Informations antérieures

La page contient des informations inactuelles. Les données les plus récentes sur la campagne de vaccination se trouvent ici.

Stratégie de vaccination du Yukon contre la COVID 19

Si vous avez des questions d’ordre médical ou que vous vous sentez malade, composez le 811 ou utilisez notre outil d’autoévaluation.

Prendre rendez-vous pour recevoir le vaccin contre la COVID-19.

Ci-dessous des informations sur la stratégie et la vaccination :

Stratégie de vaccination du Yukon
  • Le Yukon recevra suffisamment de doses pour vacciner 75 % de sa population adulte au cours des trois premiers mois de 2021.
  • Selon les prévisions relatives à l’acceptation du vaccin, tous les Yukonnais adultes qui le souhaitent pourraient se faire vacciner pendant cette période.

La stratégie de vaccination comporte trois grands objectifs

  • Faire en sorte que le vaccin contre la COVID-19 soit distribué de façon sûre et efficace parmi la population du Yukon.
  • Veiller à ce qu’il n’y ait aucun obstacle à l’accessibilité du vaccin.
  • Instaurer et maintenir la confiance du public à l’égard de la vaccination et du vaccin contre la COVID-19.

Au nombre des populations du Yukon jugées prioritaires, mentionnons :

  • les résidents et le personnel des structures d’accueil (établissements de soins prolongés, foyers de groupe, refuges);
  • les travailleurs de la santé, y compris les employés des milieux de soins et ceux des services de soutien direct aux patients et aux clients;
  • les personnes de plus de 80 ans ne vivant pas dans un établissement de soins prolongés;
  • les Yukonnais qui vivent dans une localité rurale et éloignée, y compris les membres des Premières nations.
Stratégie de vaccination du Yukon contre la COVID 19 : renseignements généraux

Depuis que la pandémie de COVID 19 a été déclarée en mars 2020, le développement de vaccins sûrs et efficaces destinés à endiguer la transmission du virus figure au rang des priorités mondiales. Grâce aux percées scientifiques et technologiques et à la vague de coopération inégalée à laquelle on assiste, un vaccin contre la COVID 19 sera prêt beaucoup plus tôt qu’on ne l’aurait cru possible.

Le Yukon est maintenant prêt à distribuer efficacement et en toute sécurité les vaccins contre la COVID 19 sur son territoire.

L’immunisation généralisée : notre meilleur outil pour protéger la population du Yukon

Avec l’arrivée d’un vaccin sûr et efficace, nous pourrons enfin réduire la transmission du virus à l’origine de la COVID 19, de maladies associées et de décès. Avec le temps, grâce à l’immunisation généralisée, les Yukonnais pourront se libérer graduellement des contraintes qui leur sont imposées, comme le décrit Une voie à suivre : Le plan du Yukon pour lever les restrictions liées à la COVID 19.

Vous pouvez consulter ou télécharger les documents ci-dessous :

But

Pour protéger tout le monde et freiner la propagation de la COVID 19, les Yukonnais devront :

  • avoir facilement accès au vaccin;
  • décider personnellement de l’accepter.

La Stratégie de vaccination contre la COVID 19 du Yukon vise à ce que tous les adultes du Yukon qui souhaitent se faire vacciner contre la COVID 19 aient accès au vaccin et, par la coalition des divers groupes, que le plus grand nombre possible de personnes soient vaccinées en vue de ralentir la transmission du virus.

Principes

Les principes sur lesquels repose notre stratégie sont adaptés du Plan de vaccination du Canada contre la COVID 19 : sauver des vies et protéger les moyens de subsistance.

Prise de décision fondée sur des données scientifiques

Nos décisions relatives à l’utilisation de vaccins contre la COVID 19 reposeront sur les éléments suivants :

  • les données scientifiques disponibles;
  • les conclusions d’un examen réglementaire indépendant;
  • l’avis de spécialistes de la médecine et d’autres champs d’expertise, notamment le Comité consultatif national de l’immunisation;
  • l’avis des comités de l’immunisation provinciaux et territoriaux (composés des médecins hygiénistes en chef du palier fédéral, des provinces et des territoires).

Il est essentiel que la prise de décision soit fondée sur des données scientifiques pour que le public puisse faire confiance aux mécanismes liés aux vaccins, soit :

  • leur approbation;
  • l’approvisionnement;
  • leur administration;
  • la surveillance des effets secondaires.

Transparence

Pour conserver la confiance du public, nous fournirons de l’information fiable, complète et transparente sur tous les aspects se rattachant aux vaccins, notamment sur :

  • leur développement;
  • leur évaluation;
  • leur utilisation recommandée;
  • leur surveillance et leur contrôle.

La population obtiendra toute l’information voulue sur les vaccins contre la COVID 19 et les programmes de vaccination, car nous transmettrons tout ce que nous savons aux gouvernements des Premières nations, aux municipalités, aux collectivités et aux intervenants.

Chacune de nos communications renforcera la confiance du public à l’égard de notre stratégie de vaccination et du vaccin contre la COVID 19. Le personnel qui administre les vaccins s’exprimera en termes simples et se montrera respectueux de la culture des clients.

Cohérence et capacité d’adaptation

Tous les ordres de gouvernement sont conscients que leurs démarches et leurs communications relatives à la vaccination doivent être cohérentes, mais aussi qu’ils devront être en mesure d’adapter leurs plans et le déroulement des campagnes de vaccination en fonction des circonstances.

Pour commencer, seul un petit stock de vaccins sera disponible. Aussi le gouvernement fédéral, les provinces et les territoires travaillent-ils de concert avec les dirigeants des peuples autochtones, inuits et métis pour mettre en place une procédure de partage des vaccins simple et transparente dans l’ensemble du Canada. Les gouvernements provinciaux et territoriaux sont responsables de la distribution des vaccins à leurs populations respectives.

Nous ne manquerons pas de demander leur avis aux experts avant de prendre des décisions sur les questions suivantes :

  • les groupes à vacciner en priorité alors que les stocks de vaccins sont limités;
  • l’utilisation recommandée des vaccins autorisés au Canada.

Impartialité et équité

Toute notre approche de la vaccination repose sur un accès équitable au vaccin. De plus amples explications sur ce principe se trouvent dans le cadre d’attribution fédéral, provincial et territorial des vaccins. Nous avons à cœur de garantir l’équité de l’accès aux vaccins sur le territoire. La population et les collectivités du Yukon ont des besoins bien particuliers, et nous sommes conscients que notre plan de vaccination devra répondre à ces besoins variés.

Apport du public

La population se trouve au centre de tout programme de vaccination efficace. Le gouvernement du Yukon devra se concerter avec les gouvernements des Premières nations, les collectivités, les organismes non gouvernementaux et les intervenants pour mettre en œuvre avec efficacité la Stratégie de vaccination du Yukon contre la COVID 19.

Surveillance et rapports de suivi

Pour mettre en place une campagne de vaccination efficace pour contrer la pandémie, il est essentiel d’avoir accès rapidement à l’information. Chacun des éléments du système de santé canadien a besoin de données fiables et à jour afin de surveiller le déroulement du programme et d’éclairer la prise de décision.

Nous nous engageons à mettre en place des mécanismes efficaces de surveillance et de diffusion des données de base, c’est-à-dire sur :

  • la distribution des vaccins;
  • leur administration;
  • leur innocuité et leur efficacité.

Ces données fiables et à jour faciliteront la distribution et l’utilisation des vaccins dans l’ensemble du territoire canadien. Ainsi, le Yukon et le Canada tout entier pourront en tirer profit.

