Habitat protégé de la rivière Tagish

Au sujet de l’habitat protégé

L’habitat protégé de la rivière Tagish (Taagish Too’e/Taagish Héeni) est un court mais important tronçon du réseau hydrographique du fleuve Yukon entre le lac Marsh et le lac Tagish. Certains l’appellent « Six Mile » ou « chenal Tagish ». L’habitat protégé couvre une superficie totale de 5 km2.

La rivière Tagish est l’un des plus importants points d’escale et corridor de migration pour la sauvagine au Yukon, et l’un des plus connus. Elle fait partie des trois chenaux du grand réseau hydrographique des lacs du Sud, très fréquentés au printemps par les cygnes, les bernaches, les canards et quantité d’autres oiseaux aquatiques. L’habitat protégé abrite également des populations d’orignaux, de caribous, d’ours, de castors, de rats musqués, de loutres, de visons, de renards et de loups. On trouve plusieurs espèces de poisson dans la rivière : touladi, grand brochet, ombre arctique, grand corégone, ménomini rond, ménomini pygmée, cisco sardinelle, inconnu, lotte, meunier rouge, chabot visqueux et méné de lac.

La rivière Tagish a toujours fait partie des terres ancestrales de la Première nation de Carcross/Tagish. C’est encore le cas aujourd’hui. Durant les négociations portant sur les revendications territoriales, les Aînés ont souligné l’importance de la région sur les plans écologique et culturel.

Plan de gestion

La Première nation de Carcross/Tagish, le gouvernement du Yukon et le gouvernement du Canada s’emploient ensemble à dresser un plan de gestion pour l’habitat protégé de la rivière Tagish.

But

Le plan donnera l’orientation à suivre pour la gestion de l’habitat protégé, conformément aux dispositions du chapitre 10 de l’Entente définitive de la Première nation de Carcross/Tagish.

Objectifs

  • Établir un habitat protégé dans le secteur de la rivière Tagish.
  • Préserver la faune aquatique et terrestre d’importance nationale et locale qui s’y trouve et son habitat, au bénéfice de tous.
  • Reconnaître l’utilisation traditionnelle de la région par la Première nation de Carcross/Tagish.
  • Reconnaître l’utilisation actuelle de la région par la Première nation de Carcross/Tagish et d’autres résidents du Yukon.
  • Protéger dans toute leur diversité les populations fauniques et leurs habitats contre les activités susceptibles de nuire à la capacité de la nature à assurer leur survie.
  • Reconnaître et honorer l’histoire, le patrimoine et la culture de la Première nation de Carcross/Tagish dans la région par la création et l’exploitation de l’habitat protégé.
  • Encourager le public à mieux connaître et utiliser les ressources naturelles de l’habitat protégé, à les apprécier et à en jouir.
  • Reconnaître les utilisations multiples de l’habitat protégé, au bénéfice de tous les Yukonnais, dont les activités récréatives et le stockage, l’utilisation et la gestion de l’eau pour la production hydroélectrique.
  • Prévoir un processus pour l’élaboration d’un plan de gestion de l’habitat protégé.
  • Fournir à la Première nation de Carcross/Tagish des possibilités de développement économique liées à la participation, à la mise en valeur, à l’exploitation et à la gestion de l’habitat protégé, selon les modalités énoncées à l’annexe C du chapitre 10 de l’Entente définitive de la Première nation de Carcross/Tagish.

Statut

Un comité directeur chargé de l’habitat protégé de la rivière Tagish travaille actuellement à l’élaboration de ce plan de gestion. Dès qu’il sera terminé, le plan sera mis en ligne et pourra être téléchargé.