COVID-19 : Directives pour la réouverture des piscines publiques

Les piscines publiques pourront rouvrir à compter du 1er juillet. Toutes les exigences énoncées dans le Règlement sur les piscines publiques, adopté en vertu de la Loi sur la santé publique, demeurent en vigueur.

Réouverture : demande d’approbation

  1. Préparer un plan opérationnel en réponse à la COVID-19 à l’aide de ce modèle.
  2. Envoyer votre plan opérationnel par courriel au Centre d’opérations d’urgence sanitaire à l’adresse COVID19info@gov.yk.ca aux fins d’examen et d’approbation.
  3. Fixer un rendez-vous avec le Service d’hygiène du milieu pour procéder à l’inspection de la piscine publique avant sa réouverture
    Courriel : environmental.health@gov.yk.ca
    Téléphone : 867-667-8391

Les directives fournies dans ce document s’appuient sur les recommandations actuelles de prévention de la transmission de la COVID-19 dans les piscines et les spas publics et pourraient être modifiées à mesure que de nouvelles données sont disponibles et que de nouvelles recommandations sont mises en place..

Hiérarchie des mesures de prévention

Lorsque vous décidez des protocoles opérationnels à appliquer dans votre piscine, il est utile de comprendre quel sera l’effet de chaque procédure sur la réduction du risque de transmission dans votre milieu de travail. Certaines mesures seront plus difficiles à appliquer, mais offriront une meilleure protection, tandis que d’autres seront plus faciles à mettre en œuvre, mais ne seront pas aussi efficaces.

Les mesures de prévention présentées dans ce document s’appuient sur le modèle présenté ci-dessous.

Premier niveau de prévention (mesures d’élimination)

Lorsque possible, limitez le nombre de personnes dans vos installations en réduisant la capacité d’accueil, en établissant un nouvel horaire de travail ou par tout autre moyen. Réorganisez les lieux de travail pour que la distance entre les employés et leurs collègues, les clients et le public soit d’au moins deux mètres (six pieds).

Deuxième niveau de prévention (mesures d’ingénierie)

S’il n’est pas possible de toujours respecter la distance physique, installez des cloisons (ex. cloisons de plexiglas), pour séparer les personnes.

Troisième niveau de prévention (mesures administratives)

Établissez des règles et des directives; par exemple, instaurez des protocoles de nettoyage, interdisez aux employés d’échanger des outils ou établissez un circuit à sens unique pour se déplacer (y compris pour les portes et les allées).

Quatrième niveau de prévention (équipement de protection individuelle [EPI])

Si les trois premiers niveaux de protection sont insuffisants pour contrôler les risques, envisagez le port de masques non médicaux. Il faut savoir que ce type de masque n’offre à la personne qui le porte qu’une protection limitée contre les gouttelettes respiratoires. Assurez-vous que les employés utilisent les masques de façon appropriée.

Les mesures d’élimination et d’ingénierie visent à limiter les risques d’exposition aux personnes infectées et aux surfaces contaminées; ces mesures devraient donc être envisagées en tout premier lieu. En appliquant ce modèle, les protocoles mis en œuvre seront globalement plus sûrs et permettront de réduire grandement le risque d’exposition à la maladie ou de transmission de celle-ci.

Santé du personnel

Mesures d’élimination

Les employés qui sont malades et présentent des symptômes de la COVID-19 doivent rester chez eux et contacter leur fournisseur de soins de santé ou téléphoner au 811 pour obtenir des renseignements médicaux.

Mesures administratives

  • Les employés doivent utiliser l’outil d’auto-évaluation ou une autre méthode de dépistage avant de venir travailler.
  • Assurez-vous que tout le personnel a les connaissances requises sur les modes de transmission de la COVID-19 (c.-à-d. la transmission par les gouttelettes respiratoires et le contact).
  • Mettez à la disposition de tous les employés et du public des postes de lavage des mains ou des produits désinfectants. Il est vivement recommandé d’offrir du désinfectant pour les mains (dont la concentration en alcool est d’au moins 60 %) à l’entrée et à la sortie, ainsi qu’à divers endroits dans les installations.
  • Si un employé commence à ressentir des symptômes de maladie respiratoire associés à la COVID-19 pendant qu’il est au travail, même des symptômes légers, demandez-lui de mettre un masque, de quitter immédiatement le travail, d’aller directement chez lui et de contacter son fournisseur de soins de santé ou de téléphoner au 811 pour obtenir plus de conseils.
  • Nettoyez et désinfectez les objets et les surfaces touchés par l’employé malade qui est rentré chez lui, et ce, avant que d’autres personnes les touchent.
  • Tenez un registre quotidien des employés qui travaillent ensemble et conservez les registres pendant au moins 30 jours.
Distance physique

