Renseignements sur la vaccination contre la COVID-19

Se faire vacciner

Vous devrez prendre rendez-vous pour vous faire vacciner contre le COVID-19. Les informations sur la marche à suivre seront publiées la semaine prochaine.

Consultez le calendrier de vaccination.

Stratégie de vaccination

Consultez la Stratégie de vaccination du Yukon contre la COVID 19.

Consultez les documents : Renseignements sur le vaccin de Moderna et Soins post-vaccination contre la COVID-19.

Pourquoi devrais-je me faire vacciner?

Des Canadiens ayant reçu un diagnostic de COVID-19, 1 sur 13 doit être hospitalisé, et environ 3 sur 100 en meurent. Même les personnes qui ne présentent que des symptômes légers peuvent mettre beaucoup de temps à se remettre.

La COVID-19 se propage facilement

Une personne infectée peut transmettre rapidement le virus qui cause la COVID-19 à une autre lorsqu’elle :

  • tousse;
  • éternue;
  • chante;
  • parle;
  • respire.

Les personnes asymptomatiques peuvent transmettre la COVID-19

  • Les personnes infectées peuvent propager la maladie même si elles n’éprouvent aucun symptôme.
  • Certaines personnes ne présentent aucun symptôme, alors que d’autres présentent des symptômes pouvant aller de légers à graves.
  • Voyez quels sont les symptômes de la COVID-19.

Qu’est-ce que la COVID-19?

La COVID-19 est une maladie infectieuse causée par un nouveau coronavirus (le SRAS-CoV-2). Découverte en décembre 2019, elle s’est depuis propagée partout dans le monde, causant une pandémie.

Qui peut recevoir le vaccin?

Vous trouverez ci-dessous des informations sur les personnes qui peuvent se faire administrer le vaccin de Moderna, et celles qui ne devraient pas se faire vacciner.

Pourquoi dites-vous que certaines personnes ne devraient pas se faire vacciner?

Il n’y a pas suffisamment d’études sur les effets du vaccin pour les groupes suivants :

  • personnes enceintes ou qui prévoient tomber enceintes;
  • personnes qui allaitent;
  • personnes ayant des problèmes médicaux;
  • personnes ayant des problèmes immunitaires attribuables à une maladie ou à un traitement;
  • personnes atteintes d’une maladie auto-immune.

On pourrait proposer à ces personnes de se faire vacciner si les avantages surpassent les risques. Si vous êtes très à risque d’être exposé à la COVID-19 ou de présenter une forme grave de la maladie, parlez-en à votre professionnel de la santé pour déterminer si vous devriez prendre le vaccin ou non.

Puis-je me faire vacciner?

Personnes de 17 ans et moins

Ne vous faites pas vacciner si vous avez 17 ans ou moins; attendez d’avoir au moins 18 ans.

Personnes présentant des symptômes qui pourraient être signe de COVID-19

Ne vous faites pas vacciner si vous présentez des symptômes qui pourraient être attribuables à la COVID-19, pour éviter de propager l’infection. Pour savoir si vous serez en mesure de recevoir le vaccin et vous informer du moment où cela sera possible :

  • parlez-en à votre professionnel de la santé;
  • appelez au 811.

Personnes atteintes de la COVID-19 ou l’ayant été

Ne vous faites pas vacciner si vous êtes contagieux ou si vous ressentez encore les effets de la maladie après en avoir été récemment touché, afin d’éviter de la transmettre.

Vous pourrez vous faire vacciner lorsque vous ne serez plus contagieux et que vous vous sentirez mieux.

Personnes enceintes ou qui allaitent

Si vous courez un risque élevé d’exposition à la COVID-19 ou de contraction d’une forme grave de la maladie, consultez votre professionnel de la santé pour prendre une décision.

Personnes qui envisagent une grossesse

Si vous souhaitez tomber enceinte, attendez au moins 28 jours après votre deuxième dose du vaccin pour concevoir.

Personnes qui ont eu une réaction grave lors de l’administration de la première dose du vaccin

Ne vous faites pas vacciner si vous avez eu une réaction grave lors de l’administration de la première dose (comme une réaction allergique); attendez le feu vert d’un allergologue ou d’un autre professionnel de la santé.

