Renseignements à jour

25 février 2021

Protégez-vous et protégez les autres en respectant les 6 mesures de sécurité et en portant un masque

Voir les mises à jour vidéo. Si vous avez des questions d’ordre médical ou si vous ne vous sentez pas bien, composez le 811 ou utilisez l’outil d’auto-évaluation.

Recherche des contacts

Pour toute question d’ordre médicale, téléphonez au 811. Pour des questions non médicales : 1-877-374-0425 ou covid19info@gov.yk.ca.

Recherche des contacts

Lorsqu’une personne obtient un résultat positif au test de dépistage de la COVID-19 au Yukon, nous collaborons avec celle-ci afin de l’aider à identifier toutes les personnes avec lesquelles elle a été en contact rapproché pendant la période où elle était contagieuse. On appelle « contacts » les personnes qui ont côtoyé une personne infectée à la COVID-19.

L’étape suivante est la recherche de ces contacts, qui s’effectue par le Centre de lutte contre les maladies transmissibles (CLMT) et par les services de soins infirmiers communautaires du Yukon.

Ces organisations communiquent avec les contacts pour les informer qu’elles pourraient avoir été exposées au virus de la COVID-19. Le CLMT et les services de soins infirmiers communautaires du Yukon fournissent aux contacts ce qui suit :

  • de l’information, des connaissances de base et des ressources de soutien;
  • des directives précises sur la marche à suivre, par exemple la surveillance des signes et des symptômes et les moyens d’obtenir rapidement un test de dépistage, si nécessaire.

Le nom de la personne infectée n’est pas divulgué aux contacts.

Si la personne se trouve à l’extérieur du territoire, nous demandons aux autorités de son territoire, de sa province ou de son pays de résidence de nous fournir des renseignements sur les lieux qu’elle a fréquentés au Yukon et nous assurons un suivi auprès des gens avec lesquels elle a été en contact.

Nous avons recours à la recherche des contacts pour toutes les maladies infectieuses, pas seulement la COVID-19.

Dans quelles circonstances pourrait-on vous contacter?

Un employé du Centre de lutte contre les maladies transmissibles (CLMT) vous appellera si :

  • vous avez été en contact avec une personne infectée;
  • une personne atteinte de la COVID-19 s’est trouvée dans votre établissement pendant plus de 15 minutes.
Si nous vous contactons

Nous vous expliquerons la marche à suivre pour éviter de propager le virus, par exemple :

  • vous isoler;
  • garder une distance de 2 mètres avec les autres pendant les 14 jours suivant l’exposition;
  • prendre votre température;
  • surveiller l’apparition des symptômes de la COVID-19, même légers.

Chaque personne recevra des directives adaptées à sa situation. Nous cherchons à savoir :

  • à quel endroit et pendant combien de temps vous avez été exposé;
  • votre état de santé;
  • votre lieu de résidence et de travail.

Attention aux escroqueries relatives à la recherche de contacts! Seuls le CLMT et les services de soins infirmiers communautaires du Yukon sont habilités à communiquer avec vous.

Si vous êtes un contact et que vous ressentez des symptômes

Communiquez immédiatement avec le CLMT, même si les symptômes sont légers.
Par téléphone : 867-667-8323
Sans frais au Yukon : 1-800-661-0408, poste 8323

Si nous ne parvenons pas à contacter les personnes individuellement

Il arrive que nous ne parvenions pas à retracer tous les contacts, parce que :

  • nous disposons d’informations sur les allées et venues de la personne infectée, qui ne sont pas suffisamment précises pour identifier les personnes avec lesquelles elle a été en contact rapproché;
  • nous ne connaissons pas avec précision les lieux fréquentés par la personne infectée.

Dans ces cas, nous émettrons un avis public et indiquerons les lieux qui ont été fréquentés, ou qui pourraient avoir été fréquentés, par la personne infectée.

Situations dans lesquelles nous n’indiquons pas de lieu

Nous n’indiquons pas le lieu si nous savons que les protocoles de distance physique et de désinfection y sont respectés et que le public n’a pas pu être exposé au virus. Cela peut être le cas des magasins, des hôtels, des restaurants ou des terrains de camping.

Vous avez pris l’avion avec une personne atteinte de la COVID-19

Le gouvernement du Canada tient une liste des avions, des navires de croisière et des trains dans lesquels une exposition à la COVID-19 a été possible.

Les compagnies aériennes nous transmettent des informations concernant les Yukonnais qui ont voyagé sur des vols figurant sur cette liste. Le CLMT ou les services de soins infirmiers communautaires du Yukon contacteront toutes les personnes concernées et leur indiqueront la marche à suivre.

Transmission communautaire

En situation de transmission communautaire (ou dans la collectivité), il est impossible de trouver la source de la contagion.

Qu’est-ce qu’une éclosion?

