Inauguration du totem restauré lors des célébrations de la Journée nationale des Autochtones

BC Totem Pole

Pour souligner la Journée nationale des Autochtones, le gouvernement du Yukon a organisé une cérémonie d’inauguration du mât totémique du centenaire de la Colombie-Britannique, récemment restauré. Prières, chansons et danses figuraient au programme, sans oublier des allocutions par des dignitaires des Premières nations et de la ministre du Tourisme et de la Culture, Jeanie Dendys.

Une cérémonie a également été organisée par les membres de la famille du regretté sculpteur pour conférer un nom traditionnel Tsimshian au mât totémique. Le nom GAWAGANI PTS’AAN signifiant « mât totémique de la paix », a été choisi par la famille pour honorer l’essence du cadeau original de gouvernement à gouvernement, en plus de représenter l’esprit de réconciliation qui anime la Journée nationale des Autochtones.

Le mât totémique, sculpté par le chef héréditaire Tsimshian William Jeffrey, a été offert au Yukon en 1971 par le gouvernement de la Colombie-Britannique à l’occasion du 100e anniversaire de son entrée dans la Confédération. Le mât s’est dressé durant 45 ans avant d’être couché en vue de sa restauration.

Avec la permission de la famille du chef William Jeffrey, le mât totémique a été restauré puis relocalisé pour préserver son importance culturelle et pour honorer le talent de l’artiste ainsi que sa forme d’expression artistique.

Le mât totémique centenaire de la Colombie-Britannique est un héritage attestant des liens très forts qui unissent le Yukon et la Colombie-Britannique. Sa restauration et son inauguration résultent d’une collaboration significative et fructueuse entre le public, les artisans et les gardiens du savoir de plusieurs Premières nations. Je suis honorée de célébrer la Journée nationale des Autochtones avec la présentation d’une si belle œuvre d’art autochtone. 

Mme Jeanie Dendys, ministre du Tourisme et de la Culture

Par ce projet de restauration, nous avons tissé des liens entre de multiples Premières nations du Yukon et de la Colombie-Britannique en collaborant et en apprenant de chacun. En nous associant, nous avons enrichi l’héritage de mon grand-père et les leçons de ma mère, pour garantir que nos générations futures demeurent fortes.

Mme Monica Jeffrey, petite-fille du chef William Jeffrey, sculpteur Tsimishian

En bref 
  • Le gouvernement de la Colombie-Britannique a commandé et offert des mâts totémiques à chaque province et territoire, ainsi qu’au gouvernement fédéral et à Sa Majesté la Reine Elizabeth II. La plupart ont été restaurés ou sont en court de restauration.

  • Le mât totémique centenaire de la Colombie-Britannique se dressait du côté ouest de l’édifice administratif principal du gouvernement du Yukon, avant d’être restauré et érigé à son nouvel emplacement près de l’entrée nord, à l’angle de la 2e avenue et de la rue Hanson.

  • Le totem a été sculpté par le chef héréditaire Tsimshian William Jeffrey (1898-1995). Sa fille, sa petite-fille et son arrière-petite-fille ont participé au projet de restauration.

  • Les sculpteurs Keith Wolfe Smarch et Aaron Smarch, de la Première nation de Carcross/Tagish, ont aussi aidé à la restauration.

  • La Journée nationale des Autochtones, célébrée le 21 juin, souligne l’héritage, la diversité culturelle et les contributions remarquables des Premières nations, des Inuits et des Métis du Canada.

Complément d’information 

Projet de restauration du mât totémique centenaire de la Colombie-Britannique

Sculpté par le chef héréditaire Tsimshian William Jeffrey (1898 - 1995) pour le compte du gouvernement de la Colombie-Britannique, le mât totémique a été offert au Yukon en 1971 à l’occasion du 100e anniversaire de l’entrée de la Colombie-Britannique dans la Confédération.

Pour souligner l’occasion, le gouvernement de la Colombie-Britannique a offert des mâts totémiques à chaque province et territoire ainsi qu’au gouvernement fédéral. En juillet 1971, le totem est arrivé à Whitehorse. Le 28 juillet 1971, une cérémonie a été tenue pour son installation et son inauguration.

Les quatre figures sur le totem (l’aigle, le loup, le corbeau et le grizzly) représentent les principaux emblèmes des clans Tsimshian.

En reconnaissance de l’importance du patrimoine culturel du territoire et l’importance de se réunir pour apprendre et adapter les méthodes pour prendre soin et respecter ces objets, un projet de restauration a été entrepris pour raviver et préserver ce totem, érigé il y a 45 ans.

Projet de restauration

Entre 1971 et 2016, le mât totémique se dressait à l’extérieur de l’édifice administratif principal du gouvernement du Yukon, sur la 2e avenue. Il était entretenu en tant qu’œuvre publique du gouvernement.

Traditionnellement, on laissait les mâts totémiques se détériorer naturellement. Cependant, les Premières nations contemporaines et les pratiques de conservation de l’art favorisent maintenant la restauration pour conserver l’importance culturelle et pour honorer le talent et la forme d’art de l’artiste.

En juillet 2016, avec la permission de la famille du chef William Jeffrey, un projet de restauration a été entrepris. Ce dernier a débuté avec une brève cérémonie d’abaissement du totem, à laquelle participaient des conseillers des Premières nations.

La Section des arts du ministère du Tourisme et de la Culture a travaillé de concert avec Andrew Todd, principal restaurateur de mâts totémiques au Canada, pour la restauration du totem. Keith Wolfe Smarch et Aaron Smarch (sculpteur principal et aide-sculpteur du programme de sculpture de la Première nation Carcorss/Tagish) ont aidé à de la restauration, qui a comporté un nettoyage de surface, l’application de nouvelle peinture et d’un revêtement protecteur ainsi que la réparation de parties endommagées

Le gouvernement du Yukon a travaillé avec un comité de planification, composé de membres de la famille Jeffrey, de l’équipe de restauration et de conseillers des Premières nations du Yukon, pour que les savoirs traditionnels, les protocoles et les souhaits de la famille soient respectés et pris en compte lors du projet.

Dès le moment de sa réinstallation et de son inauguration, le totem fera l’objet d’une inspection et d’un entretien réguliers par le personnel de la Section des arts et par des restaurateurs lorsque nécessaire.

Renseignements 

Sunny Patch
Communications
Conseil des ministres
867-393-7478
sunny.patch@gov.yk.ca

Alicia Debreceni
Communications
Tourisme et Culture
867-332-3670
Alicia.debreceni@gov.yk.ca

Numéro du communiqué: 
19-143