Prévention et traitement des gelures

Qu’est-ce qu’une gelure?

Quand vous vous exposez au froid pendant une longue période, la quantité de sang qui irrigue vos mains, vos pieds, votre nez et vos oreilles diminue. Ensemble, une mauvaise circulation sanguine et des températures très froides peuvent causer des gelures.

Les gelures se forment généralement sur les parties du corps les plus éloignées du cœur, c’est-à-dire le plus souvent sur les mains, les pieds, le nez et les oreilles.

Comment une gelure se produit-elle?

Une gelure est causée par le gel des tissus, une inflammation, une coagulation sanguine et une mauvaise circulation du sang. Traiter une gelure, c’est tenter de faire disparaître ces symptômes.

Si le refroidissement est rapide, des cristaux de glace se forment autour des tissus ou à l’intérieur des cellules. La glace empêche la circulation de l’eau et des électrolytes ou sels minéraux dans les cellules. Cela a pour effet de libérer des substances chimiques qui causent de l’inflammation, ce qui nuit à la circulation sanguine et limite l’afflux de sang. La gravité d’une gelure augmente quand une partie du corps gèle, qu’elle est réchauffée, puis qu’elle gèle de nouveau.

Qui est à risque?

  • Les amateurs de plein air;
  • Quiconque n’est pas protégé contre le froid;
  • Les personnes qui se retrouvent exposées au froid (en cas de panne de véhicule, par exemple);
  • Les sans-abri;
  • Les personnes qui travaillent à l’extérieur;
  • Les personnes atteintes du diabète ou d’une autre maladie affectant la circulation sanguine;
  • Les nourrissons (de moins de 1 an);
  • Les personnes âgées (de 65 ans ou plus).

L’épuisement, la déshydratation, la malnutrition et certains troubles ou affections augmentent les risques de gelure, car cela nuit à la faculté du corps de se protéger contre le froid. L’alcool a pour effet de dilater les vaisseaux sanguins et donc d’accroître la perte de chaleur, si bien que l’alcool et le froid ne font pas bon ménage.

La consommation de stupéfiants affaiblit votre capacité à percevoir les conditions qui vous entourent. Veillez à pouvoir vous fier à votre jugement pour vous protéger ou trouver refuge dans un endroit chaud.

Quand devrais-je faire traiter une gelure?

La plupart des gens connaissent les degrés d’une brûlure. C’est sensiblement la même chose dans le cas d’une gelure.

Gelure au premier degré

La gelure est bénigne; la peau a une couleur jaunâtre, mais elle reste souple au toucher. La peau peut être légèrement insensible et un peu enflée. Elle peut devenir rouge durant le processus de réchauffement, mais elle retrouvera sa couleur normale une fois réchauffée.

Gelure au deuxième degré

À ce stade, des cloques apparaissent. Elles sont transparentes et la peau qui se trouve dessous cicatrise bien lorsque les cloques disparaissent.

Gelure au troisième degré

À ce stade, il y a apparition de cloques de couleur sombres qui contiennent du sang. La peau prend la forme d’une pellicule dure de couleur noire qui dure plusieurs semaines. Si vous ne vous faites pas traiter dans les plus brefs délais, les tissus pourraient être endommagés de façon irréversible. Si la peau gelée perd sa couleur ou devient noire, il peut en résulter une lésion des nerfs.

Gelure au quatrième degré

C’est le degré le plus grave d’une gelure. Cela signifie que les muscles et les os ont gelé. Les doigts, les orteils, les oreilles ou le nez sont noirs et momifiés. Le risque d’amputation augmente avec le degré de la gelure.

Quels sont les traitements?

Brûlure due au vent

Ne grattez pas et ne frottez pas la région touchée : cela peut endommager la peau. Appliquez un hydratant pour soulager les symptômes. Vous pouvez aussi utiliser un baume à lèvres.

Gelure

Gelure bénigne (superficielle)

Réchauffement passif

Mettez-vous dans une pièce chaude, enroulez-vous dans des couvertures ou réchauffer votre corps en faisant un contact peau contre peau avec une autre personne.

