Renseignements à jour

18 juin 2021

Respectez les six mesures de protection et le port du masque. En cas de questions médicales ou si vous êtes malade, composez le 811 ou utilisez l’outil d’auto-évaluation.

Pour toute autre question, écrivez à covid19info@yukon.ca ou composez le 1-877-374-0425.

Le port du masque au Yukon pendant la pandémie de COVID-19

L’application de mesures de prévention, comme la distance physique et le lavage fréquent des mains, est le moyen le plus efficace de lutter contre la propagation de la COVID-19. Consulter l’Arrêté ministériel 2020/71 sur le port du masque dans les espaces publics et la Foire aux questions portant sur le sujet.

Pourquoi porter un masque?

Depuis le mardi 1er décembre 2020, le port du masque est obligatoire dans tous les espaces publics intérieurs au Yukon.

Ces lignes directrices ne s’appliquent pas aux écoles qui accueillent des élèves de la maternelle à la 12e année. Pour plus d’information sur les exigences relatives au port du masque dans les écoles, consulter les Lignes directrices pour la maternelle à la 12e année.

Le port du masque est un outil supplémentaire qui, combiné aux six mesures de protection, peut contribuer à réduire la transmission de la COVID-19.

À lui seul, le masque ne peut pas mettre fin à la propagation de la COVID-19.

Vous devez aussi :

  • rester à la maison si vous êtes malade;
  • maintenir la distance physique;
  • vous laver les mains.

Avec le port du masque et l’application des six mesures de protection, les Yukonnais peuvent efficacement limiter la propagation de la COVID-19.

Endroits où le port du masque est obligatoire

Vous devez porter un masque dans les aires communes et les espaces publics intérieurs.

Qu’est-ce qu’une aire commune?

  • C’est une aire intérieure d’un bâtiment régulièrement utilisée et fréquentée par différentes personnes. Cela comprend :
    • les halls;
    • les couloirs;
    • les salles d’attente;
    • les toilettes publiques;
    • les ascenseurs. 
  • On peut aussi retrouver des aires communes dans les espaces publics intérieurs.

Qu’est-ce qu’un espace public intérieur?

Voici quelques exemples d’espaces publics intérieurs :

  • centres commerciaux, galeries marchandes et commerces de détail (épiceries, pharmacies, boutiques de vêtements, boutiques de sport, magasins des alcools, etc.);
  • entreprises de services (garages, nettoyeurs à sec, comptables, etc.);
  • lieux où sont offerts des services personnels ou des services de santé (sauf si vous devez retirer votre masque pour recevoir ou offrir les services);
  • restaurants, bars et autres commerces vendant de la nourriture ou des boissons (sauf lorsque vous êtes attablés);
  • lieux de culte public ou de rassemblement religieux;
  • installations sportives, centres de conditionnement physique et studios de danse (sauf durant l’activité physique);
  • lieux où des organismes à but non lucratif fournissent des biens ou services à la population;
  • salles de cinéma, galeries d’art, salles de concert, salles de billard, musées et bibliothèques;
  • centres de congrès, centres et salles communautaires ou autres lieux accueillant des événements, des cours ou des ateliers;
  • aires communes intérieures :
    • d’immeubles de bureaux,
    • d’immeubles gouvernementaux (à l’exception des écoles),
    • d’immeubles résidentiels à logements multiples,
    • d’hôpitaux,
    • d’hôtels, de gîtes du passant, de chalets de location,
    • des campus de l’Université du Yukon (bibliothèques, salles de classe, couloirs, etc.);
  • vestibules des garderies et des garderies en milieu familial;
  • taxis, véhicules utilisés pour le covoiturage à des fins commerciales, navettes ou autres véhicules avec chauffeur;
  • autobus de transport public ou autres véhicules pour le transport des membres du public, gratuit ou non.
Endroits où le port du masque n’est pas obligatoire

Le port du masque n’est pas requis dans les situations et contextes qui suivent :

  • si votre espace de travail intérieur n’est pas ouvert au public ou si vous n’y offrez aucun service direct à la population;
  • si vous êtes attablés à l’intérieur dans un restaurant ou un bar qui vend de la nourriture ou des boissons;
  • si vous participez à une activité physique (sport, conditionnement physique et danse);
  • si vous devez retirer votre masque pour fournir ou recevoir un service (des soins dentaires, par exemple).

