Dernière mise à jour

 Mardi 26 mai 2020 – 16 h 

Mesures frontalières durant la pandémie de la COVID-19

Dernière mise à jour : 26 mai 2020, à 16 h 30

Nombre total de voyageurs 9 393
Entrées refusées 75
Plaintes en vertu de la Loi 112
Accusations portées en vertu de la Loi 1

Télécharger le Document d'information à l’intention des personnes qui entrent au Yukon

Ordonnance sur les mesures de contrôle aux frontières

Une nouvelle ordonnance, en vertu de Loi sur les mesures civiles d’urgence, visant à renforcer les contrôles aux frontières du Yukon pendant la pandémie de COVID-19 est entrée en vigueur. Le document précise qui peut entrer au Yukon et dans quelles circonstances, et impose aux personnes qui arrivent à la frontière de présenter leurs pièces d’identité et tous les documents nécessaires, y compris leur plan d’isolement volontaire détaillé.

L’accès à notre territoire est permis aux personnes en mesure de prouver aux agents frontaliers qu’elles :

  • résident au Yukon;
  • ont de la famille qui réside au Yukon (pour les non-résidents) et qu’elles habiteront chez cette famille pendant leur séjour dans le territoire;
  • fournissent des services vitaux ou essentiels;
  • passent par le Yukon pour se rendre dans un État, une province ou un territoire voisin (dans un délai de 24 h);
  • exercent un droit accordé aux Autochtones ou issu des traités (durant la durée nécessaire pour exercer ce droit).
Mesures en place aux frontières du Yukon

Points de contrôle aux frontières

Des agents d’application de la loi sont postés aux endroits suivants :

  • poste de pesage de la route de l’Alaska, au sud de Watson Lake;
  • poste de pesage du carrefour de la route de l’Alaska et de la route Stewart-Cassiar;
  • aéroport de Whitehorse.

Ces points de contrôle contribuent à s’assurer que tous les voyageurs reçoivent les informations nécessaires pour éviter la propagation de la COVID-19 et assurer leur protection et celles de la population.

Autres points de contrôle aux frontières

Les agents d’application de la Loi sur les mesures civiles d’urgence coordonnent également l’exécution de ces mesures avec l’Agence canadienne des services frontaliers, ainsi qu’avec des fonctionnaires des Territoires du Nord-Ouest (T. N.-O.), pour les postes frontaliers suivants :

  • Fraser, en Colombie-Britannique;
  • Pleasant Camp, en Colombie-Britannique;
  • Beaver Creek;
  • frontière entre le Yukon et les T. N.-O., sur la route Dempster.

Entrée en vigueur

Lundi 6 avril 2020.

Résidents d’Atlin, de Lower Post, de Fire Side, de Jade City, de Fraser et de Pleasant Camp

Aucun agent ne sera posté à la frontière entre Atlin (Colombie-Britannique) et le Yukon. Les résidents d’Atlin sont exemptés de l’obligation d’isolement volontaire, sauf s’ils ont voyagé à l’extérieur de leur localité ou du territoire au cours des 14 derniers jours. Les mêmes exemptions s’appliquent aux résidents de Lower Post, Fire Side, Jade City, Fraser et Pleasant Camp.

Quels renseignements devrez-vous fournir?

Lorsque vous arrivez au point de contrôle, vous devrez signer une déclaration et fournir les renseignements suivants :

  • votre nom;
  • votre numéro de téléphone cellulaire ou votre numéro de téléphone à la maison;
  • l’adresse de votre domicile ou de l’endroit où vous logez de façon régulière et où vous passerez la période d’isolement volontaire;
  • une déclaration confirmant que vous n’avez aucun symptôme associé à la COVID-19.

Ces renseignements sont exigés de toute personne qui entre au Yukon.

Résidents du Yukon 

Une fois que vous aurez passé le point de contrôle, vous devez respecter les consignes suivantes :

  • obéir à toutes les directives données par les agents d’application de la loi;
  • vous rendre directement à votre domicile;
  • ne pas vous arrêter en chemin pour faire l’épicerie ou d’autres courses;
  • demander à un ami ou à un membre de la famille de vous apporter ce dont vous avez besoin (nourriture et autres provisions) et de laisser le tout à la porte;  
  • éviter tout arrêt non essentiel et limiter autant que possible les arrêts essentiels (pour faire le plein d’essence, par exemple);
  • durant les arrêts inévitables, respecter les mesures de distance sanitaire en restant à au moins 2 mètres (6 pi) des autres personnes.