Personnes ayant une maladie auto-immune ou des problèmes immunitaires

Avant toute chose, discutez de votre situation avec un professionnel de la santé; il se pourrait que vous ne puissiez pas vous faire vacciner.

Personnes ayant reçu un autre vaccin dans les 14 derniers jours 

Si vous avez reçu un vaccin autre que celui contre la COVID-19 dans les 14 derniers jours, veuillez attendre 14 jours après l’administration de ce vaccin avant de vous faire vacciner contre la COVID-19.

Personnes allergiques au polyéthylèneglycol (PEG) ou ayant une allergie d’origine inconnue

Vous ne devriez pas vous faire vacciner. Parlez à votre professionnel de la santé si vous avez une allergie connue au polyéthylèneglycol ou si vous avez déjà eu une réaction allergique de cause inconnue.

Le polyéthylèneglycol (PEG)

Le polyéthylèneglycol (PEG) cause rarement des réactions allergiques. On le trouve dans des produits comme les médicaments, les produits de préparation des intestins à une coloscopie, les laxatifs, les sirops pour la toux, les cosmétiques, les crèmes pour la peau, les produits médicaux utilisés sur la peau pendant les opérations, le dentifrice et les lentilles de contact et leurs solutions de nettoyage. On le trouve aussi dans les aliments et les boissons, mais rien n’indique qu’il entraîne des réactions allergiques dans ces cas.

Information à communiquer au professionnel de la santé qui administre le vaccin

Lorsque vous recevez un vaccin, dites à la personne qui l’administre si :

  • vous vous êtes déjà évanoui ou senti étourdi après un vaccin ou une intervention médicale :
    • le professionnel pourrait recommander de vous coucher sur le dos pendant qu’il administre le vaccin, pour prévenir les évanouissements;
  • vous avez un trouble de saignement ou prenez un médicament pouvant influencer la coagulation sanguine :
    • cela aidera le professionnel à prévenir l’hémorragie ou les ecchymoses causées par l’aiguille.
Comment le vaccin est-il administré?

Le vaccin est injecté dans le haut du bras à l’aide d’une seringue. Vous devrez recevoir deux doses, administrées avec un mois d’écart. 

Quels sont les risques associés au vaccin?

Effets secondaires

Dans le cadre d’une vaste étude, la moitié des personnes ayant reçu le vaccin de Moderna ont été suivies pendant au moins deux mois. Aucun effet secondaire important n’a été détecté à ce jour. Les participants aux études continuent d’être suivis pour évaluer les effets secondaires à long terme potentiels.

On peut développer des effets secondaires un à deux jours après avoir reçu le vaccin. Bien que ces effets ne soient pas graves, vous pourriez ne pas vous sentir bien pendant environ un à trois jours. Souvent, ces effets secondaires se résorberont d’eux-mêmes. Par ailleurs, ils signifient que le vaccin agit pour fournir une protection.

Un ou plusieurs des effets secondaires suivants ont été observés durant l’étude :

  • Douleur, rougeur ou enflure au site d’injection
  • Fatigue
  • Mal de tête
  • Douleurs musculaires
  • Douleurs articulaires
  • Nausée ou vomissement
  • Frissons
  • Fièvre
  • Ganglions lymphatiques enflés (glandes enflées) à l’aisselle

Réactions allergiques

  • Des réactions allergiques peuvent survenir après l’administration d’un vaccin.
  • Voici les réactions allergiques possibles :
    • Urticaire (bosses sur la peau qui provoquent souvent beaucoup de démangeaisons)
    • Enflure du visage, de la langue ou de la gorge
    • Difficulté à respirer

Le personnel des cliniques est formé pour prendre en charge les réactions allergiques qui peuvent survenir. Allez immédiatement chercher des soins médicaux si vous développez l’un de ces symptômes.

Visite à la clinique

Quelles sont les précautions prises à la clinique pour prévenir la contamination?

