Le gouvernement du Yukon change son système de gestion des déchets

Gestion des déchets

Lors de l’assemblée générale annuelle de l’Association of Yukon Communities qui s’est tenue à Haines Junction la semaine dernière, M. John Streicker, ministre des Services aux collectivités, a annoncé que le gouvernement mettrait en œuvre plusieurs recommandations clés formulées par le comité ministériel sur les déchets concernant les redevances de déversement, la régionalisation, la responsabilité des sites d’enfouissement et le principe de l’utilisateur-payeur. Les changements ont pour but de rendre le système territorial de gestion des déchets solides plus soutenable sur les plans tant financier qu'environnemental.

Le gouvernement conclura avec les administrations municipales des ententes relatives à leurs décharges afin de les aider à mieux desservir les régions. Une fois que ces ententes auront été signées, le gouvernement du Yukon fermera les stations de transfert plus petites et plus coûteuses (per capita) et concentrera les activités dans des sites d’enfouissement régionaux afin de réaliser des économies. De plus, des redevances seront perçues dans tous les sites pour pouvoir y déverser des déchets, passant d’un financement tiré des taxes à un système d’utilisateur-payeur, ce qui permettra d’éviter que les gens choisissent certains sites plutôt que d’autres pour éviter de payer les frais. Par surcroît, le prix des amendes pour déversements illégaux sera augmenté.

La prochaine priorité du comité ministériel sur les déchets consiste à évaluer des programmes de recyclage et à trouver des solutions durables pour le recyclage dans le Nord.

Dans sa forme actuelle, le système de gestion des déchets solides du Yukon n’est pas viable pour des raisons financières et environnementales. Le moment est donc venu de nous occuper du problème. De concert avec nos partenaires municipaux, nous adopterons un système d’utilisateur-payeur et un système régional de gestion de déchets, ce qui garantira une concurrence équitable et fera en sorte que tous les Yukonnais paieront une facture similaire pour disposer de leurs déchets. Je suis fier de constater que nos administrations font front commun pour donner suite aux recommandations clés du comité ministériel sur les déchets solides et je tiens à remercier les intervenants municipaux pour leur aide et leurs efforts. Il s’agit d’une première étape pour améliorer notre système de gestion des déchets. D’autres étapes suivront.

M. John Streicker, ministre des Services aux collectivités

La gestion des déchets est une priorité pour la Ville de Whitehorse. Nous nous réjouissons de pouvoir participer au comité ministériel qui a le mandat d’examiner cette question à l’échelle territoriale. C’est avec plaisir que nous appuyons la mise en œuvre de ces recommandations clés et nous comptons tout faire pour sensibiliser et mobiliser nos citoyens à la bonne gestion des déchets.

M. Dan Curtis, maire de Whitehorse

Il faut du temps pour changer notre mode de gestion des déchets solides, mais nous devons persévérer si nous voulons doter le Yukon d’un système efficace. Les coûts liés aux déchets solides et au recyclage assumés par nos administrations ne cessent de grimper. Nous sommes heureux de voir que les recommandations seront mises en œuvre, grâce aux efforts du comité ministériel sur les déchets.

Mme Tara Wheeler, présidente de l’ Association of Yukon Communities

En bref 
  • Les redevances de déversement seront réclamées de façon progressive d’ici la fin de mars 2020, en commençant par les sites d’enfouissement de la région de Whitehorse. Les redevances seront établies en fonction des frais exigés dans la municipalité adjacente.

  • Les sommes provenant des redevances de déversement serviront à compenser les coûts d’exploitation d’un site d’enfouissement ou d’un site de transfert, et les frais de personnel connexes.

  • Les amendes pour déversements illégaux augmenteront, passant de 200 $ à un maximum de 10 000 $.

  • Les sites d’enfouissement de Braeburn, Silver City, Keno et Johnson’s Crossing fermeront lorsque, si cela se produit, des ententes régionales auront été signées avec les municipalités adjacentes. Les fermetures aideront à atténuer l’empreinte environnementale que laissent les déchets et à maintenir les coûts liés à la gestion des déchets à un niveau raisonnable.

  • D’autres territoires et provinces ont mis en place des sites d’enfouissement régionaux pour éviter que les contribuables municipaux aient à débourser des sommes colossales pour gérer les déchets de secteurs non constitués en municipalités.

  • Chaque année, la gestion des déchets solides coûte aux administrations territoriales et municipales environ 11 millions de dollars. Ces coûts ont énormément augmenté au cours des dix dernières années.

  • Le comité ministériel sur les déchets solides est composé de représentants de l’Association of Yukon Communities du Yukon, de municipalités du Yukon et du gouvernement du Yukon.

  • Le comité ministériel sur les déchets solides se réunit régulièrement depuis 2017 et a publié en avril 2018 un rapport contenant des recommandations.

Renseignements 

Lisa Bucher
Communications
Conseil des ministres
867-332-0480
lisa.bucher@gov.yk.ca

Kara Johancsik
Communications
Services aux collectivités
867-332-1237
kara.johancsik@gov.yk.ca

Myles Dolphin
Communications
Ville de Whitehorse
867-689-0515
myles.dolphin@whitehorse.ca

Tara Wheeler
Présidente,
Association of Yukon Communities
867-334-3157
Tara.wheeler@live.com

Numéro du communiqué: 
19-098