Soins aux animaux de compagnie

  • Initiative de gestion canine dans les localités
  • Fonds pour la stérilisation canine en milieu rural
  • Signalement d’un chien dangereux ou laissé sans surveillance
  • Animaux domestiques errants
  • Négligence ou maltraitance d’animaux domestiques

  1. Initiative de gestion canine dans les localités

    L’Initiative de gestion canine dans les localités aide les collectivités du Yukon à :

    • créer des outils pour améliorer la gestion canine;
    • diminuer les problèmes liés aux chiens.

    Chaque collectivité du Yukon fait face à des problèmes et à des besoins différents en matière de gestion canine. Le gouvernement du Yukon collaborera avec les collectivités du Yukon pour les aider à :

    • améliorer la gestion canine;
    • rehausser la sécurité publique.

    Nous pouvons aider les collectivités à :

    • réduire le nombre de chiens non désirés;
    • améliorer l’accès aux services vétérinaires;
    • protéger le public contre les chiens errants;
    • travailler ensemble pour favoriser la sensibilisation et l’éducation.

    Pour obtenir de plus amples renseignements, consultez la fiche d’information sur l’Initiative de gestion canine dans les localités (en anglais).

    Comment mettre en place une initiative de gestion canine dans votre collectivité?

    1. Les dirigeants de la collectivité doivent remplir un formulaire de demande.
    2. Le formulaire est ensuite transmis à la Section de la santé animale.
      Courriel : [email protected]
      Télécopieur : 867-393-6263

    L’agent de protection et de contrôle des animaux vous répondra et travaillera avec votre collectivité pour régler les problèmes liés aux chiens.

    Tous les membres de la collectivité peuvent contribuer en :

    • participant à un atelier local;
    • élaborant un plan pour affronter les enjeux prioritaires;
    • contribuant à la mise en place du plan;
    • évaluant si le plan fonctionne.

    Les dirigeants de la collectivité peuvent communiquer avec l’agent de protection et de contrôle des animaux pour obtenir de plus amples renseignements sur cette initiative. Écrivez à [email protected] ou appelez au 867-667-5600 ou (sans frais au Yukon) au 1-800-661-0408, poste 5600.


  2. Fonds pour la stérilisation canine en milieu rural

    Le 18 octobre 2023, il restait des fonds pour 20 interventions de stérilisation.

    Le fonds pour la stérilisation canine en milieu rural offre aux propriétaires de chien qui vivent dans une zone rurale du Yukon un montant de 300 $ (à compter du 1er avril) par chienne par année afin de contribuer à :

    • couvrir une partie des frais de déplacement des résidents des régions rurales;
    • réduire la menace à la sécurité publique que représentent les bagarres entre chiens (occasionnées par la présence de femelles en chaleur);
    • réduire le nombre de chiots non désirés en milieu rural;
    • améliorer le bien-être des animaux;
    • atténuer la pression sur les organismes de protection des animaux du Yukon.

    Ce financement est accordé selon le principe du « premier arrivé, premier servi », à concurrence de 115 chiennes par année.

    Certaines administrations locales peuvent offrir des fonds supplémentaires pour élargir la portée de ce financement, ou pour les coûts que le Fonds de stérilisation canine ne couvre pas, comme :

    • la castration des chiens;
    • la stérilisation des chats.

    Admissibilité

    Pour obtenir le financement, vous devez répondre aux critères suivants :

    • vivre dans une collectivité rurale du Yukon;
      • c’est-à-dire que votre code postal ne doit pas commencer par Y1A;
    • être propriétaire d’une chienne;
    • ne pas avoir eu recours au fonds dans la dernière année.

    Obtention du financement

    1. Prenez rendez-vous avec un vétérinaire pour l’ovario-hystérectomie de votre chienne.
    2. Discutez des différents services et des coûts associés avec votre vétérinaire. Le montant facturé varie en fonction de l’intervention choisie.
    3. Remplissez le formulaire de demande avec le vétérinaire.
    4. Payez la clinique vétérinaire. Le crédit de 300 $ accordé par le Fonds apparaîtra sur votre facture.
    5. Après l’intervention, le vétérinaire signera le formulaire et le transmettra à la Section de la santé animale.

    Fonds pour la stérilisation canine en milieu rural


  3. Signalement d’un chien dangereux ou laissé sans surveillance

    Chiens qui représentent une menace pour d’autres animaux domestiques

    La Loi sur la protection et le contrôle des animaux interdit à quiconque de laisser un chien blesser ou tuer un autre animal, que ce dernier soit domestique ou sauvage.

    1. Veuillez signaler les situations suivantes aux autorités :
      • un chien qui représente une menace pour d’autres animaux, surtout des animaux d’élevage;
      • un chien qui menace votre animal, surtout s’il s’agit d’un animal d’élevage.
    2. Contactez :
      • l’agent de protection et de contrôle des animaux de la Direction de l’agriculture pour les préoccupations liées à des animaux d’élevage;
      • l’agent de protection et de contrôle des animaux de la Section de la santé animale pour les préoccupations liées à d’autres types d’animaux;
      • le détachement local de la GRC si la situation est urgente ou si vous êtes en dehors des heures normales de bureau.

    Chiens qui représentent une menace pour la sécurité publique

    La Loi sur la protection et le contrôle des animaux interdit à quiconque de laisser un chien blesser ou tuer une personne.