Sécurité culturelle et humilité

C’est un fait notoire, l’histoire et la culture du Canada sont entachées par le colonialisme et le racisme. Beaucoup de groupes autochtones et de leurs membres en ont subi de profonds traumatismes, dont certains attribuables à des maladies transmissibles. Compte tenu des inégalités avérées en matière de soins de santé dans les collectivités autochtones, la COVID 19 comporte un risque énorme et bien particulier pour ces populations. Aussi est-il indispensable de mettre en place des plans communautaires afin d’éliminer les obstacles à l’accessibilité du vaccin pour les peuples autochtones du Yukon.

Point saillant de la Stratégie : une situation en évolution constante

Au cours des semaines et des mois à venir, nous en saurons en plus sur :

  • les vaccins disponibles;
  • leur distribution;
  • les différents aspects logistiques.

Ces nouvelles informations auront certainement une incidence sur nos plans opérationnels, mais la Stratégie de vaccination du Yukon contre la COVID 19 n’en demeurera pas moins le document phare de toutes nos démarches. Notre stratégie a été mise au point à la lumière des meilleures ressources et données disponibles au moment de sa préparation.

Point saillant de la Stratégie : vaccins disponibles

Les trois territoires canadiens recevront le vaccin de Moderna. Cette attribution est fondée sur les recommandations du Comité consultatif national de l’immunisation et du Comité consultatif spécial et sur les négociations du gouvernement fédéral et de ses pendants provinciaux et territoriaux.

Essais cliniques

Moderna a terminé tous ses essais cliniques et Santé Canada a approuvé le vaccin le 23 décembre 2020. 

Posologie

Le vaccin doit être administré en deux doses (injections) à 28 jours d’intervalle, à plus ou moins 7 jours près. Tous les Yukonnais devront continuer de respecter les six mesures de protection en plus de porter le masque tant et aussi longtemps qu’un nombre suffisant de personnes n’auront pas reçu toutes les doses du vaccin. Le médecin hygiéniste en chef du Yukon continuera de publier régulièrement des points d’information pour informer la population des changements apportés aux consignes de santé publique.

Entreposage et transport du vaccin

Les vaccins doivent toujours être entreposés et transportés au frais ou sous le point de congélation. Le vaccin de Moderna doit être entreposé et transporté à -20 degrés Celsius. Ça tombe bien, les conditions naturelles du Yukon répondent très bien à cette exigence.

Au départ, il se peut que les vaccins soient approuvés uniquement pour les personnes de plus de 18 ans. En effet, jusqu’à maintenant, aucun vaccin contre la COVID 19 n’a été approuvé pour les enfants et les femmes enceintes parce que les essais cliniques pour ces groupes de personnes ne sont pas encore terminés. Nous continuerons de surveiller de près l’avancement du processus d’approbation et nous tiendrons la population informée de tout changement dans ce dossier.

Nous mettons à profit notre savoir-faire en matière de campagnes de vaccination, contre la grippe notamment, pour bien planifier l’entreposage et la distribution des vaccins. Nous avons entièrement confiance en notre plan de distribution du vaccin de Moderna contre la COVID 19.

Point saillant de la Stratégie : quantité disponible

Le Yukon et les autres territoires devraient recevoir suffisamment de doses pour vacciner 75 % de la population âgée de plus de 18 ans pendant la période du 1er janvier au 31 mars 2021.

Bien que notre objectif soit de vacciner toute la population, il va de soi que les Yukonnais n’accepteront pas tous de recevoir le vaccin. Aussi les doses attribuées au Yukon pendant les trois premiers mois de 2021 devraient-elles suffire pour vacciner tous les adultes qui choisissent de l’être. Dans l’éventualité où plus de 75 % des adultes du Yukon décidaient de se faire vacciner, un autre lot de vaccins arrivera au deuxième trimestre de 2021.

Point saillant de la Stratégie : une approche graduelle

Tous les Yukonnais qui souhaitent recevoir le vaccin y auront accès. Nous adopterons une approche graduelle de la distribution et de l’administration du vaccin. Cette approche sera déterminée par les impératifs logistiques et aura pour but de s’assurer que les bénéficiaires prioritaires sont les premiers à avoir accès au vaccin.

Nos plans opérationnels resteront flexibles pour assurer une administration efficace du vaccin, c’est-à-dire les plans par lesquels nous assurerons l’entreposage, la distribution et l’administration du vaccin conformément aux exigences du fabricant et de Santé Canada.

Nous ne manquerons pas de transmettre aux gouvernements des Premières nations, aux municipalités, aux collectivités et aux intervenants toute information nouvelle concernant la distribution du vaccin et les quantités reçues.

Objectifs

Maintenant que le vaccin a reçu l’approbation réglementaire de Santé Canada et qu’il est disponible au Yukon, nous nous appliquerons à atteindre nos trois objectifs principaux pour garantir l’accessibilité du vaccin pour tous les Yukonnais qui désirent le recevoir :

  • veiller à ce que le vaccin contre la COVID 19 soit distribué de façon sûre et efficace parmi la population du Yukon;
  • veiller à ce qu’il n’y ait aucun obstacle à l’accès au vaccin contre la COVID 19;
  • instaurer et maintenir la confiance du public à l’égard de la vaccination et du vaccin contre la COVID 19.
Objectif 1 : la distribution sûre et efficace du vaccin

Nous nous engageons à ce que le vaccin contre la COVID 19 soit distribué de façon sûre et efficace dans l’ensemble du territoire. Il s’agit pourtant là d’un véritable défi logistique nécessitant la collaboration d’une multitude de gouvernements des Premières nations, d’administrations municipales et de ministères du gouvernement du Yukon.

Cet effort de concertation sera dirigé par le ministère de la Santé et des Affaires sociales, qui fera appel au savoir-faire des intervenants suivants :

  • le programme de vaccination du Yukon;
  • le Centre de lutte contre les maladies transmissibles du Yukon;
  • les 14 centres de santé communautaires;
  • les trois hôpitaux administrés par la Régie des hôpitaux du Yukon.

À ce titre, les retours d’expérience de nos centres de dépistage de la COVID 19 et de nos cliniques de vaccination contre la grippe auront une valeur inestimable.

Ligne de conduite pour assurer la distribution sûre et efficace du vaccin

Tirer profit des partenariats et de l’expertise en place

La distribution du vaccin contre la COVID 19 dans l’ensemble du territoire fera appel aux partenariats en place et à l’expertise des intervenants clés. Chaque année, nos partenaires du système de santé se coalisent pour distribuer et administrer des milliers de doses de vaccin à la population. Cette année, la clinique de vaccination contre la grippe située à Whitehorse a préparé un plan type pour administrer le vaccin contre la COVID 19. Plus de 14 000 Yukonnais ont ainsi été vaccinés sur une période de six semaines. Le succès de cette clinique de vaccination nous aidera à bien camper notre stratégie de vaccination contre la COVID 19.

La distribution sûre et efficace du vaccin contre la COVID 19 fera appel aux partenaires suivants :

  • le personnel infirmier de la santé publique et des soins primaires;
  • le personnel des centres de santé communautaires;
  • l’équipe des mesures d’urgence de Santé et Affaires sociales;
  • l’Organisation des mesures d’urgence des Services aux collectivités;
  • le personnel de la Régie des hôpitaux du Yukon;
  • d’autres partenaires du système de santé.

Nous mettrons également d’autres partenaires locaux et fédéraux à contribution, dont l’Agence de la santé publique du Canada.