Mesures d’élimination

  • Installez des panneaux à proximité des entrées pour informer les usagers des méthodes de distance physique appliquées dans vos installations. Positionnez des repères sur le sol aux endroits où se forment des files d’attente afin de maintenir en tout temps une distance de deux mètres (six pieds) entre les usagers.
  • Conservez un seul point d’entrée dans vos installations. Régulez l’entrée, y compris les files d’attente et les zones d’attente, pour éviter tout embouteillage. La distance physique de deux mètres doit être respectée.
  • Le sauveteur en service ne peut assurer le respect de la distance physique. Sa principale responsabilité est de surveiller les baigneurs dans les installations et autour de celles-ci pour assurer leur sécurité. Les gestionnaires ou les propriétaires doivent déterminer les besoins en personnel supplémentaire et engager des employés pour faire respecter la distance physique.
  • Réduisez la capacité d’accueil dans la piscine afin de limiter le nombre d’usagers qui se baignent ensemble au même moment et assurez-vous que la distance de deux mètres (six pieds) est maintenue en tout temps entre les usagers.
  • Une « bulle » de deux mètres doit être maintenue autour de chaque usager de la piscine ou du spa, à l’exception des usagers qui font partie d’un même groupe.
  • Dans les grands spas, envisagez d’installer des repères visuels* sur le bord, à intervalles de deux mètres.
  • Les spas dont le diamètre est inférieur à deux mètres ne peuvent être utilisés que par une personne ou une unité familiale à la fois.
  • Installez des repères* tous les deux mètres aux endroits où des files d’attente se forment généralement (ex. tremplins, glissades d’eau, etc.).
  • Envisagez d’installer des signes de sens unique* autour de la piscine de manière à ce que les gens ne se croisent pas.
  • Les zones où il est difficile ou impossible de respecter la distance physique doivent rester fermées (par exemple les saunas et les bains de vapeur).
  • Envisagez de fermer les gradins, à moins qu’il soit possible de les aménager de manière à maintenir une distance minimale de deux mètres entre les personnes.
  • S’il y a des chaises autour de la piscine, installez des repères* à intervalles de deux mètres pour indiquer l’emplacement des chaises et assurez-vous qu’aucune chaise n’est installée à moins de quatre pieds du bord de la piscine.
  • Les activités en piscine peuvent reprendre à la discrétion du gestionnaire, s’il est possible de conserver une distance de deux mètres entre les participants.
  • La nage dans les couloirs est permise à la condition qu’il soit possible de respecter en tout temps une distance d’au moins deux mètres entre les nageurs dans un couloir (soit un maximum de sept personnes dans un couloir de 25 mètres).
  • Assurez-vous qu’il y a une distance de deux mètres entre les participants d’un cours de mise en forme comme la gymnastique aérobique en piscine.
  • Les leçons de natation avec contact physique entre l’instructeur et l’élève ou entre élèves sont déconseillées.

* Les repères visuels de distance physique installés autour de la piscine ne doivent pas constituer un risque de chute (pas de ruban collant glissant, par exemple) et ne doivent pas recouvrir des indications de sécurité comme des repères de profondeur ou une indication d’interdiction de plonger.

Distance physique – exemptions

Le respect de la distance physique dans les piscines ne s’applique pas dans les cas suivants :

  • lorsqu’on surveille étroitement un enfant dont on est responsable;
  • lorsqu’on aide une personne en danger;
  • lorsqu’on administre les premiers soins ou qu’on fait une intervention de sauvetage;
  • lorsqu’on aide une personne handicapée.
Hygiène personnelle

Mesures d’élimination

Se saluer sans contact.

Mesures d’ingénierie

  • Fournir du désinfectant à base d’alcool à l’entrée des installations, dans l’enceinte de la piscine et à l’accueil.
  • Les toilettes et les douches doivent être parfaitement approvisionnées en savon liquide et en essuie-tout; l’eau chaude doit toujours être disponible.

Mesures administratives

  • Assurez-vous que les membres du personnel appliquent les bonnes pratiques d’hygiène. Pour ce faire, ils doivent se laver fréquemment les mains pendant leur quart de travail, tousser ou éternuer dans leur coude plutôt que dans la main ou sans couvrir leur bouche et éviter de se toucher le visage.
  • Invitez les usagers à utiliser le désinfectant pour les mains au moment d’entrer dans vos installations.
  • Donnez aux employés des renseignements sur le virus de sorte qu’ils sauront comment réduire la propagation au minimum.
Amélioration des procédures de nettoyage et de désinfection des lieux

Mesures d’ingénierie

  • Envisagez d’avoir des trousses de produits de nettoyage distinctes pour les différentes parties de vos installations.
  • Fournissez plusieurs poubelles doublées de sacs de plastique pour jeter les mouchoirs, les lingettes, les gants et tout autre matériel de nettoyage.

