Salubrité alimentaire au travail et à la maison

  • Pratiques hygiéniques de manipulation des aliments à la maison
  • Salubrité des aliments et inspections dans les entreprises
  • Dons d’aliments
  • Que faire des aliments après un incendie?

Adopter des pratiques hygiéniques lorsque l’on manipule des aliments à la maison et au travail permet de prévenir les épidémies et les maladies d’origine alimentaire.


  1. Pratiques hygiéniques de manipulation des aliments à la maison

    Qu’est-ce qu’une maladie d’origine alimentaire?

    Une maladie d’origine alimentaire peut survenir lorsqu’une personne consomme de la nourriture contaminée par un organisme pathogène microscopique, comme une bactérie, un virus ou un parasite.

    Symptômes

    Les symptômes les plus fréquents d’une maladie d’origine alimentaire peuvent apparaître quelques heures ou quelques jours après avoir consommé des aliments contaminés. Par exemple :

    • crampes d’estomac;
    • nausées;
    • vomissements;
    • diarrhée;
    • maux de tête;
    • fièvre;
    • toute combinaison de ces symptômes. 

    Ces symptômes varient en fonction du type et de la quantité de bactéries, de virus et de parasites présents dans l’aliment en question.

    Quelles sont les personnes les plus susceptibles de contracter des formes graves de maladies d’origine alimentaire?

    • Les personnes âgées
    • Les jeunes enfants
    • Les femmes enceintes
    • Les personnes dont le système immunitaire est affaibli

     

    Les pratiques hygiéniques de manipulation des aliments permettent de prévenir les maladies d’origine alimentaire

    Pour éviter toute contamination de votre famille ou de vos amis par une maladie d’origine alimentaire, il convient de respecter les règles d’hygiène à toutes les étapes de la manipulation des aliments à la maison.

    • Avant d’aller à l’épicerie
    • À l’épicerie
    • Pendant le transport des provisions
    • Au retour de l’épicerie
    • Pendant la préparation du repas
    • Au moment de servir les aliments
    • Après le repas

    La Liste de vérification – salubrité des aliments à la maison décrit précisément comment vous pouvez manipuler des aliments en toute sécurité.

    Le guide intitulé La salubrité alimentaire pour les personnes âgées vous fournit des conseils pour :

    • laver les aliments;
    • faire les choses proprement;
    • entreposer les restes et les aliments en conserve;
    • cuire la viande à la bonne température;
    • manipuler les aliments présentant un risque accru.

  2. Salubrité des aliments et inspections dans les entreprises

    Lorsque vous exploitez un établissement qui sert ou prépare des aliments, pour éviter les maladies et les épidémies d’origine alimentaire, vous devez tenir compte des éléments suivants :

    • les pratiques hygiéniques de manipulation des aliments;
    • votre source d’approvisionnement en eau;
    • la gestion des ordures et des eaux usées.

    Pour garantir que les mesures d’hygiène sont respectées dans votre établissement, un agent d’hygiène du milieu vous rendra visite pour mener une inspection. Deux types d’inspections sont possibles :

    • l’inspection régulière;
    • l’inspection faisant suite à une plainte.

    L’agent d’hygiène du milieu peut également fournir des conseils et assurer l’application des règlements pour garantir la salubrité alimentaire.

    Pour savoir ce qu’un agent d’hygiène du milieu recherchera au cours de l’inspection de votre établissement, consultez le modèle d'inspection des établissements alimentaires (en anglais).

    Salubrité alimentaire et banques alimentaires

    Nous reconnaissons l’importance des dons alimentaires pour les personnes qui ont faim. Il est tout aussi important de veiller à la salubrité des aliments offerts en don.

    Les lignes directrices pour la salubrité des aliments dans les banques alimentaires (en anglais) ont été définies à partir d’autres documents. Selon ces lignes directrices, le terme banque alimentaire désigne tout établissement détenu ou exploité par un organisme à but non lucratif servant des aliments aux personnes qui ont faim. Ces personnes sont censées consommer chez elles les aliments en question. Une banque alimentaire :

    • reçoit les aliments;
    • conserve les aliments;
    • emballe les aliments;
    • transforme les aliments;
    • distribue les aliments.

    Les lignes directrices abordent les points suivants :

    • principes d’hygiène;
    • mesures de protection contre les contaminations;
    • les aliments récupérables;
    • équipement et ustensiles;
    • installations sanitaires et mesures de contrôle sanitaire;
    • déchets de cuisine;
    • lutte contre les insectes, les rongeurs et les animaux;
    • construction et entretien des installations;
    • vestiaire;
    • véhicules;
    • formation du personnel et des bénévoles;
    • renseignements à l’intention du public et de la clientèle.

