Changements climatiques au Yukon

  • Les changements climatiques au Yukon
  • Le gouvernement du Yukon lutte contre les changements climatiques. Voyez comment!
  1. Les changements climatiques au Yukon

    Changement climatique, changements climatiques… De quoi parle-t-on?

    La nature variable du climat de la Terre n’est pas un phénomène nouveau, mais l’ampleur des changements qui surviennent de nos jours est sans précédent.

    Les gaz à effet de serre – dioxyde de carbone, méthane, oxyde nitreux, etc. – retiennent la chaleur dans l’atmosphère. Le niveau de concentration de ces gaz est en progression et a des conséquences sur le climat. Cette augmentation résulte principalement d’activités humaines, comme la combustion d’énergies fossiles.

    Les effets des changements climatiques sont plus marqués et se produisent à un rythme plus rapide dans le Nord qu’ailleurs dans le monde. Au Yukon, les températures moyennes ont augmenté de 2 °C au cours des 50 dernières années. Les températures hivernales, quant à elles, ont augmenté de 4 °C au cours de la même période. Ces augmentations correspondent au double de celles enregistrées dans le sud du Canada.

    Les changements climatiques au Yukon

    Incidences des changements climatiques sur le territoire :

    • augmentation des températures moyennes;
    • variation des quantités de précipitations (pluie et neige);
    • hausse des phénomènes météorologiques extrêmes (orages, vents forts, inondations, feux, etc.);
    • fonte des glaciers et de la glace marine;
    • dégel du pergélisol;
    • modification des lacs, des cours d’eau et de la qualité de l’eau.

    Ces changements entraînent les conséquences suivantes pour les Yukonnais :

    • accès limité aux aliments traditionnels et locaux, ce qui peut nuire à leur santé;
    • modification des migrations et de la répartition des animaux, ce qui risque de fragiliser les activités traditionnelles et la culture des Premières nations du Yukon;
    • dommages causés aux immeubles, routes, lignes électriques, systèmes d’approvisionnement en eau et à toute autre infrastructure importante.

    Face aux changements climatiques, que fait le gouvernement?

    À l’heure actuelle, les gouvernements des quatre coins de la planète modifient leur réponse aux changements climatiques. Ils créent des collectivités résilientes et des économies sobres en carbone, vecteur d’une croissance propre et durable.

    Le Yukon entend jouer un rôle actif dans ce mouvement mondial.

    Le gouvernement développe actuellement une nouvelle stratégie d’adaptation aux changements climatiques axée sur l’efficacité énergétique et l’économie verte. L’objectif : préparer le Yukon à faire face aux nouvelles réalités climatiques pour assurer sa prospérité durable.

    Cadre pancanadien sur la croissance propre et les changements climatiques

    Le Yukon adhère au Cadre pancanadien sur la croissance propre et les changements climatiques. De ce fait, le gouvernement territorial et le gouvernement fédéral se sont engagés à collaborer sur les questions suivantes :

    • faire avancer les projets portant sur les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique;
    • bâtir des collectivités résilientes;
    • lancer de nouvelles recherches et des projets pilotes.

    Le Cadre pancanadien présente également l’option fédérale visant à imposer une tarification du carbone dans l’ensemble du pays, laquelle entrera en vigueur en 2018.

    Tarification du carbone

    La tarification du carbone est une façon rentable pour le Canada de réduire ses émissions de gaz à effet de serre tout en stimulant l’innovation en matière d’énergies renouvelables et d’efficacité énergétique et en contribuant à l’essor d’une économie florissante à faibles émissions de carbone.

    Le gouvernement du Yukon collabore avec ses partenaires, dont le gouvernement canadien, afin que les particularités du territoire soient prises en compte lorsque la tarification du carbone entrera en vigueur.

    Nous nous sommes engagés à remettre les fonds recueillis au Yukon dans le cadre d’un mécanisme de tarification du carbone du gouvernement fédéral aux particuliers et aux entreprises du territoire au moyen d’un système de remboursement.

    Pour de plus amples renseignements sur le changement climatique au Yukon, communiquez avec nous, par courriel, à climatechange@gov.yk.ca, ou par téléphone, au 867-456-5565 ou (sans frais au Yukon, aux T.N.-O et au Nunavut) 1-800-661-0408, poste 5565.