Mettre sur pied des cliniques de vaccination

Des cliniques de vaccination seront mises sur pied pour assurer la distribution sûre et efficace du vaccin contre la COVID 19. Ces cliniques seront tenues par des professionnels de la santé, plus particulièrement par du personnel infirmier et des employés spécialement embauchés la pandémie de COVID 19, par exemple pour assurer :

  • la surveillance des lieux;
  • le dépistage;
  • le nettoyage.

En centralisant ces activités, nous pourrons nous assurer du sérieux des évaluations des risques et du respect des six mesures de protection, du port du masque et de la distance physique.

Faciliter la distribution du vaccin

Le gouvernement fédéral et le fabricant organiseront le transport du vaccin contre la COVID 19 au Yukon. La distribution à l’échelle pancanadienne sera gérée par le Centre national des opérations de vaccination contre la COVID 19. Pour garantir l’innocuité et la traçabilité du vaccin, nous nous sommes par ailleurs associés à des spécialistes de la logistique de la Force opérationnelle interarmées (Nord) qui nous aident dans nos efforts de planification.

Surveillance de la vaccination et rapports de suivi

Les vaccins contre la COVID 19 sont soumis à la même procédure d’approbation rigoureuse de Santé Canada que les autres vaccins. Cette procédure prévoit notamment un système de surveillance des effets secondaires suivant la vaccination qui sert à vérifier l’innocuité et l’efficacité du vaccin. Grâce à ce système, nous pourrons également déterminer à quel moment nous aurons atteint le taux de vaccination nécessaire pour ralentir la transmission du virus.

Il faut assurer un suivi de la vaccination pour différentes raisons :

  • administrer la deuxième dose en temps voulu;
  • dénombrer la population vaccinée;
  • prendre note des résultats de l’immunisation et de ses effets secondaires.

Nous disposons d’un système d’information électronique unique (Panorama) dont nous nous servons pour tenir un registre des vaccins administrés et l’inventaire des stocks de vaccins. Comme pour les autres vaccins, une surveillance de l’innocuité du vaccin contre la COVID 19 sera réalisée à l’échelle territoriale, provinciale, nationale et internationale. Les gouvernements mettront alors en commun les résultats de leurs activités de surveillance.

En cas de problèmes de sécurité, nous prendrons avec Santé Canada les mesures qui s’imposent, notamment en faire part au public et veiller à atténuer les risques.

Objectif 2 : un accès sans obstacle au vaccin

Nous nous engageons à faire en sorte que tous les adultes du Yukon qui souhaitent se faire vacciner contre la COVID 19 aient accès au vaccin. Nous tenons à ce qu’il n’y ait aucun obstacle à son accessibilité pour qui que ce soit.

Ligne de conduite pour garantir l’accès au vaccin

Offrir gratuitement le vaccin aux Yukonnais

Le vaccin sera gratuit pour la population du Yukon. Notre gouvernement et le gouvernement du Canada assumeront l’entièreté des coûts associés au vaccin :

  • les doses;
  • les fournitures;
  • leur transport;
  • leur administration.

Offrir le vaccin à plusieurs endroits

Nous nous engageons à apporter le vaccin jusqu’aux collectivités au moyen de cliniques de vaccination mobiles. Tous les adultes qui désirent recevoir le vaccin pourront alors se faire vacciner. En étroite collaboration avec les centres de santé communautaires, les gouvernements des Premières nations, les collectivités et les organismes non gouvernementaux, nous mettrons tout en œuvre pour que chaque adulte qui le  souhaite puisse recevoir le vaccin. Nous offrirons notamment des services de transport et d’accompagnement pour les Yukonnais qui ont besoin d’aide pour obtenir le vaccin. Par des communications ciblées pour chaque localité, nous veillerons à ce que la population soit mise au courant de la date et du lieu de la vaccination.

À Dawson et à Watson Lake, nous mettrons à contribution les ressources de la Régie des hôpitaux du Yukon. À Whitehorse, la majorité des vaccins seront administrés à une clinique de vaccination, selon le modèle de clinique de vaccination contre la grippe de 2020 de Whitehorse.

En ce qui concerne les résidents des établissements de soins prolongés et les personnes confinées chez elles qui reçoivent des soins à domicile, la vaccination aura lieu à leur résidence. Nous leur éviterons ainsi un voyage non essentiel et protégerons du même coup nos citoyens vulnérables.

Nous travaillons à l’élaboration de plans opérationnels en vue de réduire les obstacles auxquels sont confrontés d’autres groupes vulnérables, comme :

  • les personnes dont la situation de logement est précaire;
  • les clients des services sociaux du Yukon en général.

Nous pourrions, par exemple, ouvrir des cliniques de vaccination additionnelles.

Coordonner le calendrier de vaccination et l’ordre de répartition

Pour vacciner autant de personnes que possible et ainsi réduire le taux de transmission du virus, il nous faut organiser soigneusement notre calendrier de vaccination. L’objectif est de traiter toute la population adulte du Yukon aussi rapidement que possible.

Des renseignements détaillés sur l’ordre dans lequel les localités recevront le vaccin (c’est-à-dire l’ordre de répartition) seront communiqués lors des échanges courants avec les gouvernements des Premières nations et les intervenants principaux. Les décisions en la matière dépendront des facteurs suivants :

  • l’arrivée des stocks et les quantités reçues;
  • les impératifs de distribution du vaccin dans l’ensemble du territoire.

Personnes à vacciner en priorité

D’après nos estimations, nous recevrons suffisamment de doses entre le 1er janvier et le 31 mars 2021 pour vacciner 75 % de la population adulte. Cela dit, la stratégie du Yukon prévoit un ordre de distribution du vaccin aux populations jugées prioritaires dès que les premiers stocks arriveront.

Le Comité consultatif national de l’immunisation et le Comité consultatif spécial ont émis des directives pour la détermination des populations prioritaires.

Nous établirons notre ordre de priorité en consultation avec le médecin hygiéniste en chef du Yukon. Nos décisions seront fondées sur le portrait épidémiologique de la pandémie au moment de la réception du vaccin.

Au nombre des populations du Yukon jugées prioritaires, mentionnons:

  • les résidents et le personnel des structures d’accueil qui fournissent des soins aux personnes âgées et aux populations vulnérables (établissements de soins prolongés, foyers de groupe, refuges);
  • les travailleurs de la santé, y compris les employés des milieux de soins et ceux des services de soutien direct aux patients et clients;
  • les personnes âgées de plus de 80 ans qui vivent en dehors d’un établissement de soins prolongés;
  • les personnes âgées de 65 à 80 ans;
  • les personnes qui vivent dans une localité rurale et éloignée, y compris les membres des Premières nations.

Nous annoncerons la marche à suivre pour la vaccination des groupes prioritaires et de la population adulte à mesure que nos plans opérationnels et logistiques se préciseront.

Objectif 3 : confiance du public à l’égard de la vaccination et du vaccin

Pour que cette campagne de vaccination porte ses fruits, les Yukonnais doivent être convaincus que les vaccins sont sûrs et efficaces, et doivent être en mesure de comprendre les décisions de leur gouvernement quant aux populations prioritaires et à l’ordre de réception du vaccin. Les Yukonnais ont besoin d’information digne de confiance pour pouvoir prendre des décisions éclairées sur la vaccination.

Ligne de conduite pour instaurer la confiance du public à l’égard de la vaccination et du vaccin

Faire preuve de franchise et de transparence

En partenariat avec les intervenants suivants, nous veillerons à ce que des renseignements complets, fiables et clairs sur les vaccins disponibles et nos plans de vaccination soient accessibles en tout temps :

  • les gouvernements des Premières nations;
  • les professionnels de la santé;
  • les intervenants.