Malgré les exceptions ci-dessus, rien n’empêche un employeur ou le propriétaire d’un espace public intérieur d’imposer des exigences raisonnables en matière de port du masque.

Qui est exempté du port du masque?
  • Les enfants de moins de cinq ans n’ont pas l’obligation de porter le masque.
    • Les enfants de moins de deux ans ne devraient pas porter de masque.
    • Les enfants de deux à quatre ans sont encouragés à porter un masque sous supervision. Cela dépendra de leur capacité à le tolérer, à l’enfiler et à le retirer.
  • Les personnes incapables de porter un masque ou de comprendre la nécessité du port du masque en raison de leur état psychologique, de leur état de santé, de leur déficience cognitive ou de leur déficience intellectuelle.
  • Les personnes qui prennent la parole à la télévision, lors d’une entrevue télévisée ou d’une conférence, par exemple, afin de faciliter la communication.

Soyez respectueux envers les personnes qui ne peuvent porter un masque.

Le port du masque est-il obligatoire et la mesure a-t-elle une force exécutoire?

Le port du masque non médical est obligatoire dans les espaces publics intérieurs, conformément à l’avis du médecin hygiéniste en chef du Yukon et à l’Arrêté ministériel 2020/71.

Devant l’augmentation des cas des COVID-19 partout au Canada, il est plus important que jamais que tous les Yukonnais soient solidaires pour ralentir la propagation du virus.

Nos meilleurs outils pour s’assurer que les gens portent le masque sont :

  • l’éducation;
  • les rappels;
  • les conseils;
  • le soutien.

Ces outils sont plus efficaces que la répression, bien qu’il soit possible d’imposer des sanctions et des amendes, si nécessaire.

Quoi faire si une personne ne porte pas son masque? Doit-on la signaler?

Nous demandons à tous les Yukonnais de penser à leur santé et à leur sécurité, bien sûr, mais également à celles de leur famille, de leurs amis et de leur entourage.

La meilleure intervention devant une personne qui ne porte pas de masque est de lui donner l’exemple le en portant soi-même.

Les entreprises doivent demander à leurs clients de porter un masque à l’intérieur. Les entreprises ont le droit d’interdire l’accès aux clients qui refusent de porter un masque.

Si une personne refuse de porter un masque dans un espace public, vous pouvez la signaler à notre équipe d’agents d’exécution de la loi. Une enquête sera ouverte et l’équipe encouragera les récalcitrants à se conformer de leur plein gré.

Les sanctions et les amendes ne seront imposées qu’en dernier recours.

Vous croyez que la sécurité d’une personne est menacée et que la situation exige une intervention immédiate? Composez le 911 pour joindre la GRC.

Qu’est-ce qu’un masque non médical?

Un masque bien conçu et bien ajusté peut vous éviter de projeter des gouttelettes respiratoires infectieuses dans l’air. Le masque peut aussi vous protéger des gouttelettes projetées par les autres.

Un masque non médical est :

  • fabriqué à la main ou commercialement;
  • non homologué pour un usage médical.

Un masque non médical doit :

  • être assez grand pour couvrir complètement votre nez et votre bouche et épouser confortablement la forme de votre visage;
  • vous permettre de respirer librement;
  • tenir fermement sur votre visage à l’aide de cordons ou de boucles élastiques;
  • garder sa forme après un lavage et un séchage;
  • être changé le plus rapidement possible s’il est humide ou souillé;
  • être confortable.

Un masque non médical peut être composé de deux à trois couches de tissu (comme du coton ou du lin) pour éviter que les gouttelettes ne traversent le tissu.

Il est préférable d’avoir trois couches de tissu, mais deux suffisent.

Qu’est-ce qui n’entre pas dans la catégorie des masques non médicaux?

Les objets suivants ne peuvent pas servir de masques non médicaux :

  • cagoules;
  • bandanas;
  • cache-cou;
  • foulards;
  • autres couvre-visages du genre.

La visière de protection ne peut pas non plus remplacer le masque non médical.

La visière de protection n’est pas un masque.

La visière de protection ne remplace pas le masque non médical.

La visière de protection sert à protéger les yeux de la personne qui la porte.