Pour en savoir plus sur l’isolement volontaire..

Voyageurs non-résidents séjournant au Yukon

Selon les circonstances expliquant votre présence au Yukon, vous devrez aussi fournir les renseignements suivants :

  • les coordonnées de l’endroit au Yukon où vous comptez passer la période d’isolement volontaire;
  • les coordonnées de tous les endroits où vous comptez vous trouver après la période d’isolement volontaire;
  • une déclaration confirmant que vous n’avez aucun symptôme associé à la COVID-19.

Vous devez également :

  • obéir à toutes les directives données par les agents d’application de la loi;
  • vous mettre en isolement pour 14 jours à votre arrivée à Whitehorse, sauf si :
  • ne pas vous arrêter en chemin pour acheter quoi que ce soit, nourriture y compris;
  • limiter autant que possible les arrêts essentiels (pour mettre de l’essence, par exemple);
  • durant ces arrêts, respecter les mesures de distance sanitaire en restant à une distance d’au moins 2 mètres (6 pi) des autres personnes.
Questions sur l'isolement volontaire

Vous pouvez nous contacter de 7 h 30 à 20 h, tous les jours. 

Si vous n’avez pas d’endroit où vous mettre en isolement

Envoyez un courriel à covid19info@gov.yk.ca et un préposé communiquera avec vous pour essayer de trouver une solution.  

Pour tout autre question

Téléphone (appel gratuit): 1-877-374-0425
Courriel : covid19info@gov.yk.ca

Voyageurs de passage au Yukon pour se rendre en Alaska, dans les T. N.-O. ou ailleurs

Si vous passez par le Yukon, vous devez faire une déclaration confirmant que vous n’avez aucun symptôme associé à la COVID-19.

Vous devez également respecter les consignes suivantes :

  • obéir à toutes les directives données par les agents d’application de la loi;
  • quitter le territoire dans les 24 heures suivant votre arrivée;
  • éviter les arrêts dans les collectivités rurales;
  • éviter les arrêts non essentiels;
  • durant les arrêts essentiels, respecter les mesures de distance sanitaire en restant à au moins 2 mètres (6 pi) des autres personnes;
  • rester en confinement dans votre chambre pour ceux qui logent à l’hôtel;
  • payer à la pompe si vous vous arrêtez pour mettre de l’essence;
  • téléphoner au service 811 si, après avoir fait votre déclaration au point de contrôle, vous présentez des symptômes associés à la COVID-19 (toux, fièvre, difficulté à respirer).
Les frontières du Yukon sont-elles fermées?

Pour pouvoir entrer au Yukon, vous devez prouver aux agents d’application de la Loi sur les mesures civiles d’urgence que vous :

  • résidez au Yukon;
  • avez de la famille qui réside au Yukon (pour les non-résidents);
  • fournissez des services vitaux ou essentiels;
  • passez par le Yukon pour vous rendre en Alaska ou ailleurs au Canada (dans un délai de 24 h); ou
  • exercez un droit accordé aux Autochtones ou issu des traités durant la durée nécessaire pour exercer ce droit
Dois-je m’isoler volontairement si j’arrive d’une autre province?

Si vous remplissez les conditions pour entrer au Yukon et que vous arrivez de l’extérieur, vous devez vous isoler volontairement pendant 14 jours.

Pour connaître les quelques exceptions à cette obligation légale, lisez l’arrêté ministériel sur la protection de la santé dans le cadre des mesures civiles d’urgence (COVID-19) et l’arrêté ministériel prévoyant une exception à l’isolement volontaire pour des activités traditionnelles dans le cadre des mesures civiles d’urgence (COVID-19).

L’isolement volontaire peut être effectué dans toutes les collectivités. Les personnes arrivant à Whitehorse sont autorisées à se rendre dans leur collectivité de résidence pour s’isoler volontairement :

  • à leur domicile; ou
  • dans un endroit où elles sont en mesure de respecter les consignes.

