Renseignements à jour

7 juillet 2020

Le Yukon est à l’étape 2 de la levée des restrictions liées à la COVID-19. Questions non médicales : covid19info@gov.yk.ca ou 1-877-374-0425.

Si vous avez des questions médicales ou êtes malade, faites le 811 ou utilisez l’outil d’auto-évaluation.

 

COVID-19 : Guide pour les funérailles et les services funéraires

Si la COVID-19 a bouleversé la vie personnelle et professionnelle des Yukonnais, elle a également modifié leur manière de faire le deuil de leurs êtres chers ainsi que la préparation des services funéraires. Avec l’application des mesures de santé publique, il est aujourd’hui plus difficile de rendre hommage à ceux qui ont perdu la vie. Le processus de deuil est maintenant différent, pour toutes les personnes et les familles touchées.

Ces recommandations permettront d’assurer la sécurité des personnes, des familles et des collectivités. Les Yukonnais pourront de nouveau saluer la mémoire de leurs êtres chers et des membres de la collectivité pendant cette période difficile.

Pour en savoir plus sur les services funéraires des Premières nations, reportez-vous au document COVID-19 in First Nations Communities: Funeral Services (en anglais).

Six mesures de sécurité à respecter pour se protéger de la COVID-19

  • Maintenir une distance physique d’au moins deux mètres (six pieds) avec toute personne ne vivant pas avec vous.
  • Se laver les mains fréquemment avec de l’eau et du savon ou utiliser un désinfectant pour les mains qui contient au moins 60 % d’alcool.
  • Rester à la maison si vous êtes malade.
  • Ne pas se rassembler en groupes de plus de 10 personnes et se tenir à deux mètres (six pieds) de distance les uns des autres.
  • Limiter les déplacements dans les localités rurales.
  • S’isoler, si vous venez d’arriver au territoire ou si vous avez été en contact avec une personne infectée à la COVID-19.

Organiser des funérailles en toute sécurité

Ces nouvelles directives réduisent le risque de transmission et garantissent le respect des règles de distance physique.

  • Limiter le nombre de personnes pouvant assister à des cérémonies en intérieur à 10 personnes maximum.
  • Envisager d’organiser la cérémonie en extérieur (les règles de distance physique sont plus simples à respecter si on dispose de plus d’espace).
  • Interdire le service de nourriture et de boissons à l’assistance pour des questions de santé publique et de sécurité.

Mesures de prévention et de lutte contre l’infection

Suivre les Six mesures de sécurité à respecter pour se protéger de la COVID-19.

Règles de distance physique

  • Une distance physique de deux mètres (six pieds) doit être maintenue en tout temps entre les membres de l’assistance.
  • Les personnes appartenant au même foyer ou à un même ménage jumelé peuvent se tenir plus proches.
  • Les personnes peuvent choisir de porter des masques non médicaux, mais ces derniers ne sont pas exigés si les règles de distance physique sont respectées.
  • Il est interdit de se serrer la main, de s’embrasser, de se toucher ou de se transmettre des objets.
  • Si des porteurs déplacent le cercueil, les règles de distance sanitaire d’au moins deux mètres (six pieds) entre chaque personne doivent être respectées.
  • Souvent, les porteurs sont au nombre de six. Réduire ce nombre à quatre dans le cas d’un cercueil plus léger facilitera le respect des règles de distance sanitaire.
  • Il est possible d’envisager l’organisation de la cérémonie près de la tombe, où le salon funéraire pourra transporter le cercueil pour la famille.
  • Si le défunt était infecté par la COVID-19, sa famille et ses amis ne doivent pas embrasser ni toucher son corps. Il convient également de respecter les règles d’un bon lavage des mains.

Pratiques personnelles de santé publique

  • Inviter les personnes assistant à des funérailles à appliquer les bonnes pratiques en matière de lavage des mains et d’hygiène respiratoire. Pour ce faire, il faut :
    • tousser ou éternuer dans le pli de son coude ou dans un mouchoir;
    • jeter les mouchoirs usagés dans une poubelle doublée d’un sac en plastique et se laver les mains.
  • On recommande d’utiliser du désinfectant pour les mains contenant au moins 60 % d’alcool.
  • Les personnes malades ou symptomatiques doivent rester chez elles.
  • Un individu en isolement volontaire ne peut pas assister en personne à des funérailles. L’isolement volontaire fait l’objet d’une ordonnance émise par le médecin hygiéniste en chef du Yukon.
  • Les personnes âgées et les personnes à la santé fragile doivent assister aux funérailles à l’aide de moyens de communication virtuels, lorsque c’est possible.

Procédures mises en place par le salon funéraire Heritage North Funeral Home

  • Les funérailles doivent se préparer par téléphone, par télécopie ou par courriel.
  • Au besoin, deux décideurs peuvent s’occuper de la préparation en personne.
  • Si un défunt a été déclaré positif à la COVID-19, aucun service d’embaumement ne sera proposé. Les services d’inhumation ou de crémation sont des options plus sûres pour éviter la transmission de la maladie.
  • Une crémation exige l’approbation du coroner afin de s’assurer qu’aucune enquête n’est requise concernant le décès.
  • Pour les crémations, des groupes de 10 personnes maximum peuvent se rassembler.
  • La cérémonie aura lieu à l’extérieur de l’établissement.
  • Pour assister au déplacement du cercueil avant son entrée dans l’établissement par une porte de garage, il convient de respecter les règles de distance sanitaire.
  • Deux personnes peuvent faire une visite en personne au salon funéraire.
  • Le salon funéraire :
    • permettra aux personnes de faire une visite par l’intermédiaire d’une fenêtre extérieure;
    • fournira sur demande des photographies des êtres chers.

Considérations culturelles et religieuses

Certains groupes religieux et ethniques ont des coutumes précises en ce qui a trait au traitement des dépouilles après le décès et au déroulement des funérailles. Respecter ces coutumes sera une priorité du moment qu’elles ne mettent pas en péril la sécurité de la collectivité.

Les chefs religieux et culturels doivent prendre part à la planification des funérailles. Ils s’assureront que les cérémonies organisées sont adaptées aux groupes culturels et religieux. Il convient également de faire appel à eux dans le cadre de l’accompagnement des familles en deuil.

Si la personne décédée avait ou était soupçonnée d’avoir la COVID-19

Dans les collectivités éloignées et isolées, les décès peuvent se produire en dehors d’une structure hospitalière. Dans certains cas, le corps du défunt peut rester dans le foyer familial juste après le décès. Si personne n’y touche, ce corps ne présente pas de risque de transmission aux autres personnes.

Il peut arriver que des membres de la collectivité doivent déplacer un corps. Cela ne doit se produire que lorsqu’il n’y a pas d’employés de services funéraires disponibles. Sauf nécessité absolue, tout contact direct avec le corps du défunt doit être évité.

Les personnes qui assistent à la préparation du corps doivent respecter une distance de deux mètres (six pieds). Si la personne défunte n’a pas été exposée à la COVID-19, de telles précautions sont inutiles. 

Renseignements: 

En savoir plus sur la COVID-19. Pour toute question non médicale, appelez gratuitement la ligne d’information sur la COVID-19 au 1-877-374-0425, de 7 h 30 à 20 h, 7 jours par semaine.