Renseignements à jour

7 août 2020

COVID-19 – Levée des restrictions : Le Yukon est à l’étape 3 depuis le 1er août. Voir les mises à jour vidéo sur la COVID-19. Questions non médicales : covid19info@gov.yk.ca ou 1-877-374-0425.  Questions médicales : 811 ou utilisez l’outil d’auto-évaluation

Information à l’intention des personnes qui entrent au Yukon

Des questions concernant les frontières et l’application de la loi? Téléphonez 1-877-374-0425 (sans frais) ou envoyez un courriel à covid19enforcement@gov.yk.ca

Si vous venez au Yukon

Depuis le 1er juillet, tout le monde peut entrer au Yukon. Toutefois, les personnes qui ne résident pas en Colombie-Britannique, aux Territoires du Nord-Ouest ou au Nunavut, ou qui ont voyagé en dehors de ces territoires ou de cette province au cours des 14 jours précédant leur arrivée au Yukon, doivent se confiner à Whitehorse pendant 14 jours.

Autres renseignements imp

Pour en savoir plus sur l’entrée au Yukon et les restrictions frontalières durant la pandémie

Isolement volontaire

Personnes exemptées de s’isoler

Vous n’avez pas l’obligation de vous isoler à votre arrivée au Yukon si vous êtes un résident :

  • du Yukon;
  • de la Colombie-Britannique;
  • des Territoires du Nord-Ouest;
  • du Nunavut.

Les résidents du Yukon, de la Colombie-Britannique, des Territoires du Nord-Ouest et du Nunavut ne sont pas obligés de s’isoler à leur arrivée au Yukon s’ils ne sont pas sortis de ces quatre régions.

Les travailleurs des services vitaux ne sont pas obligés de s’isoler non plus. 

Personnes tenues de s’isoler

En vertu de la loi du territoire, les résidents du reste du Canada doivent s’isoler pendant 14 jours dès leur arrivée au Yukon.

Pendant votre isolement volontaire, vous devez être attentif à l’apparition de symptômes de la COVID-19.

Que faire si vous avez effectué un test de dépistage de la COVID-19 qui s’est révélé négatif avant d’arriver au Yukon?

Vous devez vous isoler pendant 14 jours dès votre arrivée au Yukon, même si vous avez effectué un test qui s’est révélé négatif avant ou à votre arrivée dans le territoire.

Pourquoi l’isolement volontaire dure-t-il 14 jours?

Vous devez vous isoler pendant 14 jours parce que c’est le temps qu’il faut à la plupart des personnes contaminées pour tomber malade après avoir été infectées par le virus. En général, les tests effectués entre l’exposition et l’infection sont négatifs. Ce résultat ne signifie pas que les gens ne tomberont pas malades.

Frontière Yukon–Colombie-Britannique : horaire des points de contrôle

Toute personne entrant au Yukon depuis la Colombie-Britannique doit s’arrêter au poste de pesage de Watson Lake ou à l’intersection de la route 37. Des agents d’application de la loi sont sur place en permanence aux deux endroits.

Voyageurs et travailleurs séjournant au Yukon : que faire si vous tombez malade au territoire

Si vous vous sentez malade ou ressentez des symptômes de la COVID-19 pendant votre séjour au Yukon, appelez sans tarder le 811 pour parler à un professionnel de la santé, il vous aidera à déterminer si vous devez subir un test de dépistage.

Si vous éprouvez des symptômes qui nécessitent des soins médicaux d’urgence, appelez le 911 et avisez les répondants que vous avez peut-être contracté la COVID-19.

Si vous devez subir un test de dépistage

Si vous devez subir un test de dépistage de la COVID-19, appelez l’hôpital ou le centre de santé le plus près de vous avant de vous y présenter.
Des répondants vous accueilleront à l’entrée pour vous examiner et vous admettre. Vous devrez suivre leurs instructions pour éviter tout risque de transmission du virus aux autres patients et au personnel.
Dans l’attente des résultats de votre test, vous devrez vous mettre en isolement volontaire.

