Renseignements à jour

19 octobre 2020

COVID-19 – Levée des restrictions : Le Yukon est à l’étape 3 depuis le 1er août. Voir les mises à jour vidéo sur la COVID-19. Questions non médicales : covid19info@gov.yk.ca ou 1-877-374-0425.  Questions médicales : 811 ou utilisez l’outil d’auto-évaluation

Lignes directrices sur les sports de contact

Pour imprimer cette page :

  1. Cliquez sur « Afficher tout ».
  2. Vous pouvez :
    • cliquer à droite sur votre souris et sélectionnez « Imprimer »;
    • sur PC, sélectionner « Ctrl » et « P » sur votre clavier;
    • sur MAC, sélectionner « Commande » et « P » sur votre clavier.
  3. Choisissez vos paramètres d’impression.
  4. Cliquez sur « Imprimer ».
Reprise des sports de contact

La pratique des sports de contact comme le hockey, le soccer, le volleyball et le basketball présente des défis particuliers durant la pandémie de la COVID-19. Il est difficile de respecter les mesures de santé publique lorsque le sport exige un contact entre les joueurs, par exemple :

  • la distanciation physique
  • la pratique d’une bonne hygiène des mains;
  • le respect des limites quant aux rassemblements.

En adaptant notre façon de participer aux sports de contact, nous pouvons réduire le risque de propagation de la COVID-19 et retourner aux patinoires et aux terrains de jeu.

Les présentes lignes directrices :

Veillez à lire les six mesures de sécurité à respecter pour se protéger de la COVID-19 recommandées par le médecin hygiéniste en chef du Yukon, et à les intégrer à l’organisation des activités, notamment :

  • maintenir une distance physique d’au moins 2 mètres (6 pieds) avec toute personne ne vivant pas avec vous ou ne faisant pas partie de votre jumelage.
  • se laver les mains fréquemment avec de l’eau et du savon ou utiliser un désinfectant à main qui contient au moins 60 % d’alcool.
  • rester à la maison si vous êtes malade, même si les symptômes sont légers.
Principes généraux

Les sports de contact comme le hockey, le soccer, le volleyball et le basketball présentent des défis particuliers, car :

  • ils augmentent la fréquence et la proximité des contacts;
  • ils favorisent le rassemblement d’un nombre élevé de participants.

Bien que les risques ne puissent pas être entièrement éliminés, les mesures suivantes peuvent être prises pendant la pratique des sports de contact pour réduire le risque de transmission de la COVID-19.

Distanciation physique

Il ne sera pas toujours possible de respecter la distance physique pendant les matchs.

  • Pratiquez la distanciation physique autant que possible :
    • avant et après les matchs;
    • pendant les matchs et les entraînements;
    • sur la surface de jeu et hors celle-ci.
  • Les spectateurs doivent s’asseoir à 2 mètres (6 pieds) les uns des autres.
  • Encouragez les participants et les spectateurs à se laver les mains avant et après la partie.

Nettoyage et désinfection

  • Désinfectez le matériel après son utilisation.
  • Nettoyez et désinfectez les vestiaires après leur utilisation.
  • Si possible, les joueurs devraient arriver déjà prêts pour le match et éviter d’utiliser les vestiaires.

Contact et distanciation physiques

  • Tenez les entraînements et les parties à l’extérieur si possible.
  • Évitez les caucus d’équipe.
  • Évitez les poignées de main à la fin des matchs.
  • Gardez un registre des participants à des fins de recherche de contacts si nécessaire et conservez le registre pendant au moins 21 jours.
Lignes directrices relatives à des sports en particulier

Remettez nos lignes directrices sur les sports de contact à tous les participants. Les organismes responsables des sports au Yukon sont en train de rédiger des consignes pour la reprise des sports qui devront également être respectées. 

Hockey

On encourage les organisations de hockey à adapter les Lignes directrices de Hockey Canada sur la sécurité à leurs matchs.

