Déclaration du Comité consultatif du Yukon à l’occasion des 5 ans du rapport final de l’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées

Yukon Advisory Committee on MMIWG2S+

Déclaration du Comité consultatif du Yukon sur les femmes, les filles et les personnes bispirituelles+ autochtones disparues et assassinées (FFADA2S+) :

« Aujourd’hui marque le cinquième anniversaire de la publication de Réclamer notre pouvoir et notre place, le rapport final de l’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées.

« D’abord et avant tout, le 3 juin est une journée où l’on rend hommage aux survivantes et aux familles des FFADA2S+. Les 231 appels à la justice contenus dans le rapport final découlent directement des propos et des témoignages de ces personnes. En se confiant sur les pertes qu’elles ont subies, elles ont mis en lumière l’omniprésence des problèmes de violence et de discrimination auxquels sont confrontées les communautés autochtones. Transformant leur douleur en actions concrètes, les familles et les survivantes ont poussé les décideurs politiques et la société dans son ensemble à faire face aux injustices historiques et à s’engager à créer un avenir plus sûr et plus équitable pour les femmes, les filles et les personnes bispirituelles+ autochtones.

« L’importance de leurs contributions, tout comme leur résilience et leur dévouement, exige que des mesures soient prises. Leurs voix continuent d’inciter tous les gouvernements à rendre des comptes et à opérer des changements systémiques.

« Aujourd’hui, notre comité réaffirme son engagement à faire progresser au Yukon les appels à la justice du rapport final, ainsi qu’à réaliser le plan de mise en œuvre de Changer la donne pour défendre la dignité et la justice, la Stratégie du Yukon sur les femmes, les filles et les personnes bispirituelles+ autochtones disparues et assassinées.

« Nous savons que les choses sont loin d’être gagnées; il faudra de nombreuses années pour parvenir à un Yukon qui soit véritablement un havre de dignité et de justice pour les femmes, les filles et les personnes bispirituelles+ autochtones. Il faudra aussi qu’un grand nombre d’organisations travaillent ensemble à l’instauration de changements systémiques.

« Nous reconnaissons aussi que beaucoup de partenaires commencent à peine à appliquer le plan de mise en œuvre de la Stratégie du Yukon, un plan échelonné sur 15 ans. Le travail ne fait que commencer, certes, mais nous sommes heureux de voir déjà des progrès dans cet important chantier.

« Notre comité, lui aussi, a fait des pas en avant à l’égard du plan de mise en œuvre. En effet, depuis la publication du plan en juin 2023, nous avons tenu un forum technique ainsi qu’un forum sur la responsabilisation. Nous sommes également en interaction constante avec les nombreux partenaires de la Stratégie, pour tisser des liens, clarifier les responsabilités et discuter des besoins et des possibilités en matière de soutien.

« Qui plus est, nous continuons à solliciter d’autres signataires pour appuyer la mise en œuvre, et nous travaillons à mettre à jour la structure de notre comité afin d’être dans la meilleure position possible pour soutenir les nombreux partenaires de la Stratégie dans leur travail tout en garantissant une reddition de comptes envers les familles et les survivantes.

« Cinq ans après la publication du rapport final, nous demeurons optimistes quant à l’avenir, sachant qu’une approche panterritoriale nous aidera à faire du Yukon un endroit plus sûr pour les femmes, les filles et les personnes bispirituelles+ autochtones. »

Renseignements 

Laura Seeley
Communications
Conseil des ministres
867-332-7627
[email protected]

 

Numéro du communiqué: 
24-257