Pour en savoir plus

Vous pouvez nous contacter de 7 h 30 à 20 h, tous les jours :

Serai-je arrêté à la frontière?
  • Oui. Toute personne arrivant à un des points d’entrée du Yukon rencontrera un agent territorial d’application de la Loi sur les mesures civiles d’urgence ou un agent des services frontaliers du Canada.
  • Ces agents ont la responsabilité de veiller à ce que tous les voyageurs qui traversent le Yukon ou y reviennent fournissent les renseignements et présentent les documents prouvant qu’ils ont le droit d’entrer sur le territoire. Ils veilleront notamment à informer adéquatement les voyageurs des consignes relatives à la COVID-19 et de l’obligation de s’isoler volontairement pendant 14 jours.
  • Quiconque arrive au Yukon et présente les symptômes de la maladie fera l’objet des mesures établies.
Quelles mesures prend le Yukon pour éviter que des personnes non résidentes arrivent par avion sur le territoire pour des raisons non essentielles, comme pour faire du tourisme ou prendre des vacances?

Le gouvernement du Yukon collabore avec les aéroports et les compagnies aériennes pour faire en sorte que les passagers soient informés des restrictions de voyage en vigueur avant de prendre l’avion.

Où puis-je trouver les arrêtés ministériels pris conformément à la Loi sur les mesures d’urgence?

Tous les arrêtés ministériels relatifs à cette Loi se trouvent sur la page Modifications législatives relatives à la COVID-19.

Quelle est la différence entre un arrêté ministériel et une recommandation?
  • Les arrêtés ministériels ont été adoptés conformément à la Loi sur les mesures d’urgence. Ils font donc partie de la loi, si bien que vous êtes tenu de les respecter. Dans le cas contraire, vous serez passible d’une amende ou d’une peine d’emprisonnement.
  • Si vous vous trouvez en isolement, vous devez suivre les consignes sur l’isolement volontaire.
  • Les recommandations sont des conseils que le médecin hygiéniste en chef du Yukon donne à la population. Les gens sont encouragés à les suivre pour garantir la santé et la sécurité publiques. Les recommandations ne sont pas obligatoires.
Quelles informations et preuves devrai-je présenter à un agent d’application de la Loi?
  • Les agents d’application de la Loi sur les mesures d’urgence vous demanderont de prouver que vous avez une raison valable d’entrer au Yukon. Vous devrez notamment présenter une déclaration signée et d’autres documents, comme un permis de conduire du Yukon, une lettre ou un courriel attestant que vous allez habiter chez un membre de votre famille, un bordereau de chargement de produits à livrer ou un contrat de prestation de services essentiels.
  • Vous serez tenu de fournir vos nom et prénom, votre numéro de cellulaire ou de téléphone personnel, l’adresse de votre domicile ou de l’endroit où vous résidez habituellement, l’adresse où vous vous isolerez volontairement, un document attestant que vous n’avez pas les symptômes de la COVID-19, des informations sur vos déplacements à l’extérieur du Yukon au cours des 14 jours précédents, ainsi qu’un plan d’isolement volontaire. Toute personne qui passe par le Yukon a l’obligation de fournir ces renseignements.

Si vous ne résidez pas au Yukon, vous pourriez également devoir fournir les informations suivantes, si les circonstances de votre présence au Yukon l’imposent :

  • L’adresse au Yukon où vous comptez passer votre période d’isolement volontaire;
  • L’adresse où vous comptez résider après votre période d’isolement volontaire;
  • Un document attestant que vous n’avez pas les symptômes de la COVID-19.
Si l’on m’a refusé l’entrée au Yukon, puis-je faire appel?

Oui, Une personne à qui l’on refuse l’entrée au Yukon peut faire appel de cette décision auprès du ministre.