Aide aux personnes en isolement volontaire

Appelez l’équipe des services de soutien d’urgence au 867-332-4587. On vous aidera à préparer votre plan d’isolement volontaire.

Prenez note que vous devrez assumer tous les coûts rattachés à la période d’isolement, y compris la nourriture, l’hébergement et toute dépense découlant de la prolongation de votre séjour au Yukon.

Endroits où pratiquer l’isolement volontaire

Au territoire, l’isolement volontaire ne peut être fait qu’à Whitehorse. Contactez les Services de soutien d’urgence au 867-332-4587 afin d’évaluer votre situation. Ils peuvent vous aider à définir le plan d’isolement volontaire le plus sûr. Ils peuvent aussi vous aider à organiser votre transport jusqu’à Whitehorse, au besoin.

Tous les frais associés à l’isolement volontaire sont à votre charge, notamment :

  • la nourriture;
  • l’hébergement;
  • les frais liés à la prolongation de votre séjour au Yukon.

Nous vous recommandons de consigner tous les lieux que vous avez visités dans le territoire et les dates auxquelles vous vous y êtes rendu afin de faciliter la réalisation d’un éventuel processus de recherche de contacts. Si vous développez des symptômes, nous pourrons ainsi rechercher les personnes avec lesquelles vous avez été en contact et limiter la propagation du virus. Veuillez avoir votre carte d’assurance-santé sur vous pendant votre voyage.

Résidents du Yukon qui reviennent dans le territoire

Si vous arrivez d’une région autre que la Colombie-Britannique, les Territoires du Nord-Ouest ou le Nunavut :

  • Vous devez vous isoler pendant 14 jours dès votre retour chez vous ou dans un autre endroit sûr.
  • Ne vous arrêtez pas en chemin si ce n’est pas nécessaire. Demandez à un ami ou un voisin de déposer votre épicerie et autres provisions à votre porte.
  • Si vous développez des symptômes, appelez le 811 ou votre fournisseur de soins de santé pour savoir si vous devez subir un test de dépistage.

Si vous développez des symptômes, appelez le 811 ou votre fournisseur de soins de santé pour savoir si vous devez subir un test de dépistage. 

Isolement volontaire : des questions? Besoin d’aide?

Si vous n’avez pas d’endroit sûr où vous isoler ou si vous avez besoin d’aide, par exemple :

  • pour aller chercher des médicaments ou faire des courses;
  • si vous avez besoin de soins liés à la santé mentale ou à l’usage de substances psychoactives :
    • envoyez un courriel à covid19info@gov.yk.ca
    • composez l’un des numéros suivants :
      • Services de soutien d’urgence : 867-332-4587, du lundi au vendredi, de 8 h à 16 h 30.
      • ligne d’information (appel gratuit) : 1-877-374-0425 de 7 h 30 à 20 h, tous les jours.

Si vous avez besoin d’aide en dehors de ces plages horaires ou si vous devez parler à quelqu’un directement, appelez l’équipe des Services de soutien d’urgence au 867-332-4587.

En savoir plus sur l’isolement volontaire.

Non-résidents qui passent par le Yukon pour se rendre en Alaska, aux T.N.-O. ou ailleurs
  • Vous devez avoir quitté le Yukon dans les 24 heures suivant votre arrivée.
  • Évitez les arrêts dans les localités rurales.
  • Arrêtez-vous seulement si c’est nécessaire. Si vous devez faire le plein, payez à la pompe. Si vous devez dormir à l’hôtel, isolez-vous dans votre chambre.
  • Si vous développez des symptômes de la COVID-19 durant le voyage, arrêtez-vous et appelez le 811.

Déplacement vers ou depuis l’Alaska

La frontière entre les États-Unis et le Canada est fermée à tout déplacement non essentiel. Les Américains peuvent entrer au Canada s’ils :

  • se rendent en Alaska;
  • arrivent de l’Alaska et se rendent ailleurs aux États-Unis.

