Changements climatiques au Yukon

  • Lutter contre les changements climatiques
  • Adaptation aux changements climatiques
  • Réduire les émissions de gaz à effet de serre
  • Plans et études
  1. Lutter contre les changements climatiques

    Comme le reflète Notre avenir propre : La stratégie du Yukon sur les changements climatiques, l’énergie et l’économie verte, nous prenons des mesures pour :

    • réduire de 30 % les émissions de gaz à effet de serre du Yukon provenant des transports, du chauffage, de la production d’électricité et d’autres secteurs d’ici 2030;
    • réduire les émissions de gaz à effet de serre par unité de matière produite dans les mines du Yukon;
    • produire en moyenne 97 % de l’électricité du réseau principal du Yukon à partir d’énergies renouvelables d’ici 2030;
    • permettre au Yukon d’être très résilient aux effets des changements climatiques d’ici 2030;
    • bâtir une économie verte durable.

    Apprenez-en davantage sur l’avenir propre du Yukon et sur le rôle que vous pouvez y jouer.

     

  2. Adaptation aux changements climatiques

    Qu’est-ce que les changements climatiques?

    Les changements climatiques sont d’importants changements observables sur :

    • la température moyenne;
    • les précipitations;
    • la configuration des vents;
    • d’autres aspects du climat du Yukon et à l’échelle planétaire.

    Le climat de la Terre a toujours évolué graduellement, mais les changements ressentis se produisent plus rapidement et à plus grande échelle que jamais auparavant.

    Les changements climatiques auxquels nous sommes confrontés aujourd’hui sont causés par les émissions de gaz à effet de serre, comme le dioxyde de carbone et le méthane, qui proviennent majoritairement des activités humaines nécessitant des combustibles fossiles. Ces activités comptent notamment l’utilisation de véhicules, le chauffage des bâtiments et les activités commerciales et industrielles.

    Consultez le cinquième Rapport d’évaluation du GIEC (en anglais).

    Quelles incidences les changements climatiques ont-ils sur le Yukon?

    Le climat du Yukon subit déjà d’importants effets des changements climatiques. Sa température moyenne a augmenté de 2,3 °C entre 1948 et 2016 et sa température hivernale, de 4,3 °C pour la même période. C’est près de trois fois la vitesse du réchauffement des températures mondiales.

    Voici certains effets que nous ressentons déjà :

    • le dégel du pergélisol, qui endommage les bâtiments et les routes, modifie le paysage et affecte les écosystèmes;
    • les changements aux conditions météorologiques et terrestres, qui restreignent l’accès aux aliments traditionnels, accentuent l’insécurité alimentaire et affectent la santé et l’identité culturelle;
    • des phénomènes météorologiques extrêmes plus fréquents, qui peuvent détruire les habitats et les maisons et causer des inondations;
    • des feux de forêt plus violents, qui présentent un risque pour les collectivités et affectent les écosystèmes et la faune;
    • la fonte des glaciers, qui influe sur le débit des rivières, la température de l’eau et la santé aquatique.

    Bon nombre des effets des changements climatiques susmentionnés peuvent également avoir une incidence directe ou indirecte sur votre santé, notamment en augmentant le risque d’obésité, de diabète ou de problèmes cardiaques, en empirant les maladies pulmonaires et en affectant la santé mentale.

    Apprenez-en davantage sur les effets que les changements climatiques peuvent avoir sur votre santé dans un rapport du médecin hygiéniste en chef.

     

    Que faisons-nous pour nous adapter aux changements climatiques?

    S’adapter aux changements climatiques implique de prendre des décisions éclairées et tournées vers l’avenir qui atténueront les conséquences que ces changements pourraient avoir sur notre santé, notre bien-être, notre mode de vie et nos moyens de subsistance et nous permettront de saisir toutes les occasions qui pourraient se présenter. Nos mesures d’adaptation sont facilement conciliables avec les efforts déployés pour réduire les émissions de gaz à effet de serre.

    Afin de prioriser nos efforts d’adaptation, le gouvernement du Yukon et ses partenaires autochtones et municipaux tentent de déterminer le degré de vulnérabilité de la population du Yukon à ces effets et les différentes façons dont les particuliers et les collectivités seront affectés. En outre, nous évaluons aussi la capacité de nos infrastructures et de nos systèmes naturels et sociaux à affronter les dommages potentiels, à saisir les occasions et à faire face aux conséquences des changements climatiques au Yukon.

    Ces évaluations nous permettront de déterminer les mesures que nous devons prendre pour lutter contre les effets des changements climatiques. Elles nous permettront également de mesurer et d’atteindre l’objectif visant à rendre le Yukon très résilient aux effets des changements climatiques d’ici 2030.

  3. Réduire les émissions de gaz à effet de serre

    Les émissions de gaz à effet de serre constituent la principale cause des changements climatiques. Le dioxyde de carbone (CO2), le méthane (CH4) et l’oxyde nitreux (N2O) sont les gaz à effet de serre les plus connus. Ils s’accumulent dans l’atmosphère de la Terre et créent en quelque sorte une « couverture », comme les murs d’une serre.