Mesures administratives

  • Maintenez l’entretien habituel de la piscine.
  • Renforcez les politiques et procédures de nettoyage et de désinfection.
  • Notez la date et l’heure à laquelle les lieux ont été nettoyés et désinfectés.
  • Pour le nettoyage des toilettes et des vestiaires, évitez si possible de projeter des gouttelettes par l’utilisation d’un jet d’eau ou de matériel de lavage à pression. Utilisez plutôt une vadrouille, une brosse ou une raclette.
  • Les casiers utilisés par les usagers doivent être désinfectés après chaque usage. Envisagez de fournir aux usagers des lingettes jetables et une solution désinfectante en vaporisateur à cet effet.
  • Augmentez la fréquence du nettoyage et de la désinfection des surfaces fréquemment touchées comme les téléphones, les ordinateurs, les poignées de porte, les mains courantes, les chaises, les tables et les toilettes.
  • Nettoyez et désinfectez l’équipement partagé (par exemple les flotteurs, les gilets de sauvetage et les planchettes à pince) et lavez toutes les serviettes louées après chaque usage.
  • Le nettoyage s’entend de l’élimination des saletés et des matières organiques présentes sur les surfaces. Le nettoyage seul ne tue pas et n’inactive pas les germes.
  • On désinfecte en se servant de produits chimiques conçus pour tuer ou inactiver les germes présents sur les surfaces. Une telle désinfection ne fonctionne pas efficacement si les surfaces ne sont pas nettoyées au préalable.
  • Portez des gants jetables lorsque vous nettoyez ou désinfectez des surfaces.
  • Les désinfectants doivent disposer d’un numéro d’identification (DIN). Le DIN est un numéro composé de huit chiffres attribué par Santé Canada. Il atteste que l’utilisation du produit est homologuée au Canada. Reportez-vous au document suivant de Santé Canada : Désinfectants pour surfaces dures et désinfectants pour les mains (COVID-19). Vérifiez la date d’expiration des produits que vous utilisez et respectez toujours les instructions du fabricant.
  • Pour la désinfection, utilisez des solutions à base d’eau de Javel si elles sont adaptées à la surface à traiter.
    • Préparez les solutions à base d’eau de Javel conformément aux instructions figurant sur l’étiquette du produit ou selon l’un des dosages suivants :
      • 1 cuillère à thé (5 ml) d’eau de Javel pour 1 tasse (250 ml) d’eau;
      • 4 cuillères à thé (20 ml) d’eau de Javel pour 1 litre (1 000 ml) d’eau.
    • Respectez un temps de contact minimal de deux minutes et laissez les surfaces sécher à l’air libre.
    • Préparez une nouvelle solution à base d’eau de Javel chaque jour.
  • Formez le personnel à l’utilisation des produits de nettoyage et des désinfectants :
    • les temps de contact exigés pour les désinfectants utilisés (à savoir la durée pendant laquelle le produit devra rester humide sur une surface pour en permettre la désinfection);
    • les mesures de sécurité à respecter et l’équipement de protection individuelle (EPI) requis;
    • la marche à suivre pour entreposer les produits de nettoyage et de désinfection en lieu sûr.
  • Nettoyez et désinfectez les zones très passantes ainsi que les surfaces et les objets fréquemment touchés, comme les poignées de porte, les interrupteurs, les comptoirs, les robinets, les mains courantes, etc.
    • Nettoyez et désinfectez les surfaces fréquemment touchées toutes les deux ou trois heures et dès qu’elles sont visiblement sales.
    • Assurez-vous que le personnel consacre suffisamment de temps au nettoyage et à la désinfection.
  • Assurez-vous que les toilettes sont toujours parfaitement approvisionnées en savon liquide, en essuie-tout et en papier hygiénique, et que de l’eau chaude est toujours disponible. Il n’est pas nécessaire d’utiliser un savon antibactérien pour prévenir la propagation de la COVID-19. Les usagers et les membres du personnel doivent en permanence avoir accès à des toilettes.
Point d’entrée

