Le Canada et le Yukon annoncent un élargissement important des services de garde à 10 $ par jour

Communiqué publié conjointement avec le gouvernement du Canada. 

Chaque enfant mérite le meilleur départ possible dans la vie, et tous les parents devraient avoir la possibilité de bâtir une carrière et de fonder une famille. Or, trop de familles canadiennes n’ont pas accès à des services de garde abordables, inclusifs et de qualité. La pandémie de la COVID-19 a aussi clairement démontré que sans accès à des services de garde, trop de parents – surtout les mères – ne sont pas en mesure de participer pleinement à la population active.

Aujourd’hui, la vice-première ministre et ministre des Finances, Chrystia Freeland, le ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social, Ahmed Hussen, le premier ministre du Yukon, Sandy Silver, et la ministre de l’Éducation du Yukon, Jeanie McLean, ont annoncé la signature d’une entente qui améliorera grandement l’éducation de la petite enfance et les services de garde au Yukon. Grâce à cette entente, les gouvernements du Canada et du Yukon travailleront ensemble pour élargir rapidement l’accès à des programmes d’éducation de la petite enfance et à des services de garde abordables, souples, inclusifs et de qualité.

Dans le récent budget fédéral, le gouvernement du Canada a présenté un plan pour transformer et établir un système communautaire pancanadien d’éducation de la petite enfance et de services de garde qui offre aux parents des places dans des établissements de garde agréés à 10 $ par jour en moyenne pour les enfants de moins de six ans. Ce plan rendra le coût de la vie plus abordable pour les familles, créera de nouveaux emplois, permettra aux parents de retourner sur le marché du travail et fera prospérer la classe moyenne tout en donnant à chaque enfant le meilleur départ possible dans la vie.
L’annonce d’aujourd’hui comprend la création de 110 nouvelles places dans des garderies agréées au cours des cinq prochaines années pour faire en sorte de répondre aux besoins des familles ayant des enfants de moins de six ans. L’investissement du gouvernement du Canada s’appuie sur les efforts du Yukon déployés à ce jour pour garantir que toutes ces familles ont accès à une place à temps plein en garderie agréée pour 10 $ par jour en moyenne.

Cette entente permettra de financer des services essentiels, et d’attirer, de maintenir et d’accroître un effectif robuste d’éducatrices et d’éducateurs qualifiés, notamment en leur offrant davantage d’occasions de perfectionnement. Cette entente soutient également la mise en œuvre continue de la grille salariale du Yukon, qui prévoit un salaire horaire minimum de près de 30 $ pour le personnel pleinement qualifié, soit le salaire minimum le plus élevé au pays pour ce type d’emploi.

Le financement fédéral servira exclusivement à soutenir la création de places dans des garderies et dans des centres de la petite enfance publics et sans but lucratif agréés, ainsi que dans des garderies en milieu familial. L’entente permettra également de soutenir la mise en place d’un système d’éducation de la petite enfance et de services de garde qui est en mesure d’accueillir des enfants handicapés et ayant besoin d’un soutien accru ou individuel et fera en sorte que toutes les familles puissent accéder équitablement à des programmes et des services abordables et de qualité. En outre, l’entente appuie clairement l’engagement à continuer de travailler avec les Premières nations du Yukon pour veiller à ce que les enfants autochtones aient accès à des services abordables, de qualité et adaptés à leur culture dans ce domaine.

Depuis 2015, les programmes comme l’Allocation canadienne pour enfants, qui a récemment été de nouveau indexée pour tenir compte de l’inflation, rendent la vie plus abordable pour les familles.

La mise en place de mécanismes de soutien robustes pour les enfants de tous les âges et ayant différents besoins est essentielle à la réussite et à la prospérité de l’ensemble de la population yukonnaise. Cette année, nous avons lancé le premier programme universel de services de garde afin de permettre aux familles du Yukon d’accéder à des programmes d’éducation de la petite enfance et à des services de garde abordables et de qualité. Nous sommes heureux de travailler avec le gouvernement du Canada pour améliorer ce programme et rendre la vie plus abordable pour les familles du territoire. Cet investissement favorise non seulement le développement de nos enfants, mais contribue aussi à notre économie locale et à l’égalité de la main-d’œuvre.

Sandy Silver, premier ministre du Yukon

S’assurer que l’ensemble de la population canadienne a accès à des programmes d’éducation de la petite enfance et à des services de garde abordables et de haute qualité constitue une politique économique féministe et judicieuse. Cette politique est essentielle à l’infrastructure sociale que nous bâtissons depuis plus de 50 ans, et stimulera la croissance et l’emploi. En collaborant avec le gouvernement du Yukon à la mise en œuvre de cet investissement historique, nous donnerons à chaque enfant du territoire le meilleur départ possible dans la vie, nous améliorerons la participation des femmes à la population active, nous créerons des emplois et nous rendrons la vie plus abordable pour les jeunes familles du Yukon.