  1. La personne doit soumettre le formulaire d’appel : 
    Par courriel à covid19enforcement@gov.yk.ca
    En personne : un agent territorial d’application de la loi
  2. L’appel est ensuite transmis à un secrétariat qui, en concertation avec le ministre des Services aux collectivités, rendra une décision définitive. Le ministre a le pouvoir de confirmer la décision de refuser l’entrée du requérant au Yukon ou, au contraire, d’annuler la décision et d’autoriser l’entrée.
  3. Le secrétariat des appels communiquera, par écrit, la décision à la personne qui a fait appel.
Quel est le rôle des agents d’application de la loi?
  • Les agents d’application de la Loi sur les mesures d’urgence sont chargés de faire respecter tous les arrêtés ministériels pris conformément à cette Loi.
  • Ces fonctionnaires du Yukon sont placés aux points d’entrée du territoire où il n’y a pas d’agent des services frontaliers du Canada. Ils ont la responsabilité de recueillir les coordonnées de tous les voyageurs qui traversent le Yukon ou y reviennent, les informations sur leur plan d’isolement volontaire et le document attestant qu’ils ne présentent pas les symptômes de la COVID-19.
  • Faisant partie de l’équipe d’intervention en lien avec la Loi sur les mesures d’urgence, ces agents ont l’autorité légale pour enquêter et porter des accusations si une personne contrevient à un arrêté ministériel pris conformément à la Loi.
En quoi consiste un plan d’isolement volontaire?

Un plan d’isolement volontaire doit contenir :

  • l’adresse au Yukon où vous comptez passer votre période d’isolement volontaire de 14 jours;
  • l’adresse où vous comptez résider après votre période d’isolement volontaire;
  • vos coordonnées personnelles.
Qui dois-je contacter si une personne enfreint la Loi sur les mesures d’urgence et quels renseignements dois-je fournir dans ma plainte?

Pour signaler une possible infraction à la Loi sur les mesures d’urgence, envoyez un courriel à covid19enforcement@gov.yk.ca. Indiquez dans votre courriel toutes les informations relatives à votre plainte, et un enquêteur vous attribuera un numéro de dossier. L’enquêteur se mettra ultérieurement en rapport avec vous si des renseignements complémentaires s’avèrent nécessaires.

Envoyez un courriel : covid19enforcement@gov.yk.ca
Appelez la ligne : 877-374-0425

Qu’encourt une personne qui enfreint la Loi sur les mesures d’urgence?

Si l’examen d’une plainte montre qu’une infraction a été commise, un agent territorial d’application de la Loi fera un suivi. L’approche favorisée par le gouvernement du Yukon est de sensibiliser les gens et les amener à respecter la Loi de leur plein gré, avant de porter des accusations.

Quand devrai-je contacter la GRC?

En cas d’urgence qui demande l’intervention immédiate de la police, appelez le 911. En cas de possible infraction de la Loi sur les mesures d’urgence, envoyez un courriel à covid19enforcement@gov.yk.ca. Ne contactez pas la GRC.

Que dois-je faire si j’aperçois un véhicule immatriculé ailleurs qu’au Yukon?

Pour l’instant, les frontières du Yukon restent ouvertes aux non-résidents qui :

  • sont membres de la famille d’un résident;
  • transitent par le Yukon pour en sortir dans les 24 heures suivant leur entrée;
  • fournissent des services vitaux ou essentiels.

Ce peut être la raison qui justifie qu’une personne ait un véhicule immatriculé ailleurs qu’au Yukon.

Toute personne qui est entrée au Yukon après le 6 avril 2020 a rencontré un agent territorial d’application de la loi ou un agent des services frontaliers du Canada placés aux points d’entrée du territoire. Ces agents sont chargés de veiller à ce que les voyageurs qui traversent le Yukon :

  • respectent les critères d’entrée dans le territoire;
  • soient adéquatement informés sur la COVID-19 et l’auto-isolement obligatoire de 14 jours.
Les prestataires de services vitaux doivent-ils s’isoler volontairement?

Les prestataires de services vitaux peuvent offrir leurs services sans avoir à s’isoler volontairement pendant 14 jours. Toutefois, ils doivent, dans la mesure du possible, s’isoler volontairement pendant qu’ils assurent la prestation de leurs services.

Ces personnes doivent suivre les recommandations du médecin hygiéniste en chef en ce qui a trait à la distance physique et aux autres mesures de prudence pour éviter la propagation de la COVID-19. Elles devraient notamment consulter un médecin dès qu’elles ressentent l’apparition des symptômes de la maladie et suivre les conseils du médecin.

Liste des services vitaux au Yukon

À qui puis-je adresser mes questions sur l’application de la Loi?

