Renseignements à jour

4 août 2020

COVID-19 – Levée des restrictions : Le Yukon est à l’étape 3 depuis le 1er août. Voir les mises à jour vidéo sur la COVID-19. Questions non médicales : covid19info@gov.yk.ca ou 1-877-374-0425.  Questions médicales : 811 ou utilisez l’outil d’auto-évaluation

COVID-19 : Guide concernant les populations vulnérables

Qui sont les populations vulnérables?

La COVID-19 touche tout le monde dans le territoire. Même si les risques varient d’une personne à l’autre, certains Yukonnais sont plus susceptibles de développer des complications et d’avoir besoin d’un soutien accru. Par exemple, les personnes :

  • en situation de logement précaire ou sans-abri;
  • exposées à la violence sexiste;
  • ayant des problèmes de santé sous-jacents;
  • aux prises avec des problèmes de consommation ou de santé mentale.

Également :

  • les personnes âgées;
  • les personnes handicapées.

Nous appelons « populations vulnérables » toutes les personnes faisant partie de ces groupes.

Assistance aux personnes vulnérables pendant la pandémie

Le gouvernement du Yukon est résolu à ce que la population ait un accès rapide, simple et fiable à des services de soutien psychologique et social. La pandémie actuelle expose certains Yukonnais à un risque accru d’infection et de complications graves en raison de leur état de santé et de leur situation socioéconomique.

Pour éviter que les Yukonnais et Yukonnaises attrapent ou propagent la COVID-19, il importe que nos interventions générales, clairement définies, fassent appel aux fournisseurs de services. L’isolement social peut avoir des effets plus marqués sur la santé physique et mentale et sur le bien-être social et affectif de certaines personnes, et il nous faut en tenir compte.

Des mesures ont été mises en place pour aider les populations vulnérables à rester en santé et en sécurité pendant la pandémie de COVID-19 en facilitant l’accès

  • au dépistage,
  • à des établissements d’isolement,
  • aux services de santé
  • et d’autres ressources.

Importance de la santé mentale et du bien-être

Les administrations publiques et les organisations non-gouvernementales ont préparé des ressources en santé mentale et bien-être. La liste est incomplète et les services offerts sont appelés à changer en fonction des étapes du plan de réouverture.

Où et quand les personnes vulnérables devraient se faire tester

Les personnes vulnérables qui ont de la fièvre ou des frissons, de la toux ou de la difficulté à respirer devraient faire évaluer leurs symptômes. Pour ce faire, elles peuvent :

Il est préférable de téléphoner ou d’utiliser l’outil d’auto-évaluation, mais si la personne n’a pas accès à Internet ou à un téléphone ou qu’elle a de la difficulté à interpréter l’information fournie, elle peut se présenter directement aux urgences ou à un centre de santé pour obtenir des soins.

Si une personne présente des symptômes et a besoin de soins médicaux urgents et immédiats, elle doit appeler le 911 et dire à l’intervenant qu’elle a peut-être la COVID-19.

Où obtenir un test de dépistage

À Whitehorse

  • À l’heure actuelle, les urgences de l’Hôpital général de Whitehorse sont le principal site de dépistage à Whitehorse.
  • Si une personne a besoin de soutien supplémentaire et ne peut se présenter aux urgences, du personnel de la Clinique de prise en charge sur recommandation peut, exceptionnellement, se déplacer si cette personne figure déjà sur sa liste de clients.
  • Le centre de santé des Kwanlin Dün offre également des services de dépistage de la COVID-19 à sa clientèle.

À l’extérieur de Whitehorse

  • S’il s’avère, après l’évaluation, qu’une personne symptomatique doit passer un test de dépistage, elle doit appeler le centre de santé de sa localité pour prendre rendez-vous avant de s’y rendre. Le centre s’efforcera de lui donner un rendez-vous le jour même.
  • À son arrivée, elle sera accueillie par un employé qui lui remettra un masque et lui demandera de se laver les mains avec du désinfectant.
  • Après le test, l’infirmière évaluera sa situation pour relever tout obstacle à son isolement volontaire. Le cas échéant, elle aidera le patient ou son fournisseur de services à obtenir l’aide nécessaire pour s’isoler adéquatement.

Après avoir un test de dépistage de la COVID-19

  • Toutes les personnes qui passent un test de dépistage doivent s’isoler.
  • Si le test est négatif, elles doivent continuer de suivre les directives du Centre de lutte contre les maladies transmissibles.
  • S’il le test est positif, une infirmière de la santé publique contactera la personne ou celle qui s’occupe d’elle pour retracer les contacts. Des partenaires locaux pourraient également être mis à contribution.

 

Soutien aux personnes qui doivent s’auto-isoler
  • Toute personne arrivant au Yukon d'une autre provenance que la Colombie-Britannique, les Territoires du Nord-Ouest ou le Nunavut sont tenus de s'isoler pendant 14 jours.

Autres raisons pour lesquelles l’isolement de 14 jours est obligatoire :

  • avoir été en contact direct avec une personne atteinte de la COVID-19 et reçu une directive d’isolement du Centre de lutte contre les maladies transmissibles ou d’une infirmière d’un centre de santé communautaire;
  • avoir des symptômes et attendre d’être testé
  • avoir des symptômes et être en attente du résultat d’un test de dépistage;
  • être atteint de la COVID-19.

S’isoler signifie rester à la maison ou à un endroit précis et éviter toute situation susceptible de donner lieu à un contact avec d’autres personnes.

Endroits où on peut s’auto-isoler

Les résidents du Yukon peuvent s’isoler dans n’importe quelle localité yukonnaise.

Les non-résidents doivent s’isoler à Whitehorse.

Les résidents qui arrivent à Whitehorse sont autorisés à se rendre dans leur localité pour se confiner en toute sécurité :

  • chez eux;
  • dans un endroit qui répond aux exigences de l’isolement.

Pour rester en isolement, certaines personnes pourraient avoir besoin d’aide, par exemple qu’on leur apporte du soutien ou des fournitures.

Des partenariats ont été conclus avec des fournisseurs de services locaux, dont des organismes non gouvernementaux, pour faciliter l’isolement.

Assistance aux personnes qui ont besoin de soutien pour s’auto-isoler

Les ressources ci-dessous sont là pour aider les Yukonnais et Yukonnaises à s’isoler de façon sécuritaire à Whitehorse ou dans une autre localité. Les fournisseurs de services peuvent s’occuper des prises de contact pour leurs clients.

Courriel

  • Pour obtenir de l’aide, écrire à covid19info@gov.yk.ca. Les courriels sont traités de 8 h à 23 h, sept jours sur sept.

Téléphone

  • On peut appeler la ligne d’information sur la COVID-19, au 877-374-0425, de 7 h 30 à 20 h tous les jours.
  • Les demandes d’isolement d’urgence peuvent être adressées aux Services de soutien d’urgence, au 867-332-4587. Les appels sont reçus du lundi au vendredi, de 7 h 30 à 20 h, ainsi que les samedis et dimanches, de 13 h à 15 h. En dehors de ces heures, on peut laisser un message et un membre du personnel rappellera le jour suivant.

Autres ressources

Quelques mesures de soutien sont en place pour les personnes qui ont difficilement accès à un téléphone ou à Internet. Plusieurs organismes proposant ce genre de services sans rendez-vous continuent d’offrir ce service de façon limitée. Pour en savoir plus, consultez la liste des organismes locaux offrant du soutien aux populations vulnérables, qui se trouve en annexe.

Établissements d’isolement volontaire au Yukon

Des établissements d’isolement volontaire ont été mis en place dans la plupart des collectivités, y compris à Whitehorse. Ces établissements doivent être utilisés en dernier recours seulement, lorsque toutes les autres options possibles ont été écartées.

S’il est préférable qu’une personne s’isole ailleurs que dans un établissement d’isolement, elle sera encouragée à le faire. Les demandes d’assistance pour l’isolement volontaire seront évaluées et approuvées par un membre du personnel des services sociaux d’urgence.

Quiconque entre au Yukon et a besoin d’aide pour s’isoler à Whitehorse devra présenter un formulaire d’approbation aux agents de contrôle des frontières.

À l’extérieur de Whitehorse

Des établissements d’isolement ont été aménagés pour les personnes qui se trouvent déjà dans les collectivités rurales. Il s’agit la plupart du temps d’hôtels ou de motels. On y livre des repas quotidiennement et des services de buanderie sont offerts.

À Whitehorse

À Whitehorse, l’établissement d’isolement désigné est l’hôtel Coast High Country Inn. Les chambres sont gratuites pour les personnes qui doivent s’isoler et qui se sont enregistrées par l’entremise des Services de soutien d’urgence avant leur arrivée. Le service Internet, un téléviseur et une ligne téléphonique terrestre sont offerts gratuitement dans chaque chambre. Un agent de soutien est présent sur place du lundi au vendredi, de 13 h à 17 h, pour s’assurer du bien-être de ces clients et leur offrir du soutien supplémentaire.

Obtenir du soutien pendant l’isolement volontaire?

En partenariat avec divers organismes, les Services de soutien d’urgence agissent comme point de contact central avec les ressources et les services sociaux locaux des collectivités rurales et de Whitehorse.

Ils peuvent également organiser le transport d’une personne vers un établissement d’isolement volontaire et la mettre en contact avec des services en toxicomanie et en santé mentale.

Le maintien de ces services dépend toutefois de l’étape à laquelle se trouve le Yukon en réponse à la pandémie. Il est donc important de s’informer des changements apportés aux services.

Dans la mesure du possible, les personnes qui ont besoin de soutien devraient faire affaire avec les organismes qu’elles connaissent et en qui elles ont confiance. On trouvera une liste des organismes locaux qui offrent de l’aide et des services à la page 20 ainsi qu’une liste détaillée des mesures de soutien dans l’application HelpSeeker.

Les organismes et les établissements qui ne sont pas en mesure de répondre aux besoins urgents de leurs clients peuvent communiquer avec les Services de soutien d’urgence, au 867-332-4587.

Suivi quotidien dans les établissements d’isolement volontaire

Un professionnel de la santé fera un suivi quotidien de l’état de santé physique et mentale de toutes les personnes en isolement volontaire. Une infirmière fera également un suivi en cas d’apparition ou d’aggravation des symptômes.

  • Les personnes en isolement volontaire dans un établissement de la collectivité recevront un appel quotidien des Services de soutien d’urgence.
  • Les personnes séjournant dans l’établissement d’isolement volontaire de Whitehorse devront effectuer un suivi quotidien avec l’agent de soutien sur place, du lundi au vendredi. Les week-ends, ce suivi sera assuré par les Services.
Aide pour accéder aux services de santé

À Whitehorse

Il est important que les Yukonnais puissent continuer d’avoir accès aux services de soins de santé pendant la pandémie de COVID-19.

Appeler d’abord

Il ne faut pas se rendre aux urgences de l’Hôpital général de Whitehorse, chez son médecin de famille ou dans une clinique sans rendez-vous sans avoir d’abord appelé pour s’annoncer. Il est important de téléphoner avant de s’y rendre pour que le personnel puisse prendre les mesures appropriées pour éviter la transmission du virus aux autres patients et au personnel.

S’il est préférable de téléphoner d’avance, il est toutefois possible de se présenter directement aux urgences pour obtenir des soins.

Information sur l’hôpital de Whitehorse

Consulter le site Web de la Régie des hôpitaux du Yukon pour obtenir les renseignements les plus récents sur les services offerts à l’Hôpital général de Whitehorse.

Obtenir de l’assistance en cas de troubles de santé

Les personnes qui doivent consulter un fournisseur de soins de santé pour un problème quelconque ont accès aux ressources suivantes.

  • Elles peuvent appeler leur médecin de famille pour prendre un rendez-vous. Un rendez-vous en ligne, au téléphone ou en personne leur sera accordé en fonction des soins requis.
  • Les personnes qui n’ont pas de médecin de famille peuvent téléphoner à la clinique sans rendez-vous River Valley, au 867-667-6491, de 9 h à 17 h.
  • Les personnes sans médecin de famille qui présentent des problèmes complexes d’alcoolisme, de toxicomanie ou de santé mentale et qui ne peuvent être reçues à la clinique sans rendez-vous peuvent être aiguillées vers la Clinique de prise en charge sur recommandation par les Services pour le mieux-être mental et la lutte contre l’alcoolisme et la toxicomanie (867-668-2552) ou l’équipe de proximité de la Clinique.
  • Les personnes qui ont besoin de services de traitement de la dépendance aux opioïdes peuvent s’adresser directement à la Clinique de prise en charge sur recommandation, même si elles n’en sont pas déjà clientes.

À l’extérieur de Whitehorse

Le personnel des centres de santé communautaire continue de répondre aux besoins de la population et de veiller à ce que les lieux demeurent sécuritaires.

  • Pour consulter un fournisseur de soins de santé pour un problème quelconque, il faut appeler le centre de santé local pour prendre rendez-vous.
  • Un rendez-vous en ligne, au téléphone ou en personne sera accordé en fonction des soins requis.

Besoin d’assistance pour les rendez-vous

  • Les personnes qui ne sont pas en mesure de prendre un rendez-vous ou qui ont besoin d’aide pour le faire peuvent appeler les Services de soutien d’urgence, au 867-332-4587.
  • Si elles ne peuvent téléphoner, elles peuvent se présenter au centre de santé où un membre du personnel les accueillera à la porte. Si elles présentent des symptômes, elles devront porter un masque. Toute personne qui entre dans un établissement de santé devra se désinfecter les mains avant d’entrer.

Hôpitaux et centres de santé

Personnes en situation d’itinérance

Non seulement la pandémie amplifie-t-elle les causes de l’itinérance, mais les personnes sans-abri sont également plus à risque d’attraper la COVID-19.

Il peut être difficile, voire impossible, pour elles de respecter les mesures de prévention, comme le respect de la distance physique et le lavage fréquent des mains. Il peut aussi être difficile pour elles d’obtenir des soins de santé, sans parler du fait que leurs conditions de vie augmentent leur risque de contracter et de propager la COVID-19.

Dépistage de la COVID-19

Les personnes sans-abri qui décèlent certains symptômes (toux, fièvre ou difficultés respiratoires) ou une aggravation de ces symptômes devraient se faire tester.

Dépistage au refuge d’urgence de Whitehorse

Des tests de dépistage de la COVID-19 sont offerts au refuge d’urgence de Whitehorse aux personnes qui répondent aux critères. Les tests sont réalisés par les services médicaux d’urgence, qui fournissent déjà sur place des soins de base aux clients du refuge, environ de 8 h à 16 h 45.