Mesures d’élimination

  • Envisagez d’utiliser un registre des entrées et des sorties au comptoir d’accueil, de sorte que le personnel puisse savoir à tout moment combien il y a d’usagers dans l’établissement.
  • Envisagez de prendre les noms et les coordonnées des usagers pour faciliter le travail de recherche des contacts par le personnel des services de santé publique au cas où un usager aurait un résultat positif à un test de dépistage ou qu’une éclosion se déclarerait.
    • Les usagers fournissent leurs renseignements de façon volontaire. L’organisme doit obtenir le consentement de la personne et l’informer des raisons de la collecte de renseignements et du cadre légal permettant de le faire. Tous les renseignements personnels recueillis pour la recherche des contacts ne peuvent servir qu’à cette fin, à moins que la personne ne consente à d’autres utilisations.
    • Le Centre de lutte contre les maladies transmissibles (CLMT) du Yukon ne demandera les renseignements sur les personnes présentes qu’en cas de risque d’exposition à la COVID-19 sur les lieux.
    • En entreprise et en milieu de travail, la collecte de renseignements personnels vaut aussi pour le personnel, les travailleurs et les bénévoles. Dans la mesure du possible, et surtout pour les activités de groupe, elle devrait aussi comprendre les clients, les usagers et le grand public.
    • Les registres ne doivent être conservés que pendant deux semaines. Toutes les mesures raisonnables de protection des renseignements personnels doivent être prises.

Vérifiez que les usagers ne présentent pas de symptômes de la COVID-19.

Mesures d’ingénierie

  • Envisagez d’installer des cloisons (comme des cloisons de plexiglas) au comptoir d’accueil et dans les halls d’entrée pour protéger le personnel administratif lorsqu’il interagit avec les usagers et qu’il perçoit les paiements.
  • Dans la mesure du possible, installez des terminaux de paiement sans contact à la caisse.
  • Agrandissez l’espace en retirant tout le mobilier non indispensable et la décoration.
Casiers et vestiaires

Mesures d’ingénierie

  • Limitez l’usage des casiers dans les vestiaires de manière à conserver une distance de deux mètres entre les casiers utilisés; désactivez la serrure ou enlevez le cadenas des casiers inutilisés.
  • Envisagez d’attribuer les casiers aux usagers pour pouvoir surveiller leur utilisation et savoir quand il faut les nettoyer.
  • Collez des repères sur les bancs du vestiaire pour indiquer l’intervalle de deux mètres à respecter quand les usagers se changent.
  • Fournissez des produits de nettoyage supplémentaires (désinfectant en vaporisateur et essuie-mains de papier) pour que les usagers puissent essuyer les surfaces quand ils le veulent.
  • Le cas échéant, fournissez aux usagers des articles personnels à usage unique (par exemple du savon ou du shampooing).
Pourtour des piscines

Mesures d’ingénierie

  • Enlevez les équipements partagés qui sont autour de la piscine.
  • À l’exception des articles de flottaison, utilisez uniquement les jouets de la piscine lors des leçons.
Masques et EPI
  • Les employés doivent porter l’équipement de protection individuelle (masques, écrans faciaux, gants et lunettes de protection) adapté à la tâche, par exemple lorsqu’il faut manipuler des produits chimiques pour la piscine, donner les premiers soins ou faire des manœuvres de réanimation.
  • Le port d’un masque non médical peut réduire le risque de transmission du virus provenant de la personne qui porte le masque, mais, pour l’instant, le médecin hygiéniste en chef n’a pas rendu le port du masque obligatoire.
  • Les employés qui décident de porter un masque non médical doivent être informés de ce qui suit :
    • L’extérieur du masque peut être contaminé et l’employé devrait donc éviter de le toucher ou de l’ajuster fréquemment.
    • Les masques humides, sales ou abîmés sont moins efficaces et doivent être remplacés immédiatement.
    • Il faut mettre et enlever le masque correctement, c’est-à-dire ne pas toucher l’avant du masque et se laver les mains.
    • Les masques de tissu doivent être lavés tous les jours dans de l’eau très chaude et rangés dans un endroit propre et sec afin d’éviter toute contamination.
    • Ne jamais porter le masque de quelqu’un d’autre.
  • Les baigneurs ne doivent jamais porter de masque lorsqu’ils sont dans l’eau, car cela présente un risque pour la sécurité.
  • Les usagers peuvent porter un masque autour de la piscine et ailleurs dans les installations.

 

Affiches

Affichez des messages pour informer les baigneurs :

  • de la capacité d’accueil permise;
  • des symptômes de la COVID-19;
  • des personnes qui ne peuvent pas fréquenter les lieux, notamment le personnel ou les usagers qui présentent des symptômes de la COVID-19, qui ont récemment voyagé à l’étranger ou qui ont été récemment en contact étroit avec une personne atteinte de la COVID-19;
  • des mesures de réduction des risques de transmission de la COVID-19 mises en œuvre dans les installations, notamment la distance physique à respecter dans les vestiaires, autour de la piscine et dans celle-ci;
  • des mesures d’hygiène et de l’étiquette respiratoire (ex. se laver les mains).