Les Américains qui traversent le Yukon doivent suivre un itinéraire désigné. Les voyageurs reçoivent une carte de cet itinéraire aux frontières du Yukon. L’État de l’Alaska a mis en place des directives en matière de déplacement. Lisez les directives sanitaires à l’intention des voyageurs pendant la pandémie de COVID-19 (en anglais).

Cartes routières pour les personnes qui transitent par le Yukon

Les cartes ci-dessous indiquent les itinéraires obligatoires.

Travailleurs des services vitaux ou essentiels qui entrent ou retournent au Yukon pour le travail

Les travailleurs des services essentiels qui entrent dans le territoire doivent respecter la période d’isolement volontaire de 14 jours s’ils ne résident pas en Colombie-Britannique, aux Territoires du Nord-Ouest ou au Nunavut.

Les travailleurs des services vitaux qui doivent sortir du Yukon ou se déplacer dans le territoire ou dans la région transfrontalière entre le Yukon et la Colombie-Britannique (comme définie dans l’Arrêté ministériel sur la protection de la santé dans le cadre des mesures civiles d’urgence) doivent, dans la mesure du possible, respecter l’exigence d’isolement volontaire, notamment les lignes directrices sur les services vitaux pendant la pandémie de COVID-19.

Les fournisseurs de services vitaux et essentiels doivent également respecter les lignes directrices pour la prestation de services lorsqu’ils se rendent dans les localités rurales.

Informations sur la COVID-19 au Yukon

Port du masque au Yukon

Obligation de porter un masque non médical

Le port du masque non médical est obligatoire dans tous les aérogares et bâtiments des aéroports du Yukon.

Port du masque

À l’exception des aéroports (aérogares et bâtiments), le port du masque non médical n’est pas obligatoire au Yukon.

Dans les entreprises de services personnels (ex. salon de coiffure), il est possible que l’on vous demande de porter un masque.

Si vous pensez être malade

Portez un masque, isolez-vous et consultez un professionnel de la santé ou téléphonez au 811.

Ordonnances et recommandations en vigueur

Les ordonnances du médecin hygiéniste en chef ont force exécutoire en vertu de la Loi sur les mesures civiles d’urgence. Quiconque contrevient à une ordonnance est passible d’une amende pouvant atteindre 500 $, d’une peine maximale d’emprisonnement de 6 mois, ou des deux. Une accusation portée en vertu de la Loi sur la santé et la sécurité publiques peut quant à elle entraîner des amendes allant jusqu’à 5 000 $ par jour.

Les recommandations sont des conseils ou des directives visant à limiter la propagation de la maladie. Bien qu’elles n’aient pas force exécutoire, elles devraient être respectées.

Ordonnances et recommandations

Depuis le 1er juillet, tout le monde peut entrer au Yukon. Toutefois, les personnes qui ne résident pas en Colombie-Britannique, aux Territoires du Nord-Ouest ou au Nunavut, ou qui ont voyagé en dehors de ces territoires ou de cette province au cours des 14 jours précédant leur arrivée au Yukon, doivent se confiner à Whitehorse pendant 14 jours.

Autres renseignements imp

Pour en savoir plus sur l’entrée au Yukon et les restrictions frontalières durant la pandémie

Personnes exemptées de s’isoler

Vous n’avez pas l’obligation de vous isoler à votre arrivée au Yukon si vous êtes un résident :

  • du Yukon;
  • de la Colombie-Britannique;
  • des Territoires du Nord-Ouest;
  • du Nunavut.

Les résidents du Yukon, de la Colombie-Britannique, des Territoires du Nord-Ouest et du Nunavut ne sont pas obligés de s’isoler à leur arrivée au Yukon s’ils ne sont pas sortis de ces quatre régions.

Les travailleurs des services vitaux ne sont pas obligés de s’isoler non plus. 

Personnes tenues de s’isoler

En vertu de la loi du territoire, les résidents du reste du Canada doivent s’isoler pendant 14 jours dès leur arrivée au Yukon.

Pendant votre isolement volontaire, vous devez être attentif à l’apparition de symptômes de la COVID-19.