Toutes les personnes qui ont passé un test de dépistage doivent s’isoler. Seules les personnes ayant passé un test de dépistage dans le cadre des « critères de surveillance » du refuge d’urgence de Whitehorse n’ont pas besoin de s’isoler.

Si un cas est diagnostiqué en rapport avec le refuge ou l’un de ses clients, le client et le personnel de gestion du refuge en seront informés immédiatement par le Centre de lutte contre les maladies transmissibles du Yukon. Les directives et les interventions pourront changer en fonction des recommandations du Centre.

Si une personne ne peut se rendre à un site de dépistage

Dans de rares cas, lorsqu’une personne a besoin de soutien supplémentaire et ne peut se présenter à un centre de dépistage, le personnel de la Clinique de prise en charge sur recommandation peut se rendre à un établissement spécifique pour tester cette personne qui figure déjà sur sa liste de clients.

Isolement volontaire

Étant donné l’état de santé précaire de nombreux clients du refuge d’urgence de Whitehorse et la nécessité de redoubler de précautions pour prévenir une éclosion au refuge, les personnes qui présentent au moins un des grands facteurs de risque d’exposition à la COVID-19 (voir ci-dessous) ne pourront pas être hébergées au refuge.

  • Voyage dans une région autre que le Yukon, la Colombie-Britannique, les Territoires du Nord-Ouest ou le Nunavut au cours de 14 derniers jours;
  • Contact étroit avec une personne atteinte d’une maladie respiratoire qui a voyagé dans les 14 jours précédant le début des symptômes respiratoires;
  • Contact étroit avec une personne ayant reçu un diagnostic de COVID-19.

Dans la plupart des cas, ces personnes doivent s’isoler pendant au moins 14 jours.

Le cas échéant, elles seront aiguillées vers des ressources externes, si cela est possible. Le personnel du refuge d’urgence de Whitehorse facilitera ces démarches en les mettant en contact avec ces ressources ou d’autres lieux d’hébergement.

Autres ressources d’hébergement

Les Yukonnais qui ne sont pas tenus de s’isoler, mais qui ont besoin d’un endroit où loger peuvent communiquer avec la Coalition anti-pauvreté du Yukon.

Cet organisme s’occupe de la coordination des demandes et du travail de proximité dans la collectivité. On peut la joindre à yapcprojects@gmail.com ou au 867-332-9339.

Les courriels et les appels sont reçus de 9 h à 16 h, du lundi au vendredi. La Coalition offre du soutien à toute personne, qu’elle soit en situation d’itinérance, d’itinérance cachée ou à risque d’itinérance.

Obtenir du soutien pendant l’isolement volontaire

Dans la mesure du possible, les personnes qui ont besoin de soutien devraient continuer à faire affaire avec les organismes qu’elles connaissent et en qui elles ont confiance.

Les organismes et les établissements qui offrent des services aux personnes sans-abri et qui ne sont pas en mesure de répondre aux besoins urgents de leurs clients peuvent communiquer avec les Services de soutien d’urgence, au 867-332-4587.

Accès aux services de santé

Lire la section Aide pour accéder aux services de santé pour savoir comment les personnes en situation d’itinérance peuvent consulter un fournisseur de soins de santé.

Un ambulancier paramédical apte à fournir divers soins primaires et services de santé est également présent au refuge d’urgence de Whitehorse tous les jours de la semaine.

Personnes exposées à la violence sexiste ou à risque de l’être

Si la pandémie de COVID-19 peut rendre tout le monde malade, cette période difficile peut aussi avoir certains autres effets dévastateurs. Le taux de violence fondée sur le sexe au Yukon, déjà trois fois plus élevé que la moyenne canadienne, pourrait bien exploser en cette période de crise.

Malheureusement, les situations de crise peuvent entraîner une flambée de violence familiale et sexiste. Par violence sexiste, on entend la violence conjugale, la violence familiale et la violence sexuelle. En raison des mesures de santé publique, les résidents du Yukon sont obligés de passer plus de temps confinés chez eux. Aussi, la dynamique de contrôle des partenaires violents et les actes de violence risquent de s’intensifier. Et comme elles passent plus de temps à la maison, les personnes qui subissent ces violences sont isolées de leurs soutiens et les agresseurs peuvent alors resserrer leur emprise.

Hébergement sans risque

Les personnes qui dénoncent une situation de violence ou un risque de violence sont souvent confrontées à des reproches et au jugement des autres. En disant à ces personnes des paroles comme « Tu devrais le quitter » ou « Une médaille a toujours deux côtés », on minimise la réalité de leur expérience et on risque de les dissuader de demander de l’aide par la suite. Le soutien qui est apporté n’aura peut-être pas pour résultat que la personne quitte son ou sa partenaire. Peut-être l’aidera-t-elle simplement à se sentir plus en sécurité, plus respectée, et à demander plus facilement de l’aide la prochaine fois. 

Il y a diverses formules d’hébergement selon la situation et les préférences de la personne. Il est possible d’aller séjourner à l’extérieur, chez un proche ou un ami aidant.

Plusieurs organismes proposent en outre aux personnes exposées à la violence sexiste de l’aide pour assurer leur sécurité et trouver un logement sûr.

Whitehorse

Maison de transition pour femmes Kaushee’s Place

Téléphone : 867-668-5733

Cette maison de transition pour femmes maltraitées accueille gratuitement, sur recommandation, les femmes de tous âges et leurs enfants. En conformité avec les mesures de santé publique, la maison a réduit sa capacité d’accueil, a renforcé ses mesures de nettoyage et a mis en place des protocoles de contrôle sanitaire. (Ouverte 24 h sur 24, 7 jours sur 7)

Refuge pour jeunes du Skookum Jim Friendship Centre

Téléphone : 867-633-7699

Ce refuge offre aux jeunes de 17 à 23 ans un endroit sûr où dormir au besoin, et les aide à renouer avec leur famille, leurs amis ou les services jeunesse. Les jeunes de moins de 17 ans seront pris en charge par le travailleur social du gouvernement du Yukon en service, qui communiquera notamment avec leurs parents ou tuteurs. Le refuge offre des services d’hébergement d’urgence, un endroit sûr où dormir, des douches, des repas, de l’aide à la famille, des services d’aiguillage, des conseils professionnels et un service de suivi.

Centre des femmes Victoria Faulkner

Courriel : housing@vfwomenscentre.com

Le conseiller en logement du Centre aide les femmes à trouver un logement convenable et abordable et à entrer en contact avec des locateurs. Il offre aussi des services de médiation des différends avec les locateurs, d’interjection d’appel d’avis d’expulsion et de réparation des dommages de manière créative.

Watson Lake

Maison de transition Help and Hope for Families

Téléphone : 867-536-7233

Cette maison d’hébergement est dédiée au rétablissement et à la protection des femmes de Watson Lake et de leurs enfants qui vivent de la violence familiale. Certains services ont été suspendus jusqu’à nouvel ordre.

Dawson

Centre d’hébergement pour femmes de Dawson

Téléphone : 867-993-5086

Ce centre offre des services d’hébergement d’urgence aux femmes et aux enfants exposés à la violence ainsi qu’aux femmes qui vivent dans la rue. De plus, une écoute attentive leur est offerte sur la ligne d’assistance accessible à toute heure. Certains services ont été suspendus jusqu’à nouvel ordre. Les services d’hébergement sont maintenus. (Ouvert 24 h sur 24, 7 jours sur 7)

Assistance des Services aux victimes

Les Services aux victimes offrent de l’aide, en toute confidentialité et sans aucune obligation en retour, aux victimes de violence conjugale, de violence sexuelle et de crimes de toutes sortes.

  • Soutien en situation de crise (sans rendez-vous)
  • Aide à la préparation d’un plan de sécurité et des demandes d’ordonnance de protection
  • Aide financière d’urgence (Fonds d’aide aux victimes d’actes criminels)

Les personnes peuvent téléphoner, envoyer un courriel ou passer (sans rendez-vous) pour parler à quelqu’un, du lundi au vendredi, de 8 h à 16 h 30. Les courriels sont traités tous les jours de la semaine et le délai de réponse est de 24 h (victim.services@gov.yk.ca). Les Services aux victimes ont des bureaux à Whitehorse, à Watson Lake et à Dawson.

Whitehorse

Téléphone : 867-667-8500; sans frais : 1-800-661-0408, poste 8500
Adresse : 301, rue Jarvis, 2e niveau
Heures d’ouverture : du lundi au vendredi, de 8 h à 16 h 30, en personne, par téléphone et par courriel

Watson Lake

Téléphone : 867-535-2541
Adresse : 820 Adela Trail
Heures d’ouverture : du lundi au vendredi, de 8 h à 16 h 30, en personne, par téléphone et par courriel

Dawson

Téléphone : 867-993-5831
Adresse : 813B, 3e Avenue
Heures d’ouverture : du lundi au jeudi, de 8 h à 16 h 30, en personne, par téléphone et par courriel

En cas d’urgence, communiquer avec le détachement de la GRC de la localité.

Assistance pour s’isoler volontaire sans risque

Les personnes exposées à la violence sexiste ne sont pas nécessairement en mesure de s’isoler chez elles sans compromettre leur sécurité. Or, il existe d’autres solutions d’hébergement : séjourner chez des membres de la famille, des proches ou des amis, par exemple.

Si une personne a besoin d’aide pour trouver un endroit sûr où s’isoler à Whitehorse ou à l’extérieur, mais préfère (pour des raisons de sécurité) ne rien révéler de sa situation ou de ses inquiétudes par courriel ou sur la ligne d’information sur la COVID-19, elle peut contacter les Services aux victimes ou les Services de soutien d’urgence.

Services aux victimes

Les Services aux victimes peuvent intervenir en tout temps, avec le consentement de la personne, pour aider à assurer la sécurité. Ils peuvent apporter de l’aide et de l’information sur les solutions qui s’offrent (y compris les ordonnances de protection et les accusations au pénal).

On peut les contacter du lundi au vendredi, de 8 h à 16 h 30.

Pour de l’assistance en dehors des heures d’ouverture ou les week-ends, contacter la maison pour femmes Kaushee’s Place, au 867-668-5733

Services de soutien d’urgence 

Les Services de soutien d’urgence peuvent aider une personne à préparer un plan pour assurer sa sécurité et à trouver un endroit sûr où s’isoler.

Composer le 867-332-4587. Les appels sont reçus du lundi au vendredi, de 7 h 30 à 20 h, et les samedis et dimanches, de 13 h à 15 h.

En dehors de ces heures, on peut laisser un message et un membre du personnel rappellera le jour suivant

Dans la mesure du possible, les personnes qui ont besoin de soutien devraient continuer de faire affaire avec les organismes qu’ils connaissent et en qui ils ont confiance.

Voir la section Ressources pour une liste des organismes de soutien et de services locaux.

On trouvera également une liste détaillée des mesures de soutien dans l’application HelpSeeker.

Sécurité dans les établissements d’isolement volontaire

Des établissements d’isolement volontaire ont été désignés dans la majorité des collectivités yukonnaises. À Whitehorse, cet établissement est situé à l’hôtel Coast High Country Inn. La porte avant de l’hôtel est verrouillée en tout temps. Seuls les clients et les personnes autorisées y ont accès.

Les personnes qui doivent s’isoler et qui ne peuvent le faire dans leur collectivité, mais qui sont en mesure de se rendre à Whitehorse se verront attribuer une chambre à l’hôtel Coast High Country Inn. Pour en savoir plus, appeler la ligne d’information sur la COVID-19 au 877-374-0425, de 7 h 30 à 20 h, tous les jours.

Accès aux services de santé

Pour savoir comment les personnes exposées à la violence sexiste ou susceptibles de l’être peuvent accéder à des services généraux de soins de santé, consulter la section Aide pour accéder aux services de santé.

On trouvera ci-dessous des renseignements sur la marche à suivre pour obtenir du soutien en cas de violence conjugale et d’agression sexuelle.

Ressources pour les victimes de violence conjugale

Pour obtenir de l’aide immédiate, contacter la GRC (Whitehorse : composer le 911 ou le 867‑667-5555; ailleurs au Yukon : composer le 911 ou les trois premiers chiffres de l’indice de la localité suivi de 5555).

Les personnes exposées à la violence conjugale ont également accès aux ressources suivantes.

Services aux victimes

Téléphone : 1-800-661-0408, poste 8500

Équipe d’intervention en cas d’agression sexuelle

Téléphone : 1-844-967-7275

Services aux personnes âgées – Protection des adultes

Téléphone : 867-456-3946; sans frais : 1-800-661-0408, poste 3946

Services à la famille et à l’enfance

Téléphone : 867-667-3002

Ligne d’assistance juridique du Yukon (Law Line)

Téléphone : 867-668-5297; sans frais : 1-866-667-4305

Société d’aide juridique du Yukon

Téléphone : 867-667-5210

Tel-Aide Outaouais (TAO)

TAO offre un service d’écoute téléphonique en français aux personnes qui ont besoin d’un soutien émotionnel.

Téléphone : 1-800-567-9699

Aide en cas d’agression sexuelle

L’Équipe d’intervention en cas d’agression sexuelle du Yukon offre un réseau de services sûrs et confidentiels, axés sur les besoins et les choix des clients.

Les Yukonnais et Yukonnaises peuvent continuer à solliciter son soutien et ses services malgré la pandémie de COVID-19.

En cas d’agression sexuelle, la victime, un ami ou un fournisseur de services peuvent composer le 1-844-967-7275 pour obtenir la ligne d’assistance confidentielle, accessible à toute heure, sept jours sur sept.

Un professionnel compétent les informera alors des solutions à leur disposition. Il pourra également les aider à trouver du soutien émotionnel, médical ou juridique.

Personnes handicapées

Le fait d’avoir un handicap intellectuel ou physique n’augmente pas en soi le risque d’attraper la COVID-19 ou de développer des complications.

Toutefois, certaines personnes handicapées pourraient être plus vulnérables aux infections ou plus susceptibles de développer des complications en raison de :

  • leur âge,
  • de problèmes médicaux sous-jacents,
  • de leur handicap.

