Une délégation du Yukon tire de précieux enseignements de sa visite à la Southcentral Foundation, réputée mondialement dans la transformation de systèmes de santé

La délégation du Yukon à la Southcentral Foundation. (Photo : gouvernement du Yukon)

Communiqué commun du gouvernement du Yukon et du Conseil des Premières Nations du Yukon.

La semaine dernière, des représentantes et représentants du gouvernement du Yukon, des gouvernements des Premières Nations du Yukon, du Comité des Chefs sur la santé et du comité consultatif sur la transformation du système de santé ont visité la Southcentral Foundation, à Anchorage (Alaska), pour découvrir des façons efficaces de collaborer pour transformer le système de santé. L’organisme est reconnu comme un expert de calibre mondial dans la transformation de systèmes de santé.

Les membres de la délégation ont pu, durant la visite, découvrir le travail de cet organisme de santé – de propriété autochtone – et son système de soins Nuka. Ce système aide près de 70 000 clients-propriétaires membres des communautés autochtones et de la nation amérindienne de l’Alaska à prendre en charge leur santé et leur mieux-être. Guidé par les valeurs et préférences de la clientèle, le système veille à prioriser leurs besoins en santé.

Le groupe a notamment tiré des enseignements de la capacité de l’organisme à tisser des liens, à intégrer des équipes de soins de santé et à prendre des décisions en concertation avec les communautés autochtones en vue de la mise en œuvre des recommandations du rapport La population d’abord et de la création de la nouvelle autorité sanitaire du Yukon (Shä̀w Kwä̀ ’a/Health and Wellness Yukon/Santé et mieux-être Yukon).

Par son approche communautaire et axée sur les Autochtones, le système de soins Nuka favorise la collaboration avec les partenaires en vue de transformer véritablement les soins de santé. Même si la réalité du Yukon est unique, cette démarche servira d’inspiration pour faire évoluer les structures et les relations nécessaires à une offre concertée, inclusive et adaptée à la culture en matière de soins de santé et de services sociaux.

Tracy-Anne McPhee, ministre de la Santé et des Affaires sociales

Le système de soins Nuka de la Southcentral Foundation, en Alaska, est un modèle inspirant qui montre ce qu’il est possible de réaliser, à l’aube d’une transformation du système de soins de santé du Yukon. En plaçant les Autochtones au centre du processus, en tant que « clients-propriétaires », le système alaskien témoigne du pouvoir de l’autodétermination dans les soins de santé. Nous pouvons tirer des leçons de la vision, de la mission et des principes opérationnels de cet organisme afin de mettre le mieux-être physique, mental, émotionnel et spirituel au cœur de la réinvention des soins de santé au Yukon.

Pauline Frost, présidente du Comité des Chefs sur la santé

En bref 
  • Le système de soins Nuka de la Southcentral Foundation s’appuie sur une approche de clients-propriétaires fondée sur les relations pour transformer les soins de santé, améliorer les résultats et réduire les coûts.

  • Dans le contexte des soins de santé, le terme « client-propriétaire » s’entend des personnes qui reçoivent des services de soins de santé. Dans ce modèle, celles-ci ne sont pas considérées uniquement comme des bénéficiaires de soins, mais aussi comme parties prenantes actives dans leur santé.

  • Le rapport La population d’abord est le fruit d’un examen indépendant du système de santé et de services sociaux du Yukon. Il dresse la feuille de route de la transformation du système en vue de mieux répondre aux besoins de la population yukonnaise.

  • L’une des principales recommandations du rapport est de créer une autorité sanitaire au Yukon – appelée Santé et mieux-être Yukon – pour assurer la prestation des soins de santé et des services sociaux courants.

  • Le rapport jette les bases d’un système de santé et de services sociaux intégré et efficace, centré sur la personne et exempt de racisme systémique, dans lequel la population a accès à une équipe de soins de santé primaires offrant des services de proximité respectueux de la culture, axés sur la prévention et tenant compte du vécu des gens et des communautés.

Complément d’information 
  • En 2020, le rapport La population d’abord donnait lieu à un examen exhaustif et indépendant du système de santé et de services sociaux du Yukon. Une de ses principales recommandations était de veiller à une bonne représentation des Premières Nations à tous les échelons du système de santé afin d’améliorer les résultats en matière de santé et de mieux-être, tant sur le plan individuel que collectif.
  • Le gouvernement et les gouvernements des Premières Nations du Yukon ainsi que la haute fonction publique font front commun pour promouvoir la transformation du système de santé et de services sociaux du territoire. Les comités travaillent notamment à se doter de la structure et du leadership nécessaires pour faire avancer le processus de réconciliation dans le système.
  • Le comité consultatif sur la transformation de la santé est un comité de travail qui veille à ce que les valeurs et intérêts des Premières Nations du Yukon soient intégrés dans la nouvelle autorité sanitaire du Yukon, qui deviendra le véhicule de la transformation du système de santé. La perspective des Premières Nations est essentielle à ce travail.
  • Le Comité des chefs sur la santé encadrera les travaux du comité consultatif sur la transformation du système de santé. Il propose un mécanisme pour inscrire les Premières Nations du Yukon dans la structure de gouvernance de La population d’abord, afin de fournir des services de consultation et de faciliter la collaboration entre le gouvernement du Yukon et ceux des Premières Nations.
Renseignements 

Renée Francoeur
Communications
Conseil des ministres
867-334-9194
[email protected]

 

Kim Sheridan
Communications
867-334-8832
[email protected]

 

Lael Lund
Communications
Conseil des Premières Nations du Yukon
867-393-9200
[email protected]

Numéro du communiqué: 
23-489