Affiches et pancartes à télécharger.

Autres renseignements

Ouverture de la piscine

La réouverture des piscines est envisageable seulement s’il est possible d’y appliquer des mesures de contrôle adéquates. Les gestionnaires doivent nommer une personne qui sera responsable des installations pour la durée des heures d’ouverture. Il faut s’assurer de l’application fiable et systématique des nouvelles politiques et procédures pour prévenir la transmission de la COVID-19. S’il n’est pas possible d’avoir le personnel ou le matériel nécessaire pour appliquer les mesures de contrôle prévues, les gestionnaires devraient envisager de fermer la piscine.
 
Des protocoles de fonctionnement adaptés à la situation, un bon entretien et une désinfection adéquate des piscines publiques et des spas avec du chlore ou du brome devraient inactiver le virus responsable de la COVID-19, mais il est important de prendre les précautions nécessaires dans la piscine et autour de celle-ci pour vous protéger et protéger les autres.

Formation du personnel

Les employés et les sauveteurs doivent suivre une formation sur toutes les nouvelles politiques et procédures relatives à la COVID-19.

Renseignements

Contactez le Service d’hygiène du milieu pour toute question à propos des piscines publiques et de la protection sanitaire en composant le 867-667-8391 ou en écrivant à environmental.health@gov.yk.ca. Si des membres du personnel sont inquiets pour leur santé, invitez-les à appeler la ligne Info-santé du Yukon en composant le 811.

Mesures d’élimination

Les employés qui sont malades et présentent des symptômes de la COVID-19 doivent rester chez eux et contacter leur fournisseur de soins de santé ou téléphoner au 811 pour obtenir des renseignements médicaux.

Mesures administratives

  • Les employés doivent utiliser l’outil d’auto-évaluation ou une autre méthode de dépistage avant de venir travailler.
  • Assurez-vous que tout le personnel a les connaissances requises sur les modes de transmission de la COVID-19 (c.-à-d. la transmission par les gouttelettes respiratoires et le contact).
  • Mettez à la disposition de tous les employés et du public des postes de lavage des mains ou des produits désinfectants. Il est vivement recommandé d’offrir du désinfectant pour les mains (dont la concentration en alcool est d’au moins 60 %) à l’entrée et à la sortie, ainsi qu’à divers endroits dans les installations.
  • Si un employé commence à ressentir des symptômes de maladie respiratoire associés à la COVID-19 pendant qu’il est au travail, même des symptômes légers, demandez-lui de mettre un masque, de quitter immédiatement le travail, d’aller directement chez lui et de contacter son fournisseur de soins de santé ou de téléphoner au 811 pour obtenir plus de conseils.
  • Nettoyez et désinfectez les objets et les surfaces touchés par l’employé malade qui est rentré chez lui, et ce, avant que d’autres personnes les touchent.
  • Tenez un registre quotidien des employés qui travaillent ensemble et conservez les registres pendant au moins 30 jours.