Les professionnels de la santé prennent des précautions pour prévenir la propagation de la COVID-19 lorsqu’ils administrent le vaccin. Voici certaines des mesures de sécurité supplémentaires mises en place :

  • On vous demandera si vous présentez des symptômes de la COVID-19 à votre arrivée à la clinique. Les personnes qui présentent des symptômes de la maladie ne devraient pas se présenter sur les lieux.
  • On vous demandera de porter un masque et de vous laver les mains.
  • On vous demandera de rester à au moins deux mètres (six pieds) des autres, à l’exception des membres de votre ménage.
  • Le personnel :
    • portera de l’équipement de protection individuelle;
    • se lavera les mains avant et après chaque client.
  • Les cliniques pourraient mettre d’autres mesures en place. Veuillez lire et respecter les indications et les directives fournies.

Comment me préparer à visiter la clinique?

  • Portez un haut à manches courtes ou à manches longues, si les manches se roulent facilement.
  • Afin d’éviter de ressentir un malaise durant la vaccination, mangez quelque chose avant votre arrivée.
  • Apportez un masque.
  • Apportez toutes les pièces d’identité requises par la clinique, comme votre carte santé.
  • Apportez votre dossier d’immunisation ou téléchargez l’application CANImmunize pour le suivi du vaccin contre la COVID-19 et des autres vaccins.
  • Vous recevrez une carte de vaccination pour la COVID-19.

Que devrais-je faire après avoir reçu le vaccin?

On vous demandera de patienter au moins 15 minutes après avoir reçu le vaccin pour s’assurer que vous allez bien. On pourrait vous recommander de patienter 30 minutes si l’on craint une réaction allergique au vaccin.

Un professionnel de la santé pourrait vous demander de patienter dans la clinique. Si vous êtes accompagné d’un autre adulte et que vous pouvez patienter dans un endroit chaud et sec, comme votre véhicule, on pourrait plutôt vous demander d’attendre hors de la clinique.

Si vous ne vous sentez pas bien

Informez un professionnel de la santé immédiatement si vous ne vous sentez pas bien durant votre période d’attente après le vaccin.

Ne quittez pas la clinique ou le stationnement de la clinique avant au moins 15 à 30 minutes après avoir reçu le vaccin. La période d’attente sera précisée par un professionnel de la santé.

Si vous avez une réaction après avoir quitté la clinique

Si des symptômes graves ou des symptômes de réaction allergique se déclenchent lorsque vous n’êtes plus à la clinique, composez le 911 immédiatement. Par exemple :

  • Urticaire (bosses sur la peau qui provoquent souvent beaucoup de démangeaisons)
  • Enflure du visage, de la langue ou de la gorge
  • Difficulté à respirer

Informez votre professionnel de la santé de tout effet secondaire survenu après l’administration du vaccin.

Respectez les six mesures de protection et portez un masque pour prévenir la propagation de la COVID-19.

Marche à suivre après avoir reçu la première dose du vaccin

À quel moment pourrais-je recevoir d’autres vaccins?

Ne recevez aucun autre vaccin, à l’exception de la deuxième dose du vaccin pour la COVID-19, avant :

  • d’avoir reçu les deux doses;
  • qu’au moins un mois se soit écoulé après la deuxième dose.

Cela dépend toutefois des recommandations de votre professionnel de la santé, qui pourrait juger qu’un autre vaccin est nécessaire.

Quand devrais-je recevoir la deuxième dose?

Veuillez retourner à la clinique pour votre deuxième dose du vaccin de Moderna dans un mois. Cela permettra de renforcer l’efficacité du vaccin.

On pourrait vous demander de prendre rendez-vous pour recevoir la deuxième dose.

Est-ce que je recevrai une preuve d’immunisation? 

Lorsque vous recevrez la première dose, le personnel de la clinique vous remettra votre carte de vaccination contre la COVID-19. N’oubliez pas de l’apporter pour recevoir la deuxième dose. Il s’agit de votre dossier d’immunisation personnel pour la COVID-19.

Conservez ce document précieusement.

Comment le vaccin de Moderna nous protège-t-il de la COVID-19?

Grâce au vaccin de Moderna, notre corps produit une protection, les anticorps. Cette protection contribue à prévenir la maladie si nous sommes exposés au virus responsable de la COVID-19. Ce vaccin emploie une nouvelle méthode fondée sur l’ARN messager (ARNm) pour aider notre corps à se protéger contre le virus. 

Pourquoi y a-t-il deux doses?

Lorsque les gens reçoivent deux doses du vaccin, ils ont moins de risque de tomber malades en raison de la COVID-19. Les personnes dans le groupe immunisé présentaient 94,1 % moins de risque de tomber malades.