Soccer

On encourage les organisations de soccer à utiliser l’outil d’évaluation de Soccer Canada avant le retour au jeu.

Basketball

On encourage les organisations de basketball à adapter les Lignes directrices de Basketball Canada sur le retour au sport à leurs matchs.

Volleyball

On encourage les organisations de volleyball à adapter les Lignes directrices de Volleyball Canada sur un retour sécuritaire au volleyball à leurs matchs.

Autres sports

Consultez les lignes directrices nationales s’appliquant à votre sport pour connaître les consignes sur le retour au jeu en toute sécurité.

Vos responsabilités durant l’utilisation des installations

Si vous êtes un entraîneur, vous devez communiquer avec les responsables des installations pour vous assurer qu’ils respectent les règlements et les consignes des lieux. Chaque centre aura un plan opérationnel qui contribuera à atténuer le risque de transmission de la COVID-19. Tous les joueurs, entraîneurs et parents doivent respecter le plan du centre.

De plus, veillez à :

  • respecter autant que possible les six mesures pour assurer la sécurité;
  • évitez :
    • de cracher;
    • de vous moucher sans mouchoir;
    • tout geste qui répand des fluides corporels;
  • respectez la distanciation physique dans les vestiaires;
  • nettoyez et désinfectez les vestiaires après utilisation;
  • envisagez d’échelonner les heures d’habillage des joueurs pour permettre la distanciation physique ou portez un masque lorsque la distance physique n’est pas possible;
  • essuyez les bancs après chaque séance;
  • désinfectez le matériel après les matchs et les entraînements, y compris :
    • les bâtons;
    • les rondelles;
    • les balles.
Entraînements, échauffements et matchs
  • Évitez les mêlées durant les entraînements.
  • Privilégiez les exercices qui visent l’amélioration des compétences individuelles.
  • Ne partagez pas des articles comme les serviettes ou les bouteilles d’eau.
  • Pour respecter la distance physique, les échauffements doivent se faire seuls et non en groupe.
  • Lavez les chandails, les protecteurs faciaux et les protège-dents avant et après chaque match.
  • Limitez le nombre de participants sur le terrain ou la patinoire à 30 personnes par match.
Consignes de sécurité pour le personnel médical
  • Portez un masque non médical lorsque vous traitez des participants et lorsque la distanciation physique n’est pas possible.
  • Portez des gants lorsque vous traitez les participants.
  • Changez de gants et lavez-vous les mains entre les contacts avec les participants.
Envisagez de former une « mini ligue »

Les organisations sportives peuvent créer une « mini ligue » d’un maximum de 60 participants. Une mini ligue vous permettra de reprendre les sports d’équipe tout en réduisant l’exposition potentielle des participants à la COVID-19. Si nécessaire, la limite pourrait être dépassée pour inclure d’autres joueurs, mais la ligue ne doit pas compter plus de 65 joueurs.

Tous les membres de la collectivité doivent respecter les mesures de santé publique et la composition de la mini ligue. En même temps, il est important de donner la chance à tout le monde d’être actif, de sortir et de jouer.

En formant une mini ligue, vous réduisez le risque d’exposition des joueurs au virus, tout en permettant un contact accru durant les matchs. Si quelqu’un devient malade, il est plus facile de retracer ses contacts, et le nombre de personnes susceptibles d'être exposées est plus faible.

Vous ne devez pas participer à une mini ligue si :

  • vous êtes malade, même si les symptômes sont légers;
  • vous devez vous isoler.

Quand faut-il utiliser une mini ligue?

Les mini ligues sont seulement recommandées pour les activités qui ne permettent pas la distanciation physique (les matchs sportifs, par exemple). Elles ne s’appliquent pas aux sports ou aux activités comme les entraînements qui permettent la distanciation physique.

Si vous jouez dans une mini ligue

Vous pouvez participer à un maximum de 2 mini ligues sportives en tout temps. Par exemple, vous pouvez faire partie d’une mini ligue de hockey et d’une mini ligue de volleyball, mais pas d’une mini ligue de soccer également.

