Vous avez été en contact étroit avec une personne qui a la COVID-19 : que faire

Définition de contact étroit

On considère comme un contact étroit toute personne qui se trouvait à moins de 2 mètres (6 pieds) d’une personne infectée, et dans sa période contagieuse, pour un total d’au moins 15 minutes au cours d’une période de 24 heures.

La période infectieuse, c’est-à-dire le moment où une personne peut transmettre la maladie, commence habituellement deux jours avant l’apparition des symptômes et peut s’étendre jusqu’à dix jours après l’apparition des symptômes.

Éviter les contacts avec la personne qui a la COVID-19

Les directives ci-dessous supposent que vous n’avez plus eu de contacts avec la personne qui a la COVID-19. Une personne qui a la COVID-19 devrait s’isoler.

Posez-vous les questions suivantes

Si vous apprenez que vous avez été en contact avec une personne atteinte, posez-vous les questions indiquées pour chaque étape ci-dessous.

Étape 1

Quelle est la date de votre dernier contact avec la personne atteinte?

Notez la date et utilisez-la pour déterminer le début et la fin de votre période d’isolement ou de surveillance des symptômes (étapes 4 et 5).

Étape 2

Avez-vous reçu un diagnostic de COVID-19 au cours des 90 derniers jours?

Non

Passez à l’étape 3.

Oui

Passez à l’étape 4.

Étape 3

Votre vaccination contre la COVID-19 est-elle à jour? 

Votre situation devrait correspondre à A ou à B :

A. Si vous n’êtes pas modérément ou gravement immunovulnérable en raison d’une maladie ou d’un médicament, vous devez :

  • avoir 2 doses d’un vaccin contre la COVID-19, dont la dernière a été reçue au moins 14 jours avant le dernier contact avec la personne malade et au cours des 6 derniers mois; ou
  • avoir 3 doses d’un vaccin contre la COVID-19, dont la dernière est la dose de rappel, reçue au moins 14 jours avant le dernier contact avec la personne malade.

Oui

Allez à l’étape 4.

Non

Allez à l’étape 5.

B. Si vous êtes modérément ou gravement immunovulnérable en raison d’une maladie ou d’un médicament, allez à l’étape 5.

Étape 4

Les personnes qui sont considérées comme pleinement vaccinées selon la définition donnée à l’étape 3 doivent surveiller l’apparition de symptômes pendant 2 semaines (14 jours) à partir de la date de leur dernier contact avec une personne atteinte de la COVID-19.

Si des symptômes se manifestent :

  • isolez-vous;
  • passez un test de dépistage.

Si vous avez des symptômes et décidez de ne pas passer un test de dépistage, vous devez vous isoler pendant les 10 jours suivant l’apparition des symptômes.

N’oubliez pas que même si les symptômes ont disparu, vous pouvez toujours transmettre le virus à d’autres personnes. Donc, si vous choisissez de ne pas passer de test de dépistage, vous devez vous isoler pendant les dix jours requis pour protéger la santé de ceux qui vous entourent.

Bien que vous n’ayez pas à vous isoler si vous n’avez pas de symptômes, envisagez, dans la mesure du possible, de passer moins de temps avec les autres surtout :

  • avec des personnes susceptibles d’être atteintes d’une forme grave de la maladie;
  • dans des situations où le risque est plus élevé.

Même si vous n’êtes pas tenu de vous isoler si vous ne présentez aucun symptôme, nous vous recommandons de passer le moins de temps possible avec d’autres personnes, en particulier des personnes à risque d’être atteintes d’une forme grave de la maladie.

Le port d’un masque médical permet également de protéger les personnes de votre entourage.

Déterminer la fin de la période de surveillance des symptômes

Il est parfois difficile de déterminer la fin de la période de surveillance des symptômes. Vous pouvez utiliser un calendrier pour compter les jours. La période de deux semaines (14 jours) commence le lendemain de votre dernière exposition (contact avec la personne atteinte de la COVID-19).