Mesures d’élimination

  • Installez des panneaux à proximité des entrées pour informer les usagers des méthodes de distance physique appliquées dans vos installations. Positionnez des repères sur le sol aux endroits où se forment des files d’attente afin de maintenir en tout temps une distance de deux mètres (six pieds) entre les usagers.
  • Conservez un seul point d’entrée dans vos installations. Régulez l’entrée, y compris les files d’attente et les zones d’attente, pour éviter tout embouteillage. La distance physique de deux mètres doit être respectée.
  • Le sauveteur en service ne peut assurer le respect de la distance physique. Sa principale responsabilité est de surveiller les baigneurs dans les installations et autour de celles-ci pour assurer leur sécurité. Les gestionnaires ou les propriétaires doivent déterminer les besoins en personnel supplémentaire et engager des employés pour faire respecter la distance physique.
  • Réduisez la capacité d’accueil dans la piscine afin de limiter le nombre d’usagers qui se baignent ensemble au même moment et assurez-vous que la distance de deux mètres (six pieds) est maintenue en tout temps entre les usagers.
  • Une « bulle » de deux mètres doit être maintenue autour de chaque usager de la piscine ou du spa, à l’exception des usagers qui font partie d’un même groupe.
  • Dans les grands spas, envisagez d’installer des repères visuels* sur le bord, à intervalles de deux mètres.
  • Les spas dont le diamètre est inférieur à deux mètres ne peuvent être utilisés que par une personne ou une unité familiale à la fois.
  • Installez des repères* tous les deux mètres aux endroits où des files d’attente se forment généralement (ex. tremplins, glissades d’eau, etc.).
  • Envisagez d’installer des signes de sens unique* autour de la piscine de manière à ce que les gens ne se croisent pas.
  • Les zones où il est difficile ou impossible de respecter la distance physique doivent rester fermées (par exemple les saunas et les bains de vapeur).
  • Envisagez de fermer les gradins, à moins qu’il soit possible de les aménager de manière à maintenir une distance minimale de deux mètres entre les personnes.
  • S’il y a des chaises autour de la piscine, installez des repères* à intervalles de deux mètres pour indiquer l’emplacement des chaises et assurez-vous qu’aucune chaise n’est installée à moins de quatre pieds du bord de la piscine.
  • Les activités en piscine peuvent reprendre à la discrétion du gestionnaire, s’il est possible de conserver une distance de deux mètres entre les participants.
  • La nage dans les couloirs est permise à la condition qu’il soit possible de respecter en tout temps une distance d’au moins deux mètres entre les nageurs dans un couloir (soit un maximum de sept personnes dans un couloir de 25 mètres).
  • Assurez-vous qu’il y a une distance de deux mètres entre les participants d’un cours de mise en forme comme la gymnastique aérobique en piscine.
  • Les leçons de natation avec contact physique entre l’instructeur et l’élève ou entre élèves sont déconseillées.

* Les repères visuels de distance physique installés autour de la piscine ne doivent pas constituer un risque de chute (pas de ruban collant glissant, par exemple) et ne doivent pas recouvrir des indications de sécurité comme des repères de profondeur ou une indication d’interdiction de plonger.

Distance physique – exemptions

Le respect de la distance physique dans les piscines ne s’applique pas dans les cas suivants :

  • lorsqu’on surveille étroitement un enfant dont on est responsable;
  • lorsqu’on aide une personne en danger;
  • lorsqu’on administre les premiers soins ou qu’on fait une intervention de sauvetage;
  • lorsqu’on aide une personne handicapée.

Mesures d’élimination

Se saluer sans contact.

Mesures d’ingénierie

  • Fournir du désinfectant à base d’alcool à l’entrée des installations, dans l’enceinte de la piscine et à l’accueil.
  • Les toilettes et les douches doivent être parfaitement approvisionnées en savon liquide et en essuie-tout; l’eau chaude doit toujours être disponible.

Mesures administratives

  • Assurez-vous que les membres du personnel appliquent les bonnes pratiques d’hygiène. Pour ce faire, ils doivent se laver fréquemment les mains pendant leur quart de travail, tousser ou éternuer dans leur coude plutôt que dans la main ou sans couvrir leur bouche et éviter de se toucher le visage.
  • Invitez les usagers à utiliser le désinfectant pour les mains au moment d’entrer dans vos installations.
  • Donnez aux employés des renseignements sur le virus de sorte qu’ils sauront comment réduire la propagation au minimum.

Mesures d’ingénierie

  • Envisagez d’avoir des trousses de produits de nettoyage distinctes pour les différentes parties de vos installations.
  • Fournissez plusieurs poubelles doublées de sacs de plastique pour jeter les mouchoirs, les lingettes, les gants et tout autre matériel de nettoyage.

