Faites analyser votre eau potable

L’eau destinée à l’usage domestique doit provenir d’un approvisionnement en eau salubre.

Par usage domestique, on entend :

  • boire;
  • cuisiner;
  • se brosser les dents;
  • laver la vaisselle.

L’eau de votre puits doit être exempte de produits chimiques ou de micro-organismes, comme les bactéries, les virus et les protozoaires. Ces micro-organismes peuvent provoquer des maladies ou poser des risques sanitaires pour vous ou votre famille.

Analysez l’eau de votre puits

L’analyse de l’eau de votre puits vous donne une meilleure idée de la qualité de votre eau et vous indique si elle est potable. Ce n’est pas parce que l’eau du puits de votre voisin est salubre que votre eau l’est aussi. Parfois, des puits distants de quelques mètres ont une qualité d’eau totalement différente.

Les éléments qui ont une incidence sur la qualité de l’eau potable comprennent :

  • les différences dans la géologie locale de surface et souterraine (par exemple, les croûtes de la roche-mère);
  • la profondeur du puits (par exemple, les puits peu profonds sont plus vulnérables au ruissellement des eaux de surface);
  • la construction du puits (par exemple, le tubage peut ne pas être scellé).

Quelles analyses faut-il effectuer et à quelle fréquence?

Analyses bactériologiques

Vous pouvez savoir si l’eau de votre puits est contaminée en effectuant des analyses pour détecter la présence de bactéries comme les coliformes totaux ou E. coli. La contamination par des micro-organismes peut provenir de nombreuses sources, par exemple :

  • le sol;
  • l’agriculture;
  • les excréments d’animaux à sang chaud (les humains, les chiens, etc.);
  • une fosse septique défectueuse.

Un résultat d’analyse satisfaisant signifie qu’aucune preuve de contamination n’a été trouvée dans votre échantillon d’eau.

Les nouveaux puits doivent faire l’objet d’analyses de dépistage des bactéries et des produits chimiques avant d’être utilisés. L’eau de puits doit faire l’objet d’une analyse de dépistage des bactéries au moins une fois l’an.

Analyses chimiques

L’analyse des caractéristiques chimiques et physiques courantes peut donner une indication de la qualité de l’eau potable. L’eau doit être conforme aux Recommandations pour la qualité de l’eau potable au Canada.

Trente paramètres chimiques et physiques doivent faire l’objet d’une analyse.

En voici une liste :

  • analyses physiques;
  • anions dissous;
  • métaux totaux;
  • couleur;
  • alcalinité;
  • aluminium;
  • chrome;
  • mercure;
  • conductivité;
  • chlore;
  • arsenic;
  • cuivre;
  • potassium;
  • solides dissous;
  • fluor;
  • baryum;
  • fer;
  • sélénium;
  • dureté totale;
  • sulfate;
  • bore;
  • plomb;
  • sodium;
  • pH;
  • nitrate;
  • azote;
  • cadmium;
  • magnésium;
  • uranium;
  • turbidité;
  • nitrite;
  • azote;
  • calcium;
  • manganèse;
  • zinc.

Vous pouvez inclure des analyses supplémentaires si vous pensez que d’autres produits chimiques ont pu contaminer votre puits. Par exemple, des hydrocarbures pourraient être présents à la suite d’un déversement de combustible.

Au départ, l’eau de puits doit faire l’objet d’analyses de la contamination pendant deux années consécutives. S’il n’y a pas de problème et qu’il n’y a pas de changement significatif dans la chimie de l’eau d’une année à l’autre, les analyses peuvent alors être effectuées tous les 5 ans.

Où pouvez-vous faire analyser votre eau potable?

Analyses bactériennes

L’eau peut faire l’objet d’analyses de dépistage des bactéries au Laboratoire d’analyse de l’eau potable du Service d’hygiène du milieu. Ce laboratoire est situé au 2 Hospital Road à Whitehorse. Le service est gratuit. Le laboratoire effectue des analyses spécifiques pour les coliformes totaux et E. coli.

Vous devrez prendre des dispositions pour obtenir une bouteille d’échantillonnage appropriée et un formulaire avec des instructions d’échantillonnage. Vous pouvez vous rendre au bureau ou téléphoner au 867-667-8391 ou (sans frais) au 1-800-661-0408, poste 8391.

Les échantillons pour l’analyse bactérienne doivent être conservés à une température inférieure à 10 degrés Celsius, mais pas congelés. Cette température doit être maintenue pendant l’entreposage et le transport vers le laboratoire. Les échantillons doivent être livrés dans les 24 heures suivant leur prélèvement.

Analyses chimiques, physiques et radiologiques

À l’heure actuelle, le Yukon ne compte pas de laboratoire qui effectue des analyses des paramètres chimiques, physiques et radiologiques de l’eau potable.

L’analyse de ces paramètres et le dépistage des bactéries peuvent être réalisés dans des laboratoires agréés en Colombie-Britannique et en Alberta. Le laboratoire d’analyse de l’eau que vous choisirez vous fournira des bouteilles, des formulaires et des directives pour l’échantillonnage.

Vous devrez payer des frais d’expédition et d’analyse. Le coût des analyses pour les 30 paramètres communs avoisine souvent les 200 $, plus les frais d’expédition. Vous pouvez faire appel à une entreprise locale pour prélever un échantillon de votre eau potable et la faire analyser.

Les sociétés de conseil en environnement et d’ingénierie sont des entreprises qui peuvent offrir ce service.

Que devez-vous faire en cas de problème avec votre eau potable?

Les coliformes totaux et E. coli peuvent découler de problèmes dans le puits.

Par exemple :

  • tubage fissuré;
  • une mauvaise étanchéité autour de la tête de puits;
  • problèmes dans le circuit de distribution.

La présence de ces bactéries peut également résulter d’un prélèvement incorrect de l’échantillon. Vous devrez peut-être procéder à un nouvel échantillonnage pour confirmer les résultats.

Souvent, la désinfection du puits permet de résoudre le problème.

Dans certains cas, l’apport de correctifs au puits ou l’installation d’un système de traitement de l’eau peuvent être nécessaires.

La présence d’E. coli indique une contamination par des matières fécales d’origine humaine ou animale. Une telle contamination peut causer de graves problèmes de santé, aigus ou à long terme.

En cas de présence d’E. coli, nous vous conseillons de faire bouillir votre eau ou d’utiliser de l’eau en bouteille.

Même si votre eau potable a une apparence, un goût et une odeur agréables, elle peut contenir des bactéries ou des produits chimiques susceptibles de causer des problèmes de santé. La consommation à long terme d’eau de puits contenant un excès d’arsenic ou d’uranium peut entraîner des problèmes de santé.

Essayez de réduire ces concentrations ou utilisez une autre source d’eau potable. Si vous en avez besoin, vous pouvez recourir à la livraison d’eau, à l’eau en bouteille ou creuser un nouveau puits à un autre endroit.

Le Yukon est riche en gisements minéraux, il n’est donc pas surprenant que ses eaux souterraines puissent contenir des produits chimiques, tels que l’arsenic et l’uranium. Les concentrations de ces éléments dépassent parfois celles indiquées dans les Recommandations pour la qualité de l’eau potable au Canada.

Renseignements: 

Si vous avez des questions sur l’eau potable, envoyez un courriel à [email protected], composez le 867-667-8391 (numéro sans frais au Yukon : 1-800-661-0408, poste 8391) ou passez au bureau des Services d’hygiène du milieu au 2 Hospital Road à Whitehorse.