-8323 pour effectuer un test de dépistage.

N’oubliez pas que les personnes qui ne ressentent pas de symptômes ne peuvent pas transmettre la COVID-19.

Il est tout à fait normal d’avoir peur des maladies contagieuses. Nous voulons tous protéger notre entourage. Cependant, la peur peut parfois nous faire prendre de mauvaises décisions, comme propager des renseignements erronés ou accumuler compulsivement des réserves de nourriture et de médicaments.

Nous vous rappelons que le risque d’infection au coronavirus demeure faible au Yukon et que la majorité des gens qui contracteront la maladie ne ressentiront que des symptômes légers. Nous continuerons de faire le point régulièrement et de vous tenir informés de l’évolution de la situation.

Soyez assuré que nous demeurons au service de votre santé.

Dre Catherine Elliott, M.D. FRCPC

 

Le 7 mars 2020 – Annulation des Jeux d’hiver de l’Arctique 2020

À titre de médecin hygiéniste en chef du Yukon, j’ai recommandé aujourd’hui, dans un souci de prudence, l’annulation des Jeux d’hiver de l’Arctique 2020 qui devaient se tenir à Whitehorse à partir de la semaine prochaine.

Je prends cette décision pour éviter de mettre en danger la santé et la sécurité de tous les Yukonnais, athlètes et délégués, ainsi que de l’ensemble de la région circumpolaire.

La maladie à coronavirus COVID-19 est une maladie contagieuse qui se propage rapidement d’une personne à l’autre par les sécrétions respiratoires. Un contexte comme celui des Jeux d’hiver de l’Arctique – dans lequel les gens dorment, mangent et pratiquent des activités sportives ensemble, dans une si grande promiscuité – augmente largement la possibilité de propagation. Bien que la COVID-19 ne soit pas présente ici, un seul cas suspect aurait de graves conséquences. Par exemple, il faudrait faire subir des tests à toute personne qui tousse ayant voyagé jusqu’à Whitehorse dans le cadre des Jeux, et l’isoler en attendant les résultats. Le besoin d’une intervention rapide et rigoureuse des services de santé publique (pour la personne et pour les contacts), le diagnostic et l’isolement pendant l’attente des résultats (même négatifs), la peur et les préoccupations potentielles ici et dans tout le Nord seraient très difficiles à gérer.

La possibilité d’importation de la maladie évolue et crée une grande incertitude. Aucun cas de coronavirus n’a été détecté au Yukon, mais on assiste par endroits à une propagation inexplicable. Fait surprenant, certains malades en Colombie-Britannique, en Alberta et dans l’État de Washington n’ont aucun lien avec des cas diagnostiqués et n’ont voyagé dans aucune des régions touchées. La propagation de la COVID-19 à l’échelle mondiale est plus rapide et incertaine que ce à quoi un grand nombre d’entre nous pouvaient s’attendre et nous devons prendre les mesures nécessaires pour nous protéger.

Dans le territoire, nous intervenons déjà face à la menace du virus. Le risque de contamination est faible et nous en profitons pour mobiliser les intervenants du secteur de la santé publique et nous préparer aux répercussions potentielles sur les soins de courte durée. Nous utilisons les systèmes de contrôle de la grippe existants pour surveiller de près l’éventuelle apparition de cas. Nous sommes en mesure d’offrir d’excellents soins médicaux tout en protégeant la santé de nos citoyens si le coronavirus devait atteindre le Yukon.

Je suis très triste d’avoir à émettre une telle recommandation. Les Jeux d’hiver de l’Arctique sont une occasion incroyable de rassembler de nombreux habitants du Nord du Canada et d’autres régions circumpolaires pour mettre le sport, l’art et la culture à l’honneur. Ils soulignent la beauté, la force et la cohésion des peuples nordiques. Cette beauté, cette force et cette cohésion doivent résister à l’annonce d’aujourd’hui et ne pas faiblir au cours des prochains jours.

Catherine Elliott, MD, MSc.S, FRCPC

Sources fiables d’information :

Médecin hygiéniste en chef du Yukon

Le point sur la COVID-19

Gouvernement du Yukon
Informations sur la maladie à coronavirus (COVID-19)
Informations sur la grippe saisonnière
Ligne Info-santé du Yukon (composer le 811)

Centre de contrôle des maladies de la Colombie-Britannique
Informations sur le coronavirus (en anglais)

Gouvernement du Canada
Maladie à coronavirus (COVID-19) : Mise à jour sur l’éclosion
Maladie à coronavirus (COVID-19) : Conseils aux voyageurs
Ligne sans frais : 1-833-784-4397
Courriel : phac.info.aspc@canada.ca

Organisation mondiale de la Santé (OMS)
Flambée de maladie à coronavirus 2019 (COVID-19)