    • En cas de danger immédiat, contactez le détachement de la GRC affilié à votre localité.
    • Si l’animal se trouve sur un territoire dirigé par une administration, communiquez avec les autorités locales. Les Premières Nations et les administrations municipales (telles que la Ville de Whitehorse) qui ont des règlements en la matière sont celles qui fournissent les services de première ligne.
    • Si l’animal se trouve dans une région non constituée en municipalité ou dans une localité qui n’a pas de règlements encadrant le bien-être et le contrôle des animaux, communiquez avec l’agent de protection et de contrôle des animaux affilié à la Section de la santé animale.

    La Loi autorise une personne à prendre des mesures (y compris tuer un animal domestique) si c’est pour se défendre ou défendre une autre personne en cas de menace imminente ou immédiate de mort ou de blessure grave et s’il n’y a pas d’autres moyens pratiques d’éviter cette menace. Le recours à ces mesures s’apparente au droit de légitime défense en cas d’attaque d’un animal sauvage.

    Ces mesures ne doivent pas être prises à la légère; elles doivent être rapportées à un agent de protection et de contrôle des animaux, qui fera enquête. Cependant, la Loi reconnaît que dans certaines localités du Yukon, notamment dans les régions éloignées, de telles mesures sont parfois nécessaires pour protéger la vie humaine.

    Morsure de chien

    Même si la loi ne vous oblige pas à signaler une morsure de chien à un hôpital ou à un centre de santé local, c’est une bonne idée de le faire. Si vous signalez une morsure de chien, la situation sera évaluée et il sera déterminé :

    • si la victime a besoin d’un traitement particulier;
    • si l’animal doit être surveillé ou testé.

    Toujours traiter les plaies par morsure

    Toute personne mordue par un animal devrait recevoir des soins médicaux sans tarder, puisqu’une plaie par morsure pourrait s’infecter.

    Le prestataire de soins :

    • nettoiera la plaie pour éviter la contamination par la salive, les bactéries et les virus;
    • prescrira des antibiotiques en cas de risque d’infection bactérienne;
    • donnera un vaccin de rappel contre le tétanos, au besoin;
    • donnera des directives sur le soin de la plaie à la maison et sur ce qu’il faut faire en cas d’enflure, de rougeur ou d’augmentation de la douleur.

    Consultez la section sur la rage de la page sur la santé des animaux sauvages et la fiche Rage et morsures d’animaux.


  4. Animaux domestiques errants

    Les animaux domestiques sont errants lorsque :

    • ils ne sont pas surveillés par leur propriétaire;
    • ils sont à l’extérieur de la propriété privée de leur propriétaire.

    Ces animaux constituent souvent une nuisance et peuvent représenter un danger pour eux-mêmes et pour les autres. Ils peuvent :

    • être blessés par une voiture ou causer un accident;
    • menacer les animaux domestiques et les animaux d’élevage qui sont en dans des enclos;
    • s’attaquer à des animaux sauvages ou être eux-mêmes attaqués par un animal sauvage;
    • causer des dommages à l’environnement par leurs actions.

    Les gens qui possèdent des animaux domestiques doivent s’en occuper. Cela signifie qu’ils sont responsables d’en assurer la surveillance.

    Si vous avez des préoccupations en lien avec un chien ou un chat qui se promène sans la surveillance de son propriétaire (en liberté dans des lieux publics), veuillez évaluer la situation :

    • En cas de danger immédiat, contactez le détachement de la GRC affilié à votre localité.
    • Si l’animal se trouve sur un territoire dirigé par une administration, communiquez avec les autorités locales. Les Premières Nations et les administrations municipales (telles que la Ville de Whitehorse) qui ont des règlements en la matière sont celles qui fournissent les services de première ligne.
    • Si l’animal se trouve dans une région non constituée en municipalité ou dans une localité qui n’a pas de règlements encadrant le bien-être et le contrôle des animaux, communiquez avec l’agent de protection et de contrôle des animaux affilié à la Section de la santé animale.

    Animaux d’élevage

    Pour les animaux d’élevage, consultez la section Signaler un animal d’élevage errant ou un problème de bien-être animal.


  5. Négligence ou maltraitance d’animaux domestiques

    L’agent de protection et de contrôle des animaux est responsable d’enquêter sur les signalements d’animaux domestiques victimes de négligence ou de maltraitance, conformément à la Loi sur la protection et le contrôle des animaux. Les animaux victimes de négligence ou de maltraitance peuvent avoir un besoin pressant :

    • de soins;
    • de nourriture;
    • d’eau;
    • d’un abri.

    Dans certains cas, les animaux peuvent être blessés ou souffrants.

    L’agent peut prendre les mesures jugées nécessaires ou souhaitables pour mettre fin aux souffrances d’un animal, ou il peut décider de prendre la garde d’un animal abandonné. L’issue privilégiée est de trouver le propriétaire et de lui remettre son animal.

    Signalement d’un animal victime de négligence ou de maltraitance

    Signalez tout incident à un agent de protection et de contrôle des animaux si vous savez (ou avez de bonnes raisons de croire) qu’un animal :

    • est négligé;
    • est maltraité;
    • a été abandonné.

    Téléphonez au 867-667-5600 ou (sans frais au Yukon) au 1-800-661-0408, poste 5600, ou envoyez un courriel à [email protected].

    La Section de la santé animale ne fera aucun commentaire et ne transmettra aucune information sur une enquête en cours. Les détails ne seront rendus publics que si des accusations formelles sont déposées.