  2. Le gouvernement du Yukon lutte contre les changements climatiques. Voyez comment!

    Le gouvernement du Yukon, en collaboration avec les Premières nations du Yukon, les Inuvialuit et les municipalités, élabore une stratégie territoriale sur les changements climatiques, l’énergie et l’économie verte. La nouvelle stratégie, qui sera publiée à la fin de 2019, a pour but d’améliorer la capacité du Yukon de faire face à des changements climatiques rapides, c’est-à-dire de se préparer à ces changements, d’y réagir et de continuer de prospérer.

    Pendant que l’équipe travaille à l’élaboration de cette nouvelle stratégie, le gouvernement du Yukon continue de suivre les progrès réalisés par rapport aux objectifs établis dans le Plan d’action sur le changement climatique de 2009 et aux rapports d’étape de 2012 et de 2015.

    Réduire les émissions de gaz à effet de serre

    Les gaz à effet de serre (GES) sont l’un des principaux polluants à l’origine des changements climatiques. Le dioxyde de carbone (CO2) est le GES le plus connu. Il représente la plus grande part des émissions de GES d’origine humaine. Comme le CO2 demeure dans l’atmosphère terrestre pendant des siècles, réduire les émissions de CO2 dès maintenant aidera à limiter les impacts négatifs à long terme.

    De quelle nature sont les émissions de GES du Yukon?

    Les émissions de GES du Yukon ne représentent qu’une petite fraction des émissions du Canada (0,08 %). Cependant, les émissions de GES par personne sont comparables à celles des autres Canadiens. Ainsi, en 2016, chaque Yukonnais a rejeté 16,4 tonnes de GES dans l’atmosphère, ce qui place le Yukon au 8e rang des provinces et territoires canadiens en matière d’émission de GES par personne.

    Au Yukon, les plus importantes sources de GES sont :

    • Le transport (routier et aérien) – 62 % des émissions;
    • Le chauffage des bâtiments – 18 % des émissions.

    Comment le Yukon s’y prend-il pour réduire les émissions de GES?

    Le gouvernement du Yukon a mis en œuvre des programmes, des politiques et des mesures visant à réduire les émissions de GES sur le territoire.

    Yukon Rideshare Program

    Le programme Rideshare est un programme de covoiturage (jumelage des conducteurs et des passagers) issu d’un partenariat entre la Ville de Whitehorse et le gouvernement du Yukon. Il vise à réduire les émissions de GES attribuables au transport individuel.

    Partenariat avec les Premières nations pour des projets de microproduction à l’énergie solaire

    Le gouvernement du Yukon a obtenu du financement de Relations Couronne-Autochtones et Affaires du Nord Canada pour l’installation de panneaux solaires sur des bâtiments appartenant aux Premières nations du Yukon, partout sur le territoire.

    Programme de microproduction

    Ce programme permet à des individus et des petites entreprises de produire leur propre électricité de source renouvelable et d’injecter leurs surplus de production dans le réseau contre compensation. Depuis 2014, 166 installations solaires de production d’électricité ont été implantées au Yukon. Ces installations fournissent plus de 1,5 mégawatt d’électricité au réseau et à quatre des cinq petits réseaux alimentés par les centrales au diesel.

    Bâtiments gouvernementaux écoénergétiques

    Le gouvernement s’est engagé à construire des bâtiments très écoénergétiques. Parmi les projets écoénergétiques réalisés, on compte :

    • Le Centre d’interprétation du parc Tombstone;
    • Le Centre correctionnel de Whitehorse;
    • Le Centre d’intervention d’urgence;
    • L’école secondaire F.-H. Collins.

    Valorisation des matières résiduelles

    Des programmes de valorisation des matières résiduelles ont été mis en œuvre dans de nombreux édifices gouvernementaux, notamment :

    • L’édifice administratif principal du gouvernement du Yukon;
    • L’édifice administratif du ministère de l’Éducation;
    • 18 des 28 écoles du Yukon.