Facteurs pouvant accroître les risques pour les personnes handicapées

Outre l’âge et les problèmes médicaux sous-jacents, d’autres facteurs peuvent rendre les personnes handicapées plus susceptibles d’attraper la COVID-19 et de développer des complications. Par exemple :

  • Par leur nature, certains handicaps peuvent augmenter les risques d’infection. Par exemple :
    • les personnes qui ont de la difficulté à se laver les mains,
    • celles atteintes d’une déficience visuelle et qui doivent s’appuyer sur des objets ou les palper pour les identifier;
    • celles qui ont de la difficulté à comprendre ou à suivre les consignes de santé publique (les six mesures de sécurité).
  • Le fait de vivre dans un établissement de soins de longue durée, un foyer de groupe, un centre correctionnel ou un foyer d’accueil peut augmenter le risque en raison des conditions de vie en groupe, de la proximité aux autres, des soins apportés par des personnes habitant à l’extérieur ou du simple contact avec celles-ci.
  • Les personnes handicapées qui sont en contact avec plusieurs fournisseurs de soins, ressources et amis sont plus à risque d’attraper la COVID-19 parce qu’elles sont plus exposées.
  • Les résidents des établissements de soins de longue durée, des maisons d’hébergement ou même d’une habitation individuelle qui ont besoin d’assistance pour communiquer leurs symptômes et leurs préférences personnelles sont également plus à risque si les restrictions d’accès visant les travailleurs non essentiels les privent de leur soutien. 
  • Les personnes qui ont difficilement accès à l’information diffusée sur la COVID-19 ainsi qu’aux services et programmes d’intervention sont exposées à un risque accru, surtout en présence d’autres facteurs de vulnérabilité (ex. situation socioéconomique, éloignement géographique, langue, profil ethnique, âge et genre). Il faut donc diffuser l’information sous diverses formes et par divers médias. 
  • Le traitement des problèmes de santé sans rapport avec la COVID-19 peut être difficile ou plus long à obtenir si seuls les actes médicaux urgents sont autorisés ou si le système de santé est surchargé à cause de la COVID-19. Cette situation se répercute tout particulièrement sur les personnes ayant des déficiences multiples ou des problèmes médicaux sous-jacents.
  • La perte des ressources et des services associés aux programmes communautaires, à l’emploi, aux services de thérapie et aux établissements scolaires peut avoir des effets néfastes sur la santé et le bien-être général de chacun de nous, mais peut aussi entraîner une régression dans les gains réalisés par certaines personnes handicapées.

Il est très important que les personnes qui travaillent et vivent avec des personnes handicapées aient conscience des répercussions que peut avoir la crise de la COVID-19. Il est essentiel de s’adapter, de faire preuve de créativité et de prévention pour que les personnes handicapées puissent être entendues en cette période.

Ne pas attendre pour se faire soigner

Il est important que les personnes qui ont besoin de soins contactent sans tarder leur fournisseur de soins de santé primaires. Reporter les soins requis pourrait avoir des conséquences plus graves que le risque d’attraper la COVID-19.

Assistance pour le dépistage

Plusieurs mesures d’adaptation peuvent être proposées aux personnes handicapées qui peuvent être craintives ou anxieuses ou qui ont une déficience cognitive ou intellectuelle, par exemple :

  • la possibilité d’être testé sans devoir faire la queue,
  • pouvoir disposer d’un espace privé,
  • amoindrir le bruit ambiant et tamiser l’éclairage,
  • effectuer le prélèvement pour dépistage par la gorge plutôt que par le nez. 

Le dépistage peut être fait dans un véhicule, si nécessaire.

Les accompagnateurs (guides, interprètes ou amis) peuvent rester avec la personne handicapée au centre de dépistage.

L’information doit leur être communiquée de façon compréhensible et dans le respect de leur culture.

Si le résultat d’un test de dépistage s’avère positif, une infirmière de la santé publique communiquera avec le client ou la personne qui l’assiste pour retracer des contacts. Des partenaires locaux pourraient également être mis à contribution.

Assistance pour l’isolement volontaire

Les personnes handicapées devraient autant que possible s’isoler à leur lieu de résidence habituel.

Les ressources ci-dessous sont là pour les aider à s’isoler de façon sécuritaire à Whitehorse ou dans une autre localité. Les membres de la famille et les fournisseurs de services peuvent également s’occuper des prises de contact en leur nom.

Assistance par courriel

Pour obtenir de l’aide, on peut écrire à covid19info@gov.yk.ca.

Les courriels sont traités de 7 h 30 à 20 h, du lundi au vendredi.

Assistance téléphonique

Composer le 877-374-0425 pour obtenir la ligne d’information sur la COVID-19, de 7 h 30 à 20 h, tous les jours.

Les demandes d’isolement d’urgence peuvent être adressées aux Services de soutien d’urgence, au 867-332-4587.

Certains établissements d’isolement sont accessibles pour les personnes handicapées. Au besoin, des mesures d’adaptation seront mises en place.

Pour obtenir de l’aide supplémentaire, communiquer avec les Services de soutien d’urgence, au 867-332-4587.

Accès aux services de santé

Lire la section Aide pour accéder aux services de santé pour savoir comment les personnes handicapées peuvent obtenir des services de santé généraux à Whitehorse et ailleurs dans le territoire. 

Personnes âgées et personnes atteintes de problèmes médicaux sous-jacents

Personne n’échappe aux maladies, mais les personnes âgées et celles atteintes de problèmes médicaux sous-jacents sont plus à risque de maladie grave, d’hospitalisation et de décès dus à la COVID-19.

Personnes à risque élevé

Les personnes souffrant de problèmes de santé, notamment :

  • troubles cardiaques;
  • hypertension (pression artérielle élevée);
  • maladie pulmonaire;
  • diabète;
  • cancer.

Les personnes immunodéficientes en raison d’une maladie ou à la suite d’un traitement médical, comme la chimiothérapie, sont également à risque élevé.

Le risque augmente continuellement après 60 ans et est beaucoup plus élevé après 70 ans.

Qu’elles habitent dans leur propre habitation ou dans un établissement de soins de longue durée, les personnes âgées peuvent présenter des symptômes accrus d’anxiété et de dépression, car elles sont plus susceptibles d’être coupées de la société et isolées.

Il y a plusieurs moyens de rester en contact avec les personnes âgées : téléphone, Skype, FaceTime, Zoom, médias sociaux. Pour aider les personnes âgées, il est également possible de faire leurs courses pour elles, comme passer à l’épicerie ou à la pharmacie.

Tous les Yukonnais ont un rôle à jouer pour protéger les personnes âgées et celles dont la santé est fragile contre la COVID-19.

Ressources pour les personnes âgées et les Aînés

Yukon Council on Aging

Le Yukon Council on Aging aide les personnes âgées à s’épanouir et à vieillir chez elles le plus longtemps possible. Pour ce faire, il offre des programmes et des services à son centre d’information pour les personnes âgées et à ses bureaux du Home and Yard Maintenance Program (programme d’entretien résidentiel), situés dans le bâtiment de Sport Yukon à Whitehorse.

Sans frais : 1-866-582-9707
Téléphone : 867-668-3383
Courriel : ycoa@yknet.ca

The Golden Age Society

La Golden Age Society s’est associée à d’autres ONG pour accroître sa prestation de services. Elle ne prévoit pas de réduire le soutien qu’elle fournit actuellement si la pandémie progresse, car tout se fait à distance pour l’instant. Au besoin, elle pourrait toutefois suspendre ses services en personne à son bureau du centre-ville.

Téléphone : 867-668-5538

Site Web (en anglais) : https://www.yukon-seniors-and-elders.org

Recreation and Parks Association of the Yukon

Cette ONG a adapté et modifié ses activités pour répondre aux besoins en période de pandémie et communique quotidiennement par téléphone avec les personnes âgées de la collectivité pour s’assurer de leur bien-être. Elle a organisé des exercices virtuels et d’autres cours et, dans certaines collectivités, a appris aux personnes âgées à utiliser Zoom pour qu’elles puissent participer à ces activités.

Téléphone : 867-668-3010

Site Web (en anglais) : https://rpay.ca/

Accès aux services de santé

Il est important que les personnes âgées et celles ayant des problèmes médicaux sous-jacents puissent continuer d’avoir accès aux services de soins de santé pendant la pandémie de COVID-19.

Si elles développent des symptômes de la COVID-19, elles doivent rester à la maison et appeler le 811, leur médecin de famille ou un centre de santé communautaire (ou demander à un aidant de le faire) pour signaler leurs symptômes.

Elles peuvent également utiliser l’outil d’auto-évaluation en ligne.

Symptômes graves

Les symptômes de la COVID-19 sont les suivants :

  • nouvelle toux ou toux chronique qui s’aggrave,
  • fièvre,
  • difficultés à respirer.

Les symptômes suivants doivent être considérés comme nécessitant une attention urgente :

  • difficultés respiratoires graves (par exemple, impossibilité de reprendre son souffle, halètement);
  • douleurs ou pressions thoraciques;
  • nouvelle confusion ou difficulté à se réveiller.

Si une personne développe ces symptômes graves, elle doit appeler le 911 et informer l’intervenant qu’elle a peut-être la COVID-19 et qu’elle présente un risque élevé de complications.

Ressources

Alcooliques anonymes (AA)

Certaines des rencontres habituelles en personne se font actuellement en ligne.

Site Web (en anglais) : www.bcyukonaa.org

All Genders Yukon Society

La Société propose un soutien par courriel aux personnes transgenres, bispirituelles et non binaires, aux proches et aux membres de la famille, ainsi qu’à leur réseau de soutien immédiat.

Courriel : agysboard@gmail.com

Autism Yukon

L’organisme fournit les mêmes services qu’à l’habitude (soutien, éducation, sensibilisation, orientation familiale, etc.), mais de manière virtuelle. Il a temporairement fermé la salle sensorielle pour des raisons sanitaires dans le contexte de la COVID-19.

Il fournit toutefois des informations et des conseils aux familles, aux éducateurs et au grand public concernant la COVID-19 et des pistes de réponses aux familles avec des enfants ayant des troubles du spectre autistique qui se retrouvent maintenant à la maison à plein temps. L’organisme peut discuter au téléphone avec les familles qui ont besoin d’aide pour résoudre des situations en particulier. Il a lancé le processus de commande et d’installation d’un système Web-X de pointe qui permettra aux familles de rester en contact avec des professionnels d’ici et de tout le pays.

Téléphone : 867-667-6406

Blood Ties

L’espace d’accueil sans rendez-vous de Blood Ties est ouvert et des mesures d’éloignement physique sont en place. Plusieurs services sont encore offerts. Le soutien à la gestion des cas se poursuivra par téléphone pour tous les clients. Le conseiller en mieux-être, le conseiller en réduction des risques, tout comme le gestionnaire et le coordinateur des affaires de logement, continuent d’aider les clients. Blood Ties propose également des programmes de soutien au logement pour les personnes à la recherche d’un endroit où habiter ou ayant des problèmes de logement.

Téléphone : 867-633-2437.

Gestionnaire des affaires de logement
Téléphone : 867-334-4037
Courriel : housing@bloodties.ca

Conseiller en réduction des risques
Téléphone : 867-332-8268
Courriel : harmreduction@bloodties.ca

Conseiller en mieux-être
Téléphone : 867-332-8264
Courriel : wellness@bloodties.ca

Association canadienne pour la santé mentale (ACSM)

Le personnel d’accompagnement psychologique de la section yukonnaise de l’ACSM offre des séances de consultation par téléphone ou par vidéo. Les séances de counseling sans rendez-vous sont offertes cinq jours par semaine au lieu d’un seul. Il est maintenant possible d’obtenir une rencontre dans les 48 heures suivant l’appel de prise de rendez-vous.

Téléphone : 867-668-6429
Courriel : admin@yukon.cmha.ca

Challenge Disability Resource Group

Le bureau principal de l’organisme est actuellement fermé au public. Le personnel administratif et deux formateurs resteront sur place pour assurer le fonctionnement des lieux et des services administratifs. L’entreprise Bridges Catering offrira les repas de Fetal Alcohol Syndrome Society Yukon (FASSY) à emporter par la porte de l’entrée du bâtiment sur la rue Strickland. Un membre du personnel de FASSY rencontrera les clients à l’extérieur. Tous les clients et le personnel qui n’ont pas configuré le dépôt direct recevront leur chèque de paye par la poste au lieu de devoir venir le chercher sur place. Tous les autres relevés de paye continueront d’être envoyés par courriel comme d’habitude.

Téléphone : 867-668-4421
Courriel : admin@ccva.ca

Services communautaires de proximité

Les cas recommandés sont classés par ordre de priorité en fonction de l’urgence et des services ou du personnel disponibles.

Services de soutien

Les Services sont offerts aux heures normales d’ouverture. L’infirmière auxiliaire immatriculée continue de recevoir des patients en personne, mais tous les autres membres du personnel font leur suivi par téléphone.

Logement d’abord

L’organisme est ouvert en tout temps, avec un effectif réduit.

Téléphone : 867-667-8827

Centre d’hébergement pour hommes de Dawson

Le centre d’hébergement pour hommes n’accepte plus de visiteurs ni de nouvelles admissions.

Les personnes vivant dans la rue pourraient toutefois être admises.

Les personnes non inscrites doivent appeler le coordonnateur avant de se rendre au centre d’hébergement.

Les résidents qui sont actuellement inscrits peuvent toujours aller et venir au Centre d’hébergement pour hommes, mais sont encouragés à respecter les mesures d’éloignement physique. Le centre fournit toujours des repas à emporter et d’autres aides à la réduction des risques.

Les personnes qui doivent se placer en isolement volontaire ne doivent pas se présenter au centre d’hébergement.

Téléphone : 867-993-7100, poste 225

Centre d’hébergement pour femmes de Dawson

Le centre d’hébergement pour femmes a suspendu jusqu’à nouvel ordre tous les services non urgents, y compris l’accès à la buanderie et aux douches sans rendez-vous, les activités en personne et les ateliers de prévention.
Le Centre continuera à fournir des services d’urgence aux résidentes de Dawson, notamment des logements d’urgence et des aides connexes aux femmes et aux enfants qui fuient la violence, ainsi qu’aux femmes qui vivent dans la rue. De plus, une écoute attentive leur est offerte sur la ligne d’assistance accessible à toute heure.

Ligne d’assistance 24 h : 867-993-5086
Courriel : shelterdirector@northwestel.net

Services aux personnes handicapées (gouvernement du Yukon)

Le bureau des Services aux personnes handicapées est considéré comme un service essentiel et reste ouvert pendant la pandémie. Les Services offrent du soutien aux personnes handicapées et à leurs familles tout au long de leur vie. Ils fournissent des services sociaux d’urgence aux adultes ayant une déficience intellectuelle ou développementale.

Téléphone : 867-393-7464

Services de soutien d’urgence (gouvernement du Yukon)

Les Services de soutien d’urgence offrent une assistance aux personnes qui ne peuvent pas se placer en isolement volontaire chez elles en toute sécurité et qui ont besoin d’aide supplémentaire pendant leur période d’isolement volontaire.