Si vous avez des questions sur les mesures d’application de la Loi sur les mesures d’urgence ou voulez signaler une infraction:

J’ai acheté ou loué une maison ou une unité d’habitation au Yukon. Serai-je autorisé à entrer dans le territoire?

Vous serez autorisé à entrer au Yukon si vous partez d’une autre région canadienne pour venir vous installer au Yukon et en faire votre seul lieu de résidence pendant au moins un an. Vous devez être en mesure de fournir la preuve des deux éléments suivants :

  • vous avez acheté, ou loué pour au moins un an, une maison ou une unité d’habitation pour en faire votre seul lieu de résidence au Yukon;
  • vous avez vendu, ou résilié le bail, de votre lieu de résidence précédent au Canada.

Vous devez présenter à l’agent d’application de la loi :

  • soit des documents attestant que vous remplissez ces deux conditions;
  • soit une déclaration solennelle (formulaire fourni par les agents d’application de la loi) attestant que vous remplissez ces deux conditions, et indiquant l’adresse du lieu où vous comptez résider au Yukon et celle de votre précédent lieu de résidence au Canada.

Une nouvelle ordonnance, en vertu de Loi sur les mesures civiles d’urgence, visant à renforcer les contrôles aux frontières du Yukon pendant la pandémie de COVID-19 est entrée en vigueur. Le document précise qui peut entrer au Yukon et dans quelles circonstances, et impose aux personnes qui arrivent à la frontière de présenter leurs pièces d’identité et tous les documents nécessaires, y compris leur plan d’isolement volontaire détaillé.

L’accès à notre territoire est permis aux personnes en mesure de prouver aux agents frontaliers qu’elles :

  • résident au Yukon;
  • ont de la famille qui réside au Yukon (pour les non-résidents) et qu’elles habiteront chez cette famille pendant leur séjour dans le territoire;
  • fournissent des services vitaux ou essentiels;
  • passent par le Yukon pour se rendre dans un État, une province ou un territoire voisin (dans un délai de 24 h);
  • exercent un droit accordé aux Autochtones ou issu des traités (durant la durée nécessaire pour exercer ce droit).

Points de contrôle aux frontières

Des agents d’application de la loi sont postés aux endroits suivants :

  • poste de pesage de la route de l’Alaska, au sud de Watson Lake;
  • poste de pesage du carrefour de la route de l’Alaska et de la route Stewart-Cassiar;
  • aéroport de Whitehorse.

Ces points de contrôle contribuent à s’assurer que tous les voyageurs reçoivent les informations nécessaires pour éviter la propagation de la COVID-19 et assurer leur protection et celles de la population.

Autres points de contrôle aux frontières

Les agents d’application de la Loi sur les mesures civiles d’urgence coordonnent également l’exécution de ces mesures avec l’Agence canadienne des services frontaliers, ainsi qu’avec des fonctionnaires des Territoires du Nord-Ouest (T. N.-O.), pour les postes frontaliers suivants :

  • Fraser, en Colombie-Britannique;
  • Pleasant Camp, en Colombie-Britannique;
  • Beaver Creek;
  • frontière entre le Yukon et les T. N.-O., sur la route Dempster.

Entrée en vigueur

Lundi 6 avril 2020.

Résidents d’Atlin, de Lower Post, de Fire Side, de Jade City, de Fraser et de Pleasant Camp

Aucun agent ne sera posté à la frontière entre Atlin (Colombie-Britannique) et le Yukon. Les résidents d’Atlin sont exemptés de l’obligation d’isolement volontaire, sauf s’ils ont voyagé à l’extérieur de leur localité ou du territoire au cours des 14 derniers jours. Les mêmes exemptions s’appliquent aux résidents de Lower Post, Fire Side, Jade City, Fraser et Pleasant Camp.

Quels renseignements devrez-vous fournir?

Lorsque vous arrivez au point de contrôle, vous devrez signer une déclaration et fournir les renseignements suivants :

  • votre nom;
  • votre numéro de téléphone cellulaire ou votre numéro de téléphone à la maison;
  • l’adresse de votre domicile ou de l’endroit où vous logez de façon régulière et où vous passerez la période d’isolement volontaire;
  • une déclaration confirmant que vous n’avez aucun symptôme associé à la COVID-19.