Que faire si vous avez effectué un test de dépistage de la COVID-19 qui s’est révélé négatif avant d’arriver au Yukon?

Vous devez vous isoler pendant 14 jours dès votre arrivée au Yukon, même si vous avez effectué un test qui s’est révélé négatif avant ou à votre arrivée dans le territoire.

Pourquoi l’isolement volontaire dure-t-il 14 jours?

Vous devez vous isoler pendant 14 jours parce que c’est le temps qu’il faut à la plupart des personnes contaminées pour tomber malade après avoir été infectées par le virus. En général, les tests effectués entre l’exposition et l’infection sont négatifs. Ce résultat ne signifie pas que les gens ne tomberont pas malades.

Toute personne entrant au Yukon depuis la Colombie-Britannique doit s’arrêter au poste de pesage de Watson Lake ou à l’intersection de la route 37. Des agents d’application de la loi sont sur place en permanence aux deux endroits.

Si vous vous sentez malade ou ressentez des symptômes de la COVID-19 pendant votre séjour au Yukon, appelez sans tarder le 811 pour parler à un professionnel de la santé, il vous aidera à déterminer si vous devez subir un test de dépistage.

Si vous éprouvez des symptômes qui nécessitent des soins médicaux d’urgence, appelez le 911 et avisez les répondants que vous avez peut-être contracté la COVID-19.

Si vous devez subir un test de dépistage

Si vous devez subir un test de dépistage de la COVID-19, appelez l’hôpital ou le centre de santé le plus près de vous avant de vous y présenter.
Des répondants vous accueilleront à l’entrée pour vous examiner et vous admettre. Vous devrez suivre leurs instructions pour éviter tout risque de transmission du virus aux autres patients et au personnel.
Dans l’attente des résultats de votre test, vous devrez vous mettre en isolement volontaire.

Aide aux personnes en isolement volontaire

Appelez l’équipe des services de soutien d’urgence au 867-332-4587. On vous aidera à préparer votre plan d’isolement volontaire.

Prenez note que vous devrez assumer tous les coûts rattachés à la période d’isolement, y compris la nourriture, l’hébergement et toute dépense découlant de la prolongation de votre séjour au Yukon.

Endroits où pratiquer l’isolement volontaire

Au territoire, l’isolement volontaire ne peut être fait qu’à Whitehorse. Contactez les Services de soutien d’urgence au 867-332-4587 afin d’évaluer votre situation. Ils peuvent vous aider à définir le plan d’isolement volontaire le plus sûr. Ils peuvent aussi vous aider à organiser votre transport jusqu’à Whitehorse, au besoin.

Tous les frais associés à l’isolement volontaire sont à votre charge, notamment :

  • la nourriture;
  • l’hébergement;
  • les frais liés à la prolongation de votre séjour au Yukon.

Nous vous recommandons de consigner tous les lieux que vous avez visités dans le territoire et les dates auxquelles vous vous y êtes rendu afin de faciliter la réalisation d’un éventuel processus de recherche de contacts. Si vous développez des symptômes, nous pourrons ainsi rechercher les personnes avec lesquelles vous avez été en contact et limiter la propagation du virus. Veuillez avoir votre carte d’assurance-santé sur vous pendant votre voyage.

Si vous arrivez d’une région autre que la Colombie-Britannique, les Territoires du Nord-Ouest ou le Nunavut :

  • Vous devez vous isoler pendant 14 jours dès votre retour chez vous ou dans un autre endroit sûr.
  • Ne vous arrêtez pas en chemin si ce n’est pas nécessaire. Demandez à un ami ou un voisin de déposer votre épicerie et autres provisions à votre porte.
  • Si vous développez des symptômes, appelez le 811 ou votre fournisseur de soins de santé pour savoir si vous devez subir un test de dépistage.

Si vous développez des symptômes, appelez le 811 ou votre fournisseur de soins de santé pour savoir si vous devez subir un test de dépistage. 

Isolement volontaire : des questions? Besoin d’aide?

