Création de Santé et Mieux-être Yukon et mise en application des recommandations du rapport La population d’abord : un travail collaboratif

Communiqué commun du gouvernement du Yukon et du Conseil des Premières Nations du Yukon 

Le gouvernement du Yukon s’est engagé à fournir des services de santé et des services sociaux d’une manière intégrée, concertée, adaptée à la culture, exempte de racisme et centrée sur les Yukonnais et Yukonnaises. À cet égard, le ministère de la Santé et des Affaires sociales travaille avec des partenaires du système de santé et des Premières Nations du Yukon à la rédaction de nouveaux textes législatifs pour crééer Santé et mieux-être Yukon/Health and Wellness Yukon/Shäw Kwä' a, la nouvelle autorité sanitaire du Yukon. Ces textes devraient être déposés au printemps 2024.

La recommandation 1.2 du rapport La population d’abord demande au gouvernement du Yukon de créer Santé et Mieux-être Yukon, un nouvel organisme gouvernemental indépendant qui fournira des services de santé et des services sociaux de base à l’échelle du territoire. La collaboration avec les partenaires du système de santé et des Premières Nations du Yukon, qui constitue la première étape de la mise en place des fondements de la nouvelle autorité sanitaire territoriale, contribuera à faire progresser la transformation du système de santé afin qu’il réponde mieux aux besoins individuels et collectifs de la population yukonnaise.  

Un comité consultatif sur la transformation du système de santé, composé de trois dirigeants du secteur de la santé et de trois hauts représentants des Premières Nations du Yukon choisis par le Comité des chefs sur la santé, a été créé pour soutenir activement l’élaboration de cette importante pièce législative. Ce nouveau comité donnera également son avis sur la création de l’autorité sanitaire du Yukon et la mise en œuvre des recommandations du rapport La population d’abord, qui constitue la feuille de route du gouvernement dans la mise sur pied d’un système de santé et de services sociaux qui répond mieux aux besoins des Yukonnais et Yukonnaises.   

La nouvelle législation sur la santé et le mieux-être du Yukon couvrira des domaines essentiels, notamment :  

  • gouvernance inclusive : collaborer avec les Premières Nations du Yukon pour établir des cadres et des principes de gouvernance fondamentaux afin de lutter contre le racisme systémique, d’assurer le respect des valeurs culturelles et de fournir des soins inclusifs;  
  • soins équitables : faire en sorte que la patientèle et la population participent au fonctionnement de Santé et Mieux-être Yukon;   
  • responsabilisation accrue : établir des mécanismes transparents de responsabilisation au sein de Santé et Mieux-être Yukon; 
  • clarification des responsabilités : définir les responsabilités en matière de programmes, de services et de fonctions pour le ministère de la Santé et des Affaires sociales ainsi que pour Santé et Mieux-être. 

Le comité consultatif sur la transformation du système de santé donnera également son avis sur des objectifs plus larges, notamment l’élaboration d’un plan de santé territorial complet et la mise en œuvre d’autres recommandations du rapport La population d’abord.  

 

En faisant progresser la législation en matière de santé et de mieux-être au Yukon avec les conseils et les idées des partenaires du système de santé et des Premières Nations du Yukon, nous serons mieux positionnés pour jeter les fondements d’une autorité de santé moderne et réactive qui reflète les valeurs et les intérêts des Yukonnais et Yukonnaises. Il s’agit d’une étape essentielle à la transformation de notre système de santé et de services sociaux afin qu’il puisse fournir des soins centrés sur les personnes, les familles et les communautés.  

Tracy-Anne McPhee, ministre de la Santé et des Affaires sociales 

Alors que nous entreprenons ce voyage sous le signe de la collaboration pour façonner l’avenir des soins de santé au Yukon, nous nous souvenons de la force et de la sagesse de nos ancêtres. Ce texte législatif est une occasion non seulement de transformer notre système de santé, mais aussi d’honorer notre culture. Les Premières Nations du Yukon se sont engagées à travailler aux côtés des partenaires du gouvernement du Yukon pour faire en sorte que la nouvelle autorité sanitaire reflète les valeurs, les intérêts et le bien-être de l’ensemble de la population yukonnaise. 

Pauline Frost, présidente du Comité des chefs sur la santé 

La collaboration dans le domaine de la santé et du mieux-être au Yukon est cruciale si nous voulons maintenir et valoriser notre relation avec les Premières Nations du Yukon. En travaillant en partenariat pour lutter contre les disparités en matière de santé et en intégrant l’humilité et le respect des valeurs culturelles dans les fondements de notre système de santé et de services sociaux, nous pourrons créer un meilleur système qui reflétera les connaissances, la culture et les traditions des Premières Nations du Yukon.

 

Tiffany Boyd, sous-ministre de la Santé et des Affaires sociales et coprésidente du comité consultatif sur la transformation du système de santé 

L’élaboration de la législation sur la santé et le mieux-être au Yukon en collaboration avec les Premières Nations du Yukon représente une étape transformatrice vers un système de soins de santé qui respecte nos valeurs culturelles et qui sert véritablement les besoins et les intérêts des Premières Nations du Yukon. Cette initiative ouvre la voie à un système de santé centré sur les personnes, les familles et les communautés et constitue un pas important vers le respect des valeurs culturelles, l’inclusion et les soins interreliés.

Stephen Mills, coprésident du comité consultatif sur la transformation du système de santé 

En bref 
  • Les membres du comité consultatif sur la transformation du système de santé sont :

    • Doris Bill, citoyenne de la Première Nation des Kwanlin Dün et haute dirigeante nommée par le Comité des chefs sur la santé   
    • Diane Strand, citoyenne des Premières Nations de Champagne et d’Aishihik et haute dirigeante nommée par le Comité des chefs sur la santé   
    • Stephen Mills, citoyen de la Première Nation des Gwitchin Vuntut et haut dirigeant nommé par le Comité des chefs sur la santé 
    • Tiffany Boyd, sous-ministre de la Santé  
    • Ed van Randen, sous-ministre des Affaires sociales  
    • Jason Bilsky, directeur général de la Régie des hôpitaux du Yukon 
  • Le comité consultatif sur la transformation de la santé consultera au besoin les Premières Nations du Yukon et les fournisseurs du système de santé pour obtenir leur avis et leur expertise. 

  • Le comité se réunira aussi souvent que nécessaire pour répondre en temps voulu aux priorités du plan de travail élaboré conjointement.  

  • Le comité consultatif sur la transformation du système de santé assurera la liaison avec le tout récemment formé Comité des chefs sur la santé et le ministre de la Santé et des Affaires sociales pour comprendre les priorités et obtenir des orientations sur la création de Santé et Mieux-être Yukon. 

Renseignements 

Renée Francoeur 
Communications
Cabinet des ministres 
867-334-9194 
[email protected] 
 
Kim Sheridan 
Communications
Ministère de la Santé et des Affaires sociales 
867-334-8832 
[email protected] 

Lael Lund
Communications
Conseil des Premières Nations du Yukon
867-335-3227 
[email protected] 

Numéro du communiqué: 
23-445