Téléphone : 867-332-4587
Courriel : covid19info@gov.yk.ca

Fetal Alcohol Spectrum Society Yukon (FASSY)

Le centre d’accueil FASSY reste ouvert. Tous les visiteurs, sans exception, doivent se désinfecter les mains et respecter la consigne de distance physique.

L’équipe d’intervention de Whitehorse, formée de six personnes, demeure active en travaillant par rotation, au bureau et de la maison. La rotation a lieu toutes les deux semaines pour que les personnes qui utilisent notre service puissent rencontrer leur intervenant habituel en personne tout en respectant la distance physique. Il est toujours possible de joindre les intervenants sur leur téléphone portable professionnel tous les jours pendant les heures de travail, ou au numéro de téléphone du bureau.

Le programme de repas est toujours offert sous forme de plats à emporter, servis à la porte latérale du service de restauration de Challenge DRG. L’équipe d’intervention de FASSY participe à la surveillance de ce service. FASSY livre également des repas à domicile, en collaboration avec la Coalition anti-pauvreté du Yukon, le Club garçons et filles, le refuge d’urgence de Whitehorse et la Banque alimentaire.

Des ordinateurs ont été installés pour les particuliers (grâce au programme Ordinateurs pour les écoles) dans leurs chambres d’hôtel ou à leur domicile. D’autres options sont à l’étude. Des ordinateurs sont disponibles au bureau de FASSY pour les personnes utilisant notre service et sur une base individuelle pour les autres.

Programmes de soutien

Un conseiller est présent au bureau de FASSY tous les jeudis pour les utilisateurs de services de FASSY et d’Options for Independence. On peut aussi le joindre par téléphone. Le programme Out and About est toujours offert à condition que les mesures d’éloignement social soient respectées.

Orientation dans les services

Le programme d’orientation dans les services est actuellement offert à Watson Lake. L’intervenant s’occupe de mettre en relation les personnes avec les services dont elles ont besoin et de soutenir les services afin qu’ils soient accessibles à ceux qui en ont besoin. Ces intervenants font uniquement du travail de proximité et ne reçoivent pas de clients dans les bureaux.

Téléphone : 867-393-4948

Centre d’hébergement Help and Hope Watson

Propose des services limités pendant la pandémie.

Téléphone : 867-536-7233

Hospice Yukon

Le bureau principal est fermé au public, qui peut y accéder seulement sur rendez-vous. Tous les programmes et groupes continueront d’être mis à l’horaire, mais leur tenue pourrait être revue à une date ultérieure.

Des services de conseil en matière de deuil et de fin de vie sont disponibles par téléphone et par appel vidéo.

Le programme Healing Touch est annulé jusqu’à nouvel ordre.

Téléphone : 867-667-7429

Courriel : info@hospiceyukon.net

Inclusion Yukon

Le bureau est ouvert uniquement pour les rendez-vous; les visites sans rendez-vous sont limitées. Les rendez-vous doivent être fixés à l’avance, soit en communiquant avec l’agent de soutien direct, soit en appelant la ligne principale du bureau ou en envoyant un courriel.

Nous vérifions les messages téléphoniques et les courriels régulièrement, du lundi au vendredi.

Les services de représentation sont toujours disponibles sur rendez-vous avec Shonagh.

Courriel : shonagh@inclusionyukon.org

Les services d’aide à l’inclusion et d’encadrement professionnel sont traités au cas par cas. Les gens doivent se renseigner auprès de leur fournisseur de service direct.

Téléphone : 867-667-4606

Courriel : inclusionyukon@gmail.com

Service de soutien du revenu (gouvernement du Yukon)

Le Service de soutien du revenu fournit une aide financière d’urgence à court terme aux résidents admissibles du Yukon qui éprouvent des problèmes financiers en raison de la pandémie de COVID-19. Cette aide est destinée aux personnes qui attendent de recevoir une aide fédérale pour couvrir leurs besoins de base, tels que nourriture, loyer, médicaments et autres services essentiels, pendant cette période. L’aide d’urgence est offerte aux personnes dont les revenus, les actifs ou le crédit sont limités.

Les fournisseurs de services qui désirent obtenir de plus amples renseignements peuvent communiquer avec Patrick Thompson, directeur par intérim, Soutien du revenu, à patrick.thompson@gov.yk.ca ou au 867-667-3106

Téléphone : 867-667-5814

Courriel : incomesupport@gov.yk.ca

Principe de Jordan

Le coordonnateur des services du Conseil des Premières nations du Yukon soumettra la demande des personnes à Services aux Autochtones du Canada et, une fois la demande approuvée, les accompagnera tout au long de la démarche.

Téléphone : 1-833-393-9200

Courriel : jordans.principle@cyfn.net

Les membres des Kwanlin Dün peuvent appeler au 867-668-7289.

Kaushee’s Place

La maison accueille sur recommandation les femmes et leurs enfants. Afin de respecter les mesures de santé publique, la maison a réduit sa capacité d’accueil, a renforcé ses mesures de nettoyage et a mis en place des protocoles de contrôle.

Ligne d’écoute téléphonique : 867-668-5733

Centre de santé des Kwanlin Dün

Quatre conseillers offrent des services aux enfants, aux jeunes, aux adultes, aux couples, aux familles et aux personnes âgées. Le counseling est gratuit et confidentiel.

On peut passer au centre de santé entre 8 h 30 et 16 h 30 ou appeler pour prendre rendez-vous.

Téléphone : 867-668-7289

Les EssentiElles

Cet organisme offre des services courants (activités et ateliers de prévention) aux femmes francophones et à leurs familles en utilisant des moyens de communication virtuels.

Il fournit un repas deux fois par mois aux familles inscrites ayant un bébé de moins d’un an. L’organisme offre également des téléphones gratuits aux femmes francophones.

Téléphone : 867-668-2636

Courriel : elles@lesessentielles.ca

Services pour le mieux-être mental et la lutte contre l’alcoolisme et la toxicomanie

Offre des services de counseling à accès rapide.

Il faut appeler pour prendre un bref rendez-vous téléphonique individuel. Il n’est pas nécessaire d’avoir déjà faire affaire avec les Services pour téléphoner.

Whitehorse : 867-456-3838
Watson Lake : 867-536-3222
Teslin : 867-332-4088
Dawson, Mayo et Old Crow : 867-993-4300
Carmacks, Pelly Crossing, Ross River et Faro : 867-332-5468
Haines Junction, Destruction Bay, Burwash Landing et Beaver Creek : 867-334-5688
Carcross : 867-332-3157

Services itinérants

L’unité mobile suit le même horaire que prévu, soit du lundi au samedi de 17 h 30 à 21 h 30.

Pour connaître les changements d’horaire des services itinérants, suivez-les les médias sociaux. Pour la livraison de fournitures, contacter le service après 17 h par téléphone ou message texte au 867-332-8268.

Téléphone ou texto : 867-334-1647
Après 17 h, par téléphone ou texto : 867-334-1647

Options for Independence

Cet organisme offre un programme résidentiel (de logement) avec assistance pour les adultes atteints de troubles du spectre de l’alcoolisation fœtale.

Téléphone : 867-633-4164

Clinique de prise en charge sur recommandation

Les personnes qui n’ont pas de médecin de famille et qui présentent des problèmes complexes de consommation ou de santé mentale et qui ne peuvent être reçues en milieu clinique peuvent être admises à la Clinique de prise en charge sur recommandation, sur la recommandation des Services pour le mieux-être mental et la lutte contre l’alcoolisme et la toxicomanie, des Services communautaires ou de l’équipe de proximité de la Clinique. Les personnes qui ont besoin de services de traitement contre la dépendance aux opioïdes peuvent s’adresser directement à la Clinique de prise en charge, même si elles n’en sont pas déjà clientes.

Téléphone : 867-668-2552

Programme et ligne d’écoute téléphonique de soutien en santé en lien avec la résolution des questions des pensionnats

Ce programme fournit un soutien en matière de santé mentale, un soutien affectif et culturel aux anciens élèves des pensionnats admissibles et à leurs familles. Il propose du counseling professionnel et d’autres services, ainsi qu’une ligne d’écoute téléphonique accessible en tout temps.

Ligne d’écoute téléphonique : 1-866-925-4419
Programme de la région du Nord : 1-866-509-1769

Second Opinion Society

La Société offre du soutien du lundi au vendredi, de 13 h 30 à 16 h 30.

Téléphone : 867-667-2017

Services aux personnes âgées – Protection des adultes

Les Services aux personnes âgées – Protection des adultes fournissent des renseignements confidentiels, du counseling, du soutien et des recommandations. La pandémie de COVID-19 a fait surgir des problèmes tels que la solitude, l’anxiété et le stress financier. Les Services aux personnes âgées interviennent en cas de signalement de mauvais traitements, de négligence ou d’autonégligence chez les adultes qui ne sont pas en mesure de chercher de l’aide par eux-mêmes. Ils continuent d’accepter les signalements et de fournir des services par téléphone, mais ses bureaux ne sont plus ouverts au public sans rendez-vous.

Téléphone : 867-456-3946 ou (frais) 1-800-661-0408, poste 3946

Équipe d’intervention en cas d’agression sexuelle

L’Équipe d’intervention en cas d’agression sexuelle du Yukon offre un réseau de services sûrs, confidentiels et axés sur vos besoins et vos décisions. Véritable alliée à qui se confier, elle accompagne les victimes tout au long du processus d’accès aux services.

Téléphone : 1-844-967-7275

Signpost Seniors’ Association – Watson Lake

L’Association offre des repas chaque mercredi à midi. Le dîner est gratuit pour les membres, mais les invités sont les bienvenus moyennant une petite participation financière.

Téléphone : 867-536-2929

Skookum Jim Friendship Centre

Visiter le site Web (en anglais) du Centre pour en savoir plus.

Téléphone : 867-633-7680
Courriel : sjfcfriends@northwestel.net

Conseil de la condition de la femme

Des téléphones gratuits sont offerts jusqu’en juillet aux femmes en situation de vulnérabilité.

Téléphone : 867-667-4637 ou 867-334-4634
Courriel : Aja.mason@yswc.ca

TEL-AIDE OUTAOUAIS (TAO)

TAO offre un service d’écoute téléphonique en français aux personnes qui ont besoin d’un soutien affectif, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

Téléphone : 1-800-567-9699

Teegatha’oh Zhea

Cet organisme offre ses activités dans un format virtuel afin de répondre aux besoins sociaux et émotionnels des personnes qu’il soutient.

Il a créé un groupe Facebook privé réservé aux personnes qu’il soutient, à leurs familles et à son personnel, afin de diffuser des vidéos, des photos, des activités, etc.

Il a mis en place des activités animées sur Zoom par le personnel (ex. cours de cuisine, cours d’art) dans le but de maintenir ses programmes.

Teegatha’oh Zhea a affecté l’ensemble de son personnel à un petit groupe de personnes, avec qui il communique régulièrement.

Téléphone : 867-668-4471
Courriel : info@tozyukon.com

Services aux victimes

Les Services aux victimes offrent leurs services habituels (aide aux demandes d’ordonnances de protection, à la préparation de plans de sécurité, etc.). Leurs services sont confidentiels et fournis à la demande du client, sans obligation en retour.

Les Services aux victimes peuvent aider à trouver des solutions de rechange si l’isolement volontaire à domicile n’est pas possible pour des raisons de violence à la maison.

Pour joindre les Services aux victimes de Whitehorse et de Watson Lake, téléphoner entre 8 h et 16 h 30 du lundi au vendredi.

Whitehorse :

Téléphone : 867-667-8500
Sans frais : 1-800-661-0408, poste 8500

Watson Lake

Téléphone : 867-536-2541

Après les heures normales de bureau

Appeler la ligne téléphonique Victim Link
Téléphone : 1-800-563-0808
Courriel : victim.services@gov.yk.ca.

Centre des femmes Victoria Faulkner

Le centre offre tous ses programmes sous forme de réunions virtuelles et d’appels téléphoniques. Il poursuit ses programmes alimentaires sous forme de repas à emporter. Le responsable de la défense des droits des femmes offre des services complets par téléphone. Le conseiller en logement offre des services complets par mode virtuel et par téléphone. Le Programme canadien de nutrition prénatale livre à domicile des trousses d’isolement en plus d’offrir du soutien en ligne. Il continuera d’offrir du soutien par Facebook, par courriel et par téléphone.

Téléphone : 867-667-2693
Courriel : info@vfwomenscentre.com

Refuge d’urgence de Whitehorse

Le refuge propose toujours des logements d’urgence et des services de soutien aux Yukonnais.

Tous les services essentiels sont ouverts, mais les heures d’ouverture ont été modifiées et des protocoles d’éloignement physique ont été mis en place.

Les heures d’accès libre sont actuellement de 7 h à 16 h 30. Après 16 h 30, il est toujours possible d’obtenir des ressources de réduction des risques, un hébergement d’urgence, des services médicaux d’urgence et du soutien d’urgence.

Téléphone : 867-455-2820

Banque alimentaire de Whitehorse

La Banque alimentaire a fermé son espace intérieur au public. Les clients doivent faire la queue à l’extérieur et recevront leurs commandes par la porte pendant les heures de distribution habituelles.

Mardi de 10 h à 12 h 45 et de 15 h à 16 h 45

Mercredi de 10 h à 12 h (familles uniquement)

Jeudi de 10 h à 12 h 45 et de 15 h à 16 h 45

N’importe qui peut aller chercher un sac-repas entre 13 h et 14 h et entre 17 h 30 et 18 h 30, tous les jours de la semaine.

Ce service est offert à la porte principale de la Banque alimentaire de Whitehorse.

Téléphone : 867-393-2265
Courriel : office@whitehorsefoodbank.ca

Refuge d’urgence pour les jeunes

Le refuge pour jeunes est ouvert en tout temps, jusqu’à nouvel ordre.

Téléphone : 867-633-7699
Courriel : sjfcoutreach@northwestel.net

Coalition anti-pauvreté du Yukon

La Coalition anti-pauvreté du Yukon travaille à l’élimination de la pauvreté dans le territoire grâce à la sensibilisation, la défense des droits et la prise de mesures concrètes. Notre équipe, axée sur l’intervention, qui travaille en partenariat avec d’autres membres de la collectivité sur diverses questions se rapportant à la nourriture, au logement et à l’accès aux services.