Les Yukonnais disposeront de l’information la plus juste et la plus récente qui soit pour se protéger et protéger leur famille. Cette information sera diffusée par divers moyens :

  • des communiqués de presse;
  • des mises à jour sur le site Yukon.ca;
  • une campagne d’information grand public diffusée à la radio, dans les médias imprimés et sur les réseaux sociaux.

Nous inviterons les Yukonnais à se renseigner sur la situation par l’intermédiaire de sources fiables, par exemple :

Diffuser les données scientifiques sur le vaccin

S’il est important de mettre rapidement la main sur un vaccin, tous les vaccins doivent néanmoins passer par un processus rigoureux d’essais cliniques en plusieurs étapes destiné à en vérifier la qualité et l’efficacité. Santé Canada dispose d’un système réglementaire de première catégorie qui a fait ses preuves et fait appel à des protocoles de sécurité éprouvés pour déterminer si les vaccins sont sûrs et efficaces pour prévenir la propagation de la maladie ciblée.

Les Yukonnais peuvent avoir l’esprit tranquille : nous possédons un excellent système de surveillance des effets secondaires suivant la vaccination par lequel nous pourrons surveiller l’innocuité et l’efficacité des vaccins contre la COVID 19. Nous ne manquerons pas de communiquer toute information existante et nouvelle sur les vaccins dès que nous en saurons plus nous-mêmes.

Mettre les Yukonnais à contribution

Pour que cette stratégie réussisse, tous les Yukonnais devront mettre la main à la pâte. Pour que la Stratégie de vaccination du Yukon contre la COVID 19 réponde réellement aux besoins de la population et des communautés, nous consulterons les intervenants suivants :

  • les gouvernements et les dirigeants des Premières nations;
  • les collectivités et les municipalités;
  • les organismes non gouvernementaux;
  • les fournisseurs de soins de santé;
  • le grand public.

Nous veillerons à ce que les partenaires et les intervenants soient tenus informés tout au long du processus, mais aussi à ce qu’ils puissent s’exprimer sur le déroulement de la Stratégie et y participer.

Considérations d’ordre national et projections concernant l’approvisionnement

Approche de vaccination nationale

La vaccination contre la COVID 19 nécessite une étroite collaboration entre les divers ordres de gouvernement, les peuples autochtones, les spécialistes et les partenaires de tout le pays. Le gouvernement du Canada dirigera les démarches nationales de vaccination, mais collaborera avec les provinces et les territoires pour s’assurer de leur cohérence et de leur équité.

Le gouvernement fédéral sera responsable de ce qui suit :

  • l’approvisionnement en vaccins;
  • leur autorisation et l’approbation de leur utilisation;
  • leur distribution aux provinces et territoires, pour leur compte;
  • la formulation de directives et de recommandations sur l’utilisation des vaccins;
  • la surveillance à l’échelle nationale et les rapports connexes.

Innocuité et efficacité des vaccins contre la COVID 19

Santé Canada dispose d’un système d’approbation de premier ordre et digne de confiance pour s’assurer de l’innocuité et de l’efficacité des vaccins. Les essais cliniques constituent un élément central de ce processus de vérification. Les sujets des essais cliniques :

  • sont triés sur le volet;
  • se voient administrer le vaccin, puis;
  • sont ensuite placés sous étroite observation.

Avant d’être approuvé par Santé Canada, un vaccin doit passer par plusieurs phases d’essais cliniques et démontrer ainsi :

  • son innocuité;
  • son efficacité;
  • sa qualité.

Comme pour les autres vaccins, la prise de décision concernant l’utilisation de vaccins contre la COVID 19 en territoire canadien repose sur les éléments suivants :

  • les données scientifiques disponibles;
  • les conclusions d’un examen réglementaire indépendant;
  • l’avis de spécialistes (dont le Comité consultatif national de l’immunisation).

Santé Canada a déjà reçu des demandes d’autorisation pour plusieurs vaccins et les examens réglementaires progressent bien.

Immunité de masse

On parle d’immunité de masse, ou d’« immunité collective », lorsqu’une proportion suffisante d’une population donnée a été vaccinée et que la chaîne de transmission est interrompue. Le pourcentage de personnes devant être vaccinées pour atteindre l’immunité collective varie d’une maladie à l’autre. Pour la rougeole, par exemple, environ 95 % de la population doit être vaccinée. Ainsi, les 5 % restants seront protégés parce que la rougeole ne pourra se propager parmi les personnes qui ont reçu le vaccin. Pour la polio, le seuil à atteindre est d’environ 80 % de la population.

Nous ne connaissons pas encore le pourcentage requis pour atteindre l’immunité collective contre la COVID 19. À l’heure actuelle, on estime que 75 % de la population devrait être vaccinée pour atteindre une certaine immunité collective.

Stratégie nationale d’attribution et de répartition

Il y aura suffisamment de doses pour vacciner tous les Canadiens au cours de la prochaine année, mais le premier lot de vaccin couvrant la période du 1er janvier au 31 mars 2021 (Volet 1) ne permettra de vacciner qu’environ trois millions de personnes. Cette estimation tient compte des deux vaccins contre la COVID 19, soit ceux de Moderna et de Pfizer.

Étant donné que les stocks de vaccins disponibles pour la période du 1er janvier au 31 mars 2021) sont limités, une stratégie nationale d’attribution et de séquençage a été mise sur pied.

Le gouvernement fédéral et ses pendants provinciaux et territoriaux ont approuvé les lignes directrices qui encadreront l’attribution des vaccins conformément aux avis d’experts du Comité consultatif national de l’immunisation et des médecins hygiénistes en chef de tout le pays.

Prochaines étapes

La Stratégie de vaccination du Yukon contre la COVID 19 a été préparée à la lumière des plus récentes informations qui étaient alors disponibles, mais de nombreuses zones d’ombre subsistent. Aussi, à mesure que la situation évoluera, nous nous engageons à ce qui suit :

  • peaufiner les plans encadrant la logistique et le calendrier de vaccination du territoire;
  • continuer de se concerter avec les intervenants, notamment les gouvernements des Premières nations, les collectivités et les municipalités;
  • informer la population du Yukon sur le vaccin et sur la marche à suivre pour se faire vacciner.
Conclusion

L’immunisation généralisée constitue notre meilleur outil pour protéger la population canadienne contre la COVID 19. Tous les Canadiens admissibles auront accès au vaccin en 2021, mais le Yukon et les deux autres territoires canadiens sont privilégiés et se verront attribuer des doses pour tous leurs citoyens qui désirent se faire vacciner entre le 1er janvier et le 31 mars 2021.

La Stratégie de vaccination du Yukon contre la COVID 19 décrit sommairement la façon dont les vaccins seront distribués sur notre territoire. Toutefois, l’information que nous transmet le gouvernement du Canada change de jour en jour. Aussi avons-nous conçu notre stratégie de manière à pouvoir l’adapter à mesure que les plans d’action changent et en fonction des difficultés qui pourraient se dresser sur notre route au cours des semaines et des mois à venir.

Que les Yukonnais soient rassurés. Dès que nous obtiendrons de nouvelles informations de source fiable, nous leur en ferons part.

Il est essentiel que les Yukonnais aient accès à un vaccin sûr et efficace contre la COVID-19, mais il est tout aussi important qu’ils continuent de se protéger les uns les autres. Tous, sans exception, nous devons continuer à :

  • respecter les six mesures de protection et le port du masque;
  • suivre les mesures sanitaires, et ce, jusqu’à nouvel ordre du médecin hygiéniste en chef.

