Examen de la Loi sur les boissons alcoolisées : publication d’un rapport d’étape

Le gouvernement du Yukon a publié un rapport d’étape à l’issue de la consultation portant sur son projet de moderniser la Loi sur les boissons alcoolisées. Il s’agit d’un sommaire des opinions des Yukonnais sur des questions qui les concernent de près.

À partir de décembre 2017, la Société des alcools du Yukon a tenu 44 rencontres dans 14 villes et villages. Près de 450 résidents ont participé au sondage, dont des représentants de Premières nations, de municipalités, de conseils consultatifs locaux et d’organismes non gouvernementaux, ainsi que des titulaires de licences, des professionnels de la santé et des particuliers.

La prochaine étape pour la Société consistera à mettre sur pied un groupe consultatif, qui participera au processus de rédaction législative. Le groupe sera composé de façon à bien représenter les collectivités, les administrations locales, le secteur des boissons alcoolisées et les parties intéressées.

La consultation dans le cadre de l’examen de la Loi sur les boissons alcoolisées se poursuivra, mais portera sur des questions particulières que le gouvernement doit aborder en vue de moderniser la Loi. Des modifications seront également apportées aux règlements d’application, le tout devant être terminé à l’automne 2019.

Je remercie tous les Yukonnais de nous avoir fait part de leur point de vue concernant les dispositions de la Loi sur les boissons alcoolisées. Les commentaires reçus indiquent qu’il n’est pas seulement question d’alcool, mais également d’économie, de mieux-être social et de réduction des dangers. Très constructives, les observations présentées aident le gouvernement à moderniser les lois et à améliorer les services.

John Streicker, ministre responsable de la Société des alcools du Yukon

En bref 
  • 78 % des répondants sont favorables à l’idée que toute personne qui vend ou sert des boissons alcoolisées ait suivi une formation sur le service responsable d’alcool.

  • 62 % des répondants sont favorables à l’idée d’autoriser les magasins d’alcool indépendants, et 65 % sont d’avis que les épiceries devraient avoir le droit de vendre certaines boissons alcoolisées, notamment des produits locaux.

  • Lors des rencontres publiques, des répondants ont exprimé leurs inquiétudes face à la trop grande disponibilité de produits alcoolisés et au problème de surconsommation. Ils ont insisté sur le besoin de trouver un juste équilibre dans un contexte de responsabilité sociale.

  • Le rapport d’étape présente les résultats du sondage réalisé par le Bureau des statistiques du Yukon.

Renseignements 

Janine Workman
Communications
Conseil des ministres
867-393-7449
janine.workman@gov.yk.ca

Patch Groenewegen
Communications
Société des alcools du Yukon
867-667-8926
patch.groenewegen@gov.yk.ca

Communiqués: 
18-163