Mise en place d’un plan de gestion actualisé du lieu historique de Huchá Hudän/Fort Selkirk

Vendredi dernier, le gouvernement du Yukon et la Première nation de Selkirk ont signé le plan de gestion actualisé du lieu historique de Huchá Hudän/Fort Selkirk lors d’une cérémonie tenue sur place.

Le plan de gestion mis à jour reflète une vision commune de l’avenir du lieu et permettra de s’assurer que les valeurs et le patrimoine culturels de la Première nation de Selkirk continuent d’être protégés et interprétés pour que chacun puisse les apprécier. Le partenariat entre la Première nation de Selkirk et le gouvernement du Yukon, copropriétaires et cogestionnaires du lieu historique, illustre l’esprit de coopération qui continue de régner à Fort Selkirk. Les deux partenaires continueront à conserver le lieu historique de Fort Selkirk en apportant leur soutien financier, leurs ressources humaines et leur expertise.

Fort Selkirk est un site de 50 hectares situé dans le territoire traditionnel de la Première nation de Selkirk, qui surplombe la confluence du fleuve Yukon et de la rivière Pelly. Des années 1850 aux années 1950, le site accueillait une collectivité multiculturelle animée, avec des postes de traite, des missions chrétiennes et un poste de la Police à cheval du Nord-Ouest. Les Tutchones du Nord et les premiers colons du site ont vécu ensemble jusqu’à ce que Fort Selkirk soit en grande partie abandonné suivant la construction de routes modernes.

Fort Selkirk est reconnu pour son importance historique en tant que lieu de rassemblement et de communauté pour les Autochtones et les non-Autochtones, où se déroulaient le commerce et les activités sociales et où le développement de la région a commencé. Aujourd’hui, Fort Selkirk est activement utilisé par la population de la Première nation de Selkirk, les Yukonnais et les Yukonnaises, les personnes qui se déplacent sur l’eau et les touristes. Le lieu historique n’est accessible que par embarcation pendant les mois d’été.

Fort Selkirk est un endroit spécial qui représente véritablement une histoire et une culture vivantes. Il est important de protéger, de conserver et d’interpréter son utilisation traditionnelle et contemporaine. Le gouvernement du Yukon s’est engagé à trouver des solutions de collaboration pour la gestion du patrimoine sur le territoire.

M. Ranj Pillai, ministre du Tourisme et de la Culture

Depuis des générations, Fort Selkirk est un lieu de rassemblement où se déroulent des activités commerciales, la récolte de gibier, des potlatchs et d’autres activités culturelles. Un réseau de routes traditionnelles traversant cette région reliait des peuples de tous les horizons. Nous voulons préserver cette zone sacrée et importante, et le plan de gestion de Fort Selkirk est essentiel pour y arriver. Né d’une collaboration entre le gouvernement du Yukon et le personnel et la population de la Première nation de Selkirk, le plan de gestion 2021 définit les buts, les objectifs et les politiques à long terme qui guideront la protection, la conservation et l’interprétation des nombreuses ressources patrimoniales de Fort Selkirk. En signant ce plan de gestion, nous rendons hommage à nos ancêtres et aux autres personnes qui ont créé ce lieu magnifique et nous veillons à ce que les générations futures connaissent son histoire exceptionnelle.

M. Morris Morrison, chef adjoint de la Première nation de Selkirk

Ce nouveau plan de gestion est le résultat d’un processus de planification approfondi, inclusif et opportun, qui reconnaît l’importance de Fort Selkirk et de son histoire pour tant de gens. La Commission est heureuse d’avoir participé à ce processus.

Mme Anne Leckie, présidente de la Commission du patrimoine historique du Yukon

En bref 
  • Le gouvernement du Yukon et la Première nation de Selkirk travaillent en partenariat depuis 1982 pour protéger, préserver et promouvoir Fort Selkirk.

  • Le gouvernement du Yukon s’est engagé à trouver des solutions de collaboration pour la gestion du patrimoine sur le territoire.

  • Le plan de gestion mis à jour reflète les conditions actuelles, établit de nouvelles priorités et garantit le respect des exigences de l’Entente définitive de la Première nation de Selkirk et de la Loi sur le patrimoine historique. Il s’inscrit dans la continuité de la vision, des objectifs et des principes établis par les plans de gestion précédents (1990 et 2000).

Renseignements 

Renée Francoeur
Communications
Conseil des ministres
867-334-9194
[email protected]

Cameron Webber
Communications
Tourisme et Culture
867-332-0400
[email protected]

Line Gagnon
Communications
Première nation de Selkirk
867-336-2468
[email protected]

Numéro du communiqué: 
21-305