Chasser le bison au Yukon

  • Permis de chasse au bison des bois
  • Saisons et secteurs de chasse au bison
  • Chasse respectueuse et responsable
  1. Permis de chasse au bison des bois

    Exigences

    Pour chasser le bison, il faut :

    • être titulaire d’un permis de chasse au gros gibier du Yukon valide;
    • détenir une autorisation de chasse à accès restreint (ACAR) pour la chasse au bison;
    • obtenir une autorisation écrite de tout occupant résidant dans un rayon d’un kilomètre du site de chasse prévu, qu’il soit sur les lieux ou non.

    Tout chasseur qui souhaite chasser sur les terres visées par règlement de catégorie A ou B, doit également obtenir une autorisation écrite de la Première nation concernée :

    • Premières nations de Champagne et de Aishihik (867-634-4200);
    • Première nation de Little Salmon/Carmacks (867-863-5576);
    • Conseil des Ta’an Kwäch’än (867-668-3613);
    • Première nation de Kluane (867-841-4274).

    Où demander une ACAR

    Pour obtenir gratuitement une ACAR pour la chasse au bison, il faut se présenter à l’un des bureaux du ministère de l’Environnement.

    Portrait de la chasse au bison des bois au Yukon

    C’est dans le cadre d’un programme national de rétablissement d’une espèce menacée que le bison a été réintroduit au Yukon à la fin des années 1980. À l’époque, 170 bisons ont été remis en liberté. La harde compte aujourd’hui entre 1 200 et 1 400 têtes et son territoire s’étend maintenant jusqu’aux bassins hydrographiques des lacs Aishihik, Sekulmun et Hutshi.

    La chasse au bison est, par ailleurs, l’un des moyens prévus dans le plan de gestion de la harde (2012) pour en contrôler la taille. Ce plan est actuellement en cours de révision.

    Depuis 1998 :

    • plus de 1 900 bêtes ont été abattues;
    • environ 60 % étaient des mâles;
    • environ 40 % étaient des femelles.

    En 2017-2018, les chasseurs ont abattu 222 bisons des bois.

    Au Canada, il est permis d’abattre des bisons de quelques hardes seulement : la chasse au bison des bois sauvage permet donc aux chasseurs de vivre une expérience unique en son genre.

  2. Saisons et secteurs de chasse au bison

    Les périodes de chasse varient selon les sous-zones de gestion du gibier. Si la limite annuelle de prises est atteinte, la chasse sera interdite pour le reste de la saison.

    Il y a deux saisons de chasse du bison : une à l’automne et l’autre à l’hiver.

    Automne : du 1er septembre au 31 octobre

    La chasse au bison est autorisée dans les secteurs suivants :

    • zones de gestion du gibier 3, 7, 8 et 9;
    • zone 4, à l’exception des sous-zones 4-03 et 4-51;
    • sous-zones 5-01 et 5-04 à 5-07;
    • corridor de la route du Klondike Nord : corridor d’une largeur d’un kilomètre qui longe le côté ouest de la route du Klondike Nord, entre Whitehorse et Braeburn;
    • corridor de la route de l’Alaska : corridor d’une largeur de trois kilomètres qui longe le côté nord de la route de l’Alaska, entre Whitehorse et le pont de la rivière Slims.

    Hiver : du 1er novembre au 31 mars

    La chasse au bison est autorisée dans les secteurs suivants :

    • zones de gestion du gibier 3, 5, 7, 8 et 9;
    • zones 4, à l’exception des sous-zones 4-03 et 4-51.

    Cartes des secteurs de chasse au bison des bois

     

    Il est possible d’acheter des cartes topographiques détaillées dans les bureaux du ministère de l’Environnement. Cliquer ici (page en anglais) pour les télécharger gratuitement.

  3. Chasse respectueuse et responsable

    Respect des environs

    • Éviter les sentiers de piégeage.
    • Éviter de déranger les résidents et la vie sauvage (faune et flore).

    Armes à feu et munitions

    Les chasseurs de bisons des bois doivent connaître et respecter les exigences relatives aux armes à feu autorisées pour ce type de chasse. Pour en savoir plus, consulter la dernière édition du Guide de la chasse au Yukon.

    Choix de la cible

    • Prendre pour cible un bison qui se trouve en retrait de la harde.
    • Ne pas perdre l’animal de vue après l’avoir tiré. Une fois blessé, il pourrait rejoindre la harde; il serait alors difficile de le retrouver.

    Interdiction d’abattre les bisons munis d’un collier

    Avant de tirer, il est important de vérifier que l’animal visé ne porte pas de collier.

    Le chasseur qui abat, par erreur, un bison muni d’un collier doit :

    Quelques conseils importants

    • Bien connaître son arme à feu et être certain de pouvoir abattre le bison du premier coup.
    • Ne pas viser trop haut :
      • En raison de la bosse proéminente du bison, la zone vitale de cette espèce est beaucoup plus basse que celle des autres.
      • Chez le bison, tous les organes vitaux sont situés sous la base des cornes.
    • Ne pas tirer l’animal si la zone du cœur et des poumons ne peut être atteinte. 
    • Éviter de viser la tête lorsqu’on se trouve loin du bison.
    • Ne pas tirer si la distance est trop grande ou en l’absence d’un bon angle de tir.
    • Chercher le meilleur angle de tir (animal debout, de profil).
    • Attention aux balles qui peuvent dévier ou ricocher à l’impact, à cause de l’ossature épaisse de l’animal.
    • Ne pas tirer sur un bison qui court.

    L’animal a-t-il été touché?

    • Si l’on pense que oui, examiner avec soin l’endroit où il se tenait pour trouver des indices (traces de sang, poils, etc.).
    • Le chasseur doit tout faire en son possible pour retrouver le bison blessé et le tuer.

    L’animal est-il mort?

    • Vérifier que le bison n’est pas que blessé.
    • S’approcher de l’animal avec précaution.
    • Être prêt à tirer un autre coup au cas où l’animal se relèverait.

    Éviscération et dépeçage

    Si on ne prend pas les mesures nécessaires, la viande d’un bison peut se gâter, même lorsqu’il fait -30 °C. Le pelage, la peau épaisse et la graisse sont des isolants très efficaces. Une fois que l’animal est mort, il faut :

    1. le dépouiller immédiatement;
    2. l’éviscérer;
    3. le couper en quartiers dès que possible afin de faire refroidir la viande.

    Les seules parties de l’animal qui peuvent être laissées sur place sont :

    • les viscères;
    • la colonne vertébrale;
    • la tête;
    • la peau;
    • les os restants – seulement si toute la viande en a été retirée.

    Il est interdit de laisser de la viande sur place.

    Pour savoir comment éviscérer et dépecer un bison, voir la vidéo Field Dressing Big Game.

    Consommation de la viande

    Un bison peut fournir plus de 250 kilos de viande désossée : il est donc important de bien se préparer pour éviter les pertes. Les chasseurs peuvent partager la viande avec leurs proches ou en donner à un organisme de bienfaisance. Ces gestes peuvent aider à contrer les effets de la chasse excessive sur d’autres espèces sauvages, comme l’orignal et le caribou.

    Pour d’autres conseils pratiques, lire Chasser intelligemment : bison.


Renseignements 

Pour toutes questions sur la chasse au bison au Yukon, écrivez à environmentyukon@gov.yk.ca ou téléphoner au 867-667-5652 ou (sans frais au Yukon) 1-800-661-0408, poste 5652.