Renseignements à jour

26 juillet 2021

2 avis d’exposition

À partir du 4 août :

  • le masque ne sera plus obligatoire à l’intérieur;
  • les voyageurs en provenance d’ailleurs au Canada n’auront plus à s’isoler;
  • les restaurants et les bars retourneront à leur pleine capacité sans distanciation.

COVID-19 : lignes directrices pour les funérailles et les services funéraires

Si la COVID-19 a bouleversé notre vie personnelle et professionnelle, elle a aussi changé notre manière de faire le deuil de nos êtres chers et la préparation des services funéraires. 

Les lignes directrices ci-dessous permettront d’assurer la sécurité des personnes, des familles et des collectivités. Suivez-les, respectez les mesures de protection et portez le masque si vous devez prendre des arrangements funéraires, ou assister à des funérailles ou à une célébration de la vie.

Les Premières nations du Yukon ont préparé un document sur l’organisation de funérailles dans les collectivités. Consultez-le pour en savoir plus : services funéraires chez les Premières nations en contexte de COVID-19 (en anglais).

Organiser des funérailles en toute sécurité

  • Le nombre de personnes doit se limiter à 200, que les funérailles aient lieu à l’intérieur ou à l’extérieur, et tous doivent respecter une distance de deux mètres (six pieds).
  • On doit porter le masque dans les lieux publics intérieurs.
  • Envisagez d’organiser la cérémonie à l’extérieur (les règles de distanciation physique sont plus faciles à respecter si on dispose de plus d’espace).
  • Envisagez de diffuser la cérémonie en ligne.
  • Il est aussi possible d’enregistrer la cérémonie pour que ceux qui ne peuvent pas être présents puissent la visionner plus tard.
  • Pour des questions de sécurité et de santé publique, évitez de servir de la nourriture et des boissons à partager.

Distanciation

  • Gardez une distance de deux mètres (six pieds) avec une personne d’une autre bulle sociale.
  • Évitez les contacts physiques (poignées de main, accolade) ou l’échange d’objets avec des personnes de bulles sociales différentes.
  • Les porteurs du cercueil devraient être à deux mètres (six pieds) l’un de l’autre. Ils doivent porter le masque si ce n’est pas possible.
  • Évitez qu’il y ait plus de quatre porteurs si possible.
  • Envisagez de tenir le service près de la tombe. De cette façon, le salon funéraire pourra déplacer le cercueil pour vous et vous n’aurez pas besoin de porteurs.
  • Si le défunt était infecté par la COVID-19, sa famille et ses amis doivent éviter d’embrasser ou de toucher son corps.
  • Une personne qui touche le corps doit se laver les mains ensuite.

Pratiques personnelles de santé publique

  • Rester à la maison si vous êtes malade, même si les symptômes sont légers.
  • Si vous êtes en isolement, vous ne pouvez pas assister aux funérailles en personne.
  • Une personne en isolement peut assister à des funérailles seulement si son plan d’isolement personnalisé a été approuvé.
  • Vous devez porter le masque si vous assistez à une cérémonie à l’intérieur. Consultez la page sur le port du masque au Yukon.
  • Gardez une distance de deux mètres (six pieds) avec les personnes qui ne font pas partie de votre bulle sociale.
  • Respectez les règles d’hygiène des mains et l’étiquette respiratoire :
    • lavez-vous les mains;
    • tousser ou éternuer dans le pli de votre coude ou dans un mouchoir;
    • jeter les mouchoirs sales dans une poubelle doublée d’un sac en plastique, puis lavez-vous les mains;
    • utilisez un désinfectant pour les mains contenant au moins 60 % d’alcool;
    • évitez de vous toucher le visage.

Considérations culturelles et religieuses

Certains groupes religieux et ethniques ont des coutumes précises en ce qui a trait au traitement des dépouilles après le décès et au déroulement des funérailles. On peut respecter ces coutumes du moment qu’elles ne mettent pas en péril la sécurité de la collectivité.

Les chefs religieux et culturels doivent prendre part à la planification des funérailles. Ils s’assureront que les cérémonies organisées sont adaptées.

Défunt qui avait ou qui était soupçonné d’avoir la COVID-19

Il peut arriver qu’une dépouille reste à la maison après le décès de la personne. Si personne n’a touché le corps, il n’y a pas de risque de contamination.

Le corps d’un défunt ne doit être déplacé que si le personnel du salon funéraire n’est pas disponible. Évitez les contacts directs avec la dépouille, à moins que ce ne soit nécessaire.

Les personnes présentes pendant la préparation du corps doivent respecter la règle du deux mètres (six pieds).

Si le défunt n’avait pas ou n’était pas soupçonné d’avoir la COVID-19, ces précautions supplémentaires ne sont pas nécessaires.

Renseignements: 

En savoir plus sur la COVID-19. Pour toute question non médicale, appelez gratuitement la ligne d’information sur la COVID-19 au 1-877-374-0425, de 7 h 30 à 20 h, 7 jours par semaine.