Téléphone : 867-334-9317
Courriel : yukonantipovertycoalition@gmail.com

Yukon Council on Aging

Le Yukon Council on Aging aide les personnes âgées à s’épanouir et à vieillir chez elles le plus longtemps possible. Pour ce faire, il offre des programmes et des services à son centre d’information pour les personnes âgées et à ses bureaux du Home and Yard Maintenance Program (programme d’entretien résidentiel), situés dans le bâtiment de Sport Yukon à Whitehorse.

Sans frais : 1-866-582-9707
Téléphone : 867-668-3383
Courriel : ycoa@yknet.ca

Société d’aide juridique du Yukon

La Société d’aide juridique du Yukon est le fournisseur de services d’aide juridique du Yukon. Elle veille à ce que les Yukonnais à faible revenu aient accès à la justice en leur fournissant des services d’aide juridique et en soutenant d’autres programmes de justice yukonnais. La Société a réduit les rencontres en personne, mais elle continue d’offrir tous ses services par voie électronique.

Téléphone : 867-667-5210

Yukon Public Legal Education Association

Le service de la Ligne d’assistance juridique du Yukon (Law Line) a suspendu les rencontres en personne. Elle poursuivra son offre de service au moyen de rencontres téléphoniques et par courriel.

Téléphone : 867-668-5297
Sans frais : 866 667-4305
Courriel : ypleayt@gmail.com

Les personnes vulnérables qui ont de la fièvre ou des frissons, de la toux ou de la difficulté à respirer devraient faire évaluer leurs symptômes. Pour ce faire, elles peuvent :

Il est préférable de téléphoner ou d’utiliser l’outil d’auto-évaluation, mais si la personne n’a pas accès à Internet ou à un téléphone ou qu’elle a de la difficulté à interpréter l’information fournie, elle peut se présenter directement aux urgences ou à un centre de santé pour obtenir des soins.

Si une personne présente des symptômes et a besoin de soins médicaux urgents et immédiats, elle doit appeler le 911 et dire à l’intervenant qu’elle a peut-être la COVID-19.

Où obtenir un test de dépistage

À Whitehorse

  • À l’heure actuelle, les urgences de l’Hôpital général de Whitehorse sont le principal site de dépistage à Whitehorse.
  • Si une personne a besoin de soutien supplémentaire et ne peut se présenter aux urgences, du personnel de la Clinique de prise en charge sur recommandation peut, exceptionnellement, se déplacer si cette personne figure déjà sur sa liste de clients.
  • Le centre de santé des Kwanlin Dün offre également des services de dépistage de la COVID-19 à sa clientèle.

À l’extérieur de Whitehorse

  • S’il s’avère, après l’évaluation, qu’une personne symptomatique doit passer un test de dépistage, elle doit appeler le centre de santé de sa localité pour prendre rendez-vous avant de s’y rendre. Le centre s’efforcera de lui donner un rendez-vous le jour même.
  • À son arrivée, elle sera accueillie par un employé qui lui remettra un masque et lui demandera de se laver les mains avec du désinfectant.
  • Après le test, l’infirmière évaluera sa situation pour relever tout obstacle à son isolement volontaire. Le cas échéant, elle aidera le patient ou son fournisseur de services à obtenir l’aide nécessaire pour s’isoler adéquatement.

Après avoir un test de dépistage de la COVID-19

  • Toutes les personnes qui passent un test de dépistage doivent s’isoler.
  • Si le test est négatif, elles doivent continuer de suivre les directives du Centre de lutte contre les maladies transmissibles.
  • S’il le test est positif, une infirmière de la santé publique contactera la personne ou celle qui s’occupe d’elle pour retracer les contacts. Des partenaires locaux pourraient également être mis à contribution.

 

  • Toute personne arrivant au Yukon d'une autre provenance que la Colombie-Britannique, les Territoires du Nord-Ouest ou le Nunavut sont tenus de s'isoler pendant 14 jours.

Autres raisons pour lesquelles l’isolement de 14 jours est obligatoire :

  • avoir été en contact direct avec une personne atteinte de la COVID-19 et reçu une directive d’isolement du Centre de lutte contre les maladies transmissibles ou d’une infirmière d’un centre de santé communautaire;
  • avoir des symptômes et attendre d’être testé
  • avoir des symptômes et être en attente du résultat d’un test de dépistage;
  • être atteint de la COVID-19.

S’isoler signifie rester à la maison ou à un endroit précis et éviter toute situation susceptible de donner lieu à un contact avec d’autres personnes.

Endroits où on peut s’auto-isoler

Les résidents du Yukon peuvent s’isoler dans n’importe quelle localité yukonnaise.

Les non-résidents doivent s’isoler à Whitehorse.

Les résidents qui arrivent à Whitehorse sont autorisés à se rendre dans leur localité pour se confiner en toute sécurité :

  • chez eux;
  • dans un endroit qui répond aux exigences de l’isolement.

Pour rester en isolement, certaines personnes pourraient avoir besoin d’aide, par exemple qu’on leur apporte du soutien ou des fournitures.

Des partenariats ont été conclus avec des fournisseurs de services locaux, dont des organismes non gouvernementaux, pour faciliter l’isolement.

Assistance aux personnes qui ont besoin de soutien pour s’auto-isoler

Les ressources ci-dessous sont là pour aider les Yukonnais et Yukonnaises à s’isoler de façon sécuritaire à Whitehorse ou dans une autre localité. Les fournisseurs de services peuvent s’occuper des prises de contact pour leurs clients.

Courriel

  • Pour obtenir de l’aide, écrire à covid19info@gov.yk.ca. Les courriels sont traités de 8 h à 23 h, sept jours sur sept.

Téléphone

  • On peut appeler la ligne d’information sur la COVID-19, au 877-374-0425, de 7 h 30 à 20 h tous les jours.
  • Les demandes d’isolement d’urgence peuvent être adressées aux Services de soutien d’urgence, au 867-332-4587. Les appels sont reçus du lundi au vendredi, de 7 h 30 à 20 h, ainsi que les samedis et dimanches, de 13 h à 15 h. En dehors de ces heures, on peut laisser un message et un membre du personnel rappellera le jour suivant.

Autres ressources

Quelques mesures de soutien sont en place pour les personnes qui ont difficilement accès à un téléphone ou à Internet. Plusieurs organismes proposant ce genre de services sans rendez-vous continuent d’offrir ce service de façon limitée. Pour en savoir plus, consultez la liste des organismes locaux offrant du soutien aux populations vulnérables, qui se trouve en annexe.

Établissements d’isolement volontaire au Yukon

Des établissements d’isolement volontaire ont été mis en place dans la plupart des collectivités, y compris à Whitehorse. Ces établissements doivent être utilisés en dernier recours seulement, lorsque toutes les autres options possibles ont été écartées.

S’il est préférable qu’une personne s’isole ailleurs que dans un établissement d’isolement, elle sera encouragée à le faire. Les demandes d’assistance pour l’isolement volontaire seront évaluées et approuvées par un membre du personnel des services sociaux d’urgence.

Quiconque entre au Yukon et a besoin d’aide pour s’isoler à Whitehorse devra présenter un formulaire d’approbation aux agents de contrôle des frontières.

À l’extérieur de Whitehorse

Des établissements d’isolement ont été aménagés pour les personnes qui se trouvent déjà dans les collectivités rurales. Il s’agit la plupart du temps d’hôtels ou de motels. On y livre des repas quotidiennement et des services de buanderie sont offerts.

À Whitehorse

À Whitehorse, l’établissement d’isolement désigné est l’hôtel Coast High Country Inn. Les chambres sont gratuites pour les personnes qui doivent s’isoler et qui se sont enregistrées par l’entremise des Services de soutien d’urgence avant leur arrivée. Le service Internet, un téléviseur et une ligne téléphonique terrestre sont offerts gratuitement dans chaque chambre. Un agent de soutien est présent sur place du lundi au vendredi, de 13 h à 17 h, pour s’assurer du bien-être de ces clients et leur offrir du soutien supplémentaire.

Obtenir du soutien pendant l’isolement volontaire?

En partenariat avec divers organismes, les Services de soutien d’urgence agissent comme point de contact central avec les ressources et les services sociaux locaux des collectivités rurales et de Whitehorse.

Ils peuvent également organiser le transport d’une personne vers un établissement d’isolement volontaire et la mettre en contact avec des services en toxicomanie et en santé mentale.

Le maintien de ces services dépend toutefois de l’étape à laquelle se trouve le Yukon en réponse à la pandémie. Il est donc important de s’informer des changements apportés aux services.

Dans la mesure du possible, les personnes qui ont besoin de soutien devraient faire affaire avec les organismes qu’elles connaissent et en qui elles ont confiance. On trouvera une liste des organismes locaux qui offrent de l’aide et des services à la page 20 ainsi qu’une liste détaillée des mesures de soutien dans l’application HelpSeeker.

Les organismes et les établissements qui ne sont pas en mesure de répondre aux besoins urgents de leurs clients peuvent communiquer avec les Services de soutien d’urgence, au 867-332-4587.

Suivi quotidien dans les établissements d’isolement volontaire

Un professionnel de la santé fera un suivi quotidien de l’état de santé physique et mentale de toutes les personnes en isolement volontaire. Une infirmière fera également un suivi en cas d’apparition ou d’aggravation des symptômes.

  • Les personnes en isolement volontaire dans un établissement de la collectivité recevront un appel quotidien des Services de soutien d’urgence.
  • Les personnes séjournant dans l’établissement d’isolement volontaire de Whitehorse devront effectuer un suivi quotidien avec l’agent de soutien sur place, du lundi au vendredi. Les week-ends, ce suivi sera assuré par les Services.

À Whitehorse

Il est important que les Yukonnais puissent continuer d’avoir accès aux services de soins de santé pendant la pandémie de COVID-19.

Appeler d’abord

Il ne faut pas se rendre aux urgences de l’Hôpital général de Whitehorse, chez son médecin de famille ou dans une clinique sans rendez-vous sans avoir d’abord appelé pour s’annoncer. Il est important de téléphoner avant de s’y rendre pour que le personnel puisse prendre les mesures appropriées pour éviter la transmission du virus aux autres patients et au personnel.

S’il est préférable de téléphoner d’avance, il est toutefois possible de se présenter directement aux urgences pour obtenir des soins.

Information sur l’hôpital de Whitehorse

Consulter le site Web de la Régie des hôpitaux du Yukon pour obtenir les renseignements les plus récents sur les services offerts à l’Hôpital général de Whitehorse.

Obtenir de l’assistance en cas de troubles de santé

Les personnes qui doivent consulter un fournisseur de soins de santé pour un problème quelconque ont accès aux ressources suivantes.

  • Elles peuvent appeler leur médecin de famille pour prendre un rendez-vous. Un rendez-vous en ligne, au téléphone ou en personne leur sera accordé en fonction des soins requis.
  • Les personnes qui n’ont pas de médecin de famille peuvent téléphoner à la clinique sans rendez-vous River Valley, au 867-667-6491, de 9 h à 17 h.
  • Les personnes sans médecin de famille qui présentent des problèmes complexes d’alcoolisme, de toxicomanie ou de santé mentale et qui ne peuvent être reçues à la clinique sans rendez-vous peuvent être aiguillées vers la Clinique de prise en charge sur recommandation par les Services pour le mieux-être mental et la lutte contre l’alcoolisme et la toxicomanie (867-668-2552) ou l’équipe de proximité de la Clinique.
  • Les personnes qui ont besoin de services de traitement de la dépendance aux opioïdes peuvent s’adresser directement à la Clinique de prise en charge sur recommandation, même si elles n’en sont pas déjà clientes.

À l’extérieur de Whitehorse

Le personnel des centres de santé communautaire continue de répondre aux besoins de la population et de veiller à ce que les lieux demeurent sécuritaires.

  • Pour consulter un fournisseur de soins de santé pour un problème quelconque, il faut appeler le centre de santé local pour prendre rendez-vous.
  • Un rendez-vous en ligne, au téléphone ou en personne sera accordé en fonction des soins requis.

Besoin d’assistance pour les rendez-vous

  • Les personnes qui ne sont pas en mesure de prendre un rendez-vous ou qui ont besoin d’aide pour le faire peuvent appeler les Services de soutien d’urgence, au 867-332-4587.
  • Si elles ne peuvent téléphoner, elles peuvent se présenter au centre de santé où un membre du personnel les accueillera à la porte. Si elles présentent des symptômes, elles devront porter un masque. Toute personne qui entre dans un établissement de santé devra se désinfecter les mains avant d’entrer.

Hôpitaux et centres de santé

Non seulement la pandémie amplifie-t-elle les causes de l’itinérance, mais les personnes sans-abri sont également plus à risque d’attraper la COVID-19.

Il peut être difficile, voire impossible, pour elles de respecter les mesures de prévention, comme le respect de la distance physique et le lavage fréquent des mains. Il peut aussi être difficile pour elles d’obtenir des soins de santé, sans parler du fait que leurs conditions de vie augmentent leur risque de contracter et de propager la COVID-19.

Dépistage de la COVID-19

Les personnes sans-abri qui décèlent certains symptômes (toux, fièvre ou difficultés respiratoires) ou une aggravation de ces symptômes devraient se faire tester.

Dépistage au refuge d’urgence de Whitehorse

Des tests de dépistage de la COVID-19 sont offerts au refuge d’urgence de Whitehorse aux personnes qui répondent aux critères. Les tests sont réalisés par les services médicaux d’urgence, qui fournissent déjà sur place des soins de base aux clients du refuge, environ de 8 h à 16 h 45.

Toutes les personnes qui ont passé un test de dépistage doivent s’isoler. Seules les personnes ayant passé un test de dépistage dans le cadre des « critères de surveillance » du refuge d’urgence de Whitehorse n’ont pas besoin de s’isoler.

Si un cas est diagnostiqué en rapport avec le refuge ou l’un de ses clients, le client et le personnel de gestion du refuge en seront informés immédiatement par le Centre de lutte contre les maladies transmissibles du Yukon. Les directives et les interventions pourront changer en fonction des recommandations du Centre.

Si une personne ne peut se rendre à un site de dépistage

Dans de rares cas, lorsqu’une personne a besoin de soutien supplémentaire et ne peut se présenter à un centre de dépistage, le personnel de la Clinique de prise en charge sur recommandation peut se rendre à un établissement spécifique pour tester cette personne qui figure déjà sur sa liste de clients.

Isolement volontaire

Étant donné l’état de santé précaire de nombreux clients du refuge d’urgence de Whitehorse et la nécessité de redoubler de précautions pour prévenir une éclosion au refuge, les personnes qui présentent au moins un des grands facteurs de risque d’exposition à la COVID-19 (voir ci-dessous) ne pourront pas être hébergées au refuge.

