Se déplacer en toute sécurité dans la nature sauvage

Hiking in Tombstone Territorial Park.

Au Yukon, la nature est véritablement sauvage : de vastes étendues sont encore vierges et la portée des réseaux cellulaires ne se limite qu’à une fraction du territoire. Vous comptez vous aventurer dans l’arrière-pays? Sachez qu’en cas de besoin, les secours seront très loin. Campeurs, randonneurs et visiteurs : vous êtes responsables de vos déplacements. Ils se font à vos risques et périls.

Lisez le guide Dans la nature sauvage du Yukon, disponible en anglais, en français, en allemand et en japonais. Vous pouvez vous en procurer un exemplaire dans les centres d’information touristique ou dans les bureaux d’Environnement Yukon.

Si vous doutez de vos capacités, songez à vous joindre à une excursion guidée. Il y a de nombreuses entreprises spécialisées qui vous feront vivre une expérience mémorable en toute sécurité.

Comment éviter les dangers

Les principes ci-après sont un excellent point de départ pour des déplacements sûrs dans l’arrière-pays. La liste n’est toutefois pas exhaustive et il est impossible de garantir votre sécurité, même si vous les suivez à la lettre.

Développez vos compétences

Si vous faites une excursion en rivière, une randonnée ou toute autre expédition pour la première fois sans vous y être d’abord bien préparé, vous et les membres de votre groupe êtes en danger. Avant de vous lancer à l’aventure, suivez un cours pour acquérir les habiletés nécessaires au plein air ou demandez l’aide d’un ami expérimenté.

Ne voyagez jamais seul 

Dans la mesure du possible, soyez toujours accompagné lors de vos déplacements. Marchez au pas de la personne la plus lente et restez toujours groupé. Ayez toujours un œil sur les membres de votre groupe.

Planifiez votre itinéraire 

Il y a très peu de voies navigables ou de sentiers balisés au Yukon. Il n’y a pas non plus de panneaux pour vous avertir des dangers que vous rencontrerez (rapides, zones accidentées, etc.). Planifiez votre itinéraire à l’aide de guides touristiques, de cartes topographiques (ne les achetez pas à la dernière minute) ou des conseils d’une personne qui a déjà fait ce parcours. Les employés des centres d’information touristique ou des bureaux d’Environnement Yukon peuvent vous aider.

Donnez une copie de votre plan de voyage à un proche

Que ce soit une randonnée d’une heure, une journée de canot ou une semaine dans l’arrière-pays, il faut toujours qu’une personne soit au courant de vos déplacements et de votre date de retour pour appeler les secours en cas d’urgence.

  1. Préparez un plan de voyage sur papier ou en ligne. Celui-ci devrait indiquer votre itinéraire, votre emploi du temps, le nombre de participants et la couleur de votre matériel (tentes, sacs à dos, etc.) Soyez précis : le succès des opérations de recherche et de sauvetage dépend des détails que vous aurez fournis.
  2. Envoyez votre plan par courriel, ou donnez-le en main propre, à un proche qui habite au Yukon. Cette personne pourra appeler le 911 si vous n’êtes pas de retour au moment prévu ou si vous ne donnez pas de nouvelles au moment convenu.

Apportez le matériel indispensable

Apportez toujours du matériel de base pour la survie, peu importe l’activité extérieure que vous pratiquez, et n’oubliez pas les articles spécifiques à votre sport et à la saison en cours (ex. trousse de réparation pour la navigation de plaisance, équipement de secours en cas d’avalanche pour le ski). Familiarisez-vous avec votre équipement avant de partir.

Gardez votre trousse de survie dans votre sac à dos ou à votre ceinture :

  • Lampe de poche ou frontale, avec piles supplémentaires;
  • De quoi faire du feu;
  • Appareil de signalisation (ex. sifflet)
  • Nourriture et eau supplémentaires;
  • Vêtements de protection contre la pluie, le vent et le froid;
  • Aides à la navigation et à la communication;
  • Trousse de premiers soins;
  • Abri de secours (préférablement visible, comme une bâche ou une couverture orange);
  • Couteau de poche;
  • Protection contre le soleil;
  • Moyen de dissuasion contre les ours.

Consultez cette liste d’objets essentiels pour plus de renseignements sur le matériel à apporter.

Soyez prêt à toute éventualité (terrain escarpé, mauvais temps, animaux sauvages)

Il est important d’apporter l’équipement approprié et de savoir s’en servir. Ce n’est pas le moment d’utiliser vos nouvelles bottes de randonnée pour la première fois ou d’apprendre à utiliser une boussole, une sonde à avalanche ou un détecteur de victime d’avalanche (DVA).