Ces renseignements sont exigés de toute personne qui entre au Yukon.

Résidents du Yukon 

Une fois que vous aurez passé le point de contrôle, vous devez respecter les consignes suivantes :

  • obéir à toutes les directives données par les agents d’application de la loi;
  • vous rendre directement à votre domicile;
  • ne pas vous arrêter en chemin pour faire l’épicerie ou d’autres courses;
  • demander à un ami ou à un membre de la famille de vous apporter ce dont vous avez besoin (nourriture et autres provisions) et de laisser le tout à la porte;  
  • éviter tout arrêt non essentiel et limiter autant que possible les arrêts essentiels (pour faire le plein d’essence, par exemple);
  • durant les arrêts inévitables, respecter les mesures de distance sanitaire en restant à au moins 2 mètres (6 pi) des autres personnes.

Pour en savoir plus sur l’isolement volontaire..

Voyageurs non-résidents séjournant au Yukon

Selon les circonstances expliquant votre présence au Yukon, vous devrez aussi fournir les renseignements suivants :

  • les coordonnées de l’endroit au Yukon où vous comptez passer la période d’isolement volontaire;
  • les coordonnées de tous les endroits où vous comptez vous trouver après la période d’isolement volontaire;
  • une déclaration confirmant que vous n’avez aucun symptôme associé à la COVID-19.

Vous devez également :

  • obéir à toutes les directives données par les agents d’application de la loi;
  • vous mettre en isolement pour 14 jours à votre arrivée à Whitehorse, sauf si :
  • ne pas vous arrêter en chemin pour acheter quoi que ce soit, nourriture y compris;
  • limiter autant que possible les arrêts essentiels (pour mettre de l’essence, par exemple);
  • durant ces arrêts, respecter les mesures de distance sanitaire en restant à une distance d’au moins 2 mètres (6 pi) des autres personnes.

Vous pouvez nous contacter de 7 h 30 à 20 h, tous les jours. 

Si vous n’avez pas d’endroit où vous mettre en isolement

Envoyez un courriel à covid19info@gov.yk.ca et un préposé communiquera avec vous pour essayer de trouver une solution.  

Pour tout autre question

Téléphone (appel gratuit): 1-877-374-0425
Courriel : covid19info@gov.yk.ca

Si vous passez par le Yukon, vous devez faire une déclaration confirmant que vous n’avez aucun symptôme associé à la COVID-19.

Vous devez également respecter les consignes suivantes :

  • obéir à toutes les directives données par les agents d’application de la loi;
  • quitter le territoire dans les 24 heures suivant votre arrivée;
  • éviter les arrêts dans les collectivités rurales;
  • éviter les arrêts non essentiels;
  • durant les arrêts essentiels, respecter les mesures de distance sanitaire en restant à au moins 2 mètres (6 pi) des autres personnes;
  • rester en confinement dans votre chambre pour ceux qui logent à l’hôtel;
  • payer à la pompe si vous vous arrêtez pour mettre de l’essence;
  • téléphoner au service 811 si, après avoir fait votre déclaration au point de contrôle, vous présentez des symptômes associés à la COVID-19 (toux, fièvre, difficulté à respirer).

Pour pouvoir entrer au Yukon, vous devez prouver aux agents d’application de la Loi sur les mesures civiles d’urgence que vous :

  • résidez au Yukon;
  • avez de la famille qui réside au Yukon (pour les non-résidents);
  • fournissez des services vitaux ou essentiels;
  • passez par le Yukon pour vous rendre en Alaska ou ailleurs au Canada (dans un délai de 24 h); ou
  • exercez un droit accordé aux Autochtones ou issu des traités durant la durée nécessaire pour exercer ce droit

Si vous remplissez les conditions pour entrer au Yukon et que vous arrivez de l’extérieur, vous devez vous isoler volontairement pendant 14 jours.

Pour connaître les quelques exceptions à cette obligation légale, lisez l’arrêté ministériel sur la protection de la santé dans le cadre des mesures civiles d’urgence (COVID-19) et l’arrêté ministériel prévoyant une exception à l’isolement volontaire pour des activités traditionnelles dans le cadre des mesures civiles d’urgence (COVID-19).