La pandémie de COVID 19 n’a pas épargné nos collectivités. Cependant, les Yukonnais de tout le territoire peuvent être fiers de la force et de la résilience dont ils font preuve pour se protéger les uns les autres. Il nous incombe à tous de lutter contre cette menace. En nous serrant les coudes, en respectant les six mesures de protection et en portant un simple masque, nous avons accompli deux exploits :

  • ralentir la propagation du virus;
  • protéger nos concitoyens et nos communautés les plus vulnérables.

Grâce aux partenariats que nous forgeons aujourd’hui dans notre riposte à la pandémie de COVID 19, notre système de santé publique et notre population tout entière renaîtront, plus forts et encore plus résilients.

  • Le Yukon recevra suffisamment de doses pour vacciner 75 % de sa population adulte au cours des trois premiers mois de 2021.
  • Selon les prévisions relatives à l’acceptation du vaccin, tous les Yukonnais adultes qui le souhaitent pourraient se faire vacciner pendant cette période.

La stratégie de vaccination comporte trois grands objectifs

  • Faire en sorte que le vaccin contre la COVID-19 soit distribué de façon sûre et efficace parmi la population du Yukon.
  • Veiller à ce qu’il n’y ait aucun obstacle à l’accessibilité du vaccin.
  • Instaurer et maintenir la confiance du public à l’égard de la vaccination et du vaccin contre la COVID-19.

Au nombre des populations du Yukon jugées prioritaires, mentionnons :

  • les résidents et le personnel des structures d’accueil (établissements de soins prolongés, foyers de groupe, refuges);
  • les travailleurs de la santé, y compris les employés des milieux de soins et ceux des services de soutien direct aux patients et aux clients;
  • les personnes de plus de 80 ans ne vivant pas dans un établissement de soins prolongés;
  • les Yukonnais qui vivent dans une localité rurale et éloignée, y compris les membres des Premières nations.

Depuis que la pandémie de COVID 19 a été déclarée en mars 2020, le développement de vaccins sûrs et efficaces destinés à endiguer la transmission du virus figure au rang des priorités mondiales. Grâce aux percées scientifiques et technologiques et à la vague de coopération inégalée à laquelle on assiste, un vaccin contre la COVID 19 sera prêt beaucoup plus tôt qu’on ne l’aurait cru possible.

Le Yukon est maintenant prêt à distribuer efficacement et en toute sécurité les vaccins contre la COVID 19 sur son territoire.

L’immunisation généralisée : notre meilleur outil pour protéger la population du Yukon

Avec l’arrivée d’un vaccin sûr et efficace, nous pourrons enfin réduire la transmission du virus à l’origine de la COVID 19, de maladies associées et de décès. Avec le temps, grâce à l’immunisation généralisée, les Yukonnais pourront se libérer graduellement des contraintes qui leur sont imposées, comme le décrit Une voie à suivre : Le plan du Yukon pour lever les restrictions liées à la COVID 19.

Vous pouvez consulter ou télécharger les documents ci-dessous :

Pour protéger tout le monde et freiner la propagation de la COVID 19, les Yukonnais devront :

  • avoir facilement accès au vaccin;
  • décider personnellement de l’accepter.

La Stratégie de vaccination contre la COVID 19 du Yukon vise à ce que tous les adultes du Yukon qui souhaitent se faire vacciner contre la COVID 19 aient accès au vaccin et, par la coalition des divers groupes, que le plus grand nombre possible de personnes soient vaccinées en vue de ralentir la transmission du virus.

Les principes sur lesquels repose notre stratégie sont adaptés du Plan de vaccination du Canada contre la COVID 19 : sauver des vies et protéger les moyens de subsistance.

Prise de décision fondée sur des données scientifiques

Nos décisions relatives à l’utilisation de vaccins contre la COVID 19 reposeront sur les éléments suivants :

  • les données scientifiques disponibles;
  • les conclusions d’un examen réglementaire indépendant;
  • l’avis de spécialistes de la médecine et d’autres champs d’expertise, notamment le Comité consultatif national de l’immunisation;
  • l’avis des comités de l’immunisation provinciaux et territoriaux (composés des médecins hygiénistes en chef du palier fédéral, des provinces et des territoires).

Il est essentiel que la prise de décision soit fondée sur des données scientifiques pour que le public puisse faire confiance aux mécanismes liés aux vaccins, soit :

  • leur approbation;
  • l’approvisionnement;
  • leur administration;
  • la surveillance des effets secondaires.

Transparence

Pour conserver la confiance du public, nous fournirons de l’information fiable, complète et transparente sur tous les aspects se rattachant aux vaccins, notamment sur :

  • leur développement;
  • leur évaluation;
  • leur utilisation recommandée;
  • leur surveillance et leur contrôle.

La population obtiendra toute l’information voulue sur les vaccins contre la COVID 19 et les programmes de vaccination, car nous transmettrons tout ce que nous savons aux gouvernements des Premières nations, aux municipalités, aux collectivités et aux intervenants.

Chacune de nos communications renforcera la confiance du public à l’égard de notre stratégie de vaccination et du vaccin contre la COVID 19. Le personnel qui administre les vaccins s’exprimera en termes simples et se montrera respectueux de la culture des clients.

Cohérence et capacité d’adaptation

Tous les ordres de gouvernement sont conscients que leurs démarches et leurs communications relatives à la vaccination doivent être cohérentes, mais aussi qu’ils devront être en mesure d’adapter leurs plans et le déroulement des campagnes de vaccination en fonction des circonstances.

Pour commencer, seul un petit stock de vaccins sera disponible. Aussi le gouvernement fédéral, les provinces et les territoires travaillent-ils de concert avec les dirigeants des peuples autochtones, inuits et métis pour mettre en place une procédure de partage des vaccins simple et transparente dans l’ensemble du Canada. Les gouvernements provinciaux et territoriaux sont responsables de la distribution des vaccins à leurs populations respectives.

Nous ne manquerons pas de demander leur avis aux experts avant de prendre des décisions sur les questions suivantes :

  • les groupes à vacciner en priorité alors que les stocks de vaccins sont limités;
  • l’utilisation recommandée des vaccins autorisés au Canada.

Impartialité et équité

Toute notre approche de la vaccination repose sur un accès équitable au vaccin. De plus amples explications sur ce principe se trouvent dans le cadre d’attribution fédéral, provincial et territorial des vaccins. Nous avons à cœur de garantir l’équité de l’accès aux vaccins sur le territoire. La population et les collectivités du Yukon ont des besoins bien particuliers, et nous sommes conscients que notre plan de vaccination devra répondre à ces besoins variés.

Apport du public

La population se trouve au centre de tout programme de vaccination efficace. Le gouvernement du Yukon devra se concerter avec les gouvernements des Premières nations, les collectivités, les organismes non gouvernementaux et les intervenants pour mettre en œuvre avec efficacité la Stratégie de vaccination du Yukon contre la COVID 19.

Surveillance et rapports de suivi

Pour mettre en place une campagne de vaccination efficace pour contrer la pandémie, il est essentiel d’avoir accès rapidement à l’information. Chacun des éléments du système de santé canadien a besoin de données fiables et à jour afin de surveiller le déroulement du programme et d’éclairer la prise de décision.

Nous nous engageons à mettre en place des mécanismes efficaces de surveillance et de diffusion des données de base, c’est-à-dire sur :

  • la distribution des vaccins;
  • leur administration;
  • leur innocuité et leur efficacité.

Ces données fiables et à jour faciliteront la distribution et l’utilisation des vaccins dans l’ensemble du territoire canadien. Ainsi, le Yukon et le Canada tout entier pourront en tirer profit.

