Malgré les erreurs décelées, les ACAR 2018-2019 ne feront pas l’objet d’un 3e tirage

De nouvelles erreurs ont été découvertes dans les données du tirage pour l’attribution des autorisations de chasse à accès restreint (ACAR) 2018-2019 effectué le 10 juillet dernier. Les demandes antérieures d’environ 300 chasseurs n’ont pas été correctement reliées entre elles avant le tirage, ce qui a entraîné des erreurs de pondération.

Comme la saison de chasse commence le 1er août et que les chasseurs ont besoin de temps pour s’y préparer, nous n’effectuerons pas de nouveau tirage. Les permis délivrés le 10 juillet sont donc valides pour la saison de chasse 2018-2019. Les permis retournés ne seront pas réattribués avant le 1er août.

Les droits payés par les chasseurs inscrits au tirage qui n’ont pas obtenu d’ACAR leur seront remboursés. À titre d’indemnisation, les chasseurs (plus ou moins 300) touchés par les erreurs verront leur pondération augmenter d’une année lors de leur prochaine demande.

Dans la foulée des efforts déployés par le ministère de l’Environnement pour corriger ces erreurs, une révision des données, des procédures et des politiques sera faite par un organisme indépendant. Le tout pour s’assurer que le tirage au sort des ACAR est un processus juste et efficace. Cette révision fera la lumière sur les problèmes déjà connus concernant l’ACAR et complétera les mesures prises pour améliorer le processus, comme demander au Bureau des statistiques du Yukon de superviser les tirages ou s’employer à migrer vers un système complètement informatisé.

« Je suis très déçue que le nouveau tirage comporte lui aussi des erreurs. Par respect pour les chasseurs yukonnais, et parce que la saison de la chasse au gros gibier approche à grands pas, nous ne procéderons pas à un autre tirage. J’ai demandé qu’un organisme indépendant révise l’ensemble du processus d’attribution des autorisations de chasse à accès restreint (données, politiques et procédures). Il est important pour nous que les chasseurs aient confiance en l’exactitude et l’impartialité du système. J’attends avec impatience la mise en place d’un système plus efficace et plus juste. »

Mme Pauline Frost, ministre de l’Environnement

En bref 
  • Pour l’année 2018-2019, il y avait 247 permis à émettre par tirage au sort d’autorisations de chasse à accès restreint. Plus de 4 300 demandes ont été présentées par 1 158 chasseurs.

  • Les ACAR au caribou, au mouflon, à l’original et à la chèvre de montagne ont fait l’objet d’un nouveau tirage. Les erreurs découvertes à la suite de ce tirage touchent 311 chasseurs (et leurs 1 166 demandes).

  • Les permis de chasse au mouflon de Kluane n’ont pas été touchés par ce problème. Le tirage pour ces permis est le seul qui n’a pas utilisé de système de pondération.

  • Lorsqu’ils sont sur le terrain, les chasseurs doivent être en mesure de présenter leur permis de chasse et leurs sceaux valides à tout agent de conservation ou membre de la GRC qui leur en fait la demande. Pour ce faire, ils peuvent présenter une copie papier ou se connecter à leur compte client.

Complément d’information 

Il faut procéder à un tirage au sort lorsque le nombre de demandes d’ACAR dépasse celui des ACAR disponibles. Une pondération est attribuée à chaque chasseur. Elle renvoie au nombre d’années où il a tenté (sans succès) d’obtenir un permis.

Les résultats d’un premier tirage au sort pour 2018-2019 ont été publiés le 3 juillet 2018. Des erreurs ont cependant été découvertes dans les données relatives au retour et à la réattribution des permis de l’année 2017-2018. Le 5 juillet, le tirage a donc été annulé. Une fois les corrections apportées, un nouveau tirage a été effectué et les résultats ont été rendus publics le 10 juillet.

De nouvelles erreurs ont été découvertes à la suite du tirage du 10 juillet. Les demandes antérieures de certains chasseurs n’ont pas été correctement reliées entre elles avant le tirage, entraînant ainsi des erreurs de pondération. En effet, le système ne reconnaît pas automatiquement qu’un chasseur qui, par le passé, a rempli un formulaire papier en utilisant le nom « John Doe » est la même personne qui a rempli le formulaire en ligne avec le nom « Jonathan Doe » l’année suivante. Ces demandes doivent être reliées entre elles et être associées à un seul compte de manière à ce que la pondération compile toutes les demandes de M. Doe. Cette étape n’a pas été faite pour les demandes reçues pour le tirage 2018-2019 et une pondération erronée a été utilisée pour 311 chasseurs.

Renseignements 

Janine Workman
Communications
Conseil des ministres
867-393-7449
janine.workman@gov.yk.ca

Roxanne Stasyszyn
Communications
Environnement
867-332-0219
roxanne.stasyszyn@gov.yk.ca

Numéro du communiqué: 
18-156