  3. Dons d’aliments

    Vous pouvez donner les surplus d’aliments préparés à l’occasion d’une réunion ou d’une activité à des organismes comme Kaushee’s Place ou l’Armée du Salut. La Loi sur les dons d’aliments décrit comment vous pouvez donner des aliments en toute sécurité.

    Aliments pouvant faire l’objet d’un don

    • Plats préparés dans une cuisine commerciale
    • Produits frais ou congelés
    • Plats faisant partie d’un menu ou d’un buffet ou préparés par un traiteur, mais qui n’ont pas été servis
    • Produits en conserve ou emballés vendus en magasin
    • Viandes surgelées ou charcuteries réfrigérées vendues en magasin
    • Produits laitiers et œufs classés

    Aliments ne pouvant pas faire l’objet d’un don

    • Plats préparés dans une cuisine domestique
    • Conserves faites maison
    • Viande de gibier (car celle-ci n’a fait l’objet d’aucune inspection sanitaire)
    • Aliments déjà servis à d’autres personnes (comme un plat de lasagne entamé ou les restes d’un plateau de fromages provenant d’un buffet)
    • Aliments périmés
    • Aliments insalubres 
    • Aliments dont la date de péremption est dépassée

    Respect des règles d’hygiène dans la manipulation des aliments offerts en don

    • Entreposez et transportez les aliments dans des contenants de qualité alimentaire, propres et recouverts.
    • Conservez les aliments chauds à une température de 60 oC (140 oF) ou plus.
    • Conservez les aliments froids à une température de 4 oC (40 oF) ou moins.
    • Inscrivez sur les contenants des plats cuisinés le type d’aliment ainsi que la date et l’heure de préparation.
    • Veillez à ce que la collecte et les dons se fassent le plus rapidement possible.

  4. Que faire des aliments après un incendie?

    Pendant le nettoyage après un incendie, lavez-vous les mains consciencieusement et régulièrement, et particulièrement avant les repas et une fois le nettoyage terminé.

    Vous devriez jeter tous les aliments qui sont entrés en contact avec de l’eau ou de la fumée ainsi que ceux qui ont été endommagés par la chaleur. Jetez également les aliments :

    • périssables, comme la viande, la volaille, les œufs et les produits laitiers, et plus particulièrement en cas de coupure de courant;
    • qui n’étaient pas emballés dans des contenants étanches, scellés et faciles à nettoyer;
    • se trouvant dans des contenants en papier, en plastique, en tissu ou en carton;
    • en bouteille, comme les boissons, ou dans n’importe quel contenant doté d’un couvercle vissable;
    • en conserve, si l’opercule est endommagé, si la conserve est gonflée ou bosselée, en cas de signes de fuite ou si vous soupçonnez que le contenu a été endommagé par la chaleur;
    • congelés, s’ils ont pu dégeler avant d’être congelés à nouveau, ou si la température de l’aliment est passée au-dessus de 4 oC (40 oF).

    Nettoyage et désinfection avec une solution à base d’eau de Javel

    Nettoyez et désinfectez toute la vaisselle et tous les ustensiles contaminés.

    Surfaces alimentaires

    Les planches à découper et les comptoirs doivent être nettoyés avec de l’eau tiède savonneuse avant d’être rincés puis désinfectés à l’aide d’une solution à base d’eau de Javel pendant deux minutes. Laissez ces surfaces sécher à l’air libre.

    Solution à base d’eau de Javel

    Faites votre mélange avec :

    • 0,5 once, 1 cuillère à thé ou 15 millilitres d’eau de Javel à usage domestique (concentration de 5 % à 6 %); et
    • 1 litre ou 4,5 tasses d’eau.

    Fosses septiques et champs d’épuration :

    Normalement, un incendie n’aura aucune répercussion sur votre fosse septique ou votre champ d’épuration. Si vous constatez des dégâts sur les tuyaux du bâtiment :

    • vérifiez le bon fonctionnement du réseau;
    • téléphonez au 867-667-8391 si vous n’êtes pas sûr du fonctionnement de votre fosse septique.

    N’hésitez pas à consulter le document sur la salubrité des aliments après un incendie (en anglais) pour vous servir de guide.


Renseignements 

Pour toute question, écrivez à environmental.health@gov.yk.ca ou téléphonez au 867-667-8391 ou (sans frais au Yukon) au 1-800-661-0408, poste 8391. Vous pouvez également vous présenter en personne au bureau du Service d’hygiène du milieu au 2 Hospital Road, à Whitehorse (Yukon). Nos bureaux sont ouverts du lundi au vendredi, de 8 h 30 à 17 h.