Si vous n’avez pas d’endroit sûr où vous isoler ou si vous avez besoin d’aide, par exemple :

  • pour aller chercher des médicaments ou faire des courses;
  • si vous avez besoin de soins liés à la santé mentale ou à l’usage de substances psychoactives :
    • envoyez un courriel à covid19info@gov.yk.ca
    • composez l’un des numéros suivants :
      • Services de soutien d’urgence : 867-332-4587, du lundi au vendredi, de 8 h à 16 h 30.
      • ligne d’information (appel gratuit) : 1-877-374-0425 de 7 h 30 à 20 h, tous les jours.

Si vous avez besoin d’aide en dehors de ces plages horaires ou si vous devez parler à quelqu’un directement, appelez l’équipe des Services de soutien d’urgence au 867-332-4587.

En savoir plus sur l’isolement volontaire.

  • Vous devez avoir quitté le Yukon dans les 24 heures suivant votre arrivée.
  • Évitez les arrêts dans les localités rurales.
  • Arrêtez-vous seulement si c’est nécessaire. Si vous devez faire le plein, payez à la pompe. Si vous devez dormir à l’hôtel, isolez-vous dans votre chambre.
  • Si vous développez des symptômes de la COVID-19 durant le voyage, arrêtez-vous et appelez le 811.

Déplacement vers ou depuis l’Alaska

La frontière entre les États-Unis et le Canada est fermée à tout déplacement non essentiel. Les Américains peuvent entrer au Canada s’ils :

  • se rendent en Alaska;
  • arrivent de l’Alaska et se rendent ailleurs aux États-Unis.

Les Américains qui traversent le Yukon doivent suivre un itinéraire désigné. Les voyageurs reçoivent une carte de cet itinéraire aux frontières du Yukon. L’État de l’Alaska a mis en place des directives en matière de déplacement. Lisez les directives sanitaires à l’intention des voyageurs pendant la pandémie de COVID-19 (en anglais).

Les cartes ci-dessous indiquent les itinéraires obligatoires.

Les travailleurs des services essentiels qui entrent dans le territoire doivent respecter la période d’isolement volontaire de 14 jours s’ils ne résident pas en Colombie-Britannique, aux Territoires du Nord-Ouest ou au Nunavut.

Les travailleurs des services vitaux qui doivent sortir du Yukon ou se déplacer dans le territoire ou dans la région transfrontalière entre le Yukon et la Colombie-Britannique (comme définie dans l’Arrêté ministériel sur la protection de la santé dans le cadre des mesures civiles d’urgence) doivent, dans la mesure du possible, respecter l’exigence d’isolement volontaire, notamment les lignes directrices sur les services vitaux pendant la pandémie de COVID-19.

Les fournisseurs de services vitaux et essentiels doivent également respecter les lignes directrices pour la prestation de services lorsqu’ils se rendent dans les localités rurales.

Informations sur la COVID-19 au Yukon

Obligation de porter un masque non médical

Le port du masque non médical est obligatoire dans tous les aérogares et bâtiments des aéroports du Yukon.

Port du masque

À l’exception des aéroports (aérogares et bâtiments), le port du masque non médical n’est pas obligatoire au Yukon.

Dans les entreprises de services personnels (ex. salon de coiffure), il est possible que l’on vous demande de porter un masque.

Si vous pensez être malade

Portez un masque, isolez-vous et consultez un professionnel de la santé ou téléphonez au 811.

Les ordonnances du médecin hygiéniste en chef ont force exécutoire en vertu de la Loi sur les mesures civiles d’urgence. Quiconque contrevient à une ordonnance est passible d’une amende pouvant atteindre 500 $, d’une peine maximale d’emprisonnement de 6 mois, ou des deux. Une accusation portée en vertu de la Loi sur la santé et la sécurité publiques peut quant à elle entraîner des amendes allant jusqu’à 5 000 $ par jour.

Les recommandations sont des conseils ou des directives visant à limiter la propagation de la maladie. Bien qu’elles n’aient pas force exécutoire, elles devraient être respectées.

Ordonnances et recommandations