Le vaccin de Moderna a-t-il été approuvé?

Oui, le vaccin de Moderna a été approuvé par Santé Canada le 23 décembre 2020. Cette autorisation permet un déploiement rapide du vaccin; ainsi, on peut intervenir rapidement en contexte de crise sanitaire tout en veillant à la sécurité de la population canadienne.

Des Canadiens ayant reçu un diagnostic de COVID-19, 1 sur 13 doit être hospitalisé, et environ 3 sur 100 en meurent. Même les personnes qui ne présentent que des symptômes légers peuvent mettre beaucoup de temps à se remettre.

La COVID-19 se propage facilement

Une personne infectée peut transmettre rapidement le virus qui cause la COVID-19 à une autre lorsqu’elle :

  • tousse;
  • éternue;
  • chante;
  • parle;
  • respire.

Les personnes asymptomatiques peuvent transmettre la COVID-19

  • Les personnes infectées peuvent propager la maladie même si elles n’éprouvent aucun symptôme.
  • Certaines personnes ne présentent aucun symptôme, alors que d’autres présentent des symptômes pouvant aller de légers à graves.
  • Voyez quels sont les symptômes de la COVID-19.

Qu’est-ce que la COVID-19?

La COVID-19 est une maladie infectieuse causée par un nouveau coronavirus (le SRAS-CoV-2). Découverte en décembre 2019, elle s’est depuis propagée partout dans le monde, causant une pandémie.

Vous trouverez ci-dessous des informations sur les personnes qui peuvent se faire administrer le vaccin de Moderna, et celles qui ne devraient pas se faire vacciner.

Pourquoi dites-vous que certaines personnes ne devraient pas se faire vacciner?

Il n’y a pas suffisamment d’études sur les effets du vaccin pour les groupes suivants :

  • personnes enceintes ou qui prévoient tomber enceintes;
  • personnes qui allaitent;
  • personnes ayant des problèmes médicaux;
  • personnes ayant des problèmes immunitaires attribuables à une maladie ou à un traitement;
  • personnes atteintes d’une maladie auto-immune.

On pourrait proposer à ces personnes de se faire vacciner si les avantages surpassent les risques. Si vous êtes très à risque d’être exposé à la COVID-19 ou de présenter une forme grave de la maladie, parlez-en à votre professionnel de la santé pour déterminer si vous devriez prendre le vaccin ou non.

Puis-je me faire vacciner?

Personnes de 17 ans et moins

Ne vous faites pas vacciner si vous avez 17 ans ou moins; attendez d’avoir au moins 18 ans.

Personnes présentant des symptômes qui pourraient être signe de COVID-19

Ne vous faites pas vacciner si vous présentez des symptômes qui pourraient être attribuables à la COVID-19, pour éviter de propager l’infection. Pour savoir si vous serez en mesure de recevoir le vaccin et vous informer du moment où cela sera possible :

  • parlez-en à votre professionnel de la santé;
  • appelez au 811.

Personnes atteintes de la COVID-19 ou l’ayant été

Ne vous faites pas vacciner si vous êtes contagieux ou si vous ressentez encore les effets de la maladie après en avoir été récemment touché, afin d’éviter de la transmettre.

Vous pourrez vous faire vacciner lorsque vous ne serez plus contagieux et que vous vous sentirez mieux.

Personnes enceintes ou qui allaitent

Si vous courez un risque élevé d’exposition à la COVID-19 ou de contraction d’une forme grave de la maladie, consultez votre professionnel de la santé pour prendre une décision.

Personnes qui envisagent une grossesse

Si vous souhaitez tomber enceinte, attendez au moins 28 jours après votre deuxième dose du vaccin pour concevoir.

Personnes qui ont eu une réaction grave lors de l’administration de la première dose du vaccin

Ne vous faites pas vacciner si vous avez eu une réaction grave lors de l’administration de la première dose (comme une réaction allergique); attendez le feu vert d’un allergologue ou d’un autre professionnel de la santé.

Personnes ayant une maladie auto-immune ou des problèmes immunitaires

Avant toute chose, discutez de votre situation avec un professionnel de la santé; il se pourrait que vous ne puissiez pas vous faire vacciner.

