Signalement d’un cas de violence envers un enfant

  • Signalement par téléphone
  • Violence psychologique
  • Violence physique
  • Abus sexuel
  • Négligence
  • Signes indiquant qu’un enfant est victime de mauvais traitements

La loi oblige tous les citoyens à signaler le cas où un enfant ou un mineur (personne de moins de 19 ans) pourrait avoir besoin de protection..

  1. Signalement par téléphone
    • Services à la famille et à l’enfance : 867-667-3002, ou au 1-800-661-0408, poste 3002, sans frais au Yukon, au Nunavut et aux Territoires du Nord-Ouest.
    • Travailleurs sociaux en région
      • Carcross : 867-821-2920
      • Carmacks et Pelly Crossing : 867-863-5800
      • Dawson : 867-993-7890
      • Faro : 867-994-2749
      • Haines Junction : 867-634-2203, dessert également :
        • Destruction Bay
        • Burwash Landing
        • Beaver Creek
      • Mayo : 867-996-2283
      • Old Crow : 867-966-3124
      • Ross River : 867-969-3200
      • Teslin : 867-390-2588
      • Watson Lake : 867-536-2232 ou 867-536-3204
    • RCMP : 867-667-5555
  2. Violence psychologique

    Les actes de violence psychologique peuvent consister à humilier régulièrement un enfant ou à le priver des soins fondamentaux dont il a besoin pour se développer normalement.

    Les actes se manifestent de façon constante et persistante dans des proportions telles qu’ils causent du tort à l’enfant et entraînent des effets néfastes, notamment :

    • anxiété profonde,
    • dépression,
    • retrait,
    • comportements autodestructeurs
    • comportements agressifs.

    Exemples d’actes qui portent atteinte à l’estime de soi de l’enfant :

    • insultes,
    • isolement,
    • rejet,
    • attentes déraisonnables,
    • critiques continuelles.
    • menaces de faire du mal à une personne qu’il aime ou à son animal de compagnie.

    Vivre dans un milieu familial violent expose aussi un enfant à ce type de violence.

  3. Violence physique

    La violence physique se définit comme un acte délibéré et non accidentel d’agression ou de recours à la force, qui entraîne des blessures corporelles.

    La violence physique peut prendre diverses formes :

    • gifler,
    • frapper,
    • donner des coups de poing,
    • secouer,
    • étrangler,
    • donner des coups de pied,
    • brûler.

    Elle peut être le résultat d’une punition excessive ou inappropriée et causer des :

    • ecchymoses,
    • brûlures,
    • marques de coups,
    • fractures,
    • marques de morsure,
    • cicatrices.
  4. Abus sexuel

    L’abus sexuel fait référence à toute action visant à inciter un enfant à participer à une activité sexuelle, y compris :

    • les contacts sexuels,
    • l’outrage à la pudeur,
    • l’incitation à participer à la création ou au visionnement de matériel pornographique,
    • la prostitution.
  5. Négligence

    La négligence est le fait de ne pas donner à un enfant les soins fondamentaux dont il a besoin, notamment :

    • une alimentation suffisante,
    • l’habillement,
    • l’hébergement.

    Il arrive que des parents :

    • ne portent pas attention à leur enfant,
    • refusent de lui fournir à des soins de santé,
    • refusent de lui fournir un encadrement adéquat,
    • n’interviennent pas pour empêcher que l’enfant se blesse ou en blesse un autre.
    • n’envoient pas leur enfant à l’école.
  6. Signes indiquant qu’un enfant est victime de mauvais traitements

    Généralement, les effets des mauvais traitements chez les enfants ne se manifestent pas par un seul comportement, mais par une série de comportements particuliers au cours d’une longue période, ou par un ensemble d’indicateurs caractéristiques.

    Indicateurs de violence psychologique :

    • dépression,
    • retrait,
    • etc.

    Indicateurs de négligence :

    • alimentation insuffisante,
    • vêtements inadéquats,
    • etc.

    Indicateurs de violence physique :

    • ecchymoses,
    • brûlures,
    • etc.

    Indicateurs d’abus sexuel :

    • contacts sexuels,
    • outrage à la pudeur,
    • etc.