  • Voyage dans une région autre que le Yukon, la Colombie-Britannique, les Territoires du Nord-Ouest ou le Nunavut au cours de 14 derniers jours;
  • Contact étroit avec une personne atteinte d’une maladie respiratoire qui a voyagé dans les 14 jours précédant le début des symptômes respiratoires;
  • Contact étroit avec une personne ayant reçu un diagnostic de COVID-19.

Dans la plupart des cas, ces personnes doivent s’isoler pendant au moins 14 jours.

Le cas échéant, elles seront aiguillées vers des ressources externes, si cela est possible. Le personnel du refuge d’urgence de Whitehorse facilitera ces démarches en les mettant en contact avec ces ressources ou d’autres lieux d’hébergement.

Autres ressources d’hébergement

Les Yukonnais qui ne sont pas tenus de s’isoler, mais qui ont besoin d’un endroit où loger peuvent communiquer avec la Coalition anti-pauvreté du Yukon.

Cet organisme s’occupe de la coordination des demandes et du travail de proximité dans la collectivité. On peut la joindre à yapcprojects@gmail.com ou au 867-332-9339.

Les courriels et les appels sont reçus de 9 h à 16 h, du lundi au vendredi. La Coalition offre du soutien à toute personne, qu’elle soit en situation d’itinérance, d’itinérance cachée ou à risque d’itinérance.

Obtenir du soutien pendant l’isolement volontaire

Dans la mesure du possible, les personnes qui ont besoin de soutien devraient continuer à faire affaire avec les organismes qu’elles connaissent et en qui elles ont confiance.

Les organismes et les établissements qui offrent des services aux personnes sans-abri et qui ne sont pas en mesure de répondre aux besoins urgents de leurs clients peuvent communiquer avec les Services de soutien d’urgence, au 867-332-4587.

Accès aux services de santé

Lire la section Aide pour accéder aux services de santé pour savoir comment les personnes en situation d’itinérance peuvent consulter un fournisseur de soins de santé.

Un ambulancier paramédical apte à fournir divers soins primaires et services de santé est également présent au refuge d’urgence de Whitehorse tous les jours de la semaine.

Si la pandémie de COVID-19 peut rendre tout le monde malade, cette période difficile peut aussi avoir certains autres effets dévastateurs. Le taux de violence fondée sur le sexe au Yukon, déjà trois fois plus élevé que la moyenne canadienne, pourrait bien exploser en cette période de crise.

Malheureusement, les situations de crise peuvent entraîner une flambée de violence familiale et sexiste. Par violence sexiste, on entend la violence conjugale, la violence familiale et la violence sexuelle. En raison des mesures de santé publique, les résidents du Yukon sont obligés de passer plus de temps confinés chez eux. Aussi, la dynamique de contrôle des partenaires violents et les actes de violence risquent de s’intensifier. Et comme elles passent plus de temps à la maison, les personnes qui subissent ces violences sont isolées de leurs soutiens et les agresseurs peuvent alors resserrer leur emprise.

Hébergement sans risque

Les personnes qui dénoncent une situation de violence ou un risque de violence sont souvent confrontées à des reproches et au jugement des autres. En disant à ces personnes des paroles comme « Tu devrais le quitter » ou « Une médaille a toujours deux côtés », on minimise la réalité de leur expérience et on risque de les dissuader de demander de l’aide par la suite. Le soutien qui est apporté n’aura peut-être pas pour résultat que la personne quitte son ou sa partenaire. Peut-être l’aidera-t-elle simplement à se sentir plus en sécurité, plus respectée, et à demander plus facilement de l’aide la prochaine fois. 

Il y a diverses formules d’hébergement selon la situation et les préférences de la personne. Il est possible d’aller séjourner à l’extérieur, chez un proche ou un ami aidant.

Plusieurs organismes proposent en outre aux personnes exposées à la violence sexiste de l’aide pour assurer leur sécurité et trouver un logement sûr.

Whitehorse

Maison de transition pour femmes Kaushee’s Place

Téléphone : 867-668-5733

Cette maison de transition pour femmes maltraitées accueille gratuitement, sur recommandation, les femmes de tous âges et leurs enfants. En conformité avec les mesures de santé publique, la maison a réduit sa capacité d’accueil, a renforcé ses mesures de nettoyage et a mis en place des protocoles de contrôle sanitaire. (Ouverte 24 h sur 24, 7 jours sur 7)

Refuge pour jeunes du Skookum Jim Friendship Centre

Téléphone : 867-633-7699

Ce refuge offre aux jeunes de 17 à 23 ans un endroit sûr où dormir au besoin, et les aide à renouer avec leur famille, leurs amis ou les services jeunesse. Les jeunes de moins de 17 ans seront pris en charge par le travailleur social du gouvernement du Yukon en service, qui communiquera notamment avec leurs parents ou tuteurs. Le refuge offre des services d’hébergement d’urgence, un endroit sûr où dormir, des douches, des repas, de l’aide à la famille, des services d’aiguillage, des conseils professionnels et un service de suivi.

Centre des femmes Victoria Faulkner

Courriel : housing@vfwomenscentre.com

Le conseiller en logement du Centre aide les femmes à trouver un logement convenable et abordable et à entrer en contact avec des locateurs. Il offre aussi des services de médiation des différends avec les locateurs, d’interjection d’appel d’avis d’expulsion et de réparation des dommages de manière créative.

Watson Lake

Maison de transition Help and Hope for Families

Téléphone : 867-536-7233

Cette maison d’hébergement est dédiée au rétablissement et à la protection des femmes de Watson Lake et de leurs enfants qui vivent de la violence familiale. Certains services ont été suspendus jusqu’à nouvel ordre.

Dawson

Centre d’hébergement pour femmes de Dawson

Téléphone : 867-993-5086

Ce centre offre des services d’hébergement d’urgence aux femmes et aux enfants exposés à la violence ainsi qu’aux femmes qui vivent dans la rue. De plus, une écoute attentive leur est offerte sur la ligne d’assistance accessible à toute heure. Certains services ont été suspendus jusqu’à nouvel ordre. Les services d’hébergement sont maintenus. (Ouvert 24 h sur 24, 7 jours sur 7)

Assistance des Services aux victimes

Les Services aux victimes offrent de l’aide, en toute confidentialité et sans aucune obligation en retour, aux victimes de violence conjugale, de violence sexuelle et de crimes de toutes sortes.

  • Soutien en situation de crise (sans rendez-vous)
  • Aide à la préparation d’un plan de sécurité et des demandes d’ordonnance de protection
  • Aide financière d’urgence (Fonds d’aide aux victimes d’actes criminels)

Les personnes peuvent téléphoner, envoyer un courriel ou passer (sans rendez-vous) pour parler à quelqu’un, du lundi au vendredi, de 8 h à 16 h 30. Les courriels sont traités tous les jours de la semaine et le délai de réponse est de 24 h (victim.services@gov.yk.ca). Les Services aux victimes ont des bureaux à Whitehorse, à Watson Lake et à Dawson.

Whitehorse

Téléphone : 867-667-8500; sans frais : 1-800-661-0408, poste 8500
Adresse : 301, rue Jarvis, 2e niveau
Heures d’ouverture : du lundi au vendredi, de 8 h à 16 h 30, en personne, par téléphone et par courriel

Watson Lake

Téléphone : 867-535-2541
Adresse : 820 Adela Trail
Heures d’ouverture : du lundi au vendredi, de 8 h à 16 h 30, en personne, par téléphone et par courriel

Dawson

Téléphone : 867-993-5831
Adresse : 813B, 3e Avenue
Heures d’ouverture : du lundi au jeudi, de 8 h à 16 h 30, en personne, par téléphone et par courriel

En cas d’urgence, communiquer avec le détachement de la GRC de la localité.

Assistance pour s’isoler volontaire sans risque

Les personnes exposées à la violence sexiste ne sont pas nécessairement en mesure de s’isoler chez elles sans compromettre leur sécurité. Or, il existe d’autres solutions d’hébergement : séjourner chez des membres de la famille, des proches ou des amis, par exemple.

Si une personne a besoin d’aide pour trouver un endroit sûr où s’isoler à Whitehorse ou à l’extérieur, mais préfère (pour des raisons de sécurité) ne rien révéler de sa situation ou de ses inquiétudes par courriel ou sur la ligne d’information sur la COVID-19, elle peut contacter les Services aux victimes ou les Services de soutien d’urgence.

Services aux victimes

Les Services aux victimes peuvent intervenir en tout temps, avec le consentement de la personne, pour aider à assurer la sécurité. Ils peuvent apporter de l’aide et de l’information sur les solutions qui s’offrent (y compris les ordonnances de protection et les accusations au pénal).

On peut les contacter du lundi au vendredi, de 8 h à 16 h 30.

Pour de l’assistance en dehors des heures d’ouverture ou les week-ends, contacter la maison pour femmes Kaushee’s Place, au 867-668-5733

Services de soutien d’urgence 

Les Services de soutien d’urgence peuvent aider une personne à préparer un plan pour assurer sa sécurité et à trouver un endroit sûr où s’isoler.

Composer le 867-332-4587. Les appels sont reçus du lundi au vendredi, de 7 h 30 à 20 h, et les samedis et dimanches, de 13 h à 15 h.

En dehors de ces heures, on peut laisser un message et un membre du personnel rappellera le jour suivant

Dans la mesure du possible, les personnes qui ont besoin de soutien devraient continuer de faire affaire avec les organismes qu’ils connaissent et en qui ils ont confiance.

Voir la section Ressources pour une liste des organismes de soutien et de services locaux.

On trouvera également une liste détaillée des mesures de soutien dans l’application HelpSeeker.

Sécurité dans les établissements d’isolement volontaire

Des établissements d’isolement volontaire ont été désignés dans la majorité des collectivités yukonnaises. À Whitehorse, cet établissement est situé à l’hôtel Coast High Country Inn. La porte avant de l’hôtel est verrouillée en tout temps. Seuls les clients et les personnes autorisées y ont accès.

Les personnes qui doivent s’isoler et qui ne peuvent le faire dans leur collectivité, mais qui sont en mesure de se rendre à Whitehorse se verront attribuer une chambre à l’hôtel Coast High Country Inn. Pour en savoir plus, appeler la ligne d’information sur la COVID-19 au 877-374-0425, de 7 h 30 à 20 h, tous les jours.

Accès aux services de santé

Pour savoir comment les personnes exposées à la violence sexiste ou susceptibles de l’être peuvent accéder à des services généraux de soins de santé, consulter la section Aide pour accéder aux services de santé.

On trouvera ci-dessous des renseignements sur la marche à suivre pour obtenir du soutien en cas de violence conjugale et d’agression sexuelle.

Ressources pour les victimes de violence conjugale

Pour obtenir de l’aide immédiate, contacter la GRC (Whitehorse : composer le 911 ou le 867‑667-5555; ailleurs au Yukon : composer le 911 ou les trois premiers chiffres de l’indice de la localité suivi de 5555).

Les personnes exposées à la violence conjugale ont également accès aux ressources suivantes.

Services aux victimes

Téléphone : 1-800-661-0408, poste 8500

Équipe d’intervention en cas d’agression sexuelle

Téléphone : 1-844-967-7275

Services aux personnes âgées – Protection des adultes

Téléphone : 867-456-3946; sans frais : 1-800-661-0408, poste 3946

Services à la famille et à l’enfance

Téléphone : 867-667-3002

Ligne d’assistance juridique du Yukon (Law Line)

Téléphone : 867-668-5297; sans frais : 1-866-667-4305

Société d’aide juridique du Yukon

Téléphone : 867-667-5210

Tel-Aide Outaouais (TAO)

TAO offre un service d’écoute téléphonique en français aux personnes qui ont besoin d’un soutien émotionnel.

Téléphone : 1-800-567-9699

Aide en cas d’agression sexuelle

L’Équipe d’intervention en cas d’agression sexuelle du Yukon offre un réseau de services sûrs et confidentiels, axés sur les besoins et les choix des clients.

Les Yukonnais et Yukonnaises peuvent continuer à solliciter son soutien et ses services malgré la pandémie de COVID-19.

En cas d’agression sexuelle, la victime, un ami ou un fournisseur de services peuvent composer le 1-844-967-7275 pour obtenir la ligne d’assistance confidentielle, accessible à toute heure, sept jours sur sept.

Un professionnel compétent les informera alors des solutions à leur disposition. Il pourra également les aider à trouver du soutien émotionnel, médical ou juridique.

Le fait d’avoir un handicap intellectuel ou physique n’augmente pas en soi le risque d’attraper la COVID-19 ou de développer des complications.

Toutefois, certaines personnes handicapées pourraient être plus vulnérables aux infections ou plus susceptibles de développer des complications en raison de :

  • leur âge,
  • de problèmes médicaux sous-jacents,
  • de leur handicap.

Facteurs pouvant accroître les risques pour les personnes handicapées

Outre l’âge et les problèmes médicaux sous-jacents, d’autres facteurs peuvent rendre les personnes handicapées plus susceptibles d’attraper la COVID-19 et de développer des complications. Par exemple :

  • Par leur nature, certains handicaps peuvent augmenter les risques d’infection. Par exemple :
    • les personnes qui ont de la difficulté à se laver les mains,
    • celles atteintes d’une déficience visuelle et qui doivent s’appuyer sur des objets ou les palper pour les identifier;
    • celles qui ont de la difficulté à comprendre ou à suivre les consignes de santé publique (les six mesures de sécurité).
  • Le fait de vivre dans un établissement de soins de longue durée, un foyer de groupe, un centre correctionnel ou un foyer d’accueil peut augmenter le risque en raison des conditions de vie en groupe, de la proximité aux autres, des soins apportés par des personnes habitant à l’extérieur ou du simple contact avec celles-ci.
  • Les personnes handicapées qui sont en contact avec plusieurs fournisseurs de soins, ressources et amis sont plus à risque d’attraper la COVID-19 parce qu’elles sont plus exposées.
  • Les résidents des établissements de soins de longue durée, des maisons d’hébergement ou même d’une habitation individuelle qui ont besoin d’assistance pour communiquer leurs symptômes et leurs préférences personnelles sont également plus à risque si les restrictions d’accès visant les travailleurs non essentiels les privent de leur soutien. 
  • Les personnes qui ont difficilement accès à l’information diffusée sur la COVID-19 ainsi qu’aux services et programmes d’intervention sont exposées à un risque accru, surtout en présence d’autres facteurs de vulnérabilité (ex. situation socioéconomique, éloignement géographique, langue, profil ethnique, âge et genre). Il faut donc diffuser l’information sous diverses formes et par divers médias. 
  • Le traitement des problèmes de santé sans rapport avec la COVID-19 peut être difficile ou plus long à obtenir si seuls les actes médicaux urgents sont autorisés ou si le système de santé est surchargé à cause de la COVID-19. Cette situation se répercute tout particulièrement sur les personnes ayant des déficiences multiples ou des problèmes médicaux sous-jacents.
  • La perte des ressources et des services associés aux programmes communautaires, à l’emploi, aux services de thérapie et aux établissements scolaires peut avoir des effets néfastes sur la santé et le bien-être général de chacun de nous, mais peut aussi entraîner une régression dans les gains réalisés par certaines personnes handicapées.