Personnes ayant reçu un autre vaccin dans les 14 derniers jours 

Si vous avez reçu un vaccin autre que celui contre la COVID-19 dans les 14 derniers jours, veuillez attendre 14 jours après l’administration de ce vaccin avant de vous faire vacciner contre la COVID-19.

Personnes allergiques au polyéthylèneglycol (PEG) ou ayant une allergie d’origine inconnue

Vous ne devriez pas vous faire vacciner. Parlez à votre professionnel de la santé si vous avez une allergie connue au polyéthylèneglycol ou si vous avez déjà eu une réaction allergique de cause inconnue.

Le polyéthylèneglycol (PEG)

Le polyéthylèneglycol (PEG) cause rarement des réactions allergiques. On le trouve dans des produits comme les médicaments, les produits de préparation des intestins à une coloscopie, les laxatifs, les sirops pour la toux, les cosmétiques, les crèmes pour la peau, les produits médicaux utilisés sur la peau pendant les opérations, le dentifrice et les lentilles de contact et leurs solutions de nettoyage. On le trouve aussi dans les aliments et les boissons, mais rien n’indique qu’il entraîne des réactions allergiques dans ces cas.

Lorsque vous recevez un vaccin, dites à la personne qui l’administre si :

  • vous vous êtes déjà évanoui ou senti étourdi après un vaccin ou une intervention médicale :
    • le professionnel pourrait recommander de vous coucher sur le dos pendant qu’il administre le vaccin, pour prévenir les évanouissements;
  • vous avez un trouble de saignement ou prenez un médicament pouvant influencer la coagulation sanguine :
    • cela aidera le professionnel à prévenir l’hémorragie ou les ecchymoses causées par l’aiguille.

Le vaccin est injecté dans le haut du bras à l’aide d’une seringue. Vous devrez recevoir deux doses, administrées avec un mois d’écart. 

Effets secondaires

Dans le cadre d’une vaste étude, la moitié des personnes ayant reçu le vaccin de Moderna ont été suivies pendant au moins deux mois. Aucun effet secondaire important n’a été détecté à ce jour. Les participants aux études continuent d’être suivis pour évaluer les effets secondaires à long terme potentiels.

On peut développer des effets secondaires un à deux jours après avoir reçu le vaccin. Bien que ces effets ne soient pas graves, vous pourriez ne pas vous sentir bien pendant environ un à trois jours. Souvent, ces effets secondaires se résorberont d’eux-mêmes. Par ailleurs, ils signifient que le vaccin agit pour fournir une protection.

Un ou plusieurs des effets secondaires suivants ont été observés durant l’étude :

  • Douleur, rougeur ou enflure au site d’injection
  • Fatigue
  • Mal de tête
  • Douleurs musculaires
  • Douleurs articulaires
  • Nausée ou vomissement
  • Frissons
  • Fièvre
  • Ganglions lymphatiques enflés (glandes enflées) à l’aisselle

Réactions allergiques

  • Des réactions allergiques peuvent survenir après l’administration d’un vaccin.
  • Voici les réactions allergiques possibles :
    • Urticaire (bosses sur la peau qui provoquent souvent beaucoup de démangeaisons)
    • Enflure du visage, de la langue ou de la gorge
    • Difficulté à respirer

Le personnel des cliniques est formé pour prendre en charge les réactions allergiques qui peuvent survenir. Allez immédiatement chercher des soins médicaux si vous développez l’un de ces symptômes.

Quelles sont les précautions prises à la clinique pour prévenir la contamination?

Les professionnels de la santé prennent des précautions pour prévenir la propagation de la COVID-19 lorsqu’ils administrent le vaccin. Voici certaines des mesures de sécurité supplémentaires mises en place :

  • On vous demandera si vous présentez des symptômes de la COVID-19 à votre arrivée à la clinique. Les personnes qui présentent des symptômes de la maladie ne devraient pas se présenter sur les lieux.
  • On vous demandera de porter un masque et de vous laver les mains.
  • On vous demandera de rester à au moins deux mètres (six pieds) des autres, à l’exception des membres de votre ménage.
  • Le personnel :
    • portera de l’équipement de protection individuelle;
    • se lavera les mains avant et après chaque client.
  • Les cliniques pourraient mettre d’autres mesures en place. Veuillez lire et respecter les indications et les directives fournies.