Si la visière de protection est portée sans masque, elle :

  • ne vous protège pas de l’inhalation des gouttelettes respiratoires infectieuses projetées par les gens qui vous entourent;
  • ne protège pas les gens qui vous entourent, puisque des gouttelettes peuvent s’échapper de l’espace libre entourant votre visière.
Porter, retirer et entretenir son masque

Les masques devraient être portés par une seule personne et ne jamais être partagés.

Il est important de ne pas toucher à son masque lorsqu’on le porte. Si vous touchez votre masque ou votre visage, lavez-vous les mains immédiatement.

Regardez cette vidéo ou consultez l’affiche Comment bien porter un masque non médical pour en savoir plus sur la façon appropriée d’enfiler et de retirer votre masque.

Enfiler un masque non médical

  1. Lavez-vous les mains :
    • à l’eau et au savon pendant au moins 20 secondes;
    • avec du désinfectant pour les mains contenant au moins 60 % d’alcool.
  2. Inspectez votre masque et vérifiez qu’il est bien propre et sec.
  3. Assurez-vous que vos cheveux ne se trouvent pas devant votre visage.
  4. Placez le masque de façon à ce qu’il couvre votre nez et votre bouche et ajustez-le à votre tête ou vos oreilles à l’aide de cordons ou de boucles élastiques.
  5. Lavez-vous les mains.

Retirer un masque non médical

Retirez votre masque et remplacez-le s’il est mouillé ou souillé. Les masques non médicaux doivent être nettoyés fréquemment. Un masque endommagé n’apporte pas la même protection.

  1. Lavez-vous les mains.
  2. Si vous devez jeter votre masque, déposez-le dans une poubelle doublée d’un sac de plastique.
  3. Si vous souhaitez réutiliser votre masque, retirez-le, puis mettez-le dans votre machine à laver. Vous pouvez également le mettre dans un sac en papier si vous n’avez pas accès à votre machine à laver.
  4. Lavez-vous les mains.

Nettoyer un masque

  1. Lavez votre masque selon les indications du produit; il est préférable d’utiliser de l’eau chaude.
  2. Séchez-le complètement à la sécheuse ou sur une surface chaude, si possible.
  3. Ne secouez pas les masques sales pour réduire au maximum la propagation des germes et particules.
Pour en savoir plus

Voici une liste d’organismes approuvés qui offrent des renseignements exacts concernant les masques et les couvre-visages.

Méthode de fabrication d’un masque en tissu

Téléchargez les patrons du gouvernement du Canada.

Hygiène des mains

Téléchargez notre affiche sur le lavage des mains et affichez-la au travail ou à la maison.

Distance physique

Téléchargez nos affiches sur la distance physique et affichez-les au travail ou à la maison.

Depuis le mardi 1er décembre 2020, le port du masque est obligatoire dans tous les espaces publics intérieurs au Yukon.

Ces lignes directrices ne s’appliquent pas aux écoles qui accueillent des élèves de la maternelle à la 12e année. Pour plus d’information sur les exigences relatives au port du masque dans les écoles, consulter les Lignes directrices pour la maternelle à la 12e année.

Le port du masque est un outil supplémentaire qui, combiné aux six mesures de protection, peut contribuer à réduire la transmission de la COVID-19.

À lui seul, le masque ne peut pas mettre fin à la propagation de la COVID-19.

Vous devez aussi :

  • rester à la maison si vous êtes malade;
  • maintenir la distance physique;
  • vous laver les mains.

Avec le port du masque et l’application des six mesures de protection, les Yukonnais peuvent efficacement limiter la propagation de la COVID-19.

Vous devez porter un masque dans les aires communes et les espaces publics intérieurs.

Qu’est-ce qu’une aire commune?

  • C’est une aire intérieure d’un bâtiment régulièrement utilisée et fréquentée par différentes personnes. Cela comprend :
    • les halls;
    • les couloirs;
    • les salles d’attente;
    • les toilettes publiques;
    • les ascenseurs. 
  • On peut aussi retrouver des aires communes dans les espaces publics intérieurs.

Qu’est-ce qu’un espace public intérieur?