L’isolement volontaire peut être effectué dans toutes les collectivités. Les personnes arrivant à Whitehorse sont autorisées à se rendre dans leur collectivité de résidence pour s’isoler volontairement :

  • à leur domicile; ou
  • dans un endroit où elles sont en mesure de respecter les consignes.

Pour en savoir plus

Vous pouvez nous contacter de 7 h 30 à 20 h, tous les jours :

  • Oui. Toute personne arrivant à un des points d’entrée du Yukon rencontrera un agent territorial d’application de la Loi sur les mesures civiles d’urgence ou un agent des services frontaliers du Canada.
  • Ces agents ont la responsabilité de veiller à ce que tous les voyageurs qui traversent le Yukon ou y reviennent fournissent les renseignements et présentent les documents prouvant qu’ils ont le droit d’entrer sur le territoire. Ils veilleront notamment à informer adéquatement les voyageurs des consignes relatives à la COVID-19 et de l’obligation de s’isoler volontairement pendant 14 jours.
  • Quiconque arrive au Yukon et présente les symptômes de la maladie fera l’objet des mesures établies.

Le gouvernement du Yukon collabore avec les aéroports et les compagnies aériennes pour faire en sorte que les passagers soient informés des restrictions de voyage en vigueur avant de prendre l’avion.

  • Les arrêtés ministériels ont été adoptés conformément à la Loi sur les mesures d’urgence. Ils font donc partie de la loi, si bien que vous êtes tenu de les respecter. Dans le cas contraire, vous serez passible d’une amende ou d’une peine d’emprisonnement.
  • Si vous vous trouvez en isolement, vous devez suivre les consignes sur l’isolement volontaire.
  • Les recommandations sont des conseils que le médecin hygiéniste en chef du Yukon donne à la population. Les gens sont encouragés à les suivre pour garantir la santé et la sécurité publiques. Les recommandations ne sont pas obligatoires.

  • Les agents d’application de la Loi sur les mesures d’urgence vous demanderont de prouver que vous avez une raison valable d’entrer au Yukon. Vous devrez notamment présenter une déclaration signée et d’autres documents, comme un permis de conduire du Yukon, une lettre ou un courriel attestant que vous allez habiter chez un membre de votre famille, un bordereau de chargement de produits à livrer ou un contrat de prestation de services essentiels.
  • Vous serez tenu de fournir vos nom et prénom, votre numéro de cellulaire ou de téléphone personnel, l’adresse de votre domicile ou de l’endroit où vous résidez habituellement, l’adresse où vous vous isolerez volontairement, un document attestant que vous n’avez pas les symptômes de la COVID-19, des informations sur vos déplacements à l’extérieur du Yukon au cours des 14 jours précédents, ainsi qu’un plan d’isolement volontaire. Toute personne qui passe par le Yukon a l’obligation de fournir ces renseignements.

Si vous ne résidez pas au Yukon, vous pourriez également devoir fournir les informations suivantes, si les circonstances de votre présence au Yukon l’imposent :

  • L’adresse au Yukon où vous comptez passer votre période d’isolement volontaire;
  • L’adresse où vous comptez résider après votre période d’isolement volontaire;
  • Un document attestant que vous n’avez pas les symptômes de la COVID-19.

Oui, Une personne à qui l’on refuse l’entrée au Yukon peut faire appel de cette décision auprès du ministre.

  1. La personne doit soumettre le formulaire d’appel : 
    Par courriel à covid19enforcement@gov.yk.ca
    En personne : un agent territorial d’application de la loi
  2. L’appel est ensuite transmis à un secrétariat qui, en concertation avec le ministre des Services aux collectivités, rendra une décision définitive. Le ministre a le pouvoir de confirmer la décision de refuser l’entrée du requérant au Yukon ou, au contraire, d’annuler la décision et d’autoriser l’entrée.
  3. Le secrétariat des appels communiquera, par écrit, la décision à la personne qui a fait appel.

