Accueillir un enfant

  • Services de placement en foyer d’accueil : définition
  • Devenir parent d’accueil
  • Types de foyers d’accueil
  • Durée des séjours en foyer d’accueil
  • Services de soutien et de formation pour les familles d’accueil
  • Renseignements sur le placement en famille d’accueil au Canada et aux États-Unis

Nous avons de toute urgence besoin de parents d’accueil. Nous recrutons en ce moment même de nouvelles familles. Téléphonez au 1-833-896-2273 pour en savoir plus. Un enfant a besoin de vous. En accueillant un enfant, vous rendrez un immense service à la société.


  1. Services de placement en foyer d’accueil : définition

    Le placement en foyer d’accueil consiste, pour une personne seule ou une famille, à prendre soin d’enfants qui ne peuvent pas vivre dans leur propre famille. En général, ces placements sont de courte durée.

    Un tel placement a pour but d’aider les enfants à réintégrer ensuite leur propre famille ou à intégrer un nouveau foyer permanent. Tout en s’occupant de ces enfants au quotidien, les familles d’accueil les aident à rester en contact avec leur propre famille et leur propre culture.

    Motifs d’un placement

    Les enfants ont besoin d’un foyer d’accueil pour diverses raisons. C’est notamment le cas lorsqu’un parent :

    • est incapable d’offrir un foyer sûr à l’enfant;
    • est incapable de fournir le type de soins dont l’enfant a besoin;
    • décède sans avoir désigné un tuteur au préalable;
    • décide de confier son enfant à l’adoption, dans l’intérêt supérieur de ce dernier.

     


  2. Devenir parent d’accueil

    Toute personne âgée de plus 19 ans peut présenter une demande pour devenir parent d’accueil.

    Les enfants et les jeunes dans le besoin viennent de tous les milieux ethniques, culturels, religieux et socioéconomiques, de sorte que la diversité des candidats est appréciée et encouragée. Il n’est pas nécessaire d’être propriétaire de son domicile, et la situation financière ne constitue pas un obstacle.

    Pour être parent d’accueil, vous devez :

    • faire preuve de maturité;
    • vous engager à vous acquitter quotidiennement des devoirs et des responsabilités liés aux soins d’un enfant;
    • disposer de suffisamment d’espace chez vous pour accueillir l’enfant.

    Processus de demande

    1. Contactez votre bureau local pour recevoir une trousse de renseignements.
    2. Vous serez ensuite invité :
      1. à remplir une demande;
      2. à donner votre consentement pour que soient effectuées des vérifications relatives au bien-être de l’enfant et au casier judiciaire;
      3. à participer à une formation et à un processus d’examen du domicile.
    3. Un travailleur social vous rendra visite chez vous, puis vous posera des questions à propos :
      • de votre état de santé;
      • de vos antécédents personnels;
      • de vos centres d’intérêt;
      • de votre mode de vie;
      • de vos expériences en matière de garde d’enfants;
      • du type d’enfant que vous croyez être en mesure d’aider le mieux.

    Une fois que le processus d’approbation sera achevé, nous vous demanderons de signer un accord.

    Durée du processus

    Le processus de demande prend plusieurs mois. Nous devons nous assurer que les enfants sont placés dans des foyers sûrs, aimants et stables. La décision de devenir parent d’accueil est un engagement important; il vaut donc mieux être parfaitement renseigné avant de se lancer.


  3. Types de foyers d’accueil
    • Les foyers d’accueil réguliers sont :
      • recrutés et accrédités comme foyers d’accueil;
      • disposés à accepter n’importe quel enfant;
      • en mesure de proposer des soins de répit ou des services d’accueil d’urgence.
    • Les foyers d’accueil avec lien de parenté ont l’autorisation de s’occuper d’enfants :
      • avec lesquels ils ont un lien de parenté;
      • avec lesquels ils ont noué un lien étroit et solide.
    • Les foyers d’accueil à responsabilité limitée n’ont l’autorisation de s’occuper que d’un enfant en particulier.
    • Les foyers d’accueil pour soins de répit ont uniquement l’autorisation de fournir une relève à court terme à une autre famille d’accueil pour certains enfants.
    • Les foyers d’accueil d’urgence sont formés pour recevoir des enfants à court terme.

  4. Durée des séjours en foyer d’accueil

    Un placement d’urgence est un placement à court terme utilisé en situation de crise.


  5. Services de soutien et de formation pour les familles d’accueil

    En partenariat avec des parents d’accueil expérimentés, nous offrons une formation :

    • aux familles qui envisagent de devenir foyer d’accueil;
    • aux familles qui envisagent d’offrir des services de répit.

    Les séances de formation sont organisées régulièrement à Whitehorse et, selon les besoins, dans les autres collectivités.

    Elles sont conçues pour :

    • aider les parents d’accueil potentiels à bien comprendre les besoins des enfants placés en foyer d’accueil;
    • aider les participants à décider si ce rôle leur convient, à eux et à leur famille.

    Rémunération des familles d’accueil

    Les frais associés aux soins d’un enfant placé en famille d’accueil sont remboursés aux parents d’accueil. Voici en quoi consiste cette rémunération :

    • une allocation journalière :
      • visant à couvrir les frais de subsistance de l’enfant;
      • versée mensuellement;
      • calculée en fonction du nombre de jours où l’enfant est pris en charge;
      • non imposable;
      • indexée selon l’indice des prix à la consommation;
    • une indemnité vestimentaire;
    • des allocations pour s’acquitter des frais médicaux, dentaires et optiques de l’enfant, y compris les ordonnances;
    • des allocations pour les loisirs;
    • des allocations pour les déplacements liés aux vacances.

    Enfants ou jeunes ayant des besoins spéciaux

    Dans le cas où un enfant ou un jeune serait pris en charge pendant plus de 30 jours, une évaluation serait effectuée afin de déterminer si une aide financière supplémentaire est nécessaire en raison de ses besoins spéciaux.


  6. Renseignements sur le placement en famille d’accueil au Canada et aux États-Unis