On entend par « éclosion de COVID-19 » un groupe de personnes ayant reçu un résultat positif au test de dépistage de la COVID-19. Il est possible d’établir un lien direct d’exposition au virus entre chaque personne de ce groupe (ou éclosion) : elles ont toutes visité un même endroit, au cours d’une période donnée. Il n’y a pas de nombre minimal de cas requis pour constituer une éclosion.

Éclosion

Il s’agit d’une soudaine augmentation du nombre de cas; l’éclosion n’est pas synonyme d’une transmission communautaire (ou dans la collectivité).

Lorsqu’une personne obtient un résultat positif au test de dépistage de la COVID-19 au Yukon, nous collaborons avec celle-ci afin de l’aider à identifier toutes les personnes avec lesquelles elle a été en contact rapproché pendant la période où elle était contagieuse. On appelle « contacts » les personnes qui ont côtoyé une personne infectée à la COVID-19.

L’étape suivante est la recherche de ces contacts, qui s’effectue par le Centre de lutte contre les maladies transmissibles (CLMT) et par les services de soins infirmiers communautaires du Yukon.

Ces organisations communiquent avec les contacts pour les informer qu’elles pourraient avoir été exposées au virus de la COVID-19. Le CLMT et les services de soins infirmiers communautaires du Yukon fournissent aux contacts ce qui suit :

  • de l’information, des connaissances de base et des ressources de soutien;
  • des directives précises sur la marche à suivre, par exemple la surveillance des signes et des symptômes et les moyens d’obtenir rapidement un test de dépistage, si nécessaire.

Le nom de la personne infectée n’est pas divulgué aux contacts.

Si la personne se trouve à l’extérieur du territoire, nous demandons aux autorités de son territoire, de sa province ou de son pays de résidence de nous fournir des renseignements sur les lieux qu’elle a fréquentés au Yukon et nous assurons un suivi auprès des gens avec lesquels elle a été en contact.

Nous avons recours à la recherche des contacts pour toutes les maladies infectieuses, pas seulement la COVID-19.

Un employé du Centre de lutte contre les maladies transmissibles (CLMT) vous appellera si :

  • vous avez été en contact avec une personne infectée;
  • une personne atteinte de la COVID-19 s’est trouvée dans votre établissement pendant plus de 15 minutes.

Nous vous expliquerons la marche à suivre pour éviter de propager le virus, par exemple :

  • vous isoler;
  • garder une distance de 2 mètres avec les autres pendant les 14 jours suivant l’exposition;
  • prendre votre température;
  • surveiller l’apparition des symptômes de la COVID-19, même légers.

Chaque personne recevra des directives adaptées à sa situation. Nous cherchons à savoir :

  • à quel endroit et pendant combien de temps vous avez été exposé;
  • votre état de santé;
  • votre lieu de résidence et de travail.

Attention aux escroqueries relatives à la recherche de contacts! Seuls le CLMT et les services de soins infirmiers communautaires du Yukon sont habilités à communiquer avec vous.

Si vous êtes un contact et que vous ressentez des symptômes

Communiquez immédiatement avec le CLMT, même si les symptômes sont légers.
Par téléphone : 867-667-8323
Sans frais au Yukon : 1-800-661-0408, poste 8323

Il arrive que nous ne parvenions pas à retracer tous les contacts, parce que :

  • nous disposons d’informations sur les allées et venues de la personne infectée, qui ne sont pas suffisamment précises pour identifier les personnes avec lesquelles elle a été en contact rapproché;
  • nous ne connaissons pas avec précision les lieux fréquentés par la personne infectée.

Dans ces cas, nous émettrons un avis public et indiquerons les lieux qui ont été fréquentés, ou qui pourraient avoir été fréquentés, par la personne infectée.

Nous n’indiquons pas le lieu si nous savons que les protocoles de distance physique et de désinfection y sont respectés et que le public n’a pas pu être exposé au virus. Cela peut être le cas des magasins, des hôtels, des restaurants ou des terrains de camping.

Le gouvernement du Canada tient une liste des avions, des navires de croisière et des trains dans lesquels une exposition à la COVID-19 a été possible.

Les compagnies aériennes nous transmettent des informations concernant les Yukonnais qui ont voyagé sur des vols figurant sur cette liste. Le CLMT ou les services de soins infirmiers communautaires du Yukon contacteront toutes les personnes concernées et leur indiqueront la marche à suivre.

En situation de transmission communautaire (ou dans la collectivité), il est impossible de trouver la source de la contagion.

On entend par « éclosion de COVID-19 » un groupe de personnes ayant reçu un résultat positif au test de dépistage de la COVID-19. Il est possible d’établir un lien direct d’exposition au virus entre chaque personne de ce groupe (ou éclosion) : elles ont toutes visité un même endroit, au cours d’une période donnée. Il n’y a pas de nombre minimal de cas requis pour constituer une éclosion.

Il s’agit d’une soudaine augmentation du nombre de cas; l’éclosion n’est pas synonyme d’une transmission communautaire (ou dans la collectivité).