Mini ligues dans les petites localités

Les mini ligues peuvent être modifiées pour convenir aux localités rurales où les populations sont petites. Dans les petites populations, il est possible que de nombreuses personnes jouent plusieurs sports ensemble. Il s’agirait donc d’une mini ligue des mêmes personnes qui participent à plusieurs sports. 

Officiels et entraîneurs participant à une mini ligue

Les entraîneurs et les officiels ne comptent pas parmi les 65 participants de la mini ligue. Ainsi, ils doivent faire preuve de vigilance accrue pour maintenir la distance physique nécessaire durant les matchs. Les officiels – comme les arbitres – qui entrent en contact avec plusieurs mini ligues doivent porter une attention particulière aux six mesures à respecter pour assurer la sécurité. Envisagez aussi de modifier certaines pratiques durant les matchs, comme la mise au jeu, pour permettre aux arbitres de respecter la distanciation physique. 

Joueurs qui changent de mini ligue

Si vous changez de mini ligue, que ce soit pour le même sport ou un sport différent, vous devez vous abstenir de jouer dans la nouvelle mini ligue pendant deux semaines. Par exemple, si vous jouez dans la mini ligue « A », vous pouvez vous joindre à mini la ligue « B », mais vous ne pourrez pas jouer pendant deux semaines avant de vous joindre à la mini ligue « B »

Inclusion de plus d’une mini ligue dans un tournoi

Les équipes de différentes mini ligues ne devraient pas jouer les unes contre les autres. Par contre, les matchs initiaux dans un tournoi peuvent se jouer au sein de différentes mini ligues. Les équipes gagnantes poursuivent le tournoi et, après une période d’attente de deux semaines, peuvent former une nouvelle mini ligue pour les matchs finaux. 

Règlement pour participer à une mini ligue
  • Participez seulement à deux mini ligues.
  • Ne participez pas à une mini ligue si vous devez vous isoler.
  • Ne participez pas à une mini ligue si vous avez été ou pouvez avoir été exposé à la COVID-19.
  • Les organisateurs doivent garder une liste des participants de la mini ligue et de leurs coordonnées pendant au moins 21 jours au cas où il serait nécessaire de retrouver les contacts.
  • Respectez la distanciation physique et les autres mesures de santé publique autant que possible, même au sein de votre mini ligue.
  • Si vous voulez changer de mini ligue, vous ne pouvez pas jouer pendant deux semaines avant de vous joindre à la nouvelle mini ligue.
  • Ne jouez pas si vous êtes malade, même si les symptômes sont légers.

La pratique des sports de contact comme le hockey, le soccer, le volleyball et le basketball présente des défis particuliers durant la pandémie de la COVID-19. Il est difficile de respecter les mesures de santé publique lorsque le sport exige un contact entre les joueurs, par exemple :

  • la distanciation physique
  • la pratique d’une bonne hygiène des mains;
  • le respect des limites quant aux rassemblements.

En adaptant notre façon de participer aux sports de contact, nous pouvons réduire le risque de propagation de la COVID-19 et retourner aux patinoires et aux terrains de jeu.

Les présentes lignes directrices :

Veillez à lire les six mesures de sécurité à respecter pour se protéger de la COVID-19 recommandées par le médecin hygiéniste en chef du Yukon, et à les intégrer à l’organisation des activités, notamment :

  • maintenir une distance physique d’au moins 2 mètres (6 pieds) avec toute personne ne vivant pas avec vous ou ne faisant pas partie de votre jumelage.
  • se laver les mains fréquemment avec de l’eau et du savon ou utiliser un désinfectant à main qui contient au moins 60 % d’alcool.
  • rester à la maison si vous êtes malade, même si les symptômes sont légers.