Sécurité culturelle et humilité

C’est un fait notoire, l’histoire et la culture du Canada sont entachées par le colonialisme et le racisme. Beaucoup de groupes autochtones et de leurs membres en ont subi de profonds traumatismes, dont certains attribuables à des maladies transmissibles. Compte tenu des inégalités avérées en matière de soins de santé dans les collectivités autochtones, la COVID 19 comporte un risque énorme et bien particulier pour ces populations. Aussi est-il indispensable de mettre en place des plans communautaires afin d’éliminer les obstacles à l’accessibilité du vaccin pour les peuples autochtones du Yukon.

Au cours des semaines et des mois à venir, nous en saurons en plus sur :

  • les vaccins disponibles;
  • leur distribution;
  • les différents aspects logistiques.

Ces nouvelles informations auront certainement une incidence sur nos plans opérationnels, mais la Stratégie de vaccination du Yukon contre la COVID 19 n’en demeurera pas moins le document phare de toutes nos démarches. Notre stratégie a été mise au point à la lumière des meilleures ressources et données disponibles au moment de sa préparation.

Les trois territoires canadiens recevront le vaccin de Moderna. Cette attribution est fondée sur les recommandations du Comité consultatif national de l’immunisation et du Comité consultatif spécial et sur les négociations du gouvernement fédéral et de ses pendants provinciaux et territoriaux.

Essais cliniques

Moderna a terminé tous ses essais cliniques et Santé Canada a approuvé le vaccin le 23 décembre 2020. 

Posologie

Le vaccin doit être administré en deux doses (injections) à 28 jours d’intervalle, à plus ou moins 7 jours près. Tous les Yukonnais devront continuer de respecter les six mesures de protection en plus de porter le masque tant et aussi longtemps qu’un nombre suffisant de personnes n’auront pas reçu toutes les doses du vaccin. Le médecin hygiéniste en chef du Yukon continuera de publier régulièrement des points d’information pour informer la population des changements apportés aux consignes de santé publique.

Entreposage et transport du vaccin

Les vaccins doivent toujours être entreposés et transportés au frais ou sous le point de congélation. Le vaccin de Moderna doit être entreposé et transporté à -20 degrés Celsius. Ça tombe bien, les conditions naturelles du Yukon répondent très bien à cette exigence.

Au départ, il se peut que les vaccins soient approuvés uniquement pour les personnes de plus de 18 ans. En effet, jusqu’à maintenant, aucun vaccin contre la COVID 19 n’a été approuvé pour les enfants et les femmes enceintes parce que les essais cliniques pour ces groupes de personnes ne sont pas encore terminés. Nous continuerons de surveiller de près l’avancement du processus d’approbation et nous tiendrons la population informée de tout changement dans ce dossier.

Nous mettons à profit notre savoir-faire en matière de campagnes de vaccination, contre la grippe notamment, pour bien planifier l’entreposage et la distribution des vaccins. Nous avons entièrement confiance en notre plan de distribution du vaccin de Moderna contre la COVID 19.

Le Yukon et les autres territoires devraient recevoir suffisamment de doses pour vacciner 75 % de la population âgée de plus de 18 ans pendant la période du 1er janvier au 31 mars 2021.

Bien que notre objectif soit de vacciner toute la population, il va de soi que les Yukonnais n’accepteront pas tous de recevoir le vaccin. Aussi les doses attribuées au Yukon pendant les trois premiers mois de 2021 devraient-elles suffire pour vacciner tous les adultes qui choisissent de l’être. Dans l’éventualité où plus de 75 % des adultes du Yukon décidaient de se faire vacciner, un autre lot de vaccins arrivera au deuxième trimestre de 2021.

Tous les Yukonnais qui souhaitent recevoir le vaccin y auront accès. Nous adopterons une approche graduelle de la distribution et de l’administration du vaccin. Cette approche sera déterminée par les impératifs logistiques et aura pour but de s’assurer que les bénéficiaires prioritaires sont les premiers à avoir accès au vaccin.

Nos plans opérationnels resteront flexibles pour assurer une administration efficace du vaccin, c’est-à-dire les plans par lesquels nous assurerons l’entreposage, la distribution et l’administration du vaccin conformément aux exigences du fabricant et de Santé Canada.

Nous ne manquerons pas de transmettre aux gouvernements des Premières nations, aux municipalités, aux collectivités et aux intervenants toute information nouvelle concernant la distribution du vaccin et les quantités reçues.

Maintenant que le vaccin a reçu l’approbation réglementaire de Santé Canada et qu’il est disponible au Yukon, nous nous appliquerons à atteindre nos trois objectifs principaux pour garantir l’accessibilité du vaccin pour tous les Yukonnais qui désirent le recevoir :

  • veiller à ce que le vaccin contre la COVID 19 soit distribué de façon sûre et efficace parmi la population du Yukon;
  • veiller à ce qu’il n’y ait aucun obstacle à l’accès au vaccin contre la COVID 19;
  • instaurer et maintenir la confiance du public à l’égard de la vaccination et du vaccin contre la COVID 19.

Nous nous engageons à ce que le vaccin contre la COVID 19 soit distribué de façon sûre et efficace dans l’ensemble du territoire. Il s’agit pourtant là d’un véritable défi logistique nécessitant la collaboration d’une multitude de gouvernements des Premières nations, d’administrations municipales et de ministères du gouvernement du Yukon.

Cet effort de concertation sera dirigé par le ministère de la Santé et des Affaires sociales, qui fera appel au savoir-faire des intervenants suivants :

  • le programme de vaccination du Yukon;
  • le Centre de lutte contre les maladies transmissibles du Yukon;
  • les 14 centres de santé communautaires;
  • les trois hôpitaux administrés par la Régie des hôpitaux du Yukon.

À ce titre, les retours d’expérience de nos centres de dépistage de la COVID 19 et de nos cliniques de vaccination contre la grippe auront une valeur inestimable.

Ligne de conduite pour assurer la distribution sûre et efficace du vaccin

Tirer profit des partenariats et de l’expertise en place

La distribution du vaccin contre la COVID 19 dans l’ensemble du territoire fera appel aux partenariats en place et à l’expertise des intervenants clés. Chaque année, nos partenaires du système de santé se coalisent pour distribuer et administrer des milliers de doses de vaccin à la population. Cette année, la clinique de vaccination contre la grippe située à Whitehorse a préparé un plan type pour administrer le vaccin contre la COVID 19. Plus de 14 000 Yukonnais ont ainsi été vaccinés sur une période de six semaines. Le succès de cette clinique de vaccination nous aidera à bien camper notre stratégie de vaccination contre la COVID 19.

La distribution sûre et efficace du vaccin contre la COVID 19 fera appel aux partenaires suivants :

  • le personnel infirmier de la santé publique et des soins primaires;
  • le personnel des centres de santé communautaires;
  • l’équipe des mesures d’urgence de Santé et Affaires sociales;
  • l’Organisation des mesures d’urgence des Services aux collectivités;
  • le personnel de la Régie des hôpitaux du Yukon;
  • d’autres partenaires du système de santé.

Nous mettrons également d’autres partenaires locaux et fédéraux à contribution, dont l’Agence de la santé publique du Canada.

Mettre sur pied des cliniques de vaccination

Des cliniques de vaccination seront mises sur pied pour assurer la distribution sûre et efficace du vaccin contre la COVID 19. Ces cliniques seront tenues par des professionnels de la santé, plus particulièrement par du personnel infirmier et des employés spécialement embauchés la pandémie de COVID 19, par exemple pour assurer :

  • la surveillance des lieux;
  • le dépistage;
  • le nettoyage.