  • Les agents d’application de la Loi sur les mesures d’urgence sont chargés de faire respecter tous les arrêtés ministériels pris conformément à cette Loi.
  • Ces fonctionnaires du Yukon sont placés aux points d’entrée du territoire où il n’y a pas d’agent des services frontaliers du Canada. Ils ont la responsabilité de recueillir les coordonnées de tous les voyageurs qui traversent le Yukon ou y reviennent, les informations sur leur plan d’isolement volontaire et le document attestant qu’ils ne présentent pas les symptômes de la COVID-19.
  • Faisant partie de l’équipe d’intervention en lien avec la Loi sur les mesures d’urgence, ces agents ont l’autorité légale pour enquêter et porter des accusations si une personne contrevient à un arrêté ministériel pris conformément à la Loi.

Un plan d’isolement volontaire doit contenir :

  • l’adresse au Yukon où vous comptez passer votre période d’isolement volontaire de 14 jours;
  • l’adresse où vous comptez résider après votre période d’isolement volontaire;
  • vos coordonnées personnelles.

Pour signaler une possible infraction à la Loi sur les mesures d’urgence, envoyez un courriel à covid19enforcement@gov.yk.ca. Indiquez dans votre courriel toutes les informations relatives à votre plainte, et un enquêteur vous attribuera un numéro de dossier. L’enquêteur se mettra ultérieurement en rapport avec vous si des renseignements complémentaires s’avèrent nécessaires.

Envoyez un courriel : covid19enforcement@gov.yk.ca
Appelez la ligne : 877-374-0425

Si l’examen d’une plainte montre qu’une infraction a été commise, un agent territorial d’application de la Loi fera un suivi. L’approche favorisée par le gouvernement du Yukon est de sensibiliser les gens et les amener à respecter la Loi de leur plein gré, avant de porter des accusations.

En cas d’urgence qui demande l’intervention immédiate de la police, appelez le 911. En cas de possible infraction de la Loi sur les mesures d’urgence, envoyez un courriel à covid19enforcement@gov.yk.ca. Ne contactez pas la GRC.

Pour l’instant, les frontières du Yukon restent ouvertes aux non-résidents qui :

  • sont membres de la famille d’un résident;
  • transitent par le Yukon pour en sortir dans les 24 heures suivant leur entrée;
  • fournissent des services vitaux ou essentiels.

Ce peut être la raison qui justifie qu’une personne ait un véhicule immatriculé ailleurs qu’au Yukon.

Toute personne qui est entrée au Yukon après le 6 avril 2020 a rencontré un agent territorial d’application de la loi ou un agent des services frontaliers du Canada placés aux points d’entrée du territoire. Ces agents sont chargés de veiller à ce que les voyageurs qui traversent le Yukon :

  • respectent les critères d’entrée dans le territoire;
  • soient adéquatement informés sur la COVID-19 et l’auto-isolement obligatoire de 14 jours.

Les prestataires de services vitaux peuvent offrir leurs services sans avoir à s’isoler volontairement pendant 14 jours. Toutefois, ils doivent, dans la mesure du possible, s’isoler volontairement pendant qu’ils assurent la prestation de leurs services.

Ces personnes doivent suivre les recommandations du médecin hygiéniste en chef en ce qui a trait à la distance physique et aux autres mesures de prudence pour éviter la propagation de la COVID-19. Elles devraient notamment consulter un médecin dès qu’elles ressentent l’apparition des symptômes de la maladie et suivre les conseils du médecin.

Liste des services vitaux au Yukon

Si vous avez des questions sur les mesures d’application de la Loi sur les mesures d’urgence ou voulez signaler une infraction:

Vous serez autorisé à entrer au Yukon si vous partez d’une autre région canadienne pour venir vous installer au Yukon et en faire votre seul lieu de résidence pendant au moins un an. Vous devez être en mesure de fournir la preuve des deux éléments suivants :

  • vous avez acheté, ou loué pour au moins un an, une maison ou une unité d’habitation pour en faire votre seul lieu de résidence au Yukon;
  • vous avez vendu, ou résilié le bail, de votre lieu de résidence précédent au Canada.

Vous devez présenter à l’agent d’application de la loi :

  • soit des documents attestant que vous remplissez ces deux conditions;
  • soit une déclaration solennelle (formulaire fourni par les agents d’application de la loi) attestant que vous remplissez ces deux conditions, et indiquant l’adresse du lieu où vous comptez résider au Yukon et celle de votre précédent lieu de résidence au Canada.