Voici quelques exemples d’espaces publics intérieurs :

  • centres commerciaux, galeries marchandes et commerces de détail (épiceries, pharmacies, boutiques de vêtements, boutiques de sport, magasins des alcools, etc.);
  • entreprises de services (garages, nettoyeurs à sec, comptables, etc.);
  • lieux où sont offerts des services personnels ou des services de santé (sauf si vous devez retirer votre masque pour recevoir ou offrir les services);
  • restaurants, bars et autres commerces vendant de la nourriture ou des boissons (sauf lorsque vous êtes attablés);
  • lieux de culte public ou de rassemblement religieux;
  • installations sportives, centres de conditionnement physique et studios de danse (sauf durant l’activité physique);
  • lieux où des organismes à but non lucratif fournissent des biens ou services à la population;
  • salles de cinéma, galeries d’art, salles de concert, salles de billard, musées et bibliothèques;
  • centres de congrès, centres et salles communautaires ou autres lieux accueillant des événements, des cours ou des ateliers;
  • aires communes intérieures :
    • d’immeubles de bureaux,
    • d’immeubles gouvernementaux (à l’exception des écoles),
    • d’immeubles résidentiels à logements multiples,
    • d’hôpitaux,
    • d’hôtels, de gîtes du passant, de chalets de location,
    • des campus de l’Université du Yukon (bibliothèques, salles de classe, couloirs, etc.);
  • vestibules des garderies et des garderies en milieu familial;
  • taxis, véhicules utilisés pour le covoiturage à des fins commerciales, navettes ou autres véhicules avec chauffeur;
  • autobus de transport public ou autres véhicules pour le transport des membres du public, gratuit ou non.

Le port du masque n’est pas requis dans les situations et contextes qui suivent :

  • si votre espace de travail intérieur n’est pas ouvert au public ou si vous n’y offrez aucun service direct à la population;
  • si vous êtes attablés à l’intérieur dans un restaurant ou un bar qui vend de la nourriture ou des boissons;
  • si vous participez à une activité physique (sport, conditionnement physique et danse);
  • si vous devez retirer votre masque pour fournir ou recevoir un service (des soins dentaires, par exemple).

Malgré les exceptions ci-dessus, rien n’empêche un employeur ou le propriétaire d’un espace public intérieur d’imposer des exigences raisonnables en matière de port du masque.

  • Les enfants de moins de cinq ans n’ont pas l’obligation de porter le masque.
    • Les enfants de moins de deux ans ne devraient pas porter de masque.
    • Les enfants de deux à quatre ans sont encouragés à porter un masque sous supervision. Cela dépendra de leur capacité à le tolérer, à l’enfiler et à le retirer.
  • Les personnes incapables de porter un masque ou de comprendre la nécessité du port du masque en raison de leur état psychologique, de leur état de santé, de leur déficience cognitive ou de leur déficience intellectuelle.
  • Les personnes qui prennent la parole à la télévision, lors d’une entrevue télévisée ou d’une conférence, par exemple, afin de faciliter la communication.

Soyez respectueux envers les personnes qui ne peuvent porter un masque.

Le port du masque non médical est obligatoire dans les espaces publics intérieurs, conformément à l’avis du médecin hygiéniste en chef du Yukon et à l’Arrêté ministériel 2020/71.

Devant l’augmentation des cas des COVID-19 partout au Canada, il est plus important que jamais que tous les Yukonnais soient solidaires pour ralentir la propagation du virus.

Nos meilleurs outils pour s’assurer que les gens portent le masque sont :

  • l’éducation;
  • les rappels;
  • les conseils;
  • le soutien.

Ces outils sont plus efficaces que la répression, bien qu’il soit possible d’imposer des sanctions et des amendes, si nécessaire.

Nous demandons à tous les Yukonnais de penser à leur santé et à leur sécurité, bien sûr, mais également à celles de leur famille, de leurs amis et de leur entourage.

La meilleure intervention devant une personne qui ne porte pas de masque est de lui donner l’exemple le en portant soi-même.

Les entreprises doivent demander à leurs clients de porter un masque à l’intérieur. Les entreprises ont le droit d’interdire l’accès aux clients qui refusent de porter un masque.

Si une personne refuse de porter un masque dans un espace public, vous pouvez la signaler à notre équipe d’agents d’exécution de la loi. Une enquête sera ouverte et l’équipe encouragera les récalcitrants à se conformer de leur plein gré.