Réchauffement actif

Placez une source de chaleur sur la région gelée. L’idée est de faire fondre la peau gelée sans vous brûler. Immergez la partie gelée dans de l’eau à une température légèrement supérieure à celle du corps. Vous pouvez aussi placer vos doigts sous vos aisselles. Ne frottez pas, ne massez pas et ne secouez pas la région gelée, car cela peut causer davantage de dommages.

Dans les deux cas, retirez si possible tout vêtement humide et essayez de garder votre corps chaud et sec.

Gelure grave

Une gelure grave nécessite des soins médicaux immédiats. En attendant les secours, commencez à traiter la gelure par un réchauffement passif ou actif. Si vous avez des gelures aux pieds, ne marchez pas. Cela pourrait causer plus de dommages et vous pourriez ne plus ressentir adéquatement la douleur et ainsi risquer d’autres blessures.

Ne réchauffez pas la région touchée, sauf si vous avez la certitude de pouvoir la garder au chaud. Il faut éviter que la région gèle de nouveau. Mieux vaut qu’elle reste froide jusqu’à ce que vous soyez en sécurité dans un endroit chaud.

Hypothermie

Les personnes ayant des gelures souffrent souvent aussi d’hypothermie, un état dans lequel le corps perd plus de chaleur qu’il ne peut en produire. Les cas graves d’hypothermie nécessitent des soins médicaux immédiats. Appelez le 911 ou les services de secours de l’endroit où vous vous trouvez.

Dans les cas de moindre gravité ou bien, dans les cas plus graves, en attendant les secours, vous pouvez :

  • trouver un abri;
  • continuer à faire bouger vos muscles;
  • sécher et réchauffer lentement votre corps;
  • vous enrouler dans des couvertures, mettre des vêtements secs ou vous réchauffer en faisant un contact peau contre peau avec une autre personne;
  • boire des boissons chaudes et sucrées;
  • laisser votre corps trembler; c’est l’un des moyens qui permettent à la température de votre corps d’augmenter.

Si vous êtes avec une personne qui est inconsciente, allongez-la et évitez de la secouer ou de la traiter avec brusquerie, car elle pourrait faire de l’arythmie cardiaque (irrégularité du rythme cardiaque).

Comment puis-je réduire le risque?

Restez à l’intérieur ou protégez-vous;

  • Habillez-vous adéquatement pour garder votre corps chaud : mettez plusieurs couches de vêtements et un coupe-vent;
  • Portez des matériaux (laine ou tissus synthétiques) qui isolent la peau de l’humidité;
  • Gardez vos extrémités au chaud, y compris le nez : protégez-le avec une écharpe;
  • Si vous vous mouillez, changez-vous et mettez des vêtements secs dès que possible;
  • Durant les journées ensoleillées, portez des lunettes de soleil, mettez du baume à lèvres et appliquez un écran solaire sur votre peau pour la protéger;
  • Portez un passe-montagne et des lunettes si vous faites des activités d’hiver;
  • N’arrêtez pas de bouger (notamment les pieds et les mains) pour favoriser la circulation sanguine et garder votre corps chaud;
  • Tenez les autres au courant d’où vous allez et de quelle manière vous vous déplacez. Cela est particulièrement important si vous faites de la randonnée en montagne, des courses sur de longues distances ou que vous rentrez chez vous par une nuit froide après une soirée bien arrosée;
  • Informez-vous au sujet des conditions météorologiques et des avis de refroidissement éolien;
  • Si vous vous trouvez dans des conditions de froid extrême, cherchez un abri, comme un immeuble, un renfoncement, un fossé, un véhicule ou quoi que ce soit qui puisse vous aider à réduire les risques de gelure et d’hypothermie.

Vous pouvez prévenir les gelures en vous préparant bien, en vous habillant bien et en vous servant de votre bon sens. En cas de gelure grave, il existe des traitements qui vous permettront de ne pas perdre vos orteils ou vos doigts. Veillez à recevoir un traitement médical adéquat.

Informations complémentaires

Gelures et enfants
Froid extrême