    S’adapter aux changements climatiques au Yukon

    Au Yukon, on vit les répercussions des changements climatiques lorsque l’on conduit sur les routes cahoteuses et qu’on doit réparer les dégâts causés aux infrastructures publiques par la fonte du pergélisol. La flore et la faune sont affectées aussi : des espèces disparaissent peu à peu, d’autres se déplacent. Les changements climatiques ont des répercussions sur la santé, la sécurité, l’économie, la culture et le mode de vie.

    « S’adapter » aux changements climatiques signifie « s’efforcer de se préparer à faire face aux répercussions actuelles et futures des changements climatiques, afin de demeurer en sécurité et en santé, et de continuer à prospérer ». L’adaptation est la clé de notre approche en matière de changements climatiques. Les mesures d’adaptation complètent les mesures mises en œuvre par le gouvernement et d’autres instances pour réduire les émissions de GES.

    Comment le Yukon s’adapte-t-il aux changements climatiques?

    Le gouvernement du Yukon a reçu un financement de 1,987 million de dollars du programme Se préparer aux changements climatiques dans le Nord de Relations Couronne-Autochtones et Affaires du Nord Canada. Ces fonds serviront à financer 14 projets d’adaptation aux changements climatiques pendant 4 ans (2017 à 2021). Les projets portent sur les thèmes suivants :

    Cartographie des vulnérabilités associées au pergélisol de la route Dempster

    Des chercheurs étudient les conditions sous-jacentes de la route Dempster en vue d’établir une carte des secteurs susceptibles d’être endommagés par la fonte du pergélisol.

    Prédiction des effets des changements climatiques sur la tique du wapiti

    Ce projet permettra d’obtenir des données de référence sur la répartition de la tique du wapiti au Yukon, afin de mieux comprendre les effets des changements climatiques sur le développement de la tique du wapiti. On pourra ainsi créer un modèle sur lequel s’appuyer pour orienter les décisions relatives à la gestion des populations d’orignaux, de caribous, de cerfs et de wapitis.

    Prédiction du risque d’incendie de forêt sur tout le territoire

    Les chercheurs élaborent des cartes et des modèles des risques, actuels et futurs, d’incendie de forêt sur tout le territoire. À partir de ces données, on pourra repérer les secteurs où le risque est susceptible d’augmenter et estimer les perturbations éventuelles du paysage.

    Suivi et prévision des impacts des événements extrêmes sur la santé

    Des chercheurs recueillent des données sur les impacts sur la santé d’événements extrêmes (incendies et météo) passés. Ces données permettront d’améliorer la planification des mesures d’urgence relatives aux événements extrêmes et de mettre au point des outils d’atténuation des impacts à court terme et à long terme sur la santé.

    Évaluation des risques climatiques du gouvernement du Yukon

    Des chercheurs travaillent à déterminer les principaux risques associés aux changements climatiques pour le gouvernement du Yukon. En se basant sur les conclusions de ces recherches, on pourra élaborer et mettre en œuvre un cadre de gestion du risque climatique et des mesures de réduction du risque climatique pour nos activités, nos programmes et nos immobilisations.

    Partenariats

    Le Partenariat panterritorial pour l’adaptation, dont le Yukon fait partie, a été instauré pour permettre aux trois territoires de collaborer à la recherche de mesures d’adaptation aux changements climatiques dans le Nord.

    Plans, stratégies et études

    En 2006, le gouvernement du Yukon élaborait sa Stratégie sur le changement climatique, à partir de laquelle le Plan d’action sur le changement climatique de 2009 a été élaboré. Deux rapports d’étape sur la mise en œuvre du plan d’action ont été publiés, l’un en 2012 et l’autre en 2015.

    Nous avons contribué à plusieurs études importantes sur les changements climatiques au Yukon, notamment :

    On trouve également des données sur les effets des changements climatiques dans les rapports sur l'état de l'environnement (State of the Environment Reports).


Renseignements 

Pour de plus amples renseignements sur le changement climatique au Yukon, communiquez avec nous, par courriel, à climatechange@gov.yk.ca, ou par téléphone, au 867-456-5565 ou (sans frais au Yukon) 1-800-661-0408, poste 5565.