Le gouvernement fait le point sur l’avancement du Plan d’action pour des écoles sûres

Le gouvernement du Yukon fait le point sur les progrès réalisés depuis février 2022 relativement au Plan d’action pour des écoles sûres qui a été préparé pour donner suite au rapport d’examen indépendant de la situation survenue à l’École élémentaire de Hidden Valley. Le plan d’action a été renommé à la demande de la direction de l’école, et le nouveau nom reflète le fait que les politiques et les changements prévus dans le plan visent à accroître la sécurité des élèves dans toutes les écoles du Yukon. 

Beaucoup de travail a été accompli pour améliorer la coordination à l’échelle gouvernementale des mesures prises en réponse à un incident grave, combler les lacunes relevées dans les politiques internes du ministère de l’Éducation et améliorer les mécanismes de sécurité et de surveillance dans tous les ministères et avec la GRC.

On a préparé un plan de formation détaillé pour l’ensemble du personnel scolaire sur la prévention, la détection et le signalement d’incidents graves qui portent préjudice aux élèves, ce qui marque une étape cruciale. On commencera cet été la formation des directeurs d’école, laquelle devrait être terminée avant le début de la prochaine année scolaire. Le personnel scolaire aura accès à des ressources éducatives ainsi qu’à des documents portant expressément sur le Yukon qu’on est en train de finaliser.

D’autres progrès majeurs ont été réalisés depuis la publication du plan d’action en février 2022, notamment : 

  • on a créé un comité consultatif des parents de l’École élémentaire de Hidden Valley dont les réunions, aussi bien celles qui ont déjà eu lieu que celles qui sont planifiées, ont pour but de faire le point sur ce qui a été fait et s’informer du travail qui est à poursuivre; 

  • l’élaboration d’une ébauche de politique sur la prévention et le signalement des incidents graves dans les écoles va bon train; 

  • on travaille à la mise sur pied d’un comité sur les incidents graves au sein de la fonction publique qui veillera à ce que les interventions en cas d’incidents graves impliquant des fonctionnaires soient appropriées et bien coordonnées. 

Les ministères de l’Éducation, de la Justice et de la Santé et des Affaires sociales continueront à travailler en étroite collaboration avec la Commission de la fonction publique, la Direction de la condition féminine et de l’équité des genres, le ministère du Conseil exécutif et la GRC afin d’orienter les changements systémiques qui sont nécessaires pour nous permettre d’honorer les autres engagements que nous avons pris.

 

Ce travail aura des retombées d’une importance capitale. Nous sommes heureux de faire part au public des progrès réalisés et sommes conscients qu’il reste beaucoup de travail à faire pour rétablir la confiance dans notre capacité à réagir à des incidents pouvant survenir dans le milieu scolaire yukonnais. Nous avons pris et continuerons de prendre des mesures tangibles qui auront une incidence positive, non seulement au sein des communautés scolaires du Yukon, mais aussi de tous les secteurs de la fonction publique du territoire. Nous nous engageons à publier d’autres mises à jour dans les mois qui viennent.

Sandy Silver, premier ministre

En bref 
  • Le plan d’action contient 23 engagements en lien avec les sept recommandations du rapport indépendant déposé en janvier 2022. 

  • Le comité chargé d’assurer le suivi en ce qui a trait au plan d’action se compose des sous-ministres de l’Éducation, de la Justice, de la Santé et des Affaires sociales, de la Commission de la fonction publique, de la Direction de la condition féminine et de l’équité des genres et du Conseil exécutif. 

  • Le plan d’action a été renommé à la demande de la direction de l’École élémentaire de Hidden Valley. Le nouveau nom reflète le fait que les politiques et les changements qui y sont prévus visent à accroître la sécurité dans toutes les écoles du Yukon.

  • Les délais de mise en œuvre des diverses mesures vont de trois mois à plus d’un an pour celles qui sont plus complexes. 

Renseignements 

Jacob Wilson
Communications
Conseil des ministres
867-332-7627
[email protected]


Alexis Miller
Communications
Ministère du Conseil exécutif
867-456-6507
[email protected]


Sophie Best
Communications
Ministère de l’Éducation
867-332-6225
[email protected]

Numéro du communiqué: 
22-242