Il est très important que les personnes qui travaillent et vivent avec des personnes handicapées aient conscience des répercussions que peut avoir la crise de la COVID-19. Il est essentiel de s’adapter, de faire preuve de créativité et de prévention pour que les personnes handicapées puissent être entendues en cette période.

Ne pas attendre pour se faire soigner

Il est important que les personnes qui ont besoin de soins contactent sans tarder leur fournisseur de soins de santé primaires. Reporter les soins requis pourrait avoir des conséquences plus graves que le risque d’attraper la COVID-19.

Assistance pour le dépistage

Plusieurs mesures d’adaptation peuvent être proposées aux personnes handicapées qui peuvent être craintives ou anxieuses ou qui ont une déficience cognitive ou intellectuelle, par exemple :

  • la possibilité d’être testé sans devoir faire la queue,
  • pouvoir disposer d’un espace privé,
  • amoindrir le bruit ambiant et tamiser l’éclairage,
  • effectuer le prélèvement pour dépistage par la gorge plutôt que par le nez. 

Le dépistage peut être fait dans un véhicule, si nécessaire.

Les accompagnateurs (guides, interprètes ou amis) peuvent rester avec la personne handicapée au centre de dépistage.

L’information doit leur être communiquée de façon compréhensible et dans le respect de leur culture.

Si le résultat d’un test de dépistage s’avère positif, une infirmière de la santé publique communiquera avec le client ou la personne qui l’assiste pour retracer des contacts. Des partenaires locaux pourraient également être mis à contribution.

Assistance pour l’isolement volontaire

Les personnes handicapées devraient autant que possible s’isoler à leur lieu de résidence habituel.

Les ressources ci-dessous sont là pour les aider à s’isoler de façon sécuritaire à Whitehorse ou dans une autre localité. Les membres de la famille et les fournisseurs de services peuvent également s’occuper des prises de contact en leur nom.

Assistance par courriel

Pour obtenir de l’aide, on peut écrire à covid19info@gov.yk.ca.

Les courriels sont traités de 7 h 30 à 20 h, du lundi au vendredi.

Assistance téléphonique

Composer le 877-374-0425 pour obtenir la ligne d’information sur la COVID-19, de 7 h 30 à 20 h, tous les jours.

Les demandes d’isolement d’urgence peuvent être adressées aux Services de soutien d’urgence, au 867-332-4587.

Certains établissements d’isolement sont accessibles pour les personnes handicapées. Au besoin, des mesures d’adaptation seront mises en place.

Pour obtenir de l’aide supplémentaire, communiquer avec les Services de soutien d’urgence, au 867-332-4587.

Accès aux services de santé

Lire la section Aide pour accéder aux services de santé pour savoir comment les personnes handicapées peuvent obtenir des services de santé généraux à Whitehorse et ailleurs dans le territoire. 

Personne n’échappe aux maladies, mais les personnes âgées et celles atteintes de problèmes médicaux sous-jacents sont plus à risque de maladie grave, d’hospitalisation et de décès dus à la COVID-19.

Personnes à risque élevé

Les personnes souffrant de problèmes de santé, notamment :

  • troubles cardiaques;
  • hypertension (pression artérielle élevée);
  • maladie pulmonaire;
  • diabète;
  • cancer.

Les personnes immunodéficientes en raison d’une maladie ou à la suite d’un traitement médical, comme la chimiothérapie, sont également à risque élevé.

Le risque augmente continuellement après 60 ans et est beaucoup plus élevé après 70 ans.

Qu’elles habitent dans leur propre habitation ou dans un établissement de soins de longue durée, les personnes âgées peuvent présenter des symptômes accrus d’anxiété et de dépression, car elles sont plus susceptibles d’être coupées de la société et isolées.

Il y a plusieurs moyens de rester en contact avec les personnes âgées : téléphone, Skype, FaceTime, Zoom, médias sociaux. Pour aider les personnes âgées, il est également possible de faire leurs courses pour elles, comme passer à l’épicerie ou à la pharmacie.

Tous les Yukonnais ont un rôle à jouer pour protéger les personnes âgées et celles dont la santé est fragile contre la COVID-19.

Ressources pour les personnes âgées et les Aînés

Yukon Council on Aging

Le Yukon Council on Aging aide les personnes âgées à s’épanouir et à vieillir chez elles le plus longtemps possible. Pour ce faire, il offre des programmes et des services à son centre d’information pour les personnes âgées et à ses bureaux du Home and Yard Maintenance Program (programme d’entretien résidentiel), situés dans le bâtiment de Sport Yukon à Whitehorse.

Sans frais : 1-866-582-9707
Téléphone : 867-668-3383
Courriel : ycoa@yknet.ca

The Golden Age Society

La Golden Age Society s’est associée à d’autres ONG pour accroître sa prestation de services. Elle ne prévoit pas de réduire le soutien qu’elle fournit actuellement si la pandémie progresse, car tout se fait à distance pour l’instant. Au besoin, elle pourrait toutefois suspendre ses services en personne à son bureau du centre-ville.

Téléphone : 867-668-5538

Site Web (en anglais) : https://www.yukon-seniors-and-elders.org

Recreation and Parks Association of the Yukon

Cette ONG a adapté et modifié ses activités pour répondre aux besoins en période de pandémie et communique quotidiennement par téléphone avec les personnes âgées de la collectivité pour s’assurer de leur bien-être. Elle a organisé des exercices virtuels et d’autres cours et, dans certaines collectivités, a appris aux personnes âgées à utiliser Zoom pour qu’elles puissent participer à ces activités.

Téléphone : 867-668-3010

Site Web (en anglais) : https://rpay.ca/

Accès aux services de santé

Il est important que les personnes âgées et celles ayant des problèmes médicaux sous-jacents puissent continuer d’avoir accès aux services de soins de santé pendant la pandémie de COVID-19.

Si elles développent des symptômes de la COVID-19, elles doivent rester à la maison et appeler le 811, leur médecin de famille ou un centre de santé communautaire (ou demander à un aidant de le faire) pour signaler leurs symptômes.

Elles peuvent également utiliser l’outil d’auto-évaluation en ligne.

Symptômes graves

Les symptômes de la COVID-19 sont les suivants :

  • nouvelle toux ou toux chronique qui s’aggrave,
  • fièvre,
  • difficultés à respirer.

Les symptômes suivants doivent être considérés comme nécessitant une attention urgente :

  • difficultés respiratoires graves (par exemple, impossibilité de reprendre son souffle, halètement);
  • douleurs ou pressions thoraciques;
  • nouvelle confusion ou difficulté à se réveiller.

Si une personne développe ces symptômes graves, elle doit appeler le 911 et informer l’intervenant qu’elle a peut-être la COVID-19 et qu’elle présente un risque élevé de complications.

Alcooliques anonymes (AA)

Certaines des rencontres habituelles en personne se font actuellement en ligne.

Site Web (en anglais) : www.bcyukonaa.org

All Genders Yukon Society

La Société propose un soutien par courriel aux personnes transgenres, bispirituelles et non binaires, aux proches et aux membres de la famille, ainsi qu’à leur réseau de soutien immédiat.

Courriel : agysboard@gmail.com

Autism Yukon

L’organisme fournit les mêmes services qu’à l’habitude (soutien, éducation, sensibilisation, orientation familiale, etc.), mais de manière virtuelle. Il a temporairement fermé la salle sensorielle pour des raisons sanitaires dans le contexte de la COVID-19.

Il fournit toutefois des informations et des conseils aux familles, aux éducateurs et au grand public concernant la COVID-19 et des pistes de réponses aux familles avec des enfants ayant des troubles du spectre autistique qui se retrouvent maintenant à la maison à plein temps. L’organisme peut discuter au téléphone avec les familles qui ont besoin d’aide pour résoudre des situations en particulier. Il a lancé le processus de commande et d’installation d’un système Web-X de pointe qui permettra aux familles de rester en contact avec des professionnels d’ici et de tout le pays.

Téléphone : 867-667-6406

Blood Ties

L’espace d’accueil sans rendez-vous de Blood Ties est ouvert et des mesures d’éloignement physique sont en place. Plusieurs services sont encore offerts. Le soutien à la gestion des cas se poursuivra par téléphone pour tous les clients. Le conseiller en mieux-être, le conseiller en réduction des risques, tout comme le gestionnaire et le coordinateur des affaires de logement, continuent d’aider les clients. Blood Ties propose également des programmes de soutien au logement pour les personnes à la recherche d’un endroit où habiter ou ayant des problèmes de logement.

Téléphone : 867-633-2437.

Gestionnaire des affaires de logement
Téléphone : 867-334-4037
Courriel : housing@bloodties.ca

Conseiller en réduction des risques
Téléphone : 867-332-8268
Courriel : harmreduction@bloodties.ca

Conseiller en mieux-être
Téléphone : 867-332-8264
Courriel : wellness@bloodties.ca

Association canadienne pour la santé mentale (ACSM)

Le personnel d’accompagnement psychologique de la section yukonnaise de l’ACSM offre des séances de consultation par téléphone ou par vidéo. Les séances de counseling sans rendez-vous sont offertes cinq jours par semaine au lieu d’un seul. Il est maintenant possible d’obtenir une rencontre dans les 48 heures suivant l’appel de prise de rendez-vous.

Téléphone : 867-668-6429
Courriel : admin@yukon.cmha.ca

Challenge Disability Resource Group

Le bureau principal de l’organisme est actuellement fermé au public. Le personnel administratif et deux formateurs resteront sur place pour assurer le fonctionnement des lieux et des services administratifs. L’entreprise Bridges Catering offrira les repas de Fetal Alcohol Syndrome Society Yukon (FASSY) à emporter par la porte de l’entrée du bâtiment sur la rue Strickland. Un membre du personnel de FASSY rencontrera les clients à l’extérieur. Tous les clients et le personnel qui n’ont pas configuré le dépôt direct recevront leur chèque de paye par la poste au lieu de devoir venir le chercher sur place. Tous les autres relevés de paye continueront d’être envoyés par courriel comme d’habitude.

Téléphone : 867-668-4421
Courriel : admin@ccva.ca

Services communautaires de proximité

Les cas recommandés sont classés par ordre de priorité en fonction de l’urgence et des services ou du personnel disponibles.

Services de soutien

Les Services sont offerts aux heures normales d’ouverture. L’infirmière auxiliaire immatriculée continue de recevoir des patients en personne, mais tous les autres membres du personnel font leur suivi par téléphone.

Logement d’abord

L’organisme est ouvert en tout temps, avec un effectif réduit.

Téléphone : 867-667-8827

Centre d’hébergement pour hommes de Dawson

Le centre d’hébergement pour hommes n’accepte plus de visiteurs ni de nouvelles admissions.

Les personnes vivant dans la rue pourraient toutefois être admises.

Les personnes non inscrites doivent appeler le coordonnateur avant de se rendre au centre d’hébergement.

Les résidents qui sont actuellement inscrits peuvent toujours aller et venir au Centre d’hébergement pour hommes, mais sont encouragés à respecter les mesures d’éloignement physique. Le centre fournit toujours des repas à emporter et d’autres aides à la réduction des risques.

Les personnes qui doivent se placer en isolement volontaire ne doivent pas se présenter au centre d’hébergement.

Téléphone : 867-993-7100, poste 225

Centre d’hébergement pour femmes de Dawson

Le centre d’hébergement pour femmes a suspendu jusqu’à nouvel ordre tous les services non urgents, y compris l’accès à la buanderie et aux douches sans rendez-vous, les activités en personne et les ateliers de prévention.
Le Centre continuera à fournir des services d’urgence aux résidentes de Dawson, notamment des logements d’urgence et des aides connexes aux femmes et aux enfants qui fuient la violence, ainsi qu’aux femmes qui vivent dans la rue. De plus, une écoute attentive leur est offerte sur la ligne d’assistance accessible à toute heure.

Ligne d’assistance 24 h : 867-993-5086
Courriel : shelterdirector@northwestel.net

Services aux personnes handicapées (gouvernement du Yukon)

Le bureau des Services aux personnes handicapées est considéré comme un service essentiel et reste ouvert pendant la pandémie. Les Services offrent du soutien aux personnes handicapées et à leurs familles tout au long de leur vie. Ils fournissent des services sociaux d’urgence aux adultes ayant une déficience intellectuelle ou développementale.

Téléphone : 867-393-7464

Services de soutien d’urgence (gouvernement du Yukon)

Les Services de soutien d’urgence offrent une assistance aux personnes qui ne peuvent pas se placer en isolement volontaire chez elles en toute sécurité et qui ont besoin d’aide supplémentaire pendant leur période d’isolement volontaire.

Téléphone : 867-332-4587
Courriel : covid19info@gov.yk.ca

Fetal Alcohol Spectrum Society Yukon (FASSY)

Le centre d’accueil FASSY reste ouvert. Tous les visiteurs, sans exception, doivent se désinfecter les mains et respecter la consigne de distance physique.

L’équipe d’intervention de Whitehorse, formée de six personnes, demeure active en travaillant par rotation, au bureau et de la maison. La rotation a lieu toutes les deux semaines pour que les personnes qui utilisent notre service puissent rencontrer leur intervenant habituel en personne tout en respectant la distance physique. Il est toujours possible de joindre les intervenants sur leur téléphone portable professionnel tous les jours pendant les heures de travail, ou au numéro de téléphone du bureau.

Le programme de repas est toujours offert sous forme de plats à emporter, servis à la porte latérale du service de restauration de Challenge DRG. L’équipe d’intervention de FASSY participe à la surveillance de ce service. FASSY livre également des repas à domicile, en collaboration avec la Coalition anti-pauvreté du Yukon, le Club garçons et filles, le refuge d’urgence de Whitehorse et la Banque alimentaire.

