Que faire si vous découvrez un lieu archéologique

Découverte d’un lieu archéologique

Si vous découvrez un lieu archéologique exposé ou érodé, contactez le Programme d’archéologie du Yukon par téléphone au 867-667-5983 ou (sans frais au Yukon) au 1-800-661-0408 poste 5983. Veillez à prendre en note l’emplacement du site.

Si le site archéologique se trouve sur des terres visées par un règlement, contactez le bureau du gouvernement de la Première nation concernée. 

Si vous travaillez sur un projet d’aménagement, cessez immédiatement toute activité et contactez-nous.

Légalement, il est interdit d’extraire un artefact d’un lieu archéologique ou historique si vous n’avez pas de permis. Un artefact est un objet abandonné d’intérêt archéologique ou historique, qui date de plus de 45 ans. Le gouvernement du Yukon détient en fiducie tous les artefacts archéologiques n’appartenant pas aux Premières nations, à l’exception de ceux qui sont trouvés sur des terres autochtones ou dans des parcs nationaux.

Les sites archéologiques sont souvent difficiles à identifier. Pour en savoir plus, consultez notre Manuel d’identification des lieux patrimoniaux et de leurs caractéristiques. (En anglais)

Si vous trouvez des restes humains.

Plusieurs raisons peuvent expliquer la découverte de restes humains, notamment :

  • les lieux de sépulture perturbés;
  • les cas de personnes disparues;
  • les activités criminelles.

Si vous trouvez des restes humains, vous devez les signaler dans les meilleurs délais; vous contribuerez ainsi à préserver l’intégrité du lieu. Pour se faire, suivez ces étapes :

Simple citoyen

Cessez immédiatement toute activité sur le site et signalez la découverte à la GRC. Fournissez une photo et, si possible, les coordonnées GPS de l’endroit.

Titulaire d’un permis ou d’une licence d’utilisation des terres

Suivez les directives énoncées sur votre permis. Signalez sans délai la découverte au gestionnaire des terres ou à l’autorité compétente en matière de permis. Le gestionnaire des terres effectuera le signalement à la GRC.

Si la GRC détermine qu’il s’agit d’une affaire de nature judiciaire ou criminelle, elle en informera le Bureau du coroner en chef. Si elle croit plutôt qu’il s’agit d’un lieu de sépulture autochtone ou d’un lieu historique, elle en informera le Programme d’archéologie du Yukon et les Premières nations à qui appartiennent les territoires ancestraux où se situe le site.

Pour savoir comment vous pouvez protéger des sépultures, consultez ces pratiques exemplaires.

Protéger le site

Cessez toute activité sur le site. Les sites archéologiques sont extrêmement fragiles. Le sol mince du Yukon pourrait contenir des artefacts historiques pouvant dater jusqu’à 14 000 ans dans sa couche supérieure, qui fait à peine entre 20 à 30 cm. Ainsi, toute activité qui remue le sol présente des risques de détruire des sites archéologiques.

Importance des sites archéologiques

Les sites archéologiques au Yukon recèlent certaines des plus anciennes preuves de la présence des Premières nations de toutes les Amériques. Il y a des milliers de sites archéologiques au Yukon, datant tantôt de l’ère de glace, tantôt de l’époque de la construction de la route de l’Alaska. On peut y trouver des éclats d’outils en pierre, d’anciens foyers, des artefacts de la ruée vers l’or ou des épaves d’avions datant de la Deuxième Guerre mondiale.

Collectivement, nous pouvons préserver et protéger notre histoire, au profit de la population du Yukon.

Pour plus d’information sur les sites d’intérêt historique, leur protection et le processus de signalement, contactez le Programme d’archéologie du Yukon.

Par courriel : heritage.resources@gov.yk.ca
Par téléphone : 867-667-5983 ou (sans frais au Yukon) : 1-800-661-0408, poste 5983
Par la poste :
Gouvernement du Yukon
Programme d’archéologie du Yukon (L-2A)
C.P. 2703
Whitehorse (Yukon)  Y1A 2C6