Les sports de contact comme le hockey, le soccer, le volleyball et le basketball présentent des défis particuliers, car :

  • ils augmentent la fréquence et la proximité des contacts;
  • ils favorisent le rassemblement d’un nombre élevé de participants.

Bien que les risques ne puissent pas être entièrement éliminés, les mesures suivantes peuvent être prises pendant la pratique des sports de contact pour réduire le risque de transmission de la COVID-19.

Distanciation physique

Il ne sera pas toujours possible de respecter la distance physique pendant les matchs.

  • Pratiquez la distanciation physique autant que possible :
    • avant et après les matchs;
    • pendant les matchs et les entraînements;
    • sur la surface de jeu et hors celle-ci.
  • Les spectateurs doivent s’asseoir à 2 mètres (6 pieds) les uns des autres.
  • Encouragez les participants et les spectateurs à se laver les mains avant et après la partie.

Nettoyage et désinfection

  • Désinfectez le matériel après son utilisation.
  • Nettoyez et désinfectez les vestiaires après leur utilisation.
  • Si possible, les joueurs devraient arriver déjà prêts pour le match et éviter d’utiliser les vestiaires.

Contact et distanciation physiques

  • Tenez les entraînements et les parties à l’extérieur si possible.
  • Évitez les caucus d’équipe.
  • Évitez les poignées de main à la fin des matchs.
  • Gardez un registre des participants à des fins de recherche de contacts si nécessaire et conservez le registre pendant au moins 21 jours.

Remettez nos lignes directrices sur les sports de contact à tous les participants. Les organismes responsables des sports au Yukon sont en train de rédiger des consignes pour la reprise des sports qui devront également être respectées. 

Hockey

On encourage les organisations de hockey à adapter les Lignes directrices de Hockey Canada sur la sécurité à leurs matchs.

Soccer

On encourage les organisations de soccer à utiliser l’outil d’évaluation de Soccer Canada avant le retour au jeu.

Basketball

On encourage les organisations de basketball à adapter les Lignes directrices de Basketball Canada sur le retour au sport à leurs matchs.

Volleyball

On encourage les organisations de volleyball à adapter les Lignes directrices de Volleyball Canada sur un retour sécuritaire au volleyball à leurs matchs.

Autres sports

Consultez les lignes directrices nationales s’appliquant à votre sport pour connaître les consignes sur le retour au jeu en toute sécurité.

Si vous êtes un entraîneur, vous devez communiquer avec les responsables des installations pour vous assurer qu’ils respectent les règlements et les consignes des lieux. Chaque centre aura un plan opérationnel qui contribuera à atténuer le risque de transmission de la COVID-19. Tous les joueurs, entraîneurs et parents doivent respecter le plan du centre.

De plus, veillez à :

  • respecter autant que possible les six mesures pour assurer la sécurité;
  • évitez :
    • de cracher;
    • de vous moucher sans mouchoir;
    • tout geste qui répand des fluides corporels;
  • respectez la distanciation physique dans les vestiaires;
  • nettoyez et désinfectez les vestiaires après utilisation;
  • envisagez d’échelonner les heures d’habillage des joueurs pour permettre la distanciation physique ou portez un masque lorsque la distance physique n’est pas possible;
  • essuyez les bancs après chaque séance;
  • désinfectez le matériel après les matchs et les entraînements, y compris :
    • les bâtons;
    • les rondelles;
    • les balles.

  • Évitez les mêlées durant les entraînements.
  • Privilégiez les exercices qui visent l’amélioration des compétences individuelles.
  • Ne partagez pas des articles comme les serviettes ou les bouteilles d’eau.
  • Pour respecter la distance physique, les échauffements doivent se faire seuls et non en groupe.
  • Lavez les chandails, les protecteurs faciaux et les protège-dents avant et après chaque match.
  • Limitez le nombre de participants sur le terrain ou la patinoire à 30 personnes par match.

  • Portez un masque non médical lorsque vous traitez des participants et lorsque la distanciation physique n’est pas possible.
  • Portez des gants lorsque vous traitez les participants.
  • Changez de gants et lavez-vous les mains entre les contacts avec les participants.