Mesures administratives

  • Maintenez l’entretien habituel de la piscine.
  • Renforcez les politiques et procédures de nettoyage et de désinfection.
  • Notez la date et l’heure à laquelle les lieux ont été nettoyés et désinfectés.
  • Pour le nettoyage des toilettes et des vestiaires, évitez si possible de projeter des gouttelettes par l’utilisation d’un jet d’eau ou de matériel de lavage à pression. Utilisez plutôt une vadrouille, une brosse ou une raclette.
  • Les casiers utilisés par les usagers doivent être désinfectés après chaque usage. Envisagez de fournir aux usagers des lingettes jetables et une solution désinfectante en vaporisateur à cet effet.
  • Augmentez la fréquence du nettoyage et de la désinfection des surfaces fréquemment touchées comme les téléphones, les ordinateurs, les poignées de porte, les mains courantes, les chaises, les tables et les toilettes.
  • Nettoyez et désinfectez l’équipement partagé (par exemple les flotteurs, les gilets de sauvetage et les planchettes à pince) et lavez toutes les serviettes louées après chaque usage.
  • Le nettoyage s’entend de l’élimination des saletés et des matières organiques présentes sur les surfaces. Le nettoyage seul ne tue pas et n’inactive pas les germes.
  • On désinfecte en se servant de produits chimiques conçus pour tuer ou inactiver les germes présents sur les surfaces. Une telle désinfection ne fonctionne pas efficacement si les surfaces ne sont pas nettoyées au préalable.
  • Portez des gants jetables lorsque vous nettoyez ou désinfectez des surfaces.
  • Les désinfectants doivent disposer d’un numéro d’identification (DIN). Le DIN est un numéro composé de huit chiffres attribué par Santé Canada. Il atteste que l’utilisation du produit est homologuée au Canada. Reportez-vous au document suivant de Santé Canada : Désinfectants pour surfaces dures et désinfectants pour les mains (COVID-19). Vérifiez la date d’expiration des produits que vous utilisez et respectez toujours les instructions du fabricant.
  • Pour la désinfection, utilisez des solutions à base d’eau de Javel si elles sont adaptées à la surface à traiter.
    • Préparez les solutions à base d’eau de Javel conformément aux instructions figurant sur l’étiquette du produit ou selon l’un des dosages suivants :
      • 1 cuillère à thé (5 ml) d’eau de Javel pour 1 tasse (250 ml) d’eau;
      • 4 cuillères à thé (20 ml) d’eau de Javel pour 1 litre (1 000 ml) d’eau.
    • Respectez un temps de contact minimal de deux minutes et laissez les surfaces sécher à l’air libre.
    • Préparez une nouvelle solution à base d’eau de Javel chaque jour.
  • Formez le personnel à l’utilisation des produits de nettoyage et des désinfectants :
    • les temps de contact exigés pour les désinfectants utilisés (à savoir la durée pendant laquelle le produit devra rester humide sur une surface pour en permettre la désinfection);
    • les mesures de sécurité à respecter et l’équipement de protection individuelle (EPI) requis;
    • la marche à suivre pour entreposer les produits de nettoyage et de désinfection en lieu sûr.
  • Nettoyez et désinfectez les zones très passantes ainsi que les surfaces et les objets fréquemment touchés, comme les poignées de porte, les interrupteurs, les comptoirs, les robinets, les mains courantes, etc.
    • Nettoyez et désinfectez les surfaces fréquemment touchées toutes les deux ou trois heures et dès qu’elles sont visiblement sales.
    • Assurez-vous que le personnel consacre suffisamment de temps au nettoyage et à la désinfection.
  • Assurez-vous que les toilettes sont toujours parfaitement approvisionnées en savon liquide, en essuie-tout et en papier hygiénique, et que de l’eau chaude est toujours disponible. Il n’est pas nécessaire d’utiliser un savon antibactérien pour prévenir la propagation de la COVID-19. Les usagers et les membres du personnel doivent en permanence avoir accès à des toilettes.

Mesures d’élimination

  • Envisagez d’utiliser un registre des entrées et des sorties au comptoir d’accueil, de sorte que le personnel puisse savoir à tout moment combien il y a d’usagers dans l’établissement.
  • Envisagez de prendre les noms et les coordonnées des usagers pour faciliter le travail de recherche des contacts par le personnel des services de santé publique au cas où un usager aurait un résultat positif à un test de dépistage ou qu’une éclosion se déclarerait.
    • Les usagers fournissent leurs renseignements de façon volontaire. L’organisme doit obtenir le consentement de la personne et l’informer des raisons de la collecte de renseignements et du cadre légal permettant de le faire. Tous les renseignements personnels recueillis pour la recherche des contacts ne peuvent servir qu’à cette fin, à moins que la personne ne consente à d’autres utilisations.
    • Le Centre de lutte contre les maladies transmissibles (CLMT) du Yukon ne demandera les renseignements sur les personnes présentes qu’en cas de risque d’exposition à la COVID-19 sur les lieux.
    • En entreprise et en milieu de travail, la collecte de renseignements personnels vaut aussi pour le personnel, les travailleurs et les bénévoles. Dans la mesure du possible, et surtout pour les activités de groupe, elle devrait aussi comprendre les clients, les usagers et le grand public.
    • Les registres ne doivent être conservés que pendant deux semaines. Toutes les mesures raisonnables de protection des renseignements personnels doivent être prises.

Vérifiez que les usagers ne présentent pas de symptômes de la COVID-19.

Mesures d’ingénierie

  • Envisagez d’installer des cloisons (comme des cloisons de plexiglas) au comptoir d’accueil et dans les halls d’entrée pour protéger le personnel administratif lorsqu’il interagit avec les usagers et qu’il perçoit les paiements.
  • Dans la mesure du possible, installez des terminaux de paiement sans contact à la caisse.
  • Agrandissez l’espace en retirant tout le mobilier non indispensable et la décoration.