    D’où proviennent les émissions de gaz à effet de serre du Yukon?

    Au Yukon, les émissions de gaz à effet de serre proviennent principalement des transports et du chauffage et, dans une moindre mesure, des industries, de la production d’électricité, de la gestion des déchets et d’autres secteurs.

    Production

    Bien que nos émissions totales ne représentent que 0,1 % des émissions du Canada en raison de notre petite population, les émissions par habitant, qui s’élèvent à quelque 18 tonnes, sont sixièmes en importance au Canada et sont supérieures à celles de bien des pays.

    env-per-capita-emissions

    Quelles sont les cibles de réduction des gaz à effet de serre?

    D’ici 2030, nous comptons réduire les émissions de gaz à effet de serre du Yukon provenant des transports, du chauffage, de la production d’électricité, d’autres activités commerciales et industrielles, de la gestion des déchets et d’autres secteurs de 30 % par rapport à 2010.

    D’après la modélisation, nous estimons devoir réduire les émissions de gaz à effet de serre du Yukon par 263 kilotonnes d’ici 2030; nous sommes d’avis que les mesures prises dans Notre avenir propre nous permettront d’atteindre le 3/4 de notre objectif.

    Consultez Notre avenir propre pour en apprendre davantage sur les mesures prises pour combler cet écart.

    Nous avons également l’intention de nous attaquer aux émissions de gaz à effet de serre provenant de l’exploitation minière (en plus de la réduction de 30 % susmentionnée). En effet, d’ici 2022, nous travaillerons avec l’industrie minière pour établir une cible de réduction pour les activités d’extraction de l’or et du quartz grâce à laquelle les mines du Yukon réduiront, au cours de leur cycle de vie, leurs émissions de gaz à effet de serre par kilogramme ou kilotonne de matière produite.

    Cette cible incitera l’industrie à trouver des solutions novatrices pour réduire sa consommation d’énergie et ses émissions de gaz à effet de serre, quel que soit le nombre de mines en exploitation.

    En effet, entre 2009 et 2017, les émissions provenant des activités d’extraction de l’or et du quartz ont varié d’année en année en fonction du nombre de mines en exploitation. Dans l’ensemble, les émissions provenant du secteur minier représentaient de 10 à 15 % des émissions totales du Yukon pendant cette période.

    env-mining-emissions-total-source

    Comment les émissions du Yukon sont-elles calculées?

    Les émissions de gaz à effet de serre du Yukon sont calculées à l’aide de deux principales sources d’information afin d’en brosser le portrait le plus précis possible : le Rapport d’inventaire national du gouvernement du Canada, qui rend compte des émissions d’un océan à l’autre, et les données sur les ventes de combustibles fossiles au Yukon, recueillies par le Bureau des statistiques du Yukon.

    Seules les émissions produites sur le territoire sont prises en considération. Prenons l’exemple d’un camion qui part de la Colombie-Britannique pour aller livrer des produits alimentaires au Yukon. Ce camion produira des émissions et en Colombie-Britannique et au Yukon. En vérifiant le nombre de kilomètres parcourus au Yukon dans le journal de bord du camion, on peut calculer la proportion des émissions produites sur le territoire. Les émissions de gaz à effet de serre sont suivies et déclarées en fonction des frontières politiques pour éviter les doubles comptages quand vient le temps de rendre compte des émissions du Canada ou d’autres régions du monde.

    Consultez le dernier rapport sur les émissions de gaz à effet de serre du Yukon.

    Quelles sont les émissions de gaz à effet de serre du gouvernement du Yukon?

    En 2018, les émissions provenant des activités du gouvernement du Yukon constituaient environ 5 % des émissions de gaz à effet de serre totales du Yukon, soit 32,5 kilotonnes. Elles proviennent principalement du chauffage des bâtiments, suivi des transports, de l’électricité et d’autres sources comme les réfrigérants et les déchets.

    Les émissions provenant des activités du gouvernement du Yukon ont augmenté de 4,9 % entre 2010 et 2018. Elles ont toutefois plafonné en 2013 pour ensuite diminuer de 3,8 % jusqu’en 2018. Puisque la majorité de ses émissions sont causées par le chauffage et l’alimentation des bâtiments, le gouvernement du Yukon s’est fixé l’objectif de réduire les émissions provenant de ses bâtiments de 30 % d’ici 2030 par rapport à 2010.

    Lire un rapport sur les émissions de gaz à effet de serre dans l’ensemble des activités du gouvernement du Yukon.

    env-government-yukon-ghg-emissions-source-4

    env-government-yukon-total-ghg-emissions-5
  4. Plans et études

    Vous pouvez également consulter les données sur les effets des changements climatiques dans nos rapports sur l’état de l’environnement.

    Pour obtenir un de ces documents ou tout autre rapport en format papier, communiquez avec le Secrétariat du changement climatique à climatechange@gov.yk.ca.