Les organisations sportives peuvent créer une « mini ligue » d’un maximum de 60 participants. Une mini ligue vous permettra de reprendre les sports d’équipe tout en réduisant l’exposition potentielle des participants à la COVID-19. Si nécessaire, la limite pourrait être dépassée pour inclure d’autres joueurs, mais la ligue ne doit pas compter plus de 65 joueurs.

Tous les membres de la collectivité doivent respecter les mesures de santé publique et la composition de la mini ligue. En même temps, il est important de donner la chance à tout le monde d’être actif, de sortir et de jouer.

En formant une mini ligue, vous réduisez le risque d’exposition des joueurs au virus, tout en permettant un contact accru durant les matchs. Si quelqu’un devient malade, il est plus facile de retracer ses contacts, et le nombre de personnes susceptibles d'être exposées est plus faible.

Vous ne devez pas participer à une mini ligue si :

  • vous êtes malade, même si les symptômes sont légers;
  • vous devez vous isoler.

Quand faut-il utiliser une mini ligue?

Les mini ligues sont seulement recommandées pour les activités qui ne permettent pas la distanciation physique (les matchs sportifs, par exemple). Elles ne s’appliquent pas aux sports ou aux activités comme les entraînements qui permettent la distanciation physique.

Vous pouvez participer à un maximum de 2 mini ligues sportives en tout temps. Par exemple, vous pouvez faire partie d’une mini ligue de hockey et d’une mini ligue de volleyball, mais pas d’une mini ligue de soccer également.

Les mini ligues peuvent être modifiées pour convenir aux localités rurales où les populations sont petites. Dans les petites populations, il est possible que de nombreuses personnes jouent plusieurs sports ensemble. Il s’agirait donc d’une mini ligue des mêmes personnes qui participent à plusieurs sports. 

Les entraîneurs et les officiels ne comptent pas parmi les 65 participants de la mini ligue. Ainsi, ils doivent faire preuve de vigilance accrue pour maintenir la distance physique nécessaire durant les matchs. Les officiels – comme les arbitres – qui entrent en contact avec plusieurs mini ligues doivent porter une attention particulière aux six mesures à respecter pour assurer la sécurité. Envisagez aussi de modifier certaines pratiques durant les matchs, comme la mise au jeu, pour permettre aux arbitres de respecter la distanciation physique. 

Si vous changez de mini ligue, que ce soit pour le même sport ou un sport différent, vous devez vous abstenir de jouer dans la nouvelle mini ligue pendant deux semaines. Par exemple, si vous jouez dans la mini ligue « A », vous pouvez vous joindre à mini la ligue « B », mais vous ne pourrez pas jouer pendant deux semaines avant de vous joindre à la mini ligue « B »

Les équipes de différentes mini ligues ne devraient pas jouer les unes contre les autres. Par contre, les matchs initiaux dans un tournoi peuvent se jouer au sein de différentes mini ligues. Les équipes gagnantes poursuivent le tournoi et, après une période d’attente de deux semaines, peuvent former une nouvelle mini ligue pour les matchs finaux. 

  • Participez seulement à deux mini ligues.
  • Ne participez pas à une mini ligue si vous devez vous isoler.
  • Ne participez pas à une mini ligue si vous avez été ou pouvez avoir été exposé à la COVID-19.
  • Les organisateurs doivent garder une liste des participants de la mini ligue et de leurs coordonnées pendant au moins 21 jours au cas où il serait nécessaire de retrouver les contacts.
  • Respectez la distanciation physique et les autres mesures de santé publique autant que possible, même au sein de votre mini ligue.
  • Si vous voulez changer de mini ligue, vous ne pouvez pas jouer pendant deux semaines avant de vous joindre à la nouvelle mini ligue.
  • Ne jouez pas si vous êtes malade, même si les symptômes sont légers.