Mesures d’ingénierie

  • Limitez l’usage des casiers dans les vestiaires de manière à conserver une distance de deux mètres entre les casiers utilisés; désactivez la serrure ou enlevez le cadenas des casiers inutilisés.
  • Envisagez d’attribuer les casiers aux usagers pour pouvoir surveiller leur utilisation et savoir quand il faut les nettoyer.
  • Collez des repères sur les bancs du vestiaire pour indiquer l’intervalle de deux mètres à respecter quand les usagers se changent.
  • Fournissez des produits de nettoyage supplémentaires (désinfectant en vaporisateur et essuie-mains de papier) pour que les usagers puissent essuyer les surfaces quand ils le veulent.
  • Le cas échéant, fournissez aux usagers des articles personnels à usage unique (par exemple du savon ou du shampooing).

Mesures d’ingénierie

  • Enlevez les équipements partagés qui sont autour de la piscine.
  • À l’exception des articles de flottaison, utilisez uniquement les jouets de la piscine lors des leçons.

  • Les employés doivent porter l’équipement de protection individuelle (masques, écrans faciaux, gants et lunettes de protection) adapté à la tâche, par exemple lorsqu’il faut manipuler des produits chimiques pour la piscine, donner les premiers soins ou faire des manœuvres de réanimation.
  • Le port d’un masque non médical peut réduire le risque de transmission du virus provenant de la personne qui porte le masque, mais, pour l’instant, le médecin hygiéniste en chef n’a pas rendu le port du masque obligatoire.
  • Les employés qui décident de porter un masque non médical doivent être informés de ce qui suit :
    • L’extérieur du masque peut être contaminé et l’employé devrait donc éviter de le toucher ou de l’ajuster fréquemment.
    • Les masques humides, sales ou abîmés sont moins efficaces et doivent être remplacés immédiatement.
    • Il faut mettre et enlever le masque correctement, c’est-à-dire ne pas toucher l’avant du masque et se laver les mains.
    • Les masques de tissu doivent être lavés tous les jours dans de l’eau très chaude et rangés dans un endroit propre et sec afin d’éviter toute contamination.
    • Ne jamais porter le masque de quelqu’un d’autre.
  • Les baigneurs ne doivent jamais porter de masque lorsqu’ils sont dans l’eau, car cela présente un risque pour la sécurité.
  • Les usagers peuvent porter un masque autour de la piscine et ailleurs dans les installations.

 

Affichez des messages pour informer les baigneurs :

  • de la capacité d’accueil permise;
  • des symptômes de la COVID-19;
  • des personnes qui ne peuvent pas fréquenter les lieux, notamment le personnel ou les usagers qui présentent des symptômes de la COVID-19, qui ont récemment voyagé à l’étranger ou qui ont été récemment en contact étroit avec une personne atteinte de la COVID-19;
  • des mesures de réduction des risques de transmission de la COVID-19 mises en œuvre dans les installations, notamment la distance physique à respecter dans les vestiaires, autour de la piscine et dans celle-ci;
  • des mesures d’hygiène et de l’étiquette respiratoire (ex. se laver les mains).

Affiches et pancartes à télécharger.

Ouverture de la piscine

La réouverture des piscines est envisageable seulement s’il est possible d’y appliquer des mesures de contrôle adéquates. Les gestionnaires doivent nommer une personne qui sera responsable des installations pour la durée des heures d’ouverture. Il faut s’assurer de l’application fiable et systématique des nouvelles politiques et procédures pour prévenir la transmission de la COVID-19. S’il n’est pas possible d’avoir le personnel ou le matériel nécessaire pour appliquer les mesures de contrôle prévues, les gestionnaires devraient envisager de fermer la piscine.
 
Des protocoles de fonctionnement adaptés à la situation, un bon entretien et une désinfection adéquate des piscines publiques et des spas avec du chlore ou du brome devraient inactiver le virus responsable de la COVID-19, mais il est important de prendre les précautions nécessaires dans la piscine et autour de celle-ci pour vous protéger et protéger les autres.

Formation du personnel

Les employés et les sauveteurs doivent suivre une formation sur toutes les nouvelles politiques et procédures relatives à la COVID-19.

Contactez le Service d’hygiène du milieu pour toute question à propos des piscines publiques et de la protection sanitaire en composant le 867-667-8391 ou en écrivant à environmental.health@gov.yk.ca. Si des membres du personnel sont inquiets pour leur santé, invitez-les à appeler la ligne Info-santé du Yukon en composant le 811.