Animaux sauvages blessés ou orphelins

  • Animaux sauvages blessés
  • Animaux orphelins

Que faire si vous trouvez un animal sauvage blessé ou orphelin au Yukon? Manipulez l’animal blessé ou abandonné avec soin et signalez la situation à un agent de conservation. 

  1. Animaux sauvages blessés

    Les interactions avec les animaux sauvages peuvent se faire dans des conditions très différentes : il peut arriver de devoir les secourir ou d’avoir besoin d’aide pour résoudre un problème avec un animal qui a perdu son instinct sauvage.

    Que faire en présence d’un animal blessé

    Blessé, un animal est en état de stress et peut se montrer agressif. Dans ce genre de situation, il peut être dangereux. Si vous tuez ou blessez un animal en conduisant, ou trouvez un animal mort ou blessé sur la route, signalez-le immédiatement au 1-800-661-0525 (ligne Info-braconnage). Contactez la GRC s’il y a danger immédiat.

    Points à retenir en présence d’un animal blessé :

    • Faites preuve d’extrême prudence en vous approchant d’un animal sauvage, car il ne saura pas que vous essayez de lui venir en aide.
    • Certaines espèces déstressent si on les place dans l’obscurité (ex. dans une boîte).
    • Dans le cas des rapaces (buses, hiboux, etc.), immobilisez bien leurs serres pour éviter les égratignures ou les coups de griffes.
    • Le taux de survie des animaux sauvages secourus n’est pas très élevé. Ne vous étonnez pas si l’animal finit par mourir ou doit être abattu.
    • Contactez l’agent de conservation près de chez vous.
    • Décrivez l’endroit avec précision. Bien que ce soit rare, on pourrait vous demander de retourner sur les lieux avec un agent de la faune.
    • Il est interdit de garder un animal blessé. Les animaux blessés peuvent avoir besoin de soins très spécialisés et, même lorsqu’ils survivent, ils deviennent rarement les animaux de compagnie apprivoisés que l’on souhaiterait avoir chez soi.

    Il est illégal de posséder des animaux sauvages vivants.

    Conflits avec des animaux sauvages

    Si un animal sauvage vous pose des problèmes, que ce soit sur votre propriété ou non, contactez l’agent de conservation près de chez vous.

    En apprendre plus sur les conflits entre humains et animaux sauvages.

  2. Animaux orphelins

    Que faire si vous trouvez un animal orphelin

    La majorité des animaux donnent naissance à leur progéniture au printemps, surtout au mois de mai. Dans les semaines qui suivent la mise bas, il arrive de trouver de jeunes animaux laissés seuls et on a tendance à croire qu’ils ont été séparés de leur mère ou qu’ils sont orphelins. Armé des meilleures intentions, il est naturel de vouloir « venir au secours » de ces jeunes animaux.

    Points à retenir en présence d’un jeune animal :

    • Ne touchez pas au jeune animal et ne le déplacez pas.
    • La mère a pu s’enfuir au moment où elle a senti votre présence dans les parages et comme le jeune ne peut se déplacer aussi rapidement que sa mère, il est peut-être resté sur place. Il y a de fortes chances que la mère revienne auprès de son petit lorsque vous aurez quitté l’endroit.
    • Ayez toujours à l’esprit que la mère peut se trouver à proximité et pourrait essayer de protéger son petit. Certaines espèces animales peuvent même se montrer très agressives dans ce genre de situation!
    • Il est interdit de garder un jeune animal pour soi. Les bébés animaux sont adorables et nous aurions parfois envie d’en faire notre animal de compagnie, mais leur vraie place est dans la nature sauvage et il vaut mieux les y laisser.