Les sanctions et les amendes ne seront imposées qu’en dernier recours.

Vous croyez que la sécurité d’une personne est menacée et que la situation exige une intervention immédiate? Composez le 911 pour joindre la GRC.

Un masque bien conçu et bien ajusté peut vous éviter de projeter des gouttelettes respiratoires infectieuses dans l’air. Le masque peut aussi vous protéger des gouttelettes projetées par les autres.

Un masque non médical est :

  • fabriqué à la main ou commercialement;
  • non homologué pour un usage médical.

Un masque non médical doit :

  • être assez grand pour couvrir complètement votre nez et votre bouche et épouser confortablement la forme de votre visage;
  • vous permettre de respirer librement;
  • tenir fermement sur votre visage à l’aide de cordons ou de boucles élastiques;
  • garder sa forme après un lavage et un séchage;
  • être changé le plus rapidement possible s’il est humide ou souillé;
  • être confortable.

Un masque non médical peut être composé de deux à trois couches de tissu (comme du coton ou du lin) pour éviter que les gouttelettes ne traversent le tissu.

Il est préférable d’avoir trois couches de tissu, mais deux suffisent.

Les objets suivants ne peuvent pas servir de masques non médicaux :

  • cagoules;
  • bandanas;
  • cache-cou;
  • foulards;
  • autres couvre-visages du genre.

La visière de protection ne peut pas non plus remplacer le masque non médical.

La visière de protection n’est pas un masque.

La visière de protection ne remplace pas le masque non médical.

La visière de protection sert à protéger les yeux de la personne qui la porte.

Si la visière de protection est portée sans masque, elle :

  • ne vous protège pas de l’inhalation des gouttelettes respiratoires infectieuses projetées par les gens qui vous entourent;
  • ne protège pas les gens qui vous entourent, puisque des gouttelettes peuvent s’échapper de l’espace libre entourant votre visière.

Les masques devraient être portés par une seule personne et ne jamais être partagés.

Il est important de ne pas toucher à son masque lorsqu’on le porte. Si vous touchez votre masque ou votre visage, lavez-vous les mains immédiatement.

Regardez cette vidéo ou consultez l’affiche Comment bien porter un masque non médical pour en savoir plus sur la façon appropriée d’enfiler et de retirer votre masque.

Enfiler un masque non médical

  1. Lavez-vous les mains :
    • à l’eau et au savon pendant au moins 20 secondes;
    • avec du désinfectant pour les mains contenant au moins 60 % d’alcool.
  2. Inspectez votre masque et vérifiez qu’il est bien propre et sec.
  3. Assurez-vous que vos cheveux ne se trouvent pas devant votre visage.
  4. Placez le masque de façon à ce qu’il couvre votre nez et votre bouche et ajustez-le à votre tête ou vos oreilles à l’aide de cordons ou de boucles élastiques.
  5. Lavez-vous les mains.

Retirer un masque non médical

Retirez votre masque et remplacez-le s’il est mouillé ou souillé. Les masques non médicaux doivent être nettoyés fréquemment. Un masque endommagé n’apporte pas la même protection.

  1. Lavez-vous les mains.
  2. Si vous devez jeter votre masque, déposez-le dans une poubelle doublée d’un sac de plastique.
  3. Si vous souhaitez réutiliser votre masque, retirez-le, puis mettez-le dans votre machine à laver. Vous pouvez également le mettre dans un sac en papier si vous n’avez pas accès à votre machine à laver.
  4. Lavez-vous les mains.

Nettoyer un masque

  1. Lavez votre masque selon les indications du produit; il est préférable d’utiliser de l’eau chaude.
  2. Séchez-le complètement à la sécheuse ou sur une surface chaude, si possible.
  3. Ne secouez pas les masques sales pour réduire au maximum la propagation des germes et particules.

Voici une liste d’organismes approuvés qui offrent des renseignements exacts concernant les masques et les couvre-visages.

Méthode de fabrication d’un masque en tissu

Téléchargez les patrons du gouvernement du Canada.

Hygiène des mains

Téléchargez notre affiche sur le lavage des mains et affichez-la au travail ou à la maison.

Distance physique

Téléchargez nos affiches sur la distance physique et affichez-les au travail ou à la maison.