Renard arctique

Arctic fox.
Photo : Mana

Nom

  • Nom commun : Renard arctique
  • Nom scientifique : Vulpes lagopus
  • Ordre : Carnivore
  • Famille : Canidés

Également appelé

Renard polaire, renard des neiges, renard blanc, renard bleu (selon les couleurs de sa robe)

Observation

  • Les visiteurs du parc territorial de l’île Herschel et des parcs nationaux Ivvavik et Vuntut se retrouvent sur le territoire des renards arctiques. Ces derniers sont généralement peu craintifs des humains et leurs terriers sont faciles à dénicher.

Description

  • Environ la taille d’un gros chat domestique.
  • Oreilles, pattes et museau de petite taille, et fourrure dense aux coussinets des pattes.
  • Fourrure épaisse et dense, blanche durant l’hiver et brune ou fauve durant l’été.
  • Corps généralement arrondi pour minimiser la perte de chaleur.

En bref

  • Longueur : 85,3 cm
  • Poids : 3 kg
  • Longévité : de 5 à 7 ans, bien qu’ils puissent vivre jusqu’à 15 ans
  • Prédateurs : aigles, loups, grizzlis, renard roux
  • Habitat : banquise, plaine côtière, toundra

Statut de conservation

Qu’est-ce qu’un statut de conservation? (en anglais)

  • Yukon : S2 (en péril sur le territoire)
  • Mondial : G5 (stabilité démontrée mondialement)

Comportement

Les renards arctiques sont actifs autant durant l’été que l’hiver, et se déplacent jusqu’à la banquise de l’océan Arctique à la recherche des restes de viandes laissés par les ours polaires ou les loups gris. Ils vivent en groupe, en tant que famille, uniquement de l’accouplement au sevrage des petits. Les familles se séparent à la fin du mois d’août.

Alimentation

Lemmings, campagnols, autres petits rongeurs, phoques barbus nouveau-nés et charogne

Distribution

Arctic Fox distribution map.
 

Sons et observation

 

Arctic fox track.
Trace de renard arctique : 4,6 x 4,3 cm.

Le renard arctique et l’humain

  • La fourrure du renard arctique a longuement été une importante ressource dans l’Arctique canadien, et ce, depuis le début du 20e siècle. Peu de renards sont piégés au Yukon. En raison de la faiblesse de la population de l’espèce, seuls les Inuvialuit peuvent le chasser.
  • Les renards arctiques sont des visiteurs fréquents des campements nordiques. Ils volent parfois de la nourriture et mâchent des objets non comestibles.