Avant de partir, jetez un œil aux informations en situation d’urgence pour vérifier si vos plans risquent de devoir changer en raison d’une situation hors de votre contrôle (avalanche, feu de forêt, inondation, tremblement de terre ou fermeture de route).

Faites preuve de respect envers les animaux sauvages : gardez vos distances, ne les nourrissez pas, surveillez vos animaux de compagnie et gardez-les en laisse. Informez-vous sur la sécurité au pays des ours.

Faites preuve de prudence au pays des ours

Apprenez à éviter et à gérer les rencontres avec les ours et à détecter leur présence. Déplacez-vous en groupe. Faites du bruit pour signaler votre présence. Il vaut mieux parler ou chanter bruyamment que d’utiliser des clochettes. Placez votre nourriture dans des contenants hermétiques à l’épreuve des ours. Cuisinez et conservez les aliments à bonne distance (100 m) de votre campement, idéalement dans la direction du vent. La nuit, utilisez une corde pour suspendre la nourriture à un arbre, à au moins 2,5 m (7 pi) du sol. N’apportez jamais de nourriture dans votre tente. Songez à apporter un vaporisateur anti-ours ou tout autre moyen de dissuasion (artifice d’effarouchement ou avertisseur à air comprimé), et apprenez à vous en servir. Pour en savoir plus, consultez la page Web La sécurité au pays des ours.

Soyez prêt en cas d’urgence médicale. 

Lorsque vous être en plein cœur de l’arrière-pays yukonnais, vous êtes bien loin des secours. Vous devez être en mesure de soigner les blessures et de faire face aux urgences médicales. Tous les membres de votre groupe doivent avoir des notions de secourisme en milieu sauvage. Vous devez savoir si certains parmi vous souffrent d’allergies ou ont des problèmes de santé. Soyez en mesure de traiter les piqûres et les morsures d’insectes. Sachez prévenir, diagnostiquer et traiter l’hypothermie. Ayez avec vous une trousse de premiers soins imperméable qui contient tous les articles nécessaires pour les soins en milieu sauvage.

Préparez-vous aux situations de sauvetage

Si vous respectez les principes de sécurité en milieu sauvage, les probabilités que vous deviez être secouru sont minces; il est toutefois important de s’y préparer. Sachez comment appeler à l’aide.

Munissez-vous d’un téléphone satellite, d’une balise de détresse ou d’une radio qui vous permettra de communiquer avec les services d’urgence. Pour en savoir plus

Un miroir, un sifflet et des fusées éclairantes sont aussi des incontournables à avoir avec vous. Ils aideront les sauveteurs à vous repérer. Pour en savoir plus

Important
  • Les balises de détresse ne permettent pas toutes de parler directement avec les services d’urgence. Certaines n’enverront qu’un signal de détresse. De plus, les messages envoyés par ces dispositifs n’arrivent pas directement aux services d’urgence du Yukon. Ils peuvent transiter par des centres d’appel qui les relayeront, retardant ainsi le début de l’intervention.
  • L’opération de sauvetage commence dès que la balise de détresse est activée. Des centaines d’heures-personnes seront engagées et des milliers de dollars seront dépensés. N’activez votre balise que lorsque la situation l’exige réellement.
  • Les sauveteurs n’arriveront pas immédiatement, ils prendront des heures, voire des jours pour arriver jusqu’à vous. Le terrain, les conditions météorologiques, la difficulté d’accès du lieu où vous vous trouvez sont tous des facteurs qui influenceront le temps qu’il leur faudra.
  • Certains téléphones satellites ne composent pas les numéros de téléphone à trois chiffres. Si vous êtes au Yukon et ne parvenez pas à appeler le 911, composez le 867-667-5555.

Appliquez les principes d’éthique du plein air (Sans trace)

En planifiant des déplacements à faible impact sur l’environnement, vous contribuez à préserver l’intégrité de la nature yukonnaise et à réduire la dégradation de l’écosystème nordique qui est déjà fragile et dont la croissance est très lente. Lisez les principes du programme Sans trace.

Pour en savoir plus

Rendez-vous sur le site Adventuresmart.ca pour des conseils et des ressources pratiques sur la sécurité lors de déplacements en plein air.

Renseignements: 

Si vous avez des questions à propos des déplacements dans la nature sauvage ou des ressources à votre disposition, écrivez à environmentyukon@gov.yk.ca ou téléphonez au 867-667-5652 ou (sans frais au Yukon) au 1-800-661-0408, poste 5652.