Des ordinateurs ont été installés pour les particuliers (grâce au programme Ordinateurs pour les écoles) dans leurs chambres d’hôtel ou à leur domicile. D’autres options sont à l’étude. Des ordinateurs sont disponibles au bureau de FASSY pour les personnes utilisant notre service et sur une base individuelle pour les autres.

Programmes de soutien

Un conseiller est présent au bureau de FASSY tous les jeudis pour les utilisateurs de services de FASSY et d’Options for Independence. On peut aussi le joindre par téléphone. Le programme Out and About est toujours offert à condition que les mesures d’éloignement social soient respectées.

Orientation dans les services

Le programme d’orientation dans les services est actuellement offert à Watson Lake. L’intervenant s’occupe de mettre en relation les personnes avec les services dont elles ont besoin et de soutenir les services afin qu’ils soient accessibles à ceux qui en ont besoin. Ces intervenants font uniquement du travail de proximité et ne reçoivent pas de clients dans les bureaux.

Téléphone : 867-393-4948

Centre d’hébergement Help and Hope Watson

Propose des services limités pendant la pandémie.

Téléphone : 867-536-7233

Hospice Yukon

Le bureau principal est fermé au public, qui peut y accéder seulement sur rendez-vous. Tous les programmes et groupes continueront d’être mis à l’horaire, mais leur tenue pourrait être revue à une date ultérieure.

Des services de conseil en matière de deuil et de fin de vie sont disponibles par téléphone et par appel vidéo.

Le programme Healing Touch est annulé jusqu’à nouvel ordre.

Téléphone : 867-667-7429

Courriel : info@hospiceyukon.net

Inclusion Yukon

Le bureau est ouvert uniquement pour les rendez-vous; les visites sans rendez-vous sont limitées. Les rendez-vous doivent être fixés à l’avance, soit en communiquant avec l’agent de soutien direct, soit en appelant la ligne principale du bureau ou en envoyant un courriel.

Nous vérifions les messages téléphoniques et les courriels régulièrement, du lundi au vendredi.

Les services de représentation sont toujours disponibles sur rendez-vous avec Shonagh.

Courriel : shonagh@inclusionyukon.org

Les services d’aide à l’inclusion et d’encadrement professionnel sont traités au cas par cas. Les gens doivent se renseigner auprès de leur fournisseur de service direct.

Téléphone : 867-667-4606

Courriel : inclusionyukon@gmail.com

Service de soutien du revenu (gouvernement du Yukon)

Le Service de soutien du revenu fournit une aide financière d’urgence à court terme aux résidents admissibles du Yukon qui éprouvent des problèmes financiers en raison de la pandémie de COVID-19. Cette aide est destinée aux personnes qui attendent de recevoir une aide fédérale pour couvrir leurs besoins de base, tels que nourriture, loyer, médicaments et autres services essentiels, pendant cette période. L’aide d’urgence est offerte aux personnes dont les revenus, les actifs ou le crédit sont limités.

Les fournisseurs de services qui désirent obtenir de plus amples renseignements peuvent communiquer avec Patrick Thompson, directeur par intérim, Soutien du revenu, à patrick.thompson@gov.yk.ca ou au 867-667-3106

Téléphone : 867-667-5814

Courriel : incomesupport@gov.yk.ca

Principe de Jordan

Le coordonnateur des services du Conseil des Premières nations du Yukon soumettra la demande des personnes à Services aux Autochtones du Canada et, une fois la demande approuvée, les accompagnera tout au long de la démarche.

Téléphone : 1-833-393-9200

Courriel : jordans.principle@cyfn.net

Les membres des Kwanlin Dün peuvent appeler au 867-668-7289.

Kaushee’s Place

La maison accueille sur recommandation les femmes et leurs enfants. Afin de respecter les mesures de santé publique, la maison a réduit sa capacité d’accueil, a renforcé ses mesures de nettoyage et a mis en place des protocoles de contrôle.

Ligne d’écoute téléphonique : 867-668-5733

Centre de santé des Kwanlin Dün

Quatre conseillers offrent des services aux enfants, aux jeunes, aux adultes, aux couples, aux familles et aux personnes âgées. Le counseling est gratuit et confidentiel.

On peut passer au centre de santé entre 8 h 30 et 16 h 30 ou appeler pour prendre rendez-vous.

Téléphone : 867-668-7289

Les EssentiElles

Cet organisme offre des services courants (activités et ateliers de prévention) aux femmes francophones et à leurs familles en utilisant des moyens de communication virtuels.

Il fournit un repas deux fois par mois aux familles inscrites ayant un bébé de moins d’un an. L’organisme offre également des téléphones gratuits aux femmes francophones.

Téléphone : 867-668-2636

Courriel : elles@lesessentielles.ca

Services pour le mieux-être mental et la lutte contre l’alcoolisme et la toxicomanie

Offre des services de counseling à accès rapide.

Il faut appeler pour prendre un bref rendez-vous téléphonique individuel. Il n’est pas nécessaire d’avoir déjà faire affaire avec les Services pour téléphoner.

Whitehorse : 867-456-3838
Watson Lake : 867-536-3222
Teslin : 867-332-4088
Dawson, Mayo et Old Crow : 867-993-4300
Carmacks, Pelly Crossing, Ross River et Faro : 867-332-5468
Haines Junction, Destruction Bay, Burwash Landing et Beaver Creek : 867-334-5688
Carcross : 867-332-3157

Services itinérants

L’unité mobile suit le même horaire que prévu, soit du lundi au samedi de 17 h 30 à 21 h 30.

Pour connaître les changements d’horaire des services itinérants, suivez-les les médias sociaux. Pour la livraison de fournitures, contacter le service après 17 h par téléphone ou message texte au 867-332-8268.

Téléphone ou texto : 867-334-1647
Après 17 h, par téléphone ou texto : 867-334-1647

Options for Independence

Cet organisme offre un programme résidentiel (de logement) avec assistance pour les adultes atteints de troubles du spectre de l’alcoolisation fœtale.

Téléphone : 867-633-4164

Clinique de prise en charge sur recommandation

Les personnes qui n’ont pas de médecin de famille et qui présentent des problèmes complexes de consommation ou de santé mentale et qui ne peuvent être reçues en milieu clinique peuvent être admises à la Clinique de prise en charge sur recommandation, sur la recommandation des Services pour le mieux-être mental et la lutte contre l’alcoolisme et la toxicomanie, des Services communautaires ou de l’équipe de proximité de la Clinique. Les personnes qui ont besoin de services de traitement contre la dépendance aux opioïdes peuvent s’adresser directement à la Clinique de prise en charge, même si elles n’en sont pas déjà clientes.

Téléphone : 867-668-2552

Programme et ligne d’écoute téléphonique de soutien en santé en lien avec la résolution des questions des pensionnats

Ce programme fournit un soutien en matière de santé mentale, un soutien affectif et culturel aux anciens élèves des pensionnats admissibles et à leurs familles. Il propose du counseling professionnel et d’autres services, ainsi qu’une ligne d’écoute téléphonique accessible en tout temps.

Ligne d’écoute téléphonique : 1-866-925-4419
Programme de la région du Nord : 1-866-509-1769

Second Opinion Society

La Société offre du soutien du lundi au vendredi, de 13 h 30 à 16 h 30.

Téléphone : 867-667-2017

Services aux personnes âgées – Protection des adultes

Les Services aux personnes âgées – Protection des adultes fournissent des renseignements confidentiels, du counseling, du soutien et des recommandations. La pandémie de COVID-19 a fait surgir des problèmes tels que la solitude, l’anxiété et le stress financier. Les Services aux personnes âgées interviennent en cas de signalement de mauvais traitements, de négligence ou d’autonégligence chez les adultes qui ne sont pas en mesure de chercher de l’aide par eux-mêmes. Ils continuent d’accepter les signalements et de fournir des services par téléphone, mais ses bureaux ne sont plus ouverts au public sans rendez-vous.

Téléphone : 867-456-3946 ou (frais) 1-800-661-0408, poste 3946

Équipe d’intervention en cas d’agression sexuelle

L’Équipe d’intervention en cas d’agression sexuelle du Yukon offre un réseau de services sûrs, confidentiels et axés sur vos besoins et vos décisions. Véritable alliée à qui se confier, elle accompagne les victimes tout au long du processus d’accès aux services.

Téléphone : 1-844-967-7275

Signpost Seniors’ Association – Watson Lake

L’Association offre des repas chaque mercredi à midi. Le dîner est gratuit pour les membres, mais les invités sont les bienvenus moyennant une petite participation financière.

Téléphone : 867-536-2929

Skookum Jim Friendship Centre

Visiter le site Web (en anglais) du Centre pour en savoir plus.

Téléphone : 867-633-7680
Courriel : sjfcfriends@northwestel.net

Conseil de la condition de la femme

Des téléphones gratuits sont offerts jusqu’en juillet aux femmes en situation de vulnérabilité.

Téléphone : 867-667-4637 ou 867-334-4634
Courriel : Aja.mason@yswc.ca

TEL-AIDE OUTAOUAIS (TAO)

TAO offre un service d’écoute téléphonique en français aux personnes qui ont besoin d’un soutien affectif, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

Téléphone : 1-800-567-9699

Teegatha’oh Zhea

Cet organisme offre ses activités dans un format virtuel afin de répondre aux besoins sociaux et émotionnels des personnes qu’il soutient.

Il a créé un groupe Facebook privé réservé aux personnes qu’il soutient, à leurs familles et à son personnel, afin de diffuser des vidéos, des photos, des activités, etc.

Il a mis en place des activités animées sur Zoom par le personnel (ex. cours de cuisine, cours d’art) dans le but de maintenir ses programmes.

Teegatha’oh Zhea a affecté l’ensemble de son personnel à un petit groupe de personnes, avec qui il communique régulièrement.

Téléphone : 867-668-4471
Courriel : info@tozyukon.com

Services aux victimes

Les Services aux victimes offrent leurs services habituels (aide aux demandes d’ordonnances de protection, à la préparation de plans de sécurité, etc.). Leurs services sont confidentiels et fournis à la demande du client, sans obligation en retour.

Les Services aux victimes peuvent aider à trouver des solutions de rechange si l’isolement volontaire à domicile n’est pas possible pour des raisons de violence à la maison.

Pour joindre les Services aux victimes de Whitehorse et de Watson Lake, téléphoner entre 8 h et 16 h 30 du lundi au vendredi.

Whitehorse :

Téléphone : 867-667-8500
Sans frais : 1-800-661-0408, poste 8500

Watson Lake

Téléphone : 867-536-2541

Après les heures normales de bureau

Appeler la ligne téléphonique Victim Link
Téléphone : 1-800-563-0808
Courriel : victim.services@gov.yk.ca.

Centre des femmes Victoria Faulkner

Le centre offre tous ses programmes sous forme de réunions virtuelles et d’appels téléphoniques. Il poursuit ses programmes alimentaires sous forme de repas à emporter. Le responsable de la défense des droits des femmes offre des services complets par téléphone. Le conseiller en logement offre des services complets par mode virtuel et par téléphone. Le Programme canadien de nutrition prénatale livre à domicile des trousses d’isolement en plus d’offrir du soutien en ligne. Il continuera d’offrir du soutien par Facebook, par courriel et par téléphone.

Téléphone : 867-667-2693
Courriel : info@vfwomenscentre.com

Refuge d’urgence de Whitehorse

Le refuge propose toujours des logements d’urgence et des services de soutien aux Yukonnais.

Tous les services essentiels sont ouverts, mais les heures d’ouverture ont été modifiées et des protocoles d’éloignement physique ont été mis en place.

Les heures d’accès libre sont actuellement de 7 h à 16 h 30. Après 16 h 30, il est toujours possible d’obtenir des ressources de réduction des risques, un hébergement d’urgence, des services médicaux d’urgence et du soutien d’urgence.

Téléphone : 867-455-2820

Banque alimentaire de Whitehorse

La Banque alimentaire a fermé son espace intérieur au public. Les clients doivent faire la queue à l’extérieur et recevront leurs commandes par la porte pendant les heures de distribution habituelles.

Mardi de 10 h à 12 h 45 et de 15 h à 16 h 45

Mercredi de 10 h à 12 h (familles uniquement)

Jeudi de 10 h à 12 h 45 et de 15 h à 16 h 45

N’importe qui peut aller chercher un sac-repas entre 13 h et 14 h et entre 17 h 30 et 18 h 30, tous les jours de la semaine.

Ce service est offert à la porte principale de la Banque alimentaire de Whitehorse.

Téléphone : 867-393-2265
Courriel : office@whitehorsefoodbank.ca

Refuge d’urgence pour les jeunes

Le refuge pour jeunes est ouvert en tout temps, jusqu’à nouvel ordre.

Téléphone : 867-633-7699
Courriel : sjfcoutreach@northwestel.net

Coalition anti-pauvreté du Yukon

La Coalition anti-pauvreté du Yukon travaille à l’élimination de la pauvreté dans le territoire grâce à la sensibilisation, la défense des droits et la prise de mesures concrètes. Notre équipe, axée sur l’intervention, qui travaille en partenariat avec d’autres membres de la collectivité sur diverses questions se rapportant à la nourriture, au logement et à l’accès aux services.

Téléphone : 867-334-9317
Courriel : yukonantipovertycoalition@gmail.com

Yukon Council on Aging

Le Yukon Council on Aging aide les personnes âgées à s’épanouir et à vieillir chez elles le plus longtemps possible. Pour ce faire, il offre des programmes et des services à son centre d’information pour les personnes âgées et à ses bureaux du Home and Yard Maintenance Program (programme d’entretien résidentiel), situés dans le bâtiment de Sport Yukon à Whitehorse.

Sans frais : 1-866-582-9707
Téléphone : 867-668-3383
Courriel : ycoa@yknet.ca

Société d’aide juridique du Yukon

La Société d’aide juridique du Yukon est le fournisseur de services d’aide juridique du Yukon. Elle veille à ce que les Yukonnais à faible revenu aient accès à la justice en leur fournissant des services d’aide juridique et en soutenant d’autres programmes de justice yukonnais. La Société a réduit les rencontres en personne, mais elle continue d’offrir tous ses services par voie électronique.

Téléphone : 867-667-5210

Yukon Public Legal Education Association

Le service de la Ligne d’assistance juridique du Yukon (Law Line) a suspendu les rencontres en personne. Elle poursuivra son offre de service au moyen de rencontres téléphoniques et par courriel.

Téléphone : 867-668-5297
Sans frais : 866 667-4305
Courriel : ypleayt@gmail.com