Par exemple, si le dernier jour où vous avez été en contact avec la personne atteinte de la COVID-19 était un lundi et que vous l’apprenez le mardi, la période de 14 jours commence dès le mardi et prend fin à minuit, à la fin du jour 14, qui est un lundi.

Étape 5

Si vous n’êtes pas pleinement vacciné :

  • Respectez une période d’isolement de 7 jours à partir de la date de votre dernière exposition.
  • Suivie d’une période de surveillance des symptômes de 7 jours.

Si vous ressentez ne serait-ce qu’un symptôme, même léger, allez passer un test de dépistage. Si vous décidez de ne pas passer de test de dépistage, vous devez vous isoler pendant les 10 jours suivant l’apparition des symptômes.

N’oubliez pas que, même si les symptômes ont disparu, vous pouvez toujours transmettre le virus. Donc, si vous choisissez de ne pas passer de test de dépistage, vous devez vous isoler pendant les dix jours requis pour protéger la santé de ceux qui vous entourent.

Vous devez vous isoler même si votre test est négatif.

Un résultat négatif à un test de dépistage de la COVID-19 ne raccourcit pas la durée d’isolement. 

Si vous n’avez pas de symptômes après 7 jours, vous n’avez plus besoin de vous isoler, mais vous devez continuer à surveiller l’apparition de symptômes. Pendant que vous surveillez l’apparition de symptômes, pensez à passer moins de temps avec d’autres personnes, si possible, surtout :

  • avec des personnes susceptibles d’être atteintes d’une forme grave de la maladie;
  • dans des situations où le risque est plus élevé.

Il peut s’agir par exemple de la visite d’une personne dans un centre de soins de longue durée ou d’un rendez-vous de routine chez le dentiste. Veuillez suivre rigoureusement toutes les recommandations en matière de santé publique, comme porter le masque et respecter les règles de distanciation.

Le port d’un masque médical protégera également les gens autour de vous.

Déterminer la fin des périodes d’isolement et de surveillance des symptômes

Votre période d’isolement de 7 jours commence le lendemain de votre dernier contact avec la personne atteinte de la COVID-19. La période de surveillance des symptômes de 7 jours commence le lendemain du dernier jour de votre période d’isolement.

Par exemple, si le dernier jour où vous avez été en contact avec la personne atteinte de la COVID-19 était un lundi et que vous l’apprenez le mardi, la période d’isolement de 7 jours commence dès le mardi. La période d’isolement prend fin au jour 7, qui est un lundi. La période de surveillance des symptômes commence alors le jour suivant, mardi, et se termine le lundi suivant, à minuit.

YCDC Calendrier

Symptômes à surveiller

Surveillez l’apparition des symptômes de la COVID-19.

  • Fièvre
  • Frissons
  • Toux
  • Essoufflement
  • Écoulement nasal
  • Maux de gorge
  • Perte du goût ou de l’odorat
  • Maux de tête
  • Fatigue
  • Perte d’appétit
  • Nausées et vomissements
  • Diarrhée
  • Douleurs musculaires

Les symptômes peuvent être légers ou graves. Ils se manifestent souvent différemment chez les personnes très jeunes ou plus âgées. Quoiqu’ils seront légers chez la plupart, d’autres personnes courent un risque plus élevé d’avoir une forme grave de la maladie.

Si vous vivez avec quelqu’un qui a la COVID-19

Si la personne qui est malade dans votre maison peut s’isoler, suivez les conseils ci-dessus sur ce qu’il faut faire.

Si vous êtes la personne qui lui donnez des soins ou que vous continuerez d’être en contact avec elle, vous devez vous isoler avec elle, même si vous êtes vacciné. Une fois que la personne malade pourra cesser de s’isoler :

  • prenez en note la date de la dernière journée de son isolement (voir l’étape 1, ci-dessus);
  • suivez les directives pour la suite.

Si vous avez des symptômes

Si des symptômes apparaissent, aussi légers soient-ils, isolez-vous et prenez rendez-vous pour un test de dépistage