En centralisant ces activités, nous pourrons nous assurer du sérieux des évaluations des risques et du respect des six mesures de protection, du port du masque et de la distance physique.

Faciliter la distribution du vaccin

Le gouvernement fédéral et le fabricant organiseront le transport du vaccin contre la COVID 19 au Yukon. La distribution à l’échelle pancanadienne sera gérée par le Centre national des opérations de vaccination contre la COVID 19. Pour garantir l’innocuité et la traçabilité du vaccin, nous nous sommes par ailleurs associés à des spécialistes de la logistique de la Force opérationnelle interarmées (Nord) qui nous aident dans nos efforts de planification.

Surveillance de la vaccination et rapports de suivi

Les vaccins contre la COVID 19 sont soumis à la même procédure d’approbation rigoureuse de Santé Canada que les autres vaccins. Cette procédure prévoit notamment un système de surveillance des effets secondaires suivant la vaccination qui sert à vérifier l’innocuité et l’efficacité du vaccin. Grâce à ce système, nous pourrons également déterminer à quel moment nous aurons atteint le taux de vaccination nécessaire pour ralentir la transmission du virus.

Il faut assurer un suivi de la vaccination pour différentes raisons :

  • administrer la deuxième dose en temps voulu;
  • dénombrer la population vaccinée;
  • prendre note des résultats de l’immunisation et de ses effets secondaires.

Nous disposons d’un système d’information électronique unique (Panorama) dont nous nous servons pour tenir un registre des vaccins administrés et l’inventaire des stocks de vaccins. Comme pour les autres vaccins, une surveillance de l’innocuité du vaccin contre la COVID 19 sera réalisée à l’échelle territoriale, provinciale, nationale et internationale. Les gouvernements mettront alors en commun les résultats de leurs activités de surveillance.

En cas de problèmes de sécurité, nous prendrons avec Santé Canada les mesures qui s’imposent, notamment en faire part au public et veiller à atténuer les risques.

Nous nous engageons à faire en sorte que tous les adultes du Yukon qui souhaitent se faire vacciner contre la COVID 19 aient accès au vaccin. Nous tenons à ce qu’il n’y ait aucun obstacle à son accessibilité pour qui que ce soit.

Ligne de conduite pour garantir l’accès au vaccin

Offrir gratuitement le vaccin aux Yukonnais

Le vaccin sera gratuit pour la population du Yukon. Notre gouvernement et le gouvernement du Canada assumeront l’entièreté des coûts associés au vaccin :

  • les doses;
  • les fournitures;
  • leur transport;
  • leur administration.

Offrir le vaccin à plusieurs endroits

Nous nous engageons à apporter le vaccin jusqu’aux collectivités au moyen de cliniques de vaccination mobiles. Tous les adultes qui désirent recevoir le vaccin pourront alors se faire vacciner. En étroite collaboration avec les centres de santé communautaires, les gouvernements des Premières nations, les collectivités et les organismes non gouvernementaux, nous mettrons tout en œuvre pour que chaque adulte qui le  souhaite puisse recevoir le vaccin. Nous offrirons notamment des services de transport et d’accompagnement pour les Yukonnais qui ont besoin d’aide pour obtenir le vaccin. Par des communications ciblées pour chaque localité, nous veillerons à ce que la population soit mise au courant de la date et du lieu de la vaccination.

À Dawson et à Watson Lake, nous mettrons à contribution les ressources de la Régie des hôpitaux du Yukon. À Whitehorse, la majorité des vaccins seront administrés à une clinique de vaccination, selon le modèle de clinique de vaccination contre la grippe de 2020 de Whitehorse.

En ce qui concerne les résidents des établissements de soins prolongés et les personnes confinées chez elles qui reçoivent des soins à domicile, la vaccination aura lieu à leur résidence. Nous leur éviterons ainsi un voyage non essentiel et protégerons du même coup nos citoyens vulnérables.

Nous travaillons à l’élaboration de plans opérationnels en vue de réduire les obstacles auxquels sont confrontés d’autres groupes vulnérables, comme :

  • les personnes dont la situation de logement est précaire;
  • les clients des services sociaux du Yukon en général.

Nous pourrions, par exemple, ouvrir des cliniques de vaccination additionnelles.

Coordonner le calendrier de vaccination et l’ordre de répartition

Pour vacciner autant de personnes que possible et ainsi réduire le taux de transmission du virus, il nous faut organiser soigneusement notre calendrier de vaccination. L’objectif est de traiter toute la population adulte du Yukon aussi rapidement que possible.

Des renseignements détaillés sur l’ordre dans lequel les localités recevront le vaccin (c’est-à-dire l’ordre de répartition) seront communiqués lors des échanges courants avec les gouvernements des Premières nations et les intervenants principaux. Les décisions en la matière dépendront des facteurs suivants :

  • l’arrivée des stocks et les quantités reçues;
  • les impératifs de distribution du vaccin dans l’ensemble du territoire.

Personnes à vacciner en priorité

D’après nos estimations, nous recevrons suffisamment de doses entre le 1er janvier et le 31 mars 2021 pour vacciner 75 % de la population adulte. Cela dit, la stratégie du Yukon prévoit un ordre de distribution du vaccin aux populations jugées prioritaires dès que les premiers stocks arriveront.

Le Comité consultatif national de l’immunisation et le Comité consultatif spécial ont émis des directives pour la détermination des populations prioritaires.

Nous établirons notre ordre de priorité en consultation avec le médecin hygiéniste en chef du Yukon. Nos décisions seront fondées sur le portrait épidémiologique de la pandémie au moment de la réception du vaccin.

Au nombre des populations du Yukon jugées prioritaires, mentionnons:

  • les résidents et le personnel des structures d’accueil qui fournissent des soins aux personnes âgées et aux populations vulnérables (établissements de soins prolongés, foyers de groupe, refuges);
  • les travailleurs de la santé, y compris les employés des milieux de soins et ceux des services de soutien direct aux patients et clients;
  • les personnes âgées de plus de 80 ans qui vivent en dehors d’un établissement de soins prolongés;
  • les personnes âgées de 65 à 80 ans;
  • les personnes qui vivent dans une localité rurale et éloignée, y compris les membres des Premières nations.

Nous annoncerons la marche à suivre pour la vaccination des groupes prioritaires et de la population adulte à mesure que nos plans opérationnels et logistiques se préciseront.

Pour que cette campagne de vaccination porte ses fruits, les Yukonnais doivent être convaincus que les vaccins sont sûrs et efficaces, et doivent être en mesure de comprendre les décisions de leur gouvernement quant aux populations prioritaires et à l’ordre de réception du vaccin. Les Yukonnais ont besoin d’information digne de confiance pour pouvoir prendre des décisions éclairées sur la vaccination.

Ligne de conduite pour instaurer la confiance du public à l’égard de la vaccination et du vaccin

Faire preuve de franchise et de transparence

En partenariat avec les intervenants suivants, nous veillerons à ce que des renseignements complets, fiables et clairs sur les vaccins disponibles et nos plans de vaccination soient accessibles en tout temps :

  • les gouvernements des Premières nations;
  • les professionnels de la santé;
  • les intervenants.

Les Yukonnais disposeront de l’information la plus juste et la plus récente qui soit pour se protéger et protéger leur famille. Cette information sera diffusée par divers moyens :

  • des communiqués de presse;
  • des mises à jour sur le site Yukon.ca;
  • une campagne d’information grand public diffusée à la radio, dans les médias imprimés et sur les réseaux sociaux.