Chrystia Freeland, vice-première ministre et ministre des Finances

La garde d’enfants n’est pas un luxe, mais une nécessité. Notre vision de l’éducation de la petite enfance et des services de garde est vaste et ambitieuse, mais notre gouvernement sait que c’est la bonne chose à faire pour s’assurer que chaque enfant a le meilleur départ dans la vie. Grâce à cette entente sans précédent, notre gouvernement s’efforce de veiller à ce que tous les enfants du Yukon aient accès à des services de garde de qualité dont ils ont besoin pour réussir.

Ahmed Hussen, ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social

Cette entente historique entre les gouvernements du Yukon et du Canada nous permettra d’étendre notre nouveau programme universel de services de garde abordables et d’améliorer la prestation de ces services au Yukon. En collaboration avec nos partenaires, nous soutenons les programmes d’éducation de la petite enfance pour les familles du Yukon qui intègrent des activités d’apprentissage expérientiel et dans la nature, ainsi que les façons de faire, de savoir et d’être des Premières nations locales, l’apprentissage des langues traditionnelles et plus encore. Nous nous réjouissons à l’idée de continuer à travailler avec les Premières nations du Yukon, les exploitants de garderies et le personnel éducatif pour renforcer la capacité des services et offrir des programmes accessibles et inclusifs qui répondent aux besoins de tous les enfants du Yukon.

Jeanie McLean, ministre de l’Éducation

En bref 
  • Le 1er avril 2021, le Yukon a mis en place un système universel de garde d’enfants dans le cadre d’un investissement annuel de 25 millions de dollars dans son système d’éducation de la petite enfance et de services de garde. De plus, le gouvernement du Canada versera au total près de 42 millions de dollars sur cinq ans pour soutenir les efforts déployés par le Yukon à ce jour visant à donner accès à toutes les familles d’enfants de moins de six ans à des places à temps plein dans des garderies et des centres de la petite enfance agréés pour 10 $ par jour en moyenne.

  • Les gouvernements du Canada et du Yukon créeront un comité de mise en œuvre qui surveillera l’état d’avancement des engagements relatifs à la mise en place des programmes d’éducation de la petite enfance et des services de garde en consultation avec les partenaires et les intervenants. Le Secrétariat responsable de l’apprentissage et de la garde des jeunes enfants représentera le gouvernement fédéral au comité.

  • Le budget de 2021 prévoit de nouveaux investissements pour établir un système d’éducation de la petite enfance et de services de garde abordable, souple, inclusif et de qualité à l’échelle du Canada. Ces investissements se chiffrent à 30 milliards de dollars sur cinq ans et, combinés à d’autres investissements annoncés depuis 2015, totaliseront 9,2 milliards de dollars chaque année par la suite sous forme de financement permanent.

  • Grâce à des investissements antérieurs dans l’éducation de la petite enfance et les services de garde, le gouvernement du Canada a contribué à la création de plus de 40 000 places abordables en garderie partout au pays avant la pandémie, dont plus de 1 500 places au Yukon.

  • En plus de ces investissements, le gouvernement du Canada aide directement les parents, peu importe l’option de garde choisie, en leur versant l’Allocation canadienne pour enfants (ACE). Depuis plus de cinq ans, l’ACE offre chaque année près de 25 milliards de dollars en soutien non imposable à quelque 3,5 millions de familles, et leur fournit maintenant 350 $ de plus par enfant par rapport au début du programme.

  • Depuis 2015, le gouvernement du Canada œuvre à rendre la vie plus abordable pour les familles, notamment au moyen de l’Allocation canadienne pour enfants, dont le montant annuel a été augmenté de nouveau cette semaine pour aider les familles à assumer les coûts de la vie et à élever leurs enfants.

  • Les investissements dans les services de garde sont avantageux pour l’ensemble de la population. Des études démontrent que pour chaque dollar investi dans l’éducation de la petite enfance, entre 1,50 $ et 2,80 $ reviennent à l’économie globale.

  • Afin de promouvoir une plus grande égalité des genres à la maison et en milieu de travail, le gouvernement du Canada a également instauré la Prestation parentale partagée. Cette nouvelle mesure prévoit cinq semaines supplémentaires de prestations parentales d’assurance-emploi lorsque les parents – y compris les parents adoptifs et de même sexe – conviennent de partager ces aides.

Renseignements 

Katherine Cuplinskas
Attachée de presse
Cabinet de la vice-première ministre et ministre des Finances
Katherine.Cuplinskas@dpmo-cvpm.gc.ca

Relations avec les médias
Ministère des Finances Canada
fin.media-media.fin@canada.ca
613-369-4000

Matthew Cameron
Communications
Conseil des ministres
Gouvernement du Yukon
867-332-0615
matthew.cameron@yukon.ca

Erin MacDonald
Communications
Éducation
Gouvernement du Yukon
867-667-5701
erin.macdonald@yukon.ca

Renseignements généraux

Téléphone :  1-833-712-2292
Téléimprimeur : 613-369-3230
Courriel : fin.financepublic-financepublique.fin@canada.ca

Numéro du communiqué: 
21-251