Déclaration à l’attention de la communauté de l’École élémentaire de Hidden Valley

La ministre de l’Éducation Jeanie McLean et la ministre de la Justice Tracy-Anne McPhee ont fait la déclaration suivante :

« En novembre 2019, un aide-enseignant de l’École élémentaire de Hidden Valley a abusé d’un élève. Dès que le ministère de l’Éducation a été informé de ces allégations, l’aide-enseignant a été retiré de l’école. Depuis, il ne travaille plus auprès des élèves. Le Ministère a immédiatement informé la Gendarmerie royale du Canada (GRC). Par la suite, la direction de l’école a également modifié ses protocoles afin d’accroître la sécurité des élèves et de renforcer la responsabilisation. Afin de protéger la vie privée de la victime et l’intégrité de l’enquête de la GRC, le ministère de l’Éducation n’a pas informé les autres parents à ce moment-là. Nous avons respecté le processus de la GRC et étions convaincus que d’autres parents ou élèves seraient contactés dans le cadre de l’enquête. Nous reconnaissons aujourd’hui que nous aurions dû aviser les autres parents et prendre des mesures pour mieux informer et soutenir les familles à ce moment-là. Nous nous en excusons. De plus, nous reconnaissons le stress vécu par la communauté de l’École élémentaire de Hidden Valley. Nous pouvons faire mieux et c’est ce que nous tâcherons de faire à l’avenir.

« Les actions de cet ancien employé, qui a été reconnu coupable, sont absolument terribles. Les élèves et leurs familles, le personnel de l’école ainsi que le personnel de l’administration centrale continuent de ressentir les répercussions de cette situation.

« Nous reconnaissons que le lien de confiance qui unit les familles, l’École élémentaire de Hidden Valley et le ministère de l’Éducation s’est affaibli. Les mesures suivantes ont été prises dans le but de restaurer la confiance de la population dans la sécurité de notre système d’éducation :

  • Le gouvernement du Yukon honore son engagement envers les parents de l’École élémentaire de Hidden Valley en lançant un examen indépendant de sa réponse à l’incident en 2019 ainsi que de ses politiques et protocoles en cas d’incident du même genre. Les parents et les tuteurs ainsi que des organisations et des agences partenaires participeront à l’examen, qui est mené dans le but de comprendre ce qui s’est produit et d’apporter des améliorations qui garantissent que le système d’éducation protège les élèves et soutient les communautés scolaires;
     
  • Le défenseur de l’enfance et de la jeunesse du Yukon a entrepris un examen des politiques, des protocoles et des mesures prises par le ministère de l’Éducation lorsqu’il a été informé des allégations afin de déterminer si les mesures respectent les protocoles établis. Le gouvernement du Yukon s’est engagé à collaborer à cet examen pour en assurer l’efficacité.

« De plus, la GRC continue d’enquêter sur les actions de l’ancien aide-enseignant et a demandé un examen indépendant complet de son enquête de 2019.

« Ces actions soutiennent le processus de guérison des parents et des familles de l’École élémentaire de Hidden Valley, de la communauté scolaire élargie et de l’ensemble de la population du Yukon.

« Nous sommes déterminés à collaborer pour faire avancer ce processus de guérison d’une manière réparatrice qui rétablira la confiance et renforcera notre système d’éducation. »

Renseignements 

Renée Francoeur
Communications
Conseil des ministres
867-334-9194
[email protected]

Numéro du communiqué: 
21-383