Nous inviterons les Yukonnais à se renseigner sur la situation par l’intermédiaire de sources fiables, par exemple :

Diffuser les données scientifiques sur le vaccin

S’il est important de mettre rapidement la main sur un vaccin, tous les vaccins doivent néanmoins passer par un processus rigoureux d’essais cliniques en plusieurs étapes destiné à en vérifier la qualité et l’efficacité. Santé Canada dispose d’un système réglementaire de première catégorie qui a fait ses preuves et fait appel à des protocoles de sécurité éprouvés pour déterminer si les vaccins sont sûrs et efficaces pour prévenir la propagation de la maladie ciblée.

Les Yukonnais peuvent avoir l’esprit tranquille : nous possédons un excellent système de surveillance des effets secondaires suivant la vaccination par lequel nous pourrons surveiller l’innocuité et l’efficacité des vaccins contre la COVID 19. Nous ne manquerons pas de communiquer toute information existante et nouvelle sur les vaccins dès que nous en saurons plus nous-mêmes.

Mettre les Yukonnais à contribution

Pour que cette stratégie réussisse, tous les Yukonnais devront mettre la main à la pâte. Pour que la Stratégie de vaccination du Yukon contre la COVID 19 réponde réellement aux besoins de la population et des communautés, nous consulterons les intervenants suivants :

  • les gouvernements et les dirigeants des Premières nations;
  • les collectivités et les municipalités;
  • les organismes non gouvernementaux;
  • les fournisseurs de soins de santé;
  • le grand public.

Nous veillerons à ce que les partenaires et les intervenants soient tenus informés tout au long du processus, mais aussi à ce qu’ils puissent s’exprimer sur le déroulement de la Stratégie et y participer.

Approche de vaccination nationale

La vaccination contre la COVID 19 nécessite une étroite collaboration entre les divers ordres de gouvernement, les peuples autochtones, les spécialistes et les partenaires de tout le pays. Le gouvernement du Canada dirigera les démarches nationales de vaccination, mais collaborera avec les provinces et les territoires pour s’assurer de leur cohérence et de leur équité.

Le gouvernement fédéral sera responsable de ce qui suit :

  • l’approvisionnement en vaccins;
  • leur autorisation et l’approbation de leur utilisation;
  • leur distribution aux provinces et territoires, pour leur compte;
  • la formulation de directives et de recommandations sur l’utilisation des vaccins;
  • la surveillance à l’échelle nationale et les rapports connexes.

Innocuité et efficacité des vaccins contre la COVID 19

Santé Canada dispose d’un système d’approbation de premier ordre et digne de confiance pour s’assurer de l’innocuité et de l’efficacité des vaccins. Les essais cliniques constituent un élément central de ce processus de vérification. Les sujets des essais cliniques :

  • sont triés sur le volet;
  • se voient administrer le vaccin, puis;
  • sont ensuite placés sous étroite observation.

Avant d’être approuvé par Santé Canada, un vaccin doit passer par plusieurs phases d’essais cliniques et démontrer ainsi :

  • son innocuité;
  • son efficacité;
  • sa qualité.

Comme pour les autres vaccins, la prise de décision concernant l’utilisation de vaccins contre la COVID 19 en territoire canadien repose sur les éléments suivants :

  • les données scientifiques disponibles;
  • les conclusions d’un examen réglementaire indépendant;
  • l’avis de spécialistes (dont le Comité consultatif national de l’immunisation).

Santé Canada a déjà reçu des demandes d’autorisation pour plusieurs vaccins et les examens réglementaires progressent bien.

Immunité de masse

On parle d’immunité de masse, ou d’« immunité collective », lorsqu’une proportion suffisante d’une population donnée a été vaccinée et que la chaîne de transmission est interrompue. Le pourcentage de personnes devant être vaccinées pour atteindre l’immunité collective varie d’une maladie à l’autre. Pour la rougeole, par exemple, environ 95 % de la population doit être vaccinée. Ainsi, les 5 % restants seront protégés parce que la rougeole ne pourra se propager parmi les personnes qui ont reçu le vaccin. Pour la polio, le seuil à atteindre est d’environ 80 % de la population.

Nous ne connaissons pas encore le pourcentage requis pour atteindre l’immunité collective contre la COVID 19. À l’heure actuelle, on estime que 75 % de la population devrait être vaccinée pour atteindre une certaine immunité collective.

Stratégie nationale d’attribution et de répartition

Il y aura suffisamment de doses pour vacciner tous les Canadiens au cours de la prochaine année, mais le premier lot de vaccin couvrant la période du 1er janvier au 31 mars 2021 (Volet 1) ne permettra de vacciner qu’environ trois millions de personnes. Cette estimation tient compte des deux vaccins contre la COVID 19, soit ceux de Moderna et de Pfizer.

Étant donné que les stocks de vaccins disponibles pour la période du 1er janvier au 31 mars 2021) sont limités, une stratégie nationale d’attribution et de séquençage a été mise sur pied.

Le gouvernement fédéral et ses pendants provinciaux et territoriaux ont approuvé les lignes directrices qui encadreront l’attribution des vaccins conformément aux avis d’experts du Comité consultatif national de l’immunisation et des médecins hygiénistes en chef de tout le pays.

La Stratégie de vaccination du Yukon contre la COVID 19 a été préparée à la lumière des plus récentes informations qui étaient alors disponibles, mais de nombreuses zones d’ombre subsistent. Aussi, à mesure que la situation évoluera, nous nous engageons à ce qui suit :

  • peaufiner les plans encadrant la logistique et le calendrier de vaccination du territoire;
  • continuer de se concerter avec les intervenants, notamment les gouvernements des Premières nations, les collectivités et les municipalités;
  • informer la population du Yukon sur le vaccin et sur la marche à suivre pour se faire vacciner.

L’immunisation généralisée constitue notre meilleur outil pour protéger la population canadienne contre la COVID 19. Tous les Canadiens admissibles auront accès au vaccin en 2021, mais le Yukon et les deux autres territoires canadiens sont privilégiés et se verront attribuer des doses pour tous leurs citoyens qui désirent se faire vacciner entre le 1er janvier et le 31 mars 2021.

La Stratégie de vaccination du Yukon contre la COVID 19 décrit sommairement la façon dont les vaccins seront distribués sur notre territoire. Toutefois, l’information que nous transmet le gouvernement du Canada change de jour en jour. Aussi avons-nous conçu notre stratégie de manière à pouvoir l’adapter à mesure que les plans d’action changent et en fonction des difficultés qui pourraient se dresser sur notre route au cours des semaines et des mois à venir.

Que les Yukonnais soient rassurés. Dès que nous obtiendrons de nouvelles informations de source fiable, nous leur en ferons part.

Il est essentiel que les Yukonnais aient accès à un vaccin sûr et efficace contre la COVID-19, mais il est tout aussi important qu’ils continuent de se protéger les uns les autres. Tous, sans exception, nous devons continuer à :

  • respecter les six mesures de protection et le port du masque;
  • suivre les mesures sanitaires, et ce, jusqu’à nouvel ordre du médecin hygiéniste en chef.

La pandémie de COVID 19 n’a pas épargné nos collectivités. Cependant, les Yukonnais de tout le territoire peuvent être fiers de la force et de la résilience dont ils font preuve pour se protéger les uns les autres. Il nous incombe à tous de lutter contre cette menace. En nous serrant les coudes, en respectant les six mesures de protection et en portant un simple masque, nous avons accompli deux exploits :

  • ralentir la propagation du virus;
  • protéger nos concitoyens et nos communautés les plus vulnérables.

Grâce aux partenariats que nous forgeons aujourd’hui dans notre riposte à la pandémie de COVID 19, notre système de santé publique et notre population tout entière renaîtront, plus forts et encore plus résilients.