Comment me préparer à visiter la clinique?

  • Portez un haut à manches courtes ou à manches longues, si les manches se roulent facilement.
  • Afin d’éviter de ressentir un malaise durant la vaccination, mangez quelque chose avant votre arrivée.
  • Apportez un masque.
  • Apportez toutes les pièces d’identité requises par la clinique, comme votre carte santé.
  • Apportez votre dossier d’immunisation ou téléchargez l’application CANImmunize pour le suivi du vaccin contre la COVID-19 et des autres vaccins.
  • Vous recevrez une carte de vaccination pour la COVID-19.

Que devrais-je faire après avoir reçu le vaccin?

On vous demandera de patienter au moins 15 minutes après avoir reçu le vaccin pour s’assurer que vous allez bien. On pourrait vous recommander de patienter 30 minutes si l’on craint une réaction allergique au vaccin.

Un professionnel de la santé pourrait vous demander de patienter dans la clinique. Si vous êtes accompagné d’un autre adulte et que vous pouvez patienter dans un endroit chaud et sec, comme votre véhicule, on pourrait plutôt vous demander d’attendre hors de la clinique.

Si vous ne vous sentez pas bien

Informez un professionnel de la santé immédiatement si vous ne vous sentez pas bien durant votre période d’attente après le vaccin.

Ne quittez pas la clinique ou le stationnement de la clinique avant au moins 15 à 30 minutes après avoir reçu le vaccin. La période d’attente sera précisée par un professionnel de la santé.

Si vous avez une réaction après avoir quitté la clinique

Si des symptômes graves ou des symptômes de réaction allergique se déclenchent lorsque vous n’êtes plus à la clinique, composez le 911 immédiatement. Par exemple :

  • Urticaire (bosses sur la peau qui provoquent souvent beaucoup de démangeaisons)
  • Enflure du visage, de la langue ou de la gorge
  • Difficulté à respirer

Informez votre professionnel de la santé de tout effet secondaire survenu après l’administration du vaccin.

Respectez les six mesures de protection et portez un masque pour prévenir la propagation de la COVID-19.

À quel moment pourrais-je recevoir d’autres vaccins?

Ne recevez aucun autre vaccin, à l’exception de la deuxième dose du vaccin pour la COVID-19, avant :

  • d’avoir reçu les deux doses;
  • qu’au moins un mois se soit écoulé après la deuxième dose.

Cela dépend toutefois des recommandations de votre professionnel de la santé, qui pourrait juger qu’un autre vaccin est nécessaire.

Quand devrais-je recevoir la deuxième dose?

Veuillez retourner à la clinique pour votre deuxième dose du vaccin de Moderna dans un mois. Cela permettra de renforcer l’efficacité du vaccin.

On pourrait vous demander de prendre rendez-vous pour recevoir la deuxième dose.

Est-ce que je recevrai une preuve d’immunisation? 

Lorsque vous recevrez la première dose, le personnel de la clinique vous remettra votre carte de vaccination contre la COVID-19. N’oubliez pas de l’apporter pour recevoir la deuxième dose. Il s’agit de votre dossier d’immunisation personnel pour la COVID-19.

Conservez ce document précieusement.

Comment le vaccin de Moderna nous protège-t-il de la COVID-19?

Grâce au vaccin de Moderna, notre corps produit une protection, les anticorps. Cette protection contribue à prévenir la maladie si nous sommes exposés au virus responsable de la COVID-19. Ce vaccin emploie une nouvelle méthode fondée sur l’ARN messager (ARNm) pour aider notre corps à se protéger contre le virus. 

Pourquoi y a-t-il deux doses?

Lorsque les gens reçoivent deux doses du vaccin, ils ont moins de risque de tomber malades en raison de la COVID-19. Les personnes dans le groupe immunisé présentaient 94,1 % moins de risque de tomber malades.

Le vaccin de Moderna a-t-il été approuvé?

Oui, le vaccin de Moderna a été approuvé par Santé Canada le 23 décembre 2020. Cette autorisation permet un déploiement rapide du vaccin; ainsi, on peut intervenir rapidement en contexte de crise sanitaire tout en veillant à la sécurité de la population canadienne.